Rencontré des FLE est en ressortir grandi.

avatar ancien membre
Ancien membre
15/05/2024 à 00:02 - 15/05/2024 à 10:04

Euuuu j'ai mal écrit le titre: Rencontré des FLE et en ressortir grandi.

Bonsoir lors de ma formation actuelle, il y a plusieurs salles avec plusieurs formations différentes, les Ambulanciers et les FLE (Français langues étrangères). Souvent c'est des migrants, des réfugiés beaucoup et énormément d'Ukrainiens qui ont fuient la guerre. Des Africains qui ont fuit un régime qui ne leur correspondaient pas. Souvent éloignées de leur famille, seul pour une nouvelle vie.

Leur parcours fait froid dans le dos. Fuir ou mourir ? Beaucoup de courage, beaucoup de résilience. Apprendre une langue que l'on ne maîtrise pas. Repasser des études ou des diplômes en France car chez eux c'est reconnus mais ici non.

Nos problèmes sont débiles voir futiles à coter. On apprend à relativiser après cela et ce dire qu'au final ce n'est pas grave.

Avez-vous eu des expériences ou histoires ou cela vous a fait grandir et changer d'état d'esprit ?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
15/05/2024 à 09:33 - 15/05/2024 à 10:15

avatar ancien membre
Ancien membre
15/05/2024 à 10:07 - 15/05/2024 à 10:12

Citation de Némésis Inu #508619

C'est un beau métier utile que tu fais. Faut rester solide alors chapeau.👏

Oui il y a des femmes mais elles restent plus discrètes sur leur parcours et vont nous faire un petit résumé sans trop en dire. On ne connaît pas trop les raisons.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
15/05/2024 à 10:22

Citation de Ocean Waves #508621

C’est normal ça touche leur intimité là plus profonde . Ça demande de la patience et de l’expérience/ formation. C’est pour ça que les empp existent.

Et surtout raconter à X personnes X fois les violences subies est contre productif et c’est ajouter de la souffrance à la souffrance.

Quand on oriente un(e) patient(e), on fait un compte rendu et on échange sur l’historique de celui/ celle-ci autant qu’un bilan médical et social pour éviter de faire revivre au patient de re déballer ses blessures.

avatar contributeur de SoNearSoFar
SoNearSoFar
15/05/2024 à 11:42

Si la situations et les histoires des personnes que tu as eu l'occasion de rencontrer te touchent, que tu as envie et la possibilité de t'investir à leurs côtés, te rapprocher d'associations qui œuvrent pour ce type de public pourrait être une bonne idée 🙂

C'est une façon de contribuer, de respecter et de valoriser les épreuves que les personnes ont traversées pour leur survie.

Quand j'avais 15 ans, une jeune fille de mon âge faisait la manche devant le supermarché de mon quartier. J'ai passé un paquet d'heures assise par terre à échanger avec elle. C'était une belle découverte. Beaucoup de rire dans la souffrance. Je garde de très jolis souvenirs de ces moments

avatar ancien membre
Ancien membre
15/05/2024 à 11:54 - 15/05/2024 à 15:41

Citation de SoNearSoFar #508634

J'y ai pensé, j'ai fait partie de l'association Afrivision qui consiste à passer des films, organisé des concerts (pour faire découvrir la culture africaine). Honnêtement je n'ai plus envie de faire partie d'associations... même la Battucada... J'ai envie d'être libre, je vais à la piscine, je participe aux événements du loup perché, le théâtre d'improvisation, la communication non-violente. Quand j'ai du temps de libre, je vadrouille, je vais voir mes parents, mes amis, ma sœur, ma famille, je reste seule à lire un livre au parc du château dans un transat. Je ne m'ennuie pas même si oui parfois je ressens une certaine solitude mais ça va beaucoup mieux car avant je n'avais pas d'amis sur Vendôme et maintenant j'en ai. Je n'arrive pas à gérer mon temps alors que je ne travaille pas encore.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
15/05/2024 à 12:04

En tout cas le côté «  relativiser tes problèmes «  c’est un faite! Ça te met une bonne claque et te montre une autre réalité, ça ne peux que faire du bien !

On voit le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, ça ne veut pas dire que tes problèmes ne sont pas à considérer mais tu te dis aussi aussi que ce n’est pas la fin du monde .

Faire les maraudes aussi avec la Croix-Rouge, le SAMU sociale , en tant que bénévole est intéressant et enrichissant humainement parlant.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
15/05/2024 à 15:07 - 15/05/2024 à 15:12

Citation de Ocean Waves #508615

Bonjour,

Merci pour ce thread, ce que tu évoques me touche particulièrement.

La question des migrants n'a jamais été aussi présente dans les médias et dans les discours politiques qu'actuellement, ton post permet aussi de rappeler que derrière ce que certains qualifient de "crise migratoire", il y a en réalité des individus et leurs histoires.

Résoudre l’équation politique de la gestion des frontières ne m'intéresse pas, même si comme beaucoup j’ai un avis. Ce qui m’occupe davantage est le respect des droits humains et la dignité des personnes migrantes particulièrement malmenée ces dernières années.

Il ne s'agit pas non plus de créer le débat, mais lorsque je parle des migrants, mes propos ne visent pas uniquement ceux en situation régulière, qui bénéficient d'un titre, d'un visa, du statut de réfugié ou qui sont demandeurs d'asile. La distinction entre migrant "régulier" et "irrégulier" revient à utiliser une sémantique utilitariste très présente des années 50 à 80 (et toujours actuelle) opposant "le bon migrant" du "mauvais migrant" lorsqu'il était question de faire venir travailler des étrangers pour des raisons économiques et industrielles.

Je trouve ça beau que tu relèves les difficultés et le courage des migrants que tu as rencontrés. C’est rarement mis en avant et cela fait écho à ce que je pense quotidiennement en exerçant mon métier.

Mille excuses pour la longueur, mais il me tient à cœur de développer ce que c’est d’être un migrant aujourd’hui à travers mes expériences; c’est un morceau de la réalité pas très gai qui permet aussi de comprendre à quel point on prend du recul à leur contact.

J'ai été amenée à faire du droit des étrangers, je pense qu'il n'existe pas plus humaine et douloureuse matière.

Ce domaine du droit ferait osciller n'importe quel avocat entre colère et impuissance, entre espoir et résignation, entre l’euphorie de rares victoires et les larmes de trop nombreuses défaites.

En réalité, c’est le pan du droit où l'on ressent les vraies limites de la profession. Les tribunaux administratifs sont devenus des usines, les CRA sont pleins à craquer, les OQTF (obligations de quitter le territoire) pleuvent et elles visent parfois des étrangers « insérés » dont les enfants sont scolarisés; elles visent des étudiants, des travailleurs, des femmes seules, des familles entières à qui l'OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) a arbitrairement refusé la délivrance de titres ou de statut de réfugiés.

Statistiquement, faire appel de ces refus est une cause perdue car l'on parle d'1 décision sur 10 rendue par la CNDA (Cour nationale du droit d'asile) qui aboutit favorablement, c'est dérisoire lorsqu'on lit la genèse et le parcours chaotique des demandeurs... Personnellement, ça me prend aux tripes.

Je suis d’accord avec ce que tu as mis en avant, le fait que tu salues leur courage et leur résilience. Parce qu'être migrant c'est devoir repartir de -10 lorsque n'importe qui d'autre démarre de zéro. C'est des heures interminables devant les préfectures sans être certain.es d'avoir une réponse (merci la dématérialisation, merci l'ANEF), c'est être logés dans des conditions indignes, ne pas être déclarés auprès des organismes sociaux par des patrons plus soucieux de leur économie que de la protection de ceux qui les enrichissent, c'est avoir plus de chance d'être contrôlés, placés en garde à vue, placés en rétention administrative, en somme d'être broyés par les rouages judiciaires et administratifs alors que les statistiques démontrent qu'être étranger ne prédestine pas plus à la délinquance (pour des chiffres intéressants : https://www.insee.fr/fr/statistiques/5763585?sommaire=5763633 et  https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/04/21/immigration-les-etrangers-pas-plus-delinquants-que-les-autres-selon-une-etude_6170487_3224.html NB : il faut lire les deux liens combinés car il existe des biais).

Outre le droit des étrangers, les volets droit pénal et droit social ne sont pas mieux, c'est une grande partie de mon quotidien professionnel et militant actuel. Je vois essentiellement des migrants qui ne disposent pas de titre, de visa, de statut ou de droit de séjour. Ils n'en sont pas moins touchants, attachants, courageux; et les conditions dans lesquelles ils arrivent sur le territoire sont la plupart du temps dramatiques : trafic d'êtres humains via des passeurs peu vertueux, traversée d'océans en étant pactés dans des navires de fortune, des kilomètres de marche à pieds et j'en passe.

Je n'évoque même pas l'étape du passage des frontières qui aujourd'hui tient d'avantage à une foire aux bestiaux qu'à un véritable SAS respectueux des droits humains. Cela n'est pas propre à la France, mais elle il faut reconnaître qu’elle n'est pas en reste. Un gros volume de mes dossiers implique une ou des personne(s) étrangère(s) en situation irrégulière et spoiler alerte 🚨 : ils ne comparaissent pas en tant que prévenus (mis en cause) mais en tant que victimes.

Dans le dernier en date, il s’agissait d’un patron qui avait fait venir des travailleurs en bâtiment de Moldavie; il les logeait sur un chantier dans un logement insalubre et cauchemardesque (les photos étaient versées à la procédure, l’horreur des images est indicible), il les rémunérait moins que le SMIC, à son bon vouloir, pour en moyenne 75 heures travaillées par semaine, sans évidement déclarés ni ces heures, ni les travailleurs. Résultat : aucune protection sociale en cas de maladie ou d’accident du travail, développement de maladies respiratoires du fait de l’insalubrité du logement. La condamnation de l’employeur emporte pour eux une privation de revenus, s'ils n'ont pas encore d’OQTF, ils restent désormais bloqués en France sans rien et cela favorise fatalement les comportements délictuels. Cet exemple s’insère dans une masse d’autres similaires, et je trouve cela dramatique.

