Parents : pourquoi réagissez vous comme cela?

Membre Anonyme - Modification par Fredreamer le 22/06/2015 - 14:54:12
Les personnes homophobes devraient avoir honte d'eux ce n'est pas une maladie ! Les parents devraient aimer leur fils/fille tel qu'il/elle est vraiment, S'il se tuent, Oui, Vous Les parents, Que ferez vous? Vous culpabiliserez ! J'ai envie de vous dire Bien fait ! Il fallait Accepter son enfant tel qu'il est vraiment . :) Refléchissez... Pourquoi, Vous pensez qu'être gay ou Lesbienne est une maladie...? On est tous égaux, nous ne sommes pas différents juste nos préférences sexuelles ont évoluées ce n'est pas un drame si.? Arrêtez de croire qu'on est différents, on n'est pas différents L'excuse " On va t'emmener voir quelqu'un " est complètement débile. Message : Si votre enfant est homosexuel, ou bisexuel, ne le jugez pas, c'est tout à fait normal. Vous devez lui montrer que vous êtes là, que votre amour pour cet enfant ne changera pas.
Wiloooo
Joli message de tolérance, ah si tout le monde pensé comme toi, on aurait pas de problème, sauf que la bêtise homophobe existe bien :'(
Membre Anonyme
Wiloooo Meerci :$ C'st vrai, on aurait moins de problèmes.. :/ Oui c'est sûr que l'homophobie existe, je ne comprends pas pourquoi.. :o Ca me choque de voir des critiques sur les gays, Tout ça tout ça, faut être gamin put*** :o C'est abusé sérieux --" Ce que je comprends surtout pas c'est les parents qui réagissent super mal, et qu'ils disent, tu vas changer tu verras c'est qu'une mauvaise passe, Etc..C'est complètement con :o
Membre Anonyme
Coucou :) Je suis complètement d'accord avec toi ! Je trouve les critiques homophobes ridicules et incompréhensibles. Certaines personnes n'acceptent pas la différence. Malheureusement, il est difficile de faire changer les mentalités ...
Membre Anonyme
c'est surtout que pour les parents ses pas quelque chose de normal. comme ils sont hetero, ils pense autrement et ne se font pas d'idée. Quand tu va leur dire que tu est homo, ils vont ce dire que ce n'est pas possible que leurs enfant soit comme sa, donc il vont vite trouver une autre hypotèse sans trot se poser de question. Le probleme c'est que si sa commence a penser comme sa, apres ils s'enerve donc vaut mieux leurs montrer sans parler, sa les calmera car ils ne peuvent rien faire. c'est a se moment la qu'ils commenceront a comprendre. C'est le gros probleme de l'homophobie. Le monde des hetero est un cercle assez renfermer. Comme les hetero ne trouve pas d'attirance sur les gens de leurs sexe, ils vont se dire que donc l'homosexualité n'est qu'une inventions.
Membre Anonyme
Valentine51 : Oui mais malheureusement on ne peux pas changer certaines personnes... [b]KekelongaA : C'st clair... Ils vont te sortir l'excuse du psychologue comme qoi t'es malade.... Tu sais que les homophobes j'ai envie de leur cracher dessus.. On crache sur les homos, voire même on les frappe. Pourquoi? Parce que les hétéros sont normaux? Les homos aussi, on est des êtres humains... je comprends pas les personnes homophobes c'est dégueulasse :o Les parents réagissent souvent parce qu'ils pourront pas avoir de petits enfants, notre bonheur passe avant non?[/b]
Membre Anonyme
Notre bonheur devrait passer avant, en effet. Le seul point ''positif'' dans tout celà, c'est au niveau des amis: une fois notre coming-out fait, on se rend clairement compte de qui nous aime pour la personne que l'on ai vraiment. Les amis qui ne nous adressent plus la parole pour notre homosexualité ou notre bisexualité ne valent pas la peine qu'on les regrette.
Membre Anonyme
Valentine51 : Je suis totalement d'accord, moi quand je l'ai dis à mes amis ils l'ont bien pris, donc ça veut dire qu'ils m'acceptent telle que je suis . Et ceci est rare de nos jours.. Malheureusement..
Membre Anonyme
Valentine51 : Je suis totalement d'accord, moi quand je l'ai dis à mes amis ils l'ont bien pris, donc ça veut dire qu'ils m'acceptent telle que je suis . Et ceci est rare de nos jours.. Malheureusement..
Membre Anonyme
Je suis contente pour toi ! :) Oui tu as de la chance car comme tu dis c'est plutôt rare.
Membre Anonyme
Valentine51 : C'est sûr que c'est plutôt rare.. Mais c'est à cause de personne comme ça que les gens ne s'assument pas...
Membre Anonyme - Modification par celine84000 le 29/06/2014 - 00:30:50
Au pire va au psy avec tes parents et au finale le psy va leurs faire comprendre que c'est eux qui sont pas bien, non je déconne mais si sa pouvait être le cas mon dieux ce que se serait bien ^^ Plus sérieusement, je pense que du moment que tu es heureuse c'est l'important et tes parents vont avoir du mal mais tu es leurs chairs et leur sang comme on dit tu es une partie d'eux alors la pilule aura du mal à passer mais elle finira par passer quand ils comprendront que à cause de leurs comportements ils sont entrain de perdre leurs filles. Quand aux homophobes qui tabasse les homos, bi ect j'en fus une victime mais tu veux que je te dise je m'en assume d'autant plus, car je suis se que je suis et je n'ai pas en avoir honte mais c'est plutôt aux gens "normaux" d'avoir honte de ce qu'ils font au gens différents surtout que souvent ce sont des lâches qui te tombe dessus à plusieurs dans mon cas deux mecs contre moi "une fille" alors les hétéros juste comme ça vous nous aimais pas ok, mais porter vos couilles (sans être vulgaire) et assumer seule pas en groupe, bref voilà ces pu**** d'homophobes non pas de valeurs, de courage moi la "sale" bi oui car je sais se que je vaut, j'assume alors que chaque homos, lesbienne, bi et autres en face de même car ont n'a pas à avoir honte, c'est aux homophobes d'avoir cette honte sur eux. Voilà coup de gueule du soir, bonsoir. Bisous
Membre Anonyme
Choupiie: C'est vrai qu'à cause de ce genre de personnes, on ose pas s'assumer par peur du rejet, des reflexions, des insultes, voir même des coups parfois --''
Membre Anonyme
Celine84000 : Oui, au final on a envie de leur dire que c'est à eux d'y aller ;)je suis complètement d'accord avec toi :0 Valentine54 : Oui, mais quand tu regardes bien..même si parfois tu tassume, t'auras toujours des gens pour critiquer & Je trouve cela dégueulasse ! :/ donc après les personnes ont peur de se faire tabasser ce qui est normal =\
Membre Anonyme
Choupiiie: Oui clairement ! C'est quelques chose à laquelle on ne peut pas échapper de toute façon ... Alors soit on se cache, soit on ignore les critiques et ont s'occupe des gens qui nous veulent du bien. Alors clairement, je choisis la deuxième proposition. Se cacher nous ferait du mal, et en plus de ça, donnerait ''victoire'' aux homophobes.
Membre Anonyme
Valentin54 : c'est vrai, vaut mieux se montrer, mais des fois quelques personnes y arrivent pas ou, ont honte d'eux :/
Membre Anonyme
Il faut se mettre à la place des parents aussi Choupiie,que vont penser les autres si mon fils ou ma fille est comme ça :(
Membre Anonyme
Choupiie: Oui malheureusement ... Allan1988: Je comprends que les parents puissent avoir peur de la réaction des ''autres'', mais c'est la même histoire qu'avec les amis: les personnes qui n'acceptent pas cette différence ou qui ont des réactions irrespectueuses ne valent pas la peine qu'on les regrette.
Membre Anonyme
Valentine,tu sais aucun de mes amis et de ma famille savent que je suis homo mais je sais qu'il faut pas que je le dise sinon ils partent,je peux pas leurs en vouloir. La différence fait peur.
Membre Anonyme
Je comprends que ça puisse être dur pour eux, mais quand on aime quelqu'un on peut faire un effort ... C'est mon point de vue :)
Membre Anonyme
Je suis d'accord avec Valentine54 . Si tes parents ou même tes amis t'aiment vraiment , t'aiment tel que tu es , ça passe . Après c'est vrai il y a des parents pire que d'autre du genre : " C'est du grand n'importe quoi " ; " arrête de t'inventer une vie " ; " faut que tailles voir un psy " etc ...Je dis parce que je l'ai déjà vécu ... :/ C'est dur ... très dur ... On peut faire des efforts, et tes amis ne réagissent pas mal . Moi ils m'ont dit " Ha bon? Je m'en doutais " ou " T'inquiète on savait ça se voyait " etc ... Donc voilà :/
Membre Anonyme
Pour commencer, le psy ne dira jamais que l'homosexualité est une maladie. S'il le dit, changez de psy car celui-ci ne fait pas son travail correctement. Le psy n'est pas là pour juger ou encourager le mal-être au contraire. Son rôle est de nous aider à trouver des répones, à nous aider à nous comprendre nous ou notre entourage. Au final, les parents qui vont emmener leur fils ou fille homo devant un psy vont sortir encore plus furax en disant "quel connard ce psy" parce que jamais un psy n'ira encourager leur point de vue si c'est au détriment de leur enfant. Encore une chose que les parents homophobes ne comprennent pas. Ensuite, tous les parents communiquent à leurs enfants leur propre façon dont ils voient leur avenir. Ils investissent plus ou moins d'espoir dans ces projections, alors quand on leur annonce que ça ne se produira pas, d'un certain côté oui ils sont déçus, réagissent mal parfois très mal. Je ne dis pas que c'est normal mais c'est compréhensible aussi, ils font face à une sorte de deuil : le déni ("non tu dis n'importe quoi"), la colère, la tristesse... Ils font le deuil de leur enfant en quelque sorte parce qu'ils nous voient surtout comme ce qu'on pourrait être, ils savent voir notre potentiel, ils se sont investis (parfois à leur manière, qu'on ne comprendra jamais vraiment) dans quelque chose que seuls eux peuvent vraiment voir. Ils projettent tous leurs espoirs sur nos frêles épaules sans pour autant en être conscients. S'ils nous voient comme mère ou père de famille, heureux, comblés, et qu'on leur dit que ça n'arrivera pas, ils ne savent plus comment nous voir. Ces images qu'ils ont quand ils nous voient s'effacent. Je pense que ça crée un conflit interne assez violent à cette annonce, et la réaction qui s'ensuit est juste le résultat de cette confusion : "qui est mon enfant maintenant ?" Parfois cette question est exprimée contre toute attente parce qu'elle est ne fait que rendre compte de ce qui se passe dans leur tête. Ca nous blesse, en même temps, c'est inévitable. Ca ne peut que nous blesser, pour nous ce n'est pas une réaction normale. Parce que ce conflit, on l'a réglé naturellement. On est encore à la recherche de notre identité et les réponses qu'on trouve ne mettent rien en conflit, elles ne font que compléter l'image qu'on a de nous. Alors que les parents, eux, ont déjà d'une certaine façon et inconsciemment établit notre identité, notre avenir, et ne voient aucun de ces changements, pour eux tant qu'on ne dit rien tout va bien dans le meilleur des mondes. Etant donné que l'on ne pose pas les questions qu'on se pose tout haut, ni les réponses qu'on leur trouve, difficile pour les parents d'être au courant des dernières nouveautés. Et pour des changements si importants par rapport aux images qu'ils se font de notre avenir au point de tout changer, la question qu'ils posent souvent c'est "Mais comment est-ce arrivé ?" En disant tout ça, je sais que j'ai l'air des défendre les parents homophobes. Ce qui n'est pas le cas du tout ! J'ai appris qu'un jeune homme s'est suicidé Jeudi à cause de parents homophobes, et ça me fait mal au coeur, ça m'attriste profondément de savoir que malgré tous les efforts que beaucoup d'entre nous font pour inspirer la tolérance, il existera toujours des gens qui pousseront par leur incompréhension et leur manque de volonté à comprendre leurs propres enfants au suicide ! D'un côté j'espère que ces gens là s'en mordent les doigts aujourd'hui parce que même si leur réaction est compréhensible d'un point de vue psychologique, elle ne l'est pas au point de vue de la logique / morale... C'est un choc, okay, pas de souci. Je le conçois. Mais ce n'est pas une raison pour se fermer au contraire. Ce que ces gens, homophobes, ne comprennent pas c'est qu'on n'a pas obligation de choisir le chemin qu'ils nous ont tracé. C'est cet égoïsme, cet égocentrisme et ce narcissisme parental qui peut nous pousser au suicide, parce que s'ils le voulaient, ils pourraient comprendre et accepter l'évidence, au lieu de nous rejeter comme si on ne valait plus rien. Ca, jamais je ne pourrai trouver d'explications et je ne le veux pas, ils n'ont aucune excuse. Pour les homophobes en général (pas forcément parents d'une personne L, G, B ou T), par contre, aucune explication ne pourra excuser quoi que ce soit. Ils ne méritent pas d'avoir ce statut de personnes, ils n'en sont pas. C'est nous qui sommes considérés comme des sous-hommes, pourtant nous sommes plus humains qu'eux ne le seront jamais. J'espère encore qu'un jour, ils le comprendront. Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. (Donc voilà, je ne défends pas les parents homophobes, et ce que j'ai dit n'est que mon interprétation de ce qui peut se passer au niveau psychologique. Je conçois que je peux faire des erreurs, dire quelque chose de faux ou d'incomplet. Tout ça c'est uniquement ce que je pense, rien d'autre. Je ne prétends pas éclairer l'esprit de quiconque sur une vérité universelle. Donc si vous avez des critiques, remarques, désaccords, évidemment je les respecte et les prendrai même en compte pour étayer / développer mon propre jugement quant à tout ça.) :)
Membre Anonyme
Choupiie : Par rapport à ton dernier commentaire et si je suis ce que j'ai dit dans ce que j'ai dit auparavant, je dirais (ça n'engage que moi) que c'est plus facile pour les amis car ceux-ci ne nous voient pas comme nous voient nos parents, d'où sans doute cette différence énorme au niveau des réactions. Eux te voient comme tu es et pas comme tu pourraient être. Pas étonnant donc qu'ils puissent dire "ça se voyait". Nos parents voient toujours plus loin pour nous, ils ne nous voient jamais comme nous sommes au présent. Si ce qu'on est vraiment ne colle pas avec ce qu'ils "voient", ce qu'ils espèrent, ce qu'ils projettent pour nous, il y a incohérence. L'esprit humain tendant sans cesse à trouver une certaine cohérence, on a droit parfois à des remarques inimaginablement blessantes, montrant une flagrante incompréhension, parce que notre esprit bloque plus sur l'incohérence que sur l'effet que nos mots vont avoir... Evidemment de manière inconsciente mais ça influence inévitablement notre interprétation des choses...
Membre Anonyme
RedFeather : Moi aussi ça m'a fait mal au coeur :( C'est sûr que la réaction des parents nous blesse... Complètement d'accord avec toi !
Membre Anonyme - Modification par shewolf le 29/06/2014 - 19:34:53
Je pronne le droit a la différence dans le sens ou nous sommes tous uniques donc tous différent. Je sais que ma façon de voir les choses en choque plus d'un mais j'ai beau etre lesbienne, l'homophobie de me dérange pas seul les actes que l'on qualifie " d'actes homophobe " me dérange. Toutes les personnes qui sont contre l'homosexualité ne vont pas nous insulter ou nous battre. Beaucoup disent etre "tolérant " ( j'aime pas ce mot mais bon... passons ) Hors vous ne tolérez pas les homophobes, ce que personnellement je trouve idiot car au fond vous ne cherchez pas a comprendre pourquoi ils le sont et sans ce savoir vous ne pourrez pas changer les choses, a moins que votre seuls but sois de vous plaidre deux. Quand on veut que les choses changent il faut ce bouger les fesses. La plus part des gens qui sont homophobe ont étés éduqué comme ca, d'autre un jour ont eu un probleme avec un ou des homo et donc cette personne en a déduit qu'ils étaient tous pareil ( bouh c'est moche de génréraliser mais nous le faisons tous donc bon ) Pour ce qui est des parents, c'est un peu plus complexe tout dépant si ils sont homophobe a la base. Souvent les parents ce créer une image de leurs enfants et de ce qu'ils deviendront en grandissants, et le parametre " homosxuel" entre rarement en compte. Parfois certains l'acceptent de suite, d'autre mettent du temps, et certains ne l'acceptent jamais. C'est la vie ! Pour changer les choses la phrase : Fais ce que je dis pas ce que je fais. Ne fonctionne pas car avant de demander au autre d'etre torérant il faut l'être sois même.
Membre Anonyme
SheWolf : Je suis désolée , mais on est pas différents.Je sais tout ça , c'est pas à moi qui faut le dire, mais à ces saletés d'homophobes qui devraient avoir honte de leur réaction de leur comportement ...
Membre Anonyme
Choupiie : Personnellement, ma mère a assez bien réagi (même si j'ai eu le droit au speech "je t'ai éduquée pour que tu restes dans le droit chemin, tu t'es éloignée bla bla" ce qui m'a pas mal soulé, mais finalement elle m'a dit "Okay, tant que tu es heureuse, je n'ai rien à redire"). Elle a mis du temps à mettre ça en oeuvre et a quand même essayé de me caser avec un mec qui pour le coup s'est comporté en vrai connard avec moi au même moment alors maintenant elle cherche vraiment plus xD (faudra que je songe à le remercier hahaha). Du coup, c'est vrai que je peux prendre beaucoup de recul par rapport a ça, mais quoi qu'il en soit, on n'a pas tort d'être blessé et d'en vouloir aux parents qui réagissent "mal". Y a clairement une bonne réaction à avoir et ce n'est certainement pas le rejet et les propos blessants et haineux. Après, ils peuvent nous aimer plus que de raison, nous le montrer au quotidien, et avoir une réaction disproportionnée, y a pas vraiment de corrélation entre amour et réaction à chaud sur l'annonce de notre homosexualité, je pense. Ce genre des choses est assez imprévisible, malheureusement.. Donc dire "s'ils nous aimaient vraiment", je pense que c'est erroné et simpliste comme façon de pensée ^^ (je sais plus vraiment qui l'avait dit, mais je me souviens d'avoir lu ces mots en parcourant le topic ^^) Mais voilà, il y a plein de raisons qui font que les gens réagissent ainsi envers leurs enfants, seulement raisons ne veut pas dire excuses. Le mieux seraient qu'ils acceptent simplement qu'ils n'avaient pas tout pris en compte en dressant à notre place des plans pour notre avenir, et que le mieux serait encore de nous laisser le choix. Après tout, c'est quand même notre vie. On la leur doit, d'une certaine façon, sans eux on ne serait pas là, mais s'ils nous éduquent c'est aussi pour nous donner les moyens de la vivre pleinement et pour nous. Je pense que certains parents n'ont eux-mêmes pas eu le courage de vivre la leur pleinement, et qu'ils essaient de se rattraper avec nous, comme s'ils avaient seulement créé une copie d'eux qui pourrait changer les choses. Donc si on rajoute ça à toutes les autres raisons, compréhensible qu'ils aient des réactions disproportionnées, vu qu'ils nous voient comme une extension d'eux-mêmes ce qui est en soi disproportionné / déplacé. Et c'est encore pour nos poires --"
Membre Anonyme
Choupiie tu as mal compris ce que j'ai écris. Chaque être est différent car nous sommes TOUS unique ! De plus chaque orientation sexuel est différent car elle n'est pas la même que les autres. Il faut aretr de voir le mot " différent " comme un mot négatif !! "Saletés d'homophobes " je te félicite pour cette preuve de tolérance et d'amour. Tous les homophobe ne sont pas les mêmes !
Membre Anonyme
RedFeather : Voilà, toi elle l'a bien pris .. Moi caa a été : " Arrête de t'inventer une vie " ; " va voir un psy " ; " par contre je n'ai rien contre l'idée que tu te cherches " ; " Faut que je te présente de vrais homo, tu verrais " etc etc... Donc tu vois, ce genre de réfléxion blesse...Perso, elle essaye de me demander si je suis amoureuse, si il y a pas un mec qui me plaît, que je peux plaire à des mecs que je le suis pas patati patata ... Complètement d'accord /=
Membre Anonyme
SheWolf : Je pense que mon premier post répond au moins en partie à certaines de tes revendications ^^ Ensuite je pense que la tolérance n'est qu'une étape, étape vers l'acceptation. Donc ceux qui se disent tolérants s'arrêtent là parce qu'ils ne compte pas vraiment accepté mais au moins faire croire que c'est leur objectif. Et honnêtement, juste se renvoyer la balle de la tolérance ne changera pas grand chose. Le but c'est d'accepter l'autre (et pas seulement la différence, puisque accepter la différence revient à créer un cercle vicieux : t'es différent je t'accepte mais tu restes différent de moi donc en fait nous ne serons jamais pareils" -> idée de valeur). Le but de la tolérance est d'accepter l'autre comme égal à soi. Pas comme une copie conforme non plus, mais comme un individu à part entière avec ses propres opinions et préférences, sans jugement de valeur. Et je le dis franchement, je n'accepte pas les homophobes car ils n'acceptent pas les personnes homosexuelles en premier lieu. Pourquoi respecter quelqu'un qui ne nous respecte pas ? Bien sûr ils ne nous crachent pas dessus ou ne nous agressent pas physiquement, mais les mots peuvent être tout aussi incisifs voir plus. Perso je suis POUR changer les choses. Mais on ne doit pas être les seuls, homosexuels, à faire un pas vers les homophobes. Pour que ça marche ça doit aller dans les deux sens. Sinon pour le reste de ton commentaire (les parents homophobes), c'est grosso modo ce que j'disais donc on reste assez d'accord sur ce point ;)

Sujets similaires
  1. Hétéro.... Bah en faite peut-être pas.
  2. À l'aide comment réagir à ce genre d'attitude
  3. Peut'on aimer avec la peur des contacts physiques?
  4. Je n'arrive pas à être en couple
  5. Y a t'il des Triades ou + sur ce site ?
  6. J'ai 19 ans et je n'ai jamais fait l'amour
  7. Une amie à des sentiments pour moi
  8. Après l'effort le réconfort!!!
  9. N'avons nous pas tué l'amour
  10. Je ne sais pas quoi faire
  11. Finir par réussir à tourner la page
  12. Un garçon de ma classe me plait

  S'inscrire pour participer