La peine de mort.

Café du commerce - Créé le - 108 Participations

La peine de mort.

Pour ou contre ?

S'il vous plaît, je vous prie d'apporter une réponse qui soit vraiment argumentée et de pas seulement spammer le bouton "flop" en haut de ce post.

De mon côté je dois dire que je pour que la Peine de mort soit applicable (mais pas forcément appliquée intensivement) ... La première raison c'est que je crois que ce serait vraiment dissuasif dans le sens où un criminel pourrait s'imaginer sa propre mort et ainsi prendre conscience de l'importance de la vie en risquant la peine de mort avant de commettre un crime vraiment très grave.

Aussi, et c'est très personnel, j'ai l'impression qu'il y a vraiment des plaies dans notre société. Des gens qui ne changeront jamais, qui ne penseront jamais qu'à eux et qui seront vraiment prêts à faire pleuvoir tout le malheur du monde pour quasiment rien (exemple : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/08/21/deux-adolescents-trompent-leur-ennui-en-abattant-un-joggeur-aux-etats-unis_3464071_3222.html). Et plus le temps passe, plus je me demande si ça vaut vraiment le coup de leur donner une éternelle seconde chance à des gens qui ne comprendront jamais qu'ils ne sont pas tous seuls.

Après, la difficulté serait plus dans son application et dans la détermination formelle de ceux qui "méritent" la peine de mort ou non, ça je suis bien d'accord.
0 vote

personnellement, je suis contre...
je fais pas faire un paragraphe argumenté etc, mais je tiens juste a dire que selon moi, une personne qui a commit un crime atroce, ne mérite pas la mise a mort. C'est une sentence trop facile, trop rapide. Elle mérite la perpétuité, afin qu'elle ressasse, rumine, et réfléchisse a ses méfait jusqu'à la fin de ces jours, qu'elle paye en ayant ca sur la conscience. Après c'est claire qu'il y a un problème de surchargement des prisons et que ca ferait de la place (désolé, c'est vrai horrible de dire ca de cette façon...)
Ah et pour moi, face a certains crimes, la mort n'est pas la solution, car certains criminels souffre de pathologie, qui mériterait un internement psychiatrique, dans l'espoir d'une guérison.
et c'est hors sujet, mais je suis pour la mise en place d'un système de stérilisation pour les violeurs et pédophiles afin d'éviter tout risque de récidives :red: parce que c'est triste a dire, mais la perpétuité n'est pas ou rarement appliqué pour ce genre de crime (contrairement au meurtre d'un flic, par exemple, tout a fait logique ><)
0 vote

mais je suis pour la mise en place d'un système de stérilisation pour les violeurs et pédophiles afin d'éviter tout risque de récidives une étude a pu démontrer que c’était pas fiable. en effet, l'attirance sexuelle est "dictée" par le cerveau et non pas par le sexe. ce qui n'exclue donc pas la récidive malgré la castration chimique. ça c’était juste une parenthèse.

la question, Juju, pourrait être posée autrement: nous, humains a t'on le droit de décider de vie ou de mort sur qui que se soit. est on Dieu nous même?
Je reconnais que le système judiciaire français a des lacunes en terme de protection de la société, que certains individus sont irrécupérables, alors oui on a un devoir d’empêcher de nuire. mais surement pas de tuer nous même. C'est certain, nous avons des failles a ce sujet dans notre système judiciaire. peut être veut on croire a la rédemption de l'individu? chez certains peut etre, chez d'autres surement pas. Tu parles de crimes atroces. mais dans l'atrocité justement n'y a t'il pas un cas de pathologie? dans ce cas a t'on le droit d’ôter la vie a quelqu'un parce qu'il souffre de troubles psychiques? Pourquoi ne pas les tuer des la naissance pour ceux dont on a déceler certains troubles ou maladies? La peine de mort n'est pas compatible avec l’évolution de la société, ce serait un retour en arrière, pas une marche en avant. Après, mon avis est dans la tolérance zero, mais pas dans le droit de tuer.
Maintenant, je pense que tu as été inspiré par ce qui c'est passé à Nice et le grand débat actuel, le bijoutier a t'il eu raison d’abattre le délinquant ou pas. je vais te donner ma réponse officielle:

Ce soir, je me suis amusé à lire les commentaires des français suite à l'inculpation du bijoutier qui a tiré sur le délinquant qui s'enfuyait en scooter.
J'en reste horrifié!
Se sont des malades! c'est même à peine croyable! c'est du genre, a mort les jeunes, tuez les tous! donnons une médaille au tireur!
Je me suis dit "c'est pas possible, tu t'es trompé d’époque, tu es au moyen age ou sur la place de la concorde quand on a décapité louis XVI".
C'est là que j'ai compris qu'en fait, malgré les révolutions, les soit disant appels à la paix ou la tolérance, rien n'a changé! On ne veut pas de cette paix, ni de cette tolérance! on veut tuer! on hurle hystériquement " a mort, a mort"!!
qui a tué? le bijoutier? ou nous tous qui crions au sang?

Je comprends le ras le bol des commerçant, surtout ce bijoutier qui c'est déjà fait braquer, je ressens sa peur, son esprit qui s'embrouille, sa pensée paralysée.
Vous êtes tranquille et d'un coup le sang vous monte a la tète, vous êtes tétanisé, affolé l'esprit ne réfléchit plus comme il le faudrait. vous agissez comme un automate... est ce vraiment vous? pas vous? vous ne savez plus.

Mais une société vit avec des règles , et sans ces règles là elle ne peut fonctionner. Si on dit amen a un acte si compréhensible qu'il soit, cela laissera une porte ouverte a une justice parallèle ou avant de savoir si un homme est coupable ou pas on va lui tirer dessus et fera le bilan ensuite en se disant peut être "merde c’était pas le coupable". Ne pas condamner un tireur c'est dire "vous avez raison, tuez les tous".

Alors, la justice doit se faire , la justice mais le plus justement possible. le procureur a en partie raison de rappeler les règles. Néanmoins, je me mets à la place des commerçants niçois (ou d'ailleurs, du reste), cette peur sans cesse, ces multiples braquages (cannes n'est pas si vieux, par exemple), vivre la peur au ventre en voulant sauver son gagne pain quotidien, celui qui nourrit sa famille est quelque chose de difficile à gérer. Alors, oui, quand on sait que personne ne fait rien contre la délinquance, qu'on doit sans cesse lutter contre sa survie parce que personne ne le fera à votre place, dans le cadre de notre bijoutier j’appliquerais les circonstances atténuantes et le laisserait en liberté. Juste lui faire comprendre que ce n'est pas de cette façon qu'on doit régler les problèmes ou alors la dérive serait immense. Juste que son geste ne doit pas être applaudit, ce n'est pas un héros mais on peut comprendre son raz le bol. ce qui se passe? c'est avec cette surmediatisation on est en train de faire d'un délinquant un héros au même titre que le bijoutier. le far west c'est une époque et un peuple pas la France. Je ne lui donne pas raison mais je peux comprendre son geste et sa sanction doit être à la hauteur de cela. Un rappel à la loi avec une inscription sur son casier, point. Il ne faut faire ni de l'un ni de l'autre un martyre ou un héros.

Avoir dans sa tète en permanence la culpabilité d'avoir ôté la vie est un lourd fardeau à porter.
0 vote

Hello all!

C'est un sujet très intéressant que tu as lancé Ju' et moi je suis totalement contre la peine de mort.

La justice est faite pour contrôler et sanctionner les non-respect à l'application de la loi, pas pour tuer. La peine de mort c'est un cercle vicieux de meurtre, une personne en tue une autre -> l'"Etat" tue le meurtrier -> logiquement on devrait "tuer" l'Etat -> puis on devrais tuer "on" et ainsi de suite.
De plus la peine de mort est je pense une échappatoire pour les meurtriers puisqu' au lieu de pourrir et de ruminer sur leurs actes dans une cellule toute leur vie il pourraient tout simplement fuir leurs responsabilités à jamais.
0 vote


Contre, seul Dieu à le doit de vie ou de mort sur les hommes ;)
0 vote

Tu penses que c'est l'enfer pour un meurtrier de prendre perpet' dans une prison française ? Lol, avec télé, frigo, bibliothèque et un tas d'activité c'est pas trop l'enfer pour eux les prisons en France...
0 vote


2 remerciements
Zifou, la prison c'pas un hotel 4 étoiles hein, t'a crus la prison c'était un endroit luxueux xD..., Ya viole, Bagarre, toilette degeux, douche collectif, bouffe dégueulasse, tache dur, frigo je ne crois pas... Et bibliothèque je pense qu'i savent s'en passer ^^

Et pis prison à vie, quand tu as 60ans que tu es encore en prison et que tu dis que tu as raté ta vie pour une malheureuse connerie.....
0 vote

Pour !
Svp ne crier pas au scandale !
Les prisons françaises sont debordées depuis qq années déjà. Pour preuve l'État à décider d'agrandir celle près de chez moi. Résultat : 90 chambres supplémentaires (je précise tt confort c'est pas moi qui le dis ça était détaillé)
Elle est bientôt terminée. Elle a été construite pour les délinquants de catégorie "légère" d'après les journaux. Expression on ne peut plus aléatoire.
Le pb vient directement du système judiciaire français. Chacun a le droit d'être défendu certes mais certaines limites se posent. Pk cherche-t il Tjrs à trouver une excuse psychiatrique ou je ne sais quoi d'autre aux criminels (tueurs , violeurs et récidivistes par la même occasion !)
Sachant que la peine à perpétuité n'a pas était prononcé en France depuis fort longtemps et ce quelle que ce soit le crime. 20 de réclusion. Ok mais si tu es sage on te relâche 5 voir 10 ans plus tôt.
Alors je dis Quid des familles ? Il ne s'agit pas d'un système de vengeance mais juste de bon sens. Un recidiviste a-t il le droit à plusieurs secondes chances ? Non car c'est une 2nd chance.
Certes c'est une décision difficile mais là il s'agit qd même de danger national lorsque l'on parle de tueur ou violeur. Certes certains on un pb psy mais pas Tjrs guerissable. Donc à quoi bon les
laisser en vie ?
Ils recommenceront et cela sera à une autre famille de porter le deuil parce que leur fille de 15 ans qui rentrait du lycée s'est faite attrappee en rentrant des cours.
Penser aux criminels ok mais dans ce constat on oublié svt les personnes touchées !

De plus rappel vous c'est nous les personnes imposables qui payons ces récidivistes. N'y a -t il pas d'autres personnes autrement plus ds le besoin qu'eux ?

Bien à vous !
0 vote


2 remerciements
Alejandro, tes argument sont tous à fait juste de mon point de vue, c'est exactement ça, bien dit :)
0 vote

Contre la peine de mort.

1- parce que certains peuvent être incriminés à tort, et si l'on peut sortir un innocent de prison, on ne peut pas ramener un exécuté à la vie. (qui m'a appelé Captain Obvious ?)

2- parce que supposons qu'on applique la loi du talion "oeil ou oeil dent pour dent". Un mec qui a tué 50 personnes, on fait comment ??!
De plus je trouve ça limite "facile" comme échappatoire de se faire tuer, contrairement à passer le reste de sa vie enfermé. (encore faut-il du coup que l'on puisse garder quelqu'un enfermé à vie..c'est surtout là le noeud du problème)

3- le but est de faire en sorte que les actes ne soient pas récidivé (donc enfermement à vie ou je ne sais quelle mesure si besoin est -le droit est pas trop mon domaine...-), pas de se venger sur quelqu'un qui est forcément atteint mentalement pour faire des choses aussi graves.

Voilà, après je n'ai pas réfléchis énormément sur la question donc il y a surement à y redire..
0 vote


Merci, je voulais lancer un sujet qui fasse réfléchir et ça marche :D

Je pense que oui, on a le droit de décider de la vie ou de la mort de quique ce soit qui ne comprend pas la valeur de la vie, car je pense sincèrement que quelqu'un qui ne la comprend pas et qui est incapable de la comprendre ne peut en aucun cas être considéré comme un être humain.

De plus, pour revenir à ce que disait 4Nobody, certains procès dans lesquels seule la prison à perpétuité est risquée traînent en longueur depuis des années : rien n'empêche de laisser le temps aux Juges de se décider pour une peine capitale ou non.

Pistache : on n'est pas obligé d'appliquer la loi du tallion, et ce n'est que rarement le cas. Regarde un peu par exemple : au Japon, où la peine de mort est pratiquée, ce n'est souvent que dans des cas de crimes avec circonstances aggravantes assez graves que la peine de mort est requise (et pas toujours). Tu vois donc bien que les magistrats ne sont pas si idiots et qu'ils sont capables de réfléchir avant d'exécuter un Homme.

Soulblack, ce cercle vicieux n'existe que dans l'Etat du Texas, à cause d'une inadaptation de la loi. Tu peux aussi dire qu'il y a un cercle vicieux de Prison = traitement inhumain = punition = prison et etc.
0 vote

CONTRE !!! La justice meurtrière n'est pas la mienne !
0 vote

Quand chaque "camp" a des arguments valables, comment nous simple mortel pouvons nous trancher en faveur de l'un ou de l'autre avec le maximum de légitimité ?!
0 vote

Effectivement, on ne peut trancher nous même, et c'est bien pour ca qu'il y a des législateurs qualifiés pour le faire :)
0 vote

Bien vu Monsieur réponse à tout. Mais eux aussi sont mortels ! :-P.
0 vote

si on suit ton raisonnement, alors on ne peux prendre aucune décisions, faire passer aucune lois, aucun décret. Chacun fait ce qu'il veux. Ca mène donc a l'anarchie, au chaos, puis a la destruction. (Oui Monsieur! :D)

(désolé je suis dans du hors sujet je crois 8-/ )
0 vote

Non tu es pas en hors sujet mais dans une démarche de réflexion plus profonde. Car tout sujet en amène d'autres !
Yep. L'anarchie il y a que ça de vrai !
Mieux détruire pour mieux reconstruire ! ^^

(PS :ne faites pas attention à ce message, il a été rédigé par un terroriste de la pensée)
0 vote

Al3jandro : faut pas déconner non plus, si on suit ce raisonnement selon lequel un propos n'est pas hors-sujet car tout sujet en amène d'autres, on pourrait passer du mandat de Nicolas Sarkozy aux Dinosaures, en passant par les atronautes sans sortir du sujet.

Je te signalerai aussi, par rapport à l'anarchie, que wikipédia en dit :
"L’anarchie (du grec ??????? / anarkhia, composé de an, préfixe privatif : absence de, et arkhê, hiérarchie, commandement ou « primauté ») désigne la situation d’une société où il n'existe pas de chef, pas d'autorité unique, autrement dit où chaque sujet ne peut prétendre à un pouvoir sur l'autre."
C'est à dire que vouloir imposer l'anarchie serait anti-anarchiste.

De plus, les lois, en démocratie, sont décidées soit directement par le Peuple (par référendum dans certains cas) soit indirectement, c'est à dire par les représentants du Peuple. C'est de là d'où tirent leur légitimité les législateurs.

Maintenant, Maxims, qui es-tu pour imposer ton opinion aux autres ? Ce n'est pas un argument que de dire que parce que toi tu penses quelque chose chacun devrait penser pareil. Là, le sujet, c'est est-ce que la peine de mort est une bonne chose pour le bien commun, pas pour ton opinion ou même pour ta conscience morale (je vous conseille d'ailleurs de la mettre de côté). Aussi, je te ferai remarquer que la peine de mort n'est pas de la "justice meurtrière" mais plutôt une justice à la fois punitive et préventive, qui a de quoi se justifier.
0 vote

tu as demandé une réponse, maxims t'en as donné une, et t'as dit pourquoi il pensais ainsi. Perso, je ne voit pas où tu vois qu'il cherche a imposer quoi que ce soit a qui que ce soit. C'est son opinion d'assimiler la peine de mort a un meurtre, comme c'est le tient de penser que la peine de mort est justifiable ;)
0 vote

Les lois décidées par le peuple ?
On ne vit pas dans le même monde alors !
À quand le dernier référendum ?! ^^

Je ne veux en aucun cas imposer l'anarchie. Il s'agissait juste d'une extrapolation de ma personnalité !
0 vote

techniquement, c'est le "peuple" qui élit ceux qui votent les lois. Par leurs intermédiaires, en quelques sortes, on y participe, a l'établissement des lois :)
0 vote

Yep. Ça je sais. Mais parallèlement réalisent ils vraiment ce qu'ils proclament dans leur programme ?! ^^
0 vote

Ca c'est un autre débat, et on va de nouveau flooder ^^
0 vote

Len va demander à d'ex-taulards ce que c'est la prison en France tu seras surpris je crois ^^. Un petit exemple : Un mec que je connais à braquer une boulangère ( enceinte en plus ) pour 200€, il a pris 6 mois. Le gars a 17 ans, on pourrait donc s'imaginer qu'à cet âge là il aurait compris, si la prison était vraiment difficile. Ba non, à peine ressorti il recommençait à vendre du shit et il mettait sur fb : " C'est pas la prison qui est difficile, c'est la sortie ". Tout le monde l'a glorifié et il a dit à tout le monde que la prison c'était des vacances. Et ça ce n'est qu'un exemple... Les prisons françaises sont pas les prisons marocaines ou Guantánamo ;)
0 vote

A 17 ans on va dans un centre pour mineur, où la vie est certainement plus clémente que dans nos prisons surchargés où la vie est exécrable.
0 vote

Mille excuses mais depuis quand la prison de Bois D'Arcy est un centre pour mineur ?
0 vote

c'est dans la juridiction française, de 13 a 18 ans, on va dans des centres pénitenciers pour mineurs.
0 vote

Il venait d'avoir 18 ans alors, car il était à Bois D'Arcy et je sais ce que je dis, donc avant de flopper ou dire n'importe quoi demande-moi si je me suis trompé. Puis pour 1 ans de différence ça change pas grand chose, 18 ans c'est TRÈS jeune pour aller en prison.
0 vote

C'est 18 ans compris, pour les centre de détention pour mineur ;)
de nombreuses prisons ont un secteur uniquement réservé aux jeunes délinquant, ca doit être le cas de la prison de Bois d'Arcy... les détenus y sont a l'écart des délinquant majeurs, et dans ce secteur, les conditions y sont plus douce, la surveillance y est moindre.
0 vote

La peine de mort est ce qui existe de plus lourd avec la perpétuité sans remise de peine.
Fondamentalement parlant , et je n'engages ici que mon avis personnel , je penses que la peine de mort ne sert qu'a apaiser un chagrin. Et encore , parfois ça ne changes rien pour les victimes...

La perpétuité sans remise de peine est dans ce sens plus juste car elle permet de faire prendre conscience(ou pas d'ailleurs) à l'auteur des faits ce qu'on lui reproche.

Répondre à la violence par la violence est une sentence trop facile , trop expéditive.
De même , elle condamne certains jeunes , qui , aveuglés par leur inexpérience sociale commettent des crimes qu'ils regretteront toute leur jeune vie , en attendant l'injection dans le couloir de la mort.
Mourir à trente ans après avoir passer la moitié de sa courte vie enfermé c’est pas le mieux en terme de sentence constructive...
0 vote

4nobody non non il était bien avec des adultes, la prison de Bois D'Arcy ne détient pas d'espace mineurs. Puis c'était qu'un exemple, si tu veux je peux te parler d'une autre connaissance qui se plaisait tellement en prison qu'il y est retourné 5 fois ^^. Bref, les prisons françaises sont à mes yeux vraiment trop gentilles, ça ne traumatise pas du tout ceux qui y vont ...
0 vote

@Zifou : Es ce bien le but des prisons ? N'est ce pas de prvenir la récidive plutôt que de les traumatiser ?
0 vote

Maybe Mookie mais une prison confortable ? N'est pas incompatible ?
Le but n'est pas d'y retourner. Excusez moi pour ce rapprochement extrémiste. Mais c'est comme à l'hôpital. Pk la bouffe est horrible -> pour pas qu'on prenne plaisir à y rester.

Les prisons sont confortables en France. Car on trouvé l'excuse que le bagne par exemple était inhumain.
Mais si tu es en prison c'est parce que tu as fait qq chose de mal. Voir parfois d'inhumain (même si j'aime pas ce genre d'expression car comment définir quels cpts est humain et quel autre ne lest pas ? ) ^^
Bon j'ai pas trop développé sinon il y aurait 3 pages ! ^^
0 vote

Je reprend le sujet.

Par rapport à ce que j'ai dit sur Maxims, c'est juste que je vois pas de quel droit tu peux venir dire "moi je n'aime pas ça donc il faut changer la loi" par rapport à un sujet de société.

Sinon par rapport aux prisons j'ai envie de dire qu'il faut pas déconner non plus. 18 ans c'est jeune ok mais si tu le mérites, tu le mérites et c'est tout. Point. Encore une fois, pourquoi être gentil avec des gens qui, de toutes manières, vont essayer de te bouffer le bras dès que tu tendras la main et qui ne comprendront JAMAIS sans qu'on soit "méchant" avec eux que faire chier son monde c'est "mal" ?
0 vote


1 remerciement
Contre la peine de mort.

1) on a vu depuis l'avènement des recherches ADN et particulièrement aux Etats-Unis, de nombreux "coupables" être innocentés....leur seul délit était d'être noir-américain et jugé par un jury de blancs.... Imaginez combien de ces gens ont pu être exécutés alors qu'ils pouvaient être innocent??? Pour autant, on doit alors passer à la chaise électrique les membres du jury et le juge qui a prononcé la sentence? les gents de la pénitentiaire qui ont appliqué le verdict, le Gouverneur de l'Etat car ils ont tous assassiné une personne INNOCENTE????
Plus proche, prenons l'affaire Patrick Dills, reconnu coupable par un jury populaire, et innocenté 25 ans plus tard.... si, comme la vindicte populaire le réclamait il avait été guillotiné, et ensuite blanchi des meurtres, on aurait fait comment???

2) la question de la peine de mort pose juste un questionnement : l'Etat peut-il assassiné un assassin???? Peut-il aux yeux de ses propres lois faire ce que le coupable a fait???? sinon l'Etat devient aussi criminel que le criminel.....
0 vote

J'ai été pour la peine de mort pendant un moment et puis je me suis rendu compte de quelques points : 1) la peine de mort a été appliquée pendant des centaines d'années, le crime n'a pas pour autant disparu. Et pourtant, l'exemple était là : les prisons sordides où l'on était torturé, le gibet de Montfaucon où les pendus, fruits pourris d'un arbre de mort, étaient soulevés par le vent (ptit moment lyrique, allez). Jean Valjean n'ignorait pas les risques qu'il prenait en volant le pain que son corps réclamait. Il l'a volé pourtant.
2) Qu'est-ce qui pousse au crime ? Les pédophiles, tant décriés, sont eux-mêmes victimes de leurs pulsions : à titre personnel, je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement entre eux et les homosexuels --> contrôlent-ils leurs pulsions ? Non. Peuvent-ils y résister ? Certains le font. Ceux qui échouent, est-ce qu'on peut honnêtement leur reprocher d'être trop faibles d'esprit pour cela ? Autant demander à un imam s'il faut reprocher à un gay de vivre dans le péché ! Leur faiblesse est humaine, et elle nécessite d'être soutenu dans un encadrement spécialisé. C'est ce que tente, je pense, l'Église catholique avec ses prêtres, bien qu'on en a vu les échecs (peut-être les réussites sont-elles passées inaperçus ?).
Pour les autres cas (meurtres, trafics, vol, etc... ), là encore qu'est ce qui pousse au crime ? Une condition sociale, un milieu (on parle de la mafia russe, mais vous avez vu les conditions de vie en Russie ?). Que faire pour remédier à cela ? Liquider les banlieues, tuer les petits délinquants ?
Une justice répressive ne changera rien, elle doit être, au contraire, préventive, c'est-à-dire prévenir les situations pouvant mener un enfant à avoir besoin d'entrer dans l'illégalité dans sa vie future.
Quant à juger les crimes commis, il faudrait instaurer une sorte de rééducation : par le travail en contact avec des personnes âgées, des jeunes, des handicapés...
0 vote

On devrait peut-être... modifier notre point de vue et aussi l'utilisation de la peine de mort.

D'après moi, on devrait commencer par appeler ça "PEINE de mort". Je ne pense pas qu'on devrait voir la mort comme une sanction, une vengeance et/ou une manière de dissuader les gens. On devrait plutôt voir ça comme une libération. Je m'explique...

Si une personne a une maladie incurable, qui le pousse a tuer. Que peut-on y faire ? Que peut-IL y faire ? Il est victime lui comme nous de sa maladie. Il ne faudrait pas le "condamner" a mort, mais plutôt l'euthanasier. L'euthanasier pour le libérer de sa maladie, pas pour le punir pour un acte qu'au fond il ne contrôle pas vraiment.

La mort ne doit pas être punitive, sinon elle nous rendrait aussi coupables que les condamnés. Le couple qui a tué leur fille par exemple (ou un truc du genre, j'sais plus leur nom). Aucun intérêt a les tuer pour se "venger", et encore moins "au nom de ce qu'ils ont fait", ça veut strictement rien dire. Si la mort est punitive, alors vous voulez voir ces gens souffrir. Vous voulez les torturer, et ça vous rend aussi monstrueux qu'eux. En un sens, je suis encore plus cruel car je pense que le mieux a faire, c'est leur faire comprendre leur faute, ou plutôt leurS fauteS et les laisser se ronger par le remord. Dans un sens, c'est plus cruel, et pourtant plus juste : ils finissent par se punir d'eux-mêmes par le regret. Je ne pense pas que nous devons être juges et bourreaux : ils voient comprendre d'eux-même.

Une punition comme ça empêche notamment un "mauvais retour" : certains veulent se "venger" que la police les ai trouvés, que le juge les aient condamnés, etc... Ils n'ont pas compris que la faute venait d'eux. Ils passent leurs années de prison, non pas rongés par le remord mais par la haine et le désir de vengeance. Après, comme leur faire comprendre... J'en sais rien. Mais je commence a m'éloigner du sujet x)

Je suis d'accord avec Cariroux : certains n'ont pas le choix. D'autres se sentent abandonnés par la société, trahis. Ils s'affranchissent alors des lois imposées par cette société qui leur a menti.
0 vote

Je ne suis jamais allé en prison et j'y connais personne personnellement...(cf débat avec Zifou ;P) donc voilà pour vous ^^ (ptite parenthèse car bon le sujet de base reste quand même la peine de mort... sur lequel je ne me prononcerai pas ^^ ):

http://www.youtube.com/watch?v=MghoYtYytB0

http://www.youtube.com/watch?v=vwDnuQdYAXw
0 vote

Concernant la peine de mort, j'ai pour ma part l'impression qu'on est deux dans ma tête. J'ai des arguments pour, d'autres contre. La majorité ont déjà été cités. Et je précise, je n'envisage la mise (ou remise plutôt) en place de la peine de mort pour des personnes ayant enlevé la vie à d'autres.
Mes arguments contre:
- un homme ou un groupe d'hommes n'a pas le droit de décider de la vie ou la mort d'un individu, nous sommes tous nés égaux
- une vie à repenser à son acte, à son erreur, c'est une bien pire peine que la peine de mort. Même dans un confort syndical assuré.

Mes arguments pour:
- on est peut-être tous égaux face à la loi, mais des personnes dites sociopathes (la majorité des meurtriers de sang froid) ne s'intègrent pas à la société, et ne se sentent pas contraints d'obéir aux lois morales (ne pas tuer, ne pas faire du mal gratuitement, ne pas violer son voisin). Et du coup, ces personnes (un petit nombre hein, je parle des cas désespérés, là) ne ressentent aucun remord, et aussi longue sera leur peine, ils n'en tireront aucune leçon. A ce moment là, pourquoi accorder à ces gens une vie derrière des barreaux; entièrement payées par le contribuable, en sachant que ça ne servira à rien?
- On devrait laisser un meurtrier réfléchir toute sa vie à son acte, certes. Mais a-t-on vraiment les moyens de se permettre cela? Car concrètement, il y a le problème de l'engorgement des prisons. Rétablir la peine de mort pour des personnes sociopathes (que j'ai décrites ci-dessus) permettrait peut-être de réduire ce problème d'engorgement.

Bref, après discussion avec moi-même, je suis ni pour, ni contre. Ou pour et contre à la fois, je sais même pas :D
0 vote

C'est simple, je suis contre...
0 vote

Merci de préciser pourquoi...
Comme je l'ai dit, je suis pour et contre, tout dépend du cas. Je suis principalement d'accord avec Jawax : il y a une véritable différence entre les gens qui ont fait des erreurs et les sociopathes. Il est impératif de détruire ce qui peut nous être nuisible ! Malheureusement, c'est la dernière et seule option viable (sans mauvais jeu de mot) pour ce genre de personnes.

Et, comme je l'ai dit, la mort ne doit pas être punitive ! ça doit être un acte de compassion et de protection, comme quand on fait piquer un animal devenu fou et agressif. Compassion pour lui, protection pour nous. La manière de voir les choses change complètement la façon dont on la fait.

Mais comme elle est actuellement interdite et que je suis autant pour que contre, je pense qu'on devrait laisser la loi telle qu'elle est. ça donne une image plus "humaine" de notre pays en plus...

ah, au fait, la peine de mort n'est absolument pas dissuasive...
0 vote

Je pense exactement comme Jawax :D
0 vote

je rejoins point par point ce que dis Mookie .

en tant qu'humain, que de plus se déclare évolué et civilisé, personne et pour quelle raison que se soit n'a droit de vie ou de mort sur qui que se soit.

MadLord dis quelque chose d'interressant:La mort ne doit pas être punitive, sinon elle nous rendrait aussi coupables que les condamnés.

Maintenant reste a ce que notre société, son gouvernement, nos lois, puissent protéger aussi efficacement notre société, ce qu'elle ne fait pas. Il faut juste trouver le système efficace afin qu'une personne néfaste ne puisse plus nuire, il faut donc l'en écarter. mais de façon intelligente. Notre système judiciaire actuel en France a encore beaucoup de lacunes en ce domaine. Je rajouterais aussi , étant donné que le système carceral coute cher a notre société, peut etre que dans le cas d'un écartement definitif trouver un moyen a ce qu'un prisonnier puisse "payer" sa dette et sa sanction , il faudrait repenser entièrement à notre systeme carceral. .

On se vante d’être civilisés n'en devenons pas des barbares assoiffés de vengeance. cela ne resoudra jamais rien
0 vote

Pour moi, un homme n'a pas à donner la mort à un autre...
0 vote

« Il est à peu près évident que ceux qui soutiennent la peine de mort ont plus d'affinités avec les assassins que ceux qui la combattent. »de Rémy de Gourmont


« La prise de position d'un homme devant la peine de mort est pour moi un test absolu de son niveau de civilisation. »de Maurice Chapelan

0 vote

Eh MrGrognon, tu triches! :D
Même si tes citations donnent à penser que tu es contre la peine de mort, tu donnes pas ton avis!
Et à mon avis, si la question de la peine de mort se réduisait à une question de niveau de civilisation, comme dit Mr Chapelan, le débat n'existerait pas, ou plus en tout cas. L'exécution était d'ailleurs couramment employée par le passé, les exemples ne manquent pas, et personne ne semblait s'en plaindre, ça a même été reproduit. La remise en question du droit de mort d'un humain sur un autre est une notion très récente. Cette remise en question est peut-être une chose nécessaire, et qui va dans le sens d'une justice plus équitable, et d'une évolution de la pensée, je le concède.
Après, mon avis, vous le connaissez, mais je pense qu'il ne faut pas réduire les gens pour à des personnes irraisonnées et sans sens moral, et les gens contre à des gentils qui ont raison, sinon, je le répète, le débat n'aurait pas lieu d'être.
Et peut-être que dans quelques années, on se demandera pourquoi le débat a eu lieu, comme pour le droit de vote des femmes.
0 vote

La question n'est pas de savoir, si vous êtes pour ou contre, mais plutôt... COMMENT PEUT-ON ÊTRE POUR ?!!!!
0 vote

Si par exemple un de tes proches a été assassiné, et que le meurtrier n'a pas exprimé un seul remord... ça peut donner envie d'être pour je présume...
Tout dépend du vécu.
0 vote

mais non ! Non, non et non ! La vengeance ne sert à rien, et ce n'est pas rendre service à l'assassin (dans ton exemple) que de le tuer, et c'est agir de la même manière que lui en se vengeant ! Tu te rends compte quand même que tu agirais en assassin toi aussi, en tuant l'assassin de tes proches, et agirais exactement de la même manière puisque tu n'éprouverais aucun remord non plus ! C'est horrible ! Ce qu'il faut pour ce type de personne, c'est un suivi psychiatrique, une peine de prison, mais certainement pas la mort ! Bon, il est vrai qu'il y a ce problème de places, de manque de prisons en France et de récidivistes. Mais ça c'est la faute au système, qui relâche des hommes toujours dangereux parce qu'il n'y a pas de place. Mais avec un bon psychiatre, des médicaments, un suivi, une thérapie, ce genre de problème ne devrait pas arriver (pour les récidivistes, je veux dire). Mais on ne règle pas le problème des places en en tuant quelques uns, c'est absolument abominable et inhumain ! Autant créer des camps de concentrations pour tous les salauds du monde tant qu'on y est ! C'est tellement affreux ! Mais qui sommes nous pour juger du droit de vie ou de mort de quelqu'un ! Personne n'a ce pouvoir de juger, personne n'est assez intelligent, personne n'est assez sage ni RIEN pour juger de cela !
0 vote

Je suis bien d'accord, mais ces meurtriers, qui étaient-ils pour décider d'enlever la vie? Certes la vengeance ne résout rien, mais elle est humaine, malheureusement.
Aller dire à des parents dont le fils s'est fait violer puis assassiner par un dérangé qui a été relâché, faute de place dans les prisons, ou qui a pris juste 5 ans, qu'il faut pas avoir envie de vengeance, et que la violence ne résout rien... Je pense qu'ils en auront rien à faire de s'abaisser au niveau de ce dérangé, si ça peut soulager leur peine.
Je n'ai jamais été dans cette situation, je serais bien incapable de dire ce que je ferais si ça m'arrivais, mais je pense que je serais bien partagée.
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit