L'échelle de Kinsey - orientation sexuelle

Ancien membre  
Je l'ai fait par curiosité. Le résultat est 3 mais le test me semble peu fiable car très sommaire j'aurais plutôt tendance à faire confiance à mon expérience...
Ancien membre   - Modification par Enneathusias le 08/01/2017 - 18:35:53
Actuellement, j'ai juste le bout des pieds hétéro (niveau 5) ^^ "Predominantly homosexual, only incidentally heterosexual". PS : L'échelle de Kinsey montre aussi qu'une bisexualité (en 1, 2, 3, 4 ou 5) peut varier selon les circonstances, les rencontres, etc. sur cette même échelle (source)
Nico95  
Je suis au niveau 3, mais j'aime pas trop cette échelle, elle est trop simple, déjà ça ne fait pas la différence entre l'attirance sexuel et l'attirance sentimental, les asexuels ne sont pas pris en compte, les transgenre et les intersexuée ne sont pas pris en compte. Bon ça a au moins le mérite de montré qu'il y a tout une variété d'orientation sexuel, mais il y à encore du travail pour que ça soit à peut près représentatif de la réalité.
Ancien membre  
Ah oui Alfred Kinsey, le mec qui comptait les orgasmes chez les bébés sexuellement stimulés.
Ancien membre  
Merci de citer tes sources.
Ancien membre  
MY score is ........  as you
Ancien membre  
J'ai un peu regardé, nulle-part on ne fait mention de bébé mais en effet, ça parle d'ados et pré ado sur certains sites, cela dit on parle bien d'avoir étudié les orgasmes chez ces derniers, rien de plus.  Quant à la majorité des sites, j'ai systématiquement un avertissement de site peu sûr voir de site franchement malveillant, bref ça pue la grosse intox en effet.
Ancien membre   - Modification par Enneathusias le 09/01/2017 - 00:33:50
Kattarsis, en fait, Kinsey a recueilli des témoignages sur la sexualité infantile, sans expérimentation (heureusement). En tout cas, il n'y a pas de preuve à ma connaissance du contraire. Je cite : "Des critiques portent également sur la façon dont Kinsey a recueilli les témoignages portant sur la sexualité infantile. Les tables 31-34 de son premier rapport, étaient présentées comme une synthèse de plusieurs témoignages. Elles établissaient, d'après le rapport, l'observation d'orgasmes prépubères. Des critiques ont été formulées concernant la façon dont ces phénomènes avaient été observés, certains craignant, au regard des témoignages recueillis, que les enfants aient subi des sévices. À la suite de ces critiques, le « Kinsey Institute for Research in Sex, Gender, and Reproduction », a reconnu, en 1995, que Kinsey, concernant ce passage sur l'orgasme  prépubère, avait en fait retranscrit le témoignage d'une seule personne, qui rendait compte à Kinsey de son expérience. Les « observations » de cette personne concernait des mineurs de 2 mois à 15 ans. Alfred Kinsey a ensuite présenté ces « données », dans les  tables à 31-34 de son rapport, comme des études scientifiques émanant de plusieurs témoins" (j'ai souligné) Source Donc, la fiabilité des stats était parfois criticable, par certains aspects,  car il s'est basé pour la sexualité infantile sur le témoignage d'un pédophile, ainsi que de parents et sur la mémoire d'adultes à propos de leur enfance, mais sur le point soulevé par Regenesis, les craintes d'expérimentations sur des bébés ont été démentis en 95. Autre source.
Ancien membre  
En tout cas tu montre qu'il faut toujours préciser ces sources et se méfier de ce qu'on trouve sur le net x)  Et au passage, pour moi ça donne 4, ce qui ne m'étonne pas ;-)
Ancien membre  
Test trop simplifié. Les questions 2 et 3 définissent pratiquement le résultat final. D'ailleurs, on n'a même pas besoin de faire le test si on peut répondre à la première et dernière question. Le calcul du résultat est faussé. En gardant les mêmes réponses, pour la question 6 si on met "emotionally bonded to the opposite sex" on a un score de 5, et on met "emotionally bonded to the same sex" on a un score de 4. Ce qui n'a pas de sens. Ceci à part, l'échelle de Kinsey me parait aussi simpliste, car la réalité n'est pas si symétrique ni aussi linéaire.
Ancien membre  
Oui, c'est essentiel et pour wikipedia, il faut vérifier la qualité de l'article, c'est à dire l'existence de sources. si je suis indiscret ne répond pas, mais as-tu déjà eu des rapports hétérosexuels ?
Ancien membre  
oui, l'échelle de Kinsey a été critiquée pour sa simplicité et c'est pour cela que le Dr Klein a conçu une grille d'orientation plus complète, basée sur celle de Kinsey : Grille d'orientation sexuelle de Klein
Ancien membre  
C'est vrai que les sources sur Wikipedia sont franchement dignes de confiance sur la question... Kinsey, on pourrait en faire un bouquin, d'ailleurs certains l'ont fait et c'est pas glorieux. Autant en ce qui concerne ses pratiques sexuelles dépravées que la qualité méthodologique de son "travail", mais également ses motivations profondes et pourquoi le système l'a protégé et mis en avant. Après, si son échelle vous amuse, pourquoi pas !
Ancien membre  
Voilà qui va me foutre encore plus en bordel! D'après le test, je suis au point n°2.
Ancien membre   - Modification par Enneathusias le 09/01/2017 - 10:31:41
Comme écrit plus haut, on mesure la fiabilité d'un article Wikipédia à ses sources bibliographiques et citations. Refuser d'emblée la validité d'une information, simplement parce qu'elle vient de Wikipédia n'est pas faire preuve d'impartialité. D'ailleurs, j'attends toujours la source de ton affirmation selon laquelle Kinsey comptait les orgasmes des bébés sexuellement stimulés. Des critiques justifiées sur les travaux de Kinsey existent, c'est un fait. De même qu'il existe des critiques sur sa vie personnelle qui aurait influencé ses travaux. Cela ne signifie pas que son échelle est invalide. C'est une avancée scientifique reconnue et complétée par d'autres après lui. Pour ma part, j'intègre de plus en plus les variations de la sexualité et je me rends compte que lorsque l'on se catégorise, on rigidifie les choses et on s'interdit d'expérimenter. Cela dit, ce qui change rarement (selon ma compréhension actuelle des choses), c'est le noyau dur de notre orientation,  homo ou hétéro, avec une tendance secondaire hétéro ou homo plus ou moins importante (jusqu'à la bisexualité "égale" entre homo/hétéro). Par exemple, on peut se dire et constater que l'on est à dominante homo (dans le noyau dur de notre orientation), mais que l'on a eu des expériences amoureuses et sexuelles hétéro dans la vie, sans que cela change ce fait de base.
Ancien membre  
Enneathusias, j'ai comme pas mal de personnes je pense commencé par être hétéro avant de me rendre compte que le même sexe ne me déplaisait pas (voir me plaisait plus), donc en effet j'ai eu des relations hétéros. 
Ancien membre  
Intéressant, merci.
Ancien membre  
Moi j'ai 2! Mais ce test est trop simpliste à mon avis 
Ancien membre  
Merci. J'aurai l'impression qu'il n'a pas dut beaucoup étudier la problématique ce Kinsey à mon avis...
Ancien membre  
Quand on parle d'orientation SEXuelle, il me semble qu'on parle d'attirance en générale. Tu as déjà vu une personne qui te répond sur ses pratiques quand tu lui poses la question. Enfin c'est ce qu'il me semble. C'est pas parce que les asexuels n'ont pas de rapports s.exuels qu'ils ne font rien. Faut pas croire que les asexuels restent à faire du tricot toute la journée. C'est des personnes non binaires. On peut être attiré.e par des personnes non binaires si. Et on peut être transgenre sans changer de vêtements. C'est un ressenti avant tout.
Ancien membre  
De mon expérience, la catégorie homo/hétéro est un vaste fourre tout qui n'a que peut de signification. J'ai commencé à arrêter de devenir fou à me demander ce que j'étais vraiment quand j'ai commencé à décomposer les choses que j'aime et les choses que je n'aime pas. J'ai d'ailleurs découvert que dans le milieu du fétichisme, c'est déjà ce qu'on fait, le sexe de la personne peut limite devenir un fétiche comme un autre (ses jambes par exemple, ses habits), et de même pour les pratiques. D'ailleurs j'ai entendu dire que cette notion d'homo/hétéro était typiquement occidentale, et que dans beaucoup d'autres cultures, ils se posaient pas du tout la question sous cette angle, mais plus sur ce qu'ils aimaient ou pas, et avoir des rapports avec une personne de même sexe n'augurait de rien du tout.
Ancien membre   - Modification par Enneathusias le 09/01/2017 - 13:32:12
Merci pour ton partage, Littlephenix. Puisque tu parles d'aimer certaines choses et pas d'autres, quand tu fais un rêve érotique, la personne idéale est de sexe masculin ou féminin ? Deuxième question : elle est de genre masculin, féminin ou agenre ?
Ancien membre  
Je ne souhaite pas m'étendre plus que ça sur moi ici :) 
Ancien membre  
L'échelle de Kinsey - orientation sexuelle
Ancien membre   - Modification par Enneathusias le 09/01/2017 - 13:47:28
@littlephenix : je comprends, pas de souci ;-)
Ancien membre  
Un bébé peut avoir un orgasme ?
Ancien membre   - Modification par littlephenix le 09/01/2017 - 13:51:56
Ancien membre  
Ok, merci pour le tableau. Sachant qu'il s'est servi des données fournies par un pédophile et que ce n'est pas lui qui a à proprement parlé compté les orgasmes, mais les a utilisé pour son étude. (sources précédemment citées). Nuance... ;-)
Ancien membre  
Vas au bout de ton raisonnement... Quels sont exactement les sources qui affirment que ce n'est pas Kinsey lui-même qui a mené "l'expérience" ? Vas-y, dis-le, qu'on rigole ^^ Et si on réfléchit un peu plus loin, avec quel sérieux faut-il prendre un "travail" qui se base, entre-autres, sur des calepins de pédophiles ?
Ancien membre   - Modification par littlephenix le 09/01/2017 - 14:10:36
On s'éloigne peut être un peu du sujet de base :) Ouvrez un topic "sexualité de l'enfant" ^^!


Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.