Beaucoup de récits et de situations m'ont marquée, il serait difficile d'être exhaustive.

Je pense notamment à cette lycéenne burkinabe arrivée en France à ses 14 ans, qui a appris le français à une vitesse impressionnante et qui est aujourd'hui en école d'architecture; je pense aussi à tous les rires des migrants soudanais de La chapelle, qui pour la plupart ne demandaient qu'à travailler ou à étudier, à cette maman roumaine qui allaitait son enfant entre l'atelier de français et celui de couture. Je pense aussi aux migrants qui sont juste là, qui ne possèdent rien, qui n'ont pas de "happy end" et qui survivent en vendant leurs clopes contrefaites à Saint-Denis. Bref, autant de personnes qui ne sont pas en France par choix généralement mais auxquelles on suggère souvent qu'elles sont "de trop".

Je suis contente de lire que ton expérience auprès des apprenants FLE t’ait fait grandir et que tu en tires un bénéfice personnel qui te permet de prendre davantage de recul. J’ai donné quelques cours FLE il y a des années dans le 18ème, j’en garde un souvenir indélébile auquel je pense avec tendresse et nostalgie.

Aujourd’hui encore, cela me fait la même sensation que toi, je prends une leçon d’humanité, d’humilité et d’Amour à chaque rencontre avec ceux que l’on ne voit plus que comme des étrangers, ceux qui ne sont pas « des nôtres », des envahisseurs, des problèmes ou des dangers.

avatar contributeur de Inframince
Inframince
15/05/2024 à 15:47 - 15/05/2024 à 16:47

Merci à toutes pour cette fenêtre sur la réalité des migrant.e.s. 🙏😔 Elle est d'utilité publique. Évidemment, l'ignorance (je ne vous apprends rien) est le fonds de commerce préféré de nos chers politiques. D'ailleurs, j'ai toujours pensé que les patrons qui embauchent au noir des migrant.e.s dans des conditions indignes sont les mêmes que ceux qui votent pour des partis prônant la répression de l'immigration.

Un film qui m'avait fait une forte impression à sa sortie en 2015 : Mediterranea de Jonas Carpagnino. On y suit le parcours dangereux d'un migrant du Burkina Faso jusqu'en Italie où, sans papiers, il est pris littéralement au piège par des patrons mafieux. C'est glaçant de réalisme et cela rejoint la description que tu en fais, Nujabes.

https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=237281.html

avatar ancien membre
Ancien membre
15/05/2024 à 16:01

Citation de Nujabes #508667

Oui c'est rageant tout ce qui se passe, voir inacceptable. On ne peut pas changer le monde, ce que je sais c'est que les droits humains ne sont pas respectés. Il faudrait plus de droit dans la bienveillance plutôt que de penser à piquer notre pognon et à faire des automobiles.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
15/05/2024 à 17:36

Je vais sûrement mettre une pierre dans la marre mais on a aussi clairement plus les conditions s adéquate pour accueillir (dans des conditions humaines digne de ce nom). Moi j’en ai ma claque d’être toujours dans la merde pour répondre à la demande croissantes des hébergements d’urgence de prendre en charge leurs usagers parce qu’on a tous simplement pas les moyens ni financiers ni humains pour y répondre, c’est une vérité que personne ne veut admettre et ça me fout les boules!!!

Plus personnes ne veut bosser dans le médico social et c’est la principale branche qui utile pour venir en aide auprès des migrants et pourquoi? Parce que c’est mal payé, dévaloriser et que clairement tous les jours tu essaies de vider ton bateau qui coule de l’excédent de flotte avec une petites cuillères parce que t’as pas les moyens d’avoir un nouveau bateau neuf avec les options.

Y’a plus de place nulle part ! HUDA, EDS, CHRS, 115… ils sont tous dans la merde et je vous dit pas les conditions de vie et de boulot la dedans! Pas de moyens, les burn out et les reconversions sont légion et les les jeunes que l’on met direct dedans sans préparation préalable je vous dit pas ! C’est le même problème que la psychiatrie et c’est logique parce que ça se croise .

Ce matin je viens d’apprendre un drame sur un de mes patients ( j’en dirais pas plus) qui aurait pu être éviter si on avait plus de personnels!

Moi je veux bien que le pays joue à Robins des bois hein mais Robin il a besoin de tunes et de bcp d’autres voleurs engager et former pour lutter ! On construit d’autres logements d’urgence ? Ou? ( aucune région n’en veut et rien que sur ma ville qui est pourtant petite, on en a trois à nous tout seul!) avec quel argent? Et avec quel personnel????

´

Il y a du coup de plus en plus de maltraitance ( involontaire) parce que les professionnels sont totalement dépassés par la sur demande ingérable.heureusement nous avons des petites victoires… mais elles sont rare car la plupart nous arrive à un stade où on peut juste espérer éviter la clochardisation et le maintien du soin.

De plus en plus de squat apparaissent partout du coup ce qui déclenche de plus en plus de violence, de proie facile pour les dealers en qualité de futures clients et futurs revendeurs.

Alors OUI faut arrêter mtn l’hémorragie ! On y arrive pas , on y arrive plus! Notre pays n’est plus celui des années 60 à 80, c’est fini cette France.

avatar ancien membre
Ancien membre
15/05/2024 à 17:53

Ah ba oui c'est une France qui va devenir de plus en plus pauvre dans les années à venir. Les grosses boites marchent à l'étranger. On demande de travailler plus ... mais on manque de personnel, tout augmente mais pas les salaires. On va droit dans le mur comme tu dit obliger de faire des reconversions car ça ne veut pas embocher dans notre premier métier.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
15/05/2024 à 18:14

Citation de Némésis Inu c’est une vérité que personne ne veut admettre et ça me fout les boules! #508689

Salut Inu,

Je ne suis pas certaine que le déni soit aujourd'hui majoritaire; je pense qu’il y a justement une prise de conscience massive et un consensus pour dire que la gestion migratoire actuelle et l'accueil/prise en charge des personnes migrantes qui en résulte sont catastrophiques. Ce sont les analyses sur l'origine du flux et les réponses à y apporter qui divisent.

Du reste, ton message permet de rappeler que les premières victimes de ce chaos sont les migrants eux-mêmes et tous.tes celles et ceux qui œuvrent avec épuisement à tenter de contenir l’hémorragie.

Citation de Ocean Waves Oui c'est rageant tout ce qui se passe, voir inacceptable. On ne peut pas changer le monde, ce que je sais c'est que les droits humains ne sont pas respectés. Il faudrait plus de droit dans la bienveillance plutôt que de penser à piquer notre pognon et à faire des automobiles. #508674

OUI ! 🤝

Citation de Inframince #508672

Infra, merci pour cette nouvelle ref de grande qualité.

J'ai regardé la bande-annonce, ce film a l'air d'être une pépite. Je vais essayer de le choper pour le visionner ce week-end 😌

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
15/05/2024 à 18:21 - 15/05/2024 à 18:22

Citation de Nujabes #508700 Je ne suis pas certaine que le déni soit aujourd'hui majoritaire;

Ah ben chez certaines branche politique notamment de gauche si si ! Et à ce stade ce n’est même plus du déni c’est de la bêtise.

Quand on a pas envie de voir la réalité parce qu’on veut gagner la campagne présidentielle de 2027 m’enfin … on continue de faire ce que peu avec … rien 😅

Plus de parlote mais des prise de décisions ferme et rendre nos lettres de noblesse à nos métiers et vocation pour inciter les jeunes à aller dans cette voie

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
15/05/2024 à 18:42 - 15/05/2024 à 18:43

Citation de Némésis InuAh ben chez certaines branche politique notamment de gauche si si ! #508709

Ha. Je n’ai pas connaissance de discours politique de gauche qui prétend que tout va bien sur l’arrivée et les conditions d’accueil des migrants ou que l'on doit continuer dans cette voie.

De toutes façons et quelque soit le parti, les laïus politiques (surtout de pré-campagne) n'ont pour moi aucune autre fonction que celle d'être ignorés.

Citation de Némésis Inuon continue de faire ce que peu avec … rien 😅#508709

Force & check ! 👊

avatar contributeur de Inframince
Inframince
15/05/2024 à 19:35

Citation de Nujabes

Tu me diras ce que tu en as pensé, j'espère. J'ai vu des documentaires et des films de fiction et celui-là, en tant que film de fiction me semble un des plus convaincants. (Par exemple, j'avais détesté Le Havre de Kaurismaki dégoulinant de bonne conscience "charity business" qui laisse penser qu'il suffit de cacher un enfant à fond de cale avec la recette d'un concert pour régler le problème, impasse totale sur les dangers qui attendent le gosse, simplification outrancière de la situation réelle d'un migrant), bref...

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
15/05/2024 à 19:44 - 15/05/2024 à 19:53

Citation de Inframince#508740dégoulinant de bonne conscience "charity business" qui laisse penser qu'il suffit de cacher un enfant à fond de cale avec la recette d'un concert pour régler le problème, impasse totale sur les dangers qui attendent le gosse

C’est exactement l’impression que j’ai, quand j’entends les débats à la télé des personnes qui parlent de la situation des migrants en France.

Je me dis c’est pas possible d’être aussi déconnecté de la réalité.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
15/05/2024 à 19:50

J'ai éclaté de rire...

Une bonne grosse caricature bien dégoulinante comme on les aime, n'est-ce pas.

Je te dirai ce que j'ai pensé du film Infra, sans faute : )

avatar contributeur de RêveuseParis
RêveuseParis
16/05/2024 à 08:04 - 16/05/2024 à 10:07

Citation de Ocean Waves #508615

Très chère Océan Waves 😍😍

Votre formation est très formatrice sur le plan humain avant même d y intégrer et digérer les cours...

C est un centre de formation ?

Sinon, en ce qui concerne nos problèmes qui apparaissent débiles et futiles, il n y a pas lieu d en faire la comparaison avec les personnes primo arrivantes sur le sol français.... Parceque, c est comparer l incomparable.... Et parceque ce n' est pas en minimisant les souffrances des uns ou des unes avec les pires souffrances d ailleurs que l on prends la mesure des souffrances de chacun et chacune

Y a toujours pire ailleurs, toujours, toujours.... En revanche, oui, c'est important de prendre en compte les histoires de chaque personne d ici et d ailleurs, sans mettre en ( concurrence) la souffrance des uns ou des unes avec d autres souffrances..... Sinon , on va finir par mettre une espèce de mesure non mesurable et de niveau de souffrances à tout le monde entres les personnes étrangères avec une espèce de surenchère du pire vers le pire, ce qui annulerait les souffrances individuelles d ici et d ailleurs ....

Ce type de raisonnement, je l ai également entretenu pendant longtemps, sans me rendre compte, qu à ce train là, je ne legitimais plus certaines souffrances finalement ... Comme s ils y avaient des Souffrances à privilégier plus que d autres

En plus, ce raisonnement aide beaucoup nos politiques à ce que nous ne nous plaignont plus de ce qui ne va pas, Puisque, nous sommes les premiers et premières à dire qu'il y a pire ailleurs.... Et que finalement, nous sommes bien lotis par rapport aux souffrances d ailleurs... C est un piège dans lequel, il m'apparaît important que nous ne tombions pas, parceque, nos discours peuvent se retourner contre nous...

Et en plus, ce discours entraîne une confrontation entre des Publics en grande précarité contre encore plus précaires ou a précarité identique, mais, qui ne sont représentés par personne... Y aurait des personnes en grandes précarités qui deviendraient des " privilégier" et d autres qui le seraient moins ...De toute façon c est ce qui se passe, puisque, l on pousse à la porte des centres d hébergements d urgences un public pour en mettre un autre à la place... Et parceque les centres d hébergements vont recevoir davantage de tunes de l état pour un Public précaires contre un autre.... Le tri de la précarité et de l exclusion se fait par le bas via les financements possibles du moment

Mais on peut apprendre de tout le monde dans la manière de chacun et chacune à gérer sa souffrance dût à des parcours de vie atypiques

Tous mes Baisers de Branleuse 😍 😍

En ce qui concerne les FLE, certains centres de formations fle recrutent des formateurs fle dans le public Fle et qui sont donc en attente de leurs demandes de séjours.... Ce qui fait que les Aidants sont dans le même bateau que le public à aider et ont les mêmes problématiques.... C est beau le secteur social 🤣🤣🤣

Citation de Némésis Inu #508689

Je suis bien d accord avec tout ce que vous avez développé sur le fonctionnement du social auprès de divers publics et ce n'est pas près de s arranger en ce qui concerne les manques de moyens.... Surtout que ces manques de moyens handicap les actions pour faire face aux problématiques grandissantes des publics en situations de grandes précarités

Tous mes Baisers de Branleuse 😍 i😍

Citation de Nujabes #508667

Nujabes 😍😍

Vous exposez bien le parcours administratif des demandeurs d asiles OFPRA ou des personnes étrangères en situation régulière.... Maintenant, il n y a plus de files d attentes devant les Préfectures, car, toutes les demandes de séjours se font par internet... De cette manière on INVISIBILISE les files d attentes, puisque, plus personne ne peut être reçue physiquement au sein des préfectures sans RDV....

Ce qui a pour conséquences d impensables délais de traitement des demandes de séjours.... Beaucoup de personnes ont perdue leurs boulots, leurs. Appartements et se retrouvent en situations irrégulières, alors, qu elles étaient en situations régulières avant leurs demandes de renouvellement de séjours...

Les préfectures ne répondent plus ni aux mails, ni au téléphone, ni aux courriers recommandés et n accueillent plus sans rdv.... Les personnes attendent dans le néant et l angoisse et voient leurs situations personnelles péricliter...

Du coup, même si les files d attentes devant les Préfectures n étaient pas l idéal avant , elles sont pires aujourd'hui, puisqu elles sont devenues Invisibles avec la dématérialisation des demandes... Et du coup, beaucoup de personnes étrangères doivent prendre des avocats pour renouveler leurs cartes de séjours ou faire des premières demandes de séjours... C est une catastrophe

La plupart des personnes attendent un an avant d avoir leurs papiers.... Et quand elles ont leurs cartes de séjours d un an, certaines, se retrouvent avec une nouvelle carte de séjour qui est expirée et elles doivent redéposer une demande qui prendra encore le même temps de traitement

Merci pour ce post et tous les messages qui font part de la réalité des personnes étrangères avec ou sans papiers 👍👍

Tous mes Baisers de Branleuse 😍 😍

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
16/05/2024 à 12:53

Juste pour dire et bien illustrer les propos de neme, je bosse dans une asso sociale et 3 postes sautent parce que plus de moyens. Ce sont des poles qui vont fermer et l'asso ne pourra plus aider les personnes les plus précaires en nombre sur le territoire. Ils sont en train de creer des poudrières....

avatar contributeur de RêveuseParis
RêveuseParis
16/05/2024 à 13:10

Citation de Phoenix73 #508820

Ma Phoenixxxxx 😍😍

Oui et c est pas fini.... Ça fait rager, surtout que le tafff va retomber sur le dos des professionnels qui restent et qui sont déjà surbookés ..

Va y avoir plein de bénévoles qui vont prendre le relais , ils vont vouloir bien faire et feront pour certains du très bons boulot et d autres pas mal de boulots de Sapes et à contre sens des professionnels du social

Bon courage dans votre structure ma Fée Nixxx, car, il va vous falloir une baguette magique pour aider votre public

Tous mes Baisers de Branleuse 😍😍

avatar contributeur de Farf
Farf
16/05/2024 à 13:35 - 16/05/2024 à 13:36

Hello todos

Je vous rejoins dans ce qui a été dit.

Très largement, et surtout sobrement, il y a derrière ces détresses humaines et leurs réalités que vous décrivez (et selon moi), des choix politiques qui en sont la principale cause.

On assiste, je crois, à un sabotage généralisé de ce qu'on peut mettre dans le grand sac du bien public, qu'il s'agisse de l'école, de l'hôpital, de la justice etc

Pour en revenir au sujet, et tenter de m'y tenir, les gouvernements successifs ne tendent pas vers plus de justice sociale, dans son sens large. Les premiers lésés sont toujours les personnes "vulnérables", et celles qui tentent de les soutenir et de les en sortir.

Merci beaucoup Ocean Waves d'avoir ouvert ce sujet.

avatar contributeur de Ourson Con
Ourson Con
16/05/2024 à 14:04 - 16/05/2024 à 14:04

Citation de Farf #508825On assiste, je crois, à un sabotage généralisé de ce qu'on peut mettre dans le grand sac du bien public, qu'il s'agisse de l'école, de l'hôpital, de la justice etc

Évidemment on est dans un système ultra libéral avec les conséquences qu on connaît .

Les pauvres ça sert à rien et ça coûte un pognon de dingue , si au moins ils avaient des vrais boulots ces feignasses . Alors c est pas pour récupérer les pauvres qui viennent d ailleurs ...

Alors qu est ce qu on peut faire ? Parceque la France niveau social (éducation également et soins) ça regresse à grands pas .

Faut pas trop jouer les étonnés de voir monter certains extrêmes , on récolte ce qu on sème .

Pour en revenir au sujet et bien merci a Jessica de l avoir ouvert

avatar contributeur de Tashunka3105
Tashunka3105
16/05/2024 à 14:38 - 16/05/2024 à 15:35

Bonjour,

En lisant toustes vos interventions, je me rends compte qu'en fait dans Tous les pays qu'ils soient capitalistes ou non, la relation à autrui, la communication, l'Aide aux différentes personnes dans le besoin, la détresse humaine tout cela ne veut plus rien dire pour la classe politique, certains aisés, divers êtres.

C'est lamentable et cela va conduire à la destruction du mot humanité, du monde.

Je suis désespérée, anéantie mais à ma petite échelle je continue à réagir....

Je vous remercie, Vous qui œuvrez sans relâche dans vos divers métiers afin de maintenir ces différentes personnes hors du précipice, de la noyade, du suicide aux détriments de votre santé globale, équilibre général, Mais effectivement jusqu'à quand ??..

Ce n'est qu'une petite reconnaissance 😐.

Rajout : j'ai travaillée il y a plusieurs années dans un grand centre d'accueil de réfugié,es, requérent,es, de demandeurs,ses, et j'ai été confrontée à la mort, tortures, atrocités et j'ai beaucoup appris en humilité et tant d'autres choses.

PS : merci à Ocean Waves pour ce post


En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d'en faire autant. Nelson Mandela

avatar contributeur de RêveuseParis
RêveuseParis
16/05/2024 à 17:08 - 16/05/2024 à 17:12

Citation de Ourson Con #508827

Ma Pucelle Puceau 😍😍

Tout à fait d'accord avec vous, ces salopards et salopardes de pauvres coûtent un pognon dingue comme dit notre Président.... Mais surtout il oublie de dire combien la misère humaine rapporte et à qui ?

La pauvreté remplit bien des poches et dans beaucoup de secteurs, y compris, à quelques têtes dans le secteur social qui sont bien placées en haut du sommet, comme, certains qui en font un business tout personnel ...

Pas tous, mais certains et certaines qui se présentent comme étant les Portes voix des Sans Voix et qui en fait ne sont là que pour leurs notoriétés personnelles et mangent dans la gamelle du business de la pauvreté. Ça me laisse sans Voix et ça me fout en rogne pffuuuu

Tous mes Baisers de Branleuse 😍 😍

avatar contributeur de Coret
Coret
16/05/2024 à 18:15

😔

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
16/05/2024 à 21:58

Les différentes interventions sont glaçantes de vérité et assez désespérantes…

Je suis d’accord sur l’essentiel s’agissant de la casse du service public, du tissus associatif, des pauvres, des préfectures (…).

Pour équilibrer tout de même un peu le mood du thread : je pense que l’on a toutes et tous en souvenir quelques anecdotes intensément humaines, drôles ou réconfortantes tirées de nos rencontres avec ces personnes; elles n’ont pas vocation à être LE garrot magique, mais cela reste de précieux petits pansements.

Citation de RêveuseParis(…) avec ou sans papiers #508809

❣️

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
17/05/2024 à 00:14

Citation de RêveuseParis #508809 Les préfectures ne répondent plus ni aux mails, ni au téléphone, ni aux courriers recommandés et n accueillent plus sans rdv.... Les personnes attendent dans le néant et l angoisse et voient leurs situations personnelles péricliter...

Du coup, même si les files d attentes devant les Préfectures n étaient pas l idéal avant , elles sont pires aujourd'hui, puisqu elles sont devenues Invisibles avec la dématérialisation des demandes... Et du coup, beaucoup de personnes étrangères doivent prendre des avocats pour renouveler leurs cartes de séjours ou faire des premières demandes de séjours... C est une catastrophe

En fait, faire la queue devant les préfectures "ne sert à rien", la pref ne fait que remettre le graal en fin de procédure aujourd'hui, sauf pour 2- 3 trucs. La problématique reste le site de l'ANEF. Ce site est clairement fait pour arriver tres tres tres difficilement ( ou pas du tout) au bout de la procédure,  en plus la plateforme pour débloquer des situations ne répond quasiment plus, ( bcp se sont fait aider par des bénévoles ( qui voulaient bien faire) qui ont merdoyé à la création de compte et la récupération est juste impossible).

Et les personnes encore aidantes commencent à être menacé "si vous vous trompez on peut se retourner contre vous en tant que personne" et France Service ( du moins sur notre territoire) ne fait pas ces démarches.

Les subventions ont été coupées sur les asso d'actions auprès des étrangers qui avaient des juristes etc... et s'occupaient principalement des dossiers de naturalisation, du droits des étrangers,  maintenant elle vend des formations sur le droit des étrangers pour essayer de financer autrement mais...ont bcp de difficultés . Le peu de personnes qui continuaient à aider pour ce genre de dossier ont abandonné sur notre territoire ( tps du dossier plus ttes les autres demandes hors étrangers+ baisse de subv = impossible).

La cimade veut faire une action judiciaire mais d'ici là.... ca fait 2 ans et demi que la machine à broyer est en route.

Après oui, comme dit nemesis on n'a plus les capacités d'absorber le flux migratoire, et de l'autre je ne vois pas des chiffres, des articles ou un truc qu'on voit de loin à la tv, ce sont des humains que j'ai en face de moi, qui pour bcp ont fuit des trucs .... y'a même pas de mots pour qualifier ce que j'ai pu entendre, on leur a vendu la france comme l'Eldorado et finiront dehors avec des bébés,  des enfants parce que pas de places.

Et je suis en colère, parce qu'il ne va pas s'agir que des étrangers...

Allé Combien d'entre vous touche la caf et combien ont des dettes caf? C'est pas une vraie question mais  ca fait un petit temps que j'ai pas vu de dossier sans la dette caf qui y est rattachée.  En plus , le super algorithme caf pour trouver "les gros méchants, vilains, pas beau" , qui détournent tout l'argent " des français" est génial,  je vous conseille une petite lecture de la quadrature du net sur le sujet.

Ah et vous vouliez utiliser votre CPF? Une envie formation ? Un permis? ... bah c'est 100€ pour débloquer vos soussss faut pas déconner hein.

La santé... bah vous en avez bien parlé.... sans compter que bon, on mettra de plus en plus la main au portefeuille....

5 mois , je donne 5 mois c'est mon pronostic,  dans 5 mois les gens vont s'apercevoir des incidences... et ca va être tout bénef pour l'extrême droite , la violence augmentera encore d'un cran.

Et oui je suis en colère,  dépitée,  parce que pendant que les gens se divisent , et s'accusent les uns et les autres de la situation,  y'en a qui sont tranquillou billoute et qui chaque jour invente une nouvelle machine à broyer....

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
17/05/2024 à 01:11

Citation de Phoenix73 #508916 Et les personnes encore aidantes commencent à être menacé "si vous vous trompez on peut se retourner contre vous en tant que personne" et France Service ( du moins sur notre territoire) ne fait pas ces démarches.

Petite parenthèse ça, malheureusement, ça concerne plus ou moins tout le monde :

Par exemple je ne peux plus faire de recommandé à la poste, sans être accompagné d’une tierce personne parce que les Les agents des guichets ont maintenant l’interdiction de remplir des documents même pour les personnes en situation de handicap pour éviter justement qu’en cas de problème on se retourne contre eux… Oui, en France en 2024, on en est là

Pour l’invisibilité de la paperasse, oui, effectivement, il y a Internet qui fait que, mais il y a aussi que toutes les démarches notamment pour les personnes sans-papiers, ou SDF sont faites par les intervenants sociaux, les assistantes sociales, voir même parfois les éducateurs spécialisés, et je peux vous dire que vu le nombre de démissions dans cette branche c’est pas près de s’arranger .

Citation de Phoenix73 #508916 Après oui, comme dit nemesis on n'a plus les capacités d'absorber le flux migratoire, et de l'autre je ne vois pas des chiffres, des articles ou un truc qu'on voit de loin à la tv, ce sont des humains que j'ai en face de moi, qui pour bcp ont fuit des trucs .... y'a même pas de mots pour qualifier ce que j'ai pu entendre, on leur a vendu la france comme l'Eldorado

🙏🏼🙏🏼🙏🏼 oui, elle est là la réalité!!!

Bien sûr qu’on a des humains en face de nous, mais là on n’en peut plus le personnel médico Social n’en peut plus ! ! !

Et quand tu as le malheur de dire que la France ne peut plus absorber toute cette vague migratoire tu te fait taxer de raciste un comble ! Mais moi j’en ai marre ! Marre de voir ses hommes et ses femmes venir nous voir en pleurant, parce que effectivement on leur a vendu du rêve. On leur a préparé tout un parcours pour aller leur dire ou réclamer des aides ou réclamer un logement.

Ce qui marchait dans les années 70 80 n’est plus du tout d’actualité aujourd’hui.

Vous n’avez même pas idée dans quel état sont les centres d’hébergement, d’urgence, mais vraiment ! C’est insalubre. C’est pire que sale, je n’ai même pas de mots ! Il n’y a aucun Contrôle sanitaire, les hôtels sociaux, on en parle même pas. On est un point où on ne peut plus faire les visites à domicile dans ces endroits, parce qu’on risquerait de rentrer, soit avec des cafards, soit avec des punaises de lit! Et ces gens-là, ils vivent H 24 là-dedans et le personnel également.

´ Marre de ces politiciens, véreux et hypocrites, qui, quand tu essaye de leur ouvrir, les yeux sur la réalité La seule réponse qui est trop à dire, c’est :

On va construire plus de logement d’urgence…. Ah oui ? Et où personne n’en veut près de chez eux, et tu vas mettre qui dedans comme personnel, vu comment on est mal payé, dévaloriser et surtout maltraiter par le système système.?

Ces hommes, ses femmes et ses enfants, qui arrivent, qui prend beaucoup ne sont plus que des corps ambulants, portant une charge émotionnel, mental, mentale et physique, tellement lourd, qui viennent de pays, où le soin psychologique et psy, psychiatrique, n’est qu’un « truc de blanc » et pour la priorité est d’avoir un toit pour dormir, et de quoi manger.

À quel point c’est difficile de gagner leur confiance pour qu’ils puissent s’ouvrir et parler de toutes les horreurs qu’ils ont vécu avant leur départ pendant leur voyage, et leur arrivée, en leur faisant revivre encore, encore une fois toutes ces horreurs . Pour certains d’entre eux, qui ont plus ne ne parlent pas à la langue, on doit faire appel à un interprète, encore un inconnu de plus qui sera témoin de leurs blessures….

Bref… je m’énerve toute seule…

avatar contributeur de Ourson Con
Ourson Con
17/05/2024 à 01:28

Citation de Némésis Inu #508922Bref… je m’énerve toute seule…

En fait non tu ne t énerves pas toute seule

Je crois (même si je ne dispose pas de chiffres) qu on est assez nombreux/ses à désespérer face à la situation actuelle , enfin il reste toujours quelque personnes qui prétendent que tout va bien (je ne sais pas trop dans quel monde iel vivent mais certainement pas le nôtre)

Maintenant Phoenix prévois 5 mois avant que ça craque , je trouve ça optimiste .

Et en réalité pour ce qui est des avancées aux niveaux des droits dans beaucoup de domaines (LGBT y compris) je commence à craindre qu on aille vers un ralentissement voir des retours en arrière .

J espère me tromper



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr