Je fais partie de la communauté lgbtq2ia malgré moi

avatar contributeur de Lulustrike
Lulustrike
01/01/2022 à 01:12 - 01/01/2022 à 01:23

Salut

Pourquoi ce titre ?

C juste une réponse que j'ai faite à un ami hétéro par sms suite au dévoilement de ma véritable orientation sexuelle ( pansexuel ou queer) récemment parce que cet ami malgré son ouverture d'esprit semble ne pas avoir réellement conscience que c'est tellement dur d'être lgbtq2ia même aujourd'hui, il n'a jamais ressenti d'attirance autres que pour les femmes (je lui ai posé clairement la question si lui aussi a pu ressentir des attirances homosexuelles) donc comment il pourrait le savoir et je suis vraiment le seul dans notre cercle d'amis communs à etre lgbtq2ia (c'est peut être ca le plus dur etre le seul à etre lgbtq dans un groupe d'amis élargis) depuis que je suis ado et à ressentir les dégâts qu'a provoqué la lgbtphobie de l'époque sur moi.

Mais malgré la libération des moeurs sur les lgbtq2ia j'ai l'impression que ca ne durera pas longtemps cette liberté, quand je vois qu'on parle de propagande lgbt dans certains médias reac alors que l'on parle juste davantage et librement du sujet.

Pour résumer c'est bien ce que je ressens je fais parti de la communauté lgbtq2ia sans que je l'ai choisi. Reste à l'accepter pour moi en 2022.

Mais je ne sais pas d'où vient ce délire qu'il y aurait une propagande lgbt capable de convertir les gens hétéro en lgbt.

Parce que pour moi il fallait vraiment de la volonté et de l'inconscience totale du danger pour vouloir devenir bi ou gay quand j'étais ado.

Quand j'ai ressenti mes 1eres attirances homosexuelles j'avais 11 ans, je vivais en plein 93 dans les cités hlm et donc dans un milieu ouvertement anti-pd (Désolé pour l'expression mais je trouve qu'elle retranscrit bien l'homophobie que j'ai vécu ) et il a fallu que j'apprenne instinctivement à dissimuler mes attirances homosexuelles naissantes face à des copains qui voulaient casser du pd ( désolé encore pour l'expression mais ce mot pd est synonyme d'une telle violence homophobe qui m'a beaucoup marqué quand j'étais jeune ado).

Donc dans mon cas je ne vois pas comment il y a pu avoir une propagande lgbt pour me faire aimer les garçons aussi intensément.

Voilà j'espère que maintenant que je vais arriver à vivre plus sereinement mon orientation sexuelle et ne plus avoir honte d'être lgbtq2ia pour 2022.

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
01/01/2022 à 01:51 - 01/01/2022 à 01:52

On ne peut pas rire de tout avec tout le monde.... 😧

Cela s'applique en de nombreuses circonstances... ouaip ! 😕

...tant que la méconnaissance persiste...


N'attendez rien du XXIe siècle ; C'est le XXIe siècle qui attend tout de vous...

avatar contributeur de Stefrem
Stefrem
15/01/2022 à 16:17

Et oui

On nait gay, mais on ne le devient que quand on l'a accepté

Et oui, on a toujours su en fait que l'on était gay

Et oui, nous qui avons le même âge, c'était un peu plus compliqué de s'accepter à l'époque

Moi j'avais l'impression d'être le seul gay (autour de moi) ... mais en fait j'ai découvert (adulte) que la plupart de mes copains d'enfance étaient gays !

Et oui, le rapport coût/bénéfice de choisir de s'accepter gay n'est pas toujours évident

ET plus le temps passe plus c'est compliqué

Néanmoins, il n'est jamais trop tard pour décider de vivre et pas uniquement survivre

La libération de la sexualité est une première "carotte" (sans jeu de mot 🤡 ) mais cela va bien au delà

Maintenant que la loi sur l'interdiction des thérapies de conversion a été votée, il reste à s'attaquer aux "autothérapies" de conversion. Il n'y a pas d'âge pour s'accepter !

avatar contributeur de Judeline
Judeline
12/05/2022 à 15:28

Citation de Lulustrike #385980

Je comprends ton expression "casser du PD" parce que c'est qui était dit à l'époque.

Je suis née en 1975, donc je sais de quoi tu parles.

Et je suis aussi d'accord avec toi sur la connerie des médias qui parlent de propagande LGBT.

Après on s'étonne de voir des pays comme les Etats Unis adopter en Floride une loi qui interdit de parler d'homosexualité et d'identité de genre dans les écoles !?

Alors que précisément c'est là qu'on peut éviter des drames, en enseignant la tolérance aux enfants et en permettant à certain·e·s de mettre des mots sur des maux qui n'en sont pas.

Je ne sais où va ce Monde qui ne tourne pas rond et qui me fait de plus en plus peur, mais certainement pas dans le bon sens.

La connerie Humaine n'a pas de limite, on le voit en Afghanistan, aux Etats Unis, en Russie, malheureusement même en France...

Des pays, pour au moins la moitié dits civilisés...

Les personnes cons, on ne pourra jamais leur faire entendre raison.

Mais les autres, avec un peu de douceur, beaucoup d'autodérision et de pédagogie peut être.

Du moins je l'espère.

Mais rassure toi, tu n'es pas seul.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr