Mauvaise expérience sexuelle vos avis svp !!!!

avatar contributeur anonyme
Anonyme
15/01/2022 à 01:11

Salut à tous,

J’ai 26 ans et j’ai jamais couché avec qui que ce soit.

Mais j’ai toujours su que j’étais lesbienne, notamment j’aime une femme de tout mon cœur on n’est plus ensemble on était mais ça s’est finit à cause de moi on n’avait pas encore eu de relations sexuelles car ça s’est finit rapidement mais je l’aime toujours éperdument depuis 2 ans qu’on est plus ensemble.

Comme je n’ai jamais eu de rapports sexuel à mon âge j’avais honte, je me suis inscrite sur un site de plan cul.

J’ai discuté avec une avec qui le feeling était très bien passé et physiquement ça allait mais quand je l’ai vu en face à face ça m’a un peu refroidi en plus j’avais réservé l’hôtel quelques heures bref on décide d’y aller je n’allais pas courir chez moi pour la laisser en plan quand même.

On monte dans la chambre et je lui dis que je n’ai jamais eu d’expérience sexuelle, elle me dit qu’elle s’en fout que c’est rien.

On a parlé pendant 1h30 car je voulais quand même une expérience sexuelle car je dois me débloquer sur ça comme de base je suis hyper timide, mais elle ne me plaît pas, je me suis assise sur la chaise et elle allongeait sur le lit. Elle me dit, dis moi ce que tu veux et je fais je lui ai dit qu’elle me fasse juste plaisir même si de base j’aimerais être dominatrice et même j’aime une femme en question qui est dans ma tête extrêmement donc lui faire plaisir pas possible.

Désolée pour les mots crus, elle commence à me lécher très très bien mais j’ai eu mal au clitoris et aucune sensation, elle me doigte un peu de sensation sans plus, je n’ai en aucun cas gémit ni quoique ce soit, elle me regardait en mode « c’est quoi ce délire » ensuite elle me dit allonge toi sur moi pour que je l’embrasse, je l’ai embrassé 3-4 fois et j’avais limite la nausée mais heureusement qu’elle n’a pas remarqué je lui ai dit que je ne me sentais juste pas encore à l’aise pour ça.

Brefff j’ai trop honte ma première expérience sexuelle une vraie merde, vraiment.

Est-ce vous aussi ça vous est arrivé ?

avatar contributeur de Lovinette
Lovinette
15/01/2022 à 09:45 - 15/01/2022 à 09:46

Salut Anonyme, alors moi j’ai 23 ans et lesbienne et je n’ai jamais couché avec personne nn plus et je pense pas que je le ferais un jour, je suis asexuelle où peut-être graysexuels mais c’est pas le sujet bref.

Je pense après ce n’est que mon point de vu car moi je me sentirais pas de faire cela ( plan q) mais après chacun fait comme il veut il n’y à aucun jugement de ma part.

Peut-être que tu a pas pu de débloquer, car la personne ne te plaisait pas, ou car comme tu la précisé tu a quelqu’un d’autre dans la tête, après il y avait sûrement le stress qui a dû jouer aussi, plein de facteurs on fait que cette expérience a été mauvaise pour toi. En ce qui concerne la honte, je pense que y’a pas de raison, je pense que une fille qui n’a jamais eu d’expérience sexuelle a forcément honte au fond d’elle car elle ne sait pas comment faire, si elle fait mal, bien ou pas, mais à mon avis tu na pas à avoir honte de toi tu est peut-être juste déçue.

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
15/01/2022 à 10:31

Bonjour anonyme, rien d'étonnant à ce que tu as vécu. Tu t'es forcé pour avoir une relation avec quelqu'un sui ne te plaisait pas.

Avoir envie de connaitre le sexe n'est pas un passe-droit en soi pour le plaisir.

En plus quand tu es amoureuse, ce n'est pas que 2 corps, ce sont aussi des élans, des fantasmes, des jeux de séduction et un apprentissage de l'autre. De ses réactions, de ses émois et de toutes ces envoler qui mettent le feu.

Ça, ça ne s'improvise pas, à moins d'être de cette trempe de femmes qui vont de rencontre en rencontre avec une volupté qui leurs est propre.

Perso les plan cul très peu pour môi et visiblement, pour toi aussi


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
15/01/2022 à 11:42

Citation de Anonyme #387161

Bonjour Anonyme, bonjour à toustes,

Il y a beaucoup de "cordes" différentes dans votre nœud Gordien !!!

De la lecture de votre texte, j'aperçois :

  • une "trouille" : c'est normal pour toutes premières fois en sexualité amis aussi en entretien d'embauche, pour un artiste lors de la première, le premier accouchement voire même ici pour appuyer sur le bouton "Envoyer" après avoir tapé son texte en redoutant les effets qui vont "partir dans tous les sens" sauf celui que vous aviez imaginé en écrivant !

  • Une dysphorie provoquée par votre comportement vis-à-vis de la demoiselle PlanCul * charmante et compréhensive pour tenter de suivre votre souhait d'apprendre.

  • Une double-boucle relationnelle (DBR). Pas simple à exprimer sommairement.... 🤔 alors, très simplement, trop même, une personne n'est pas un jouet, quelque chose sur lequel on s'entraîne... Si ce sujet vous interroge, nous pouvons l'explorer ci-après ou par MP...

  • une imagination dérivante : attention de ne pas lire et comprendre "déviante" fortement connoté péjorativement !

  • une difficulté à coordonner entre maîtrise et "laisser-faire". Complexe à développer ici... pareil que pour la DBR.

  • enfin une honte très disproportionnée résultant de tant de difficultés et d'apriori sur la 'chose sexuelle' qui par effet boomerang vous bloque encore plus profondément dans votre désespoir.

Permettez-moi Anonyme, d'abord de vous rassurez sur votre situation, de ne point vous enfermer dans une spirale d'être asociale ou autre pensée névrotique.... Le peu que vous avez exprimé ici m'en convainc.

Ensuite, comme il nous faut considérer votre blocage comme un nœud Gordien, il est évidemment impossible d'agir comme Alexandre en coupeur de cordes ! Mais chacune de mes observations (cordages) peuvent aisément être appréhendées et tirées du p***tain de gros nœud progressivement et donc efficacement. 😄 😉

Pour cela, je vous le propose ici dessous de votre demande d'aide, avec nos amis betones ou si vous le souhaitez en MP si votre honte est encore difficile à assumer avec nous toustes.

Affectueusement, Anonyme,

Bien à vous toustes 🤗

(*) "PlanCul" est un surnom pour la nommer sans aucun apriori négatif dans ce surnom, juste circonstanciel pour nous ici.


N'attendez rien du XXIe siècle ; C'est le XXIe siècle qui attend tout de vous...

avatar contributeur de CosmicNova75
CosmicNova75
19/02/2022 à 12:06

Hello,

Je pense qu'il y a bien plus de 1e fois désagréables qu'on ne le pense. Simplement, c'est qch qu'on préfère taire par pudeur, par honte ou par peur du jugement.

Je trouve qu'en général, la pression sociale autour de la sexualité est assez forte malheureusement.

Entre ce qu'on dit aux autres, entre ce qu'on fait vraiment, et ce qu'on voudrait réellement expérimenter ou être, il y a un fossé.

Concernant les 1es fois, on n'est pas censés tout savoir bien faire dès la première nuit! Il faut bien apprendre et découvrir d'abord. Et c'est vrai que c'est bien si le ou la partenaire fait preuve de douceur et de bienveillance. C'est plus facile je pense quand on connait la personne car on est en confiance.

Il ne faut pas avoir honte de ne pas avoir eu de relations sexuelles avant 26 ans. La sexualité est propre à chacun, elle a son propre rythme.

Du coup, non seulement tu t'es peut-être mis la pression d'avoir cette relation à tout prix pour "essayer" et faire comme tout le monde, mais en plus tu n'as pas vraiment matché avec la fille. Je comprends que l'expérience n'ait pas été super.

Personnellement, la mienne était mitigée aussi. J'ai fait l'étoile de mer tout du long (lol), et j'étais limite terrorisée car je ne savais pas ce qu'il fallait faire ni ce que JE devais faire EXACTEMENT à ma copine. Ma vision des choses étaient plutôt floue!

Il y a des choses qu'on n'apprend pas dans les manuels (encore moins hétéronormés) et les vidéos porno évidemment ne reflètent pas la vie réelle.

Tout ceci pour te dire que tu n'es pas la seule à vivre ce genre de premières fois en demi teinte (voire foireuses) ! J'espère surtout que celle-ci ne t'a pas coupé l'envie de faire de nouvelles rencontres; il ne faut pas rester sur une mauvaise expérience!

A mon sens, les relations sexuelles sont comme une danse: les deux partenaires doivent danser sur la même musique et le même rythme. On est tjs deux dans une relation donc si ça ne va pas, il ne faut pas se blâmer pour rien.

A bientôt

avatar contributeur de Rosso
Rosso
19/02/2022 à 12:19

Citation de Anonyme #387161Brefff j’ai trop honte ma première expérience sexuelle une vraie merde, vraiment.Est-ce vous aussi ça vous est arrivé ?

Ma première expérience sexuelle (consentie) était dans une rue pourrie contre une porte de garage , moi qui rêvait de douceur de tendresse de romantisme ... enfin bref on étais assez loin du compte ... est ce que j en ai honte ? Non , ni fier ni honteux , c est comme ça c est tout .

Maintenant ton expérience n était pas une vraie merde , elle ne correspondait pas à tes attentes , envies , fantasmes c est tout . Tu n as rien à regretter , les conditions pour que tu soit heureuse n étaient pas réunis ça s arrête la . Rien à te reprocher .

Par contre l avantage c est que cette expérience t as ouvert les yeux sur beaucoup de choses c est l essentiel

avatar contributeur de Calimerotte
Calimerotte
19/02/2022 à 13:08 - 28/02/2022 à 13:02

Bonjour,

Je pense que tu n'es pas la seule à avoir "sauté le pas" relativement "tard" et pas forcément dans les conditions de rêve imaginée ... faut surtout pas se forcer... et surtout pas "coucher pour coucher" pour faire comme tout le monde et "gagner" une crédibilité auprès de ce genre de personnes qui ne cesse de juger leur prochain...

non, c'est un choix qui doit venir naturellement sans aucune pression sociale ou autre....

Malheureusement, dans les faits, on est loin du compte et la pression sociale, etc... est tjs bien présente ...

Donc je pense qu'il faut être fier de soi, de ses choix, de sa vie avant toute chose.... et trouver du bonheur dans des choses simples sans se pourrir la vie soi-même...

Coucher n'est pas un but en soi... 😉

avatar ancien membre
Ancien membre
19/02/2022 à 16:47

La mauvaise expérience sexuelle... que ce soit la première, la Xième, la premiere fois dans le même lit ou ailleurs, ou même quand on est intime depuis un moment, cela arrive, d'autant quand on se met la pression quelqu'en soit la raison.

Il n'y a ni recette, ni jugement, la sexualité pour la sexualité ne convient ni à tous, ni à tout moment.

Cette expérience t'a appris plusieurs choses, visiblement tu n'avais pas d'attirance, tu as tenté tout de même, ça n'as pas été agréable. Tu sais aussi qu'il ne suffit pas d'appuyer sur le bon bouton pour que ta machine du plaisir se mette en route...

Je sais me concernant que la tendresse, la douceur, la sensualité sont les prémisses pour une suite agréable voire très agréable. Si l'envie de partage, de faire plaisir n'y est pas, l'automatisme ça ne marche pas, puis les sentiments que je porte sont très importants.

Essaies de prendre cette expérience uniquement comme un apprentissage, les conditions ne te convenaient pas, ose t'écouter.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
19/02/2022 à 23:07

Comme je suis un super Mauvais Coup, je me débrouille toujours pour tomber sur des Bons Coups, parceque deux mauvais coups ensemble, c'est inracontable ah ah ah ah....Et je n'ai pas honte, nan, nannnn, nannnnn

En faites, ce que j'aime, c'est que ce soit chaque fois , une première fois.... Chaque fois, faire comme si on ne se connaissait pas..... Que chaque fois on refasse une énième première fois, comme, un premier rendez vous, même, 15 ans plus tard.....

Il n'y a pas d'âge pour une première fois ni pour vivre une Misère sexuelle ni pour vivre une mauvaise expérience sexuelle ni pour se sentir Gauche et Maladroite......

Ne soyez pas complexée de ne pas savoir ou de ne pas avoir d'expérience sexuelle, car, même, les plus expérimenté(es) peuvent êtres parfois, les pires coups de la terre......

avatar ancien membre
Ancien membre
21/02/2022 à 02:46

Si je dois dire quelque chose c'est qu'être un bon coup ça s'apprend. Ce n'est pas quelque chose d'innée mais déjà en tant que lesbienne tu as un avantage c'est que si tu connais bien ton propre corps alors le corps féminin est plus facile à "apprivoiser".

Perso on m'a toujours dit que j'étais un bon coup, pour ça j'ai lu quelques articles en plus de me fier sur ce que j'aime. Forcément c'est plus simple. Lisez des articles sur internet, posez vous des questions sur ce que vous aimez et expérimentez. Le tout est de ne pas rester sur un échec car il ne faut pas oublier que c'est comme ça qu'on apprend. N'hésitez pas à communiquer avec votre partenaire car on est deux dans l'histoire.

avatar contributeur de Calimerotte
Calimerotte
21/02/2022 à 10:10

Citation de Overdrive #391262

Si je puis me permettre, " être un bon coup" est surtout très relatif et effectivement ce n'est pas inné... ce n'est surtout pas le but....car la chose principale est d'y prendre du plaisir avec sa partenaire... on est pas à un concours olympique de la baise ... ça m'horrifie toujours de constater à quel point l'homme (la femme) se doit de se sentir " bon.ne" dans des choses aussi intimes et personnelles !

Il n'y a en fait pas de standards ni de trophées a récupérer au bout du compte ! L'important c'est de vivre ses expériences intimes sans pression et de manière équilibrée, naturelle...

Encore une fois, merci la société de nous avoir inculqué cet esprit vainqueur de la plus grande expérience sexuelle .... et merci internet pour sa mine ( pourrie et anxiogène ) de savoirs ( bien relatif !)

Soyez ( restez) vous même....avec vos défauts et vos trésors de loose totale 😅😁

avatar ancien membre
Ancien membre
21/02/2022 à 10:18

C'est une question de point de vue. Je n'ai pas dit qu'il fallait être la ou le meilleur, juste de se renseigner et de parler avec son ou sa partenaire pour savoir s'améliorer. Je dis ça par rapport à mon expérience, pas dans le but d'afficher des trophées 😅 la société osef, ça me fait plaisir de faire plaisir c'est tout

avatar contributeur de Cestlavie
Cestlavie
21/02/2022 à 13:37

Chère Anonyme,

Pour te rassurer j’ai vécu ce genre d’expériences plusieurs « premières fois » lorsqu’il s’est agi de personnes nouvelles dans ma vie sexuelle.

D’abord des « pas de chance » d’être tombé sur des personnes peu affectives ou peu rasssurantes, mais à chaque fois que j’ai été dans un « plan » d’un soir, j’ai été bloqué parce que le moment n’avait que l’objectif du sexe, et pas d’autre objectif initial.

En résumé il faut distinguer trois choses qui ont pu se cumuler dans ce que tu as vécu :

  • Le besoin de se connaître soi-même et découvrir ses plaisirs afin de pouvoir guider l’autre un jour. Personne n’est identique dans le désir et chacun doit montrer à l’autre le chemin de son désir et plaisir.

  • Le fait qu’une rencontre à vocation sexuelle est naturellement un moment artificiel où l’on doit répondre à une attente. Et la découverte sexuelle n’est pas compatible avec la pression qu’on se met quand on croit que l’autre attend une chose de nous.

  • le fait que tu as pris une personne lambda et qu’il faut nombreuses tentatives pour trouver celle avec qui les choses viendront naturellement.

A ta dispo en MP pour aller plus loin si tu souhaites développer.

Garde confiance en toi, tu es belle et mérites que quelqu’un t’écoute et te comprenne avant de te toucher. Tous tes souhaits sont légitimes et toutes tes émotions sont normales.

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
21/02/2022 à 19:35

Bonjour @anonyme

Pour ma part, c'est toujours comme une 1ere fois lorsque j'ai eu de nouvelles relations. Chaque corps est différent et faire l'amour avec son/sa partenaire c'est repondre aussi au corps de l'autre.

Avant de passer à l'acte, il faut déjà ressentir du désir. Le sexe ne doit pas être vu comme un objectif à atteindre à n'importe quel prix,  sinon aïe la pression que tu te mets. Les choses doivent se faire naturellement sans forcer quoi que ce soit, dans un moment de partage, sans pression et être dans le lâché prise.

Tu peux essayer des moments juste tendre avant et il ne faut pas hésiter à communiquer tes ressentis, il n'y a pas de honte à avoir, vraiment pas.

Puis peut-être que tu es asexuelle ou demi sexuelle, toi seule peux definir tes desirs et ressentis, on peut aimer de différente manière également, si c'est peut être pas ton truc, pourquoi s'obliger?

Salon de tchat lesbien

Toutes les femmes célibataires inscrites peuvent accéder à notre salon tchat lesbienne. Chat réservé exclusivement à la gent féminine.

Communauté lesbienne

betolerant est fier de sa communauté lesbienne. Notre communauté est un véritable site de rencontres lesbiennes tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est souvent indispensable pour une femme homosexuelle. Partagez vos expériences au sein du forum coming-out.

Forum homoparentalité

Les familles homoparentales ont la possibilité de se retrouver, de débattre et de s'entraider sur notre forum sur l'homoparentalité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr