J'ai vu, j'ai lu....je suis perdu !

avatar contributeur de Flamand-rose
Flamand-rose
14/10/2022 à 08:44

Je viens de passer beaucoup de temps à lire les forums et articles sur betolerant...

Cela m'a éclairé un peu et surtout m'a aidé à commencer à me comprendre.

Je ne me retrouve nulle part !

Je pense avoir les deux genres et me sens aussi bien homme que femme...

Dans ma partie homme, j'invente, je construis, je suis manuel, je fais de la moto...

Dans ma partie femme, je me sens merveilleusement bien lorsque je me transforme (travesti) et côtoie d'autres travestis/transgenre dans des réunions ou dîners.

Où est ma place dans cet univers ?

Vers qui me tourner ?

Qui est capable de m'accepter ?

Quelqu'un vit-il la même chose ?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/10/2022 à 08:49

Bonjour Flaland-Rose

Tu es peux être dans les 2, pourquoi devrais tu choisir ?

Quand tu dis:

« Dans ma partie homme, j'invente, je construis, je suis manuel, je fais de la moto.. »

tu veux dire que tu ne te verrais pas faire ça en tant que femme?

avatar contributeur de Bridget52
Bridget52
14/10/2022 à 09:15

Inventer, construire, être manuel(le) n'est pas réservé au genre masculin, des femmes pilotent des motos, conduisent des 40 tonnes, font de la mécanique, inventent, etc.

Il y a 60 ans, c'était étonnant de voir une femme conduire, faire un chèque leur était encore interdit, les allocations familiales étaient versées au mari. Elles ne pouvaient pas travailler si le mari n'était pas daccord, elles faisaient le ménage, la popote, élevaient les enfants, des poules et des lapins, restaient à la maison. Je suis née à la campagne 😊

Mais c'est fini, tout ça !

Y a un étoile qui brille et qui indique que tu as aussi droit au bonheur, un peu de patience peut-être ?

avatar contributeur de Flamand-rose
Flamand-rose
14/10/2022 à 09:21

Mes hobbys manuels ne permettent pas de me transformer en 'betty boop" pour les exécuter. Lorsqu'il s'agit d'usiner des pièces sur une fraiseuse, de restaurer une moto ancienne ou autre, même une femme se mettrait en habits de travail ! Et faire de la moto, je déconseille, au-delà du danger, d'en faire en jupe et escarpins ! Là également, les femmes sont harnachées pour la circonstance.

C'est dans toute cette "partie d'activité" que mon côté homme prend le dessus, par obligation serais-je tenté de dire.

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
14/10/2022 à 09:38 - 14/10/2022 à 09:48

Rien n'est interdit, pour ma part j'ai toujours mis un point d'honneur à exister au feminin, avec un look pas trop "dede", quelle que soit mon activité

Jai par exemple mes salopettes jupettes pour sortir un moteur de voiture, ou encore quand je suis sur mon tour ou mon tracteur . . Tenues shorties également pour la maçonnerie ou les toitures . .

Et même en moto on trouve également des tenues plus féminines que d'autres. . Ne serait ce que le casque . . .Ou les bottes . .

A chacun-e aussi de faire comme il-elle le sent, il ny a pas d'obligation

Seule activité critique, la soudure à l'arc quant tu es en collants ou en leggings très légers. . Ça fait drôle de se retrouver soudainement en short à dentelles . .

Et gaffe si tu portes des bottes avec un poste à arc puissant (12kw dans mon cas, baguettes de 6 mm. . ) au cas où un morceau de laitier en fusion tomberait dedans, il faut un certain temps pour se dechausser . . La aussi je parle dexperience . .

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/10/2022 à 09:57

Citation de Flamand-rose #424684

Ok le fais que tu disent «  par obligation «  en dit long pour moi😊

Tu veux dire que tu ne peux pas exprimer ta féminité avec le taf très physique et dangereux que tu fais!

Alors ton côté Betty Boop est en pause ok mais tu peux mette des petites touche féminine qui ne te gêneront pas?

Il doit y avoir des femmes dans ton domaine, et elles reste des femmes en toutes circonstances car la féminité n’est pas que glamour et talon aiguille.

Ce que je ressens dans ton récit c’est que tu te sens femme mais que tu ne peux pas l’exprimer en apparence dans certaines conditions ( ou que tu n’as pas encore trouver ce moyen de le faire).

Et toi qu’en penses tu?

avatar contributeur de Flamand-rose
Flamand-rose
14/10/2022 à 10:15

Le contexte y est pour beaucoup.

Mon épouse,(nous sommes ensemble depuis 43 ans) a connu dès que cela est devenu sérieux, ma double-personnalité. Nous avons d'ailleurs pratiqués quelques "jeux" où nous étions plutôt deux lesbiennes si je peux m'exprimer ainsi. Mais, rapidement, elle m'a fait part de ses difficultés d'acceptation.

Elle tolérait que je sorte ainsi. Elle m'accompagnait même pour l'achat de mes tenues mais refuse que je sois ainsi à la maison et même que l'on en parle et tous jeux sont bien entendu proscrits. Cela la "gêne".

Aujourd'hui, face à cette situation, j'ai totalement mis de côté cette facette de ma personnalité (une sorte d'amputation volontaire). Cela a entraîné une absence totale de relations car être cantonné dans mon rôle d'homme ne m'intéresse pas. La tendresse est bien entendu présente. Je ne lui en veux nullement car le problème est de mon côté, pas du sien.

A titre d'exemple, j'ai regardé seul le récent reportage sur M6 car cela ne l'intéresse pas...

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/10/2022 à 10:22

Citation de Flamand-rose #424694

D’accord je comprends mieux.

Du coup pour ne pas blesser ton épouse tu t’es amputer d’une partie de ton identité féminine et tu es parfois masculin pour elle et féminin pour toi?

Mais si tu pouvais en toute liberté et sans contrainte être la personne que tu es au fond de toi tu serais totalement femme ou tu aurais tout de même ces 2 facettes masculine et féminine ?

Avec ton épouse avez vous été céans une association pour en parler à d’autres couples vivant ces mêmes interrogations ?

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/10/2022 à 11:12

J'en profites pour rappeler que l'expression de genre ne fait pas le genre.

Il y a des hommes en '' jupes et robes '', et ça reste des hommes quand même.

De même, il y a des femmes en pantalons et vêtements dits masculins, et ça reste des femmes quand même.

Tu peux porter des jupes et te sentir homme, tout comme tu peux porter des pantalons et te sentir femme.

Les vêtements, ce ne sont au final que des vêtements, ça ne change pas qui tu es au fond de toi.

Un papier cadeau ne change pas le contenu du cadeau, peu importe sa couleur.

J'ai des amis très proches qui ont une expression de genre aussi genderfuck que la mienne, et au final, on est bien plus heureux comme ça.

Ce que je veux dire, et là je te parle a toi spécifiquement Flamant rose, c'est que si tu te sens femme en dedans, tu restes femme même si tu ne l'exprime pas a travers tes vêtements. Être en bleu de travail, jeans, chemise, peu importe ce que tu considères être des vêtements d'hommes, ne te rends pas moins femme. Et inversement d'ailleurs.


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Farf
Farf
14/10/2022 à 11:19

Citation de Fierdre #424706

Thanks. Tu m'ôtes les mots de la bouche.

avatar contributeur de Flamand-rose
Flamand-rose
14/10/2022 à 11:21

Pfiou... doucement !

NEMESIS : Si j'étais totalement seul, je pense qu'en intérieur je serais "femme". Dans les activités de la vie courante en extérieur je serais homme (le pression sociale, l'environnement, le voisinage, etc...). Sauf bien sûr dans des sorties en spécifiques avec des "copines"

FIERDRE : Je conçois que la tenue ne fait pas la personnalité. Mais dans mon cas, le basculement de personnalité s'opère également par l'habillement. Je ne me sentirais pas "femme" si je suis en bleu de travail. Ma situation est différente d'une personne qui se sens totalement femme. Moi, je vis réellement avec les deux et c'est bien plus compliqué. J'ai parfois besoin d'être homme, parfois femme... C'est dur à expliquer avec des mots ce que l'on ressent 🙄

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/10/2022 à 11:23

Citation de Flamand-rose #424709

Est ce que je peux te suggérer de te renseigner sur les genderfluid, qui passent de l'un a l'autre a des entre deux?

Perso, je me défini pas genderfluid parce que...c'est pas fluid 😂 je '' switch '' sans aucun contrôle dessus. Mais c'est un autre débat ça !

Peut être que le concept de genderfluid pourrait t'aider ou te donner des pistes


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/10/2022 à 11:32 - 14/10/2022 à 11:32

Citation de Flamand-rose #424709

Ok donc c’est actuellement la pression sociale ( et peut-être l’entourage plus ou moins proche) qui te freine à vivre ton entière féminité ?

Comme l’a dit @Fierdre il y a des personnes qui se revendique des 2 sexes parce qu’ils se sente homme et femme a des périodes/ moment donnés, mais toi j’ai l’impression que tu t’imposes ( et j’en comprends les raisons que tu as décrites) l’identité masculine.

Ici, désires tu que l’on dise il ou elle ou iel ?

Au faites sous le/ la bienvenue! ( j’en oublie mes bonnes manières pardon!😊)

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/10/2022 à 11:34

Citation de Némésis Inu #424712

Des deux genres* :)


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/10/2022 à 11:35

Citation de Fierdre #424714

Désolée, c’était pas volontaire

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/10/2022 à 11:38

Citation de Némésis Inu #424715

Je m'en suis douté, y a pas de mal :)


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Flamand-rose
Flamand-rose
14/10/2022 à 12:05

Je vous remercie de toutes vos attentions.

Je suis déjà perdu dans les différentes appellations... genderfluid : je ne connaissais pas !... je vais aller voir.

Comment m'appeler ? (il/elle/iel)...là aussi je ne sais plus...

J'ai l'horrible impression de ne rentrer dans aucune case !

La seule chose que je sais, c'est que sur un plan plus intime, je ne pourrais absolument toucher ou être touché par un homme. J'ai un problème avec "l'homme" en général et supporte difficilement mon corps car je trouve un corps d'homme "moche". Je n'ai d'ailleurs pas d'ami.

Seule la gent féminine m'attire (j'intègre bien entendu ici les femme bio et transgenres). Je sais aussi qu'avec une femme, j'aimerais être "femme" avec elle et vivre ainsi. Mais ça ce n'est pas possible car une femme recherche un homme et si elle est attirée par les femmes....ben elle en souhaitera une vraie et pas une avec un corps d'homme.

Mais je ne souhaite pas devenir "femme" car alors je perdrais une autre partie de moi......... 😭

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/10/2022 à 12:07

Y a quand même beaucoup à déconstruire là


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
14/10/2022 à 12:10 - 14/10/2022 à 12:23

Il a une différence, et il faut bien la faire, c'est important, entre se sentir homme /femme, et adopter des stéréotype homme /femme.

Et c'est la qu'il y a une différence profonde, notament entre trans et trav.

Une femme trans sera toujours femme, même si pas rasés, avec un bleu de travail et du cambouille partout. Alors oui, peux être qu'elle se sentira moins à l'aise, mais, restera femme quoiqu'il arrive.

Un homme travestie, sera un homme même avec dix kilo de maquillage, une robe de soirée à paillette et des talon aiguille de la hauteur du mini tour effel.

Et une personne gender fluide (ou gendersolide (ça n'existe pas, private joke) pour Fierdre) se verra passer de l'una l' autre indépendamment de se style vestimentaire.

Mais bien sûr, copier les stéréotype féminin ou masculin n'est pas un problème, suffis juste de se faire plaisir quand on en as envie, et c'est tout.

Le vêtement n'a pas de genre, ne genre pas, et ne vous genre pas !

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/10/2022 à 12:13

Citation de Alithia #424728

Je ne suis pas gendersolid 😶👉👈


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/10/2022 à 12:21

Citation de Fierdre #424729

C’est quoi gendersolide ( fluide ok je connais mais solide?)

avatar contributeur de Alithia
Alithia
14/10/2022 à 12:22

Non c'est une blague !

Gender solide n'existe pas, private joke.!

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/10/2022 à 12:24

Citation de Némésis Inu #424731

Désolé 😅😅😅😅

Revenons au sujet 🤐🤐🤐


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/10/2022 à 12:27

Citation de Flamand-rose #424724

Tu es peut-être une femme lesbienne ?

Le genre masculin ne te plait pas ni en relation intimes et visiblement tu te sens femme au plus profond de toi.

Le fait que tu sois né avec un corps( que tu souhaites garder tel quel) à l’opposé de ton genre ne dois pas te freiner dans ce que tu es au fond de toi.

Est-ce que ça te parles un peu?

avatar contributeur de Alithia
Alithia
14/10/2022 à 12:28 - 14/10/2022 à 12:30

C'est un flop, oubliez :p

Déjà, on va séparer les choses.

Le genre est différent de l' attirance sexuel ou romantique.

Donc, oublis pour les questions actuel t'es attirances sexuel ou romantique.

Y a toujours des gens qui s'intéresse à la personne avant son genre ou sein sexe.

La question, est ce que ton genre fluctu, est que tu te sens homme, parfois femme.

Ou tu te sens toujours femme.

avatar contributeur de Flamand-rose
Flamand-rose
14/10/2022 à 13:11

Vos remarques sont pertinentes et aident à la réflexion...

Je pense qu'un problème vient de moi car à force de refouler ma partie féminine (mon épouse n'apprécie pas), j'ai fini par en avoir honte. Mais pour moi, à mon âge, je considère impossible de fiche plus en l'air toute une vie construite pour le bout de chemin qu'il reste à faire. Un infarctus il y a deux ans (et un splendide pacemaker intégré) m'ont largement conforté dans cette décision de ne pouvoir plus rien changer.

Je le vis très mal car maintenant, je me rends compte que je suis passé "à côté de ma vie". Quand j'étais jeune et même à l'adolescence, le contexte actuel n'existait pas et en 1975, il ne faisait pas bon sortir du moule ! (la situation actuelle régresse quand même pas mal sur ces sujets !). Il n'y avait pas internet ni les moyens de communication d'aujourd'hui et l'on restait seul avec ses problèmes.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/10/2022 à 13:21 - 14/10/2022 à 14:16

Citation de Flamand-rose #424740

Tu sais on a tous un sentiment d’être passé à côté et je comprends tout à fait que tu ne veuilles pas détruire ce que tu as mis longtemps à construire même si ça te coûte sur ta propre acceptation de toi-même.

Est ce trop tard? J’ai envie de te dire non

Saches qu’ici tu peux être celle que tu es, même si on ne se connaît pas.

D’où ma question sur comment veux tu que l’on te genres ici :

Elle au féminin

Il au masculin

Iel un peu des 2 où ni l’un ni l’autre

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/10/2022 à 13:23

J'ai vu passer un topic d'une personne qui pensait transitionner a 55 ans.

Je ne l'ai pas lu mais ça pourrait peut être te donner des pistes de réflexion ?


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Flamand-rose
Flamand-rose
14/10/2022 à 13:57

J'ai lu le topic de cette personne de 55 ans. L'environnement de chacun est hélas différent.

Quant à l'appellation ....

IL : Cela me renvoie automatiquement à ma condition actuelle de tous les jours.

ELLE : je me trouverais ridicule car mon apparence ne correspond en rien, même vis à vis de vous.

IEL est je pense ce qui correspond le mieux, tant au physique qu'à l'esprit.

avatar contributeur de Bridget52
Bridget52
14/10/2022 à 14:09

Citation de Flamand-rose #424740

"le contexte actuel n'existait pas et en 1975"

En 1975, c'étaient les hormones retard obtenues grâce à un réseau clandestin, l'alcool, le Maroc et la prostitution, être maquée ou protégée comme on souhaite ou encore le cabaret.

C'était toujours d'actualité dans les années 80

J'ai mis 14 ans pour me réaliser, au début ,donc en 1983 quand mon ex a appris la chose, elle a bien voulu que je parle de ma souffrance, j'en ai sûrement trop parlé, au point de la saouler et qu'elle ne le tolère plus du tout.

Nous avions fait le choix de voir grandir les enfants ensemble, j'ai retouvé une forme de clandestinité jusqu'au divorce.

Contrairement à ce que craignait mon ex, je n'ai pas précipité les choses, j'ai pris du temps et il fallait de l'argent pour l'opération, beaucoup d'argent pour le judiciaire.

J'ai une amie qui a fait sa transition à 70 ans, moi 45 ans, c'est vrai que je pourrais me dire que j'ai raté une bonne partie de ma vie mais je préfère me dire que j'ai réussi la plus belle partie de cette vie qu'il me reste à vivre.

Courage, tu n'es plus seul(e).



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr