Le Poly-amour éloigne-t-il le ressentiment ? amène-t-il au discernement ?

avatar contributeur de TendreNeels
TendreNeels
30/01/2024 à 20:17

Souvent, je me tais car de nos jour une simple phrase dérange les plus malheureux. Et je ne veux pas blesser.

Alors je garde pour moi mon avis sur le féminisme d'aujourd'hui. Moi, adorateur bienveillant de la femme avec un grand "F".

Je suis poly.., lib', heureux et je ne suis pas attiré par la pensée de violence. Donc le débat ne m'intéresse pas.

L'actrice Hélène de Fourgerolle qui s'affiche comme polyamoureuse a été vivement critiqué pour avoir dit

au sujet du féminisme: "Ca ne me parle pas du tout. Je ne me sens pas du tout... Non je me sens équilibrée avec les hommes"(HDF).

Pensez vous que le poly-amour éloigne du ressentiment face au genre opposé ? nous amène-t-il plus près du discernement ?

...parce que peut-être, il considère le vécu et ouvre l'esprit ?

🤔

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
30/01/2024 à 20:53 - 30/01/2024 à 20:56

Citation de TendreNeels #495381

Bonsoir à toi,

Je ne comprends pas trop ce lien où ce parallèle que tu fais entre le polyamour et le féminisme mais je te rassure je ne me sens pas féministe même en étant une femme ou disons je ne me reconnais pas dans le féminisme d’aujourd’hui Que je trouve d’une certaine « violence », et très castratrice. bien sûr ce n’est que mon avis ce n’est pas une vérité mzis mon ressenti.

Quant au poli amour c’est une autre construction de la relation amoureuse je m’y étais intéressé à une époque où on était en plein questionnement sur ce fonctionnement avec un ex.

On a participé à des rencontres de personnes poli amoureuses, et j’ai trouvé des personnes de toute horizon, de toute conditions Sociales, de toute apparence, avec une très grande ouverture d’esprit.

Des gens avec des enfants, d’autres non.

Il s’est avéré que ce n’était pas un format fait pour moi (((en tout cas à ce moment-là)) mais j’ai apprécié toutes ces rencontres et toutes ces personnes.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/01/2024 à 20:53

Effectivement, le polyamour peut être perçu comme une approche qui prend en compte le vécu de chacun et peut ouvrir l'esprit à différentes formes de relations. En optant pour des relations non conventionnelles, certaines personnes estiment qu'elles ont une meilleure compréhension des besoins émotionnels et relationnels, contribuant ainsi à élargir leurs perspectives sur l'amour et les relations.

avatar contributeur de RedRose
RedRose
31/01/2024 à 09:23

Citation de TendreNeels #495381>Pensez vous que le poly-amour éloigne du ressentiment face au genre opposé ?

Je reprends la définition du féminisme : " Courant de pensée et mouvement politique, social et culturel en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes. "(dic. Larousse)

C'est une réalité, l'égalité entre les femmes et les hommes est bien loin d'être respectée en ce monde, le sexisme a encore de beaux jours devant lui.

Je ne suis pas polyamoureuse et n'éprouve aucun ressentiment face à la gente masculine.

J'ai du ressentiment et du dégoût face à des personnes qui humilient, frappent, violent, tuent, utilisent les femmes pour assouvir leurs plus bas instincts, et il se trouve que la majorité de ce type de personnes est composée d'hommes.

Pour autant, je ne mets pas tous les hommes dans le même panier.

Je reprends ce que tu indiques : "parce que peut-être, il considère le vécu et ouvre l'esprit ?"

J'avoue que je ne comprends pas bien le lien entre le fait d'être polyamoureux et celui d'avoir une ouverture d'esprit. Je dirais que cela dépend plutôt d'une certaine maturité intellectuelle et affective, d'une envie de connaître l'autre, de son degré d'empathie, ce qui, à mon sens, n'a rien à voir avec son orientation sexuelle, et donc le fait d'être polyamoureux.

Certes, certaines personnes se disant féministes sont extrêmes dans leur opinions, tout comme peuvent l'être d'autres personnes défendant d'autres courants de pensée.

Ceci est juste mon avis, je ne sais pas si ça répond un peu à ta question (ni même si je l'ai bien comprise d'ailleurs 🙂)

avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2024 à 12:54

Citation de RedRose #495431

Je ne pourrai mieux le dire.

Je suis d'accord avec toi.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
31/01/2024 à 18:46 - 31/01/2024 à 18:47

Citation de RedRose #495431

"Je reprends la définition du féminisme : " Courant de pensée et mouvement politique, social et culturel en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes. "(dic. Larousse)

C'est une réalité, l'égalité entre les femmes et les hommes est bien loin d'être respectée en ce monde, le sexisme a encore de beaux jours devant lui"

"J'ai du ressentiment et du dégoût face à des personnes qui humilient, frappent, violent, tuent, utilisent les femmes pour assouvir leurs plus bas instincts, et il se trouve que la majorité de ce type de personnes est composée d'hommes".

"Certes, certaines personnes se disant féministes sont extrêmes dans leur opinions, tout comme peuvent l'être d'autres personnes défendant d'autres courants de pensée".

Entièrement d'accord ✅

Et j'ajouterai que la "violence" de certaines positions féministes (que j'appelle plutôt radicalité) est souvent réactionnelle.

Les violences faites aux femmes appellent nécessairement, pour certaines concernées, de la violence/radicalité dans leur réponse.

Chacun.e appréciera la légitimité de cette cause à effets en fonction de son ressenti et de ses expériences...

Quant au reste du sujet initial, je ne vois pas non plus le lien entre polyamour, élévation de l'esprit et féminisme.

Il en existe peut-être un entre polyamour et féminisme, mais je ne l'appréhenderai certainement pas de la manière présentée dans ton post.

avatar contributeur de Inframince
Inframince
31/01/2024 à 19:39 - 31/01/2024 à 19:41

A ma connaissance, le féminisme n'a jamais tué personne. Donc, je ne vois pas à quelle violence féministe vous faites allusion pour discréditer un mouvement. On accuse volontiers les Femen d'être violentes. Mais elles ne font que montrer leurs seins et crier leurs slogans tandis qu'elles se font tabasser par les forces de l'ordre, bien entendu des hommes. 3 d'entre elles ont même été torturées par le KGB. Lisez l'histoire des suffragettes et vous constaterez qu'elles ont été persécutées et torturées par la police, l'une d'entre elles en est morte. Tout ça parce qu'elles réclamaient le droit de vote à l'égal des hommes.

Toutes les avancées sociales en faveur des femmes sont le produit d'un long combat féministe âpre et dangereux étalé sur deux siècles. Dois-je rappeler qu'Olympe de Gouges a été guillotinée pour ces opinions ?

Femmes qui dédaignez le féminisme d'aujourd'hui, sachez que l'on n'obtient rien si l'on ne se montre pas ferme et résolue. Si en tant que femmes aujourd'hui nous pouvons librement disposer de nos corps et du fruit de notre travail sans la tutelle d'un mari ou d'un père, c'est au combat acharné de nos aînées que nous le devons. Et il y a aujourd'hui tant à faire en faveur de l'égalité et contre les violences masculines. Ne méprisez pas celles qui agissent. Ce sont les meilleures d'entre nous.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
31/01/2024 à 19:40

Citation de Inframince #495472

👏

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
31/01/2024 à 19:57

Citation de Inframince #495472

Je demande pas à ce que l’on se range de mon avis. Je trouve le féminisme d’aujourd’hui violent dans ses propos et actes parfois trop radical pour me sentir représenter en tant que femme.

avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2024 à 20:32

Citation de Inframince #495472

J'ai souffert du statut de femme dans la société. Alors aujourd'hui, il est plus que naturel que je sois du côté des feministes ! (Femmes, hommes, non-binaires, transgenre etc) Tout le monde peut-être féministe !

Il suffit de s'informer un minimum pour se rendre compte que la définition du féminisme n'est pas ce que beaucoup pense connaître. La définition est pourtant claire d'après moi !

Mais l'ultracrépidarianisme ambiant est un fléau. (L’ultracrépidarianisme est un comportement consistant à donner son avis sur des sujets à propos desquels on n’a pas de compétence. Il peut être rapproché de la cuistrerie).

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
31/01/2024 à 20:43

Citation de DentsDeSabre #495525

Il y a aussi la liberté de sa propre pensée et de se forger sa propre opinion…

Accepter des point de vue et opinion différents c’est bien aussi.

(quand à savoir qui se renseigne un minimum sur tel ou tel sujet encore faut- il connaître la ou les personnes avec qui on échange).

Je suis très reconnaissante des pionnières féministes tout comme ceux et celles qui se sont battus pour les droits des personnes de couleurs , de ceux qui se battent pour toutes les minorités en générales .

avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2024 à 22:04

Citation de Némésis Inu #495528

La liberté de s'informer et de s'intéresser à l'apprentissage d'un sujet c'est d'accord. Mais l'opinion forgé sur aucune vérité ou réalité ni connaissance, c'est dangereux.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
31/01/2024 à 23:05

Citation de DentsDeSabre #495542

Et qui est maître de dire ce qui est vérité non? Et y’a t’il qu’une vérité ? Si oui j’imagine que c’est la tienne du coup ? Ne peut elle pas être accompagnée d’un versant différents

On peu aller loin comme ça…et c’est tout aussi dangereux,.

de plus personne n’a remis en cause le féminisme.

Bref,

Ce post de base parlait de polyamour.

avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2024 à 23:21 - 31/01/2024 à 23:22

Citation de Némésis Inu #495543Et qui est maître de dire ce qui est vérité non? Et y’a t’il qu’une vérité ? Si oui j’imagine que c’est la tienne du coup ?

Mince... je n'ai pas sous entendu cela...

Je me sens triste que tu comprennes mes propos de cette façon. Je cesse de parler, je ne dérange pas plus. bye...

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
01/02/2024 à 07:46

Citation de DentsDeSabre #495545

Si ce n’est pas ce que tout voulait exprimer alors excuses mes propos , mais il y a des sujets comme le féminisme ou dès que la parole/ pensée ne va pas dans le sens de la majorité, on est vite catalogué.

Encore une fois en ce qui me concerne ( pour d’autres dont l’auteur du post je n’en sais rien) c’est les méthodes et parfois propos de certains mouvements féministes qui me heurtent. Cela ne remet nullement en cause le mouvement en lui même.

Dans chaque mouvement de défense des droits des minorités, (ce qui est ironique, car les femmes sont plus nombreuses sur terre))) des excès, des abus on toujours eu lieu… c’est ainsi

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
01/02/2024 à 11:27 - 01/02/2024 à 11:28

J'ai souvent eu le sentiment que les histoire d'égalité entre homme et femme venait d'une forme de complexe.

Et cette idée etait d'autant plus ancré en moi que j'etais mysandre.

Ayant conscience de cet aversion, je prenais du recul en pensant que mon avis etait forcement orienté.

Puis j'ai fais ma transition et je constate ces inégalités. Elles sont partout. Je suis heureux d'avoir dépassé certain plafond de verre mais je n'oublie pas ma chrysalide et mes amiEs.

Ces inégalités n'ont rien avoir avec le fait d'avoir des rapports équilibrés.

Jeter ces inégalités au orties comme s'il s'agissait du constat de quelques femmes aquariatres, ce serait comme dire que les milliardaires sont des pauvres commes les autres et que la pauvreté n'est qu'une vue de l'esprit ou que si les personnes en fauteuilles roulant on du mal à se deplacer en ville, c'est parce que ce sont des fainéant. (Exemple bateau, biensur)

M'est avis que Hélène de Fourgerolle dispose de passe droit (financié, esthétique notoriété) qui impose un comportement "correcte, voir courtois à son endroit, là oû tout autres femmes se verrait refouler, piétiné, snobé ou que sais je ...


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2024 à 12:57

Hello TendreNeels

*Pensez vous que le poly-amour éloigne du ressentiment face au genre opposé ? nous amène-t-il plus près du discernement ?

...parce que peut-être, il considère le vécu et ouvre l'esprit* ?

La considération pour l'autre, son vécu, ses besoins etc, n'est pas propre aux polyamoureux...

Et avant d'ouvrir un esprit, c'est d'abord un esprit qui s'ouvre au polyamour !

Je ne pense pas qu'une orientation, quelle qu'elle soit, détermine l'écoute d'une personne, son ouverture, son empathie, ou que sais-je.

On ne peut même pas considérer qu'un polyamoureux est davantage à son écoute que n'importe qui d'entre nous....alors de là à imaginer une considération pour autrui "supérieure"... Non. Cela ne l'exclut pas chez certains, évidemment. Mais il est impensable d'uniformiser tous les polys de la terre !

Qui dit que le RN ne compte pas de polyamoureux dans ses rangs ?! (pardon c'était plus fort que moi 🤭).

Quant au féminisme, comme d'autres intervenants, je n'ai pas trop saisi ce qu'il venait faire dans ton sujet.

avatar contributeur de Laloutrebi
Laloutrebi
01/02/2024 à 13:20

Le polyamour fait sortir des normes et des codes et permet peut-être une certaine ouverture d'esprit, ou pas.

Citation de FarFuck #495557

On ne peut même pas considérer qu'un polyamoureux est davantage à son écoute que n'importe qui d'entre nous....alors de là à imaginer une considération pour autrui "supérieure"... Non. Cela ne l'exclut pas chez certains, évidemment. Mais il est impensable d'uniformiser tous les polys de la terre !

Je suis plutôt d'accord avec ces mots, chaque personne est différente et vit son / ses amours à sa manière. D'ailleurs l'ouverture d'esprit est plus à voir auprès de la personne qui accepte de partager son amour non ;)

Et arrêtons de nous opposer féministe et pro homme lol, les extrêmes n'ont jamais donné de bons résultats. Nous sommes différents, c'est comme cela et nous nous devons une égalité entre toutes les sexualités sans discrimination positive et négative.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
01/02/2024 à 13:57

Citation de Laloutrebi #495558

Tu as raison, on a tous besoin des uns et des autres, il suffit de bosser dans un milieu exclusif à un genre pour comprendre qu’une homogénéités des deux permet un meilleur équilibre.

Quand je parlais d’ouverture d’esprit des polyamour c’est surtout dans le sens ou étant considérer comme une construction de couple en dehors de la norme, ils sont peut être plus enclin à la différence, après on reste tous avec qualités et défauts peu importe la forme du couple ( voir célibat)

avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2024 à 14:48 - 01/02/2024 à 14:52

Citation de TendreNeels

Pour ma première intervention je dois dire que je saisis mal les parallèles que tu fais entre féminisme et polyamour 🤷‍♂️

Pensez vous que le poly-amour éloigne du ressentiment face au genre opposé ? nous amène-t-il plus près du discernement ? ...parce que peut-être, il considère le vécu et ouvre l'esprit ?

Non 😄

Je rebondis sur les interventions avant moi qui je trouve se valent toutes. Excusez mon pâté césar, il faut bien se jeter à l'eau 😓

La tendance actuelle est de tirer la couverture vers soi. Je dis actuelle mais il en a toujours été ainsi j’ai l’impression. Les esprits s’échauffent plus vivement aujourd’hui parce qu’on vit à une époque où les mentalités ne cessent de se confronter les unes aux autres. Ceci étant le résultat d’un nombre incalculable de décennies durant lesquelles les plus vulnérables ont encaissé sans rien dire jusqu’à en crever.

Des brebis galeuses il y en a partout. On en retrouve dans le mouvement féministe, l’activisme lgbt, l’écologie ect. Il y aura toujours des fruits pourris qui altéreront le reste du panier.

Mais mais mais… comme il y a des brebis galeuses qui beuglent plus fort que les autres, est-ce que c’est une raison pour tourner le dos aux fondamentaux de notre existence ? Parce que moi je crois que les réac de service n’attendent que ça. On va pas se mentir, se sont toujours les mêmes avec leurs croyances indécrottables et biaisées qui se pointent pour décréditer les luttes et les gens qui se battent pour vivre dignement.

À nouveau j’ignore où l’auteur du sujet veut en venir néanmoins je ne crois pas que le polyamour éloigne le ressentiment. Par quel miracle peut-il faire ça d’ailleurs ?

Être ferme sur ses convictions ne veut pas dire avoir systématiquement du ressentiment. Bien que le ressentiment peut être un ingrédient servant à faire retentir la sirène d’alarme. Mais affirmer que le polyamour préserve l’esprit de la négativité et permet de s'ouvrir aux autres est un peu pédant.

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
01/02/2024 à 15:15

Je n'ai pas le temps de répondre mais je trouve qu'il y a confusion entre feminisme et misandrie.

Comme le polyamour peut etre formé par un trouple de 3 femmes aussi...

Je rejoins les autres pour le reste...

avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2024 à 16:41 - 01/02/2024 à 16:42

Citation de Phoenix73

Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une confusion. Les anti-féministes associent volontairement la misandrie au féminisme histoire de faire rager les grognasses. C'est comme ça que je le perçois.

avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2024 à 17:18

Citation de Phoenix73 #495566

Oui, il y a cette confusion insupportable entre féminisme et misandrie. Encore une fois les définitions sont importantes.

avatar contributeur de TendreNeels
TendreNeels
05/02/2024 à 10:16

Vos échanges sont très intéressants. Mais attention je ne critique pas le féminisme, j'ai longtemps défendu une certaine sorte de féminisme plus soft.

Je m'explique sur le rapport dans ma question entre polyamour et féministe. Depuis que je suis poly je ne vois plus la relation entre genres de la même façon. Je suis plus ouvert, tolérant... En tant qu'homme ayant subi des violences morales par une femme, je devrait avoir du ressentiment aveugle comme certaines victimes, mais ce n'est plus le cas. Je ne catalogue plus. Je ressens un devoir de discernement car pour moi la violence n'est genrée que dans les chiffres. Cela m'a fait du bien de réaliser que c'est la personne et non la femme qui a faillit un jour me mener vers le suicide. Cela libère. Sinon j'en voudrais à toutes les femmes !?

Du coup je me demandais simplement si le polyamour en général permettait une ouverture et du discernement en l'occurence dans ce reportage sur l'actrice, au sujet du féminisme.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr