L'amour homosexuel est-il une utopie ? - Page n°2

avatar contributeur de Okallisto
Okallisto
20/11/2022 à 19:48

Mon oncle s’est marié avec son chéri il y a quelques années après 25 ans d’amour et de vie commune. Ils ont des enfants, et projettent une retraite heureuse à deux. Finalement le plan cul à durer plus qu’une nuit ! Voilà.

avatar contributeur de Aall
Aall
21/11/2022 à 16:17

Hello,

C’est dommage de parler d’échec en amour. Tu es tout jeune et j’ai l’impression que tu te mets une pression très grande dans tes rencontres.

Personnellement, à l’époque où je me cherchais un copain, j’ai toujours reculé devant les garçons recherchant des relations « longues » ou « sérieuses ». J’ai toujours eu l’impression que les garçons qui ont des « objectifs » relationnels en tête font preuve d’un manque de maturité et surtout vont manquer de sincérité. Pour nourrir l’ambition de leur objectif, ils vont être en repli sur leur désirs, prêts à faire des compromis pour maintenir une relation coûte que coûte.

Témoignage personnel :

Voici comment j’ai abordé les rencontres :

Je suis bien dans ma vie.

Je me suis créé un équilibre qui me permet d’être bien seul (famille, travail, amis).

Je suis heureux seul et je souhaitais rencontrer quelqu’un comme moi, sans objectif ou pression particulière.

Pourquoi c’est important pour moi :

  • Si je suis avec mon copain, c’est qu'il me rend heureux, et non pas parce que j’en ai besoin. Je ne m’installe pas dans une relation juste par peur d’être seul, pas « confort » mais par sentiments sincères et non intéressés. C’est de la sincérité des sentiments et de la liberté de pouvoir se comporter sans filtre que vient, il me semble, la libération et le bonheur.

  • Je n’ai pas pour ambition de vivre toute ma vie avec mon copain. La vie n’est pas un long fleuve tranquille et nous sommes tous amenés à évoluer. Si je suis avec mon copain c’est qu’il me rend heureux. La balance de notre relation (bien sûr tout n’est pas parfait) me reste favorable. On peut rencontrer l’amour à 15, 55 ou 85 ans. Si une relation ne te rend plus heureux, quel que soit ton âge, il faut savoir y mettre un terme. Ce n’est pas parce que je « remets ma relation chaque jour en question » (est-ce que je suis heureux avec lui) que je ne vais pas vivre toute ma vie avec lui. On aura juste appris à se connaitre lentement, on aura fait grandir notre amour et on ne se sera pas mis de contraintes invisibles.

Aussi il me semble très important (et sexy 😉 ) de toujours resté droit dans tes bottes. Ne sois pas accablé par le monde qui t’entoure. C’est une jungle, ça a toujours été une jungle. Il faut savoir se préserver et sortir les griffes au bon moment.

Ces LGBT de ton entourage que tu trouves volages suivent leur voie. Ils n’ont peut-être pas du tout envie d’engagement. Ça sera peut-être le cas un jour. L’important c’est qu’ils vivent en accord avec eux même.

Presque tous mes amis gays sont en couple aujourd’hui alors qu’il y a encore 3 ans c’était vraiment la fête. Mon meilleur ami qui a toujours été un mec « détaché » et ayant une appréhension de l’engagement, principalement liée à des déceptions amoureuses, a rencontré un mec qui a tout changé sa vie. Il s’est laissé apprivoisé lentement, et devenu tout canard et il est aujourd’hui épanoui dans une relation très sérieuse mais qui a prit du temps à se construire. Il a rencontré la bonne personne. On a tout.es quelqu’un qui nous attend !

L’avantage de la diversité des relations amoureuses que nous pouvons envisager aujourd’hui c’est qu’il y en a pour tous les goûts et qu’on peut réinterroger les pratiques. Tu es légitime dans tes aspirations mais je te conseille de te laisser porter plus simplement. L’amour tombe souvent par hasard, ça serait dommage de le louper 😉

avatar contributeur de Je Suis Lulu
Je Suis Lulu
21/11/2022 à 18:10

Citation de Aall #430930

Oops merci @Aall j'avais un peu zappé le post original désolé @Adonisblue !

Mais du coup je rejoins plus ou moins ce que dit Aall même si je ne l'aurais pas dit de manière aussi éloquente 😭

avatar contributeur de Aall
Aall
22/11/2022 à 13:02

Citation de Je Suis Lulu #430946

T'inquiète, je suis d'accord avec toi dans l'ensemble !

avatar contributeur de Stefrem
Stefrem
30/11/2022 à 13:47

Bien sûr tout ce qui suit n’engage que moi

Mais cela s’appuie non seulement sur mon expérience personnelle mais également sur la quinzaine de coming out auxquels j’ai contribué dans mes activités associatives

1) être gay ce n’est pas qu’une orientation sexuelle … tout comme être gaucher n’est pas une utilisation préférentielle de la main gauche … mais une manifestation d’une cause plus profonde

Et pas plus que pour les gauchers la science est capable de mesurer mais pas d’expliquer

Et tout comme les gauchers il y a différents degrés et des possibilités d’usage alternatif

Mais la latéralisation des organes des sens (pas que la main) demeure à vie

Donc on est gay car on Nait tel

Le seul choix c’est de bien ou mal le vivre et cela peut prendre du temps il n’y a pas à juger

Évidemment en fonction de l’espace temps ou l’on naît les circonstances extérieures vont du compliqué à l’héroïque voire suicidaire !

C’est d’ailleurs le propos (implicite) de la loi du 31/01/22 numéro 281790 interdisant en France les thérapies de conversion

2) si l’amour était simple (chez les humains) cela se saurait

Souvenez vous de vos cours de littérature : le mariage (hetero) avant la période romantique (relisez madame Bovary) n’avait pas pour but de rendre heureux mais de faire fructifier la fortune familiale (pour les happy fées) et de renouveler la population du pays (pour tous) !

L’avènement de la société de consommation (depuis les années 50) a fait exploser les codes sociaux … et corrélativement les couples (cf statistiques de divorces)

Donc le modèle n’est pas « collectif » mais individuel

Les hétéros partent donc avec des « facilités » (familiales et sociales) mais au bout du bout c’est à chacun de gérer la survie ou la vie de sa vie affective

3) ce n’est pas le « manque de complémentarité » le problème mais le manque de points de repères résultant des interdits passés et présents et dans tous les cas ancrés dans notre mémoire

Est ce un problème que nous (gays) ne disposions pas des mêmes « facilités »

NDLR 1: la vie ayant été bonne avec moi je commence toujours par citer ce que ma mère m’a dit au moment de mon coming out : « j’aurai préféré que tu sois condamné à mort et en prison à vie plutôt que gay » ! Et cela ne m’a pas empêché (bon cela n’a pas été un long fleuve tranquille néanmoins) d’être désormais le confident de ma mère qui nous (mon mari et moi) de venir la voir plus souvent !

Donc, débarrassés de la pression sociale et familiale, nous pouvons choisir sur ce qui nous fait envie et non ce que nous croyons qu’il est bien de faire

NDLR2: mon époux et moi ayant préalablement « érés » avant (enfin) de nous accepter nous avons chacun de (grands) enfants qui vivent (par choix) en grande partie avec nous

Bref pour dire que les enfants ne sont pas non plus l’ingrédient magique d’un couple ni dans un sens ni dans l’autre

Bref, on peut donc se poser plus tranquillement la question : quelle vie affective j’ai envie, pour quoi faire et comment ?

4) le sexe est (bien sur) un ingrédient (important) mais pas la finalité d’une relation et encore moins d’un couple

Toute relation, même amicale, même professionnelle est échange donc à fortiori affective … sinon c’est de l’esclavagisme ou de la prostitution !

Le sexe n’est pas le « salaire » du couple et le logement en commun la « preuve » !

Libères de tous les schémas « classiques » : rôles « ménagers » et pratiques et positions sexuelles, le couple gay est plutôt nettement plus exigeant donc plus intense (et selon le caractère de chacun c’est une chance ou une angoisse !) puisque la recherche de d’une vraie complémentarité et créativité est permanente

5) celui qui ne s’aime pas lui même peut il être aimé pour lui même ?

Pour être complémentaire il convient de partager … et bien au delà des aspects matériels : des envies (c’est à dire ce qui met en vie, au delà des besoins matériels et sexuels)

Pour partager il faut avoir des choses à partager et donc des talents

Et si on ne s’aime pas soi même et bien c’est compliqué

S’aimer ce n’est pas être nombrilisme / égoïste

Quand on aime on a envie de partager ce que l’on a et construire avec l’autre quelque chose qui est bon pour les deux

En clair le fameux 1+1 = 3 !

6) notre vraie fecondite n’est pas de reproduire (il y a assez d’hétérosexualité pour ça) mais de produire

Les gays ont toujours existé en tous temps et lieux

NDLR3 : puisque tu faisais référence à tes discussions avec un prêtre, tu trouveras en Mathieu 19-12; Luc 7-2; et Actes 8-27 du grain à moudre mais on peut en reparler en privé pour ne pas alourdir ce post !

Bref, si la Vie (l’évolution) maintient dans le temps et l’espace cette « spécificité » cela ne peut pas être pour rien !

Dans nos temps de surpopulation ou la reproduction de l’espèce n’est plus vraiment le probable mais plutôt son évolution dans un contexte de défis multiples et cumulatifs, bien sûr que nous (gays) avec un point de vue différent sur le monde, avons notre place

Car l’évolution n’est JAMAIS porté par la masse (qui reproduit ce qui était sans se poser de questions) mais par ceux qui ont envie de produire autre chose

Parmi les gays de l’histoire qui ont contribué à changer leur monde il y a Hadrien (empereur romain qui a stabilisé l’empire romain et qui est mort de chagrin après le décès de son compagnon de vie Antinous), Léonard de Vinci et Alan Turing (Pere de l’informatique)

Bref être gay est une chance si on l’assume et si … on se bouge le cul car rien n’est jamais gratuit en ce monde !

avatar contributeur Lolipop5675
Lolipop5675
02/12/2022 à 04:53

Non ce n`est pas une utopie. 😉

avatar ancien membre
Ancien membre
15/12/2022 à 16:27

C'est une excellente question que tu pose, pour ma part j'ai eu la chance de vivre une belle histoire d'amour qui a durée 8 ans, je ne dis pas que tout était rose tout le temps, il y a eu beaucoup de conflit dans cette relation, malgré tout les sentiments étaient présents.

Je ne pense pas que l'Amour gay soit une utopie, c'est plutôt quelque chose qui peut se réaliser (difficilement), mais ce n'est pas impossible, il faut juste trouver la bonne personne, c'est là toute la complexité de l'affaire...

J'espère que tu finiras par trouver celui qu'il faut pour être heureux, bon courage et n'hésite pas à m'envoyer un message si tu le souhaites.

avatar contributeur de Tantchen
Tantchen
17/12/2022 à 16:49

Avant d'envisager une relation sentimentale, la première chose à faire est d'être en harmonie avec soi-même. De cueillir le bonheur qui est en soi.

"Chercher" l'amour, "trouver" un compagnon ou une compagne à tout pris en espérant que nous serons heureux c'est tout simplement faire fausse route.

Tu ne seras jamais plus heureux ou serein dans ta vie, dans cette quête du pseudo "bonheur" à deux. Et puis à force chercher à se caser à tout pris, on risque fort de terminer sa vie seule et triste.

A contrario, vivre SA vie en y mettant un équilibre, une harmonie et faire ce chemin pour prendre ce bonheur en nous, c'est un peu de travail au départ certes, mais tout cela reste. Les fondations de TA vie seront inébranlables.

La ou les relations sentimentales qui s'y grefferont ne seront que les cerises sur le gâteaux de ta vie.

Si les cerises n'y sont pas, le gâteau sera toujours délicieux et excellent à goûter 😉

Et n'oublies pas :

Nous arrivons sur cette terre seul, nous en repartirons seul 😉 Lorsque tu auras fait ce travail, tu verras tout ira beaucoup mieux.

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr