Ma femme n'aime pas mes enfants

avatar contributeur de LostHope
LostHope
19/01/2022 à 23:35

Bonjour

Pour le contexte

Je suis avec une femme depuis 2 ans

Avant cela j'étais en couple avec un homme , le père de mes enfants

Ma compagne n'a pas d'enfants et a toujours été lesbienne

Mon ressenti :

J'ai l'impression qu'elle ne supporte pas mes enfants

Ils ont 6ans et 9ans

J'avoue moi même qu'ils sont parfois très prenants et pénibles mais ce sont des enfants....mes enfants (j'ai la garde intégrale)

A ce jour elle ne souhaite toujours pas vivre avec nous (et quand les enfants sont trop embêtant) elle refuse de me voir ou part de chez moi

Mes enfants ne vont pas chez elle non plus (au début oui , j'avais même acheté un lit pour qu'ils viennent dormir) mais elle m'a clairement fait comprendre qu'ils sont mieux chez eux , donc chez moi

Elle ne veut pas prendre les vacances en même temps que nous

De plus les enfants eux aussi ont compris et sentit ses retissances et du coup ils se sentent coupable quand elle refusent de venir

Je ne sais plus quoi penser

J'essaie de me mettre à sa place , d'être tolérante et comprensive mais ça me pèse....

Elle me dit qu'elle nous aime , qu'elle veut qu'on vivent ensemble mais dans ses actes c'est tout le contraire

(Elle trouves toujours des tas d'excuses pour ne pas venir nous voir tous les jours (on vit à 15mn l'une de l'autre ) et plus ça va moins je suis dupe)

Avez vous déjà connu ce genre de situation ?

Pouvez vous me donner vos points de vue?

Merci d'avance

Bonne soirée

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
20/01/2022 à 00:07

J'ai eu un ex comme ça.

A un moment, j'en suis venu a devoir choisir entre la voir elle ou ma fille.

La question ne s'est même pas posée. Je l'ai virée de ma vie aussi sec. Et sans aucun regret.

Parce que personne ne devrait jamais essayer de se mettre entre moi et ma fille, ou même me faire sentir que ma fille est quoi que ce soit de négatif.

Chez nous on dit '' si tu aimes l'arbre, tu aimes le fruit ''

Après bien sûr, ce ne sont pas les mêmes personnes, et leurs raisons sont probablement différentes.


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Rosso
Rosso
20/01/2022 à 01:15

Bonsoir

Désolé mais comme @Fierdre mon point de vue est que soit ta copine accorde ses actes avec ses paroles soit je ne vois pas comment la situation pourrait être viable .

Franchement que tes enfants soient turbulents ou non n est pas la question , ils ont 6 et 9 ans , ils ont besoin d’ amour et d affection pas d une personne qui les fuit .

Excuses moi je ne suis pas du genre à vouloir voir les couples se défaire mais la il s agit du bien être de jeunes enfants

Ta copine n a aucune obligation à s en occuper ni à les supporter ni même à les apprécier ça c est vrai , par contre toi oui .

Je ne veux pas paraître agressif ou te faire mal , je comprends que tu es amoureuse et que tu vis une situation ultra pénible , j en suis désolé mais une femme (ou un homme) qui n accepte pas les enfants de son ou sa partenaire pour moi ce n est pas possible

avatar contributeur de Kitsune
Modération Kitsune
20/01/2022 à 02:25 - 20/01/2022 à 02:27

Citation de LostHope #387620

Tu demandes un point de vue, alors il n'engagera que moi. Quand on aime une personne, on l'aime dans sa totalité et non ce qui nous arrange ou nous plaît. Et tes enfants sont un bout de toi.

En plus tes enfants sont relativement jeune, ce qui veut dire qu'elle pourrait participer a leur éducation. Non pas en se substituant a l'un ou l'autre parent mais faisant découvrir des choses divers. Ce qui est à la fois gratifiant et surtout, ça construit le relationnelle.

Je ne sais pas m'y prendre avec les enfants. Je suis d'un naturel avenant et joueur. Du fait de ma taille, (1m50) les enfants ont vite fait de me prendre pour un des leurs. Du coup il arrive que je sois dépasser par les événements. Au départ, je battait en retraite. Puis une de mes amie, qui a été nourrice, m'a expliqué comment m'y prendre pour mieux m'en sortir. Et puis ma soeur m'a aidé aussi.

Peut être que ta copine a besoin d'aide pour apprendre à mieux gérer tes enfants ?

Si le problème n'est pas là, j'ai bien peur que ta situation soit insoluble !

Bon courrage


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
20/01/2022 à 06:24

Je fuis belle-mère et maintenant je suis mère.

Un vent de panique soufflait en moi avant de rencontrer les filles de mon ex. J'ai lu sur l'art d'être marâtre.

La seule chose que j'ai retenue est que les adultes et les enfants ne sont pas obligés de s'aimer.

Je trouve cette injonction d'amour obligatoire très culpabilisante ( sur la même logique on doit aimer le beau-père misogyne, la belle-mère intrusive et tonton dégueulasse).

Pour les grands et les petits réunis.

Par contre, discuter ouvertement du sujet avec la ou les personnes qui semble.nt mal vivre la situation, peut-être une piste.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Farf
Farf
20/01/2022 à 08:12

Salut LostHope

Je comprends ton désarroi...

J'ai juste envie de te dire très simplement que toutes les femmes du monde n'ont pas pour vocation de faire des enfants, ni d'en avoir... Et que pour autant, ça ne signifie pas que ces femmes ne les aiment pas.

J'ai un peu l'impression, à travers tes mots, que ta compagne avance prudemment, et est consciente de ses capacités, autant que de ses incapacités. Personnellement je trouve cet aspect plutôt rassurant, d'une certaine façon.

Tu dis qu'il lui est arrivé de partir alors que tes enfants se montraient agités... J'imagine bien que ça ne t'a pas fait plaisir, mais qu'en aurait-il été si elle était restée ? Auriez-vous, tous, passé un moment agréable, au milieu des tensions des uns et des autres ? Si dans ces moments ta compagne se sent dépassée, dans l'incapacité de faire face à cette situation, je ne trouve pas que son choix de partir soit condamnable, loin de là.

Tu évoques le "ressenti" de tes enfants. Est-ce que ce ressenti, ils te l'ont clairement formulé ?

Tu l'amènes sous l'angle de l'attitude de ta compagne... Ok. Je ne veux pas te jeter la pierre, mais à aucun moment tu ne parles de ta frustration... Or elle est palpable, dans tes mots. Et tes enfants la captent aussi, très probablement.

D'ailleurs eux, qu'en disent- ils ? Est-ce qu' ils sont prêts à vivre au quotidien avec ton amoureuse ? En ont-ils envie ? Sont-ils prêts à te "partager"?

De ton côté, quelle attention accordes-tu à ta compagne, en présence de tes enfants ? Selon toi, quelle est sa place parmi vous ?

Je t'invite à en discuter sereinement avec elle, sans l'accabler, et en ne la culpabilisant pas.

avatar contributeur de Nymeo
Nymeo
20/01/2022 à 09:21

Salut,

c 'est une situation délicate et le dialogue est primordial car chacune de vous a un vécu diffèrent. Lui as tu parlé de tes attentes et de tes ressentis, as tu écouté les siens? Trouver sa place auprès des enfants de sa compagne n'est pas facile (et encore moins lorsqu'on est pas parent soit même car c'est un monde, un fonctionnement qui lui est étranger). Et ce n'est pas par ce qu'elle ne souhaite pas vivre avec vous qu' elle ne vous aimes pas. D'ailleurs est on forcement obligé de vivre avec la personne qu'on aime ou de la voir quotidiennement? Est ce que vous avez les même attentes l'une et l'autre concernant votre couple?

Elle a peut être juste besoin de temps, de d'abord construire la relation avec toi, en tant qu'individu (ce qui est important), afin de pouvoir trouver la relation adéquate avec tes enfants. Car elle est avec toi en premier lieu pour toi et pas pour tes enfants, même si elle les accepte et qu'elle les aimes. Elle a probablement le besoin d'avoir plus de moments seuls avec toi. Est ce que vous arrivez à en avoir quand même suffisamment pour vous satisfaire l'une et l'autre, ou est ce compliqué?

Mais oui c'est difficile de refaire sa vie en étant parent full time de petits êtres et comme ce qui touche les enfants touche également les parents, alors si tu penses qu'elle rejette tes enfants, alors par extension tu penses qu'elle te rejette également.

Bref, les réponses tu les auras en la questionnant elle (pas en mode interrogatoire non plus mais plus dans un dialogue accueillant ), pas nous.

avatar contributeur de Alma08
Alma08
20/01/2022 à 09:41 - 20/01/2022 à 09:51

Il y a des Avis tres ouverts d'esprit. J'adore vraiment cette capacité à se mettre aussi à la place de la compagne qui met une distance avec les enfants de l'autre. Je peux aussi comprendre mais personnelement, il n'y a Pas de questionnement posible pour moi. Mes enfants Avant tout.

D'une autre part, qu'est-ce qu'on souhaite quand on se met en couple? Partager un bout de chemin ensembles et se soutenir, dans les bons et moins bons moments ( c'est ma perception, les attentes peuvent etre differentes).

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Farf
Farf
20/01/2022 à 10:24 - 20/01/2022 à 11:00

D'une autre part, qu'est-ce qu'on souhaite quand on se met en couple? Partager un bout de chemin ensembles et se soutenir, dans les bons et moins bons moments ( c'est ma perception, les attentes peuvent etre differentes).

Salut Alma !

Ce dont tu parles ne vaut-il pas pour l' amitié également ? 🙂

Ce bout de chemin que tu évoques, il y a mille et une façons de l'emprunter !

Et je crois que c'est précisément ce que LostHope ne devrait pas perdre de vue !

avatar contributeur de Alma08
Alma08
20/01/2022 à 10:42 - 20/01/2022 à 10:42

Citation de Farf #387646

😍

avatar ancien membre
Ancien membre
22/01/2022 à 09:29

Bonjour,

Je ne vais pas directement répondre au sujet mais seulement proposer une distinction:

Chaque parent aime son enfant (enfin, ça devrait être ainsi mais la réalité des maltraitances montre que mon affirmation n'est pas un absolu).

Chaque enfant n'est pas aimable en soi cad par sa condition d'enfant. Il s'agit d'un être humain avec une personnalité qui existe depuis la naissance.

Cela dit, je rejoins également les propos de Farf et d'Hystorie.

avatar ancien membre
Ancien membre
22/01/2022 à 10:36

Bonjour LostHope,

Il y a un autre aspect qui peut aussi entrer en jeu pour moi : L'éducation des enfants.

Parce que la façon d'éduquer les enfants (ou de voir l'autre le faire), cela peut toucher à des valeurs profondes et/ou des difficultés relationnelles.

Je pense, mais cela n'engage que moi, qu'il est toujours bon d'aborder ce sujet quand on a des enfants et qu'on souhaite fonder une famille recomposée. Cela ne veut pas dire tout négocier mais simplement écouter les ressentis de chacun par rapport à cette question (sensible). Et voir quelle place donnée au nouvel adulte qui la compose (une place d'adulte responsable). Les familles recomposées qui fonctionnent autour de moi ont toutes réorganisé (de façon plus ou moins profonde) les rapports de tous les membres qui les composent.

Et je suis d'accord sur le fait qu'un enfant est une personne comme une autre avec lequel on peut avoir plus ou moins d'affinités (et reciproquement). La question pour moi porte davantage sur l'organisation de la famille qu'une quelconque injonction a aimer.

Plume

avatar contributeur de Rosso
Rosso
22/01/2022 à 11:18

Citation de Plume #387989Il y a un autre aspect qui peut aussi entrer en jeu pour moi : L'éducation des enfants.Parce que la façon d'éduquer les enfants (ou de voir l'autre le faire), cela peut toucher à des valeurs profondes et/ou des difficultés relationnelles.La question pour moi porte davantage sur l'organisation de la famille qu'une quelconque injonction a aimer.

merci 🙏 voilà tres exactement les points qui sont essentiels pour moi aussi .

avatar contributeur de ChopSuey
ChopSuey
22/01/2022 à 12:43

Salut!

Perso, je n'aime pas les enfants, du coup je n'accepte les relations durables qu'avec des personnes qui n'en veulent pas ou n'en ont pas pour éviter de devoir partir plus tard, quand les sentiments sont là. Je préfère que les choses soient claires dès le début pour que personne ne souffre. Je me permets de donner mon avis sur ta situation vu que je pourrais être à la place de ta compagne, si j'avais laissé une ouverture à ce niveau là.

Quand on se sait capable de les supporter, la relation est possible, mais si elle est comme moi, je pense malheureusement que c'est voué à l'échec, car soit tu auras l'impression un jour qu'elle te demande de choisir entre elle et eux (et ça sera forcément eux..) soit elle partira d'elle même... Les enfants et les animaux sont vraiment décisifs pour entamer une relation car, normalement, tu ne peux/veux pas t'en débarrasser pour faire de la place à quelqu'un. Autant pour certains sujets il est possible de s'arranger, de trouver un terrain d'entente, de cohabiter sans que cela ne soit trop dérangeant. Mais pour d'autres, quand ça implique des êtres vivants, c'est malheureusement impossible.

Je suppose qu'elle a toujours su que tu es maman... Peut être qu'elle a voulu voir si c'était possible, parce que tu lui plaisais vraiment, mais visiblement ça ne l'est pas. Et tu ne peux pas la forcer à supporter tes enfants, surtout si ils ont des caractères un peu difficiles 😅 Et après tout, il y a largement assez d'humains sur Terre pour laisser filer un amour qui risque de ne pas durer...

Je suis presque d'accord avec ceux qui disent que, quand on aime quelqu'un on le prend en entier... Sauf que là, il ne s'agit pas de ton caractère, de souvenirs/traumatismes du passé, d'habitudes bizarres/chiantes, une religion ou que sais je, ce sont des enfants donc d'autres personnes qu'elle n'est pas obligée d'aimer... C'est un peu différent. Je pense que vous devriez en discuter calmement et éventuellement vous séparer si la situation te pèse trop ou si tu n'acceptes pas de vivre séparément. La forcer à les fréquenter ne serait pas sain et ça finirait par nuire à votre relation... Il faut qu'elle s'épanouisse aussi, qu'elle vive dans un environnement qui lui plaît. Toi tu aimes forcément tes enfants vu que ce sont les tiens. Et tu aimes les enfants tout court vu que tu en as voulu. Mais ce n'était pas son projet à elle et elle ne peut pas sacrifier son bonheur pour le tien. Être en couple c'est être heureux à deux... Donc à moins d'accepter de ne la voir que lorsque tes enfants sont chez leur père et vivre séparément tant que tes enfants n'ont pas atteint un certain âge qui les rendra supportables, il n'y a pas 36 solutions, et j'en suis désolée pour toi 🙁 S'il y a des concessions à faire, c'est forcément de ton côté puisque c'est largement + facile de vivre séparément que de subir des enfants qu'on a jamais désirés et qu'on arrive pas à apprécier... A toi de voir si tu l'aimes assez pour accepter ça. Là le "si on aime quelqu'un on le prend tel qu'il est" fonctionne, vu qu'il s'agit de goûts et pas d'un autre être vivant impliqué dans la relation. T'as toutes les cartes en main! 😉 Courage!

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
22/01/2022 à 13:01

Oui, fin...

C'est pas sain pour elle, ok.

C'est pas non plus sain pour les enfants qui vont sentir de l'hostilité ou un malaise.

Et c'est pas sain non plus pour le parent partagé entre ses enfants et la nana.


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar ancien membre
Ancien membre
22/01/2022 à 13:50

@Fierdre,

De quoi tu parles quand tu dis "ce n'est pas sain"? Je n'ai pas compris le sujet de ta phrase je crois..

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
22/01/2022 à 13:59

Citation de Plume #388010

Je répondais a ChopSuey, désolé ^^

Il m'a semblé, peut être a tort(?), qu'elle mettait beaucoup l'accent sur le côté non sain possible de la relation pour la nana, en eludant un peu l'impact sur les autres protagonistes.

Mais on s'est peut être mal compris aussi.

(J'ai pas regardé ton profil, ChopSuey, si tu ne te genre pas au féminin, dis le moi, que je corrige)


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar ancien membre
Ancien membre
22/01/2022 à 14:01 - 22/01/2022 à 14:13

@Fierdre,

Ah ben comme quoi les perceptions de chacun.. Moi à la lecture j'ai surtout retenu qu'elle avait conscience de ses limites et qu'elle évitait de vivre ce genre de situations (inconfortables pour tous).

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
22/01/2022 à 14:03

Citation de Plume #388013

Comme quoi ^^

Peut être qu'on a des interprétations différentes parce qu'on a des vécus, et donc des points de vue, différents? ^^


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de ChopSuey
ChopSuey
22/01/2022 à 19:10

Citation de Fierdre #388008

J'ai mis l'accent sur sa compagne parce que, comme dit dans mon message précédent, je peux mieux imaginer ce qu'elle peut ressentir. D'autres personnes ont davantage mis l'accent sur le ressenti de LostHope ou des enfants, donc pourquoi ça ne serait pas possible de le faire sur sa compagne? Ca doit être super difficile pour elle vu que, visiblement, elle ne se sent pas libre de s'exprimer franchement sans avoir peur de la blesser ou de passer pour une mauvaise personne... LostHope a demandé des points de vue, donc j'ai donné le mien. Comme tu l'as dit, chacun interprète son message différemment en fonction, entre autres, du vécu etc. Niveau sensibilité c'est pareil... 😊 La mienne penche davantage pour le ressenti de sa compagne.

(Je me genre au féminin et, même si ce n'était pas le cas, ça ne me dérangerait pas d'être mégenrée. Pour moi le genre n'est qu'un détail, donc ne t'en fais pas. Mais c'est gentil de demander 😊 c'est vrai que ça peut blesser)

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
22/01/2022 à 19:16

Citation de ChopSuey #388059

C'est ce qu'on disait, on a des perceptions différentes ^^


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
22/01/2022 à 21:54

Hello,

Pas la peine d'y aller par 4 chemins, le postulat de base évoque le fait que :

ta compagne est avec toi pour toi et ne souhaite pas que des enfants fassent partie de votre relation. Cela est fréquent et tout aussi compréhensible d'ailleurs. A te lire tous les signes sont là malheureusement.

Il y a des personnes à qui ça ne pose pas de souci et d'autres qui ne veulent que le couple. Cela ne se change pas, c'est intrinsèque à la personne et à ce qu'elle recherche dans sa vie amoureuse. Forcer le passage est selon moi une très mauvaise idée; aussi une discussion franche et claire s'impose avec ta compagne en posant carte sur table et sans faire de concession car, il est des choses qui ne peuvent être concédées, notamment s'agissant d'enfants.

Mon avis franc et direct n'engage que moi bien évidemment.

avatar contributeur Sahine
Sahine
28/01/2022 à 15:30

Bon j'avais écris un lonnnng message mais il s'est effacé au moment de l'envoi.

donc je vais résumer:

ton message me parle car je suis en couple avec une femme, qui ne veut pas d'enfants, et j'en ai 2 en garde exclusive également!

1) Je pense qu'il est important de définir vos envies/souhaits dans une relation...en général!

perso je sais que le côté "famille" est très important pour moi, et je ne me vois pas en couple avec quelqu'un/e qui n'aime pas passer du temps avec moi ET mes enfants. J'adore ces moments à 4, que ce soit chez nous tranquille ou en sortie...

2) Ton message laisse penser que c'est à cause de tes enfants que vous ne vivez pas ensemble....est ce qu'elle te l'a dit en ces terme là?

Etant hypersensible j'ai énormément besoin de temps solo, pour me ressourcer, faire mes trucs tranquille dans mon coin, avoir ma bulle et je ne supporterai pas d'être en permanence avec du monde, que ce soit mes enfants ou ma femme... je peux donc très bien imaginer une raison "logistique" plus qu'affective au fait que vous ne vivez pas ensemble...

Connaitre la raison permet de trouvez des ajustements.... ne supporte t'elle pas le bruit des enfants, le fait de ne pas savoir comment s'y prendre avec eux..?

3) les différentes visions de l'éducation...bon, j'avoue j'ai du mal à discuter éducation avec des non-parents, parce qu' "avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants" mais quand il s'agit de la personne que je veux voir dans ma vie, avec qui je veux vivre ben....naturellement je lui laisse/elle prend sa place auprès d'eux. En fait ça se fait tellement simplement dans mon cas (et c'est bien la première fois!) que je ne me pose pas trop de questions à ce niveau là.

Mais clairement les enfants peuvent faire remuer beaucoup de choses en nous par rapport à notre enfance, notre vision des choses, nos manques etc (tu le sais autant que moi ;-) ) Il peut être intéressant d'aborder le sujet avec elle, non?

Les discussions sont nécessaire mais pas toujours simple alors bon courage à toi, et au passage, je serai heureuse de pouvoir échanger avec une autre maman qui a refait sa vie avec une femme, si ça te dit, par mp!

avatar ancien membre
Ancien membre
05/02/2022 à 20:42

Coucou,

tu dis "J'avoue moi même qu'ils sont parfois très prenants et pénibles mais ce sont des enfants...."

et puis "Mes enfants ne vont pas chez elle non plus (au début oui , j'avais même acheté un lit pour qu'ils viennent dormir)"

et puis "des tas d'excuses pour ne pas venir nous voir tous les jours".

Sans te manquer de respect n'as tu jamais pensé que tes enfants sont particulièrement épuisants à supporter (comme à peu prêt 90% des enfants en ce bas monde en particulier à cet âge) et que peut-être elle ne souhaite pas les supporter "tous les jours" ni transformer son peu d'espace libre CHEZ ELLE en espace pour tes enfants.... ni passer son peu de temps libre, après probablement une dure journée de travail, chez vous, au milieu du bruit et de l'agitation.

Je dirai que manifestement, sa faute a été de manquer de clarté au nom de son amour pour toi... Elle aurait du avouer dès le départ qu'elle supporte pas les enfants. Y a plein d'gens qui supportent pas les enfants et qui n'arrivent pas à faire semblant.

Ma copine a une nièce, elle l'a ramené une fois, j'ai eu besoin d'aller faire plusieurs pauses pour tenir la journée.... Un moment la gamine m'a demandé si je voulais jouer à je ne sais quel jeu de société. J'ai évidemment répondu non et suis partie.

Mais ma copine ne m'impose pas sa nièce h24 par la grâce de Dieu.

Je pense que tu devrais aussi te poser les bonnes questions. Te sens tu réellement obligée d'imposer ces enfants dans ta relation ? Pourquoi ? Ne peux-tu pas dissocier les deux ? Accorder du temps QUE pour ta copine et accorder du temps QUE pour tes enfants et parfois évidemment accorder du temps QUE pour toi... Par exemple, proposer à ta copine de te rejoindre une fois que les enfants sont couchés à 20h/21h pour regarder un film en amoureuses.... paisiblement. Payer les services d'une nounou ou les déposer chez papi mama le temps d'un week-end. C'est ni un abandon ni un renoncement et ça va pas les traumatiser. Après, rien n'empêche toutes les deux ou trois semaines un petit repas tous ensembles.... Mais oui tu peux pas forcer le vivre ensemble. Je ne comprends même pas comment elle a pu supporter ça aussi longtemps sincèrement, elle devait vraiment t'aimer énormément.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
05/02/2022 à 21:34

Citation de Havet57 #389632

Oui ne pas aimer les enfants d’ accord , les trouver insupportable ok , ne pas vouloir partager leur vie ça se comprends . Chacun sa façon de voir les choses mais alors pourquoi dire qu’ elles les aime et qu’ elle veut vivre avec ?

avatar ancien membre
Ancien membre
05/02/2022 à 21:45 - 05/02/2022 à 21:51

Citation de Rosso #389635

J'pense qu'aujourd'hui on est dans un délire de "faut pas offenser les gens quelqu'en soit le prix". Inconsciemment elle a du se dire qu'avec le temps elle arriverait peut-être à s'y faire, ajouter à ça le feu sacré de la relation nouvelle. Mais au fil des mois manifestement elle a du prendre conscience du niveau de pénibilité, à la fois des enfants en soi, mais aussi de la maman qui me semble, disons le, très exigeante.

Le coup d'installer un lit chez elle pour ses gosses, ça vraiment c'est la première fois que j'lis une chose pareille.

Mais encore une fois, j'pense que effectivement, je le redis, sa faute a été de ne pas dire la vérité et l'avouer frontalement. C'est dur de dire sans passer pour une affreuse sorcière "en fait j'suis désolée mais j'peux pas supporter tes gosses.... j't'aime profondément mais juste toi. Et j'veux pas avoir à supporter le package. Peux-tu ou non faire la part des choses ?"... Prendre le risque d'accueillir une éventuelle réponse négative.... et donc finalement une rupture. C'est pas facile, surtout que visiblement y a quand même eu de l'engagement de sa part.... elle a quand même accepté qu'on vienne installer des meubles chez elle, que sa meuf, de temps en temps se pointe avec ses enfants pour passer les nuits, comme si chez elle c'était un hotel disneyland... C'est pas rien... Clairement pas tout le monde aurait accepté ne serait-ce qu'un dixième. Elle a été à la fois courageuse et à la fois paradoxalement lâche. J'pense qu'elle a voulu essayer tout simplement.

Mais bref selon moi faut arrêter là le carnage.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
05/02/2022 à 21:51

Citation de Havet57 #3896

Je te rejoint sur le fait qu’il y a eu à la base un manque de sincérité ou bien sa copine à tout simplement surestimer ses capacités d acceptations .

Maintenant j avoue que comme toi je ne vois pas de solutions

avatar contributeur Sahine
Sahine
15/02/2022 à 10:09

Citation de Havet57 #389637

Et bien si si je t'assure que ça existe les femmes qui installent un lit pour les enfants de sa compagne chez elle, la mienne a même récupéré des sièges auto pour sa voiture pour qu'on puisse faire des sorties tous les 4!

Ne pas vouloir d'enfants ne veut pas dire "ne pas aimer les enfants" ou "ne pas vouloir vivre avec des enfants" ça peut simplement vouloir dire "ne pas vouloir donner la vie" "ne pas vouloir se reproduire soit".

Quand on choisi quelqu'un on prend le tout! mais on peut imaginer que ça sera super et que tout roulera et bim on se prend la réalité de la vie avec des enfants en pleine face et on se rend compte que c'est pas pour nous? ou juste que c'est pas comme on l'avait imaginé et qu'au quotidien c'est trop....ce qui n'empêche pas de les aimer et de vouloir passer du temps ensemble!

avatar contributeur de ChopSuey
ChopSuey
15/02/2022 à 20:32

Citation de Sahine #390557

Sauf que visiblement, elle n'a pas envie de passer du temps avec eux... Et non, l'amour n'implique pas de tout prendre. On peut aimer quelqu'un sans accepter certaines choses. Après faut voir si on veut s'adapter quand même ou si on préfère abandonner et aimer une autre personne + compatible

avatar contributeur de Natur'Layl
Natur'Layl
15/02/2022 à 21:20

Bonsoir Losthope,

Ce que je comprends de l'attitude de ta compagne qui semble mettre à distance la possibilité de former une famille recomposée, c'est qu'elle n'est peut-être pas prête à instaurer une relation co-parentale et qu'elle est pour le moment plutôt tournée vers une relation conjugale. Pour autant, il me semble que son attitude ne fait pas frein à un lien d'affection et de proximité avec tes enfants. Peut-être peut elle prendre place au sein de ta famille qu'à temps partiel et qu'elle a besoin de temps et de sécurité intérieure pour être plus présente, en tout cas comme tu le souhaiterais. Ce qui est important, à mon humble avis, c'est qu'un lien d'affection se tisse doucement mais sûrement entre elle et tes enfants et qu'elle devienne à terme un repère familial solide et sécurisant pour eux. Essaie de marcher à côté d'elle et à son rythme... "Rien ne sert de courir, il faut partir à point."



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr