Je suis perdue, je remets tout en question.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
08/08/2021 à 22:07

Salut,

Pour vous donner un contexte, je suis une femme trans de 22 ans, asexuelle et célibataire. Je viens de finir mes études, et je suis à la recherche d'un emploi.

Même si cette première phrase est pleine d'affirmations en apparence, elle soulève chez moi pas mal de questions...

Par exemple en ce moment je suis seule, j'ai besoin d'affection physique (câlins uniquement, pas de sexe) et je suis clairement en manque d'attention de la part de mon entourage.

Cette attention je la cherche depuis l'enfance, j'ai toujours été un peu effacée par rapport aux autres enfants, en retrait, sans amis.

Le regard des autres a toujours été important pour moi, et comme enfant j'étais physiquement garçon je n'aimais pas la manière dont j'étais traitée. Était-ce pour ça que je m'effaçais ?

Mais maintenant que j'ai commencé un traitement hormonal, que je ne me présente plus que sous mon identité féminine, et que je n'ai pas à rougir de mon passing... Eh bien je me sens toujours seule, j'ai beau m'exposer au monde, rechercher toute l'attention que je peux à droite à gauche, il n'y a personne.

Ce qui m'amène à remettre en cause ma légitimité... Suis-je réellement trans ? Est-ce que depuis le début je ne me suis pas mise une fausse idée en tête juste dans le but d'être différente ? Et ainsi obtenir l'attention que je cherchais ?

Pourtant je ressens parfois de la dysphorie (comme quand ma barbe pousse), et d'autre fois de l'euphorie (comme la première fois que j'ai mis une robe), j'ai mal quand on me mégenre ou qu'on m'appelle monsieur, quand on me dit que j'ai une voix d'homme. Je suis heureuse quand je suis reconnue en tant que femme, et je ne reviendrais pas en arrière ça j'en suis sûre. Mais me suis-je auto-convaincue pour avoir de l'attention ? Ou bien suis-je réellement trans ?

De la même manière : Je n'ai jamais eu d'intérêt pour le sexe (l'acte sexuel) mais j'ai déjà eu des pulsions sexuelles (érections incontrôlées), depuis que j'ai commencé l'androcure il y a un an ma libido est passée sous le seuil du négatif, et je n'ai plus jamais eu ce genre d'accident. Mais suis-je réellement asexuelle pour autant ? Est-ce que ce n'est pas juste une phase à cause du traitement ? Ou est-ce qu'au contraire je m'assume davantage de manière inconsciente ce qui fait que je n'ai plus d'intérêt pour le sexe dans sa globalité ? (et dans ce cas le traitement n'auras été qu'un coup de pouce)

Je remets beaucoup en cause mon identité à cause de ma personnalité...

Voilà tout est dit, je ne sais pas vraiment ce que j'attends de ce post en réalité.

Peut-être que j'avais juste besoin d'écrire ça, ou bien c'était juste pour capter l'attention...

Désolée si c'est un peu brouillon, je l'ai écris comme ça me venait, donc ça reflète ma réalité telle qu'elle est dans ma tête.

Merci d'avoir pris le temps de me lire

avatar ancien membre
Ancien membre
11/08/2021 à 20:03

Pourquoi ne pas aller chez une esthéticienne et demander un bon soin relax?

avatar contributeur de _Anna_
_Anna_
11/08/2021 à 20:17

D'après ce que tu dis, il n'y a aucun doute à mes yeux que tu sois une femme trans. Quant à la sexualité, elle peut tout à fait être due au traitement et temporaire sans pour autant être illégitime !

Pour la solitude affective, je te comprends et je cherche encore à y remédier de mon côté...

Gros soutien à toi et câlin si consenti

avatar contributeur de MistyDay
MistyDay
12/08/2021 à 12:09

A mon humble avis, il ne faudrait pas confondre tes désirs, ta libido, et ton identité profonde.

Genre et attirance sont deux choses bien différentes.

Il n'y a que toi, et toi seule qui puisse trouver, au plus profond de ton être, qui tu es vraiment.

Et ce qui compte, c'est ce qui t'apaise, te fait t'épanouir, te rend heureuse.

Je te dirais concernant la transidentité, que de toute manière il n'y a pas qu'une transidentité, mais plusieurs.

En fait, il y a autant de transidentités que de gens trans... 😉

Donc il n'y a pas de "vrai.e.s" ou "faux/sses" trans, juste différentes voies pour se vivre tel.le que l'on est.

Bon courage, beaucoup de soutien, et bisous 😽

avatar contributeur de Doremi
Doremi
12/08/2021 à 15:25 - 12/08/2021 à 15:26

Citation de Anonyme #369804

❤️

Citation de Boomer #370070

💋

avatar contributeur de AnneCeline29
AnneCeline29
13/08/2021 à 08:31

Citation de Boomer #37007

YES ! 👏

Citation de Anonyme #369804

Même questionnement avec quelques années de + et une prise de conscience plus tardive, une fois que l'on s'engage sur le bon chemin, ou que l'on quitte une rive pour atteindre l'autre et peu importe le temps, qu'il nous faudra pour l' atteindre même si parfois on s'arrête un peu au milieu pour reprendre des forces une chose est sûr nous ne pouvons pas rester entre ces deux rives, la conception de notre société majoritairement binaire nous oblige à faire des choix qui doivent rester les notre, propres à chacun-es d'entre nous.

PS. l' Androcur pas trop longtemps …

avatar contributeur de Doremi
Doremi
13/08/2021 à 08:41

Citation de AnnCeline29 #370129

"une chose est sûr nous ne pouvons pas rester entre ces deux rives, la conception de notre société majoritairement binaire nous oblige à faire des choix"

😮😱🙄

...euh, coucou ma chère AnneCeline,

Fort heureusement la non-binarité existe et, 🤗UI, nous pouvons rester entre ces deux rives, peu importe les carcans binaires que nous inculque la société, il y a d'autres choix que "tout masculin" ou "tout féminin", sinon pour les gens comme moi la vie ne vaudrait pas la peine d'être vécue...

avatar ancien membre
Ancien membre
13/08/2021 à 13:08

Tiens, Androcur est toujours prescrit ? Pourtant il favorise l'apparition de tumeurs du cerveau...

avatar contributeur de Ludidivine
Ludidivine
18/08/2021 à 13:24

Citation de Boomer #370070

Super ce que tu as écrit Boomer, c est une des plus belles définition de la notion de "trans" que j'ai lue. Elle me fait beaucoup de bien à moi aussi

big hug!

PS : Androcur je confirme...quand on peut éviter...on évite les anti andro dans la durée :)

avatar contributeur de MistyDay
MistyDay
18/08/2021 à 13:58

Citation de Ludidivine #370433

Merci chère Ludidivine,

Je me suis rendue compte que je n'ai rien inventé du tout LOL puisque sur un autre topic concerné par la transidentité j'ai vu quelqu'un écrire avec beaucoup de bienveillance "il y a autant d'identités que de personnes sur terre".

Du coup, ma phrase en prend un coup LOL, c'est tellement encore mieux résumé ça ! 😅

PS : je rejoins les autres post-scriptum pour l'ACP (acétate de cyprotérone) alias androcur.

C'est un médicament redoutable qui abaisse très vite la testo et permet d'avoir une féminisation plus "rapide". On peut y trouver certains bénéfices. Toutefois, cela est à double tranchant puisque sur le long terme il provoque des méningiomes...! Alors faites bien attention, pour celles qui en prennent.

Portez vous bien les tcherryz,

Baci 😘

avatar contributeur de Ludidivine
Ludidivine
18/08/2021 à 14:15

Citation de Boomer #370436

👍

avatar contributeur anonyme
Anonyme
21/08/2021 à 07:28

Que de belles réponse ici ❤️

Merci, ça fait plaisir de lire ça

avatar contributeur de Baphomette
Baphomette
26/08/2021 à 20:15

Salut à toi, camarade.

Je dirais que ce que tu ressens est tout à fait cohérent.

Le sentiment de solitude et de manque d'attention d'autrui est général dans la société moderne, a fortiori dans la période peu hédoniste que nous vivons (sars-cov-2), et a fortiori pour une personne trans qui a (peut-être?) un narcissisme plus fragile que les cis à la base.

Le besoin de reconnaissance et de câlins est universel.

Concentre-toi sur ton être intérieur et ton ressenti intime, pas en fonction du regard des autres. Il arrive parfois d'être mégenré(e) même à des personnes cis, ça fluctue, ça dépend du référentiel de genre des gens que tu croises, et des jours, même dans les tenues les plus masculines et avec un peu barbe avant même ta transition; tu verras que parfois on te genre en femme alors que tu ne le souhaites pas forcément, alors que maquillée et en robe, et en le souhaitant fortement, ça peut parfois ne pas être le cas, même après des années de THS.

Il ne faut pas en tenir compte, et juste "savoir qui tu es".

Quant à la libido, elle peut être totalement nulle sous ACP (androcur), mais ce n'est que transitoire et réversible après plusieurs mois.

Voir mon autre post sur les méfaits d'androcur comparé à des anti-androgènes plus softs...

Et sous l'effet du 17beta-oestradiol à doses élevées, tu auras une libido féminine très forte (l'expérience de l'injection à une chatte provoque sa mise en chaleur immédiate).

Bref, ne t'inquiète pas. Courage. Ne pense pas à tes craintes mais à tes désirs et à tes rêves.

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr