POLYGAMIE ET POLY-AMOUR

avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 21:03

A l'heure où des débats font rage concernant l'ouverture du mariage à l'union de personnes de même-sexes, j'aborde deux sujets parallèles : - La polygamie = désigne la situation dans laquelle une personne dispose au même moment de plusieurs conjoints. Pour une femme ayant plusieurs maris on parle également de polyandrie, et pour un homme ayant plusieurs femmes, de polygynie. (Wikipédia) - Le poly-amour/polyamour : un concept qui traduit l'idée d'« amours multiples ». Il regroupe les différentes pratiques de relations amoureuses avec de multiples partenaires. (Wikipédia) La polygamie égalitaire, contrairement à son pendant religieux (qui n'est qu'une forme d'esclavage), ne serait rien d'autre qu'une version officialisée de polyamour, car il reprennent certains axes communs : Franchise et respect : La plupart des monogames définissent la fidélité comme l'engagement envers un partenaire unique, à l'exclusion de tout autre partenaire sexuel pendant la relation. La plupart des polyamoureux définissent la fidélité par la franchise et la prévenance envers leurs partenaires, et par la fidélité aux engagements pris envers ces partenaires. La plupart des polyamoureux mettent l'accent sur le respect dû à tous les partenaires. C'est une autre conception des rapports humains qui prévaut, une conception où la richesse affective et relationnelle l'emporte sur la retenue. Le libre-arbitre et la franchise sont mis en avant. Non-possession : Les relations conventionnelles sont souvent décrites en termes de contrôle et d'appartenance : « tu m'appartiens ». Ceci implique que les gens ont le droit d'imposer des restrictions à la liberté de leur partenaire, et toute autre relation est une menace, puisqu'elle remet ce contrôle en question. Ceci induit des sentiments de jalousie qui sont typiquement exacerbés dans le contexte d'une relation polyamoureuse. Pour cette raison, l'aspect « possessif » des relations est considéré comme une chose à éviter, basée sur la peur de manquer (on peut évaluer simplement les chances de succès de la relation en se demandant quel serait le sentiment que susciterait l'arrivée d'un nouveau partenaire dans la vie d'un amant : peur ou joie ?). Bien que la non-possessivité soit une composante importante de bien des relations polyamoureuses, elle n'est pas aussi universelle que les valeurs décrites plus haut. Il existe des alternatives, parmi lesquelles les relations primaires et possessives combinées par des relations non-possessives (la plupart des mariages ouverts), ou les relations asymétriques dans lesquelles la « possessivité » est à sens unique. (Wikipédia / [url]]) Que pensez-vous de ces concepts ? Pensez-vous qu'une société pourrait officialiser la polygamie égalitaire ? Quels en seraient les avantages, les inconvénients, les dangers et les dérives ? Quelles différences entre poly-amour et libertinage ? ( Marine, étudie bien le sujet... :red: )
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 21:29

La polygamie est interdite en France. L'accouplement à trois (ou plus) donne une famille tuyau de poêle !!! Mais en tout état de cause on peut aimer plusieurs personnes, mais si on les aime vraiement on les aime différemment. L'amour est exclu lorsqu'il s'agit d'aller tirer son coup ou se faire tirer à droite ou à gauche L'alternance dans les partenaires manifeste le fait que la personne n'est pas réellement amoureuse, c'est juste une circonstance matérielle qui la fixe sur un domicile :eurk: Je me doute que ce n'est pas les réponses que tu attendais Shadow, mais cela résume mon sens de pensée. 8-/
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 21:34

La polygamie est interdite en France. en théorie seulement.... :roll: Mais en tout état de cause on peut aimer plusieurs personnes, mais si on les aime vraiement on les aime différemment. On peut aimer ses enfants de la même manière alors pourquoi pas des amant(e)s/partenaires ? Mon grain de poivre : J'aime plusieurs personnes profondément et c'est bien de l'amour, le plus fort qu'il soit. <3
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 21:51

Les avantages : moins de jalousie, moins de frustrations liée à l'engagement pour ceux qui continuent de désirer ailleurs tout en aimant leur partenaire... et peut-être moins de culpabilité du coup (pour ceux qui voient l'amour comme ça, ça n'engage pas ma vision personnelle des choses !) Les inconvénients : une femme qui a plusieurs hommes (ou femmes), qui ont eux mêmes plusieurs hommes (ou femmes) , qui ont eux mêmes..... au final tout la France deviendrait un ménage ! Le risque que par exemple pour un ménage à 3, deux personne s'aiment d'avantage et la 3ème est un peu exclue.. c'est tout ce que je vois pour le moment ! De plus, je rajouterais qu'amour et possession sont bien deux choses différentes, qu'on peut être super exclusif et jaloux sans aimer, tout comme on peut aimer et accepter de "partager"... donc ça ne veut pas dire grand chose au final. Aimer, c'est surtout vouloir le bonheur de l'autre, à mon sens. Ah oui , et la difference entre poly-amour et libertinage... c'est que dans le premier cas tu aime plusieurs personnes et dans le deuxième c'est pour le sexe (il me semble)
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 21:59

Aimer, c'est surtout vouloir le bonheur de l'autre, à mon sens. <3 Alors j'aime des millions de gens !! C'est très beau ce que tu écris. ;) L'universalisme par l'amour ! :D
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:00

Oui bon y'a pas que ça ! mais c'est pas posséder en tout cas (moi aussi j'suis amoureuse de plein d'amis et de gens de ma famille... et même de mon chat !)
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:15

Le principal inconvénient c'est d'arriver à se mettre d'accord, que chaque personne partage ce désir d'être uni(e)s à plusieurs. :roll:
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:17

Bah faut tomber sur des personnes qui ont la même vision des choses quoi... déjà que c'est rare, mais en plus que ces personnes nous correspondent... ça fait beaucoup de critères je trouve !
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:20

Hélas !!! :-( :-( Je ne sais pas moi-même si j'y arriverais, en dehors du "groupe" j'entends. :roll: Comment se forme un groupe/réseaux de personnes poly-amoureuses ?
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:24

Moi j'sais pas encore pourquoi je suis faite... fin je considère que ça dépend des relations, dans sa vie on peut vivre plein de sortes de relations différentes selon les gens qu'on rencontres... sérieux ou non, exclusif ou non, donc qui vivra verra, voilà ! Courage à toi !! Comment former un groupe ou un réseaux pour ça ? Y'a pas de sites dédiés à ça à tout hasard ?
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:25

Je suis pour l'autophilie, donc la monophilie, donc, la monogamie. La masturbation, c'est le bien.
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:32

Au moins tu ne te décevra jamais et tu n'aura jamais de comptes à te rendre...
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:34

Et je suis très fidèle.
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:36

Avec toutes tes personnalités tu risquerais de te tromper toi-même... :roll: :red: L'exclusivité est avant tout un compromis social à mon sens.
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:37

J'espère que tu te prévois quelques diners en tête à tête avec toi-même de temps en temps... ou que tu fais des efforts pour te surprendre ! C'est important, le romantisme ! *ma copine m'a plaquée parce qu'elle trouvait que j'avais une personnalité bizarre... pas grave, j'en ai encore 5 autres !*
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:37

Je n'ai pas plusieurs personnalités,mais, plusieurs masques. Je sais qui je suis. Il n'y a qu'autrui qui ne sait pas qui je suis.
avatar ancien membre
Ancien membre
19/01/2013 à 22:50

( XPLDR Pistache :D :D ) Quelques liens pour celles et ceux que le sujet intéresse : Ni libertin ni infidèle, le polyamour fait des ravages - Rue89 Polyamour : j'ai deux amours et nous faisons des enfants - Rue89 Heureux, les polyamoureux ? - Psychologies.com [url]] Et un livre : The Ethical Slut qui traite du sujet. [url]]
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 13:14

Pour ma part l Amour est unique et surtout exclusif. On assimile a tort ce sentiment tres fort d exclusivité a celui de la possessivité. Il est pourtant tres different. Pour le premier on ne voit plus que l etre aimé, pour le second on se l approprie. "Aimer, c'est surtout vouloir le bonheur de l'autre, à mon sens. Alors j'aime des millions de gens !! C'est très beau ce que tu écris." Completement d accord, mais il y a un abus de language et une large confusion, on ressent de l affection ou pas d ailleurs, pour sa famille, ses enfants, ses ami(e)s ou son chat mais pas de l Amour. L Amour si il est complexe, du sens constitué de multiples sentiments, il est entre autre sexuel. "Vouloir le bonheur de l autre" c est bien plus difficile qu on ne l imagine car dans ce bonheur il y a aussi notre volonté de donner et donner est aussi une source de satisfaction personnel immense. Encore une fois sans meme s en apercevoir on inverse la vapeur et cela devient parfois d avantage de l amour propre que de l Amour. Ce que l on fait pour l autre on le fait aussi pour soi meme. En prendre conscience est primordial. Nous en avons deja discuté dans le topic du Libertinage ^^, je repose la question pour le Poly-Amour, le Poly-Amour ou la Polygamie n est elle pas une facon insidieuse de s approprier l etre que l on a aimé, pour le garder, comme le fait le mariage par exemple. Mais en refutant la nature meme de notre amour lorsque de celui ci il ne reste plus que de l affection ? L amour est l un des sentiments les plus fort que l on puisse ressentir dans sa vie, si ce n est pas le plus fort. Vouloir en preserver son image est comprehensible, sourtout au sein d une société dont l integration et le fonctionnement se base sur des valeurs de construction et d avenir. C est un fait, on agit de moins en moins instinctivement et penser que l Amour est spontané et inné est peut etre vrai pour une tres faible minorité d entre nous. Je ne me fais pas d illusions et je sais que je ne fais pas parti de cette minorité. Mais je sais aussi que si Aimer c est avant tout vouloir le bonheur de l autre, c est aussi savoir ne pas lui faire de mal. .
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 14:02

"je repose la question pour le Poly-Amour, le Poly-Amour ou la Polygamie n est elle pas une facon insidieuse de s approprier l etre que l on a aimé, pour le garder, comme le fait le mariage par exemple. Mais en refutant la nature meme de notre amour lorsque de celui ci il ne reste plus que de l affection ?" Je te dirais ça si je tombe amoureuse un jour, ce en quoi je doute très fort. Pour le moment je ne peux réfléchir qu'à partir des exemples qui m'entourent, de mon ouverture d'esprit, de ma conception du bien et du mal... mais je ne peux pas savoir comment je penserais si je le vivais vraiment !
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 14:51

Il y a de nombreuses formes de polyamour comme il y a de nombreuses formes de libertinage et de couples "ouverts/libres". Encore une fois ce sont les protagonistes qui le définissent, qui définissent les règles. Je ne vois pas comment une personne serait approprié dès lors qu'elle libre de faire ce qu'elle veut de manière égalitaire avec tous ces partenaires. Pour un couple "de base", là okay je peux comprendre le sens de la remarque mais dès l'instant où l'on parle de personnes libres d'engagement "monogame", non il n'y a pas de possessivité possible. **************
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 14:57

Je ne pourrais pas fonctionner dans un tel couple, mon caractère n'est pas compatible. Je ne peux pas concevoir ça pour moi, après pour les autres.. Mais si ceux ou celles qui s'épanouissent là dedans.. Tant mieux! Il y a toujours une certaines forme de possésivité dans un couple monogame. C'est instinctif parfois je pense. Mais le mot "possèder" ne décrit pas ce sentiment, car ça signifierai qu'une des personnes appartient à l'autre. Alors qu'a mon sens, dans un couple, les deux personnes sont au même niveau, c'est un binome quoi.
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 15:05

de ma pensée, ma façon de vivre et de ma philosophie je suis dans le "un couple est égal à deux personnes. Mais, je reste très tolérant, voire compréhensif sur ces formes d'amour énoncées dans le sujet. Je me suis penché sur le sujet, tout m'interresse, notamment les problèmes sociétaux. D'ailleurs j'ai pu voir un beau et long reportage québecois sur un couple ... à trois. un homme et deux femmes. qui dure depuis des années. le schéma étant l'homme se marie avec une femme il y a une quinzaine d'année, mais il y a 7 ans ils font une rencontre avec une autre femme. Et l'histoire dure toujours. ce reportage m'a intrigué. Et je me suis posé une question: pourquoi pas? pourquoi n'ont ils pas le droit de s'aimer tous les trois du moment que cela fonctionne? de quel droit moi, monogame, vais je empêcher cela? Bien que j'ai du mal à me faire une idée quand au fonctionnement quotidien sur le long terme, je prefere m'abstenir de porter un jugement sur ce couple (trio). cela les regarde. La polygamie a toujours existé et dans toutes sociétés. cachée ou ouverte. c'est quelque chose que je ne comprends pas mais ce n'est pas parce que je ne le comprends pas que je dois apporter un jugement conforme à une norme. Il en va de même pour la forme de poly amour. je sais qu'il a été prouvé scientifiquement et c'est irréfutable que chaque individus a des besoins sexuels différents les uns des autres. Il en va de même pour l'amour. Chaque amour pour l'autre est différends, on aime une personne différemment ce n'est jamais la même chose. je pense que personne en me contredira là dessus. juste je voulais rectifier une petite chose . une mère ou un père ayant plusieurs enfants, certes il ne fera pas de différence marquée entre les uns et les autres, mais l'amour qu'il porte à chacun, même s'il est aussi fort pour l'un que pour l'autre, sera de fait différends car l'amour est aussi lié à la personnalité de l'individu aimé. Ce qui démontre qu'il n'y a pas un seul amour mais plusieurs amours ou façon d'aimer. Alors je me dis que même si ce n'est pas pour moi, pourquoi pas?
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 15:35

"Il y a toujours une certaines forme de possésivité dans un couple monogame. C'est instinctif parfois je pense. Mais le mot "possèder" ne décrit pas ce sentiment, car ça signifierai qu'une des personnes appartient à l'autre. Alors qu'a mon sens, dans un couple, les deux personnes sont au même niveau, c'est un binome quoi." Oui ca c est la theorie, tout comme la reciprocité simultanée des sentiments. Shadow, tu te livres a nous, excuse moi si je vais trop loin dans mes questions. Je ne doute pas que tu sauras me remettre a ma place ^^. "Je ne vois pas comment une personne serait approprié dès lors qu'elle libre de faire ce qu'elle veut de manière égalitaire avec tous ces partenaires. Pour un couple "de base", là okay je peux comprendre le sens de la remarque mais dès l'instant où l'on parle de personnes libres d'engagement "monogame", non il n'y a pas de possessivité possible." Pour developper mais pas trop non plus ^^ Lorsque que l on ressent ce sentiment d exclusivité pour l etre aimé, comme tu le ressens aujourd hui pour Marine, on attend souvent de l autre que ce sentiment d exclusivité soit egalement reciproque. Un peu comme une preuve de son amour. C est a mon avis de ce desir que nait un sentiment de possessivité. En effet cela peut devenir une dangeureuse et destructrice jalousie. A ce moment la ce n est plus de l Amour, mais de l amour propre puisque l on commence a defenir ce que l on veut pour et de l autre. "Et concernant Marine je m'interdis d'être fusionnelle, car là je serais plus vraiment "polyamoureuse" mais en couple "monogame" (pas mariées mais tout comme)" C est admirable, car pour preserver ton mode de vie tu es prete a t imputer de ce qui fait toute la beauté de l Amour. "mais j'arrive à gérer cette jalousie pour "E" " En ce qui concerne "E", gerer la jalousie est probablement plus difficile que de dire, puisque je suis libre, tu l es aussi. N acceptes tu pas cette situation par Amour ? "je m'interdis de compliquer les choses avec d'autres prétendantes que j'apprécie déjà ou pourraient rentrer dans ma vie. Je vous aime. " As tu vraiment envie d autres pretendantes ? .
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 15:57

**************
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 16:00

"juste je voulais rectifier une petite chose . une mère ou un père ayant plusieurs enfants, certes il ne fera pas de différence marquée entre les uns et les autres, mais l'amour qu'il porte à chacun, même s'il est aussi fort pour l'un que pour l'autre, sera de fait différends car l'amour est aussi lié à la personnalité de l'individu aimé. Ce qui démontre qu'il n'y a pas un seul amour mais plusieurs amours ou façon d'aimer. Alors je me dis que même si ce n'est pas pour moi, pourquoi pas?" Ce n est pas un jugement mais un developpement. Et justement, je ne suis pas convaincu ^^ Il y a l Amour que l on porte pour une personne, celui qui est indefinissable et l amour que l on porte pour soi meme. Pour qui es tu pret a mourir Christian ? "J'ai trop souffert de cette possessivité et de cette fidélité forcée, alors je m'interdis de l'infliger aux gens que j'aime. Si elles ne peuvent le comprendre alors qu'elles partent, je ne serais plus JAMAIS dans une cage." Tu n imagines pas combien je comprends ce que tu viens d ecrire, mais un extreme n en n appel t il pas toujours un autre ? Tu as vecu la possessivité, mais etait ce toujours de l Amour ? "La vie est trop courte pour s'user dans une relation." Completement d accord et tu souleves la le point dominant de cette reflexion. Arreter une relation au bon moment lorsque l Amour n est plus. Que l on sait accepter qu il disparaisse et ne jamais entretenir cette relation par amour propre. N est ce pas la un moyen d eviter ces souffrances que nous nous infligeons parfois trop longtemps ? .
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 16:45

Ne pas oublier le principe de l'amour libre : aimer n'est pas posséder, ni être possédé par quelqu'un qu'un. Et si l'amour le plus profond, c'était tout simplement de na pas considérer l'autre comme un objet, mais comme un individu libre et autonome ?
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 16:51

J'ai l'impression en te lisant, que l'Amour ne serait vrai qu'exclusif ? ************** "As tu vraiment envie d autres pretendantes ?" Tout dépend si tu t'adresses à mon Ego, mon esprit, mon coeur ou mon c**. :D Fab34 🆙 Cela résume bien ma pensée sur la liberté et l'Amour.
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 16:52

C'est ce qui a été évoqué, sauf que considérer l'autre comme libre et automne, et souhaiter son bonheur ça ne suffit pas, sinon je serais amoureuse de mon ex. Mais pour moi entre autres oui, aimer de la bonne façon passe par le fait de considérer l'autre comme une personne à part entière comme tu le dit. Et la mauvaise manière consisterait à en faire son objet.. le sentiment de base peut rester de l'amour (parfois même pas, ça dépends de ce qu'il y a à coté). Mais de l'amour malsain.
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 17:38

"Tout dépend si tu t'adresses à mon Ego, mon esprit, mon coeur ou mon c**." Mdr ^^ Je preferais parler d Amour avec ton coeur, mais attention, je ne dis pas que les autres ne sont pas interessant, hein ^^ "J'ai l'impression en te lisant, que l'Amour ne serait vrai qu'exclusif ?" C est vrai, tu as raison Shadow, :D Cela tient d abord du fait que je le vie precisement de cette facon. On ramene tout a soi, CQFD pour s ouvrir aux autres ^^ Donc je me bats aussi pour ne pas faire de mon cas une generalité, j observe beaucoup, j echange sans tabou, comme nous le faisons ensemble. Et ce qui est interessant c est qu en plus de ton experience tu es honnete. Tu as su reconnaitre eprouver un sentiment de possessivité voir de jalousie envers la personne pour laquelle tu as des sentiments. Meme si la jalousie n est plus de l Amour elle prends naissance selon moi de ce sentiment tres fort d exclusivité. Lorsque tu ressens de la jalousie, ce n est pas parce que tu aimes Marine ou une autre d une facon differente. Nous sommes bien d accord sur le fait que la jalousie n est en aucun cas une marque d Amour. Mais parce que tu attends d elle la reciprocité du sentiment d exclusivité. La jalousie se ramene a soi et c est la ou elle est en effet dangereuse. Ma question est, ne vaut il mieux pas accepter cette exclusivité, meme si ce n est que pour quelques mois, plutot que de la voir se transformer en jalousie ? .
avatar ancien membre
Ancien membre
20/01/2013 à 17:45

Tout le monde n'est pas égal devant la jalousie, certains la ressentent plus que d'autres, c'est un sentiment primaire, mais on peut faire le choix de devenir très possessif, ou d'essayer de s'en accommoder tout en laissant de la liberté à l'autre (le cas de Shadow). En exclusivité, la jalousie existe aussi... par peur de ne pas suffir à l'autre même s'il dit nous être fidèle. Pour ma part je ne pense pas être capable de ressentir la jalousie à partir du moment où j'ai droit à ma part et que je ne me sens pas délaissée... mais je n'ai jamais été amoureuse donc je ne peux rien confirmer. En fait, je resterais plus facilement dans une cage si celle-ci est ouverte. L'exclusivité, même si j’essaie de travailler dessus, est quelque chose qui me fait peur.


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr