Connaissez - vous la dating fatigue ?

avatar contributeur RESPIRE
RESPIRE
29/03/2024 à 01:42

Hello,

Je regardais Quotidien puis l'une des personnes sur le plateau a parlé du dating fatigue.

En gros, ce sont les gens qui en ont marre des applications de rencontres comme Tinder, Grindr, ou même peut-être dans une moindre mesure BeTolerant, et qui arrêtent de les fréquenter.

Les grandes applis créent un marché de l'amour, ce qui n'est pas naturel et sain, ce qui génère beaucoup de frustration chez les gens car l'objectif n'est pas vraiment que vous trouviez votre âme soeur.

Et du coup, les gens en ont marre, et décident de se rencontrer IRL.

C'est beaucoup plus simple, spontané, et il y a beaucoup moins de pressions.

C'est beaucoup mieux ! ?

https://www.liberation.fr/lifestyle/intimites/dating-fatigue-sans-les-applis-de-rencontre-des-solutions-de-repli-20240322_W3ZQMOYYZJG53GTM3URPAUBLHU/

https://www.20minutes.fr/societe/3053015-20210604-dating-fatigue-applis-gomment-ambivalence-finesse-ambiguite-creent-beaute-rencontre-amoureuse-considere-journaliste-judith-duportail

Que pensez-vous du concept ?

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
29/03/2024 à 09:49

ça, c'est lla preuve que l'homme reste fondamentalement humain, et a besoin de contacts humains, même si les commerciaux font tout pour l'en dissuader (pour se faire du fric) .... c'est plutôt une bonne nouvelle.....

et oui, commme je l'ai dit: c'est un commerce de l'espoir, un casino, et donc forcément: une très grande frustration.....

N'en déplaise aux commerciaux: NON: l'homme n'est pas un "article de vente"... oufffff!


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de Farf
Farf
29/03/2024 à 11:05

Citation de RESPIRE #503429

En gros, ce sont les gens qui en ont marre des applications de rencontres comme Tinder, Grindr, ou même peut-être dans une moindre mesure BeTolerant, et qui arrêtent de les fréquenter

Certes, certains concepts encouragent des comportements peu vertueux.

Mais, ne perdons pas de vue qu'une appli, un site, sont ce qu'ils sont du fait des comportements de leurs usagers.

Qui sont les acteurs ? Les gens.

avatar ancien membre
Ancien membre
29/03/2024 à 11:31

Les applis peuvent aider, pour les gens qui ne sont pas du genre à aborder dans la rue, mais ça ne doit pas être "un marché"

avatar contributeur de ChtiteVortex
ChtiteVortex
29/03/2024 à 18:10

Moi je veux juste qu'on me foute la paix et accessoirement passer de bons moments sans prises de tête, sans drague lourde, sans psychodramaqueen, sans connards( asses) et sans pervers(e), manipulateurs( trices) .... je pense que c'est bcp demandé de nos jours...😅

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
29/03/2024 à 18:31

Citation de FarFuck #503442

Pas tout à fait, en fait.....


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de Melodic91
Melodic91
29/03/2024 à 21:14

Dans la rue ça me paraît compliqué selon les endroits et c'est pas écrit sur le front des gens je suis gay et je cherche un mec le réel je vois les saunas qui sont variables selon la clientèle et les bars gay de plus comme ça été dis tout le monde n ai pas à l aise dans une foule avec plein de gens les associations c c'est bien pour aider a s assumer

Effectivement le problème est Homo sapiens et ses travers après on peut aussi croiser des gens sympas dans divers endroits même sur les sites mais faut bien reconnaître que faut avoir la tête bien accroché je fais des pauses si non ça peut ruiner vos neurones

avatar contributeur de Yoyo53
Yoyo53
29/03/2024 à 22:58

Les applications sont tellement déshumanisées... entre les adeptes du marché à la viande qui ne veulent que coucher et les starlettes des réseaux sociaux avec les traditionnelles photos à la salle de sport ou dénudées face au miroir de la salle d'eau... c'est devenu totalement formaté et affligeant. Et surtout ça ne fonctionne pas. L'abondance des profils suggère que l'on pourra toujours trouver mieux et donc on a la zapette trop facile... Tous les mécanismes sont pensés pour rester le plus longtemps possible...

avatar contributeur de SmithBoghead
SmithBoghead
29/03/2024 à 23:19 - 29/03/2024 à 23:38

Les applications de rencontre sont encore plus perverses car bon nombres de leurs utilisateurs y sont juste pour les likes et les interactions.

Quand on vit une déception amoureuse ou qu'on se sent seul, ça remonte son estime.

Malheureusement, ça fait un tiers des profils qui font perdre du temps.

Personnellement, je me reconnais dans cette fatigue dating car comme dit plus haut, on est sur un marché avec plein de choix non seulement de profils mais aussi de besoins à satisfaire (y compris le simple égo).

avatar contributeur de Ecaille
Ecaille
30/03/2024 à 00:58

C'est la base même du concept de ma boîte donc je suis assez d'accord avec le risque d'usure du fait de l'utilisation d'appli de "rencontre" en ligne ..

Mon idée était d'empêcher les discussions en ligne avant d'avoir rencontrer la personne en vrai autour d'un jeu. Histoire d'avoir un ressenti réel avant de papoter .. je trouve que discuter en ligne ne facilite pas toujours les rencontres, en tout cas cela ne correspond pas aux besoins de tout le monde quoi ..

avatar contributeur de Pasgamine
Pasgamine
30/03/2024 à 05:52 - 30/03/2024 à 06:05

Je suis comme ça, à un moment tu en a marre de ne pas vivre et de rester enfermé chez toi. Je suis bien contente de fréquenter les bars même si je ne pecho pas. Il y a rien de mieux que le réel. Même sur Betolérant ça commence à me gonfler c'est trop calme, je ne fait pas de rencontre et ça ne dialogue pas beaucoup. Je reste pour le forum et parceque j'apprécie certaines personnes ici.

Sur les sites c'est soit tu payes ... soit c'est des rencontres médiocres avec des gens qui ont beaucoup de problématiques je trouve. Par contre pas de problème pour trouver des plans cul et la qualité on en reparle ??

Des bimbos avec des filtres sur leur photo. Tellement c'est lisse on ne voit même pas les imperfections sur le visage qui peut-être charmant.

Honnêtement les speedatings c'est sympa car tu peux faire une bouffe après et la tu fais connaissance.

Pour ma part je n'ai pas de chance car ça ne se voit pas que je suis Bi . Que j'aime aussi les filles. Je n'ai pas de signe, pas de bague au pouce. Des ongles pas trop court... donc voilà je fais hétéro archi hétéro. Les mecs qui me draguent ne me plaisent pas ou alors ils ont 50 ans...

Les filles ne viennent pas me voir... et je ne viens pas vers elles non plus du coup je ne suis pas sortie de ma merde 😅🤣


La vie ressemble beaucoup au surf.Quand vous êtes pris dans la zone d'impact, vous devez simplement vous relever. Parce qu'on ne sait jamais ce qui peut se passer sur la prochaine vague!

avatar contributeur de Melodic91
Melodic91
30/03/2024 à 09:28 - 30/03/2024 à 09:33

je me souviens il y a plus de 10 ans quand sur un autre forum je critiquais certains travers des sites j'étais le seul, comme c'était a la mode et qu'on critique pas se qui est a la mode, ensuite on oublie de mentionné les personnes qui cherche le mec parfait, à moins que j'ai mal vu, j'avoue aussi être lassé,

ou je suis plus nuancé et que je me trompe sur mon ressenti, c'est une sorte de guerre des gays entre ceux qui seraient que des monstres sexuels, et ceux qui souhaitent se mette en couple comme si on commandait sur internet, je caricature, au final plein de gens se retrouve frustré , je caricature

en revanche ou je suis bien d'accord sur le coté de certains qui se croient trop dans un porno c'est ceux, qui avant te demandé ton prénom cherche a savoir comment se connecte ton anus et ceux qui prennent leurs régles , leurs niveaux a bulle pour demandé a l'autre si leurs sexe est dans la taille XXL en référence au porno, se débat est sans fin pour mémoire je me souviens une époque il y a 10 ans j'entendais du positif c'est ça qu'il faut faire ;

en asie, il y en a qui vont même a prendre un robot par manque d'affection ça peut faire flippé notre avenir si d'içi là on a une planete vivable .

ex tout bête je suis jardinier les poubelles des jardins c'est souvent moi qui les vides, comment expliqué qu'il y a des gens qui arrive a mettre leurs détritus en dehors, quand c'est pas en pleine nature, là c'est la même chose, je trouve si tout se basais sur le respect .

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
30/03/2024 à 09:40

La plupart de ces applications ont été pensées pour les hommes pour leur faire cracher de la tune. Exemple de tinder où on a 2 mondes parallèles si on est un homme ou une femme, l'expérience de navigation est totalement différente.

1) les hommes sont bien plus nombreux sur ces app.

2) la femme etant une denrée rare, il faut les attirer et deviennent de simple proie.

3) les algorithmes... et ta visibilité.

4) l'economie de l'attention pour te maintenir sur l'appli.

5) les photos où tu deviens un bout de viande et en plus bah une photo c'est hyper trompeur.

6) l'impact sur la santé mentale de certaines appli (tout comme le porno me direz vous)

Lorsqu'on voit tout ça, ca n'attire pas vraiment. Puis il y a betolerant qui pour ma part est différent,  un espace où chacun utilise l'appli comme il l'entend, où on n'est pas que des bouts de viande. Où on n'est pas obligé de se vendre avec des photos. Où on peut faire des rencontre autant amicale que sentimental.

L'expérience de navigation peut être complètement différente selon qui on est et comment on utilise cette appli.

Et le lien au reel ne tient qu'à nous même au fond. Certains préfère ne pas avoir de lien au réel,  d'autres si. Chacun fait comme il veut.

Pour ma part, je trouve que les rencontres sont plus "naturelles" , on apprend à se connaître,  on voit les affinités par rapport aussi à la position géographique et même si on est éloigné,  rien n'empêche qu'on se voit lors d'un passage ds la région.

Donc je comprends ce retour au réel et en même tps les app peuvent aussi être un simple outils  qui peuvent créer du lien sur des populations comme nous.

Comme je vois le truc d'ecaille que je trouve pas mal en terme de rencontre , une app pourrait tres bien être complémentaire aux rencontres irl , pour conserver les liens, parce qu'on ne file pas tjrs son n* après une rencontre et que ca permet de se sentir "protéger" .

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
30/03/2024 à 10:03

oui..... bien que nous soyons moins nombreux.... je constate que en fait, c'est pour tout le monde pareil, hétéros compris..... On veut tout, tout de suite...

Alors oui: se fréquenter, se séduire, un restau, un ciné... une balade... que sais je.... tout cela parrait bien désuet par rapport à ce "je veux tout tout de suite" (et les commerciaux apellent ça: "l'achat imppulsif": le but: vous faire acheter des trucs dont vous n'avez pas besoin).

Alors on se fait "objet de consommation", pour plaire à ces sites commerciaux... mais évidemment: nous n'en sommes pas, et il y a forcément "tromperie sur la marchandise", donc: déception à la clé garantie......

On veut tout trop vite.... déjà un réel ami ça prend du temps, alors..... un réel amoureux.... ben oui ça prend encore plus de temps. Parce que même si il y a peut être un "clic" de départ, après: TOUT reste à construire...

Mais non: on a plus la patience... le mec ou la fille on le veut tout de suite, y compris dans son lit.... le pire: les gens qui cherchent "du sérieux" MAIS: veulent vous "essayer" avant.... MDR

J'ai besoin de pain ? hop un coup de voiture et direction boulangerie..... Je simplifie à l'extrème, mais c'est ça: "je veux un mec?" (ou une fille évidemment) hop: l'applide rencontre et c'est dans la boite......

BEN NON: ça ne marche pas comme ça, et je peux même vous dire que ça ne marchera jamais comme ça.... et encore heureux.... les "vendeurs de rêve et d'espoir"... voilà ce que c'est... au bout ? RIEN: si: déprime, raz le bol, estime de soi qui en prend un coup, et évidemment espoir à 0....

Non: retour au réel. Absolument....

Bon allez je ne vais pas jeter le bébé avec l'eau du bain: des fois, on a envie d'un "plan": en clair: de sexe, là, maintenant, tout de suite, et juste pour le fun. Je n'ai aucun souci avec ça, mais : même ça, est ce qu'une appli de rencontre est laplus adaptée? et ben j'en sais fichtre rien. Là encore: réel: sex clubs, cinémas pornos, là oui on trouve vite (ou pas selon les jours).

Et encore: attention: la fille ou le mec que vous allez "rencontrer" pour ça, ben, à 80% vous auriez pris un gode ou un "flech machin" que le plaisir aurait été mieux..m ais bon: là au moins y a le mec ou la fille "en vrai de vrai".

Et bien sur que les sites dit "de rencontre" (sauf peut être Beto) ont un problème majeur, fondamental: il ne savent pas rencontrer en réel... et bien sur, bien sur, la majorité ont des problèmes relationnels voire pire... évidemment !

Comme les "tenanciers" jouent avec l'espoir, ben c'est addict à creuver: parce que l'on vit d'espoir ! On vit de projets! On vit d' "envies" ! c'est nortre principal moteur à nous humains....

Et oui: pour établir une relation (quelle qu'elle soit) ben oui: faut OSER, se jeter à l'eau, risquer de se prendre une claque, risquer de se faire jeter, et du temps.... Et ben oui: je prefère me prendre une claque que l'on commence à jouer avec mes pieds et surtout avec mon espoir. Ça fait beaucoup moins mal.

Beto ? Pour moi c'est un site ou je discute de bien des choses avec mes "semblables"... ça fait toujours du bien de ne pas se sentir seul... de répondre à un "au secours", ou pouvoir crier des fois "au secours", ou notre colère, nos peurs... nos angoisses face à la mort qui approche, notre angoisse face à la solitude....

Non, clair que ça m'étonnerait que j'y trouve quelqu'un avec qui entamer une "vraie relation", donc épistolaire d'abord, puis une rencontre réelle, puis.... puis.... quoique....

Mais oui, j'ai été "banni" de Gay Roméo" pardon: "Roméo" maintenant. Pourquoi ? parce que bien des comportement engendrait une super colère chez moi... et faisaient montre d'un irrespect de la personne humaine. Et ça: je ne peux le tolérer, et donc je ne me suis pas tu... moralité: "éject". Et le plus fun, c'est que les "tenanciers" de "Roméo" n'ont surement jamais lu Shakespeare.... "Roméo" comme signe d'un amour éternel ? Ben non: la fin de la pièce: c'est pas vraiment ça.... que du contraire même. Est ce que le choix de ce nom de site est conscient? ou inconscient? je ne sais, mais sémantiquement: tout y est. Au bout ? La mort.

Alors "banni" ? Et ben tant mieux.... même si du coup je ne peux plus parler avec des gars de 18 ans qui hantent ce genre de trucs, soit pour "se vendre", soit pour chercher.... ce qu'ils ne trouvront jamais.... et à qui je disais: barre toi d'ici au plus vite ! (et mon message se perdait souvent au milieu de photos de mecs de mon age, qui ne montraient évidemment pas leur tête, mais leur "anatomie" en gros plan.....)

Moi j'ai "tiré" un jeune de ce site: il vit chez moi maintenant (dans un autre batiment) il apprend à revivre, a repris une formation, bref: une vie "normale" d'un gars de maintenant 23 ans. Et bien c'est quasi mon fils maintenant, et oui: je 'en ai "sauvé" qu'un.. mais de ça je suis fier.

Alors oui, bien sur, il a des "potes", mais ne veut plus entendre parler de "sexe"... donc "des potes", mais surement pas un "amoureux" (je reprend ses termes). Voilà, le résultat des applis de "rencontre"....

Oui, à de nombreux jeunes j'ai donné un peu de fric, pour manger... se trouver un truc ou dormir..... redirigé vers "JARFI" ("le refuge" en france)... répondu aux questions....

François Villon: "La ballade des pendus": "frères humains"..... c'est ça ma vie.

Alors oui, je vis seul, avec ancr&é au fond de moi "mon amoureux"... mort il y a 20 ans.... et ce fil ne pourra jamais se rompre... Oui, j'aimerais ne pas déjeuner tout seul, ne pas me lever tout seul. Oui: affronter le lit vide le soir est intolérable.... et oui: les calins, je n'ose à peine y penser et tout contact ohysique avec qui que ce soit me devient intolérable....

Je n'ai plus que des souvenirs, mais de bons souvenirs...... PARCE QUE j'ai été AIME.....(et je le suis encore, même si il est dans un autre endroit, un autre lieu....)

Donc oui: bien sur: le REEL... réel que je n'ose plus affronter, depuis le jour où, dans une boite "gay", deux jeunes sont venus s'assoir sur mes genoux...; "ils ne m'avaient pas vu", tellement j'étais sans aucun doute, devenu transparent à leur yeux....

"Appli de rencontre" ? j'y ai laissé plus de 10 000€, à des mecs "qui en avaient besoin". mdr.

Et oui, bien sur: non je ne remet pas les pieds "en ville", non, je ne sors pas... je reste dans mon "ermitage", pour me protéger de "tout ça"... et je reste avec ma souffrance, mes "besoins" parfois, et ma solitude...

Pourquoi je parle là de moi ? ben c'est tout simple: je ne vais pas parler d'un autre dont je ne connais rien.... donc je ne suis pas en train de me plaindre... ni d'esperer quoique ce soit: jeprend juste un exemple: moi. (au hazar) ;)

Non: retour sur terre, retour parmis nos "frères humains", retour parmi leur différence, leur réalité. Leur Vie. Leurs désirs, leurs envies, leur histoire, leurs passions et leurs espoirs....

Là, alors et seulement: la relation sera "humaine". Et se construira, ou pas, avec le temps, dans la Réalité de la Vie.

Après, que par facilité, on ne se téléphone pas, mais on se cause par je ne sais quelle application.. oui, bien sur... Comme il y a 50 ans on attendait le facteur....

Et quelle impatience nous avions d'attendre le facteur, LA lettre... et les mots....

Ça c'est beau, parce que ça c'est Vrai, parce que ça c'est la VIE.


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de Pasgamine
Pasgamine
30/03/2024 à 12:05

Et maintenant pour consommer facilement tu as juste à aller en boîte. Pour baiser il y a du monde mais pour du sérieux tout le monde se barre !


La vie ressemble beaucoup au surf.Quand vous êtes pris dans la zone d'impact, vous devez simplement vous relever. Parce qu'on ne sait jamais ce qui peut se passer sur la prochaine vague!

avatar ancien membre
Ancien membre
30/03/2024 à 12:22

Excellent sujet, c' est hélas à l' image de notre société consumériste, ou on à l' impression que tout doit se vendre ou s' acheter; le corps, les sentiments... Je trouve ça triste.

Un jour j' ai rencontré une fille trans dans un cadre strictement professionnel à Paris. ça a changé ma vie.

j' ai quelques relations (amicales) avec des filles trans étrangères, l' une m' a dit, va voir les pros (et paye) l' autre m' a dit essaye les sites de rencontres (et paye) dans tous les cas tout tourne autour de l' argent.

Il faut bien vivre c'est sur, mais les sentiments ne devraient pas se vendre, en tout cas, c'est ce que je penses.

Merci d' avoir abordé le sujet.

avatar contributeur de ChtiteVortex
ChtiteVortex
30/03/2024 à 12:31

Conclusion: vivons une belle aventure avec nous même et arrêtons de chercher un alter ego scabreux à 5 pattes ( mais qui en a réellement que 3 !) pour nous satisfaire !

avatar contributeur de Pasgamine
Pasgamine
30/03/2024 à 12:35

Citation de Alex 83500 #503543

Bin moi j'ai plein de connaissance pour sortir faire la fête. Mais des amis... non


La vie ressemble beaucoup au surf.Quand vous êtes pris dans la zone d'impact, vous devez simplement vous relever. Parce qu'on ne sait jamais ce qui peut se passer sur la prochaine vague!

avatar contributeur de Laureen53
Laureen53
30/03/2024 à 12:47

Je rebondis sur le dernier commentaire qui me parle...

Il y a longtemps, j'avais fait connaissance avec un homme sur un site. C'est sûr qu'il payait.

J'ai fini par le rencontrer comme ça, pour changer d'air. Autour d'un café, il me fait comprendre que ma tenue était trop banale à son goût. Il me propose de m'acheter une autre tenue et qu'on aille ensuite à l'hôtel. J'ai refusé d'emblée.

En traversant d'autres galeries marchandes, il a insisté pour m'acheter tout et n'importe quoi, même un appareil photo, un ordi.

Quand j'ai raconté ça à un ami, il m'a dit que j'aurai dû accepter ces 2 dernières propositions et le quitter sur un "C'était cadeau, hein!". J'ai regretté un chouia de ne pas avoir osé :-D

Tout ça pour dire que, qu'il y en a qui sont prêt à couvrir de cadeaux juste pour du cul.

ça me sidère.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/03/2024 à 12:53

Je sors d' une relation un peu tumultueuse (je suis très gentil mais pas bête) ; "ne parles de moi", "ça doit rester secret") avec une fille trans, et ça c' est terminé par "j' ai besoins d' argent..."

L' argent encore l' argent.

je ne suis pas sur que rester seul soit la solution non plus, nous sommes censé être des animaux sociables et la solitude est peut-être une solution temporaire, mais pas "la solution".

En tout cas je ne compte pas rester seul. même si effectivement, il ne faut pas forcement chercher son alter égo. Juste quelq'un qui nous corresponde, pour un temps ou pour longtemps (oui je suis fleur bleue, on ne se refait pas)

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
30/03/2024 à 12:56

fleur blue ? il n'y a pas que toi 😊


l'apologie de la différence est requise.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/03/2024 à 13:02

Même un une amie d' enfance, Pasgamine?

avatar contributeur de Pasgamine
Pasgamine
30/03/2024 à 13:19 - 30/03/2024 à 13:22

Citation de Alex 83500 #503551

Non parce qu'en primaire j'ai redoublé et au collège j'avais une copine mais elle allait de foyer en foyer. Elle profitait de ma gentillesse donc non non je n'ai pas d'amis c'est pour ça que je sort en essayant de faire des connaissances.

Pour répondre à ce qui a été dit au-dessus il faut une personne qui nous correspond quelqu'un de fiable et de sérieux. Pas de michto, de profiteur, pas de (je suis avec toi pour le confort) après c'est aussi à vous de ne pas être NDY.


La vie ressemble beaucoup au surf.Quand vous êtes pris dans la zone d'impact, vous devez simplement vous relever. Parce qu'on ne sait jamais ce qui peut se passer sur la prochaine vague!

avatar ancien membre
Ancien membre
30/03/2024 à 13:42

@Pasgamine, je suis bien d 'accord avec toi, désolé pour ton amie d' enfance, j' en ai un qui m' est fidèle,

Je cherche aussi une personne fiable et sérieuse, les profiteurs ou profiteuses ça dégage de ma vie et ça n' est pas facile de faire le tri quand on a un bon fond.

A mon avis c' est pas en boite que tu vas trouver, je me trompe peut-être mais perso, j' ai essayé et je n' ai pas trouvé. Du sexe oui, de l' amour ou de l' amitié non.

avatar contributeur de Pasgamine
Pasgamine
30/03/2024 à 13:51 - 30/03/2024 à 14:14

Citation de Alex 83500 #503553

Mais je ne vais pas en boîte je n'aime pas ça !!! Je ne sais pas danser ! je connais des gens qui eux vont en boîte... et qui finissent rarement leur soirée seul mais pas pour les bonnes raisons.

Moi j'aime les petits concerts à prix libre, les café festif, les bars ou il y a billard, fléchettes et baby-foot. Du karaoké, Voilà où je sort. Des endroits où il y a des jeux de société, des tournois de jeux vidéos. Des événements qui me plaisent. Et de la bière ! Du grignotage et de la bonne bouffe ! Les pubs irlandais. Si je veux danser je vais chez ma sœur. J'ai pas envie d'aller en boîte pour aller en boîte il y a pas de place pour danser, tu vas dans le fumoir tu ressors avec une pneumonie. Ça te fait dépenser tout tout fric car tu dépenses en boisson.

Les clubs libertins tu peux danser,papoter et te détendre mais par contre il te faut une tenue adaptée. Tu es une femme seule c'est relou.

Par contre si vous passez par Vendôme vous pouvez me voir au Loup perché, L'espace 102 et au Central. De temps en temps au Rockomotive ou à la Fabrique du Docteur Faton. Ou à Thore la rochette. Au Roche l'évêque pour ses andouillettes. Au festival kestubouine près du Mans.

Parfois je vais à Tours au Bateau ivre mais honnêtement je préfère rester sur Vendôme car je peux rentrer à pied.


La vie ressemble beaucoup au surf.Quand vous êtes pris dans la zone d'impact, vous devez simplement vous relever. Parce qu'on ne sait jamais ce qui peut se passer sur la prochaine vague!

avatar ancien membre
Ancien membre
30/03/2024 à 14:02

@pasgamine, pardon je n' avais compris, là je suis d' accord, (je crois que je ne me suis pas encore vraiment remit de ma relation avec une reine de la nuit, désolé) Ont a les même gouts, en tout cas à ce que je vois.

avatar contributeur de Vyna
Vyna
30/03/2024 à 16:08 - 30/03/2024 à 16:09

Les sites de rencontre peuvent être frustrants pour toutes les raisons qui ont été dites, je comprends, c'est sûr.

Rien de mieux que les rencontres IRL je suis totalement d'accord, quand c'est possible c'est bien mieux.

Mais les sites de rencontre apportent une vraie aide quand on est paumée dans la campagne. Dans mon profil j'indique que j'habite à Poitiers. C'est pas vrai j'habite à 25min de Poitiers en voiture, dans la campagne bien perdue. C'est joli, c'est calme. Mais heureusement qu'il y a internet. La même vie il y a 20 ans je sais pas comment les gens faisaient.

Après, il y a de la vie là où j'habite, et beaucoup de gens de mon entourage arrivent à rencontrer des gens en réel, mais pour ce qui est des relations amoureuses, si tu es LGBT+ et que tu recherches quelque chose de sérieux, je crois que les statistiques sont contre toi. En plus comme ça a été dit, ça se voit pas donc difficile d'aborder des gens, il faut se faire des amis et espérer que dans ces amis il y aura des connaissances de connaissances qui peut-être pourraient matcher, trop dur !

Sans les sites de rencontre ce serait juste impossible selon moi. Il y a besoin d'élargir le périmètre.

Et puis pour l'aspect d'être trans, perso j'ai besoin que ça soit su dès le début, je déteste que l'autre ne sache pas si une relation sérieuse semble possible. Je sais que plein de gens pensent le contraire (parmi mes amies notamment) mais je trouve le fardeau trop dur à porter, et je sais pas... j'ai l'impression que l'autre doit savoir, que c'est "malhonnête" sinon (je sais que c'est nul de penser comme ça mais c'est mon cas).

Et là, le principe des sites de rencontre c'est juste trop bien car il y a la description (tant pis pour ceux qui lisent pas, là je peux rien y faire). J'écris toujours direct que je suis trans.

Dans la vie de tous les jours, je dis jamais "bonjour, enchantée, je suis trans". Non... d'ailleurs plein de gens de mon entourage savent pas, alors qu'on se connait depuis super longtemps, et sont méga surpris quand ils l'apprennent (c'est des coming out, ou plutôt des outings en permanence, mais maintenant j'y suis rôdée et ça me fait plutôt rire, ça me fait du bien, je suis à l'aise avec ça).

Enfin voilà, sans les sites de rencontre ce serait pas possible d'aborder les choses de manière simple comme ça je trouve. En fait, je pense que dans mon cas j'ai besoin de la mécanique du site de rencontre pour toute relation potentiellement sérieuse, amoureuse. Je me vois pas commencer à séduire quelqu'un IRL, il faudrait qu'au bout d'un moment j'explique que je suis trans, et je sais pas... j'aime vraiment beaucoup, beaucoup, le fait de se parler d'abord par textes pendant plusieurs jours, puis un appel audio, puis vidéo, puis se rencontrer. On se connaît déjà quand on se voit physiquement la première fois. C'est magique en fait, c'est pas du tout superficiel, en tout cas pour ce que j'ai eu la chance de connaître. Quand ça va être superficiel ou asymétrique ça se voit dès les premiers échanges et on peut couper court (avec politesse, pas de ghosting hein ^^)

Enfin bref, je trouve le concept des sites de rencontre vraiment bien. Tout dépend de ce qu'on en fait.

Derrière, ce sont des humains, donc il y a de tout, comme dans les bars ou assos ou autres lieux où on peut faire des rencontres.

Vendôme pour moi ça a toujours été la ville où le TGV s'arrête jamais à la gare mais y tombe souvent en panne et "où pour notre sécurité, il ne faut pas descendre sur les voies", ça m'est arrivé trois fois déjà en montant sur Paris ! Je croyais que c'était perdu et qu'il y avait rien. Mais y a des gens haha ^^ (bon désolée pour cette blague nulle, en fait ça a l'air bien plus vivant que là où je vis).

avatar ancien membre
Ancien membre
30/03/2024 à 16:27

je peux comprendre ton avis Vyna, les sites sont une possibilité de rencontre surtout pour une petite trans, oui tu ne vas pas dire je suis trans dans la rue il y a la propagande et la réalité ( j' ai bien conscience que ça n' est pas facile) je sais bien, même si moi je suis ouvert d' esprit et que je m' en fous, je sais que ça peut faire peur voir être dangereux. Mais de mon expérience, les sites de rencontres ne sont pas fiables et on peut vraiment tomber sur de mauvaises personnes. betolerant est un des seuls ou c' est un peut correcte, c' est pour ça que je suis revenu. prends soins de toi Vyna.

avatar contributeur de Pasgamine
Pasgamine
30/03/2024 à 16:51 - 30/03/2024 à 16:59

Citation de Vyna #503607

Non ça c'est pour aller en Vendée en passant par la Roche sur yon après Thouars c'est la merde...

Vendôme dans les années 80/90 c'était très vivant il y avait des événements partout, des concerts partout puis il y a eu une période ou il y avait des plaintes et des vieux du coup c'est devenu le désert! Mais ça commence à redevenir vivant grâce au TGV puis à Louis Vuitton. Il y a de plus en plus de jeune et de Parisiens. Mais faut pas croire, certes c'est rural et c'est la campagne mais c'est une petite ville dans le centre. Pour sortir on a la chance d'aller sur Tours,Orléans, Blois,le Mans,Chartres, Angers, si jamais il y a rien sur Vendôme.

On a quand même des festivals, des concerts, des évènements, des bars sympa, du théâtre. Une grande salle de spectacle qui s'appelle le Minotaure, c'est bourré d'associations. Tu te fais chier le dimanche ? Tu fais du canoë ou de la rando tout est dans le journal, on a un bassin de l'emploi qui est correct. Avec des Usines comme Thales. HMY etc... et on a des plans d'eau, le loir et de la forêt.

Le seul problème c'est que oui il n'y a pas de lieu LGBT ... pour ça il faut sortir sur Tours ou Blois.


La vie ressemble beaucoup au surf.Quand vous êtes pris dans la zone d'impact, vous devez simplement vous relever. Parce qu'on ne sait jamais ce qui peut se passer sur la prochaine vague!

avatar contributeur de Vyna
Vyna
30/03/2024 à 18:29 - 30/03/2024 à 18:32

Perso je m'ennuie pas du tout à la campagne. C'est pas mort là où je suis, y a de quoi faire et je peux sortir quand je veux (alors beaucoup pour aller randonner dans les collines, oui c'est vrai).

Ce que je voulais dire c'est juste que c'est compliqué pour les rencontres. J'ai des amis, ou plutôt des gens avec qui je peux sortir quand j'ai envie (beaucoup de collègues en fait, avec qui je m'entends bien).

Mais pour une rencontre sérieuse et commencer à vivre quelque chose avec quelqu'un, il faudrait rencontrer quelqu'un de trop "spécifique" pour que juste mon entourage suffise. Enfin c'est ce que je crois je me trompe peut-être.

Je suis un peu comme toi j'ai pas d'amis d'enfance (j'ai fait une grosse purge avec ma transition en fait ^^, mais de base j'avais pas énormément d'amis proches). Donc ensuite, les rencontres qu'on fait au boulot ou dans les assos sont des rencontres avec des gens sympas avec qui on peut sortir mais ça va pas beaucoup plus loin.

Je reconnais que c'est surement dû à mon caractère en grande partie aussi.

Les sites de rencontre sont une solution qui me convient vraiment bien, car on peut rencontrer des gens, qui de base sont du milieu LGBT, donc ouvertes à rencontrer des personnes trans (enfin pas tout le monde mais disons que c'est bien sur ce site que je peux en rencontrer plus facilement). Et comme je disais j'aime vraiment beaucoup le principe d'apprendre à se connaître d'abord virtuellement avant de se rencontrer en physique. C'est rassurant d'une part, mais c'est aussi un peu magique car il y a une découverte à chaque étape, on a hâte d'avoir le premier appel, puis la vidéo, puis la rencontre physique. Toutes ces étapes sont magiques et accompagnées d'un petit stress bien agréable haha.

Enfin c'est ce que je ressens.

Je tenais à le dire, car pour moi, c'est une nouveauté positive qu'apportent les sites de rencontre, qu'il n'y avait pas avant. Donc il y a du bon. J'en suis convaincue.

Et en plus, quand on est à la campagne, ça augmente les possibilités.

Peut-être que dans les grandes villes, y a moins besoin, car il existe le speed dating et tout ça, mais j'avoue que j'ai la flemme de faire 1h de route le soir pour l'aller-retour sur Poitiers aussi. C'est vrai que je pourrais faire l'effort si vraiment je voulais, mais comme le principe de ces rencontres virtuelles me plaît bien, je trouve que les sites de rencontres sont nécessaires et ça me satisfait.

Ca a l'air bien situé Vendôme car tu as beaucoup de grandes villes pas trop loin. Poitiers aussi je trouve que c'est pas mal situé. On n'est pas loin de Paris en train pour le week-end, Tours c'est à 1h pour aller à Ikéa (bon j'avoue j'y vais que pour ça ou pour voir les châteaux).

Donc pour les rencontres avec les gens qu'on a vu en ligne je me plains pas, depuis là où j'habite, à part le Nord et le Sud-Est, les autres régions sont super accessibles en pas trop longtemps et c'est pratique pour voir les gens.

Donc c'est compatible avec les sites de rencontre :)

On apprend à se connaître en ligne, et on se rencontre ensuite, je trouve que c'est bien. J'ai bien compris ce qu'on reproche à ces sites, la surconsommation et tout ça, mais peut-être que j'ai juste eu de la chance, mais en ce qui me concerne j'ai trouvé qu'au contraire ça permet de bien se connaître avant de se rencontrer, et de pouvoir savoir avant une rencontre réelle si ça peut ou pas marcher. Donc c'est l'inverse de la surconsommation. Donc j'en reviens à ce que je disais, il y a de tout, du bien et du moins bien, ça dépend de ce qu'on en fait.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr