Pourquoi je ne m'assume pas, pourquoi n'êtes vous pas éduqués.

avatar contributeur de Sokuna
Sokuna
01/04/2022 à 17:35

Pourquoi je ne m'assume pas.

J'en ai marre. Voilà pourquoi je ne m'assume pas.

Les gens ne sont pas du tout éduqués et renseignés sur la transidentité et ça me/nous détruit la vie, et ils s'en rendent pas compte.

Ils pensent avoir raison car pour eux les moeurs n'ont jamais changés mais c'est juste des sales cons, qui ne connaissent aucunement l'évolution et quand on vient leur expliquer avec exaspération, notre communauté se fait insulter et dénigrer, mais putain qu'est ce qu'on a fait pour mériter ça ???

J'ai passer un coup de gueule sur une appli en disant que les gens devaient se renseigner un minimum avant de venir parler à des personnes transgenres car quand ils ne le sont pas, ils sont blessants, insultants et nous, nous n'en pouvons plus.

Ça va faire 5min que je parle a un type qui pense connaître la transidentité mieux que moi mais il se rend pas compte que ses termes sont insultants et je suis juste en train de péter les plombs.

Il arrive en disant "Je m'en fous si tu veux devenir une femme" sachez que cette phrase est fausse car on le devient pas, on l'est. De même pour les hommes transgenres évidemment.

Je lui dit que c'est faux et il me sort un truc comme quoi "Vous cherchez à faire compliqué avec vos histoires de changement de sexe, juste faites votre vie". Sachez que cette phrase est fausse car il ne s'agit pas d'une histoire de sexe mais de genre. C'est insultant et usant.

Puis, le must, il termine par "Après pourquoi on devrait s'éduquer, les gens connaissent les transexuels". Juste, WOW, ça me dégoûte, vraiment ça me tend, en 2022, la norme ne sait toujours pas que ce terme n'est plus à employer, le terme est "TRANSGENRE".

Ça va faire quelques années que la communauté LGBT se bat pour se faire reconnaître leurs droits et leurs identités, et, en 2022, on se fait encore cracher dessus, descendre, dénigrer, comme des bêtes de foires qui ne méritent rien. Ça me dégoûte au plus haut point. Je suis au bord des larmes, comment avancer personnellement si le monde n'avance pas lui même.

Donc ouais, putain, je vous en supplie, renseignez vous sur ce sujet, ça représente une grande partie de personnes et a cause de vous, vous qui n'êtes pas renseignés, nous sommes beaucoup à ne pas concrétiser nos objectifs.

avatar contributeur de Xav 1705
Xav 1705
01/04/2022 à 19:17

Désolé de la douleur que t'as provoqué cet ignare. Mais tkt tu vaut mieux que lui, tu as pris du temps pour lui expliquer malgré son manque de respect, continue ton chemin, et soit sur que tu as fais le bon choix en n'agissant pas comme lui, à savoir croire tout savoir, manque de respect, voir même chercher à faire du mal. Force

avatar ancien membre
Ancien membre
05/04/2022 à 13:08

Salut

Malheureusement je partage ton constat, je ne suis pas transgenre je suis gay cisgenre, mais même constat pour l'homosexualité masculine et féminine.

Je me suis déjà fâché sur des applications car de soi-disant hétéro lgbt friendly répondaient aussi n'importe quoi à des personnes en questionnement ou qui voulaient faire leur coming out à des proches.

Ces personnes faisaient du recyclage de tous les préjugés existants sur les lgbt ou entendus chez Zemmour et compagnie (on est lgbt par choix et pour se rendre intéressant, on est égoïste ou on peut pousser au suicide nos parents avec nos coming out etc.)

J'ai signalé les propos aux administrateurs de l'application pour la diffusion de préjugés anti lgbt pouvant etre violent et très blessant pour une personne lgbtq+ et c'est moi qui ait été attaqué pour dénonciation calomnieuse (alors que j'étais soft en signalant ces préjugés et je n'ai même pas utilisé le terme homophobe ) et le pire c'est toutes ces personnes qui revendiquaient haut et fort avec fierté d'avoir des amis lgbts se sont attaqués à moi pour avoir dénoncé les clichés anti lgbt qui circulaient sur leur application . Au lieu de me soutenir ils ont soutenu la personne homophobe au nom de la liberté d'expression.

Ok pour la liberté d'expression mais personne n'a condamné les propos de cette personne homophobe et tout le monde m'a condamné à la place de cette personne, c'est le monde à l'envers.

Mon ip a été même blacklisté par l'administration.

Malheureusement face aux murs lgbtphobe nous ne pouvons pas faire grand chose à part se soutenir mutuellement.

avatar ancien membre
Ancien membre
05/04/2022 à 14:41

Salut;

Je suis totalement d'accord avec toi. Personnellement je ne suis pas accrochée au côté, disons, vraiment entre guillemets, "contemporain" et "militant" du sujet de la transidentité, avec le nouveau vocabulaire et tout ça. Je crois que trop de choses rentrent en compte pour l'aborder de cette manière et que la reconnaissance publique est une autre sujet, un peu dévoyé. Je peux comprendre les personnes pour qui c'est obscur donc, et étant moi-même transgenre ça ne me dérange pas.

Ici nous parlons plus d'humanité il me semble, d'empathie envers l'autre et d'efforts de compréhension.

Comme tu le dis, asserter des choses qui peuvent blesser humainement, prétendre "connaître" quelqu'un tout simplement, de par son apparence, sa condition ou que sais-je, et surtout, mais alors surtout considérer comme tu le dis parfaitement que la transidentité est avant tout une question, disons les choses, de CUL, à notre époque, c'est faire preuve d'une bêtise crasse.

Dans mon profil j'ai précisé que je n'étais pas du tout frustrée sexuellement et que je n'étais pas à la recherche, bah de sexe ou d'amour, ça n'a pas empêché les relous de faire le parallèle. Minable. Autre anecdote, je sais qui si je devais faire mon CO à ma mère, par exemple, maintenant là comme ça, le jugement serait absolument sans appel : détraquée de la teub, la famille est finie (la famille est finie sans ça mais passons ^^).

Il y a des choses que je me permets en tant qu'humaine, comme faire de l'humour sur moi-même ou sur la transidentité, en étant tout de même prévenante et bienveillante. C'est bête mais je suis la première à m'auto-insulter de PD pour rigoler. Mais il y a toujours un contexte, une distance, des relations à gérer, la politesse tout simplement, on ne peut pas décemment arriver en mode Patrick Chirac en 2022 et hurler "On attend pas Patrick ?" avec les couilles qui pendent, face à des personnes, LGBT ou non, qui sont peut-être en souffrance, peut-être agressives elles aussi, ou au contraire extrêmement sensibles et pouvant être blessées, bref on ne connaît pas les gens qu'on rencontre.

Donc, même si comme je le disais au début, le militantisme à ce niveau me semble assez indigent, peu importe pour la leçon à tirer de tout ça selon moi : quand tu sais pas ou que t'as rien à dire, en gros, la première des choses à faire est de respecter une distance sociale de politesse et de prendre le temps de connaître, de savoir.

Comme disais Jean-Claude Dusse, sur un malentendu ça peut marcher, mais surtout, une dernière chose, soyez tout simplement honnête avec vous-même et si vous êtes un dragueur moisi, remettez-vous en question. Sur tout. C'est vraiment une image laide celle du dragueur moisi. Et vous êtes laids quand vous faites ça. Si vous voulez vous faire sucer dites-le ça sera plus simple.

Si par contre vous êtes vraiment maladroits, peu au fait, ne jugez pas et posez-nous des questions ^^. Gentiment.

On a pas attendu 2022 pour faire société, non ^^ ?

😘

avatar contributeur de TendreNeels
TendreNeels
06/04/2022 à 20:40

SOKUNA,

Vous avez raison de pousser un coup de gueule ! ça fait du bien ! Mais bon... regardons bien:

C'est quoi le monde ?

C'est un océan de diversité. Avec gens différents acteurs ou victimes. Des gens bien nourrit et d'autres qui crèvent la faim. Des gens égoistes et d'autre qui donneraient leur vie pour aider leur prochain, des gens éduqués et d'autres incultes au possible... des gens rempli de bon sens et d'autres très bêtes. Et j'en passe.

Ne serait-il pas plus logique d'inverser la pendule ?

En devenant libertin puis polyamoureux (2 choses bien distinctes*)... j'ai vécu cette discrimination passive dans mon entourage. J'étais heureux de me découvrir, de me libérer... et en fait on me harcelait de questions en me cataloguant d'obsédé, d'infidèle, d'opportuniste... sur du second degré... alors que je suis juste un concentré de bienveillance.

Comme vous, j'ai eu besoin d'échanger, de revendiquer car cela est réconfortant, rassurant et si bon.

Mais pour cela choisir avec qui on le fait est juste primordial ! (c'est de notre responsabilité)

Et on ne peut pas non plus attendre que le monde change en 1 jour (il y a trop de cons! :))... j'ai personnellement appris il y a une semaine que le mot "transexuel" était à banir ! Bref... je suis pas moins ignorant qu'un autre !

J'ai ce vécu qui me fait dire que je me mets à la hauteur de l'idiot car je suis plus cuit que lui. Que c'est mon rôle de m'adapter face à l'ignorance. C'est parfois douloureux, mais vous verrez que lorsqu'on se place en orateur dans une discussion où pourtant nous sommes questionnés, tout ce passe bien plus facilement.

C'est pour cela qu'à mon avis, les gens dont la vie n'est que revendication et combat, passent à côté de la communication. Car on apprend pas à l'ignorant en brassant mais au contraire en se mettant à sa hauteur comme avec un gamin. Aujourd'hui à la tv pour intéresser les gens à un sujet nouveau ou en décalage ou marginal, on utilise le sensationnel ! Comment voulez vous que l'idiot adhère ? Il deviendra juste un curieux et viendra emmerder tout le monde !

J'en arrive donc là où je voulais:

Résilience ! SOKUNA ! L'ignorant doit être protégé de sa bêtise, et si vous lui parlez comme à l'enfant qu'il est en lui expliquant les bases, il se gardera bien de faire le "jesaistout". Vous prendrez de l'assurance est vous sentirez bien mieux et libre.

En espérant ne pas avoir été trop long et lourd ! :)

Bonne soirée !

*: Le (vrai) libertinage est une philosophie et un choix de vie sexuelle.

Le Polyamour est la capacité à concevoir et vouloir vivre plusieurs relations amoureuses où tout le monde est au courant et accepte la relation plurielle.

Libertinage est polyamour n'ont rien à voir mais peuvent se cotoyer... ou pas.

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
07/04/2022 à 09:18

J'espere que personne ne s'en offusquera, je partage l'avis de Neels et je suis même plus radicale que lui

Citation de TendreNeels #396124

Rappelez vous ce bon vieux Georges qui chantait

"Mais les braves gens n'aiment pas que

l'on suive une autre route qu'eux . . . "

Je sais, c'est bien triste, mais nous appartenons à une minorité, il faut aussi se rappeler du bon vieux proverbe shaddock

"Pour faire le moins de mécontents possible

Il faut toujours taper sur les mêmes"

Et je me rappelle également d'une époque pas si ancienne, ou certains "responsables" politiques avaient envisagé de régler le question du sida en parquant les membres de notre communauté dans des zones réservées . .

Pour ma part je me réjouis donc plutôt que aujourd'hui nous soyions "aussi peu" (tout est bien sur relatif . . . ) victimes d'agressions verbales et surtout . . physiques

Et devant les "imbéciles" je crois fermement que c'est aussi à nous de montrer l'exemple, c'est en montrant de la tolérance à leur égard que nous les encouragerons à faire de même . . . c'est à nous d'apprendre à réagir à ce que nous ressentons comme de la violence d'une façon plus positive que par la colère . . . . même si elle semble parfois bien légitime . . .

Oui je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire, pour ma part celà fait des années que j'essaie de me reformater à des réactions plus positives, je vous assure que ça m'a énormément aidée à vivre ma transidentité totalement différemment, je vois maintenant plus souvent de l'admiration que de la haine parmi les personnes qui me regardent . . . et surtout j'ai appris à maîtriser ma peur, c'est elle qui nous fait souvent mal réagir . . .

avatar ancien membre
Ancien membre
07/04/2022 à 11:39 - 07/04/2022 à 18:12

🌸

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
07/04/2022 à 14:23 - 07/04/2022 à 14:35

En complément de mon message précédent, j'ai retrouvé un dessin dans mes archives qui a été repris dans de nombreux domaines, même si j'ai volontairement joint un lien qui concerne la natation, je pense qu'on doit pouvoir en transposer les idées à nos particularités et à nos évolutions

https://natationartistiquequebec.ca/app/uploads/2021/05/187331610_4293562660675702_8572423599478298855_n.jpg

Personnellement j'y retrouve assez bien une grande partie de mon parcours, on voit en particulier que pour passer de notre "grotte initiale qui nous garantit la sécurité" (zone de confort) à l'épanouissement dans le monde naturel que nous visons tous et toutes (zone de grandeur) nous devons traverser plusieurs zones dont la première est justement celle de la peur, que j'évoquais aussi dans mon message

Vous noterez que c'est aussi dans cette "zone de la peur " que l'on est "affecté.es par l'opinion des autres"

Ca ne veut pas surtout pas dire pour autant à mon avis qu'il faut apprendre à se ficher de l'opinion des autres, mais plutôt (et c'était aussi le sens de mon message) qu'il nous faut apprendre à le gérer de façon positive pour nos intérêts . . . et implicitement les leurs aussi



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr