Les moldus dans le metro

avatar contributeur Strychnine
Strychnine
08/09/2022 à 20:39 - 08/09/2022 à 20:52

J'adore prendre les transports en commun.

Ça me permet d'observer les gens. (Et de me déplacer, aussi, accessoirement...).

Les transports en commun ont un je ne sais quoi de magique. Ils sont une réserve infinie d'échantillons d'humanité. Des gens épuisés, harassés, en sueur, mal a l'aise, de mauvaise humeur. Des gens vrais, sans masques ni fards. Des humains fascinants.

Depuis quelques mois, depuis que j'ai admis être trans, j'observe les gens autrement.

D'après les chiffres, 1/100 a 3/100 de la population serait trans (chez moi, il paraît). Prenons la plus petite mesure, par sécurité, et mettons qu' 1/100 de la population l'est. D'un point de vue hypothétique, sur une rame de métro bondée, ou dans un bus rempli, je devrais pouvoir trouver au moins un.e trans.

Et c'est là que mon regard a changé.

Disons le tout de suite, il n'y a pas de ''look'' typiquement trans. Pas d'uniforme. Pas de traits particuliers. Pas de façon typique de se tenir. Les personnes trans sont simplement des personnes comme les autres.

Cela fait donc des mois que je dévisage des inconnu.e.s dans les transports a la recherche du moindre signe pouvant indiquer que parmis ces moldus se trouve la perle rare. Quelqu'un avec qui je pourrais peut être oser discuter sans avoir a lutter pour le respect de base.

Et mardi, en prenant le métro pour rentrer, j'ai soudain compris pourquoi je n'arrivais jamais a déceler le moindre signe de transidentité dans cette mer de moldus.

Le 1/100, c'est moi...

Je me sens terriblement seul...

avatar contributeur de Occamj
Occamj
08/09/2022 à 21:00

Bonsoir,

Les chiffres qui circulent (concernant les personnes souffrant de dysphorie, oui je sais c'est un raccourci) sont plutôt sur quelques personnes pour mille.

Si on prend tout le parapluie trans, oui on va arriver à quelques %.

Et heureusement qu'on ne tranche pas forcément dans le décor.

Cependant ce n'est pas une raison de désespérer: nous avons 7 milliards d'amis possibles, cis, trans...

avatar contributeur Strychnine
Strychnine
08/09/2022 à 22:43

Je ne suis pas sûre que ta réponse me fasse du bien, mais je te remercie quand même pour ta réponse

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
08/09/2022 à 22:43

Je ne pense pas que les transports en commun soient un microcosme ou un creuset de la société.

Certaines personnes ne les prennent jamais. Par snobisme, par peur de la foule, ou autre phobie.

La réprésentation (échantillonnage) de la population ne se retrouve certainement pas dans ce type de situation.

Dans une rame de métro, ou de RER en région parisienne, il peut se trouver 2 pourcent ou 10 pourcent de personnes homo,

or à l'échelle de la nation, les gays et les lesbiennes, et les bis, ne sont ni 2 ni 10 pourcent de la population globale, mais plutôt entre 5 et 7 pourcent.

Quant aux trans, je ne sais quoi dire.

A part sur une plage ou à la piscine, personne ne peut savoir ce qu'il y a entre les jambes de chacun-e.

Et c'est, à mon avis, tant mieux.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
10/09/2022 à 00:21

Ton écrit me touche, j'aimerais pouvoir faire quelque chose pour contrer ta solitude... je crains ne pas en avoir le pouvoir cependant. Les statistiques sont peut-être contre toi mais les statistiques ce sont des statistiques, peut-être y a t-il d'autres personnes avec la même pensée, dans ton métro ?

Fut un temps je ressentais de la solitude, par rapport au fait que je sois ace et pan, notamment. Puis j'ai réalisé que si moi aussi je considérais, même inconsciemment, tous les gens hétéro-sexuels par défaut, je contribuais à créer ma solitude. Depuis j'essaie de considérer tout le monde "pan par defaut", tant qu'ils ne m'ont rien spécifié sur leurs attirances, avec une infinité de pratiques sexuelles et non sexuelles possibles. Et puis parfois, au détour d'une conversation, tu te rends comte qu'en fait tu n'étais effectivement pas seul.

Je te souhaite de trouver des gens à qui parler, avec qui te retrouver, avec qui partager, mais en attendant je te souhaite d'arriver à imaginer ces humains fatigués et ronchons sur la palette multicolore à laquelle ils appartiennent, qui implique des corps et des cœurs différents, des expériences arc-en-ciel.

avatar contributeur de Cin91
Cin91
10/09/2022 à 01:24

Citation de Tyalgis #418940

Voila. Entièrement d'accord.

Citation de Strychnine #418846

Tu sais, si tu regardes les statistiques tu ne peux que déprimer. Surtout que, dis toi une chose. Les personnes en dysphorie de genre ne sont pas comptées dans les pourcentages si elles n'entament pas de transition. Donc accroche toi plutôt à l'idée que quand tu vois une personne cis (même si tu peux pas vraiment savoir qu'elle est cis en fait), elle voudrait peut être changer de genre ou se sent déjà dans le genre opposé.

avatar contributeur de François76
François76
10/09/2022 à 02:11

Bonsoir Strychnine,

Continue de fréquenter le métro, si tu en as envie, mais effectivement ce n'est pas fondamentalement le lieu des rencontres.

Il y a quelques années, à Etoile, je remontais quotidiennement un couloir, comme d'autres à la queue leu leu, face à une floppée de gens dans un couloir qui doit bien faire 10 mètres de large...

...et je me suis surpris à éprouver, dans ce vaste couloir sur-bondé, un sentiment de solitude, voire d'isolement, alors qu'un RER qui se vide ou presque, ça fait du monde ! De surcroît, ils avaient des têtes d'enterrement, comme s'ils venaient d'enterrer de l'arrière grand-mère à l'arrière petit-fils.

Alors pour croiser des vrais gens, change de couloir !

Belles déambulations

Belle journée à toi.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
10/09/2022 à 09:51

Citation de Strychnine #418846

Je déteste les transports en commun ! Malheureusement j’y serai abonnée à vie😅

Par contre, les transports en commun ne sont pas un lieu hyper représentatif je pense… mais j’aime bien l’idée de ta démarche

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
10/09/2022 à 10:46 - 10/09/2022 à 11:14

Citation de Strychnine #418846

Magnifique présentation pour expliquer ta façon de voir les choses, derrière laquelle je ressens une certaine forme d' humour que j'adore . . . quelles que soient tes idées du moment je sens que tu as le "bon cablage" . . .

Mais continue un peu ton raisonnement, et tu vas découvrir que dans un transport en commun tout le monde est seul . . . quel que soit son genre et sa sexualité, surtout les personnes qui considerent faire partie de la "société normée" . .

Ce que vois pour ma part, c'est que tu regardes et observe autour de toi, tu as fait un premier pas important qui te différencie de ce monde, tu as en effet remarqué que les autres existent . . . donc quelque part tu as bien compris que tu n'es justement pas "seul" . . tu as bien compris qu'il y a "toi" mais aussi et surtout "tous ces autres" . . première étape essentielle, tellement d'entre nous n'en sont pas toujours à ce point . .

La description que tu fais ne fait que souligner ce que je dis souvent, les actions des autres à notre égard ne sont que des réactions par rapport à ce que nous leur montrons. Tu viens de comprendre cette idée dans un sens inversé, les idées de solitude que tu ressens ne sont qu'une réaction de ta part à ce que les autres te montrent . . .

Maintenant que tu as commencé à comprendre tu peux utiliser la formule dans le sens ou je l'exprime . . . à toi de découvrir ce que tu dois montrer aux autres pour les faire réagir de façon positive à ton égard . . . des oeillades des attitudes, des mimiques, un bon mot bien choisi qui fait sourire . . . au début ça va etre difficile et tu vas faire des gaffes, mais persevere et tu verras que tres vite tu vas commencer à vraiment t'amuser . . . tu vas découvrir dans un premier temps que si tu sais faire réagir les autres c'est parce que tu existes, et dans un second temps quand tu maitrisera mieux les techniques que en plus tu prends plaisir à exister, tout ça est simplement la chemin naturel qui mene à l'épanouissement personnel . . .

C'était un petit extrait de la philosophie de Lao-Steph (lao depuis son alpage 😜 )

Mais ça marche, pas plus tard que avant hier, je me suis retrouvée dans une ambiance de salsa endiablée, je me suis faite spontanément inviter à danser par une tablée de garçons hétéros (et certainement au moins un peu transphobes au fond d'eux mêmes) avec qui on a passé un moment vraiment sympa, malgré nos différences . . . et même si je sais tres bien que mon "passing" n'est pas parfait, j'ai surtout compris depuis longtemps qu'on pouvait compenser en travaillant ce que j'appelle notre "charming" . .

Et pour te montrer que ces idées peuvent permettre d'aller tres loin, hier un copain restaurateur m'expliquait qu'il attend prochainement une tablée d'une quarantaine de "chasseurs à lapins" en goguette. A cette époque il est fort probable qu'il n'y ait pas d'autre client (et encore moins d'autre cliente) dans son resto . . . beaucoup auraient certainement la trouille, mais moi je considere plutôt ça comme une opportunité fabuleuse pour passer une soirée mémorable et super sympa avec tous ces beaux militaires et je pense surtout aux photos qu'on pourrait faire . . . et à ma réputation si je les publiais sur Beto . . . si une autre copine trans autant "libérée" que moi est tentée, qu'elle me contacte, pourquoi pas y aller à deux . . . ça va se passer dans le 38 début Octobre . . .et si on n'a pas eu une dose suffisante de sensations, on ira faire le lendemain une viré à Ponsonnas . . .

avatar contributeur Strychnine
Strychnine
11/09/2022 à 12:00

Citation de François76 #418945

Continue de fréquenter le métro, si tu en as envie, mais effectivement ce n'est pas fondamentalement le lieu des rencontres.

Je ne prends pas le métro par envie, pour occuper mes journées, ou pour rencontrer des gens... Je le prends pour me déplacer quand j'en ai besoin... Il se trouve juste que contrairement à la majorité des gens que ça emm****, moi j'aime observer les gens.

Citation de Stephanie 38 #418960

Je ne sais pas trop que faire de ton message, parce qu'il ne me semble pas que tes conseils collent avec ce que je désire. Mais j'apprécie que tu aies pris du temps pour me répondre.

De manière générale, j'apprécie vos commentaires, même si ça n'a rien changé à mon mal etre

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
11/09/2022 à 12:13 - 11/09/2022 à 12:45

Citation de Strychnine #419091

C'est vrai que je suis allée un peu vite, tu expliques que tu cherches des trans et que tu te sens seule parce que tu n'en vois pas autour de toi . . .

Garde mon message sous le coude pour le jour ou tu sentiras le besoin de t'intégrer au reste des populations . . .

Dans mon cas et tu risques d'halluciner encore davantage , c'est depuis que je me sens plutôt bien intégrée dans le monde qui nous entoure que je me suis mise à rencontrer des trans de façon naturelle, à un guichet, à une terrasse, même dans une campagne totalement isolée et déserte ou une consoeur et moi étions en train de promener nos chiens . . . on a même découvert ce jour là qu'on était voisines, on habite à 100 m l'une de l'autre . . . et je t'assure qu'en IRL on découvre des personnes qui n'ont rien à voir avec celles qui passent leur temps sur les sites . . . On a même une sorte de code pour se reconnaître, on se "sent" entre nous, on a des oeillades magiques aussi pour signaler qu'on est trans, parfois ce n'est pas évident à deviner

Finalement c'est de la simple statistique, plus tu sors et plus tu vis dans ton genre et plus tu auras de chance de croiser des consoeurs . . . et plus tu te sentiras à l'aise dans le reste de la population aussi . . .

Mais je te rassure aussi, je te confirme que je n'en croise pas 50 par jour, et même parfois lorsque je vois certaines je fais un prudent repli stratégique pour éviter de me faire remarquer . . . n'oublie pas non plus que les trans les plus aboutis savent devenir invisibles lorsqu'il le faut . . et au delà d'etre souvent indétectables . . . il y en a certanement beaucoup que tu ne détectes pas . . . et ceux là connaissent parfaitement les petits signes de "charming" que je t'ai expliqué, mes conseils peuvent t'aider à attirer des personnes normées mais aussi des trans à qui ton allure actuelle pourrait donner envie de ne pas t'approcher . . .

Et pour ce qui est du mal etre, c'est autre chose, dans mon cas ça m'arrive aussi, la meilleure méthode que je pratique est celle du coup de pied au cul, ça coute rien d'essayer, au pire tu auras un bleu aux fesses . . . courage . . .

Une autre idée à laquelle tu n'as certainement pas pensé, mon intégration au monde naturel me permet de faire des connaissances "par ricochet". Un jour une amie femme bio m'a arrêtée pour me mettre en relation avec une consoeur qu'elle connaissait par ailleurs . . . quelques jours apres on prenait l'apéro ensemble à la maison toutes les trois . . . l'effet "réseau" . . .

Et pour ce qui est du mal etre, ça m'arrive aussi, en ce cas la meilleure méthode qui marche avec moi est celle du coup de pied au cul . . . ça te coute rien d'essayer, au pire tu auras un bleu aux fesses . . . courage !

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr