Quand une transition est elle finie?

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
24/02/2022 à 14:45

C'est pas vraiment une question que je pose, vu que je connais la réponse, mais je constate que cette idée est source de questionnements et confusion.

On va donc y répondre très simplement, et espérant que ça aide certaines personnes.

Je pense notamment a Chagrindame (c'est pas une agression, c'est une dédicace, un simple coucou)

'' la transition est finie lorsque le point de comfort est atteint ''

Développons!

Pour commencer, définissons la transidentité dans les grandes lignes.

La transidentité regroupent toutes les personnes qui ne sont pas cis. Dont le genre (comment iels se sentent en dedans) ne correspond pas à leur sexe de naissance. Je pourrais le formuler autrement mais j'essaie de simplifier au maximum pour les cis.

Ça regroupe aussi les non binaires.

Ces personnes donc vivent parfois (mais pas toujours !) des disphories, des choses qui pèsent très lourd sur leur petit cœur.

Pour lutter contre ces disphories (lorsqu'il y en a), et pour être en accord avec ce qu'iels sont en dedans, iels peuvent mettre en place plein de choses, c'est donc la transition.

Un peu comme un voyage initiatique partant de ce qui crée un inconfort vers le point de comfort, le moment où l'on se sent heureux et en accord avec soi même.

Ce n'est pas une mode, une lubie, un caprice, une envie de se donner un style, de se faire remarquer. C'est une question de bien être, parfois vital, c'est quelque chose de très profond qui mérite le respect.

Citons quelques choses :

-changer de prénom, que ça soit officiellement ou non.

-etre genré autrement (demander a ce qu'on nous parle au masculin, féminin, ou au neutre lorsque c'est possible)

-changer de sexe/genre a l'état civil (l'administration, je suis pas sûr du bon mot en France)

-avoir une expression de genre differente (les fringues, coupes de cheveux, maquillage etc)

-avoir un traitement hormonal (ça modifie la morphologie principalement, mais pas que)

-Travailler leur voix, leur démarches, leurs façon de se tenir, d'être etc.

-avoir recours a la chirurgie.

L'éventail des possibilités est assez large mine de rien, il y a sûrement d'autres choses que l'on pourrait ajouter et je vous invite a en discuter en réponse a ce topic.

Les personnes trans sont les seules juges pour décider que dont elles ont besoin pour se sentir elleux même.

Certaines personnes se sentiront heureuses, '' comfortables '', avec une seule de ces options, d'autres auront besoin de plus. (On dirait que je parle de voitures quand je dis options)

Le point de comfort, c'est ça. C'est quand on atteint le point, le moment de sa transition où l'on se sent heureuxse.

Peu importe si on a mis beaucoup de choses en place ou non. Lorsqu'on est nous, c'est le point parfait.

Et lorsque l'on se sent '' nous même '', la transition est finie.

Peu importe qu'il y ai eu ou non des opérations.

Peu importe qu'il Y ainsi ou non des hormones.

Peu importe même qu'il y ai ou non passing en fait.

Si on se sent bien en nous même, c'est parfait.

Et valide (rappelons le).

(D'ailleurs on est tou.te.s valides, même sans avoir atteint notre point de comfort)

(Même en étant cis)

(On s'égare un peu!)

Notez par contre que les gens sont des êtres humains. Ils sont vivants et évoluent.

Il peut parfois arriver qu'une personne trans aie atteint son point de confort, soit heureuxse, puis se rende compte que finalement, iel a besoin de plus. Ça arrive oui. Dans ce cas une transition qui était considérée comme finie par la personne peut continuer, évoluer, jusqu'à un nouveau point de comfort.

Dans tous les cas, la fin d'une transition ne se définit pas par rapport au parcours mais par rapport au ressenti, au bien être de la personne concernée !

J'espère que cela vous aidera a y voir un peu plus clair! 🤗🤗🤗

avatar contributeur de Alithia
Alithia
24/02/2022 à 15:06

Je répond juste pour suivre le poste !

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
24/02/2022 à 16:20

C'est un Post très aidant et qui permets de mieux s'approprier le sujet........ C'est une bonne suite des échanges antérieurs sur un autre Post ..... Il complémentarise très bien avec mes recherches sur youtube aussi.... Le Post qui tombe a PIC

Ca va largement éclairer ceux et celles qui n'osent pas se mettre en avant comme mouah pour dire qu'elles n'en savent pas davantage que ce que je sais ( sourire)

Merci Fierdre pour cet effort de partage .....

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
24/02/2022 à 16:34

Bien vue Fierdre, surtout que ce n'est pas toujours simple pour les cis et certain prennent ça beaucoup plus à coeur qu'on ne saurait le penser.

Exemple : je reviens de faire des courses. Je vois une caisse oû il n'y avait personne. Je demande à la caissière si elle est ouverte et elle me répond non madame. (Apparemment quand je rase mes 3 poiles au menton je suis trop féminin pour qu'on m'appelle monsieur)

J'ai juste corrigé en lui disant que moi c'etait monsieur, elle n'a pas arrêté de s'excuser. Elle en a même pleuré !

Entre nous faire pleurer les femmes ne me dérange mais je préfère les faire pleurer d'émotion. La tristesse et la désolation ce n'est pas mon kiff


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
24/02/2022 à 16:35

Je suis ravi qu'avoir levé le voile sur ce mystère alors! 🤗💖

avatar contributeur de Rosso
Rosso
24/02/2022 à 18:09

Citation de Kitsune #391730

Tu soulèves un point capital (pour moi en tous cas) il m ai aussi arrivé de megenrer des personnes et ça m a rendu malade , c est d autant plus difficile à vivre quand la personne en question est persuadé(e) que c était volontaire . Alors oui je deconne tout le temps , je suis cynique , ronchon tout ce qu on veut et forcément ça ne plaide pas en ma faveur , je comprend que certain(e)s puissent penser que je le fait volontairement .

Citation de Fierdre #391705

Merci pour ces explications et éclaircissements

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
24/02/2022 à 18:25

Citation de Rosso #391750

Mon Très Cher Rossooo, Je sais que certaines personnes peuvent penser que je suis une "Pâle Imitation" de Vous mon très Cher Rosso, ce qui n'est pas le cas, car, SI elles m'avaient lu sur mon Ancien Forum, elles auraient été frappées par la ressemblance dans la manière de s'exprimer, donc, de penser....Des Faux Jumeaux en somme ( sourire)........ Néanmoins, vue que je vous rejoins dans vos propos, je ne vais pas re-écrire ce que vous avez écrit :

"""""""il m ai aussi arrivé de megenrer des personnes et ça m a rendu malade , c est d autant plus difficile à vivre quand la personne en question est persuadé(e) que c était volontaire . Alors oui je deconne tout le temps ,je suis cynique """""""""

Alors! que Nannnnnnnnn, pas du tout, du tout, du tout........

Ce n'est pas toujours facile d'éviter certains préjugés d'où qu'ils viennent......

..............

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
24/02/2022 à 18:48

Citation de Rosso #391750

Tu sais, des fois il y a des gens qui pensent DEVOIR développer tellement d'énergie pour changer la donne, qu'ielles rentrent en guerre contre le monde entier.

Ça ne sert a rien de discuter avec euelles.

J'ai un ami qui a le même genre de problème quand on va boire un coup dans un bar lesbien transfriendly. Moi je fais feminin, donc je suis adopté d'office et même apprécié.( je suis la touche exotique de la soirée 😁 ) Alors que lui, son passing est parfait donc il a le droit a des réflexions sexistes de la part de femmes qui ne comprennent pas sa présence. (Heureusement que la patronne est là pour recadrer)


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Mci38
Mci38
24/02/2022 à 23:23

Merci pour les éclaircissements, les informations..... c'est parfous parfois compliqué, impressionnant quand on est néophyte 😉

avatar contributeur de Maxine
Maxine
25/02/2022 à 00:11

Hello !

C'est très intéressant... Pour ma part j'estime avoir fait 50% du boulot en assumant quasi-publiquement. Mais comme je n'en demande pas trop à la vie, vu que je me considère principalement comme androgyne, c'est moins difficile pour moi que pour d'autres j'imagine. 😅

Les choses concrètes que je vais faire pour finir les 50 autres % : me sculpter naturellement de manière féminine, les sapes, et sûrement prendre quelques hormones car j'aimerais avoir beaucoup moins de poils. J'ai déjà naturellement de la poitrine que j'aimerais conserver, et un sexe qui me convient parfaitement alors je m'estime heureuse.

Du coup le plus dur sera les poils et le style et je me considérerai accomplie, l'apothéose sera de changer de prénom à l'état civil tout simplement. J’espère pouvoir faire tout ça... Bonne chance à vous tout.e.s pour votre parcours !

avatar contributeur de Rosso
Rosso
25/02/2022 à 01:36

Pour le changement de prénom à l état civil ça devrait être un droit pour tous . Déjà le concept de porter un prénom qu on a pas choisi ça me gonfle si en plus il est source de mal-être alors la c est trop .

Perso mon prénom me sort par les yeux , je le déteste , je me suis dis qu avec le temps je m habituerai , ben je me suis planté

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/02/2022 à 01:40

Citation de Rosso #391825

Pourquoi tu n'en choisi pas un autre ?

Etat civil ou pas, on peut t'appeller par le nom que tu choisiras

avatar contributeur de Maxine
Maxine
25/02/2022 à 01:40

Citation de Rosso #391825

Je pense exactement pareil.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
25/02/2022 à 01:59

Citation de Fierdre #391826

Oui en fait c est vrai que peu de personne m appellent par mon prénom (peu de personnes m appellent tout court) mais plutôt par mon pseudo mais dans ma famille rien a faire , j ai un prénom je le garde , hors de questions pour eux de m appeler autrement , alors que si c était inscrit sur cette sacro sainte carte d identité les choses seraient plus simple .

Bon l avantage que j ai c est que les 9 dixième de ma famille ne me parlent plus de toutes façon

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/02/2022 à 02:03

Citation de Rosso #391830

Je veux pas briser un bel espoir mais changer a l'état civil ne garantit pas que ta famille t'appellera autrement. Tout simplement parce que si iels y étaient facilement disposés, iels le feraient même sans l'état civil, a ta simple demande.

Ou peut être suis je pessimiste ? 😶💖

avatar contributeur de Rosso
Rosso
25/02/2022 à 02:10

Citation de Fierdre #391832

Non en fait tu as parfaitement raison , pour ma famille c est désespéré

Par contre je reste convaincu que certaines personnes seraient mieux dans leur vie en ayant le choix de leur prénom enfin surtout pour les personnes qui ont un prénom qui ne correspond pas à leur genre .

J ai connu quelques personnes qui en souffraient vraiment , moi ça me’ gonfle mais bon c est pas dramatique

C est le parcours du combattant pour modifier les papiers (en France en tout cas , peu être que dans d autres pays c est plus simple)

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/02/2022 à 02:19

Ici on rempli les papiers, on paye un pourcentage du prix plafonné a max 50€ en cas de transidentité, il ne faut un papier du psy que si on est mineur non émancipé, et le reste se fait sans nous 🤷

On a d'ailleurs réussi récemment a avoir la mention de sexe non visible sur la carte d'identité, ni même sur la puce électronique. (Mais a l'état civil oui).

On va travailler a la debinarisation du numéro national (le numéro de sécu)

avatar contributeur de Rosso
Rosso
25/02/2022 à 02:27

Citation de Fierdre #391835

Ouais en gros la Belgique à une bonne longueur d avance sur la France , vu la réactivité de nos énarques à mon avis on va attendre encore un moment avant d en arriver là 😔

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/02/2022 à 02:30

Citation de Rosso #391836

On a de la place en Belgique si jamais 😶😶😶

avatar contributeur de Rosso
Rosso
25/02/2022 à 02:34

Citation de Fierdre #391837On a de la place en Belgique si jamais 😶😶😶

Si tu savais combien de fois j y pense , la je suis « bloqué » rapport à ma situation familiale mais ça finira par arriver , bon la Belgique ne va pas y gagner grand chose si je débarque mais moi oui

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/02/2022 à 02:40

Citation de Rosso #391838

Ils arrivent assez bien a me supporter, alors t'inquiète pas 😂😂😂

avatar ancien membre
Ancien membre
26/02/2022 à 07:57

C’est exactement ça, se sentir bien et se sentir nous mêmes, aller vers ce qui nous attire, s’écouter. Ça fait un bien fou. Pas besoin de cocher toutes les cases ni de toutes les refouler.

Ce qui est parfois compliqué c’est plutôt d’être accepté ainsi et de l’assumer dans une société qui n’est pas toujours prête ou qui n’est toujours pas prête lol.

Et puis évidemment nous attirons souvent les regards

avatar contributeur de Victoria Mai
Victoria Mai
27/04/2022 à 20:28

Je remonte ce post, qui m'a éclairé, dont j'ai copié l'apport initial de Fierdre, que je remercie, dans mon carnet pense bête. Certains post devraient pouvoir "rester"... pour moi, celui-ci en fait partie.

avatar contributeur de Dan_69
Dan_69
28/04/2022 à 01:33

Citation de Fierdre #391705

Bonsoir,

Merci.

avatar ancien membre
Ancien membre
28/04/2022 à 08:49 - 28/04/2022 à 08:49

Sujet ô combien important et intéressant, je poste afin de pouvoir suivre ce sujet(comme précédemment dit plus haut)

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
14/05/2022 à 21:38

Petit up éducatif aussi o/

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
15/05/2022 à 22:50 - 15/05/2022 à 23:02

Beau sujet que tu nous a proposé, Fierdre, que j'approuve dans son principe, mais qui me laisse un peu dubitative sur les détails, tu vas certainement me dire que je chipote et tu n'auras pas forcément tort

Pour ma part je dirais plutôt que "la transition commence à être une réussite à partir du moment ou un certain point d'équilibre est atteint"

Dans mon cas j'ai par exemple longtemps eu l'impression de monter un col à vélo (je déteste le vélo traditionnel que j'associe au mot transpiration qui ne correspond pas vraiment à mon idéal féminin, mais j'adore le DH-le vélo de descente à flanc de montagne, ou on remplace la transpiration par l' adrénaline . . ) , et à un certain moment je me suis rendue compte que je n'avais plus à pédaler, ça descendait tout seul . . . je n'avais plus qu'à freiner lorsque vraiment nécessaire . . mais aussi les choses commençaient maintenant à avancer de façon "naturelle" . . . et surtout à partir de ce moment j'avais beaucoup plus de supporters qui m'encourageaient autour de moi que de "réfractaires" . . . pour moi c'est surtout là que se trouve ce fameux point d'équilibre, c'est l'acceptation des zôtres et leur attitude à notre égard . . sans oublier bien sur l'énorme travail sur nos mêmes (et dans la compréhension des zôtres zaussi . . ) qui est nécessaire et même indispensable pour en arriver là .

J'ai aussi l'exemple de plusieurs amies bien plus avancées que moi , qui découvrent avec surprise que même si l'objectif qu'elles s'étaient fixé a été atteint avec succés, elles en veulent maintenant encore davantage, c'est même parfois leurs proches qui le suggerent, comme une amie qui s'est fait suggérer une vaginoplastie par sa propre compagne . . . . je veux dire par là que la notion de "point de confort" est d'une part tres relative et d'autre part surtout évolutive . . . et tres naturelle aussi, en vouloir "encore davantage" signifie simplement qu'on est vivantes . . . .

Pour ma part ma philosophie du moment ressemble assez à celle de Lao Tseu qui aurait dit "Il n'y a point de chemin vers le bonheur, le bonheur c'est le chemin" . . . . vu sous cet angle arreter d'avancer serait donc "se résigner" . . pour moi une transition n'est donc jamais finie, mais je te rejoins sur le moment de cette "bascule" où on découvre que la souffrance de notre cheminement commence à etre remplacée par un réel plaisir . .

Pour reprendre et modifier à peine tes propres termes, le point où on commence à se sentir (enfin) heureuse et qui nous confirme qu'on est bien sur le bon chemin idéal de Lao Tseu . . . ou qu'on a vraiment "trouvé sa voie" . . . heureuses celles qui auront en plus trouvé leur voix, lol

Bises !

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
15/05/2022 à 23:22

Well.

Ton commentaire me laisse un peu mitigé.

Je comprends que c'est ta définition propre de ta fin de transition, mais je suis franchement pas sûr du tout que tout le monde y adhère.

Parce que si je reprends ton raisonnement "et tres naturelle aussi, en vouloir "encore davantage" signifie simplement qu'on est vivantes . . . .".

Ça veut dire que celleux qui ne vont pas eu bout ne sont pas vivant.e.s?

Que si on ne va pas jusqu'à la srs, la transition n'est pas finie? (Spoiler alert, c'est de la merde ça hein)

''Pour reprendre et modifier à peine tes propres termes, le point où on commence à se sentir (enfin) heureuse et qui nous confirme qu'on est bien sur le bon chemin idéal de Lao Tseu . . .''

C'est pas du tout ce que j'ai dis. Toi tu parles de quand on commence a se sentir mieux. Tu parles du chemin. Je reprends tes propres mots.

Moi je dis qu'une transition est considérée comme finie quand une personne se sent bien dans son corps, en harmonie et a atteint l'endroit de la route où il a envie de se construire un cabane pour vivre et pique-niquer le dimanche, peu importe à quel niveau de la route iel se situe.

Y a quand même UNE GROSSE différence. Ne deforme pas mes propos.

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
15/05/2022 à 23:30 - 15/05/2022 à 23:39

N'interprete pas non plus mal mes propos, je ne pense pas qu'on affirme des choses tellement différentes . . et désolée de t'avoir autant choquée, je ne recommencerai plus

Seule remarque je ne pense pas etre en "fin de transition" comme tu le dis, je n'ai pas ta chance de considérer que je suis au bout du chemin . . .

avatar contributeur de Alithia
Alithia
15/05/2022 à 23:40

Je pense pas que le problème sois que tu ne recommence plus.

Le problème, et ce n'est pas que le tiens.

C'est de faire des généralité de sa propre expériences.

Ce que je veux dire, c'est que ta définition marche pour toi, mais pas pour les personnes qui veulent une transition minimaliste, si je puis dire, ou une transition évolutive, qui pensaient allez plus loin, et s'aperçoivent qu'il n'y a pas besoin.

Il existe plein de personnes différentes qui vivent leurs transitions, ou qui ne la vive pas de manière différente.

Il ne faut pas dire, comment doit être une transition, quand elle est fini, quand elle peux être vus comme "réussis" ou non.

Car ça n'appartiens qu'à nous même.

Voilà, a mon sens, et humble avis, le problème!

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr