Suis je la seule qui pense trop tout le temps sans avoir de reponses claires?

photo de l'auteur anna05
Anna05
Femme de 26 ans
Terrebonne
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Salut!

Pourquoi est ce si dur de mettre un nom sur ce que je suis... je vous explique.

Depuis toujours, je mattache aux femmes, que ce soit comme figure maternelle ou modele. Mais depuis quelques annees, le desir augmente, mais jessayais de faire disparaite ca. Lorsque jetais au sec, je parlais dune prof constamment, ma mere netait pas tellement presente alors quelle oui, mais vu son age, je la voyais comme une grande soeur et un mentor. Un jour, ma mere et moi on se disputait pour je ne sais quelle raison, et elle ma sortie, on sait bin que taime ta prof! Jetais hors de moi, je lui en ai voulu longtemps, je naurais pas reagit ainsi si ca lavait ete une amie a moi, mais la il etait question de ma prof... je lidealisais, et je laimais beaucoup, mais ca ma choquee quelle pense ca... la ou je veux en venir, cest que toute ma famille essait de me faire avouer que jaime les femmes, comment ils peuvent savoir ca tandis que moi je ne le sais pas vraiment. Les signes sont la, je veux dire, je les desire et plus que les hommes maintenant, je commence a penser que c vraiment les femmes qui minteresse, je me vois plus avec une femme cote sexe quavec lhomme. Une fellation me degoute un peu, mais la femme mexcite, disons les vrais affaires... beaucoup me dise dessayer, mais c pas vrai que je vais prendre la ou le premier venu pour savoir si je prefere lhomme ou la femme. Surtout que pour ma premiere fois jaimerais que ce soit avec une personne que jaime... et oui, jai 26 ans et suis encore vierge!!!! Oui je regarde des videos de lesbiennes, oui ca mexcite, mais je me sens vraiment mal apres, suis je la seule? Je sais que nous avons tous des besoins, mais jai honte dune certaine facon...

Quoi penser de tout ca ?!

Jignore si je suis comprehensive dans ce que je viens decrire, mais je ne sais pas vers qui me tourner, jai parler avec des amies, et meme un organisme, mais jaimerais savoir si des femmes ont vecu ou vit quelque chose de semblable?



photo de l'auteur Lanaawyn
Lanaawyn
Non binaire de 21 ans
Nîmes

3 remerciements

Bonsoir Anna05!

Si je peux te donner un conseil, suis ton instinct ;).

Et tu as bien raison, n'essaye pas pour essayer, tu connais déjà les réponses à tes questions, préserves-toi au maximum, à moins de trouver la personne adéquate, et encore ce n'est point une nécessité, par conséquent c'est sûrement de loin le mieux à faire :).

Tu n'as pas besoin du côté charnel, physique, pour savoir ce que tu aimes, c'est une idée-reçue des autres ça ^^'. C'est comme avec la nourriture! On ne choisit pas, et, on fait avec.

J'ai bien sourit à ta lecture, haha, à propos de l'érotisme/porno vidéoludique :'D. Ta pudeur est à cultiver ^^.

Certes avoir des "besoins", mais l'humain n'est pas obligé de se soustraire au prisme des sites de ce genre, car rares seront les vraies scènes garantes de qualités, en terme de véritable complicité, de respect, voire d'amour. Bref, l'industrie de masse...

Puisque l'on aborde le sujet, je peux te conseiller a contrario les nouvelles érotiques (fictives ou réelles), à écrire ou à déguster, ayant ce côté plus vaste et imaginatif que les vidéos.

Fut un temps j'avais honte facilement, rien qu'en admirant telle ou telle passante, ou en découvrant un film romantique à la hauteur de mes attentes, cf. I Can't Think Straight c'est-un-bijou (anglais côté UK)!

Saches qu'avec le temps, normalement si tu t'acceptes crescendo, tu gagneras en aisance et de fierté, et la honte s'évaporera ;).

Sinon, j'ai connu des personnes au cours de ma vie, qui ne s'assumaient pas ou trop peu, ne disant mot, alors que moi -et sûrement d'autres de leur entourage- savaient mieux qu'eux ce qu'ils étaient au fond ;). C'est "drôle" comme le point de vue extérieur des autres peut percer à jour quelqu'un :). L'acceptation de soi, sur ce sujet, est le fruit d'un long travail acharné ^^...

Courage :).


photo de l'auteur Mayvis
Mayvis
Femme de 18 ans
Rezé

salut !

Tu demandais si d'autres avaient vécu comme toi cette honte, et oui moi. Quand je me croyais hétéro, je pensais souvent aux femmes en prenant ça pour un simple fantasme, juste une envie d'assayer. Quand j'y pensais je me maudissais interieurement d'avoir plus envie d'une femme que de mon petit-ami. Pendant longtemps cette phase de déni était présente, j'osais même pas l'avouer à mon copain ! Puis un matin je me suis levée et la première chose à laquelle j'ai pensé c'est "c'est ça en fait je suis lesbienne !" (et c'est veridic cette histoire), et j'ai commencé à réfléchir sur le sujet. Maintenant je me porte magnifiquement bien en tant que lesbienne ! ;)

Tout ca pour dire que pour moi les "signes" n'étaient absolument pas évidents (à part ce "fantasme"), donc ce n'est pas parce que tout le monde te le dit que c'est forcément vrai. Réfléchi à la question ou pas, comme tu veux. Fait juste ta vie avec qui tu as envie de la faire ! ;)


photo de l'auteur noflomeys
Noflomeys
Femme de 23 ans
Amboise

Bonjour Anna05 :)

Alors déjà on inspire un bon coup... Et on expire ! Ca va mieux ?

Plus sérieusement (ou pas remarque) j'ai l'impression que tu es écrasée à la fois par la pression exercée par ta famille qui aimerait t'ouvrir les yeux et par la pression que tu te mets toi-même.

Il est en revanche vrai que parfois ton entourage peut t'aider à comprendre certaines choses sur toi. Exemple concret : lorsque je commençais à ressentir pour la 1ère fois des choses fortes pour une fille ce sont des amies proches qui ont compris que j'étais différente et elles ont réussi à me le faire dire pour que je l'accepte, et plus tard j'ai aussi compris que j'étais lesbienne. BREF. En soit ce n'est pas particulièrement mal que ton entourgae te connaisse assez pour vouloir t'ouvrir les yeux, j'ai aussi l'impression que c'est la manière dont c'est fait qui te gêne : comme je dis souvent ce n'est pas ce qui est fait ou non qui dérange, c'est la manière de le faire.

Je n'aurais finalement qu'un seul conseil : écoute-toi, si tu es attirée par les filles tu n'es pas obligée de sauter sur la 1ère venue pour voir si une relation physique te plairait. Il y a plein de choses super intéressantes avant : les discussions, les regards, la main dans les cheveux, les caresses, les bisous...

Concernant ta gêne après avoir vu une vidéo "lesbienne" (oui il y a des guillemets, en général ce ne sont jamais de vraies lesbiennes ou bi ou pan) : j'ai la même, je ne suis pas bien après. Mais j'ai un souci avec l'intimité en général, la confiance en soi et la confiance en l'autre (s'il existe un.e autre bien sûr, ou des autres) ça vient petit à petit :)


photo de l'auteur AposJk
AposJk
Non binaire de 27 ans
Toulon

Je me permets, parce que je ne suis pas d'accord avec toi sur deux points Lanaawyn :)

Et tu as bien raison, n'essaye pas pour essayer, tu connais déjà les réponses à tes questions, préserves-toi au maximum, à moins de trouver la personne adéquate, et encore ce n'est point une nécessité, par conséquent c'est sûrement de loin le mieux à faire :).

Tu n'as pas besoin du côté charnel, physique, pour savoir ce que tu aimes, c'est une idée-reçue des autres ça ^^'. C'est comme avec la nourriture! On ne choisit pas, et, on fait avec.

Cela dépend des personnes, comme pour la nourriture d'ailleurs : apprendre à varier son alimentation, c'est en partie une question d'éducation. Il y a toujours certains aliments qui ne seront jamais à notre goût, mais sans les essayer, et même plusieurs fois, il y a beaucoup d'aliments qu'on ne mangerait pas :) Et pour tout le reste, y compris en matière de sexualité, certaines personnes ont besoin d'essayer pour constater, alors que pour d'autre c'est logique, ça va de soi. J'ai une amie qui est restée vierge jusqu'au mariage, je trouve ça beau mais pour moi c'est complètement inconcevable. Heureusement, on n'est pas tous pareil ! Dans un cas comme dans l'autre, il n'y a pas à avoir honte, on ne fonctionne pas tous pareil, c'est tout.

Certes avoir des "besoins", mais l'humain n'est pas obligé de se soustraire au prisme des sites de ce genre, car rares seront les vraies scènes garantes de qualités, en terme de véritable complicité, de respect, voire d'amour. Bref, l'industrie de masse...

Cela dépend aussi de l'orientation de tes recherches. Il existe aussi du porno plus "éthique", de couples, totalement dans cette idée d'amour, de complicité et de respect. Je n'en ai pas à conseiller d'emblée parce que je ne le recherche pas plus que ça, mais j'en ai vu beaucoup. Ce n'est pas si rare et introuvable que ça quand même 🙂

Après, pour Anna05, je dirais surtout de t'écouter toi plutôt que les autres. Et surtout que le fait d'aimer "les femmes" ne signifie pas effectivement d'aimer "toutes les femmes" dès qu'elles t'intéressent un minimum, donc si tu vois une distinction claire entre amour/désir et amour/mentor envers ta prof, c'est que c'est le cas, quelque que soit ce que pense tes proches. C'est encore toi la mieux à même de savoir ce que tu ressents pour qui.

ce n'est pas parce que tout le monde te le dit que c'est forcément vrai. Réfléchi à la question ou pas, comme tu veux. Fait juste ta vie avec qui tu as envie de la faire ! ;)

Très bonne conclusion.

Je pense que c'est la pression qui te fait culpabiliser (EDIT : devancée par Noflomeys qui a exprimé un peu la même idée 🙂 ) : celle que tu te mets toi à cause du doute, que te mettent tes proches en essayant de te forcer un peu la main, l'angoisse d'être "hors norme"... Bref, je pense que ça sert à rien de forcer les choses, ni d'y réfléchir outre mesure.


photo de l'auteur anna05
Anna05
Femme de 26 ans
Terrebonne

Merci pour toutes ces reponses et conseils. Je vais essayer darreter de men faire, meme si ce nest pas chose facile, croyez moi surtout quand mon monde me demande si jai rencontrer quelqu´un... Je suis super mal a laise. Comme jai dit a ma mere et ma therapeute, jaimerais etre amoureuse avant de dire quoique ce soit a tout le monde, mafficher en fait. Mais ce serait aussi le cas si cetait un homme, je ne suis pas super alaise, meme dans le temps que je voyais un gars, jetais pas bien jusqu´en quon se tenait la main, vous imaginer? A cette epoque, et meme encore parfois aujourdhui je me trouve ridicule, mais bon..jespere quun jour je trouverai lamour et la paix anterieure..

Meme si on ne devrait pas sen soucier, votre entourage a bien reagit? C con pcq la mienne y a beaucoup dhomosexuel alors c accepter, mais jai pour mon dire que je veux attendre de trouver lamour... suis je folle de pensez ainsi?


photo de l'auteur anna05
Anna05
Femme de 26 ans
Terrebonne

Cette honte que jai apres avoir regarder videos de femmes et metre touchee va

telle disparaitre un jou? Lors du secondaire, je me mutilais apres metre carresser, je me trouvais repugnante et javais tellement honte... ca durer longtemps, en fait je dirais que jai arreter de me blesser et de me bruler il y a peut-etre un an et demi. Je suis consciente quon a tous des besoins, mais comment arreter de sen vouloir?


photo de l'auteur whitewoolf
Whitewoolf
Non binaire de 47 ans
ROCHEFORT

Bonjour, sur ta dernière question celle concernant les films, je te conseillerais comme lanaawyn soit des lectures érotiquo/sentimentale parce que tu peux y développer ton imaginaire et qu'en plus on y parle sentiment, côté sexe ça change tout ;), ou de très bons films lesbiens comme "loving annabelle" "les délices de nina" "better than chocolate" "a perfect ending" et bien d'autres.... Parce que oui ta honte après avoir vu un film porno peut passer comme elle peut rester, les pensées et sentiments changent ou demeurent au fil du temps et ce n'est pas de la follie c'est juste que toi tu fonctionnes comme ça et c'est très bien ainsi.

Maintenant je ne saurais trop te conseiller de faire des rencontres réelles plutôt que de te nourrir de vidéos pornographique car quelles que soient les pratiques, même les plus hard, que l'on vit c'est du partage avec une autre personne et cela fait toute la différence, et si tu veux voir des vidéos plutôt que de lire choisit de l'erotique.


photo de l'auteur anamajob
Anamajob
Femme de 24 ans
Cholet

Bonjour, est ce que tu te mutilais aussi après avoir vu des vidéos hétéro ?

Ça peut aider à comprendre si tu es mal à l'aise seulement avec l'homosexualité, ou avec la sexualité en générale

Je pense que tu as un manque de confiance, et ça explique pourquoi tu as du mal avec les marques d'affection publiques


photo de l'auteur anna05
Anna05
Femme de 26 ans
Terrebonne

Bon matin,

Merci pour les films que tu proposes.

Et pour la lecture, jai realiser que lorsquil y a un passage de sexe entre deux femmes, ca me fait aussi de leffet, mais ca reste que je me sens mal deprouver ce desir en lisant un livre.

Pour repondre a la question sur les videos hetero, non je ne le faisais pas parce que je nen regarde pas. Dans un film normal ou quil y a un couple qui commence a sembrasser et tout, ca peut me faire un petit effet, mais sans plus.


photo de l'auteur whitewoolf
Whitewoolf
Non binaire de 47 ans
ROCHEFORT

En fait je vois pour toi deux solutions assez évidentes, tu culpabilises d'éprouver du désir quand tu regardes un film ou que tu lis un livre avec des scènes féminines :

  • cesses ce genre de visionnage ou de lecture il y a bien d'autres domaines que l'erotisme et la pornographie tant cinématographique que littéraire (un bon stephen king ne devrait pas provoquer ta libido, mais tu reviendras nous voir parce que tu fais des cauchemars lol)

  • acceptes tes besoins naturels comme ils sont, je m'expliques certains ont besoin de peu manger pour fonctionner, d'autres ont besoin de plus voir beaucoup plus, si il y a une chose que j'ai apprise au cours de mon existence c'est que le corps a des besoins que la raison ignore, si ta libido se réveille tu as tout interêt à au minimum t'occuper de toi parce que sinon c'est ta tête qui explose, sur la sexualité aussi nos besoins sont différents certains sont totalement asexués (bénis soient ils :)) et d'autres ont des besoins énormes j'ai connu un homme si il n'avait pas au minima 10 jouissance dans la journée il n'était pas bien, c'est comme ça que la nature s'équilibre... chacun a sa place avec ce qu'il est non seulement dans son mental mais également dans sa physiologie... Donc tu as besoin de te caresser et ben fais le et passes à autre chose, il est probable que cela te soit aussi essentiel que de respirer.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit