faire son coming out trans à ses enfants

avatar contributeur Denoal
Denoal
02/05/2022 à 11:47

Bonjour tout le monde,

j'ai débuté la testostérone il y a huit jours, et hier j'ai annoncé à mes deux grandes filles de 12 et 11ans que j'allais transitionner..... pour l'une, réaction attendue, me disant que ça ne changeait rien. de l 'autre, la plus grande, complétement chamboulée...du coup moi aussi, même si je m'y attendais.... elle m'a demandé si ça allait se voir, si j'étais obligé, pourquoi je restais pas une fille dans des fringues de mec....si ma voix allait beaucoup changer, comment elle devrait m 'appeler.....

j'ai essayé de la rassurer en lui disant que les changements se feront progressivement, que je restais toujours sa mutti ( c'est comme ça que m'appelle mes enfants)... que c'était important pour moi de le faire, car je ne suis pas bien dans mon corps ni dans ma tête...ce qu'elle a pu entendre.....mais je sens bien qu'elle est perturbée par cette annonce....

du coup je me demandais si vous connaissiez des livres pour expliquer la transidentité aux enfants et aux ados ?

je n'ai pas encore parlé à mon fils de 3 ans, j'avoue ne pas trop savoir comment m'y prendre avec lui.....

donc toutes vos propositions et remarques me feront le plus grand plaisir!

bonne journée à vous!

Dénoal

avatar ancien membre
Ancien membre
02/05/2022 à 17:25 - 02/05/2022 à 17:39

Bonjour

Bravo déjà pour ton courage avec tes filles.

C'est

avatar contributeur de Kitsune
Modération Kitsune
02/05/2022 à 18:11

Alors je ne sais pas de quelle région tu es mais souvent, il y a des groupes de paroles pour les familles et ça vaut autant pour les enfants que pour les parents parce que ça permet de dire les choses ou de poser des questions qu'il n'ewt peut être pas simple de poser ou/et de partager l'experience de personnes qui sont passées par là.

Après, je ne sais pas si ta fille serait intéressée mais ça pourrait peut-être la rassurer de rencontrer des personnes qui vivent ça, elles aussi.


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar ancien membre
Ancien membre
02/05/2022 à 19:48

Pour compléter mon message et kitsune tu as l'association contact qui organise ce type de groupe de parole lgbt.

Tu as aussi un numéro vert pour les joindre sur leur site

avatar contributeur de Occamj
Occamj
02/05/2022 à 20:11

Bonsoir,

C'est un moment très compliqué, chargé de beaucoup d'émotions, qui va générer de la colère, des sentiments très contradictoires, beaucoup de remous.

Il faut d'abord les laisser digérer la chose. Ça n'est pas rien.

Tes enfants dépendant de toi sur tellement de plans, le seul conseil que je peux te donner, étant passée par là: tiens le cap. Reste toi même. Assure.

Dis leur: je suis ce que je suis. Et je vous aime. Toujours et pour toujours.

J'ai mis 2 ans à me réconcilier avec mes enfants, à faire qu'ils comprennent que leur père est une femme... faute de l'accepter vraiment.

Donc patience et force.

Sans garantie, hélas.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
02/05/2022 à 22:09 - 02/05/2022 à 22:31

Citation de Denoal #398515

Dans la situation d'une Transition très difficile de ne pas en parler à vos enfants.... Bien sûr que cela comporte le risque d'un lien difficile avec un ou ses enfants , ce qui est très dure à vivre et a supporter en tant que Parent.... J'imagine dans quel état vous êtes, votre mal être et celui de votre Grande....

Ce n'est pas parceque l'on s'Assume et que l'on fait le choix de vivre sa propre vie, que les enfants doivent nous ASSUMER dans ce que nous sommes.... Le problème, ce n'est pas Vous et Votre Grande, c'est sans doute, que votre Grande n'a probablement pas envie d'être confrontée aux jugements des autres....

J'ai le même soucis avec ma Princesse avec qui j'ai un excellent lien, mais, j'ai vite comprise que je ne pouvais pas lui IMPOSER mon Homosexualité et encore moins qu'elle doive porter à ma place les conséquences, parceque fatalement , elle ne sera pas exclue des problèmes que nous rencontrons pour être accepter.... Je m'assume entièrement en tant que LESBIENNE, la question n'est pas là, mais, partager son intimité avec ses enfants et leurs demander d'encaisser le coup au Nom de faire sa vie, je n'ai pas pu faire ce choix , ce choix qui serait à la finale Moi et ma vie ou Princesse .....

Elle s'en doute bien sûr, mais, ne veut pas en entendre parler, plus les enfants sont grands et plus c'est compliqué d'en parler..... Mais si un jour, elle devait ouvrir le sujet, je lui dirais, que je ne lui demande pas d'accepter mon Homosexualité, que je comprends que cela a un impact sur sa vie , que je ne veux pas non plus me justifier sur mon intimité qui m'est complétement personnelle, tout comme, je ne veux pas entrer dans la sienne....

Je lui dirais que je ne lui imposerais rien qui puisse perturber le sens de sa vie.....Je lui dirais qu'elle passera toujours avant ma propre vie.....

Autant vous dire que je ne m'arrange pas ni dans ce domaine ni dans les autres d'ailleurs..... Ceci dit, ça ne m'a pas empêcher de vivre mon homosexualité , j'ai ma vie privée d'un côté et de l'autre j'ai Princesse et ca se passe très bien comme ca

D'autres font autrement et personne n'a tord ou raison sur sa manière de faire et de voir les choses, on fait ce que l'on peut en essayant de faire le moins de dégâts possibles autour de soi, même si, dans certaines situations, c'est inévitable d'en faire

Je comprends parfaitement votre écartellement mentale et affectif pour votre grande..... J'espère pour votre Grande qu'elle pourra cheminer tranquillement sur la situation et qu'elle trouvera les moyens pour préserver le lien qui vous unis ......

Bon courage à Vous

On parle souvent des situations où tout se passe bien , mais, pour combien d'entres nous est ce une réalité ????

.....

Citation de Occamj #398542

Pour Vous aussi, j'imagine par quoi vous êtes passé et tout ce que vous avez dût vivre et supporter , cette souffrance innomable que vous avez vécue en ayant conscience de la souffrance de vos enfants , tout en ne pouvant pas être autrement que ce que vous êtes..... J'ai beaucoup de compassion pour votre parcours , il vous a fallut un mental à toutes épreuves et pour encaisser tous les éléctrochocs possibles et inimaginables....

.....

Citation de Kitsune #398539

C'est ce que j'allais proposer également....... C'est la meilleure des choses a faire pour évoluer dans la situation plus sereinement.... Après faut que l'enfant adhére à l'idée, mais, rien ne presse, ca peut se faire avec le temps

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
03/05/2022 à 00:34

Vous allez me detester...

Perso j'étais dans le bus avec ma fille ( a Trône). On parlait de tout et de rien, comme toujours. Puis je lui ai dis '' Chaton, je voudrais faire une transition, je me sens pas heureuse. ''

Et là elle m'a dit d'un ton hésitant '' tu veux devenir une nana? Un mec ça craint... C'est nul les mecs.... ''

S'en suivi plusieurs questions techniques de sa part, évidemment.

Et le seul truc qui l'a vraiment paniquée, c'est les hormones. Elle juge ça dangereux, et avait très peur que les hormones passent mal.

Elle a grogné un peu au début quand mes potes m'appellaient par mon nouveau nom, mais sans plus.

Et l'autre jour, elle m'a même parlé spontanément au masculin ! Deux fois! ^^


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
03/05/2022 à 06:59 - 03/05/2022 à 07:04

Citation de Fierdre #398566

Quel plaisir de pouvoir Vous Détester 🤣 🤣 🤣

Je suis toujours contente pour les personnes chez qui tout se passe bien avec ses enfants..... Parceque devoir vivre les choses Sans leurs Présences ou en cassant le lien affectif et la complicité, c'est terrassant et fracassant pour le reste de sa vie.... Je dirais même, que c'est un réel cauchemar à vivre

Mon constat perso : c'est que beaucoup de personnes pensent que le Coming Out est l'unique moyen de s'ASSUMER dans son orientation propre..... Que ce serait un passage obligé , tant au regard de la communauté LGBTQI qu'à l'extérieur, que si on ne le fait PAS , on ne serait pas valider dans ce que nous sommes et je ne suis pas d'accord avec cette vision des choses...... Tout le monde le fait, donc, je dois le faire pour obtenir le Bon Passeport qui montre que l'on en est vraiment.....

Pour Mouah l'idéal c'est de pouvoir faire ce Coming Out , cependant, il faut le faire en fonction de nos situations personnelles et lorsqu'il y a plus de risque de briser le lien avec ses enfants ou ne plus les voirs, voire pour certains Parents se faire retirer la garde de ses enfants pour " vivre sa propre vie"""", comme c'est arrivée dans pas mal de cas, je ne vois pas en quoi, ca va améliorer sa propre vie...... Perso, je ne pourrais pas survivre sans lien avec Princesse...

Je pense aussi qu'il est plus facile de faire accepter à ses enfants notre orientation sexuelle qu'avant, car, ils ont accès comme nous aux informations à notre sujet, donc, à notre EXISTENCE..... Mais les générations comme la mienne, c'est ultra compliqué pour les Grands Enfants qui nous ont Identifiés comme étant leurs Pères ou leurs Mères et point barre..... Qu'ils se sont construits sur d'autres bases, car, nous ne possedions pas ni le Langage approprié ni la Reconnaissance de ce que nous étions nous mêmes, alors! du coup, c'est un ras de marée de s'annoncer sur le tard avec de Grands Enfants......

Avec les enfants, c'est tellement difficile de se dire que nous pouvons les perdre, sans compter, la culpabilité que cela engendre et les souffrances de toutes parts qui peut se vivre dans certains cas.....

Heureusement, il y a des exemples où tout se passe bien, mais, je ne crois pas que ce soit dans la majorité des cas, peut-être que je me trompe, mais, je ne me défais pas de ma vision des choses, tant que l'on ne me prouvera pas par A plus B que j'ai tord.....

Je pense que l'on fait comme on peut et que tout le monde a raison de se positionner dans un sens ou un autre à partir du moment où l'on connait les risques, les conséquences avec ses enfants , car, c'est bien plus difficile d'ASSUMER la perte de lien avec ses Enfants que d'Assumer son Orientation sexuelle....

Bonne journée à Vous

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
03/05/2022 à 10:03

C'est une période difficile pour les adultes et d'autant plus difficile pour les enfants en bas âge en pleine construction d'eux-mêmes.

Ce qui me semble important dans cette tempête émotionnelle est de libérer la parole : les groupes de parole donc, comme indiqué plus haut, sont parfaits pour cela. Ils permettent de se retrouver avec des gens qui vivent la même expérience.

Mais il est important que tes enfants puissent s'exprimer sans ta présence auprès d'un psychologue, par exemple. Parce que souvent, ils n'osent pas dire certaines choses devant le parent de peur de le blesser. Mais ils doivent extérioriser ces mots (maux) face à une personne neutre, c'est important. Il faut pouvoir les préparer et leur apprendre comment réagir face au rejet des autres. Un spécialiste peut aider en ce sens.

Et ce que j'ai pu constater aussi, c'est que l'enfant qui paraît le moins touché en apparence, ne l'est pas forcément moins dans la réalité et peut souffrir en silence.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
03/05/2022 à 10:31 - 03/05/2022 à 10:33

Citation de BeSweet #398578

Citation de Kitsune #398539

Vos messages sont très aidant, je voulais vous demander, avez Vous participez vous même à ces groupes de paroles ??? Connaissez Vous des Retours positifs pour les enfants après participations de ces groupes de paroles ??

Je pense que c'est la meilleure des étapes que de parvenir a faire participer ses enfants à ces groupes de paroles , c'est que déjà, ces enfants veulent faire un Pas vers leurs Parents et à la fois comprendre ce qu'ils vivent dans l'annonce d'un Parent TransGenre....

Merci à Vous

avatar contributeur de Kitsune
Modération Kitsune
03/05/2022 à 10:50

Citation de Reveuseparis #398579

Pour ma part, oui, j'ai déjà assisté à des reunions sur un groupes de parole. À Lyon, il y avait (jusqu'à peu) le jardin des T.

Ce groupe de parole abordait tout les sujets. Il permettait à toustes de venir parler de ses difficultés. (Familiale aussi bien que des difficulté de parcours)

Par contre, je ne me souviens pas avoir vue de jeunes enfants. Le groupe n'etait pas fermé aux enfants, hein, juste que peut-être que l'occasion ne s'est pas présenté à l'époque.

Sinon, il me semble qu'il y a des numero de tel.

Le hic, c'est que se rendre dans un groupe de parole permet d'être accueilli, réconforté et surtout de se rendre compte par soi soi-même .

Alors qu'un voix au bout d'un fil, ça reste impersonnel.

Le plus simple serait de demander au centre LGBTQI+ de la région. Eux devraient pouvoir orienter correctement


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
03/05/2022 à 11:22

J'ai déjà aussi participé à des groupes de parole.

Quant aux enfants, ma seule expérience directe s'est réalisée avec mon jeune frère, né alors que j'avais 20 ans.

Il a donc grandi avec une soeur qui s'est beaucoup occupée de lui. Il est arrivé que je le récupère à l'école avec ma chérie devant des petits copains qui parfois le charriaient. Nous avons parlé de comment il pouvait réagir face à eux. Il m'a posé des questions notamment sur le fait d'aimer une autre femme. L'occasion pour moi de lui expliquer que les hommes aussi pouvaient s'aimer comme je le faisais avec une femme ou comme papa et maman le faisaient.

Il a très bien vécu cette autre façon de vivre et d'aimer parce que nous en avons toujours librement parlé quand le besoin s'en faisait ressentir. Il n'y a jamais eu de rejet de sa part d'un tel amour ou de QUI j'étais.

Mais quand l'enfant réagit difficilement, il est parfois utile de se faire aider par d'autres intervenants extérieurs et de se rapprocher de familles similaires pour lesquelles ça se passe bien et qui peuvent aider dans l'acceptation.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
03/05/2022 à 11:37 - 03/05/2022 à 11:47

Citation de Kitsune #398582

Merci beaucoup Kitsune pour vos renseignements ..... Je posais ces questions car je ne sais pas combien de Parents parviennent à convaincre leurs enfants de se rendre dans ces groupes de paroles et je me dis que ce serait bien d'avoir des Retours concrets à ce sujet.... Parceque je sais qu'entre mettre en place des dispositifs et y avoir concrétement le Public concerné, ce n'est pas chose facile, surtout, que l'on ne peut pas forcer les enfants à y aller ni qui que ce soit d'ailleurs

Je me disais que ce serait rassurant aussi pour les Enfants de voir qu'il y a d'autres exemples qu'eux qui vivent la même chose..... En tout cas ça peut aider lorsque les enfants sont réticents à participer à des groupes de paroles où ils savent que d'autres y viennent....Quand je parle des enfants ce sont les petits comme les grands.....

Parceque, je pense que même là, c'est tout un processus pour les emmener vers cette démarche, surtout, en période mouvementée avec les parents LGBTQI.....

Mais peut-être que quelqu'un qui va nous lire et qui aura vécue cette expérience de groupe de paroles avec les Enfants pourra nous en parler ???

Re-Re merci Kitsne

......

Citation de BeSweet #398585

Notre réponse à dût se croiser 🤣

Votre Frère a donc eue la chance de vivre auprès d'une Grande Soeur comme Vous, ce qui fait que c'est moins Brutale aussi pour lui de comprendre votre amour avec une Femme...... L'acceptation de Qui Vous êtes , même si, rien est facile, est déjà plus possible dans votre cas que ceux ou celles comme Mouah qui rament pour ne pas casser le lien.....

Merci pour votre super témoignage 👍

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
03/05/2022 à 12:06

Malheureusement, si la personne adulte refuse d'en discuter et est à la limite de rompre le lien en cas d'évocation du sujet, il est évident que vous n'y pouvez pas grand chose. Si ce n'est attendre un moment plus propice. Parfois ce moment n'arrive jamais, le blocage étant trop ancré.

Mais en parler librement est ce qui libère du blocage bien souvent... En groupe de paroles ou en tête à tête :)

avatar contributeur Denoal
Denoal
03/05/2022 à 18:59

Merci beaucoup à toustes!!

J'habite à Vesoul, autrement dit dans un no man's land...

je vais chercher pour les groupes de paroles, je ne savais pas que ça existait pour les enfants aussi. je vais essayé de me rapprocher de l'asso lgbtqi du coin également.

La situation de ma puce n'est pas très simple, car elle a donc toujours eu 2 mamans. et depuis que je me suis séparée de sa mère, elle est suivi en pédopsy, ça va faire 10ans... sa mère, ma femme et moi pensons qu'elle a des traits autistiques, mais aucun professionnel ne nous répond, c'est fatiguant. Donc elle peut être complétement dans la lune, ou bien complétement angoissée...c'est compliqué de lui faire un câlin (frustration ++++), mais elle fait plein de bisous à sa petite soeur de 3 mois...

Donc je culpabilise de me dire que je lui ai balancé une bombe atomique dans le nez, et comment va t elle la digérer.

Cependant aujourd'hui, même si elle m'a dit qu'elle préferait que je reste une femme, elle me parle bien, même plus que d'habitude!!

Ma femme est beaucoup sur tik tok car il y a une grande visibilité de la population homo et trans, elle a trouvé un témoignage d'une jeune femme dont le père avait transitionné et elle disait plein de belles choses, donc on va aussi cherché des témoignages de ce genre et continuer de leur parler +++.

merci infiniment pour votre soutien !

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
03/05/2022 à 19:05

Ma fille aussi est autiste, et ça ne pose pas tant problème.

Elle comprend et sait que les personnes trans sont des humains en mal-être profond avant transition, et que ça ne change pas la personne.

Peut être peux tu la rassurer sur le fait que tu resteras la même personne, même si ton corps change?


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
03/05/2022 à 19:06

Citation de BeSweet #398587

Oui...... C'est bien le problème ..... Merci pour vos réponses et vos analyses portées sur le sujet.... Chaque situation ne peut pas avoir les mêmes réponses et on ne peut pas toujours discuter ou avoir les mêmes discours.....

Bonne soirée à vous

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
05/05/2022 à 09:07 - 06/05/2022 à 18:29

Citation de Reveuseparis #398606

C'est vrai et il est bien triste de ne pas pouvoir simplement en discuter comme dans votre situation avec votre fille.

Merci et belle journée à vous

avatar contributeur Denoal
Denoal
06/05/2022 à 18:19

Merci pour vos messages.

On arrive bien à parler avec elle mais elle a beaucoup d angoisses...

Je pense qu avec le temps ça ira...

Si jamais vous avez des idées de bouquins sur le sujet pour les enfants je suis preneur.

Bonne soirée à toustes !

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
06/05/2022 à 18:28 - 07/05/2022 à 11:27

Citation de Denoal #398795

Oui, le temps fera le reste vu qu'elle est très bien entourée avec des parents à l'écoute, plein d'amour, un entourage attentionné, etc... Ça va le faire :)

Je ne connais pas de livres pour les enfants, ce serait sympa si ça existait en effet

Bonne soirée aussi

EDIT : j'ai trouvé quelques livres pour enfants et adolescents disponibles à la Fnac ou sur Amazon. Je transmets les titres :

Fleuve (Le) – de Claude Ponti

Opération Pantalon – de Cat Clarke

George – de Alex Gino

Je suis Camille – de Jean-Loup Felicioli

Mon frère, ma princesse – de Catherine Zambon

Appelez-moi Nathan – de Quentin Zuttion

avatar contributeur Denoal
Denoal
07/05/2022 à 23:58

Super! Merci, je vais approfondir tout cela.

Bonne soirée à toustes

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
09/05/2022 à 11:07

Citation de Denoal #398883

De rien :)

Vous pourrez nous dire quels livres, vous et vos enfants, avez apprécié ? Un petit retour serait sympa et peut-être utile à d'autres familles. Merci par avance ^^

avatar contributeur de Judeline
Judeline
12/05/2022 à 14:38

Citation de Denoal #398515

Annoncer une transition à mes enfants est l'épreuve la plus difficile que j'aie eu à faire de ma vie.

Elles avaient 14 et 11 ans.

Ma Grande m'a dit, bah ça ne change rien, ma Petite est partie en furie dans sa chambre...

Quand j'ai dû quitter la maison, ma Petite a accepté que je l'accompagne une dernière fois au collège, la Grande non.

Je ne m'étais jusqu'alors, jamais montrée en tant que femme devant elles.

Ce qui s'est passé, c'est que du jour au lendemain (je suppose "un coup de main" de mes ex beaux parents...) elles ont refusé de simplement me parler au téléphone. Hors de question de me voir. Et la descente aux enfers a commencée.

Un jour, la "Petite" m'a appelée et a accepté de me voir, mais uniquement en présence de sa mère.

J'ai pu ainsi la voir une cinquantaine d'heures cumulées sur les 5 années qui se sont écoulées. Sauf que ça fait quelques fois où elle est venue seule et la dernière fois, le 9 avril on a été au ciné et au bowling en compagnie de mon Chéri*.

Ma Grande en revanche n'accepte toujours pas, ne veut même pas me donner son numéro de portable.

J'ai pu la voir une petite heure en novembre dernier, mais elle a voulu se faire accompagner de copines à elle.

Et le 8 janvier, elle est venue passer l'après midi avec sa soeur, leur mère et mon Chéri.

Si j'ai mis une * à Chéri tout à l'heure c'est parce qu'entre temps j'ai rencontré mon Chéri et que se posait aussi la question de comment leur présenter, vue leurs réactions à ma transidentité.

En fait, étonnement bien !?

Je me pose la question de savoir si c'est parce que c'est un homme et que leur mère n'est pas en "concurrence" ?

Leur réaction aurait elle été la même si j'étais sortie avec une femme ???

Pour annoncer ma transition à mes Filles, mon ex femme et moi sommes allées voir un thérapeute de couple. Non pour nous aider à recoller un couple qui ne pouvait plus en être un, mais pour nous aider à trouver les mots et le moment pour leur dire.

Après chaque personne est différente, chaque Histoire est différente, mes Filles sont différentes de tes Enfants, mais peut être qu'une aide extérieure neutre pourrait t'aider ?

Prends soin de toi.

Bisous

avatar contributeur Denoal
Denoal
16/05/2022 à 16:44

Coucou

les choses avancent doucement, ma fille m'a encore dit hier qu'elle préférait que je reste femme, mais elle n'a pas trop su me dire pourquoi...

du coup j'ai commandé la bd appelez moi Nathan, et le roman jeunesse opération pantalon. j'espère que ça pourra les aider.

je lui ais aussi demander si elle voulait rencontrer ou parler simplement avec des enfants qui ont vécu la transidentité chez leurs parents, et elle était plutôt ok. donc je vais faire des recherches.

je ferai un retour sur les bouquins quand ils auront été lu!

bonne journée tout le monde!

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
18/05/2022 à 20:54

Citation de Denoal #399583 : je ferai un retour sur les bouquins quand ils auront été lu!

Super, merci !! :)



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr