L'amour n'est-il pas une projection ?

avatar contributeur Dime
Dime
30/05/2021 à 21:16

Bonsoir.

Voilà un titre accrocheur (c'est le but d'un titre).

En fait je suis amoureux en ce moment. Et si j'analyse, je suis amoureux parceque. Parceque je viens de réaliser que je suis homo. Et qu'il n'y a qu'un homme qui puisse m'apporter l'apaisement que tout un chacun connait lors d'une relation intime. J'ai toujours été avec des femmes jusqu'à présent. C'était bien, fort ou nul mais je n'étais jamais apaisé.

Volà ma réflexion. Donc l'amour n'est-il pas au fond une projection de ses désirs, aspirations et besoins personnels, mis au service et au bon vouloir de l'autre ?

avatar contributeur de F@ntomett@
F@ntomett@
30/05/2021 à 21:56

Bon je lance je suis inspirée ce soir ( trop de soleil peut être lol)😁

L'amour pour moi comme tu l'exprimes dans ton sujet procure effectivement de l'apaisement: j'aime une femme car je me à l'aise avec elle, je me sens moi même, je ne joue pas un rôle, je suis en confiance, spontanée et cet amour me donne la force et l'entrain nécessaire pour me sentir bien...voire même invincible, incassable comme si j'avais des supers pouvoirs 😅

Mais l'amour c'est aussi de l'attachement, du respect, de la tendresse infinie, de la patience, des concessions et des projections...

Enfin, la cerise sur le gâteau de l'amour, c'est son côté irrationnel, inexplicable, inébranlable et complètement fou, taré à la ramasse... comme un peu sorti d'un film fantastique!

A noter que tout cela pourrait caractériser un amour maternel, paternel, fraternel ou même amical...😁

La passion et le désir viennent clôturer et couronner le tout ...

Et à ce moment-là ...on peut parler du grand amour à proprement parler 💕

( en ce qui me concerne évidemment 😉)

avatar contributeur Dime
Dime
30/05/2021 à 22:03

Ok.

D'accord avec toi.

Mais n'est-ce pas plutot le désir et la passion qui donne naissance au reste ? L'apaisement et l'équilibre n'en étant que le résultat ?

avatar contributeur de F@ntomett@
F@ntomett@
30/05/2021 à 22:22

Citation de Dime #363014

Ça c'est un peu le problème de l'oeuf et la poule... Est ce le désir et la passion qui génère par son envie de connaître, l'amour ou est-ce le sentiment d'amour pour qlq1 qui provoque le désir et la passion ... ?

Et si les 2 étaient possibles? Pourquoi pas?

Par ailleurs, il y a plusieurs sortes d'amour (amical, platonique, patental, fraternel, etc..) qui n'impliquent pas du desir et de la passion...

Le désir et la passion à l'inverse ne donnant pas toujours lieu et place à de l'amour...

Tout est possible...l'amour est vaste et complexe comme toute autre émotion humaine!

avatar contributeur Dime
Dime
30/05/2021 à 22:37

""Le désir et la passion à l'inverse ne donnant pas toujours lieu et place à de l'amour...""

Exact ma belle.

Tout dépend de la maturité peut-etre ?

avatar contributeur de F@ntomett@
F@ntomett@
30/05/2021 à 22:41

Citation de Dime #363019

Question de maturité, de choix personnels, d'événements imprévisibles, de l'environnement social, culturel, familial....ou bêtement question de chance ou de malchance ?!

avatar contributeur de LoremIpsum
LoremIpsum
30/05/2021 à 22:48

Quelques d'auteurices sur le sujet (notamment Alberonie, Salomé) auraient tendance à distinguer l'amour (en tant que relation construite) du sentiment amoureux (sensation révolutionnaire qui prépare à boulverser sa vie — pour l'autre).

On peut reformuler — peut-être — les choses sous un autre angle :

Si ce sentiment amoureux n'est pas une projection de nos désirs et aspirations ou

Si le sentiment amoureux se construit sur la base d'attentes construites dans nos inconscients (et éventuellement des prédispositions hormonales et d'autres choses cruellement incontrollables),

est-ce que nos désirs et aspirations ne sont pas plutôt un frein à ce sentiment plutôt que son moteur ?

avatar contributeur de F@ntomett@
F@ntomett@
30/05/2021 à 23:02

Citation de LoremIpsum #363021

Vision intéressante...🤔

Moi je dirais que dans certains cas nos désirs pourraient être un frein mais dans d'autres cas ( le cas idéal idéalisé...) le sentiment amoureux pourrait être sublimé par ceux ci...et c'est peut être pour cela qu'il est si difficile de trouver l'amour avec un grand A ( ou la conjonction du sentiment amoureux avec ses désirs ...partagé qui plus est car il faut que cela soit réciproque !)

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
30/05/2021 à 23:32

L’ Amour pour moi qui ne suis pas intellectuel ni aussi cultivé que les intervenants c est un sentiment ... ce n’ est pas analysable ni quantifiable ... c est un ressenti ...

tomber amoureux amoureuse ne se calcul pas , ne se prévois pas , ne s explique pas ... et c est mieux comme ça

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
31/05/2021 à 08:45

Moi j’ assume mon immaturité , ma naïveté ... je ne comprends pas grand choses aux projections et aux subtilités des phases dans le processus de relation amoureuse ...

Je reste juste convaincu que seul mom ressenti peux me guider , quitte à être déçu ... je peux me sentir amoureux d’ un personne que je n ai jamais vu ... par ses écrits , sa façon de parler , ses idées ... c est peu être complète con et naïf mais tant pis ...

et je ne suis pas capable d’ analyser le pourquoi du comment ...

je suis vraiment irrécupérable

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
31/05/2021 à 09:21

Citation de ApoFFtX #363047

Pour construire il faut en être capable , il faut savoir analyser , prendre du recul ... moi par exemple j avance tête blessée , alors forcément je me prends des murs ... mais je n ai pas l intelligence pour modifier mon comportement

avatar contributeur de Farf
Farf
31/05/2021 à 09:36

Hey !

Les projections sont le lot de tout un chacun, et sont à mon sens le berceau de la plupart de nos déceptions. Sans projection, les déceptions n'existeraient pas. Pour autant, techniquement, sommes nous capables d'abandonner toutes nos projections ? Est ce qu'il n'y a pas toujours un tout petit peu d'idéalisation dans toute relation, quelle qu'elle soit ? N'est ce pas parce que nous avons envie d'y croire, que nous leur donnons vie ou simplement la possibilité de les rendre réelles ?

Je pense que le cheminement amoureux, pour en revenir au sujet, se fait par conséquent par un mélange de projections, et de réalité sur la terre ferme.

Le premier temps de l'ivresse ou de l'insouciance est nécessaire en premier lieu, et dans une certaine mesure, car c'est lui qui nous donne l'impulsion d'essayer, même en étant complètement à côté de la plaque. Arrive alors le temps tout aussi indispensable de séparer nos projections premières de la réalité effective. De se laisser "décevoir", finalement. Sans violence ( et ça, chacun le vit et le reçoit à sa façon).

Laisser crever l'illusion naturelle, c'est permettre par la suite d'éventuellement aimer l'autre pour ce qu'il est, mais c'est également se permettre à soi d'exister tel qu'on est vraiment. ..quitte à faire voler en éclat toutes les images positives qu'avaient l'autre, et nous le concernant. Je crois qu'il est nécessaire d'en passer par là pour qu'une "seconde rencontre" puisse avoir lieu. Oui c'est la douche froide. Et oui ça peut être hardcore. Mais après coup tout redevient possible, si tant est qu'on parvienne à accepter de dépasser cette déception, et laisser nos petits égos de côté ( colère contre soi et envers l'autre etc...). Et c'est à ce moment là qu'il est possible, à deux, de " réinventer" la relation, mais cette fois avec un regard commun, et non plus individuel. Les projections deviennent alors la même réalité, pour deux.

avatar contributeur de Farf
Farf
31/05/2021 à 10:01

Tu as raison pour "la définition" du mot projection.

Mais je pense que ces deux notions restent intimement liées. Elles le sont en tout cas dans ce que j'ai exprimé.

avatar contributeur de HaricotMungo
HaricotMungo
31/05/2021 à 10:25

Citation de Farf #363050

C'est tout à fait ça.

Perso, je trouve qu'il est tellement difficile de rester conscient (ou prudent) lors du premier regard. Projecter précipitamment des sentiments ou des envies est peut être risqué. J'avais appris des leçons. Je pense que le désire d'amour , le besoin de maintenir ce bien être et tellement fort ,qui fait que ça cache la vue des fois.

avatar contributeur de Plume
Plume
31/05/2021 à 10:32

@Dime,

Moi je crois que l'état amoureux se manifeste quand l'Autre représente une ouverture sur le Monde qui répond a un besoin profond du moment. Du coup ce que tu dis semble en être un bon exemple..

Pour ce qui est des projections, je ne suis pas certaines que nous fonctionnons tous de la même façon. Perso aucune de vos explication ne résonne vraiment avec mon vécu et je rejoins assez Rosso sur cette difficulté a theoriser l'Amour naissant.

Pour moi il y a une part de magie et je n'ai pas envie de voir tous les trucs de magicien derriere. ; )

Bon spectacle Dime!^^

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Farf
Farf
31/05/2021 à 10:44

Petit oubli... Si l'espoir est, certes, une "envie enthousiaste", en quoi il nous épargne notre "aveuglement" ?



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr