Lesbienne....ou pas... ravagée par la honte...

Membre anonyme
Publiée le 24/10/2013 à 23:17 - Modification par Fredreamer le 23/06/2015 - 19:51:26
Bonjour, Je me sens un peu nulle de me pointer pour étaler mes petits problèmes mais c'est pas que j'ai quasiment que des amis hétéro mais si.... Et moi je suis perdue et pour dire les choses clairement j'ai mal et ça va me rendre folle à force. D'abord je n'ai jamais connu personne dans ma vie. Donc aller se dire lesbienne sans avoir connu personne.... Ma mère la première: couche avec un mec on en reparle plus tard... Et puis moi j'ai juste pas envie d'être homosexuelle...: 1) je suis encore une fois différente et encore une autre raison d'être rejeté et abandonnée une nouvelle fois et je veux plus 2) On m'a traité de lesbienne au collège et... c'est con mais c'est comme si je donnais raison à ceux qui m'ont fait du mal. 3) et si je me trompais. O.o. Beh oui après tout j'ai jamais connu personne.... 4) je vais encore décevoir ma famille et je veux pas je leur en ai assez fait.... Sauf que à chaque fois la même histoire... Je drague un mec et après je fais demi tour en disant je peux pas je peux pas je peux pas.... (sans vouloir vous offensez messieurs) ça me dégoute.... Je joue à un jeu avec els mecs je cherhce plus à me faire du mal qu'autre chose mais j'aime pas ça.... Et en même temps si c'était dans ma tête et si c'était pas vrai... J'en ai marre d'être toujours différente.... :-( :-( :-( :-(

Membre anonyme
Publiée le 24/10/2013 à 23:31
Neige ... Et tu as bien fait de t’adresser à notre communauté et dis toi bien que tu n’es pas différente. Nous vivons tous des moments difficiles pendant lesquels nos pensées et sentiments se bousculent et lorsque tu flash sur une personne, fille ou garçon, laisse parler ton cœur et tes sentiments (rappelles toi à la période du romantisme !). Cherche au fond de toi-même ce que tu ressens et avec calme et sérénité tu pourras voir mieux ton identité . Tu sais que j'ai bcp d'affection pour toi et si je peux, bien sûr je t'aide ... <3
Membre anonyme
Publiée le 24/10/2013 à 23:35
Merci Phil.... <3 J'essaie de me laisser aller mais.... Pas toujours simple.... J'ai peur.
Membre anonyme
Publiée le 24/10/2013 à 23:45
Pas du tout, même si les moments sont durs et il faut serrer les dents pour ne pas montrer notre souffrance, il ne faut pas avoir peur. C’est forcément la peur de l’inconnu, de ne pas savoir et connaître notre identité, néanmoins au bout de ce tunnel il y a lumière voir la vérité et la découverte de nous-même. Et quant aux autres et je sais que c’est difficile, n’y pense pas, n’aie crainte d’affronter les regards qui jugent …
Membre anonyme
Publiée le 24/10/2013 à 23:58
Hello neige (j'adore ton pseudo ^^) Je vais commencer par dire une chose! Notre différence est une force! enfin je trouve ^^ Après on as tous une période ou l'on ce cherche qui apparait plus ou moins tôt ou tard suivant les personnes, c'est normal et tu trouveras bientôt la réponse a tes questions ! En attendant la communauté de beto est la pour te soutenir, te conseiller et t'aider si elle le peux! Bonne chance :) Truman
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:01
Et pour revenir aux insultes reçus au collège, montre toi plus ferme et si tu pouvais (il faudra trouver le courage en toi) répondre avec fermeté sur le même ton, je pense que la confiance en toi pourrais revenir. Comme dit Truman nous sommes ici pour toi …
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:01
Merci Monsieur le Modo qui a un nom de président américain. XD Plus sérieusement c'est gentil. <3 (arf deux fois que je fais 95 au lieu de 100 LOL)
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:05
"Et pour revenir aux insultes reçus au collège, montre toi plus ferme et si tu pouvais" C'est vieux.... Je devrai avoir tourné la page masi bon quatre années de cauchemar ça marque et j'ai beau tenté de me dire pas ma faute etc je culpabilise encore.... --" J'ai eu harcèlement moral et physique.... Essentiellement Moral mais régulièrement croche patte, de temps à autre coup etc.... Personne n'a bougé.... J'ai même eu un psy qui m'a dit "d'aller vers les autres".... Et tout ça pas parce que j'étais lesbienne je ne le savais pas plutôt parce que j'étais une "intello" et quon "comprenait rien à ce que je disais" en gros fallait un bouc émissaire et ça était moi.... J'aurai du ne pas ma laisser faire me battre j'ai pas su.... Dés que je faisais quelque chose on me prenait pas au sérieux.... :(
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:36
Salut Neige :) Je pense que le jour où tu tomberas amoureuse, tu cesseras de te poser toutes ces questions. Et n'écoute pas ta mère "couche avec un mec on en reparle plus tard" , non, je suis pas d'accord, puisque tu es paumé au niveau de tes attirances, laissent tes sentiments te guider et seulement quand tu trouveras la bonne personne qui t'aimera en retour, tu te sentiras si bien que les choses vont s'éclaircir dans ta tête donc n'essaie pas de presser les choses, ça viendra tout seul :) Après c'est mon avis... Et au sujet de la crainte de se sentir différent, c'est encore autre chose mais bon, dis toi que tu es loin d'être seule, y'a la communauté de Betolerant et c'est déjà ça :3
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:41
Merci. :) Tu as un avis clair et apaisant toi. :) Tu as effectivement raison. :). C'est un autre débat très large....
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:44
Salut mon Flocon, Je pense qu'il ne faut pas chercher à être dans une case,certaines personnes le savent, elles sont homosexuels, comme un hétéro peut se sentir sur de son orientation. Mais il n'y a pas de mal à ne pas savoir, ne pas être sur, si tu tombe amoureuse d'une fille, ça ne veut pas dire que, tout de suite tu es lesbienne, et sinon, une lesbienne qui ne serait attirée par qu'un seul garçon durant toute sa vie, est elle lesbienne quand même ?devient elle hétéro?peut on vraiment dire qu'elle est Bi ? Arrêtons de nous torturer l’esprit !(si seulement c'était possible ! ) Je crois qu'il faut "juste" se contenter d'aimer la personne que l'on aime, la personne qui nous attire, nous fait chavirer, l'amour quoi :D Si on t'as traité de lesbienne... "lesbienne" n'est pas une insulte, ça ne devrait donc toucher personne ... Tu n'as pas besoin de "connaître quelqu'un" que se soit une fille ou un garçon, pour voire, pour ressentir que cette personne te plais, qu'elle t’attire, pas simplement par amitié. Décevra tu vraiment ta famille si tu es heureuse ? parfois, c'est une réaction qui ne dure pas, parce qu'on ne sait pas vraiment comment réagir... Tu n'es pas si différente, regarde le nombre d'inscrits sur Betolerent ! Et pourtant énormément de gens, qui se pausent les mêmes questions, qui découvrent ou qui sont persuadés de leurs orientations ne sont pas encore inscrits ^^ J'espère que ma réponse aura été constructive, courage, j'espère que tu trouvera bien vite quelqu'un qui te guidera, qui répondra à toutes tes questions, par un simple regard ! <3
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:50
<3 Juste un joli message. Merci beaucoup.... <3
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:52
Si les mecs ne te tentent pas, ce n'est pas la peine d'aller vers eux pour te sentir normale ou faire plaisir à ta maman. Je pense qu'au fil des années, la bisexualité/homosexualité est de plus en plus tolérée (heureusement) malgrés des personnes butées qui pensent que ce n'est pas bien. Mais ces gens, on s'en fout! :) Je te souhaite bonne chance.
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 00:53
Merci. :).
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 03:40 - Modification par Phil123 le 25/10/2013 - 03:41:13
Je tourne en rond et je pense à toi ; si je pouvais soulager ta peine, je le fais sans hésitation. Alors, j’ai repris le livre "L’amitié" de Francesco Alberoni, sociologue italien qui a beaucoup écrit autour de "l’amour", et j’ai retrouvé une de ses phrases, qui constate bien les états d’âme et les difficultés que nous vivons : "La recherche de l'identité est un voyage initiatique. Celui qui poursuit cette quête doit se perdre pour se retrouver, mourir pour renaître, descendre aux enfers pour revenir à la lumière. Ce voyage ne peut être accompli en groupe. C'est une aventure éminemment individuelle". Et comme les différents msg l’ont témoigné, je pense que pour ton épanouissement personnel, pour ta vie et ton équilibre, de laisser aller ton penchant dans le sens que ton cœur et ton intellect te disent d’y aller. Il serait vraiment dommageable de vivre une vie à moitié. De tout mon cœur .... <3
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 08:29
Salut Neige! :) Déjà sache qu'on est quasiment tous passés par là. C'est toujours un peu difficile d'avoir des doutes sur son orientation sexuelle et tout ça. Comme l'ont très bien dit les autres, laissent faire le temps et il éclaircira tes doutes, et surtout: pas besoin "d'essayer" avec un mec comme le disait ta mère, d'autant plus si tu le sens pas (sinon se sera atroce), il suffit de tomber amoureuse ou d'être très fortement attiré par quelqu'un pour être sûre, j'en suis convaincue. Tu verras, la peur de la différence, ça se dissipe, et on apprends même à la revendiquer, à en être fière. Ce qui est bien en fait, c'est de s'entourer de bons amis compréhensifs qui sauront t'apprécier comme tu es et alors, ce sera génial. Pour ce qu'on t'as dit au collège franchement "leur donner raison" ne me semble pas être un problème, on m'a pas mal cherché au collège pour mon coté intello et différent et ça ne m'a pas empêché de cultiver mon intellect et de vivre ma différence sans m'en préoccuper: en fait ce serait toi qui leur donnerait raison en ne t'affirmant pas parce qu'ils ont décidé qu'être gay c'était drôle (et puis au lycée, ça se passe mieux quand même, les gens sont plus matures, c'est plus simple). ,Quant à tes parents c'est plus compliqué, mais tu n'y peux rien, si tu es homo, ils ne pourront rien y changer et ils devront t'accepter comme tu es. Bref, ne te prends pas trop la tête avec ça, et laisse arriver les choses comme elles arriveront tout se passera très bien ainsi. Surtout ne te force pas à faire des choses que tu ne sens pas car tu risquerait de le regretter, vas-y doucement et ne te met pas la pression. En espérant t'avoir aidé et bon courage à toi! :D (Et désolée pour le roman.)
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 09:50
Neige, tu es la preuve vivante qu'on ne choisit pas d'être homo ou hétéro, c'est comme ça, on naît comme ça, même si on le découvre un peu plus tard ^^ C'est comme ça, que ça nous plaise ou non! Il n'y a pas à avoir honte d'être homosexuel, même si les autres veulent te faire croire le contraire. Les gens sont très cons au collège... Et si ta maman pense que quand tu auras été avec un mec, ton avis changera, sans vouloir l'offenser, elle se fourre le doigt profond dans l'oeil, car à te lire, j'ai plutôt tendance à penser que ça va te conforter dans ton dégoût! Et ces mecs avec lesquels tu déclares jouer, ça n'est pas bien vis-à-vis d'eux, qui doivent développer de réels sentiments pour toi, et se faire des faux espoirs du coup... Pour réagir à ce que j'ai lu plus haut: NON, l'homosexualité n'est pas une différence, et non ça ne nous rend pas plus fort, faut arrêter de se parquer dans des catégories. On est tous différents les uns des autres, voilà, mais quand je lis des conneries du genre l'organisation des JO gays, ça m'énerve. Etre gay, c'est ni cool, ni honteux, ni une mode, c'est une orientation sexuelle, rien de plus. C'est pas plus important qu'aimer ou non le fromage, ou les brocolis. C'est juste plus pénible pour les gays de draguer. Bref, reste toi-même, et pour reprendre ce qui a été dit plus haut, vis ta vie pour toi, pas pour les autres, tape-toi qui tu veux (après tout c'est TES fesses) tant que t'as envie de la personne, et ne te laisse pas convaincre que l'homosexualité est une tare! C'est... un contraceptif naturel hyper puissant qui ne nécessite aucun appareil ni aucune substance médicale :D PS: ne te sens pas nulle d'avoir posté sur le forum, il est fait pour ça! ^^
Jouly
Publiée le 25/10/2013 à 11:43
alalala que c'est compliqué tout ça ! Tout d'abord, si tu n'es pas sûre de ta sexualité, si tu n'as jamais vraiment "testé", pourquoi vouloir absolument s'enfermer dans une catégorie ? Enfin, je sais pourquoi : c'est à cause de la société dans laquelle nous vivons, qui veut, qui a besoin de savoir clairement ce qu'on est, qui a besoin de tous nous identifier et nous classer. Si bien que cela déteint sur nous, et nous sommes persuadés qu'il nous faut choisir un côté. Que l'on est forcément homosexuel, hétérosexuel ou "éventuellement" bisexuel, que c'est irrévocable, et que ça permet aux personnes de savoir, d'avoir des repères. Mais sans doute tout cela n'est-il qu'illusion ! Et tu n'as pas réellement besoin de savoir ce que tu es ! Enfin, pour le moment, tu te cherches, et vouloir te poser une étiquette, c'est également mettre des barrières. Laisse aller ton cœur ! Je ne te cache pas, que parfois nos p'tits cœur font des choix étranges, pas toujours faciles, et quelques fois impossibles, et donc douloureux. Mais ce sont ces choix qui sont véridiques, qui te font te sentir vivante, qui te montrent qui tu es réellement. Ne bouscule pas ton petit cœur, laisse-le choisir, (de toutes façons tu n'as pas vraiment le choix), et ne le presse pas, le moment arrivera bien. Ensuite, il faut bien comprendre qu'aimer les femmes n'est pas une fatalité, que ce n'est en rien quelque chose dont tu pourrais avoir honte (si cela s'avérait être le cas). C'est tout à fait NORMAL, si la normalité existe. Tu n'es de toutes façons pas obligée de tout dire à ta mère tout de suite. Si un jour tu sors avec une fille, alors oui, tu pourras lui en parler, mais avant, ce n'est pas nécessaire, sauf si tu pense qu'avoir une discussion avec elle en ce qui concerne tes doutes sur ta sexualité, pourrait t'aider, bien évidemment. Je ne connais pas tes parents. On ne va pas se leurrer, il y en a qui ne peuvent pas accepter l'homosexualité de leurs enfants, c'est un fait, absurde, horrible, mais, hélas, bien réel. Il y a aussi des parents qui ne se sont jamais posé la question, qui sont persuadés que leur enfant est 100% hétéro, et qui reçoivent un choc en apprenant que ce n'est pas vraiment le cas. Au début c'est "difficile" pour eux, parce que, leur tête étant remplie de clichés idiots, ils sont persuadés qu'ils n'auront pas de petits enfants et j'en passe, puis ils réalisent que ce qui compte, c'est le bonheur de leur enfant, et si celui-ci s'assume, alors ils comprennent qu'ils n'ont aucune raison de flipper, mais ça peut leur prendre du temps. Et puis il y a les parents cools, ouverts d'esprit et qui savent déjà que vous êtes homosexuels (ils ont un gaydard caché, et c'est assez suspect...) et qui sont presque soulagés que vous soyez homo plutôt qu'hétéro. Je fais des généralités, bien évidemment. Le Coming-out n'est pas forcément facile, dans ton cas, il serait prématuré puisque tu n'es pas sûre toi-même... Mais s'il devait se présenter, sache que tes parents t'aiment. Ne l'oublie jamais. (enfin je suppose ?) Mais ne vas pas te taper un mec ou une nana juste pour essayer de savoir ce que tu es : tes statistiques en seraient faussés, puisque sans sentiment, je pense que c'est quand même bien différent, et puis tu risquerais de le regretter. Comme beaucoup l'ont déjà dit, LAISSE PARLER TON COEUR. Et surtout, ne t'inquiète pas: c'est normal de se poser des questions et d'avoir peur. ps: si jamais tu as envie de parler en privé, n'hésite pas, je ne sais pas si mes conseils seront géniaux, mais je ferai de mon mieux ^^
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 20:10
Merci à tous. <3 Vous m'avez tous beaucoup aidé avec des réponses sensées et sensibles. :) Merci beaucoup beaucoup. <3
Membre anonyme
Publiée le 25/10/2013 à 20:27
hello ;) moi chui la si tu veux parler :) je suis ds la meme situation ke toi, je sais pas exactement ou j'en suis si il fo ke je me base unikement sur 1 essai raté avc 1 mec... (oui g rencontrer 1 mec sur 1 site de rencontre on c vu on c embrasser mais ché pas g rien ressenti et jcp si sa voudrait dire ke je suis plutot lesbienne ou simplement anormale :D bref si vous pouvez m'aider je vous atten :)
Membre anonyme
Publiée le 27/10/2013 à 06:22
Petite Neige, Ton témoignage est le fruit de ton ressenti, de ta souffrance, de tes doutes...laisse le temps au temps, pour répondre à certaines de tes questions. Je te conseille d'aller voir "la vie d'Adèle"...le début du film te permettra peut etre d'y voir plus clair sur ce que tu ressens ou pas pour un homme, ou une femme. Allez courage..et plein de bekiss
  S'inscrire pour participer au sujet