J'accepte enfin mon homosexualité et vous ?

avatar ancien membre
Ancien membre
26/05/2022 à 23:49 - 26/05/2022 à 23:51

Bonsoir.

Après un très long cheminement, je m'accepte enfin en tant que personne homosexuelle.

Cela fut bien sûr compliqué mais même ma femme m'a poussé à l'accepter parce que je souffrais trop intérieurement et pour elle ça ne change rien pour elle, son amour reste le même du moment que je l'aime toujours.

Je l'aime toujours à la seule différence que je sais dorénavant que je suis gay et que je l'ai toujours été.

Et puis 20 ans de relation amoureuse avec ma femme ça ne peut pas s'effacer comme ça et quand on s'est marié j'étais déjà gay et je me sentais gay au fond de moi mais je n'arrivais pas à l'accepter.

Et donc quelques parts cette homosexualité à toujours fait partie de moi et a même forgé une partie de ma personnalité.

Je me rappelle que ma femme au début de mon mariage elle me disait tout le temps que j'étais un garçon très différent des autres ( très doux très bienveillant avec les filles et ne pas à chercher à séduire les filles, d'être simplement moi même ) et c'est cette différence qui l'avait conquise chez moi. Pour la petite histoire elle était une copine de ma soeur aînée et elle est tombée amoureuse du petit frère de sa copine.

J'ai passé toute mon adolescence à avoir des crises d'angoisse à l'idée que je pouvais être gay car de 11 à 18 ans je me sentais uniquement attiré par les garçons et pas du tout par les filles...

A l'époque je n'avais pas internet pour me renseigner et j'avais uniquement des amis hétéro et un entourage totalement hétéro. Donc je fus très solitaire face à cette homosexualité qui m'était tombée dessus sans mon accord ;-)

Aujourd'hui je suis totalement out avec quelques amis et avec ma femme.

Finalement je me sens bien car je suis enfin totalement moi même et je n'ai plus besoin de cacher une partie de ma personnalité, je suis homosexuel et alors !!!? le dire et l'accepter me permettent enfin d'être bien dans ma peau Et c'est ça qui compte...

Enfin pour finir pour ceux et celles qui sont en couple hétéro, votre conjoint.e hétéro peut très bien accepter votre homosexualité, j'en suis la preuve même si je sais que ça peut casser dans un couple hétéro à cause de l'homosexualité d'une des personnes, ce n'est pas systématique ...

avatar ancien membre
Ancien membre
26/05/2022 à 23:56

Citation de Lulustrike #400849

Bravo franchement tu es là preuve que tout est possible et si je peux me permettre ta femme est une personne d'exception vous semblez être un couple, un duo complémentaire. Vraiment bravo et soyez libre d'être heureux

avatar contributeur de Cin91
Cin91
27/05/2022 à 00:44

Tu as de la chance de l'avoir dans ta vie.

Je respecte totalement ton courage et ton parcours.

Une question vraiment pour comprendre. Ne le prend pas mal je ne renis en rien ton homosexualité pure. Tu te défini homosexuel mais si tu es capable d'être amoureux d'une femme, pourquoi ne t'identifies tu pas bi?

Est ce parce que c'est la seule femme que n'ais jamais aimé? Penses tu pouvoir aimer d'autres femmes?

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
27/05/2022 à 05:54

Salut Lulu,

Ta femme est un modèle d'ouverture d'esprit. Je pense pour ma part que c'est rare une personne comme elle.

Quand j'ai annoncé ma bi-sexualité à ma femme elle a beaucoup souffert et a mis du temps pour revenir à normalisation des choses. J'ai fait une recherche et j'ai vu que ma femme était parfaitement dans les normes. Le choc émotionnel est tel que des couples volent en éclat.

Monique

avatar ancien membre
Ancien membre
27/05/2022 à 06:05

Ton histoire est très positive à lire.

Malgré le chemin, il existe des personnes que l'on peut rencontrer qui nous aiment quelque soit la personne que nous sommes.

avatar ancien membre
Ancien membre
27/05/2022 à 12:54

Bonjour,

Merci pour vos réponses à toutes et à tous.

Citation de Cin91 #400857 Une question vraiment pour comprendre. Ne le prend pas mal je ne renis en rien ton homosexualité pure. Tu te défini homosexuel mais si tu es capable d'être amoureux d'une femme, pourquoi ne t'identifies tu pas bi?

C'est tout simple, à la base pour moi c'est une question de sensation.

Je me suis toujours senti gay depuis que j'ai 11 ans.

En fait, sur un plan purement sexuel, les femmes ne m'attirent pas et ne m'excitent pas sexuellement, j'ai toujours fantasmé sur les garçons à partir de ma pré-adolescence puis sur les hommes en devenant adulte, je ne suis jamais arrivé à fantasmer sexuellement sur les femmes (et c'est pas faut d'avoir essayé ;-).

Voilà, je suis peut être un rare homme à ne pas se sentir capable d'avoir des relations sexuelles avec une femme si je ne l'aime pas.

Techniquement, contrairement avec les hommes qui m'excitent sexuellement avec ou sans sentiment, c'est de l'ordre de l'impossible pour moi de faire l'amour avec une femme sans l'aimer et sans sentiment pour elle.

Puis, je suis amoureux d'une femme parce que l'amour fonctionne sur les mêmes principes que l'amitié pour moi.

D'ailleurs avant d'être amants, je suis la meilleure amie de ma femme comme elle, elle est ma meilleure amie.

Ensuite, si je suis tombé amoureux d'une femme, c'est parce que à une période de ma vie j'ai cherché désespérément l'affection, la tendresse, l'amour et la douceur chez les hommes, et je n'ai trouvé tout ça que chez les femmes. Jusqu'ici, je n'ai connu que des femmes pour combler ces besoins qui me sont plus vitales que la sexualité.

En fait, je te dirai que dans l'absolu je suis à 98% attiré par les hommes pour le sexe et les sentiments et 2% par les femmes pour les sentiments.

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
27/05/2022 à 17:53

Salut Lulu,

Tu es une énigme à toi tout seul. Ce que tu décris là c'est toute les caractéristiques d'un demisexuelle. Je suis bien placée pour le savoir.

Monique

avatar ancien membre
Ancien membre
27/05/2022 à 17:58

Citation de Lulustrike #400890

J'ai longtemps cru pareil... D'ailleurs tout le pensait que même gay je finirai avec ma meilleure amie. Les relations entre hommes ne sont pas simples et basées sur les mêmes codes qu'avec les femmes.

avatar ancien membre
Ancien membre
27/05/2022 à 19:47

Citation de Harmonique #400899 Ce que tu décris là c'est toute les caractéristiques d'un demisexuelle. Je suis bien placée pour le savoir.

Salut Monique,

Demi-sexuel c'est bien pour toi : "La demisexualité est une orientation sexuelle du spectre asexuel où une personne ne ressent de l'attirance sexuelle envers une autre personne qu'après avoir formé un lien émotionnel fort avec celle-ci."

En fait, je ne suis pas demi-sexuel stricto-sensu, ou seulement avec les femmes, car j'ai déjà eu des relations sexuelles d'un soir avec des hommes sans aucun sentiment, j'avais tout simplement craqué à cause de mon orientation homosexuelle de base et j'avais juste envie d'expérimenter plusieurs relations sexuelles gaies à défaut ((n'ayant jamais trouvé l'amour chez les hommes) ...

Mais bon le problème c'est que les autres hommes gaies te prennent plus pour un objet sexuel, il y avait à chaque fois aucun moment d'amitié, même pas le minimum syndical.

La vie ça ne se résume pas à la sexualité et donc je privilégie énormément les sentiments

Tu es une énigme à toi tout seul.

Je pense que la solution de l'énigme c'est que sexuellement je suis attiré par les hommes principalement. Sur le plan romantique, j'ai l'impression que j'ai les mêmes attentes qu'une femme au fond de moi, beaucoup d'amour et de tendresse. C'est probablement mon côté féminin que j'ai depuis tout petit, peut être pour ça, enfant je préférais jouer plus avec les filles qu'avec les garçons.

Peut être il aurait fallu que je rencontre un homme gay féminisé sur le plan romantique avec les mêmes attentes que moi en amour, peut être, si j'avais rencontré un tel homme, je serai à 100% gay aujourd'hui. Mais une telle rencontre n'a jamais eu lieu.

J'y ai cru une fois à 25 ans, avec un copain d'un copain dont je suis vraiment tombé amoureux secrètement, mais il était hétéro, mais s'il avait été gay ....

Je pense encore à lui 20 ans après !!

Et avant mes 25 ans, je suis tombé amoureux de plusieurs garçons à partir de l'âge de 11 ans mais tous hétéro ...

Romangel : J'ai longtemps cru pareil... D'ailleurs tout le pensait que même gay je finirai avec ma meilleure amie. Les relations entre hommes ne sont pas simples et basées sur les mêmes codes qu'avec les femmes.

C'est bien possible, tu as bien l'humoriste Pierre Palmade qui est homosexuel et qui a eu plusieurs histoires d'amour avec des femmes.

Moi même, j'ai déjà développé un fort attachement affectif pour des femmes avant de rencontrer ma femme actuelle.

Perso, je crois qu'il y a des hommes gaies qui finissent avec des femmes pour connaître une vraie belle histoire d'amour dans leur vie.

Bon à la différence qu'à l'époque où j'ai rencontré ma femme et ces femmes, j'avais beaucoup de mal à accepter mon homosexualité, vivant dans une extrême solitude face à mon orientation sexuelle, il aurait fallu que je rencontre un compagnon gay pour l'accepter. Ces sentiments amoureux pour des femmes me convainquant à chaque fois que j'étais hétéro et pas gay en plus (l''homosexualité étant transitoire et temporaire dans ma tête), tout était donc très compliqué dans ma tête ...

Enfin, si j'étais une femme, je crois que je voudrais être lesbienne afin d'avoir moins de difficulté à trouver l'amour, le vrai ;-)

Mais bon peut être j'idéalise les femmes pour leur tendresse et leur douceur que je n'ai jamais retrouvé chez les hommes ...

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
27/05/2022 à 20:04

Oui Lulu c'est bien cela. Il faut des liens forts et l'une des caractéristiques des demisexuelles c'est qu'ils peuvent passer de l'amitié à l'amour lorsque le lien est créé.

Si tu as eu des relations avec des garçons sans être paralysé par la situation, en effet tu n'es pas demisexuel. Je dirais tu as de la chance.

Monique

avatar ancien membre
Ancien membre
27/05/2022 à 23:40

Citation de Harmonique #400929

Je ne sais pas si j'ai de la chance. Honnêtement j'aurais préféré connaître une vraie histoire d'amour homosexuelle quand j'étais au collège ou au lycée, j'aurais bien voulu qu'avec l'un des garçons dont je suis tombé amoureux à l'époque il se passe quelque chose....

J'ai du me limiter à de simple relations sexuelles avec des hommes dans un bar gay parce que j'ai fini par craquer au niveau sexuel... Mais j'aurais tellement voulu que cela se passe autrement et le faire ma première fois avec un de mes premiers amours ;-)

avatar contributeur de Cin91
Cin91
28/05/2022 à 02:41 - 28/05/2022 à 03:08

Citation de Lulustrike #400890

Très clair!

Merci pour ta réponse bien détaillée! Maintenant, je comprends

Citation de Lulustrike #400921 Enfin, si j'étais une femme, je crois que je voudrais être lesbienne afin d'avoir moins de difficulté à trouver l'amour, le vrai ;-)

C'est drôle! Moi j'aurais voulu être une femme hétéro pour ne pas avoir à faire l'effort du premier pas vers l'autre. 😏 ce doit être mon côté diva.

avatar contributeur de AlexieJJ
AlexieJJ
28/05/2022 à 12:53

Le plaisir de mettre des gens dans des cases comme si nous n'étions que homo, bi, tri-sexuelles ....

Et non : toutes autres identités : culturelle, nationale, ethnique, religieuse, géographique, territoriale... Que sais je !

Avant : on se présentait par notre patronyme, notre profession , notre origine territoriale/géographique de nos jours en réduit à les gens à leurs préférences sexuelles : c'est légèrement excluant n'est-il pas ?

Mais il va y avoir encore des petites malines qui vont venir m'apprendre la vie, et qui me feront part de leurs commentaires éclairés que je ne lirais pas :-).

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
28/05/2022 à 14:01

C'est particulier de participer à des forums en se disant inintéressé par les réponses et donc la discussion. Pourquoi pas après.

S'accepter en tant que personne homosexuelle ne veut pas dire qu'on se définit uniquement par ça et qu'on exclut tout le reste. Ça veut juste dire qu'on se sent enfin bien avec et qu'on va justement pouvoir se concentrer sur le reste ! ;)

En tout cas, Lulustrike, je trouve que ton post fait plaisir !

avatar contributeur de Furyo
Furyo
28/05/2022 à 14:09

Citation de Lulustrike #400993

J'avoue que faire sa première fois avec une personne dont on est réellement amoureux, le bisou et tout le reste.. c'est le pied intégrable j'ai pas d'autres mots haha

Après une copine m'a racontée que son dépucelage s'est passé avec un garçon quelconque parce qu'elle n'y tenait pas plus que ça et que c'était pour elle un "handicap" dont elle voulait rapidement se débarrasser et bien je trouve sa raison tout à fait légitime aussi, comme quoi il y a plusieurs écoles ☺️

avatar ancien membre
Ancien membre
28/05/2022 à 15:12 - 28/05/2022 à 15:39

Bonjour Tyalgis et Furtif

Merci pour vos réponses.

Citation de Tyalgis #401059 S'accepter en tant que personne homosexuelle ne veut pas dire qu'on se définit uniquement par ça et qu'on exclut tout le reste. Ça veut juste dire qu'on se sent enfin bien avec et qu'on va justement pouvoir se concentrer sur le reste ! ;)

Oui c'est bien ça. Ne plus ressentir de honte par le fait être attiré par les personnes de même genre que moi depuis que je suis préado me change la vie. Disons une bonne partie de mon énergie se dissipait dans cette honte à chaque fois ...

Je vais pouvoir enfin mettre cette énergie dans autre chose comme me remettre à la peinture de tableau !!

Citation de Furyo #401060

Oui j'imagine bien .

Bon contrairement à ton amie, heureusement j'ai développé un fort amour pour ma femme et le sexe est un peu devenu pour moi secondaire par rapport à mon orientation sexuelle...

Disons que j'ai beaucoup investi dans la relation amoureuse et heureusement j'ai réussi à construire une très belle histoire d'amour réciproque avec ma femme actuelle parce que je n'aurais pas tenu sans ça sur les 20 dernières années...

Mais bon j'avoue que ma première fois avec une femme je me suis un peu forcé, j'étais malheureux sentimentalement et à 25 ans j'étais toujours vierge et par rapport à mes amis j'avais trop la honte de ne l'avoir jamais fait avec une femme alors que je désirais le faire avec un homme. C'est fou comme l'heteronorme nous convainc de faire des choses dont on n'a pas forcément envie ou nous convainc d'être un hétéro 100%.

Cependant je ne regrette rien pour ma première fois parce que cela fut un moment de partage de complicité, de tendresse et de douceur avec cette femme (même si nous ne sommes pas restés longtemps ensemble) et ça m'avait fait beaucoup de bien, j'en avais vraiment besoin face à ma solitude de l'époque ...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr