Être un artiste professionnel , un rêve irréaliste ?

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
15/08/2023 à 04:40

Je voudrais savoir qui ici a déjà rêvé d'être un artiste professionnel.

J'adore m'imaginer pratiquer une profession artistique même si je sais bien que ce ne sera jamais le cas.

Dans le métiers qui m'attirent. Je peux en citer quelques uns par ordre alphabétique :



1.Acteur de cinéma/série/téléfilm mainstream : La plupart des acteurs connus ont fait un minimum d'étude théâtrale et souvent à un jeune âge. Je parle des productions Françaises et Américaines qui sont considérés comme étant des références en France mais c'est également le cas dans d'autres pays Européens.

2.Compositeur : Je ne connais rien ou presque au niveau de la composition et de la musique en général. Il est improbable que je sois un jour un pro au vu de l'âge auquel la majorité des pros ont débutés l'étude de cet art.

3.Peintre : Les cours que j'ai eu à ce sujet se limite à ma scolarité et je n'ai jamais pris de cours de mon côté. J'ai des difficultés motrices pour dessiner et donc je dessine mal et je n'ai pas de talent. Même en travaillant , je doute que ça s'améliore.

Je pense que je ne serais jamais un pro. Je ne suis pas motivé y compris en amateur.

4.Réalisateur de cinéma/série/téléfilm mainstream : Je dispose d'aucunes connaissances techniques ou autres concernant ce métier. N'ayant pas fréquenté les écoles réputées qui forment au métier ainsi que le fait que je n'ai pas de contacts dans ce secteur pro. Il est très fortement improbable que je puisse devenir un professionnel.

5.Sculpteur : Les cours que j'ai eu à ce sujet se limite à ma scolarité et je n'ai jamais pris de cours de mon côté. Je n'ai jamais compris comment établir un plan pour avoir la forme que l'on veut. J'ai du mal à visualiser les gestes à faire et d'ailleurs je ne sais même pas comment m'y prendre quelque soit la matière.

Il y a d'autres matière que l'argile mais l'argile est la base puisque la plupart des sculptures sont dans cette matière. Il est statistiquement improbable que je devienne un jour un sculpteur professionnel.

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
15/08/2023 à 05:18

Bonjour, je suis admiratif face à tes "prétentions" que je qualifierai de très nobles.

Perso, je pense avoir toujours eu un peu une âme d'artiste en général mais sans jamais concrétiser.

Cependant, j'ai exercé durant 40 années un métier dans le domaine de l'architecture, comme dessinateur.

Maintenant, faut-il parler de "don" ? De "talent" ? Vaste sujet au demeurant.

Si, déjà, l'ambition demeure en toi, tu as un peu le pied à l'étrier, comme on pourrait dire.

Quoi qu'il en soit, si tu sens ton chemin dans cette direction, je ne peux que t'inviter à t'engager dans la voie qui tu semble être la tienne.

Quand j'étais enfant, je voulais être comédien. Comme beaucoup d'enfants je pense, puis en grandissant, cette "lubie" s'est peu à peu dissipée. Je voulais aussi être architecte. J'ai - presque - réussi ... 😀

Je pense qu'il faut s'accrocher car ces domaines ne font peut-être pas de cadeaux, et combien de débutants restent au bord du chemin ...

Si tu t'orientes dans une de ces voies, je te dis amicalement m***e.

Bien à toi.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
15/08/2023 à 05:28

Citation de Jstophe #472050

Je n'ai jamais tenté y compris en amateur parce que ça me semble improbable de réussir.

J'y vois une chose coûtant plus que ce que ça rapporte que ce soit au niveau financier , temps et émotionnel.

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
15/08/2023 à 05:30

Citation de Reloteb #472051

Ok, je veux bien croire qu'au début ce soit vraiment la galère. A plusieurs points de vue.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2023 à 09:41 - 15/08/2023 à 09:44

Citation de Reloteb #472048

Je pense que les personnes dont le talent est devenu un métier ont commencé jeune, mais ont surtout commencé par passion et pas dans l'optique d'en faire un métier.

Je pense qu'il est possible de devenir acteur sur le tard si on a du talent et surtout si on fait les bonnes rencontres.

Compositeur: avec la musique assistée par ordinateur la création musicale est devenue plus accessible même si le matériel et les logiciels coûtent cher.

J'aime bien faire des petites créations artistique de temps en temps mais je n'ai pas la passion ni l'envie de faire que ça de mes journées. Ni de faire des séries sur un même thème pour perfectionner mon "art" et me faire connaître pour cette spécialité. Se faire connaître doit être le côté hyper chiant dans les métiers d'art et même une fois connu tu dois continuer de rencontrer des gens et vendre autant ta personnalité que tes œuvres. Enfin c'est l'image que je me fais du métier.

En tout cas je pense que tu prends le sujet à l'envers.

avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2023 à 11:28

Citation de Reloteb #472051

Je pense que les "artistes" sentent assez tot qu'ils ont un gout et une prédisposition pour un art. C'est un peu comme une révélation. Et du coup, ils investissent leur temps et leur énérgie dedans, pour exploiter leur talent. Je veux dire par là que ce n'est pas donné à tout le monde. C'est un peu comme un don donné par la vie, tout comme le sportif de haut niveau par exemple.

Pour ce qui est des métiers touchant au cinéma, c'est beaucoup une histoire de rencontre et de chance (comme le soulignait Lyys), en plus bien-sur du talent, qui est indispensable aussi.

avatar contributeur de //**LoU**\\
//**LoU**\\
15/08/2023 à 18:47

Faut aimer être pauvre...

avatar ancien membre
Ancien membre
15/08/2023 à 19:09

Il faut savoir lutter pour ce qu'on veut et avoir beaucoup de volonté. La majorité des artistes que je connais n'ont Pas ces qualités. Il sont des reveurs et ne vivent Pas de façon indépendante

avatar contributeur de //**LoU**\\
//**LoU**\\
15/08/2023 à 19:19

Pardon, j'avais pas bien lu l'exposé du topic...perso je suis artiste amateur, et je m'imagine plus riche qu'artiste couronné de succès...je joue bien de la musique et j'ai du talent pour la composition, mais ça m'attire pas d'en faire un métier...ça fait des années que je ne compose plus, et j'ai vraiment le sentiment qu'être pro serait usant, et sans contrepartie financière...

Je vous mets le lien vers des petits morceaux que j'ai fait, si vous voulez y tendre une oreille^^

https://soundcloud.com/user-213823321

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
21/08/2023 à 18:33

Citation de Ajja #472076

Je pense surtout que ce sont des déterminismes sociaux-culturels qui font que l'on aura ou non du talent.

Je ne crois pas que ce soit inné.

Je pense qu'un fils de dramaturge a plus de probabilité de devenir auteur de pièce de théâtre qu'un fils d'ouvrier.

L'enfant de l'homme de théâtre sera dedans dès son enfance tandis que le descendant du maçon ne sera pas dedans dès son enfance et qu'il est fort possible qu'il n'approche jamais ce monde.

La fille d'un artiste-peintre a plus de probabilité de devenir elle-même peintre si l'un de ses parents ou les deux le furent.

Je ne parle pas des parents biologiques mais de ceux élevant l'enfant que ce soient ou non les parents légaux.

Il faut distinguer les parents biologiques qui sont ceux ayant confus l'enfant , parents légaux qui sont ceux sur l'acte de naissance et les parents sociaux qui sont ceux élevant l'enfant.

Dans la majorité des cas ce sont les mêmes parents remplissant ces trois fonctions.



Citation de //LoU\ #472197

Ces compos sont sympas.

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
21/08/2023 à 18:56

Je rajouterai une précision de taille. Je suis grand amateur de musique dite classique, et il est à noter que de nombreux compositeurs ont vécu leur enfance dans un monde musical car un de leur parent, ou les deux, faisait déjà partie de cet univers. Si je dis que ça aide, c'est plus qu'une évidence.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de LinkinSky
LinkinSky
23/08/2023 à 06:04 - 23/08/2023 à 06:06

J’ai des cousins qui sont dans le monde de la bd. Ils vivent assez bien de leurs salaires, car ils ne se contentent pas que de ce métier ils font du character design, storyboard… pour de grands groupes.

Beaucoup exerce un métier en rapport avec la réflexion artistique.

Perso, j’ai développé mon don artistique par compensation de mon handicape mais j’ai la main fainéante. J’ai fait pas mal de ventes de mes illustrations dans des conventions et ça marchait bien, sauf qu’il faut voyager à travers les pays francophones pour pouvoir en vivre, donc la flemme car je préfère avoir une vie privée tranquille, créer une routine.

J’ai fait la connaissance de personnes incroyables !

Depuis le manga, le monde de la BD, est devenu un métier bouché et il est devenu, hyper difficile de réussir. C’est comme les films français qui ne rapportent rien dans les salles de cinémas. Bien sûr, il existe des alternatives.

Actuellement, je fais un métier qui, certes ne me demande pas constamment mes qualités de dessinateur, mais qui me demande beaucoup de créativité (et d’endurance, d’organisation alors que je suis bordélique).

avatar ancien membre
Ancien membre
26/08/2023 à 13:56

Je suis moi-même artiste professionnel (danseur, chorégraphe, scénariste, musicien, mannequin, écrivain) et je peux dire que le plus souvent c'est la galère. J'ai été pendant très longtemps danseur de ballet, c'est super si on reste dans la même compagnie mais la plupart du temps on cumule les contrats à droite à gauche sans avenir garanti. Pour la musique et le mannequinat, c'est pareil : les contrats sont ponctuels et pas forcément bien payés.

Je comprends complètement ce désir d'etre artiste professionnel, si on en a vraiment l'envie il faut se lancer mais en gardant la tête sur les épaules et les pieds sur terre, bien se renseigner sur le statut juridique de l'artiste pour éviter de se faire arnaquer.

avatar contributeur de FéeArté
FéeArté
02/09/2023 à 23:33

Alors moi d'après plusieurs test que j'ai passé avec des conseillers en orientation/emploi j'ai un profil Investigateur et artistique.

Je pense que le côté artistique peut se retrouver dans des métiers qui n'ont pas l'air artistique à première vue.

Par exemple : actuellement je fais une formation pour devenir conseillère en emploi/en évolution pro. Et bien le métier demande de maitriser certains attraits de la communication, de la langue française.

D'ailleurs les métiers du conseil apparaissent dans les métiers proposés aux personnes qui ont un profil artistique.

Il y a d'autres métiers qui permettent de faire appels à des capacités artistiques : thérapeute par exemple. Tu peux écouter les gens, leurs demander de te faire des dessins pour les analyser. Les métiers du marketing, de la publicité, de la communication demandant des capacités de créativité.

La vente : un libraire travaille autour des livres et la Littérature c'est un art. Un vendeur de vêtements travaille pour le secteur de la mode et la mode c'est un art.

Un animateur loisir ou une personne qui travaille avec les enfants doit faire preuve de capacités artistiques.

Ensuite il faut se méfier du milieu de l'art car il y a bcp d' artistes lambdas pas connus qui sont profondément méchants. Ils glissent dans les métiers artistiques + pour la reconnaissance que pour la passion et bcp n'ont pas un grand talent. Ils continuent la dedans pour dire "je fais un beau métier" mais en réalité ils ne sont pas doués. Dans des cours de théâtre comme loisir j'ai vu des personnes très belles être mises de côté. Elles n'étaient pas faites pour ça bien sur. Dans des cours de peinture j'ai vu une prof cachait le talent d'une élève car elle y arrivait mieux qu'elle. Et après la prof se servait des travaux de l'élève pour progresser elle. Bcp de fausseté dans le milieu de l'art.

Il y a que chez les alphas c'est à dire chez les gens célèbres que tu trouves les meilleurs artistes. Ceux qui sont talentueux et empathiques.

avatar contributeur de RêveuseParis
RêveuseParis
03/09/2023 à 06:22 - 03/09/2023 à 06:24

Est ce que ça compte si je disais que sans aucun Talents, j ai eue et est encore une vie qui pourrait se jouer dans les rôles de cinéma ou se retrouver dans des romans 😂😂😂

Une vraie vie d Artiste où ma vie m à offerte plein de rôles ....

Citation de Jstophe #472050

L Architecture, j adore ce métier, il est le bâtisseur de mes rêves où un jour peut-être, j aurais une Maison ...

mon beau frère Architecte, je l ai déjà aidé quand c était charrette pendant ses études.... Je n imaginais même pas que j étais capable de suivre ses instructions pour ses maquettes ou ses plans pendant ses études 😂🤣😂

Citation de Reloteb #472048

J aime tellement vos rêves 😍😍😍

Parceque sans rêves, comment tenir le coup dans un monde où le réel donne envie de le fuir ou nous inspire l évasion par l esprit....

Le Rêve est peut-être la seule chose que l on ne pourra jamais nous interdire, nous enlever ou nous voler, il me semble être , l une des expressions qui forme une Âme d Artiste

Sinon, j aime beaucoup votre message sur votre vision du monde artistique.....

Lorsque l enfance est bercée à coups de pinceaux, de musiques ou de théâtres, c est sûr que c est une ouverture pour rendre possible un futur dans cet univers artistique

Citation de FéeArtée #475212

Il y a beaucoup d artistes inconnus qui sont méchants comme dans le monde de ceux qui sont connus 👍

Mais est ce qu un Artiste se doit d être forcément gentil ?

.....

Sinon bravo à ceux et celles qui ont du talent sous ce post....

Le boulot d Artiste est vraiment un sacerdoce pour réussir dans le domaine, Il faut des Capacités Hors Normes et beaucoup de travail pour faire évoluer ses talents

Mais, pas mal d Artistes sont des Inconnus Et qui ont peine à croire à leurs talents, tandis, que d autres qui sont connus ne sont pas forcément plus doués et pourtant ont réussi une carrière passagère ou plus durable..

Je salut les Artistes de ce post 😍😍😍

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
03/09/2023 à 10:26

J'ai toujours eu des activités artistiques et j'ai toujours souhaité ne pas en rester là

Mais en bossant 14h par jour, ça risque d'être difficile.

Donc en ce moment, en cinema scope dans mon camion, je suis en representation façon musicall 7 jours sur 7

Au programme : rave partie sauvage, one-man-show, et concert improviser à gogo !


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Occamj
Occamj
03/09/2023 à 13:02

Bonjour,

Je côtoie le monde de la bande dessinée depuis plus de 40 ans, et j'ai été scénariste pendant une dizaine d'année en marge de mon travail régulier (c'était chouette).

Un ami très proche (ça remonte à 45 ans...) est un auteur de BD relativement connu, qui vit bien (très bien ?) de son art. Certes, il vient d'un milieu assez aisé, mais il a manifesté très tôt un talent absolument prodigieux pour le dessin. Son chemin semblait tout tracé.

Ben malgré cela, il lui a fallu des décennies de travail acharné, de constance, de talent, de galères, pour arriver à son statut actuel. Non, pas facile de vivre de son art. Il a du avoir recours plus d'une fois à des boulots alimentaires pour boucler le mois, étant jeune.

Il vient de réaliser un film, et là aussi, que de boulot, que d'efforts pour arriver au bout du chemin !

Je pense qu'il est presque impossible de vivre exclusivement d'un métier artistique à moins d'avoir, soit des talents précoces, soit beaucoup de connexions (famille d'artistes). En tout cas il faut une passion, une envie, et des tonnes d'effort derrière.

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
03/09/2023 à 13:07

Citation de Occamj #475258

Après t'avoir lu occamj, je touche du doigt à quel point on considère l'artiste comme quelqu'un qui vit de son art, alors qu'au fond, l'artiste, c'est celui qui a un projet artistique et qui se bat bec et ongle pour le mener à son terme.


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Prométhé
Prométhé
03/09/2023 à 13:50 - 03/09/2023 à 14:59

Citation de Reloteb #472048 "Être un artiste professionnel , un rêve irréaliste ?"

il y a plusieurs point a décomposer je penses

etre artiste

en tirer profit

"etre artiste professionnel", voila pour moi un truc bien saugrenu, je vois plus ca comme le statut fiscal d'une personne avec une bonne dose de compétence commercial.

Après je penses qu'il serait plus à propos de parler de créativité que de don ou quoi que ce soit d'autre.

Quand à vouloir en faire son activité principal, c'est mettre la charrue devant les boeufs, ou alors, c'est juste un fantasme de reconnaissances....

la créativité, on en a tous, des artistes que je connais, c'est le besoin de faire, de posé une idée, une vision..., voir de partageer, mais du faire pour le faire: l'autotelisme.... Donc sans but de devenir célèbre ou riche... après, pouvoir enn tirer 3 pécules, oui, mais c'est le moyen de continuer, pas la finalité.

Je penses qu'il est indispensable a chacun d'exprimer sa créativité sous quelle forme quelle soit, c'est une chemin vers l'épanouissement personnel (FLOW) et sans recherche de reconnaissance, ou juste comme une validation extérieur...

Je ne pext parler que de ma partie, c'est a dire "la main", je suis artisan d'art, et nombres de fois on m'as traité d'artiste, choses que j'apprécie nullement lorsqu'il s'agit d'un ouvrage, mais que j'accepte lorsqu'il s'agit d'une œuvre personnel (il m'est aussi arriver de réaliser des œuvres pour d'autres artistes auquel cas, je retourne au statut d'artisan).

la différence, je l'ai verbalisé dans cette définition circulaire:

"l'artiste est un artisan de l'inutile, alors que l'artisan est un artiste de l'utile"

j'espère ne pas avoir été trop brouillon dans ma réponse, mais en gros , a mon sens , être artiste pour etre artiste, c'est ridicule, après si tu as envie de t'exprimer à travers n'importe quel medium, je dis FONCES!!!!

Amicalement

un petit texte en edit pour illustration 😘 :

« Quel que soit son domaine de création, le véritable esprit créatif n’est rien d’autre que ça : une créature humaine née anormalement, inhumainement sensible. Pour lui, un effleurement est un choc, un son est un bruit, une infortune est une tragédie, une joie devient extase, l’ami un amoureux, l’amoureux est un dieu, et l’erreur est la fin de tout. Ajoutez à cet organisme si cruellement délicat l’impérieuse nécessité de créer, créer, et encore créer – au point que sans la possibilité de créer de la musique, de la poésie, des livres, des édifices, ou n’importe quoi d’autre qui ait du sens, il n’a plus de raison d’être. Il doit créer, il doit se vider de sa créativité. Par on ne sait quelle étrange urgence intérieure, inconnue, il n’est pas vraiment vivant à moins qu’il ne soit en train de créer. »

Pearl Buck

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
03/09/2023 à 15:42

Citation de Alex.N #473769

Je constate que tu es un artiste multi-disciplinaire.

Il est évident qu'il faut penser au statut juridique.

Je me souviens de cas de personnes s'étant plainte parce qu'elle n'avaient pas calculées le montant potentiel des impôts à payer et de même pour les cotisations sociales.

Parfois , les situations peuvent être complexe. Un artiste pratiquant dans plusieurs pays peut devoir des impôts dans plusieurs pays.

C'est un exemple parmi d'autres.

Je sais bien qu'en général les contrats sont ponctuels et pas forcément bien payé.



Citation de ReveuseParis #475225

J'ai bien aimé ce que tu as dis concernant les rêves. Je pense que c'est tout à fait ça.

Je rêverais d'être un artiste pour pouvoir influencer politiquement. Une influence aussi modeste qu'elle soit. De nombreuses œuvres m'ont fait réfléchir sur des questions politiques même si ce ne fut pas forcément l'objectif des concepteurs de celles-ci.

Je rêverais aussi d'être un artiste pour la reconnaissance et l'argent mais souvent les artistes n'ont ni l'un ni l'autre.

Quand il y a reconnaissance c'est souvent de manière limité genre limité à la communauté culturelle de leurs villes.

Les artistes arrivant à en vivre sont rarement millionnaire en euro ou autres devises fortes type franc Suisse , livre sterling etc...

Nous croyons trop souvent que quiconque passe à la TV est millionnaire à minima alors que ce n'est pas forcément le cas.

Je précise millionnaire avec une monnaie forte parce que la majorité d'entre-nous sur ce site l'est si on convertis notre patrimoine net en rial Iranien ,

Parmi les millionnaires et multimillionnaires. Les artistes sont les plus pauvres contrairement aux idées reçues.

Rares , sont les artistes milliardaires ou multimilliardaires. Il y a déjà peu d'artistes millionnaires ou multimillionnaires alors des milliardaires ?



Citation de Prométée #475270

Nous sommes d'accord sur le fait qu'un artiste ne tire pas toujours beaucoup de profit de ces œuvres.

À titre personnel , je considère que l'on est un artiste pro du moment que l'on gagne de l'argent avec cette activité même si ce n'est que 0,01 € par an (Je sais que j'exagère) ou que l'on a le statut légal pour vendre.

Même si on n'arrives pas à vendre pour une raison ou une autre comme par exemple ne pas bien vendre son image pour que l'on s'intéresse à son art. Je considère que l'on est pro.

Quand un artiste ou autrui décède. Les premières questions que je me pose sont.

1.Quel est son patrimoine personnel net ? C'est à dire les bien immobiliers + biens mobiliers dont les comptes courants persos , assurances vies , comptes épargnes persos, collections d'objets persos, vêtements persos , terminaux électroniques pour un usage perso etc... possédés en son nom propre.

2.Quel est son patrimoine personnel brut ? Le patrimoine net perso moins les dettes persos.

3.Quel est son patrimoine professionnel net ? C'est à dire tout le patrimoine à un usage strictement pro en théorie comme par exemple les caméras possédés à son nom propre pour un réalisateur de films , comptes bancaires professionnels n'appartenant pas à une personne morale comme par exemple une société à responsabilité limitée (SARL) , locaux au nom de l'artiste pour un usage pro etc...

4.Quel est son patrimoine pro brut ? Le patrimoine net pro moins les dettes pros.

5.Quel est le patrimoine net total des entreprises dotées de la personnalité morale tout en partie sous son contrôle ? C'est par exemple le siège social possédé par une SARL , comptes bancaires d'une entreprise à responsabilité limitée (EURL) , actions d'une société anonyme (SA) etc...

6.Quel est le patrimoine brut total des entreprises dotées de la personnalité morale tout en partie sous son contrôle ? Vous avez compris le principe en me lisant précédemment.

7.Quel est le montant total des actifs n'étant pas officiellement sous son contrôle direct et indirect ? Je pense par exemple aux comptes bancaires de sociétés étrangères où le propriétaire légal de ces entreprises est un nominee agissant pour son client qui est l'artiste.

On peut parfois voir des schémas plus complexe type un nominee1 agissant pour nominee2 qui agis pour nominee3 qui est au service direct du client final.

Je suis passionné par les questions patrimoniales que ce soit la fortune d'untel , actif successoral brut qu'il laissera à sa mort , les salaires et les questions autours comme les conventions collectives définissant ceux-ci , la parité pouvoir d'achat entre pays ainsi qu'au niveau micro entre les villes d'un même département etc...

avatar contributeur de Prométhé
Prométhé
03/09/2023 à 15:54 - 03/09/2023 à 16:55

Citation de Reloteb #475346

on ne parle pas de la même chose ^^

En france, en gros, il y a les intermittents du spectacle, en nom ou les EIRL,s, sinon la majorité des artistes plastique ou graphique passent par la maison des artistes (qd ils en tirent un revenu) :

https://www.lamaisondesartistes.fr/site/

ca devrait pouvoir combler une part de ta curiosité

amicalement,

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
03/09/2023 à 16:56

Citation de Prométée #475349

J'ai déjà entendu parler de cette institution.

Tu en penses quoi que ce soit du négatif ou du positif ?

avatar contributeur de Prométhé
Prométhé
03/09/2023 à 17:11

ca a le mérite d'exister, mais pour une activité annexe, l'auto-entreprise est suffisante.

Le cahier des charge pour y" adhèrer" peut sembler contraignant, mais en fait ils s'en foutent, tu peut facilement mettre d'autres revenus que ceux de la vente d'oeuvre pour atteindre le plafond annuel exigé. (un adhérent en plus pour eux = plus de thunes)

j'en penses pas grand chose perso, je suis indépendant.

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
03/09/2023 à 17:28

Citation de Prométée #475368

En parlant du fait que l'on peut y mettre n'importe quoi comme revenu.

J'ai entendu dire que des prostituées utiliseraient cette institution comme couverture pour dissimuler les activités de prostitutions face à la société pour éviter les mauvais regards existant dans la société française.

Ce serait des personnes étant aussi artiste.

avatar contributeur de Prométhé
Prométhé
03/09/2023 à 17:39

Citation de Reloteb #475385

Les travailleurs du sexe payent des charges pour la couverture sociale (retraite, sécu etc...), pas pour dissimuler leurs activités. sinon, ils ne déclareraient rien ^^

auto-entreprise en service à la personne, maison des artistes ou indépendant, plein de solutions sont possible.

Après, le regard de la société, pour ce que j'en pense.... tant que c'est fait de manière volontaire et sans contrainte, osef...

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
03/09/2023 à 18:09

Citation de Prométée #475388

Il est tout à fait exact qu'elles doivent déclarer aux impôts leurs revenus. Ce sont fiscalement parlant des BNC (Bénéfices Non Commerciaux).

Elles doivent aussi payer les charges à l'URSSAF.

Ça , c'est si tu fais le tout dans la légalité. Il semblerait que la majorité des TDS ne paieraient rien vu que la plupart feraient du noir mais on ne peut pas vérifier si cette assertion est vrai ou pas.



Se dissimuler auprès de la société ne veut pas dire absence de déclaration.

Dans certains cas. Il peut être nécessaire de dissimuler son activité réelle sans dissimuler ses revenus.

Par exemple , si tu es la mère d'un enfant qui vit avec toi. Il peut être nécessaire de le cacher pour éviter de perdre la garde.

Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Normalement , le fait d'être TDS n'est pas un motif légal pour placer un enfant mais il y a la loi théorique et son application dans le monde réel pouvant gravement dévier de la théorie.

avatar contributeur Squeerky
Squeerky
01/06/2024 à 15:30

J'ai déjà rêvé être artiste professionnel mais en imaginant que des personnes seraient intéressées par acheter mon art, je serais incapable de me séparer de mes œuvres... Par contre l'idée de les présenter à un public me plaît bien. J'aimerais pouvoir arrêter de travailler pour me consacrer à mon art, pour assouvir ce besoin de créer. Mais l'idée d'en tirer un revenu me semble irréaliste.

avatar contributeur de Narikya
Narikya
01/06/2024 à 17:27

Citation de Squeerky #511106

Si nous sommes dans le domaine des arts plastiques, en effet, en vivre est visiblement très complexe, d'autant que le statut d'intermittent du spectacle n'existe pas dans cette sphère artistique.

De manière générale, j'ai l'impression qu'il existe de possibilités pour vivre de son art lorsque l'on est dans le domaine du spectacle vivant et de l'audiovisuel, notamment grâce à l'intermittence (même s'il est plus aisé d'être dans la musique, le cinéma ou le théâtre que dans la danse), mais que dans les arts de production d'une œuvre d'art matérielle (arts plastiques, scénariste, écrivain, etc.), c'est beaucoup plus raide. Surtout les arts plastiques.

Pour ma part, je vis avec une comédienne/metteuse en scène et je vois bien qu'il est possible de vivre de ce métier.

Mon meilleur ami est auteur de polars, mais ça, sauf adaptation audio-visuelle ou best sellers, on n'en vit pas. D'ailleurs, c'est une passion à côté de son boulot de fonctionnaire.

Pour ma part, j'écris des pièces de théâtre et en effet, ça ne paie pas beaucoup. ^^

avatar contributeur de Tashunka3105
Tashunka3105
01/06/2024 à 17:55 - 01/06/2024 à 17:57

Citation de Reloteb #472048

Bonsoir,

Oui, le post date mais m'intéresse 😉...

À défaut d' "Être un artiste professionnel , un rêve irréaliste ?

Ne pouvez-vous pas concevoir de mettre en pratique votre, vos hobby,s, vos talents amateurs manuels en tant que dilletant,e pour vous-même déjà et peut-être pour votre entourage familier puis agrandir ce cercle, cela procure une immense joie, un plaisir personnel, une certaine confiance en soi, cela rebouste votre estime en vous et encore pleins d'autres choses qui ne me viennent pas à l'esprit sur le moment où je vous réponds.

Une idée comme une autre de réaliser votre rêve. 😉. et peut-être qu'un jour....., on ne sait jamais....

Bonne fin de journée à vous.


En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d'en faire autant. Nelson Mandela

avatar contributeur de Narikya
Narikya
01/06/2024 à 18:39

Citation de Tashunka3105 #511125 Ne pouvez-vous pas concevoir de mettre en pratique votre, vos hobby,s, vos talents amateurs manuels en tant que dilletant,e pour vous-même déjà et peut-être pour votre entourage familier puis agrandir ce cercle, cela procure une immense joie, un plaisir personnel, une certaine confiance en soi, cela rebouste votre estime en vous et encore pleins d'autres choses qui ne me viennent pas à l'esprit sur le moment où je vous réponds.

Je dois dire à titre personnel que j'ai commencé à écrire du théâtre juste parce que ma douce me disait, tu peux m'aider Narikya, je déborde de travail, je sais que tu es capable de m'aider, j'ai besoin de toi...

Franchement, tout seul, je n'aurais pas osé. Se mesurer à Victor Hugo ou Shakespeare ? Plutôt mourir...

Mais filer un coup de main à sa moitié quand on sait qu'on a quelques prédispositions et qu'elle a besoin d'aide ? On ravale sa crainte, ses doutes et on se met au boulot.

D'ailleurs j'ai mis une dizaine de pièces à me rendre compte que... j'étais devenu un auteur dramatique. Pour moi, ça ne comptait pas... c'était juste des bêtises un peu érudites pour occuper les touristes, bricolées avec et pour ma douce. Pas de véritables œuvres...

Mais bon, au bout d'un moment, quand certaines personnes apprécient votre travail, quand on commence à toucher des droits d'auteur (parce qu'au départ, je faisais ça gratis) et qu'on souscrit à la SACD, bon... il faut finir par admettre qu'on est un auteur dramatique, certes mineur, insignifiant, mais un auteur malgré tout.

Et ça donne en effet un peu d'assurance, un peu de baume à l'estime de soi, et un sentiment de réalisation de soi. Et parfois des opportunités se présentent comme écrire des scripts pour des animations de musée.

De même, je me suis mis tardivement au chant. Un moyen d'exprimer ma sensibilité mais surtout de domestiquer une voix bien trop mâle et puissante par rapport à l'image que j'ai de moi.

Petit à petit je domestique cette "chose" en moi, je découvre ses possibilités, je me mets à l'aimer. C'est important quand on souffre d'un trouble de l'identité.

Et puis on développe des compétences artistiques, on se réalise, on chante avec d'autres, on partage, se soutient, crée ensemble. C'est valorisant, agréable, lumineux, difficile et cela apporte du sel à la vie.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr