Coming-out désastreux le jour de Noël.

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
26/12/2022 à 15:22

Bonjour,

Bonnes fêtes de fin d'années à toutes et à tous.

Cela fait plusieurs semaines que j'enchaîne les coming-out, plus ou moins réussis.

En novembre, l'écris car elle ne va pas très bien (a cause d'un de ces fils). Elle le dit qu'elle est aller voir le psychologue du collège de son fils. Je lui souhaite bon courage.

Je ne sais pes ce qui m'a pris. Je lui dis que je suis allais voir un psychiatre. Là elle me répond " Jecm'é doutais, je sais ce que tu veux faire". Je lui dis "C'est à dire?"

Elle le dit "Je sais ce que tu veux faire. Que tu veux changer de sexe. Ne t'inquiète pes. Je serai là pour te soutenir". Je lui ai précisais qu'elle n'en parle pas à n'ose parents, sans ma présence.

Entre temps, je fais mon c.o à ma tante (réaction positive).

Le 25 décembre, je vais juste le t chez ma sœur, pour Noël. Et la, c'est la douche froide. Ma mère qui vient me parlait. Me dit que ma sœur lui as parlait (trahison), de ma transition. Je lui ai dis que oui c'est vrai. Que je vais devenir un homme. Ma mère me dit qu'elle va me soutenir, même si cela sera dur pour mon père et elle.

Mon père n'est pas encore au courant (il a un souci avec l'alcool depuis des années).

D'un côté, je suis soulagé que ma mete le sache. Mais de l'autre, je me sens trahi. Car ma sœur, n'a pes respectait de ne rien dire, sans moi.

Le pire, fut hier soir. Je suis restais chez ma sœur dormir. Elle me parle. Revirement de situation. Elle le dit que soit-disant, elle me soutiens. Mais d'un autre côté, pour elle je serai toujours sa sœur. Qu'elle ne veut pes faire d'efforts, pour me considérer comme son frère.

Je lui ai dis que j'aurais jusqu'au bout. Que si je dois couper les ponts avec la famille. Je le ferai sans hésiter.

La trahison et la réaction de ma sœur, me fais mal.

Je me pose la question, si je devrais pzs cotper les ponts?

avatar contributeur de Kitsune
Modération Kitsune
26/12/2022 à 18:16

C'est toujours compliqué une transition.pour les proches. Cette reaction de vouloir continuer à genrer et appeller par le dead-name est un classique.

Pour ma part j'ai tapé du point sur la table et j'ai cessé de parler aux personnes qui voulaient agir de la sorte.

La personne qui m'a opposé cette reaction à voulu me raconter une "histoire". Celle d'une femme qui voulait mourrir. Ses ami(e)s se reunirent pour lui dirent comme ils l'aimaient, alors elle changea d'avis.

Ivre de colère, j'ai expliqué que faire une transition c'etait comme inverser le courre d'un torrent. Ça demande beaucoup de volonté et de pugnacité. C'est "moi" contre le monde et c'est ou tu es completement de mon coté et tu accepte qu'elle est morte et moi vivant.

Et j'ai fini en lui disant : " moi j'ai une autre histoire à te raconter, celle d'un garçon qui voulait vivre et qui tape du poing sur la table et là, ses am(e)s realisent qu'ils se sont mal comporter et ils vont le voire en lui disant - pardon L. Tu es un homme, tu es vivant et on t'aime"

J'ai refusé de lui parler pendant 3 semaines.

La 4eme, elle à fait l'effort de m'appeller par mon prenom et de me dire "il"

Ça, c'est mon histoire et comme on dit, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

J'attend de voire ce que les autres te diront.


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Zazack
Zazack
26/12/2022 à 18:21

Salut 👋

Je comprends ce que tu traverses. Une partie de famille m’a switcher car, je suis un homme trans et quand j’ai fait CO tout le monde m’a dit qu’il me soutiendrait et au final niette.

C’est difficile au début mais, ça passe t’inquiète pas, ça va allez.

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
26/12/2022 à 18:52

Déjà de base, je ne suis pas proche de ma sœur. La pire chose, qu'elle m'a sortie, c'est que notre frère (on est une fratrie de 3), ne sera plus "fils unique". Pour l'instant il n'est pas au courant, que je dois trans (sauf si quelqu'un va lui dire). C'est du n'importe quoi, je sais. C'est plutôt que ma sœur aurait préférait être enfant unique, tout court.

Ma mère pour l'instant, je pense, ne réalise pas encore. Mon père n'en parlons pas. Cela sera le dernier au courant. Je ne pense pas que mes parents m'accepteront totalement en tant qu'homme. Qu'ils fassent le deuil (ce n'en ai pas un vu que je suis toujours vivant), ok. Mais je n'accepterais pas qu'ils me megenre.

Je suis dans l'optique, pour me protéger, de couper les ponts d'infinitivement avec ma famille.

avatar contributeur de Zazack
Zazack
26/12/2022 à 19:00

Avec ma mère c’est comme ça aussi, il faut qu’elle fasse le deuil pour le moment elle me voit comme le frère de l’ancien moi…. Hélas je ne peux pas la presser à m’accepter en tant que tél mais elle me mégenre plus ou elle se reprend

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
26/12/2022 à 19:06

Ma mère n'est pas encore (ou ne le sera pas) de "Qu'edt-ce qu'on a ratés".

Elle est plutôt "pourquoi maintenant et pas plus jeune". Plus jeune, j'ai fais semblant, pour être dans "dans un moule".

avatar contributeur de Zazack
Zazack
27/12/2022 à 19:01

Elle a l’air compréhensible c’est cool, je pense qu’on a tous fais semble pour correspondre à la société… qu’elle connerie

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
27/12/2022 à 19:14

Je regrette d'avoir fait semblant depuis toutes ces années.

Je ne sais pas si ma mère est où sera comorehensdible. Je reste méfiant.

Ce qui est sûr, maintenant par la faute de ma sœur. Je suis encore plus mal à l'aise qu'avant, envers ma famille.

avatar contributeur de Zazack
Zazack
29/12/2022 à 11:03

Tu n’as pas à l’être, tu dois toujours être fière d’être toi même. C’est pas cool ce qu’elle t’a fait je suis d’accord avec toi. Si ta famille n’accepte pas qui tu es, c’est leur problème…

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
29/12/2022 à 12:49

Je suis fier de ce que je suis. Je me suis toujours battu, pour arriver dans la vie.

J'ai du mal à pardonné à ma sœur. Parce qu'à son âge, elle veut encore jouer à l'enfant gâtée, qui a besoin d'attention.

avatar contributeur de Zazack
Zazack
30/12/2022 à 18:19

Ok je vois, pus avez beaucoup de différence ?

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
30/12/2022 à 18:58

Nous avons 12 ans d'écart.

Elle a 45 ans, notre frère au milieu 39 ans. Et moi 33 ans.

avatar contributeur de Zazack
Zazack
01/01/2023 à 13:10

C’est bizarre qu’elle réagisse comme un enfant

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
01/01/2023 à 13:59

Mon frère et moi, on est différent d'elle (heureusement).

Elle réagit ainsi, parce qu'avant la naissance de mon frère et moi, elle était enfant unique, pendant 6 ans.

avatar contributeur de Zazack
Zazack
01/01/2023 à 15:16

Ok je vois, courage à vous. Ne tenez pas compte de ce qu’elle dit. Bonne année et bonne santé à vous

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
06/01/2023 à 09:29

Merci à vous aussi.

Je garde des relations avec ma sœur. Elle m'aide pour les travaux, de mon appartement. Elle me met la pression, pour que je le dise à notre père.

Hier soir, au téléphone, j'en ai parlais avec ma mère. Ma mère a l'air de mieux accepter que ma sœur, au final. Je vais prendre mon courage à deux mains. Fin janvier, je passe le week-end chez mes parents. Avec l'aide de ma mère, je vais parler à mon père. Au final, je préfère le faire encore avec l'aide de ma mère, que de la soeur.

D'autant, que j'ai trouvé un endocrinologue qui est spécialisé dans la trans identité. Et que mon premier rdv, est le 15 mars.

avatar contributeur de Zazack
Zazack
08/01/2023 à 17:22

Oui faut le faire avec la personne avec qui vous vous sentez le plus à l’aise. Oh trop bien je suis trop content pour vous

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr