faire son coming out (peu importe lequel) à ses enfants

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
02/05/2022 à 23:13 - 02/05/2022 à 23:15

J'ouvre un autre post, pour ne pas pourrir celui de @doneal.

Ca touche beaucoup d'entre nous et pour ma part ca a été un moment tres difficile. Et je crois que chacun.e peut agrémenter le sujet.

Quand? Comment ? Doit on aborder le sujet ou mentir gentiment ? Avoir plusieurs vies cloîtrées? Imposer ou non nos choix de vie? Doit on attendre le bon moment, mais c'est quand le bon moment ?

Je pose les questions en vrac.

Personnellement ca a été très difficile de révéler à mon fils (12 ans) que j'aimais une femme. Je me suis faite pas mal de noeud au cerveau.

Pour autant, il a fini par me dire "et du coup, c'était quoi le truc important que tu avais à me dire?" Bah euhhh je viens de te le dire fils, il m'a fait un gros câlin, et c'était un gros moment de soulagement. Depuis il la connaît et ca se passe très bien, et on rigole bien aussi! Alors oui, moi c'est le temoignage positif, mais tout nos enfants ne se ressemblent pas et peuvent avoir d'autres réactions. On peut se poser une myriade de questions. Alors je précise qu'avec le papa ca se passe bien, nous restons en bon terme, est ce que ca aide? Je vous rends le micro!

Sans oublier le post premier de @denoal :

https://betolerant.fr/forum/21560/faire-son-coming-out-trans-a-ses-enfants

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
03/05/2022 à 08:46

Citation de Phoenix73 #398558

Ma Très Phoenix, tout d'abord, je dois préciser que je suis POUR le Coming Out quand cela n'entrave pas de graves conséquences sur notre lien affectif avec nos enfants........ Parcequ'il y a une différence notable entre s'ASSUMER dans notre orientation sexuelle et vouloir à tout prix faire ASSUMER ce que nous sommes à notre entourage et surtout à nos enfants

Qui va dire le contraire sur le fait que le Coming Out est l'idéal ??? Tout le monde aimerait pouvoir le faire, c'est une évidence, cependant, il y a des situations où on a beau retourner les choses dans tous les sens et s'exercer à tous types de discours inimaginables et impossibles, baaaah, on sait que ca peut complétement fracasser nos liens avec nos enfants ou alors! on sait qu'il y a moyen de le faire avec un minimum de conséquences

Je suis très prudente en ce qui concerne les enfants..... Les Enfants n'ont pas choisi d'être ce que Nous sommes et nous non plus, mais, personnellement, je trouve que c'est plus compliqué avec de Grands enfants..... Les mômes aujourd'hui entendent davantage parler de TransIdentité et d'Homosexualité que ce soit à la téloche ou sur les réseaux sociaux..... A mon époque, autant vous dire que personne n'en parlait et que Nous mêmes, ne savions pas pourquoi nous nous sentions si différentes, nous n'avions pas les mots pour nous comprendre ni même d'exemples autour de nous.....

La seule connaissance que nous avions, c'était la Sale Gouine, le PD, la sale Fiotte ( même les hétéros en certaines circonstances se faisaient traiter ainsi pour rire ou pour blesser)

Alors ! comme beaucoup personnes de ma génération, on s'est révélé sur le tard, du coup, il n'y a pas que Nous à prendre en compte, il y a souvent des Moutards dans l'affaire et c'est une autre affaire que d'aller leur parler sans conséquences de ruptures de liens affectifs....

S'ASSUMER en tant que Lesbienne n'est pas un problème pour mouah, mais ASSUMER une rupture de lien avec Princesse, c'est INIMAGINABLE .....

Voilà ma Belle Phoenix ce que je peux vous dire, sans reprendre tout ce que j'ai écris sur l'autre Post....Le Coming Out n'est pas possible pour tout le monde et j'ai l'impression que parfois, il est fait comme la seule alternative de se VALIDER auprès de la communauté LGBTQI et ailleurs, comme étant le seul moyen de s'ASSUMER .... Personnellement, je n'ai pas besoin de coming out pour me valider comme Lesbienne, je le suis avec ou sans coming out...

Je vous envoie de sales Baisers de Branleuse confirmer et assumer 😍

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
03/05/2022 à 10:34

Encore une fois, je pense que tout réside dans la communication, la libération de la parole.

Les enfants sont très intelligents, d'une grande tolérance et comprennent tout ce qui leur est expliqué. Il faut simplement leur donner les outils pour ce faire.

Il est important de les rassurer lorsqu'ils ressentent de la colère ou autres sentiments parfois violents, mais qu'ils ont besoin d'exprimer. C'est cela aussi les préparer à vivre en société avec ses difficultés.

Chacun est comme il est. On se découvre parfois sur le tard. Un coming out ne veut pas dire imposer aux autres ce qu'on est, c'est expliquer aux autres QUI on est quand nous savons enfin nous-mêmes QUI nous sommes.

Je constate souvent que le rejet persiste quand les gens n'ont pas exprimé tout ce qu'ils ressentaient.

Même si certains persisteront dans ce rejet pour diverses raisons, beaucoup acceptent ce que les gens sont et comme ils sont au final :)

avatar contributeur de Mci38
Mci38
03/05/2022 à 20:23

Alors moi, quand j'ai annoncé à ma fille que je voyais quelqu'un....

X elle m'a répondu "ah je me demandais quand tu me le dirais ".....

X Quand je lui ai rajouté que ce quelqu'un était quelqu'une " mais enfin Maman, au lycée il y a plus de couples homos qu'hétéros" m' a ton rétorqué

X oui mais bon là c'est ta mère, avant il y a eu des hommes...."ben t'as l'air heureuse, alors on s'en fout !"

Voila voilà, on peut dire que c'était facile, (pareil, avec son père on s'entend bien, il a été au courant (la relation est terminée)), plutôt agréable et dans la confiance😊

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
03/05/2022 à 20:44

Citation de BeSweet #398581

Ma Princesse communique beaucoup sur tout plein de sujets avec des arguments de malade, sauf, sur l'homosexualité de sa Mère 🤣

Je me souviens d'une situation , Princesse n'avait que 14 ans à l'époque, on était avec 6 de mes collègues dans une soirée repas..... Princesse est intervenue dans les conversations professionnels et elle a déboîter tous les arguments avec ses arguments, ils sont restés sur le Q de son intelligence justement......

Des comme ça, ma Princesse m'en a fait des tonnes , très jeune elle savait aussi négocier son salaire , ses horaires et son premier stage aussi en entreprise ..... A 16 ans, elle s'est même fait inviter à une soirée professionnelle chez le PDG d'une grande Boite dans le traitement des eaux où elle faisait son premier contrat de travail sur un mois de vacances en tant que contractuelle ..... Pour être Intelligente, elle l'est sur plein de plan...... Pour autant, elle

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
03/05/2022 à 22:02

Citation de Reveuseparis #398575

Je crois que le mot coming out n'aurait pas de sens, si l'homosexualité etait rentré dans une certaine norme societale, ni plus, ni moins.

Imaginons que ce soit un homme qui etait rentré  dans ma vie, j'en aurais fait part naturellement à mes amis proches et si j'aurai senti que c'etait une relation qui se voulait serieuse , j'aurai elargi le cercle de la confidence à ma famille et mon fils. Puis vu que c'est serieux et bien au lieu d'aller solo voir mes amis et ma famille, je lui aurais demandé de venir avec moi. Rien d'anormal non? Là on est d'accord , on ne parle pas de coming out.

Et bien là, effectivement la personne qui m'accompagne dans ma vie , est une femme et le cheminement naturel se met en place etape par étape. Je l'ai dit à mes amis aussi naturellement que si cela avait été un homme, alors oui, on me pose plus de questions, mais ca ne me gêne pas. Cacher tout un pan de ma vie aux gens qui m'entourent ou mentir à la question "je suis sure qu'il y a quelqu'un, il s'appelle comment?" c'est scinder sa vie en petit morceau. Ma seule difficulté était de le dire à mon fils ; mais 2 choix possible , continuer à mentir comme une arracheuse de dents et ce de manière très régulière,  pour aller la rejoindre ou lui dire la vérité et les possibles impacts que cela aurait pu avoir sur lui ou notre relation mère/fils. Alors je reste vigilante avec lui et je reste ouverte à ses questionnements, sans aller au devant de questions qu'il ne se pose pas encore.

Je ne crois pas que j'aurai fait un coming out en disant au fait , j'aime aussi les femmes, puis "les" femmes ca fait trop pour ma petite personne 😝.

Tout ca pour dire, que le coming out est effectivement important pour soi, pour ma part c'est de vivre simplement avec les personnes que j'aime, mais chacun.e peut y chercher autre chose, la validation ou non de ses pairs, en fait parti.

Pour autant, je comprends tout le reste de ton histoire ma chere rêveuse.

La vie est faite de choix pour soi-même et pour les siens. En tant que parents, on ne fait pas tout bien, mais on fait ce qu'on peut et du mieux qu'on peut avec ce qu'on est. 😉

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
03/05/2022 à 23:10

Citation de Phoenix73 #398629

Ma Très Chère Phoenix , je sais bien , je sais bien, je sais bien que le mieux est le Commis-Coming Out, mais, je ne dois pas être la seule à devoir me taire sur la question..... Ca m'aurait super arrangée personnellement de pouvoir lui dire car c'est une réelle souffrance que de devoir vivre masquer ainsi et surtout, je suis complétement écartelée sur le fait que c'est soit Moi ou soit Princesse qui prime..... J'ai vite fais de faire le choix

Mon Oncle qui est décédé a été marié et a eue 4 enfants, vers ses 40 ans, il a quitté sa Femme pour vivre 30 ans avec son Homme...... Ses quatre enfants ne lui ont plus jamais parler de sa vie.......... Il a finalement vécue un enfer jusqu'au bout de ne plus les voir, il était super drôle et très communicatif, faisait même de l'humanitaire en tant que bénévole..... Je l'ai connue hélas que 4 ans avant son décès...... Si je l'avais connue avant ou que l'on m'aurait parler de lui avant, ma vie aurait été tout autre, c'est certain

Ce n'est pas qu'une question de communication, c'est aussi la vision propre de ses enfants , la mienne a 37 ans et j'ai pas envie de mettre à terre sa vie ni la perturber mentalement ni l'a faire souffrir, ca m'est insupportable rien que de le penser et l'imaginer..........

Ceci dit , je fais ma petite vie quand même (enfin, je l'ai faites vue que maintenant, je n'aurais plus personne dans ma vie) et je préfère Ne Rien dire ou Mentir que d'assister au chamboulement total de la vie de Princesse..... C'est au dessus de mes forces de mettre Mal Princesse, je ne peux pas.....

Pourtant, j'ai un super bon lien avec Princesse, mais, là dessus wouaaah wouaaah wouaaaah , je sais que c'est moooort de chez morrrrt, même si, je sais qu'elle sait mais ne veut pas en parler......

J'ai vraiment le sentiment d'être seule à vivre et voir les choses de cette manière...... ???? Que je dois presque me défendre de mon choix qui est un Non choix, en sus, d'en porter lourd sur le dos, parcequ'il n'y a pas que l'homosexualité non plus, ....

Je vis un inconfort permanent à ce sujet, mais, je n'ai pas d'autres alternatives

Sinon, je suis graaaaaaaaaaaaaaaaaaaave super contente pour Vous et pour d'autres qui ont eue la possibilité d'en parler avec leurs enfants et qu'il n'y a pas de conséquences derrière..... Mais c'est le cas de pas mal de personnes qui sont plus jeunes que mouah et qui ont donc des enfants qui ont déjà entendue parler de ces sujets via l'école, les réseaux sociaux, la téloche......

Je vous envoie tous mes baisers de sale branleuse 🤣

J'ai l'impression d'être en Faute dans cette histoire de ne pas faire ce coming out comme tout le monde....

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
03/05/2022 à 23:20

Une chose est sûre, ne pas se dévoiler n'est pas une faute et encore moins une Faute !

C'est pour se sentir mieux qu'on le fait en général, et c'est bien triste pour toi que la situation soit aussi bloquée avec ta fille.

Voilà, c'est tout pour moi, je retourne dans ma tanière. L'avantage d'avoir pu se dévoiler à soi même avant d'avoir des enfants, c'est que la question de leur expliquer est bien différente ! ^^"

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
04/05/2022 à 08:02

Citation de Reveuseparis #398631

Tu n'as absolument pas bss de justifier , bien entendu que ca n'est pas de ton fait et n'importe quelle maman dans cette situation aurait fait sûrement ce choix.

Je suppose qu'à 37 ans, elle a sa propre vie aussi , et elle fera ses propres expériences et en vieillissant elle va peut-être acquerir un peu plus de sagesse vis à vis de toi. La vie de nos parents, comme la vie de nos enfants ne nous appartiennent pas. En attendant tu as trouver le meilleur équilibre. Je crois que c'est ce qui résume tte situation, trouver un équilibre avec ce qu'on a .

avatar contributeur de Occamj
Occamj
04/05/2022 à 10:17

Bonjour,

Il n'y a bien sûr rien à justifier dans une conduite de vie, dans la mesure où on ne nuit pas aux autres. Bon, c'est pas moi qui le dit, c'est Kant :)

Ne pas parler de problèmes personnels, ne pas être sincère avec des enfants devenus adultes me surprend, à titre personnel. Je suis ce que je suis, et (à moins de problèmes spécifiques) ils sont des êtres capables de jugement et de réflexion. D'une certaine façon, si je ne leur disais pas que je suis trans et lesbienne, je perpétuerais une situation dans laquelle je suis somme toute coupable d'exister, en tant que moi.

Après môult introspection, j'ai personnellement abouti à la conclusion qu'il fallait mieux vivre dans la vérité, quitte à en passer par des moments difficiles (et on peut dire que ça a été le cas).

Mais il n'y a en la matière aucune conduite qui soit LA conduite évidente, morale, parfaite. La vie est un déséquilibre dynamique dans lequel la paix est une recherche constante. On ne la trouve (éventuellement) de façon définitive qu'au bout du chemin.

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
04/05/2022 à 10:55

Citation de Occamj #398647

Je comprends que vous ne puissiez pas comprendre mon point de vue ou plutôt , qu'il ne rejoigne pas vos choix personnels..... Dans un choix d'un côté comme un autre, on en Paye le prix, j'ai seulement fait celui où je paierais le prix Fort sur le plan personnel et le moins fort sur le plan affectif avec Princesse

Si je continue a écrire ma position, c'est parceque, je suis persuadée de ne pas être la SEULE dans cette situation et que beaucoup nous lisent sans rien exprimer et que ça peut aider les personnes qui vivent ma situation de s'y retrouver aussi...

Croyez Mouah, j'ai aussi conscience de ce que vous avez dûe parcourir avec vos enfants à l'annonce de ce que vous êtes sans avoir le choix de n'être que ce que vous êtes..... J'ai bien comprise que cela n'a pas été un long fleuve tranquillle pour vous et que c'est encore difficile aujourd'hui.... Que je suis admirative de votre courage, votre persévérance et d'être ce que vous êtes

Néanmoins, dans mon cas, je connais les possibles et les impossibles de ma situation propre..... Et que si je pouvais faire autrement, je l'aurais fait.....

Bonne journée à vous

Citation de Phoenix73 #398642

Merci pour votre message qui me fait du bien dans le sens où vous comprenez mon Choix de Non Choix...... Je m'en va de ce pas me batailler avec ce fichu traversin , y a toujours quelque chose de travers -saint ou travers-sein et sous les travers-sins 🤣

avatar contributeur de RedRose
RedRose
04/05/2022 à 19:39

"Faire son coming-out à ses enfants "...

  • Quand ? - Je dirais lorsqu'on se sent prêt à le faire et lorsqu'on sent que ses enfants sont prêts à entendre...difficile de le faire en pleine crise d'ado par exemple...

  • Comment ? - De la façon la plus simple et sincère possible...on imagine souvent une réaction excessive ou rejetante de la part de nos enfants, à tord...

  • Doit-on aborder le sujet ou mentir gentiment ?

Pour ma part, j'ai eu la chance que mes enfants respectent ma vie privée et ne posent pas de questions. Quand je leur disais "je pars en week-end ", ça leur suffisait. Mais s'ils avaient été plus curieux, j'aurais certainement répondu "je vais chez une amie ", au moins pendant les premiers temps de la relation, le temps que celle-ci soit plus solide..

  • Doit-on avoir plusieurs vies cloîtrées ? Il y a certainement des gens qui arrivent à fonctionner comme ça, pour moi, ça n'est pas possible sur du long terme d'avoir 2 vies cloisonnées. Ca me demanderait trop d'énergie pour gérer ça..De plus, j'estime que mes enfants, mes amis, font partie de ma vie, et que des moments avec eux sont à partager avec ma compagne.

  • Imposer ou non nos choix de vie ? Personnellement, je l'ai fait, en décidant de quitter ma région d'origine pour rejoindre ma compagne, en emmenant mes 2 cadets..Bien sûr, je leur en ai parlé avant, et s'ils avaient refusé catégoriquement, je ne l'aurais pas fait, mais j'en aurais été malheureuse..ca a été un changement de vie total pour eux, pour moi, mais ils en ont retiré des bénéfices, et moi aussi, donc, c'est tout ce qui compte.

C'est un choix extrêmement difficile, qui se discute, mais qui, à mon sens, doit être fait, si on est sur de ce choix..il ne faut pas vivre avec des regrets..

J'ai éduqué mes enfants à être ouverts d'esprit, et savoir accepter les differences, quelles qu'elles soient..je n'avais aucune appréhension avant d'en parler à mes garçons, ça a été un peu plus difficile à en parler à ma fille ainée..j'ai l'impression que c'est moins difficile d'en parler avec des enfants plus jeunes, qu'avec des enfants qui sont déjà des adultes..

Pourtant, l'essentiel pour eux est de voir que je suis heureuse..

J'estime pour ma part que c'est important de m'assumer auprès d'eux, car je suis également un modèle..peut-être qu'un jour eux aussi auront une différence à assumer, comment les pousser à le faire si je ne l'ai pas fait moi même ?

Vivre cachée, c'est pas mon truc, même si je suis très discrète sur ma vie privée..

Pour conclure, je pense qu'il est difficile d'apporter une réponse généraliste, chacun compose avec son histoire, avec ce qu'il est.

Je pense néanmoins qu'on peut tout dire, tout dépend de la façon dont cela est apporté..

Nos enfants nous aiment d'une manière inconditionnelle, et nous acceptent tels que nous sommes...s'ils étaient amenés à ne plus nous parler suite à un coming out, cela cacherait , à mon sens, un malaise plus profond...

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
04/05/2022 à 20:20 - 04/05/2022 à 20:21

Un Jour , vous verrez grace à tous vos Messages, je vais finir par faire un Triple Coming Out et si je reviens en Coming Kapoute,je vais en faire des Poposts , vous n'aurez pas fini d'en baver en me lisant... Et si je fais mon triple sauts, attention à vous toutes, je vais draguasse graaaaaaaaaaaaaaave sur tout ce qui bouge et même sur ce qui ne bouge pas ( mdrrrr)

PS : je suis si Triste.... Si triste...Si triste en faîtes de ne pas pouvoir bouger d'un pouce , mais, bon, c'est comme le reste , ca me passera, j'ai pas le choix..... C'est pour ça que je ne veux personne dans ma vie, parceque Qui voudrait s'emmerder avec une situation comme la mienne ..... Quoi que j'ai bien eue deux femmes dans ma vie qui ont été supers adorables.... J'en ai marre, c'est la journée des j'en ai marre aujourd'hui... Me suicider, je ne peux même pas, j'ai peur de la Mooort et j'imagine qu'il y a encore d'autres problèmes qui m'attendent là haut

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
04/05/2022 à 20:37

Citation de Reveuseparis #398683

Tu draguasses déjà redrose je te rappelle !

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
04/05/2022 à 21:51

Citation de Phoenix73 #398685

C'est surtout parcequ'elle est prise que je l'a Draguasse, je ne voudrais pas prendre de risque à ce qu'elle me fasse des Lapins à la queue leu leu...... 🤣 🤣

Je vais quand même continuasse a draguasse , juste, pour le plaisir de me manger des Rateaux 🤣 🤣

Plein de baisers de Branleuse qui cozzzze , qui cozzze, mais, qui n'en Branle pas une en vérité si je mens 😍

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
05/05/2022 à 09:22

Bon, vous l'aurez compris, je suis ouverte au dialogue ^^

En revanche, je réagis également de façon radicale face au rejet surtout quand il est sans possibilité d'explications.

Je n'ai jamais vécu de rejet lié à mon homosexualité, mais je l'ai vécu pour d'autres motifs. J'ai alors moi-même coupé le lien parfois définitivement et ce, quelque fut le degré de parenté.

Il n'est pas envisageable pour moi de rester auprès d'une personne qui n'accepte pas ma façon de vivre ou qui je suis ou les gens qui partagent ma vie quotidienne sans même faire l'effort d'apprendre à les connaître.

Mais chacun réagit différemment en effet :)

avatar contributeur Sahine
Sahine
05/05/2022 à 10:58

Je m'incruste dans la conversation!

Je constate en vous lisant que faire son coming out à ses enfants grands est totalement différent de ce que j'ai vécu...

Ici pas de coming out en mode "vous savez quoi? en fait maman aime les femmes" mais plutôt des réponses simples, aux questions simples de mes petits qui étaient "pourquoi on voit beaucoup XX maintenant?" "pourquoi XX vient souvent à la maison?"

Ce à quoi j'ai fini par répondre un jour "parce que c'est mon amoureuse"

Et ça s'est arrêté là! pas de questions de leur part, et effectivement, comme dis plus haut, ils ont grandi jusqu'ici avec en tête que les femmes peuvent être amoureuses des femmes, les hommes des hommes, les filles peuvent avoir les cheveux court et les gars mettre du vernis à ongles! Ils ont eu ces choses là en tête depuis leur naissance car avec leur père nous souhaitons qu'ils soient ouverts et tolérants aux choix/différences de chacun/e.

Ils sont encore petits (mon grand à 8ans) alors oui je leur impose mes choix de vie, je leur impose mon homosexualité (enfin la sexualité n'est pas encore un sujet à cet âge là....) et le regard des autres, éventuellement...

Et je veux leur donner l'exemple de s'assumer comme on est, de ne pas se cacher, mais je suis bien consciente que c'est plus facile de nos jours, et tant mieuuuuux!!

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
05/05/2022 à 20:09

Citation de Sahine #398723

Oui, c'est aussi une question de génération, j'en suis persuadée, c'est pas pour Rien que beaucoup d'Homos dans mes âges se sont eux mêmes, en étant les premiers et premières concerné(es) révélé(es) sur le tard..... Alors ! on en parlait pas non plus aux enfants, puisque , nous mêmes on ne parlait pas de ce que l'on ressentait , on ne se définissait pas et y avait ni réseaux sociaux ni personne que l'on connaissait comme nous autour de nous pour nous comprendre....Sans compréhension de Nous mêmes, si ce n'est, que dans mon cas, je croyais que j'étais pas "normale" d'avoir des attirances pour les femmes, je vois pas comment, j'aurais pu en parler à Princesse..... Et si j'avais été Labelisée avant, il se pourrait aussi que je n'eusse jamais d'enfant, qui sait ???

Je vois bien l'évolution de l'information qu'il y a de nos jours et qui facilite grandement les Adultes concernés , ainsi, que l'aide que cela apporte aux petits et grands enfants....... Quel gosse aujourd'hui n'a pas entendu parler d'homosexualité avant même que leurs parents en parle ??

C'est un autre Monde aujourd'hui que celui dans lequel j'ai baigné...

Ceci dit, les informations que l'on peut voir partout ne change pas toujours les mentalités de la majeure partie de la populasse..... Aujourd'hui tout le Monde Sait, mais, tout le monde ne va pas nous accepter, sinon, on ne serait pas sur des forums comme celui-ci....

Je suis contente que vos gamins comprennent votre Amour pour les Donzelles et que ca ne change rien à vos liens affectifs....

Bonne soirée à vous

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
06/05/2022 à 07:42

Citation de Reveuseparis #398749 : Je suis contente que vos gamins comprennent votre Amour pour les Donzelles et que ca ne change rien à vos liens affectifs....

Cela ne change rien à leurs liens affectifs parce qu'ils sont une famille aimante et tolérante.

Le rejet est une violence indicible, d'autant plus quand les enfants sont rejetés. Le rejet de l'autre n'a rien d'une preuve d'amour.

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
08/05/2022 à 09:06 - 08/05/2022 à 09:11

Citation de BeSweet #398713

Besweet, en vous lisant à propos du Rejet, je me disais qu'il y aussi des Rejets Officieux qui ne sont jamais exprimés et qui peuvent parfois passer innappeçue s'ils sont bien masqués...... Il y a des gens qui ne vont pas dévoiler leurs réelles pensées, mais, vont passer sur d'autres motifs sur vous pour se crédibiliser et surtout, parcequ'ils savent bien que c'est répréhensif de se déclarer Homophobe ..... On peut même voir des personnes vous faire de larges sourires en rejetant tout ce que vous êtes ah ah ah ah

Il y a donc du rejet Invisibilisé et à mon avis c'est celui qui prédomine et existe au sein de la société...... Le rejet le plus violent est peut être celui qui est totalement imperceptible et qui ne fait pas de bruit

Vos propos : """" Cela ne change rien à leurs liens affectifs parce qu'ils sont une famille aimante et tolérante."""""

Je suis Aimante et Bienveillante avec Princesse , mais, ce n'est pas pour autant qu'elle accepterait ce que je suis ou qu'elle est Tolérante sur les mêmes sujets que mouah ...... La Tolérance chez chacun(e) de Nous n'est pas dans tous les domaines ou alors ! faut être un Saint ou une Sainte.... On balance facilement la Tolérance à toutes les sauces, mais, je suis convaincue que l'on ne peut pas l'être sur tout

Merci pour votre message, du coup, ca m'a faites penser à ce que je viens de vous écrire

Bonne journée à Vous

avatar contributeur de Nymeo
Nymeo
08/05/2022 à 09:09 - 08/05/2022 à 09:21

Bonjour,

Pour ma part, je n'ai jamais ressenti le besoin de faire un coming out afin de me sentir légitime dans mon existence et heureuse, ni à mes enfants, au reste de ma famille ni à mes amis. Certains personnes de mon cercle amical connaissent mon orientation sexuelle et/ou mon identité de genre par ce que c'est venu naturellement dans la conversation ou par ce qu'elles m'ont vu dans des situations ambiguë avec des personnes non hommes cis.

Concernant mes enfants ils ne voient quasiment jamais mes partenaires (même lorsque la relation dure des années), peut importe leur genre car j'estime que cela fait parti de ma sphère privée et que cela ne les regarde pas (tout comme je ne me mêle pas de leur vie sentimentale et sexuelle, si ils n'abordent pas la question d'eux même) ils le sauront donc si un jour ils me voient dans une situation explicite avec une femme. De toute façon qu'ils l'apprenne par le biais d'une annonce officielle ou par ce qu'ils me prennent sur le fait, l'effet de surprise sera là quand même. Cela rajoutera juste une bizarrerie aux autres qu'ils estiment voir en moi.

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
08/05/2022 à 09:17

Citation de Nymeo #398894

Nymeoooo, j'ai une jolie proposition à vous faire , si on se fait une Nonoce de nos "Non Coming Out" ???? 🤣

Je me sens moins seule d'un coup 😅

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
08/05/2022 à 09:21 - 08/05/2022 à 09:34

Citation de Reveuseparis #398893

Même si les personnes homophobes ne le disent pas franchement, il y a des signes qui ne trompent pas. La décrédibilisation de l'autre est l'un de ces signes. Le rejet n'est donc pas si invisible et en ce qui me concerne, je n'entretiens aucun lien avec ces individus.

Citation de Reveuseparis #398893 : Je suis Aimante et Bienveillante avec Princesse , mais, ce n'est pas pour autant qu'elle accepterait ce que je suis ou qu'elle est Tolérante sur les mêmes sujets que mouah

Je ne mets pas en doute votre amour envers votre fille ni celui de votre fille envers vous. Je disais juste que parfois quand un proche rejette une partie de votre existence jusqu'à la nier, il ne faut pas s'étonner de voir les liens s'effilocher. Ou détruits sur le long terme au point de ne plus se voir. Cela arrive.

Citation de Nymeo #398894 : Pour ma part, je n'ai jamais ressenti le besoin de faire un coming out afin de me sentir légitime dans mon existence et heureuse

Idem, le coming-out se fait naturellement au cours d'une discussion sur le sujet amoureux, par exemple. Mais lors d'un repas de famille, lorsque que vous êtes rejeté avec votre partenaire, cela se passe moins bien évidemment ^^

avatar contributeur de Nymeo
Nymeo
08/05/2022 à 10:07

Citation de Reveuseparis #398897

Et on y invite nos enfants? mais quelle merveilleuse idée 😅

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
09/05/2022 à 12:19

Citation de Nymeo #398899

Pétéeeeeeeeeeeeeeeeeee de rire graaaaaaaaave là 🤣 🤣 🤣

Pour nos Moutards, on leur offrira une journée chez la Mère- DASS ou chez les Ténardières , ils vont vite vouloir retourner dans nos girons 🤣

avatar contributeur de Judeline
Judeline
12/05/2022 à 14:45

Citation de Phoenix73 #398558

Annoncer une transition à mes enfants est l'épreuve la plus difficile que j'aie eu à faire de ma vie.

Elles avaient 14 et 11 ans.

Ma Grande m'a dit, bah ça ne change rien, ma Petite est partie en furie dans sa chambre...

Quand j'ai dû quitter la maison, ma Petite a accepté que je l'accompagne une dernière fois au collège, la Grande non.

Je ne m'étais jusqu'alors, jamais montrée en tant que femme devant elles.

Ce qui s'est passé, c'est que du jour au lendemain (je suppose "un coup de main" de mes ex beaux parents...) elles ont refusé de simplement me parler au téléphone. Hors de question de me voir. Et la descente aux enfers a commencée.

Un jour, la "Petite" m'a appelée et a accepté de me voir, mais uniquement en présence de sa mère.

J'ai pu ainsi la voir une cinquantaine d'heures cumulées sur les 5 années qui se sont écoulées. Sauf que ça fait quelques fois où elle est venue seule et la dernière fois, le 9 avril on a été au ciné et au bowling en compagnie de mon Chéri*.

Ma Grande en revanche n'accepte toujours pas, ne veut même pas me donner son numéro de portable.

J'ai pu la voir une petite heure en novembre dernier, mais elle a voulu se faire accompagner de copines à elle.

Et le 8 janvier, elle est venue passer l'après midi avec sa soeur, leur mère et mon Chéri.

Si j'ai mis une * à Chéri tout à l'heure c'est parce qu'entre temps j'ai rencontré mon Chéri et que se posait aussi la question de comment leur présenter, vue leurs réactions à ma transidentité.

En fait, étonnement bien !?

Je me pose la question de savoir si c'est parce que c'est un homme et que leur mère n'est pas en "concurrence" ?

Leur réaction aurait elle été la même si j'étais sortie avec une femme ???

Donc est ce que le fait d'aimer les femmes ne va pas leur rendre la chose plus facile, leur père n'étant pas en concurrence avec un autre homme ?

Surtout si en plus tu gardes de bonnes relation avec leur père, je pense que ce sera encore plus facile, du moins je te le souhaite.

Pour annoncer ma transition à mes Filles, mon ex femme et moi sommes allées voir un thérapeute de couple. Non pour nous aider à recoller un couple qui ne pouvait plus en être un, mais pour nous aider à trouver les mots et le moment pour leur dire.

Après chaque personne est différente, chaque Histoire est différente, mes Filles sont différentes de tes Enfants, mais peut être qu'une aide extérieure neutre pourrait t'aider ?

Prends soin de toi.

Bisous

avatar contributeur de Judeline
Judeline
12/05/2022 à 14:49

Citation de Phoenix73 #398558

Annoncer une transition à mes enfants est l'épreuve la plus difficile que j'aie eu à faire de ma vie.

Elles avaient 14 et 11 ans.

Ma Grande m'a dit, bah ça ne change rien, ma Petite est partie en furie dans sa chambre...

Quand j'ai dû quitter la maison, ma Petite a accepté que je l'accompagne une dernière fois au collège, la Grande non.

Je ne m'étais jusqu'alors, jamais montrée en tant que femme devant elles.

Ce qui s'est passé, c'est que du jour au lendemain (je suppose "un coup de main" de mes ex beaux parents...) elles ont refusé de simplement me parler au téléphone. Hors de question de me voir. Et la descente aux enfers a commencée.

Un jour, la "Petite" m'a appelée et a accepté de me voir, mais uniquement en présence de sa mère.

J'ai pu ainsi la voir une cinquantaine d'heures cumulées sur les 5 années qui se sont écoulées. Sauf que ça fait quelques fois où elle est venue seule et la dernière fois, le 9 avril on a été au ciné et au bowling en compagnie de mon Chéri*.

Ma Grande en revanche n'accepte toujours pas, ne veut même pas me donner son numéro de portable.

J'ai pu la voir une petite heure en novembre dernier, mais elle a voulu se faire accompagner de copines à elle.

Et le 8 janvier, elle est venue passer l'après midi avec sa soeur, leur mère et mon Chéri.

Si j'ai mis une * à Chéri tout à l'heure c'est parce qu'entre temps j'ai rencontré mon Chéri et que se posait aussi la question de comment leur présenter, vue leurs réactions à ma transidentité.

En fait, étonnement bien !?

Je me pose la question de savoir si c'est parce que c'est un homme et que leur mère n'est pas en "concurrence" ?

Leur réaction aurait elle été la même si j'étais sortie avec une femme ???

Donc est ce que le fait d'aimer les femmes ne va pas leur rendre la chose plus facile, leur père n'étant pas en concurrence avec un autre homme ?

Surtout si en plus tu gardes de bonnes relation avec leur père, je pense que ce sera encore plus facile, du moins je te le souhaite.

Pour annoncer ma transition à mes Filles, mon ex femme et moi sommes allées voir un thérapeute de couple. Non pour nous aider à recoller un couple qui ne pouvait plus en être un, mais pour nous aider à trouver les mots et le moment pour leur dire.

Après chaque personne est différente, chaque Histoire est différente, mes Filles sont différentes de tes Enfants, mais peut être qu'une aide extérieure neutre pourrait t'aider ?

Prends soin de toi.

Bisous



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr