''Je n'apprécie pas qu'on me qualifie de cis ''

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 16:57 - 23/11/2022 à 17:16

TRIGGER WARNING, IL Y A DES CHIFFRES VIOLENTS A LIRE!

Parfois, je vois des personnes cis qui, en apprenant ce mot, déclarent ne pas apprécier cette étiquette. Des gens qui souvent n'ont aucun mal a utiliser l'étiquette trans pour désigner d'autres personnes d'ailleurs.

Je me suis donc demandé d'où venaient ces mots et qui les inventaient.

Je vous livre ici quelques réponses et réflexions.

D'abord, expliquons les mots!

Pour rendre les choses plus faciles à comprendre, je vais utiliser des termes et exemples binaires.

'' cis - '' vient du latin, et signifie apparemment '' du même côté ''. ( Comme dans l'expression '' ci-dessous '' je pense ?)

'' trans- '' , lui, vient du latin signifiant '' de l'autre côté ''. (Comme dans '' transatlantique '', qui traverse, qui va de l'autre côté de l'Atlantique).

Si l'on parle de côtés, c'est bien qu'il y a une frontière quelque part.

Pour passer d'un côté à un autre, il faut définir où se trouve lesdits côtés.

Cette frontière, ce sont les sexes binaires. Les attributs physiques de naissance (mais pas que!). Mâles. Femelles.

Une personne cis (cisgenre) se trouve donc du '' même côté '' que son sexe de naissance.

À l'inverse donc, une personne trans (transgenre) ne se trouve pas du même côté, elle est de l'autre côté, traverse cette frontière. Une personne peut avoir un corps mâle, mais se trouver du côté obscur de la fo...du côté féminin. (C'est juste une référence a Star Wars, aucun message subtil hein).

Est ce que vous me suivez jusqu'ici?

Si c'est flou, n'hésitez pas à le dire! 🤗

Une fois qu'on a compris ça, demandons nous comment sont créés, choisis, les termes médicaux !

En remontant très très loin, citons ce cher Hippocrate et son mythique sermon.

À l'époque, il était interdit de disséquer les gens. (Je parle des gens morts n'est-ce pas, sinon c'est de la vivisection).

Les médecins de l'époque se basaient donc sur l'observation des malades, des symptômes, et des informations fournies par le patient.

Mine de rien, lui et ses disciples ont écrit plus de 70 ouvrages à ce propos, et ça c'est super balèze !

C'est un des pères de la médecine.

Lui et acolytes ont donc dû trouver des mots pour décrire les symptômes de façon relativement claire et concise.

Le grec a ça de génial qu'on peut facilement mélanger des mots pour créer des idées !

Exemple concret tiré du net:

Par exemple le mot myodéopsie, désignant l’apparition dans le champ visuel de petites taches dues aux ombres, projetées sur la rétine, d’éléments flottants du corps vitré, s’explique par muia « mouche », eidos « apparence » et opsis « vision ». Terme volontiers remplacé par « mouches volantes ».

La médecine s'est donc basée sur ces écrits, en grec et en latin, pour se construire au fil des siècles.

À la renaissance, on assiste à un renouveau du monde des sciences à y compris du monde médical.

En même temps, c'est la période de transition (Haha) entre le Moyen âge et les temps modernes. Rien d'étonnant donc à ce que ça remue beaucoup !

Pour référence, c'est un peu l'époque par exemple de Léonard de Vinci. Juste pour vous donner une image marquante .

Bref, les médecins vont commencer à délaisser un peu le latin, néo latin, grec, pour utiliser des mots français plus '' simples ''.

Je parle bien sûr de médecins et scientifiques français hein... En Azerbaïdjan ou en Papouasie, ça ne s'applique probablement pas 😅😅😅

Je vous parle beaucoup de la médecine parce que la transidentité à été étudiée (mal) par une certaine branche de la médecine, et fut trop longtemps associée à une maladie mentale.

De nos jours, je peeeeeense qu'elle est plutôt étudiée par la sociologie, mais c'est à confirmer. Cette information ci n'est pas sûre, prenez la avec des pincettes hein.

Pour en revenir aux termes de '' trans '' et '' cis '', donc, je pensais assez naïvement que ces termes devaient être proposés, analysés, validés par des gens ou organismes spécifiques.

Un genre d'académie française des sciences.

Apparemment non 😅😅😅 Ou plutôt pas comme je l'imaginais !

En cherchant sur le net, il m'est apparu que pas mal de monde se penche sur la question. Et que parfois certain.e.s scientifiques publient apparemment certains articles, thèses, et autre documents scientifiques en créant tout simplement des mots nouveaux pour expliquer des concepts qu'iels développent ensuite et autour desquels parfois s'articulent leurs travaux.

Ce mots, ces expressions (pas ces concepts, vu qu'ils sont déjà là bien souvent, même si ils n'ont pas de nom encore) sont ensuite repris, cités, validés donc par d'autres scientifiques.

Du coup, oui, d'une certaine façon, les mots sont analysés et validés par un consensus de scientifiques, mais pas de la façon dont je le pensais.

Je sais pas pour vous mais je trouve ça assez fascinant !

L'information assez pertinente a rattacher à tout ça, c'est la précarité des personnes trans.

J'aurais voulu vous trouver des chiffres précis et récents sur la précarité en general chez les personnes trans, mais je n'en ai pas à la seconde. C'est bien dommage :/ Si j'en trouve, promis je vous les partage !

En attendant, parlons de trucs moins cools.

Si tu as lu jusqu'ici, je t'offre un matcha latte !

Plusieurs études et recherches menées dans différents pays montrent que le taux de suicide chez les personnes trans atteint un niveau très supérieur à celui de la population générale, y compris par rapport à celui des personnes catégorisées LGBT (à l'exception des personnes bisexuelles, dont les taux se situent entre celui des lesbiennes et des personnes trans). Ce phénomène est expliqué par plusieurs facteurs, notamment la discrimination dont les personnes trans font l'objet dans la société et au sein de leur propre famille et le stress minoritaire.

Le risque de suicide chez les personnes trans est deux fois plus élevé que chez les personnes cisgenres, les jeunes étant particulièrement touchés.

Parmi les facteurs de prévention évoqués figurent un meilleur accès aux soins, le soutien par les proches et des interactions sociales positives (ON PARLE PAR EXEMPLE DE BIEN GENRER LES GENS) ainsi que la réduction des discriminations sociales.

Les recherches ont conclu que le suicide est une des principales particularités de la santé mentale des personnes trans par rapport à la population générale. Plusieurs études montrent que 40/100 à 41/100 des personnes trans ont fait une tentative de suicide au moins une fois dans leur vie.

Les recherches montrent également un risque élevé d'idées suicidaires et de passages à l'acte chez les jeunes personnes trans, avec des taux élevés de dépression, de pratiques mutilatoires, de consommation de stupéfiants et d'alcool, ainsi que des troubles alimentaires.

L'étude menée par Rimes en 2019 sur 677 jeunes personnes indique que 18,9/100 ont fait une tentative de suicide et 52,6/100 ont eu des idées suicidaires durant l'année précédant l'étude.

Selon une étude de Perez-Brumer menée en Californie sur 7653 jeunes personnes trans d'une moyenne d'age de 15 ans en comparaison avec 630 000 jeunes cisgenres, les jeunes trans ont trois fois plus de risques d'avoir des idées suicidaires, et cinq fois plus de risques de faire des dépressions.

Une recherche menée en Australie aboutit à 48,1/100 des 859 jeunes personnes trans interrogées qui auraient fait une tentative de suicide.

Une autre étude menée par Trans PULSE fait état en Ontario de 77/100 sur 433 jeunes personnes trans ayant eu des idées suicidaires et 43/100 de passage à l'acte.

Une autre étude canadienne a confirmé ces chiffres.

Il y a dix fois plus de tentatives de suicides chez les personnes trans aux États Unis selon une étude de 2014 du William Institute, que chez les personnes cis.

Tout ça pour dire que les personnes qui ont l'opportunité (ou le détermination, la force, le courage, le mot que vous voulez) de faire de grandes études, d'accéder à des postes scientifiques et qui sont susceptibles d'avoir un impact sur le monde des sciences, ce sont majoritairement des cis.

Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis!

Les cis aussi ont des problèmes, des parcours de vie difficiles, etc. Personne ne dit le contraire.

Mais les chiffres sont quand même là.

Il y a des personnes trans a des postes scientifiques, évidemment. Heureusement même !

Mais en majorité, ce sont des personnes cis.

Ce qui signifie que le terme '' cis '' a probablement été créé, et validé, par une majorité de personnes cis. Bim.

Et comme j'adore aller à contre courant, et que je ne vois jamais de personnes trans se plaindre du préfixe trans (pas'comme certain.e.s cis avec le préfixe cis), je m'insurge donc contre cette étiquette '' trans '' que nous n'avons pas non plus choisi!


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
23/11/2022 à 17:15

Je rejoins à 100% Fierdre, j'apporte juste mon point de vue, et mon avis, sans que ça n'enlève rien au message premier :)

Tu l'a bien expliquer, il y a des étiquettes (ce que l'ont choisie) et il y a des qualificatif, des notions et des definitions.

Comment étudier la différence des taux de tentative de suicide, entre personne trans, et personne cis, si on ne définie pas ce qu'est une personne trans, et ce qu'est une personne cis.

Comment pouvoir défendre les discriminations, si la population de référence ne peux être nommer.

Enfin, pourquoi devoir être les seuls, à devoir justifier de notre transidentité, quand les personnes cis, n'ont jamais à validé leurs cistitude (ça n'existe sûrement pas.... Encore).

Pour un parallèle simpliste et bancal :

Il y a des personne valide, car il y a des personne non valide.

Il y a des personnes de blanche, parce qu'il y a des personne de couleurs.

Quand une minorité prend un nom, elle nome par la même, la majorité.

Au moment où les personnes trans furent nommé, les cis le furent aussi sans le savoir, puisque l'un va pas sans l'autre.

Bref vous êtes cis, vous êtes trans, malheureusement, pour certain, ce n'est pas quelque chose que l'ont choisie (comme la sexualité finalement, personne se plaint d'être appeler hetero, enfin je crois, donc pourquoi se plaindre de cis).

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 17:18

Citation de Alithia #431254

jamais à validé leurs cistitude

Je pense que le mot est cisidentité.

Mais je préfère grave '' cissitude ''!


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
23/11/2022 à 17:23

L'usage font l'usage !

Donc si tout le monde dit cistitude alors ça deviendra cistitude :p

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 17:28

Citation de Alithia #431259

Dans tous les cas, merci d'avoir répondu, je suis pas sûr que beaucoup de monde va lire une telle tartine X)


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Witch
Witch
23/11/2022 à 18:04

Hey Puddin !! merci pour le matcha latte

tres bon post je connaissais déjà les chiffre et tout ça mais c'est toujours bien de faire un peu de visibilité parce que les gens aime bien ignoré ce genre de chose

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 18:06

Je pense aussi que beaucoup de gens ne le savent juste pas en fait.

C'est comme la température de fusion du plomb, c'est juste pas quelque chose que les gens savent si ça ne les concerne pas, si ils n'y sont pas confrontés.


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Witch
Witch
23/11/2022 à 18:12 - 23/11/2022 à 18:14

peu être mais beaucoup ne cherche pas a le savoir non plus surtout qui te dise " non mais j'aime pas que tu me dise que je suis cis " tu va tenter de leur expliquer ce que ca vue te dire il vont soi te couper en te disant qu'il veule pas savoir soi il vont t’écouter et de dire ensuite " non mais j'aime pas que tu me dise que je suis cis "

d'un autre coter quand tu dit des chose avec fiertés il ne son pas d'accord non plus

je me souviens un mec hétéro qui avais tenter sa chance je lui et dit que jetait lesbienne et il a commencer a me reprocher de le revendiquer parce que lui il revendiquer pas d’être hétéro ( parce que pour lui "c’était normal tout le monde et hétéro de base ")

je lui simplement dit ok donc si un mec gay viens flirter avec toi tu va pas lui dire que tes hétéro ? et la bah il c'est trouver con

enfin bref je m’écarte du sujet !

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 18:15

Refusons le mot trans!

Ça va être drôle !


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Farf
Farf
23/11/2022 à 18:31

Avoir des termes pour désigner les personnes trans, c’est reconnaître leurs identités, la réalité sociologique qui les entoure et reconnaître les discriminations dont elles sont victimes.

Avoir un terme pour désigner les personnes cis n'a de sens, me concernant, que pour "prendre en considération" cette réalité sociologique.

Et sinon, il semblerait que l'origine du mot cisgenre soit attribuée à un certain Carl Bujis, homme trans et néerlandais de son état !

Mais whatever, que ce terme vienne d'un trans ou d'un cis. Il met juste en relief des réalités. Et c'est tout ce qui compte, dans le fond, puisque la finalité c'est le droit d'exister.

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
23/11/2022 à 18:40 - 23/11/2022 à 18:46

Moi j'ai 2 bosses suis je une cischamelle? @fierdre lu le debut la fin ca sera après avoir eu une nuit de dodo, 15 cafés et un cerveau qui tourne rond :x

Enfin je me fiche un peu qu'on me dise que je suis cis ou non. Le tout c'est d'être bien avec soi même. Je suis une femme et moi je l'aime bien ce corps de femme. Le seul truc que je regrette, c'est d'avoir des cycles menstruels qui vont avec la panoplie , faudrait avoir un bouton on off. 🤔

avatar contributeur de Farf
Farf
23/11/2022 à 18:44

J'ai juste envie d'ajouter que je n'apprécie ni le terme trans, ni le terme cis, lorsqu'ils deviennent clivants. Ou lorsqu'ils sont lancés comme des haches.

C'est malheureusement trop souvent le cas, de part et d'autre... Et je trouve cela d'une tristesse infinie.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 18:45 - 23/11/2022 à 18:46

Le sexologue allemand Volkmar Sigusch est peut-être le premier à avoir utilisé le terme cissexuel (zissexuell en allemand) dans une revue scientifique : dans un essai de 1998 The Neosexual Revolution, il cite son article de 1991 Die Transsexuellen und unser nosomorpher Blick comme origine du terme. Il a aussi utilisé le terme dans le titre d'un article en 1995 : Transsexueller Wunsch und zissexuelle Abwehr (Désir transsexuel et défense cissexuelle). Les termes « cisgenre » et « cissexuel » (en anglais cisgender et cissexual) sont utilisés dans un article de 2006 du Journal of Lesbian Studies, puis dans un ouvrage de Julia Serano, popularisant le terme au sein des milieux universitaires et militants anglophones.

🤷🏼

Avoir un terme pour désigner les personnes cis n'a de sens, me concernant, que pour "prendre en considération" cette réalité sociologique.

Je voudrais répondre à ça, mais je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire.

Voudrais tu développer ton idée ?

cischamelle

Si ça te fait kiffer, on t'appellera Cischamelle X)


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Shalom
Shalom
23/11/2022 à 18:53

Si j'ai bien compris, on est en train de monter un collectif d'adelphes abolitionnistes engagé.e.s pour que les termes "cis" et "trans" deviennent caduques ?? ou alors j'ai peut-être pris trop de matcha latte..... 🙃 😋

avatar contributeur de Farf
Farf
23/11/2022 à 18:54 - 23/11/2022 à 18:55

Yes, bien sûr.

Pour saisir ce que je dis, il est important de comprendre que pour moi le terme transgenre n'est utile que dans une optique de reconnaissance, de connaissance et d'acceptation des réalités vécues par les personnes trans.

Et donc, en ce sens, j'accepte bien volontiers d'être qualifiée de cis, si c'est pour servir à faire valoir cette reconnaissance pour les personnes trans, et "témoigner" que je prends en considération ce qu'elles vivent.

Tu vois ?

En dehors de cela, je ne vois aucun autre intérêt.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 18:55 - 23/11/2022 à 18:56

Citation de Shalom #431282

Tu l'as sniffé le matcha ? 🤭🤭🤭

Dans le doute, tournée générale de matcha latte tout chaud 🤗🤗🤗

@Farf ha bah j'avais pas compris ca! Je suis content d'avoir demandé !

Merci pour ton explication !


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Farf
Farf
23/11/2022 à 18:57

Ouais je suis pas toujours hyper claire

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 19:00

Citation de Farf #431287

Pour le coup, je t'offre même .....(check son placard)....des petits biscuits à la noisette, pour aller avec ton matcha !


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Farf
Farf
23/11/2022 à 19:06

Ça c'est gentil 🙂

avatar contributeur de Shalom
Shalom
23/11/2022 à 19:06

Oooooooh ! Des gâteaux à la noisette !🤩🤩🤩 Que pourrais je faire pour en avoir aussi ??? 🤔🤔🤔

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 19:07

Bon bah...

Tournée générale de petits biscuits à la noisette ? X)


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Shalom
Shalom
23/11/2022 à 19:10

Youpiiiii ! 😄 Moi qui croyais que j'allais devoir m'inscrire en doctorat d'histoire de la médecine ! J'avais pensé parler de Descartes car c'est grâce à sa conception du corps qu'on a pu disséquer les corps.... Mais j'ai pas trouvé de suite logique avec la suite 🤔🤔🤔

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 19:15

Citation de Shalom #431295

Ho tu peux, ça sera sûrement passionnant ^^


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Marquise_fem
Marquise_fem
23/11/2022 à 19:35

Citation de Fierdre #431253

Moi non plus je n'aime pas trop le terme "cis" (déjà parce qu'il est très laid à prononcer mais ça c'est encore anecdotique). 😅

Je pense que c'est peut-être le fait de catégoriser les gens dans une étiquette dans laquelle ils ne se sont jamais reconnus qui dérange, quand tu dis "personne blanche" c'est bien une réalité, c'est un fait, c'est observable et factuel, alors que quand on dit "cis" ça renvoie à aucune réalité qui est reconnaissable pour la personne, c'est très abstrait, et ça renvoie surtout à une définition d'un mode de pensée pour englober et cibler une catégorie dans le but de l'opposé à une autre (ici donc les trans).

Et puis il y a aussi les exceptions qui ne rentrent pas dans les cases.

Que penser des personnes qui ont détransionné ? Devons-nous les catégoriser de "cis" alors qu'ils ont vécu une opération et ont souffert et continu pour certain de souffrir par rapport à leur genre ? (même si ce n'est pas de la transidentité).

Et que penser des neuroatypiques/handicaps ? par ex, si une personne souffre du trouble dissociatif de l'identité (je sais que certains ne reconnaissent pas ce trouble) mais admettons un alter s'identifie au corps, il serait donc "cis" et le 2e alter (identifie homme dans un corps femme) est trans ? donc la personne serait cis parfois et à d'autres moment (selon l'alter présent) trans ? ça n'a aucun sens.

En bref, ce que j'essaie de pointer du doigt, c'est que cette scission n'est pas si évidente et la définition pas vraiment inclusif pour englober l'humanité entière, surtout quand bcp affirment que le genre n'est pas binaire et fluctuant etc (je trouve ça contradictoire donc d'avoir des cases aussi définies).

Pour ma part, pk je préfère me dire "non-trans" plutôt que "cis" :)

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 19:39

Citation de Marquise_fem #431300

J'ai toujours cru que tu étais trans 😶😶😶😶 me voilà surpris 😶😶😶

Désolé 😅😅😅😅

Je pense être d'accord avec toi (si j'ai bien compris ton propos) sur le fait que ça marche surtout avec une vision binaire et très tranchée des choses, étant moi même un bug dans la matrice.

Que penser des personnes qui ont détransionné ? Devons-nous les catégoriser de "cis" alors qu'ils ont vécu une opération et ont souffert et continu pour certain de souffrir par rapport à leur genre ?

Et que penser des neuroatypiques/handicaps ? par ex, si une personne souffre du trouble dissociatif de l'identité (je sais que certains ne reconnaissent pas ce trouble) mais admettons un alter s'identifie au corps, il serait donc "cis" et le 2e alter (identifie homme dans un corps femme) est trans ? donc la personne serait cis parfois et à d'autres moment (selon l'alter présent) trans ?

Ce sont des questions hyper interressantes !


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur Tigris
Tigris
23/11/2022 à 19:44 - 23/11/2022 à 19:44

Citation de Fierdre #431255Mais je préfère grave '' cissitude ''!

Bien que la similarité de comportement de certaines personnes cis qui se cachent dans leur carapace pour ne pas voir la diversité du monde qui les entoure, il ne faut pas confondre avec cistude

''Je n'apprécie pas qu'on me qualifie

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 19:49

Citation de Tigris #431303

On pourrait en faire un livre!

Les vicissitudes des cistudes !


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Occamj
Occamj
23/11/2022 à 21:32 - 23/11/2022 à 21:33

Coucou,

Pour ce qui est du monde scientifique, je confirme: pas beaucoup de femmes, et encore moins de trans !

Seule scientifique trans ultra connue: Lynn Conway.

Sur le sujet, je n'emploie presque jamais le terme cis, sauf dans une phrase où je le mets en parallèle avec le terme trans, justifiant la séparation des groupes par une necessité de comparaison.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/11/2022 à 21:36

Citation de Occamj #431323

Je pensais que tu participerais plus tôt 🤭🤭🤭


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Occamj
Occamj
23/11/2022 à 21:41

Ben j'avais pas grand chose à dire, impossible d'en placer une entre tes pavés 😆😘

Sérieusement, tu as écrit et bien écrit.

Ah si: il existe encore une litterature scientifique en hormonologie trans, en suivi médical, etc.

Y a pas que des sociologues 😉



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr