Réaction au documentaire. Désolé Wonderwoman

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
18/01/2021 à 12:32

WonderWoman m'a demandé mon opinion sur un documentaire Arte sur les intersexes. Et comme j'ai pas mal de choses a dire, autant en faire un post (ça et parce que Wiloooo nous encourage a poster de toute façon).

Pour ceux qui ne connaissent pas le documentaire, je remet le lien ici ( https://www.arte.tv/fr/videos/069070-000-A/entre-deux-sexes/ ).

Je voulais vous faire un post un peu plus médical dessus à la base, mais comme on me demande mon avis, ça sera au final un témoignage PLUS que personnel. Et cette fois ci, je ne couperai peut être pas les parties les plus moches du textes.

Je suis vraiment désolée si quelqu'un qui pensait bien me connaître lis ceci et apprends des choses que je ne leur ai jamais dis.

La première chose à laquelle j'ai envie de réagir, c'est quand Vincent (qui maintenant s'appelle Sarita d'ailleurs) raconte qu'à la naissance de son frère elle s'est rendue compte qu'elle n’était pas un garçon.

C'est quelque chose que les gens "normaux" ne peuvent pas toujours appréhender.

Pour ces gens là (vous hein, probablement), votre corps est quelque chose de naturel, de "normal", vous avez grandi avec une vision de son anatomie, et lorsque vous avez commencé a découvrir l'Autre (au sens large), vos corps étaient sensiblement pareils entre membres du même sexe.

Pour les intersexes ce n'est pas pareil.

Nous grandissons dans des corps qui sont, hélas, les nôtres, en pensant tout naturellement qu'il est normal, tout simplement parce qu'avant un certain age, nous n'avons pas de comparatif. Mais imaginez notre choc lorsque l'on se rend compte que quelque chose en va pas?

On se demande pourquoi l'autre est étrange, différent. On se pose des questions. On est mal à l'aise. Parfois même on juge, on a peur. Puis au fil des comparaisons, on se rend compte qu'en fait, le problème vient de nous. Que c'est nous qui sommes différent.

Un peu comme ces jeunes filles excisées qui découvrent soudain que ce qu'elles prenaient pour une norme est en fait un acte de barbarisme.

Ce n'est pas un sujet dont il est facile de parler pour les intersexes. Même entre nous. Même en sachant que l'autre à vécu la même chose, il y a juste tellement de traumatismes lié a nos organes génitaux que nous n'avons pas souvent la force de nous ouvrir aux autres. Moi même, je n'en parle pas depuis très longtemps. (Par contre, qu'est ce que j'en parle !)

Je fais ici mon habituel aparté. Ayons une pensée pour la pauvre Wonder qui va lire toutes ces horreurs. Je suis désolée. Vraiment. Tu voulais que je réagisse... bah c'est fait. Dites lui en commentaire qu'elle est une personne merveilleuse.

Les parents avouent rarement aux enfants les choix qu'ils ont fait, pour les protéger. Ou pour se protéger eux. La plupart des enfants ne savent pas qu'ils ont été charcuté pour leur assigner un sexe conforme aux standards de la société sans que personne ne se soit demandé comment ils le vivraient. Parfois même les parents mentent pour justifier ces traitements et interventions. Quand ce ne sont pas carrément les médecins.

Dans le documentaire, Ins raconte que les médecins lui ont dit qu'elle devait subir une intervention sous peine de mourir d'un cancer dans moins d'un an. Et après prendre des hormones et qu'elle serait une fille normale. Et qu'elle n'a pas eu la force de dire non.

C'est malheureusement ce qui se passe vraiment. J'aimerais me dire que c'est un cas isolé, mais ça ne l'est pas.

Notre simple existence leur est intolérable. Nous sommes des erreurs a rectifier a tout prix, indépendamment de notre volonté. Les médecins nous effraient, nous menacent de mort horrible, de cancer imminents, nous harcèlent pour que nous acceptions les chirurgies, les ablations, et autres traitements lourds destinés a éradiquer ce qu'ils perçoivent comme nos tares physiques infamantes. Et peu importe si lesdits traitement participent a détruire nos corps, et diminuent nos espérances et qualité de vie.

Quand ils n'ont pas pour but de nous stériliser.

Nous sommes des erreurs, et les erreurs ne doivent pas se reproduire...

Plusieurs femmes intersexes que je connais ont aussi été victimes de médecins utilisant des prétextes fallacieux pour les stériliser. Des années après, même si elles ont tenu bon et refusé, elles en pleurent encore. Parce que le traumatisme est encore enfoui au fond d'elles. Parce qu'elles se souviennent de leur désespoir, de leur solitude. Parce que personne ne s'est dressé pour les aider et les protéger quand elles en avaient besoin.

Si je vous en parle aussi clairement, c'est parce que moi même, cela fait presque 15 ans que les médecins essaient de m'enlever les ovaires en me menaçant d'une mort atroce et douloureuse. Forcément, ça résoudrait beaucoup de problèmes. Plus de risque de tomber enceinte. Plus de fausses couches. Plus de problèmes de règles, d'ovulation, ou leur absence, et j'en passe. Juste pour que vous réalisiez, j'en suis au point où mon corps réagit mal au sang de mes propres très très rares règles... En soi, si on t’enlève tes organes reproducteur, ça règle la question de façon drastique.

Encore que pour moi c'est un peu différent. Non seulement je suis intersexe mais j'ai en plus des organes mal formés et des kystes cancéreux, sans comptez des années de sévices qui n'ont pas amélioré les choses. (Quand je pense a toutes fois où les médecins ont dit que j'en avait pour pas longtemps a vivre, j'ai presque envie de rire tellement je les emmerdent)

Mais contrairement a d'autres, j'ai tenu bon et je ne dois qu'à mon désir d'enfanter le fait d'avoir toujours mes ovaires.

On a tous quelque chose qui nous définit, que ça soit notre genre ou autre chose. Et dans mon cas, je suis une maman. Si vous avez lu mon post sur l'amour vous l'aurez capté, et ceux/celles qui me connaissent le confirmeront sûrement, j'ai une aura de maman, ça suinte de tout mon être, j'aime les gens, j'ai besoin d'avoir des gens a aimer et dont m’occuper. On s'éloigne beaucoup du sujet, mais j'essaie juste de vous expliquer pourquoi j'ai préféré risquer tout ce dont ils me menaçaient pour garder mes ovaires et avoir peut être des enfants un jour.

Je ne vais pas vous reprendre tout point par point, parce que ça ferait vraiment un très très long post, et parce que je suis d'accord avec la plupart des choses qui sont dites. Peut être juste parce que quand on le vit, on peut difficilement penser autrement ?

Je pense que beaucoup d'intersexes n'ont pas (ou pas assez) le soutien de leur famille (je parle des parents, les enfants sont en général plus compréhensifs). C'est peut être juste une idée à moi, je n'ai pas eu beaucoup de retour a ce sujet je vous avoue. Ma propre mère m'a un jour balancé après la dernière de mes trop nombreuses fausse couches « tu sais, les enfants c'est pas si bien. Si je pouvais revenir en arrière, je ne les aurais pas. » . Et devant mon air choqué et ma petite voix en disant « mais.... tu te rend compte que tu dis ça a ta fille hein... ? », elle a eu le réflexe qu'aucun parent ne devrait jamais avoir. Elle m'a regardé de la tete aux pieds, et des pieds à la tête, puis m'a répondu « bah justement ! » avant de me tourner le dos et de partir.

J'ai vraiment aucun mal a croire Sarita quand elle dit que sa mère lui a balancé que ç'aurait été plus facile si elle était morte à la naissance...

Mon plus ancien souvenir médical est très flou. Je ne me rappelle pas être aller à l’hôpital, ni pourquoi, et connaissant mes parents ils me l'ont probablement pas dit. Ou dans un langage trop hermétique pour moi à l'époque. (C'est un bon moyen de se donner bonne conscience, le coup du « je lui ai tout dis, mais elle a pas compris »). Je me souviens juste avoir été dans une salle. La salle me parait très sombre et immense dans mon souvenir, même si elle ne l’était probablement pas. Il y avait des gens, du personnel médical, mais dans ma tête ce ne sont que des ombres sans visage. Je me souviens avoir du me déshabiller. Je me souviens que je ne voulais pas. Que j'avais peur. Que ces gens me regardaient. Et que ma mère m'a laissé seul, avec ces gens, pour aller dans le couloir donner le biberon a ma soeur qui était née peu avant. Dans mon souvenir ma sœur dormait pourtant. Je me revois juste seule, nue, a 6ans, dans cette grande pièce sombre pleine d'inconnus, tourner la tête et regarder ma mère m'abandonner aux médecins en souriant... Je suis incapable de vous dire ce qui s'est passé après par contre.

Ça serait intéressant que d'autres intersexes nous raconte ce genre de choses, si ils/elles en ont la force.

Je devrais peut être montrer le docu a ma fille, elle verrait peut être que mon obsession pour les vagins n'est pas si perverse que ça au final! Hahaha

Mais je suis ravie d'apprendre que je ne suis pas la seule a avoir cette fascination pour les freak shows, malformations physiques, et autres monstres chelous.

Sarita me semble quand même extrêmement désabusée et vindicative, et à raison, mais tous les intersexes ne le sont pas à ce point, rassurez vous.

J'ai aucune idée de comment finir ce post alors tant pis. Merci d'avoir lu tout ça. Surtout que mes post sont de plus en plus longs.

avatar contributeur de Maya67
Maya67
18/01/2021 à 14:07

Bonjour Fierdre,

Merci , Merci beaucoup pour ton témoignage.

Proche d'une personne intersexe de 58 ans, je ne me permets pas de raconter sa vie.

Il est grand temps que l'intersexuation soit connue de tous et les personnes concernées défendues par tous.

Quel courage vous avez, tu as, je vous admire, je t'admire

Plein d'ondes positives, Courage!

Maya

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
18/01/2021 à 14:35

Je fais ici mon habituel aparté. Ayons une pensée pour la pauvre Wonder qui va lire toutes ces horreurs. Je suis désolée. Vraiment. Tu voulais que je réagisse... bah c'est fait. Dites lui en commentaire qu'elle est une personne merveilleuse.

Je ne sais pas qui est Wonder... mais si je la recroise, c'est gentil, j'lui dirai :)

Ne sois absolument pas désolée. C'est moi qui le suis :'( Voilà pourquoi je voulais avoir ton avis, chère Fierdre. (Je t'envoie un hug entre deux phrases)

J'ai l'impression que le visionnage de ce docu a ravivé chez toi de mauvais souvenirs et j'en suis sincèrement désolée. Je ne l'ai vu qu'une seule fois et ne savais pas s'il était objectif ou pertinent... bien qu'il m'avait sensibilisée, je pense.

En plus, je ne savais pas que Vincent était devenue Sarita 🤷‍♀️

Surtout que mes post sont de plus en plus longs.

C'est parfait comme les miens sont de plus en plus court...

Et sinon tu as vu le film Freaks ? :P En tout cas, je ne te trouve pas du tout freaky

😚 💜


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
18/01/2021 à 14:42

hannnnnnn, je t'avais pas reconnue avec ton nouveau nom hihihihi

Je suis vraiment désolé, plus je tapais, puis je me disais "la pauvre, elle va pas s'attendre a ça...."

Ca n'a pas vraiment ravivé les souvenirs, ce ne sont pas des choses qu'on finit par oublier, mais je le vis clairement mieux que lui. Pour le moment en tous cas.

Il est plutot bien fait (le docu), et l'emotion est palpable quand ils/elles parlent.

Vincent a changé de nom il y a quelque mois, en 2020, c'est probablement pour ça que tu ne le savais pas ^^, le docu a du etre tourné avant ça.

Ce ne sont pas des themes faciles a aborder, et le pense, dans mon cas, que le fait d'en parler par ecris, sur le net, aide aussi beaucoup. Je disais justement a Wil que le fait qu'il nous encourage gentiment a poster m'a beaucoup aidé a m'ouvrir a ce sujet.

Je n'ai pas vu Freaks, mais je reve de visiter le Mütter Museum. j'adore les "human marvels" (excellent site si tu aime ce genre de choses)

J'espere que ma tres tres longue reponse ne t'as pas trop touché, dans le sens négatif.

(et laisse moi etre freakyyyyyyyyyyyy, j'aiiiiiiiiiiiime ça hahahaha)

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
18/01/2021 à 18:28

Citation de Fierdre #351624

Je suis vraiment désolé, plus je tapais, puis je me disais "la pauvre, elle va pas s'attendre a ça...."

Nan mais je ne suis pas en sucre ! 😂

J'espere que ma tres tres longue reponse ne t'as pas trop touché, dans le sens négatif.

Rassure-toi, ton post n'a pas eu d'effets négatifs sur ma personne. Et puis on est dans le partage de ressentis et d'expériences personnels... alors préservons-nous de tomber dans les pièges de l'injonction au tout positif !

Ce ne sont pas des themes faciles a aborder, et le pense, dans mon cas, que le fait d'en parler par ecris, sur le net, aide aussi beaucoup.

AMEN 🙏 Et merci d'en parler car les documentaires, c'est bien mais ça ne fait pas tout !

et laisse moi etre freakyyyyyyyyyyyy

Ok ok 😅 je respecte ta freakytude ! (Délirant 😱 je ne connaissais pas du tout ce site)


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
18/01/2021 à 18:32

Citation de Lambda Woman #351639

hannnnnnn! je suis content de te l'avoir fais découvrir alors :D :D :D :D

avatar ancien membre
Ancien membre
18/01/2021 à 21:22

(Je n'ai pas grand chose à ajouter à un tel sujet mais je te remercie pour ton témoignage, je n'avais absolument aucune idée de l'existence de ce genre de... comportements.)

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
18/01/2021 à 21:25

Citation de Noelia #351648

je suis désolée

avatar ancien membre
Ancien membre
18/01/2021 à 21:31

Mais pourquoi tu t'excuses eh ! T'as rien fait de mal, du tout. Dans l'histoire c'est loin d'être à toi de t'excuser, vraiment, ni de te demander si c'est pas trop pour nous comme informations.

Ca existe, c'est terriblement malheureux, mais c'est pas à toi de cacher les choses sous le tapis parce que ça risquerait de salir l'image du monde qu'on a. Ce qu'il faudrait surtout c'est que t'aies rien à cacher sous ton tapis. Mais si c'est pas le cas c'est pas à toi de demander pardon.

Bref, hum. Juste, il n'y a pas de quoi.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
18/01/2021 à 21:34

Citation de Noelia #351650

j'espère que ça poussera d'autres intersexe a se montrer un peu plus. :(

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
18/01/2021 à 22:44

Bonsoir à Tous,

La rapidité avec laquelle les personnes finissent par parler est très surprenante pour les humains sûrs de leurs convictions où ils ne se posent pas de questions sur leur congénaires... Passé la surprise, c'est aussi la résistance des institutions qui les rassurent de leur normalité rétrécie au minimum scolaire et/ou religieux.

Cela va très vite mais je peux vous rassurer que cela évolue... certes pas à la vitesse des annonces publiques de vos différences !

Les viols, les incestes, les handicaps,... tout ce qui était contenus, étouffés, enfermés, etc... passent par les publications, les réseaux. Les paroles sont entendues...

Reste l'adaptation locale, familiale, sociétale, nationale de ces 'apparitions' soudaines (ce terme peut choquer, désolé)... Le 'référentiel' contingenté est mis à mal mais il résiste...

Quand on observe la lenteur de l'évolution des droits de vote, d'avoir un compte bancaire pour les femmes, etc... cela fait froid dans le dos pour vos nombreux cas personnels de différentiation physique ou relationnel...

Auparavant, chacun se contentait d'être derrière le "vivre caché".

Les colloques ou publications de psychiatrie en parlent... leur référentiel évolue... Mais il faut aussi admettre que leur formation a toujours un train de retard et nombreux sont convaincus que leur formation est suffisante sans prendre le temps avec beaucoup d'humilité de continuer à suivre l'évolution des individus de la société.... Ce qu'ils apprennent est déjà obsolète...

J'ai participé dernièrement à une réunion nationale sur le suivi des adolescents (difficultés liées aux confinements).

Les différents interlocuteurs (infirmiers scolaires, médecins scolaires, assos) sont très au fait de ces paroles des ados et sont désarmés vis-à-vis des rejets familiaux ou voisinages !... et, selon que leur propre hiérarchie est encore rigide ou pas, leur capacité à apporter le soutien ou l'apaisement est très très très difficile...

Il y a un excellent livre qui ne va pas vous plaire du tout mais qui explique par le détail le fonctionnement de l'Éducation Nationale et son incapacité à évoluer avec son époque : "Cerveau Droit, Cerveau Gauche" de Lucien Israël. À lire absolument pour y trouver l'énergie et la méthode pour "faire bouger le Mammouth" !!! mais aussi le reste des institutions.

Alors, quelques soient les supports (presses, tv, réseaux, manifs,...) les individus de cette société (française en tout cas) prennent conscience de la grande complexité de la vie de chacun, que les cases - ou grille de lecture - où mettre nos états, nos genres, nos comportements ne sont pas limités, simplifiés, regroupés sous des labels simplistes.

Bien sûr qu'il y a, et pour un bon moment encore, des résistances pour l'usage de ces grilles... Courage mais surtout persévérence dans la longue durée...

Quant à ces émissions en Prime-time, j'en ai vus depuis longtemps de similaires mais à des heures très nocturnes avec des formats édulcorés mais explicites pour pour ceux qui y sont sensibles. Les titres n'étaient pas du tout explicites eux !!! Discrétion obligeait !!!

Ceux qui donnent de la voix ici ou ailleurs doivent être rassurés et encouragés à diffuser partout pour être entendus. D'abord par ceux qui souffrent en silence pour qu'ils se retrouvent dans cette société et puis par la Société pour qu'une vraie place de citoyen en titre soit réalisée. Chacun doit œuvrer pour modifier la lourde inertie de notre civilisation.

J'apprends que l'on va faire vaciller la notion de prescription des faits en justice... enfin !!!!

Très heureux de vous lire, très malheureux du gâchis d'énergie qu'il nous faudra encore déployer à l'avenir...

avatar contributeur de Camxxy
Camxxy
25/09/2021 à 09:48 - 25/09/2021 à 09:51

Je vais ajouter un morceau de témoignage.

C est toujours avec émotion que je le lis différents témoignages d’intersexes, qui comme moi, doivent vivre avec le regard des autres, celui là on fait avec, c est comme ça, mais nous avons aussi le regard que notre famille porte sur nous et celui la il est parfois lourd, violent même, et certaines paroles ont une portée insoupçonnée.

Comme d’autres j’ai l’impression, je suis hyper émotive… et une parole aussi minime soit elle peut un impact disproportionné…

On m’a déjà dit que j’étais même pas la moitié d’un mec… de la bouche d’une personne aimée c est dur…

Que je suis une erreur de la nature à corriger ? Oui je l’ai entendu…

Petite j’avais un cauchemar qui revenait sans arrêt… une grande salle dans laquelle j’étais toute petite et où j’étouffais…

Longtemps ma mère m à envoyer voir un psychologue quand j’étais enfant. Je devais lui raconter mes cauchemars, mais rien ne venait. Je devais prendre des médicaments sans que je sois malade… mais prends les ca va te faire du bien tu verras…

J’ai dû me battre pour rester celle que je suis quand, et c est encore le cas aujourd’hui, on a voulu me faire changer…

Même chez moi, aujourd’hui on me pousse à me faire opérer, j’ai 43 ans et ça fait 43 ans qu on voudrait me forcer à être quelqu’un d’autre. Et envers et contre tous je resterai et me battrai pour rester celle que je suis, quand bien même ma vie en serait raccourcie… je préfère 100 fois avoir une vie plus courte mais comme je la choisis qu’une longue vie que l’on m’imposerait…

Je suis diabétique, la moindre infection me conduis à l’hôpital pour une dizaine de jours… je m’en fout !!

Pfiou ça fait du bien… 😅

avatar contributeur de Alithia
Alithia
25/09/2021 à 11:26

Certaine personne savent la colère que j'ai des institution médical, quand il s'agis des différences.

Ce qui m'étonne, ou pas en vérité, c'est que le corps médical, et très prompte à donner des hormones, à couper, charcuter, et manipuler, pour reassigner les personnes intersex, suivant le désir du corps medical.

Mais qu'à côté, c'est le refus le plus possible pour les personnes trans.

Y a quand même deux poids deux mesure qui me choque toujours.

Les intersex doivent se battent quotidiennement pour ne pas qu'on les "soignent" (berk ça me rend malade d'écrire ça).

Et les personnes trans se battent pour accéder à ça.

C'était mon coup de geul classique contre le corps médical vieillissant !

J'ai pas regarder le docu, je sais pas si j'aurai la force en vérité.

Rien que vos témoignage me mette tellement en colère que j'en tremble.

Au delà des personnes intersex, et trans.

Les violences inouï qu'on vis tout les jours, et la façon dont les autres, ignore totalement ces violences, ça me rend malade !

J'aimerais tellement avoir le pouvoir de changer les choses, forcer les choses à changer plus vite.

J'aimerais que plus aucun enfant, ni adulte, n'est à souffrir de ce qu'il est !

Et pour moi, il n'y a pas de déformation, pas de malade, pas d'aberation, vous êtes tout'es' des personnes formidable, incroyable, et je suis heureuse de pouvoir écrire sur ce forum avec vous !!!

Fuck the système (ça c'est pour moi).

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/09/2021 à 11:32 - 25/09/2021 à 11:33

Je trouve aussi qu'il y a une énorme hypocrisie du corps médical qui décide pour les gens mis refuse de donner a certain.e.s ce dont iel ont besoin pour être elleux même.

Mes docs me refusent la testo, sous prétexte que mon état de santé ne le permet pas, que ça me ferait courrir trop de risques. Mais par contre les ils me poussent a reprendre des œstrogènes, et il n'y a aucun problème pour l'oestradiol....alors que lesdits problèmes de santé dépendent principalement des œstrogènes...

Cherchez l'erreur ?

La vérité, c'est juste qu'ils ont décidé que je devais être femme, et qu'ils n'acceptent pas que je puisse les remettre en question

Édit, tu devrais le regarder, le docu 💖

avatar contributeur de Camxxy
Camxxy
25/09/2021 à 11:44 - 25/09/2021 à 11:47

Oui c est ça, ils veulent, sous prétexte de nous guérir de ce qu ils qualifie de maladie nous faire prendre des trucs dont nous ne voulons pas…

Alors là pour nous donner des hormones qui nous mettent dans la case qu ils choisissent il n’y a pas de problèmes et quand c est nous qui voulons choisir alors la c est NON…

Pfffff

Édit : Nous sommes des etres humains, nous avons le droit de choisir qui nous sommes, de choisir de changer ou de ne pas changer, et puis tiens je vais rajouter un truc, je ne suis pas neutre … non non, neutre c est … neutre…

avatar contributeur de Alithia
Alithia
25/09/2021 à 12:08

Alors je le regarderais, je préparer le chocolat chaud, la couette, et shojo pour me détendre après :p

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/09/2021 à 12:30

Citation de Alithia #374120

Le plaidoudou !

avatar contributeur de Alithia
Alithia
25/09/2021 à 12:43

Ah ça il faut que je m'en achète un !!!

Y en as des trop bien :p

avatar contributeur de Camxxy
Camxxy
25/09/2021 à 13:01 - 25/09/2021 à 13:01

Et des chaussons chaussettes en laine avec des pompons 😍



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr