Question sur mon orientation sexuelle

avatar contributeur Toune
Toune
13/11/2022 à 13:21

Hello,

Je suis nouvelle sur ce groupe et j’avoue m’étonner moi-même d’avoir fait cette démarche d’inscription… Voilà j’ai 49 ans (bientôt 50 !) je suis mariée j’ai deux enfants (21 et 18 ans) une vie « bien rangée » comme on dit avec une bonne situation professionnelle, je fais pas mal de sport et je pense être une nana plutôt cool. Donc tout baigne sauf que depuis quelques temps déjà je me surprends à regarder les femmes différemment, d’avoir envie d’une relation forte avec une femme et pourquoi pas une relation intime. C’est très étrange et même perturbant que cela arrive maintenant dans ma vie… bon c’est vrai que je n’ai jamais été robes/talons aiguillles mais plutôt jean/baskets mais toujours hétéro et fidèle à mon mari.

Je suis une vraie hypersensible et je me demande si je ne suis pas attirée par la sensibilité et/ou la sensualité d’une femme. Bref je me pose plein de questions et je me demandais si parmi vous certaines ont déjà vécu cela et si oui comment avez vous géré cette situation ? Merci d’avance pour vos avis et partages.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/11/2022 à 14:16 - 13/11/2022 à 14:54

Citation de Toune #429502

Bonjour à tou et bienvenue

Alors tu sais c’est très courant ce que tu ressens, on parle juste un peu plus.

Après il faut que ce soit clair en toi: que recherche tu chez une femme? Une amitié forte? Complicité ? Sexualité ? Sentiments amoureux ?

Il y a des amitiés très fusionnel entre femmes sans pour autant qu’il y ait sexe ou amour, une âme sœur si j’y puis dire ( car contrairement à ce qu’on pense l’âme sieur ne parle pas d’amour).

Ça ne veut pas forcément dire que tu es une lesbienne refoulée sur le tard ou bi ( curieuse ou affirmée).

Quand tu vois une femme que tu trouve belle que ressens tu? De l’admiration ? Du désir ? Fantasmes tu sur elle sexuellement parlant ?

Je ne te demande pas d’y répondre ici mais d’y réfléchir en ton fort intérieur, ça pourrait t’aider dans ton questionnement 🙂

ÉDIT: dans mon cas je l’ai toujours su pour ma bisexualité mais l’ai réellement comprise bien plus tard. J’ai divorcé a 32 ans ( pour d’autres raisons) et j’ai pu vivre enfin mes envies d’aimer entre «  Elles » j’ai eu aussi des histoires avec des homm mais mtn a 40 ans je sais que je serai totalement moi qu’avec une femme 😊

J’espère que tu aura d’autres témoignages car on vu sa ( bi) sexualité de différentes façons, ce qui correspond à l’une , ne correspondra pas à l’autre

avatar contributeur Toune
Toune
13/11/2022 à 14:45

Merci pour ta réponse. Je crois que je recherche peut-être un peu tout ça. Mais encore une fois c’est très nouveau pour moi… cette année j’ai changé de boulot mais je n’y suis restée que 2 semaines. Je suis restée en contact avec une collègue, on s’est vues 2/3 fois (dîner papotages théâtre) et j’ai été très attirée par elle. J’ai pensé que c’était réciproque et j’ai franchi le pas de lui avouer mes ressentis mais ce n’était pas partagé…

Depuis, je prends de ses nouvelles mais on ne s’est pas revues, je pense qu’elle a été gênée par mes aveux et je comprends qu’elle ne veuille plus me voir et c’est peut-être mieux comme ça.

Bref tu vois je cogite pas mal !!

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/11/2022 à 14:53

Citation de Toune #429520

C’est bien de cogiter ça montre que tu ne veux pas subir tes ressentis mes les comprendre et les vivres.

Tu cherches peut-être une sexfriend? C’est à dire une femme avec qui partager des moments conviviaux et sexuelle mais sans engagement amoureux ?

Et ton couple actuel, ou le situes tu dans tout ça ?

avatar contributeur Toune
Toune
13/11/2022 à 15:12

J’ai un mari gentil qui m’aime et que j’aime mais nous vivons ensemble depuis 25 ans et bien sûr il n’y a plus autant de piquant qu’au début…une certaine routine s’est installée et je déteste ça ! Il y a 8 ans on m’a diagnostiqué une leucémie chronique. Ça a été un choc mais surtout ça m’a permis de changer beaucoup de chose dans ma manière de vivre ! Pour le moment je vais bien mais j’ai envie de faire plein de choses, de vivre plein de bons moments, d’avoir du fun ! je ne veux pas passer à côté de belles émotions (et je ne parle pas de sexe ou pas que 😉) mais quand je ressens une attirance pour une femme (ça ne m’est pas arrivé pour un autre homme) je me dis que la vie peut être courte et qu’il faut vivre les bons moments…MAIS… pour l’instant je suis freinée par la morale et la seule fois où j’ai osé franchir le pas ce n’était pas réciproque alors pas sûre que j’ose à nouveau… on verra ! Tout cela est bien compliqué.

avatar contributeur de Sati
Sati
13/11/2022 à 18:10 - 13/11/2022 à 18:11

Salut Toune,

Némesis a déjà posé les bonnes questions j en ai 2 de plus :

Tu n'as jamais eu d'attirance pour des femmes avant tes 49 ans ?

Est ce que tu en as discuté avec ton mari ?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/11/2022 à 18:19

Citation de Toune #429526

D’accord.

D’après ce que tu me dis je sens 2 choses:

Une envie de nouveauté

Une curiosité envers les femmes.

Pour moi ce sont de belles choses! La maladie et sa guérison ton peut-être déverrouillé certaines choses en toi et c’est souvent le cas dans ce contexte, tu as envie d’excitation d’exaltation !

Mais il faut savoir que le risque 0 n’existe pas, tu aime ton mari même si la routine est pesante. Je te conseillerai déjà de parler à ton mari de cette routine qui te pèse dans votre couple histoire de faire renaître la flamme. Organisez-vous des sorties, soirée week-end. Retrouvez une intimité coquine et câline . Et par la suite pourquoi ne pas lui parler de ce que j’appellerai ton fantasme féminin ?

avatar contributeur Toune
Toune
13/11/2022 à 19:47

Citation de Sati #429561

Bonjour Sati,

Ça fait un an à peu près que je ressens cela donc tu vois c’est très récent.

Et non je ne peux pas lui en parler !! Ce qui est difficile c’est aussi de risquer de le blesser… mais si l’occasion se présentait je crois que j’aurai très envie de franchir le pas…

Tu as raison Némésis Inu c’est peut-être de la curiosité… nous avons discuté de la routine et de mon envie de faire plein de choses, de bouger et de faire plus de choses ensemble ! C’est un peu mieux mais je ressens toujours cette envie…La maladie fait encore partie de ma vie. Cette leucémie ne se guérit pas mais elle évolue très lentement et me laisse tranquille pour l’instant. Mais elle m’a fait prendre conscience que la vie peut être courte et qu’il faut vivre tout à fond !!

Après je sais aussi que je suis très sensible et j’avoue que j’ai un peu peur des nouvelles rencontres, même amicales, par peur d’être blessée. Je m’attache facilement et donc les blessures affectives sont très difficiles à vivre. Bref entre l’attirance physique, la curiosité, l’envie de vivre de belles et nouvelles émotions et la peur de blesser mon entourage et celle de me faire du mal à moi mais aussi peut-être à celle qui me ferait vivre ça c’est très perturbant !

Vous devez me trouver trop bizarre😁

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/11/2022 à 19:57

Citation de Toune #429597

Si toi tu es bizarre on est des extraterrestres alors!🤣

Je pense sincèrement que la maladie a déverrouillé qqchose chez toi et que tu ne veux plus perdre une minutes et que tu souhaites assouvir chaque envie ( dont ton fantasme)

Mais tu as dit toi même être extrêmement sensible et moi c’est ça que je crains pour toi.

Tu dis ne pas vouloir en parler à ton mari, qu’il ne comprenne pas mais le tromper ( car appelons un chat, un chat) avec une femme et vivre dans le mensonge tu penses le supporter ?

Explique lui que c’est qqchose qui le mettra pas en concurrence avec lui, que cela ne remet pas en cause tes sentiments et désir pour lui mais qu’on contraire ça éveillera chez toi un plaisir que tu pourra lui donner par la suite

avatar contributeur Toune
Toune
13/11/2022 à 20:09

Oui pas sûre que je puisse gérer cette situation !

En tout cas merci pour cet échange, ça fait du bien d’en « parler » sans retenue et sans peur d’être jugée🙏🏻

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
13/11/2022 à 20:14

@toune tu sais t'es pas toute seule à vivre ce que tu vis. Quand on est avec quelqu'un, de surplus avec un homme, on se pose pas trop de questions sur son orientation. Puis il suffit d'un petit truc qui éveil notre autre côté et quand on fait sa petite introspection, on s'aperçoit parfois que c'etait toujours là, tapi dans l'ombre.

Après en parler avec ton mari de ce qui est au fond de toi, peut aussi vous rapprocher, c'est une grande marque de confiance, il faut juste savoir amener ton ressenti, il n'y est pour rien. Prends le tps pour cheminer avec toi même avant toute chose.

avatar contributeur Toune
Toune
13/11/2022 à 20:42

Merci Phénix73 !

Tu as raison c’était peut-être tapi là au fond de moi. Je dois effectivement prendre le temps de cheminer. Ces dix dernières années j’ai justement fait un gros travail d’introspection et j’ai appris à me connaître.

Ce travail a peut-être aussi permis cette révélation sur moi.

Merci pour ton message en tout cas 🙏🏻

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/11/2022 à 21:29

Citation de Toune #429604

Avec plaisir quoi que tu décide de faire ou non ne regrette pas d’être à l’écoute de ton « moi intérieur »

avatar contributeur Toune
Toune
13/11/2022 à 22:57

Merci beaucoup ! J’aurai peut-être encore besoin de vos conseils pour m’aider à avancer😉🙏🏻

avatar contributeur de Sati
Sati
14/11/2022 à 09:29

Citation de Phoenix73 #429606 quand on fait sa petite introspection, on s'aperçoit parfois que c'etait toujours là, tapi dans l'ombre

Tout a fait d'accord ! J'ai découverte que j’étais Bi a 15 ans, sans être sure, hésitant entre Bisexualité et Homosexualité durant l'adolescence, pour au finir découvrir l'année dernière (soit a 34 ans ! ) qu'en réalité j’étais Pansexuelle 😉

Comme quoi, il n'y a pas d'age pour découvrir certaines choses sur soi...

Citation de Toune #429597 non je ne peux pas lui en parler !! Ce qui est difficile c’est aussi de risquer de le blesser

Je parle uniquement de ma propre expérience, je ne connais pas ton mari donc toi seule peut savoir si il risque d’être blessé, mais il y a souvent plus de peur que de mal !

J'ai un mari qui était a l’époque de notre rencontre limite Homophobe, mais vraiment par ignorance et surtout a cause des préjugés a 2 balles de notre ancien travail, et quand je lui ai dit (assez tôt) que j’étais Bi et bien il l'a vraiment bien prit, aujourd'hui on en discute souvent, on en rit, on compare même nos "goûts" .



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr