Suis je homosexuelle pour vous ?

avatar ancien membre
Ancien membre
09/06/2022 à 23:23

Bonjour

Voila je suis une jeune femme de 18 ans. Je n'ai jamais été en couple et je me pose beaucoup de questions sur mon orientation sexuelle.

Désolé je n'arrive pas à dire lesbienne et je préfère le terme homosexuelle plus neutre pour moi.

Je suis jms tombée amoureuse d'un garçon. Enfin si, la seule fois il était gay.

J'ai eu une fois un baiser échangée avec une une copine à 11 ans par curiosité, j'ai ressenti comme des papillons dans le ventre.

Mis à part cette expérience je n'ai jamais ressenti le besoin d'être en couple avec un garçon malgré de multiples sollicitations de plusieurs garçons pour sortir avec, je suis restée des années sans etre intéressée sentir le besoin d'être en couple préférant restée dans mon monde à la Disney avec Bambi et compagnie ...

En plus j'ai toujours eu peur d'avoir des relations sexuelles avec un homme leur sexe me dégoûte. Je préférerais le faire avec une femme malgré le fait je ressens un dégoût à cette idée et à m'abandonner dans l'homosexualité à cause de mon éducation religieuse.

Aujourd'hui je me pose la question si tout simplement c'est parce que j'aime les filles.

J'ai toujours été attirée par le physique des autres filles et il m'est arrivée de me demander plusieurs fois si j'étais amoureuse d'une de mes amies que je connais depuis l'âge de 10 ans.

Je me pose de plus en plus la question si je suis homosexuelle. J'ai un peu peur pour mon père les gays et les lesbiennes sont une anomalie de la nature ou une maladie mentale.

Plus jeune je voulais entrer dans les ordres je suis très croyante.

Donc comment les filles vous avez su que vous êtes homosexuelles ( désolée je ne peux pas utiliser l'autre mot pour me désigner ou vous désigner pour le moment j'espère que vous ne m'en voulez pas )

avatar contributeur de Aigle2Terre
Aigle2Terre
09/06/2022 à 23:31

Bonsoir Kitty,

Je suis Pansexuelle mais je peux te répondre pour le côté filles. J'ai su que j'étais attirée par les filles quand je suis tombée amoureuse d'une fille tout simplement. Je ressens les mêmes "symptômes" quand je suis amoureuse quelquesoit le genre de la personne.

Après toi tu as 18 ans tu es encore jeune donc tu as peut être un peu de temps pour expérimenter et apprendre a mieux te connaitre, non?

Parce qu'il y a pleins de raisons possibles d'être dégoûtée des hommes ou des femmes (tu l'as toi même identifié) et parfois nos conditionnements et représentations jouent la dedans..

Visiblement les filles t'attirent. Pour le reste, peut être que tu devrais te laisser du temps pour le découvrir..

avatar contributeur de Sovara
Sovara
10/06/2022 à 00:15 - 10/06/2022 à 00:15

En ce qui me concerne je n'ai jamais été attirée par les garçons, ni les hommes, ni tout ce qui est associé à la virilité. A l'adolescence j'ai bien vu que j'étais en complet décalage avec les filles de mon âge, mais je me fichais aussi d'être en couple, donc je ne me posais pas trop de questions, jusqu'à entendre de plus en plus parler de l'homosexualité féminine via les mangas. Et puis ça s'est présenté comme une évidence :]

Par contre je n'ai jamais ressenti de dégoût à l'idée d'avoir des relations avec une femme, donc effectivement on peut se demander quel est l'impact que l'éducation religieuse a eu sur ce dégoût... Sinon je rejoins l'avis d'Aigle2Terre, quand à se laisser le temps de se découvrir :V

avatar ancien membre
Ancien membre
10/06/2022 à 09:00 - 10/06/2022 à 09:09

A partir de l'âge de 8 ans j'ai commencé à me sentir en décalage avec les autres filles de mon âge et je ne saurais pas dire ce qui n'allait pas à ce moment, je ressentais un profond malêtre et un malaise avec mon corps mais je te serai incapable de nommer ce malaise.

A cet age, les garçons ne m'attiraient pas du tout et je sais pas pourquoi.

A 11 ans, l'idée "être homosexuelle" m'avait déjà traversée l'esprit en relation avec ce malaise et ce malêtre quand j'ai appris le concept de l'homosexualité, mais sans me dire que je pouvais l'être dans la vie réelle.

Au collège et au lycée, plusieurs garçons ont essayé de sortir avec moi mais j'ai pas pu, l'idée même d'être en contact avec leur corps me donnait un malaise.

Sauf une fois il y a 6 mois, un homme est arrivé à taper dans mon coeur mais il était gay, il m'a créé beaucoup de confusion dans ma tête a ce moment la quand il m'a dit qu'il etait gay et que donc nous pouvions etre qu'amies alors je me pose la question si c'est pas un signe de Dieu qui me dit "eh, tu es différente des autres, tu dois l'accepter et tu restes une enfant de Dieu !".

Aujourd'hui, je n'ai aucune envie d'avoir des relations sexuelles avec un homme, je préfère rester vierge toute ma vie, je ne peux pas expliquer ce blocage.

Quant aux filles, l'idée d'avoir des rapports sexuels avec elles est de l'ordre du possible par moment, j'ai parfois cette envie mais je ressens vite un dégout alors je suis tres confuse et tres bloquée sur ma sexualité.

Je suis pas vérifiée je ne peux pas lire vos messages en privé, alors vous devez me répondre directement ici si cest possible et je sais pas encore si je vais me vérifier, je me questionne juste.

avatar contributeur de Aigle2Terre
Aigle2Terre
10/06/2022 à 09:32

Salut Kitty,

C'est possible que tu sois homosexuelle. Mais difficile de l'extérieur de l'affirmer, c'est quelque chose qui se ressent profondément par la personne elle-même.

J'espère que tu peux trouver du soutien vers des proches (croyants ou non) qui tolèrent ou acceptent les différences de genre ou de sexualité.. cela existe.

Sinon peut être qu'il serait bon pour toi de discuter avec des croyants qui ont trouvé leur équilibre et leur façon de pratiquer leur foi compatible avec leur sexualité..

avatar contributeur Sahine
Sahine
10/06/2022 à 09:42

Bonjour!

Le dégout vis à vis de la sexualité j'ai connu....et pour moi il n'avait pas de lien avec l'homosexualité (je suis pansexuel) mais il venait clairement d'un conditionnement éducatif, c'était un sujet tabou dans ma famille, on en parlait jamais et les seules fois où le sujet aurai pu être abordé, par exemple en regardant un film (ado) dans lequel une scène de sexe se profile/se devine ce qu'il en ressortait de ma mère était une gêne voir un dégout, le sexe a donc été assimilé dans mon esprit comme quelque chose d'honteux, qu'il faut cacher....

je ne suis pas dans la religion mais je trouve que c'est assez en lien avec l'image que celle ci peut donner sur le fait que l'acte sexuel doit être uniquement pour se reproduire et que le plaisir est un péché (et c'est malgré l'absence de religion, ce qui m'a été transmis par le silence et le tabou...)

Ajouter à cela une attirance pour les filles...qui peut nous donner le sentiment de ne pas être normal...ça n'aide pas!

et pourtant être attirée par les filles c'est aussi beau que de l'être par les garçons, l'amour on ne le choisit pas, ça nous tombe dessus!

Pour ce qui est de ta sexualité, ne te met pas de pression, tu as tout ton temps pour franchir ce pas un jour, tu as totalement le droit de ne jamais coucher avec un homme, tu as totalement le droit de coucher avec une femme, tu as totalement le droit de rester vierge toute ta vie, tout cela est ok!!

avatar ancien membre
Ancien membre
10/06/2022 à 10:51

Je vous avouerai que l'idée même de me laisser aller et m'abandonner dans l'homosexualité me créent de très fortes tensions et très forts sentiments de culpabilité en plus du malaise que je ressens avec mon corps et ma sexualité.

J'ai parfois envie dessayer avec une fille pour ne pas rester vierge toute ma vie, cependant, ce besoin se ressens comme étant contre nature, pour mes parents c'est très contre nature le sexe à la base, alors l'homosexualité nen parlons pas.

avatar contributeur de Aigle2Terre
Aigle2Terre
10/06/2022 à 11:25

Tu es dans une situation très compliquée à gérer.. c'est déjà pas forcément évident de se découvrir non hetero mais avec la pression de tes parents et de leur interprétation de la religion, ça doit vraiment pas être évident pour toi..

Je ne peux que te conseiller de ne rien forcer et de rester hyper bienveillante vis à vis de toi même.

La sexualité n'est intéressante que lorsqu'il y a du désir et de l'attirance. Le volet mécanique a vraiment peu d'intérêt. Donc tu as tout le temps du monde pour expérimenter de la manière dont tu ressens être la meilleure pour toi..

avatar contributeur de Cé98
Cé98
10/06/2022 à 11:33

Salut, pour ma part j’ai su que j’étais lesbienne vers la 6 eme car je trouvais une amie très canon et au fur et a mesure ça a été une évidence, je regardais plutôt l’es femme dans la rue que les mecs. Je suis arrivé au collège vers 11 ans et j’ai fais mon coing-out a 17 ans, je voulais attendre mes 18 ans avant de l’annoncer à ma famille mais vu que quand je l’ai découvert je me suis lai assumé très vite et je me suis dit pk attendre??

L’annonce à ma famille a été un peu 50/50 j’ai une sœur qui m’a dit: t’aime les filles? Et alors.

J’en ai une autre qui m’a dit: mais t’es sur, tu l’a jamais fait avec un mec comment tu peux savoir

Et j’ai une autre sœur qui m’a dit: mais Nn c’est pas vrai tu est pas comme ça c’est une lubie d’adolescente. Mon frère est gay donc voilà. Mon père est catholique, donc je pense qu’il respecte mon choix car c’est le mien mais je vais pas t’expliquer ce qui pense car tu le sais déjà. Ma mere elle a accepté. Et pour moi aussi l’idée d’avoir une relation sexuelle est pas envisageable pour l’instant c’est pour ça que j’ai deux orientations: lesbienne et asexuelle.

Et tu a une éducation religieuse c’est ton choix ou c’est par rapport à ton père ?

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
10/06/2022 à 14:58 - 10/06/2022 à 15:05

Je crois que l'éducation de quelqu'un est rarement son choix :p

Mais de ce que j'ai compris tu es en effet croyante et, oui, quoiqu'il arrive tu restes une enfant de Dieu Kitty. Tu as le droit d'aimer les femmes. Ta religion se dit amour et tolérance, il serait absurde de te rejeter pour ça. Je ne dis pas que toutes les personnes pratiquantes appliquent leurs préceptes avec logique, mais s'ils le faisaient, ça serait évident pour eux que ta sexualité ne change rien.

Avouer une attirance ne te force en rien à sauter le pas maintenant et à avoir une relation sexuelle. Comme ça a été dit, tu as le temps. Tu as 18 ans, ne pas avoir de relation maintenant, dans 5 ans ou même dans 10 ans ne veut pas dire pour autant que tu resteras vierge toute ta vie. Il faut laisser les choses venir quand elles viennent, si elles viennent. Personne ne doit te forcer à avoir une relation sexuelle dont tu ne veux pas, et ça commence par toi même.

Pardonne moi de dire ça mais tes parents ont des concepts un peu étrange. Le sexe n'est pas contre nature. Je crois que c'est une des envies les plus naturelles. Et puis ça veut dire quoi quelque chose "contre nature". Des choses "contre nature" on en fait tous les jours quand on se balade en voiture sur une route bétonnée, qu'on porte des lunettes pour changer notre vision naturelle, qu'on regarde la télévision ou qu'on prend des médicaments pour se soigner d'une maladie arrivée naturellement.

Bruce Bagemihl, un biologiste canadien, aurait étudié et observé des comportements homosexuels chez plus de 1500 espèces animales. J'en connais qu'une, d'espèce, qui a créé des implants auditifs pour ses membres en déficience auditive.

Cependant il est certain que c'est toujours compliqué de se sortir de l'influence de ses parents ou de vivre avec le poids de leur jugement. Est-ce qu'il est prévu que tu ailles faire tes études ailleurs que dans le domicile familial ?

Autrement en effet, je te conseille simplement de t'apaiser, comme Aigle2Terre disait, d'être bienveillante envers toi même et d'essayer de déconstruire cette impression que c'est mal. Ça ne vient pas tout de suite mais quand tu ressens de la culpabilité demande toi pourquoi tu ressens de la culpabilité. Pourquoi est-ce que tu trouves ton corps honteux alors qu'il est juste comme la nature et comme Dieu t'ont faite ? Pourquoi est-ce que tu es honteuse de tendre vers des gens alors que l'amour ou même juste l'intérêt ce sont des émotions normales ? Demande toi "pourquoi" puis dis toi qu'en fait il n'y a pas de raison et que c'est une honte qui vient d'un tabou de ton enfance et qui n'est pas justifiée, et peut-être qu'à force de te le dire tu pourras l'intégrer.

https://www.youtube.com/watch?v=SNJdvTHBOE4

avatar contributeur Héphaïstos
Héphaïstos
10/06/2022 à 23:34

Citation de Kitty #403029

Hello,

Tu es là donc ils ont bel et bien eu un rapport physique. Il y a parfois beaucoup de non - dit par convenance parfois même bienveillance chez les parents...J'ai été éduquée de manière religieuse et patriarcale, à ton âge je pensais la même chose. Il n'y a rien de mal à avoir un rapport physique avec une personne avec respect mutuel. Il n'y a pas non plus de honte à être vierge. Justement ne gâche pas ta virginité avec quelqu'un pour qui tu ne ressens rien. Tout vient à point à qui sait attendre comme on dit et parfois il faut juste laisser les choses se faire sans les forcer tout en étant en accord avec toi - même. La première personne que tu dois écouter c'est toi. Si le fait de te définir ne te convient pas, ne te force pas. Un jour quand cela sera le moment tu sauras.

Salon de tchat lesbien

Toutes les femmes célibataires inscrites peuvent accéder à notre salon tchat lesbienne. Chat réservé exclusivement à la gent féminine.

Communauté lesbienne

betolerant est fier de sa communauté lesbienne. Notre communauté est un véritable site de rencontres lesbiennes tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est souvent indispensable pour une femme homosexuelle. Partagez vos expériences au sein du forum coming-out.

Forum homoparentalité

Les familles homoparentales ont la possibilité de se retrouver, de débattre et de s'entraider sur notre forum sur l'homoparentalité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr