pourquoi je ne ferais jamais de coming out

Chagrindame - Modification par chagrindame le 26/07/2020 - 08:45:07

Pourquoi je ne ferais jamais mon Coming Out ?

1/ Le Coming Out est à mon avis souvent fait( souvent, pas tout le temps) pour Affirmer son orientation sexuelle auprès des autres , parfois, c'est presque perçue comme un passage obligé pour être Reconnue comme une personne qui S'ASSUMERAIT jusqu'au bout dans ce qu'elle est intimement, tant au sein de la communauté, comme, auprès de ses connaissances et famille...... Pour ma part, j'assume parfaitement mon homosexualité qui s'est révélée sur le tard sans aucun Coming Out auprès de qui que ce soit.... Je l'assume pour Moi-Même et c'est amplement suffisant de mon point de vue

2/ J'ai une Princesse ( ma fille) et je ne me vois pas perdre notre relation affective parceque j'aurais voulu faire mon super Coming Out ......Autant vous dire , que je n'assumerais pas du tout, de ne plus avoir d'attache ni de lien avec Princesse....Je ne me sentirais pas plus épanouie avec un coming out fait en bonne est dûs forme , en risquant le tout pour le tout , en n ayant plus aucun lien avec Princesse

3/ Mon Oncle qui s'était Marié et a eue 4 enfants , s'est révélé sur le tard également, il a divorcé après avoir élévé ses enfants jusqu'à leurs autonomies.......Il a vécue ensuite 20 ans en couple avec son cher et tendre sur Paris puis en Province, a fait antérieurement son Coming Out et ses enfants ne lui ont plus jamais adressé la parole jusqu'à la fin de ses jours...... Il a perdu le lien avec l'ensemble de la famille et je ne l'ai connue que 4 ou 5 ans avant son décès et je suis restée en lien avec son Homme ensuite

4/Le Coming Out pour Moi, n'est pas une obligation à ce que les autres acceptent ce que je suis ni à comprendre mon homosexualité......J'accepte l'idée qu'il y aura une partie de personnes qui ne comprendront jamais et d'autres qui pourront faire la démarche de s'ouvrir sur le sujet

De ce fait, je suis habituée à entendre des clichés sur les homos comme sur des tas d'autres sujets d'ailleurs et j'échange mes points de vues sur la question..... Je ne me sens pas offusquée personnellement et j'essaie de comprendre leurs blocages sur certains sujets et en discutant avec eux, je m'apperçois que c'est souvent par méconnaissance totale et parcequ'ils n'ont pas d'exemple proches de personnes homos dans leurs entourages, que ces personnes parlent sans savoir......Disons qu ils ne sont pas au courant qu ils peuvent avoir des personnes Homos dans leurs entourages.( ca, je leur dis).... 😂 .........Me suis rendue compte, qu'en communiquant avec ces personnes, certaines peuvent évoluer dans leurs discours et dans leurs pensées..... Plutot que de les braquer davantage dans leurs positions, je choisie d ouvrir le dialogue avec ces personnes, ca me parait plus benefique, meme , s il me serait plus simple de les envoyer sur les roses

5/ Dans mon Ancien forum où je suis restée en lien pendant 10 ans environ ( même quand j'étais en couple et c'est là d'ailleurs que j'ai connue mon ex femme), j'en ai vue passer et defiler des filles tout au long de ces années , souvent des (Ex) Hétéros qui se sont révélées sur le tard et qui ont fait leurs coming out, soit par (mode) d un mode de penser ou pour montrer et faire valoir qu'elles s'assumaient Comme d'autres disent s assumer par ce biais..... Un Coming Out fait comme si c'était la seule manière de s'assumer dans son orientation sexuelle......s'il s'avère que pour certaines femmes, les choses se sont bien passées pour elles, pas mal d'autres , pour ne pas dire le plus grand nombre, ont vue leurs vies basculer gravement, socialement et affectivement dans leur tissu familial...... C'est à dire : soit leurs enfants ne voulaient plus les voir et restaient uniquement à la garde du père ou soit les enfants sont partis en cacahouète et s'en sont retrouvés extrêment perturbés dans leurs équilibres scolaires et personnels ......P our certaines d'entres elles s'est rajouté le rejet de leurs parents, les problèmes avec leurs ex maris , de leurs amis et ont fini après l'explosion des situations explosives dans lesquelles elles se sont retrouvées, par inévitablement tomber dans des dépressions importantes ( ce que je comprends)......

Au vue de ces constats , de ce que j'ai pu observer et entendre en confidences de la part de femmes sur mon ancien forum, j'ai personnellement pas une très grande motivation pour révéler un jour à Princesse (ma fille de 35 ans) mon Intimité personnelle.....C'est un choix personnel et je comprends que d'autres puissent avoir le désir de passer par un Coming Out pour se sentir plus "libre"......

Je me sens entièrement lesbienne, pas une sous-lesbienne......Sans pour autant penser que si d'autres le savent, je serais enfin, une Homosexuelle Assumée et donc; que je ne m'assumerais pas, si je ne passe pas aux "AVEUX" de ma propre intimité sexuelle devant le Jury Familial et Social

Ce post est mon avis, vous pouvez y émettre d'autres points de vues


● en ligne
Romane67

Bonsoir Chagrindame

Je comprends tout à fait ton point de vue. Je ne ferais pas de coming out officiel non plus. Toutefois mes enfants savent que je suis sans préjugé ou préférence, capable d'aimer une personne pour qui elle est tout simplement. Ils savent depuis toujours qu'eux aussi n'ont rien à justifier et peuvent venir chez moi avec une personne de leur choix et je ne leur demande pas s'ils ont ou non des relations sexuelles. ils font les rencontres qu'ils veulent, leur donnent le sens qu'ils souhaitent et l'important est leurs bonheurs de chaque instant selon leur conception.

Leur père, dcd, et moi les avons éduqués dans cette tolérance naturellement vis à vis des autres et eux-mêmes et cela fonctionne très bien.

Le coming out je rêve qu'il soit inutile pour tous et étaler sa sexualité à nos proches, nos enfants est inutile, ce qui ne signifie pas que cela soit tabou, mais c'est notre intimité. Il n'est pas habituel de demander à un couple hétérosexuel s'il a une intimité sexuelle épanouie, donc fichons la paix aux autres. Nous faisons des rencontres qui sont des relations de diverses natures, sans se cacher et vivre comme nous le souhaitons.

Facile pour moi, peut-être, car imperméable à ce que les autres pensent, sauf mes enfants qui primeront certainement toujours. Et si j'avais dû leur cacher, je suppose que je l'aurais fait, mes recontres éphémères, ils ne les connaissent pas, cela me concerne uniquement, par exemple.

Ta Princesse a -t- elle déjà rencontré une de tes relations? Sans en commenter la nature? Si oui, je ne vois aucun intérêt à dire quoique ce soit.

Bonne nuit

Romane

Aislinn

bonjour

j ai fait mon coming out aupres de ma fille il y a un an et demi lorsque j ai rencontre ma compagne: ma fille l a tres bien pris et adore ma compagne. pour ce qui est des autres c est facile et peut etre effectivement mieux de ne pas faire de coming tant qu on est celibataire mais a partir du moment ou tu rencontres la personne avec laquelle hu veux faire ta vie cela ne devient plus aussi simple a dissimuler. si tu veux vivre libre avec ta bien aimee sans avoir a te cacher ou la cacher mieux vaut parler franchement et donc faire son coming out. ne jamais dore jamais chagrindame car en effet je te souhaite de tout coeur de rencontrer ta moitie et tu verras a ce moment la que tes idees d aujourd hui risquent de changer radicalement. ce n est meme pas une question de s assumer c est juste une question de liberte d une part et une facon de se detacher du regard des autres d autre part car pour pouvoir se realiser il faut y parvenir c est imperatif sinon on n est que l ombre de soi meme sa vie durant obeissant sagement donnant l image que les autres veulent coller sur nous mais ce n est pas vivre ca....on n a qu ne vie et elle passe vite alors il faut la vivre a fond

Membre Anonyme
MissHorror

Bien sur chacun.e a sa pensée et sa propre façon d'agir ! La première fois que j'ai fais un coming out c'est quand je me pensais lesbienne, je ne l'avais faite officiellement qu'a ma soeur, mon petit frère et surtout mon second frère dont j'attendais l'approbation ( ce qui est arrivé puisqu'il m'avait dit " si tu aime vraiment les femmes ça n'a pas d'importance, je veux juste ton bonheur ). Sauf que désormais j'ai une approche différente. Entre temps j'ai évolué, j'ai remis ma sexualité en question et j'ai finis par me rendre compte que j'étais plus proches des bisexuelles voir biromantique que des lesbiennes. Cet élément m'a déjà fait dire que si ma sexualité évoluait constamment, faire a chaque fois un coming out serait épuisant et pour moi et pour mes proches. Mais au delà de ça, ATTENTION CELA NE CONCERNE QUE MOI, je ne recherche plu la validation. Ma famille me sait bi, mes ami.e.s me savent bi, si ça les dérange que au détour d'une phrase j'évoque mes ancien.nes petit.e.s ami.e.s, alors soit mais pour moi il n'est plu question de coming out, c'est ma vie, et si les hétérosexuel.les n'auront jamais à parler ouvertement de leur sexualité, pourquoi nous ? Je sais que malheureusement la première sexualité qui vient en tête c'est l'hétérosexualité, que pour les gens c'est encore trop inné que tout le monde l'est forcément et que si on ne l'est pas alors il faut l'annoncer. Mais qui a faire un espèce de " coming out " je préfère directement balancer l'info au détour d'une phrase banale, comme n'importe quel hétéro ferait en mentionnant que je trouve tel ou tel personne atirrante, ou en parlant de mes relations amoureuses.

Chagrindame - modifié par chagrindame le 26/07/2020 - 18:41:26

Très Chère Romane

Princesse m'a déjà Grillée en compagnie de ma première EX , jamais, de Ma deuxième EX, ça me fait trop bizarre de dire EX .......Je vous remercie d'avoir délivré votre position sur le Coming Out.....Je vous rejoins totalement

J'ai raté beaucoup de choses dans ma vie, je suis la Reireine du Rattage 😂

La seule réussite, c'est que j'ai fais en sorte que Princesse fasse de hautes Etudes et puisse avoir un équilibre perso, résultat, elle est fort ambitieuse et a un bon poste aujourd'hui.....Comme quoi les Brigandes savent guider dans le droit chemin leurs progénitures ah ah ah ah .J'ai pas du tout envie de mettre à terre tout cela pour soit disant pour mon Bonheur perso.....

................................................................................................................

Très Chère Aislinn

Je comprends très bien votre message et vos arguments, je sais bien tout cela et je suis fort heureuse pour Vous que votre Coming Out fait partie de ceux qui se sont bien déroulé et contente que vous vivez le Parfait Amour depuis 1 an et demi ......

Chaque situation est différente, c'est du cas par cas, perso, je ne jouerais pas avec le feu........ Même si je devais vivre un autre Amour , Je ne pourrais Jamais etre LIBRE ni épanouie de quel que sorte que ce soit si Princesse me rejeterait définitivement...... iMPOSSIBLE.....

Je me dis que je n'ai pas à faire porter mon Bonheur avant celui de Princesse, même si elle a sa propre vie......

J'ai déjà été 7 ans avec une Femme et dernièrement pendant 8 ans, je n'ai pas vécue des Sous Amours , même si, on était pas sous le même toit.......Toutes les deux ont été des relations Aimantes, intenses, Fortes et dans la durée...... Folles à liées je dirais.....

Toutes deux ont comprises la situation et jamais elles m'auraient contraintes à faire une chose que je ne pourrais pas assumer par la suite, elles m'aimaient suffisement pour comprendre qu'il n'est pas toujours aiser de faire ce que l'on voudrait......En même temps, ma deuxième femme vivait la même situation que moi, contrairement à la première

je vous remercie de votre partage

......................................................................................

Très Chère Alhambra

Abracadabri Abracadabra, je vous remercie de votre passage sur mon post , mais, je ne peux pas vous en dire plus que le message que j'ai adressé à Aislinn

Je comprend que certaines Femmes fassent leurs Coming Out dans la mesure où il n'y a pas de conséquences pour les enfants...... Sinon, évidement que si c'était toujours possible sans y perdre des plumes irréverssiblement, le coming out serait aisé pour tout le monde.....

.............................................................................................

Très Chère MissHorror

Je comprends parfaitement votre raisonnement car vous exprimez très bien les étapes dans laquelle vous vous situez à différents moments de votre vie......

Vous m'intriguez beaucoup par ce que vous vivez en perpétuellement mouvement sur votre/vos orientations sexuelles ou peut-être par votre sentiment de ressentir des attirances différentes.....J'en apprends donc beaucoup à travers vos divers messages, surtout, dans vos émotions

Je vous remercie de votre échange qui est fort interessant

Zeugma

très juste responsabilisation Chagrindame, dire ce que nous sommes ne se trouve important que dans des situations où une difficulté pourrait nous faire tord, mais dans la quotidienneté, nous n’avons pas à justifier quoi que se soit…

c’est aux autres d’être attentif à ce que nous sommes et à comprendre, le coming out est encore une forme de ségrégation qui entretient une gaytoïsation surannée…

Lucie000 - modifié par Lucie000 le 26/07/2020 - 18:40:50

Bien le bonsoir à vous tous :)

Quel sujet ! Déjà , n'allez pas croire qu'un coming out se fait en tambours , trompettes et feux d'artifice hein^^

Ni même qu'on en fait qu'un seul au cours de sa vie . En toute circonstance , le coming out doit rester un choix personnel .

Souvent ça commence par les très proches , puis la famille , puis auprès d'autres personnes qui font partie de notre quotidien . (tout ça au fil des années)

Le coming out affiche moins une sexualité qu'une volonté de dire qui on aime , d'être à sa vraie place autant que de donner la sienne à l'autre .

Devoir passer pour la "meilleure amie" ou "bonne copine" , autrement dit faire semblant d'être celle qu'on n'est pas pendant des années , pour ménager les susceptibilités des uns et des autres (et souvent celle de la compagne aussi) : nan , y a plus moyen .

Bien sûr que nombre de personnes côtoyent des homos , sans le savoir : c'est l'occasion de se faire connaître ^^

J'ai cru un temps à ces fadaises de ne pas vouloir froisser ni blesser quiconque justifiant cette acceptation d'un silence d'un mensonge par omission , l'inconfortable à vivre étant pour moi .

Aujourd'hui je doute de ces concessions faites par amour qui au final se sont soldées par des échecs . Même en étant extrêmement discrète et patiente n'a pas suffit . S'agit-il réellement du poids du regard des autres ou plus simplement du regard qu'on pose sur soi-même ?

Donner du temps est autant de temps où il est possible de se perdre , de souffrir plus encore .

De quoi sera fait demain , je n'en sais rien .

Ma seule certitude aujourd'hui est de ne surtout pas me remettre en situation d'avoir à revivre de telles compromissions

Ceci dit sans jugement envers les unes et les autres :)

@Zeugma - on peut effectivement parler de "ghettoïsation" quand on participe aux GayPrides uniquement dans des lieux confidentiels : La visibilité est autre :)

Chagrindame - modifié par chagrindame le 26/07/2020 - 21:52:06

Très Chère Zeugma

Ca fait du bien de recevoir un peu de compréhension et je vous remercie pour votre message

..........................................................

Très Chère Lucie

Dans l'idéal se serait de pouvoir Aimer qui l'on veut et Montrer qui on Aime.......Bien sûr que je vous rejoins sur le fait qu'un Coming Out n'est pas sur le plan sexuel, mais, que l'on le veuille ou non, c'est souvent mentalisé ainsi dans les esprits...

Dans l'idéal et ça m'arrangerait en premier lieu , ce serait de pouvoir dire les choses car les cacher n est pas innées ni fait de manières instinctives et encore moins pour mon grand plaisir.....C'est une chose que je me passerais bien, croyez moi.....

Mais lorsque vous êtes un peu près sûr que si votre enfant ne voudrait plus vous voir s'il savait, ça change toute la donne sur beaucoup de choses......

Merci pour votre message et pour avoir donné votre point de vue


● en ligne
Alithia

Je vais apporter ma petite pierre a l'édifice.

Je n'est pas spécialement d'avis sur le coming out. Je pense que chaque personne le fait ou non en toute connaissance de cause, et que ça ne regarde que la personne qui le fait ou non.

Personnellement je l'ai fait officiellement y a pas très longtemps. Mon coming out trans, parce que oui le coming out n'est pas que la sexualité :p

Je l'ai fait pour moi, pour me dire, là c'est bon, a partir de ce moment là, j'assume, je me déclare, je ne tourne plus autour du pot. Bref, pour me motiver a être moi même tout simplement.

J'ai eu quelque retour, auquelle j'ai simplement répondu, faite comme d'hab, je suis toujours là même, mais préparer vous a quelque changements. Et c'est tout ^^

voilà !

Lucie000

Bonsoir Dame :)

Les enfants peuvent être surprenants . Parfois avec une simple phrase on peut amener le sujet ... Beaucoup de personnes n'imaginent pas avoir des personnes homosexuelles dans leur proche entourage (vous l'avez parfaitement dit plus haut) . De discuter avec d'autres ouvre l'esprit et même interpelle .

Evoquez l'hypothèse avec votre fille (sans vous impliquer) peut induire un changement ...

La réaction la plus courante et finalement banale à laquelle j'ai eu le droit , c'est : "et tu me dis ça comme ça ?!"

Lesbienne n'est pas tatoué sur mon front^^

Depuis longtemps j'ai tout d'une maman , et d'une mamie maintenant ^^

Quand l'homosexualité frappe à notre porte , le dialogue efface parfois les clichés et facilite l'échange .

Tant qu'on essaye pas , on ne sait pas .

La peur de la perte est un frein à vivre pleinement^^

Zeugma

La visibilité est autre et diverse selon les lieux et les temps, mais reste toujours une question de reconnaissance des différences spécifiques, donc des qualités inhérentes de chacune et de chacun, reste aussi que les lieux de revendications socio-culturels sont autres que les lieux de vie commune comme la famille, le travail ou les cercles amicaux, ce qui nous repose la question, sur l'acceptabilité de l'homosexualité normative et des barrières qui encore la tienne captive...et oblige tacitement le coming out !

Lucie000 - modifié par Lucie000 le 26/07/2020 - 21:18:04

Salutations Zeugma^^

Bien qu'ayant été très active dans le milieu associatif lgbt+ , je considère encore le coming out comme quelque chose de très personnel qui a lieu d'être avant tout dans la sphère privée : j'étais très à l'aise en milieu associatif , un peu moins dans cette sphère privée .

Les années passant , sans être devenue exubérante , je sais dire quand l'occasion se présente que les hommes ne m'intéressent pas .

(par exemple)^^

Ce qui se passe dans la tête de mes interlocuteurs (ou trices) ne me concerne plus (ou si peu)^^.

Si un dialogue se cré , tant mieux . Dans le cas contraire , je n'en ferais pas une jaunisse (ce qui n'arrive jamais)^^

Je suis à un âge où je reste convaincue que d'avoir été celle que je suis ne peut qu'aider la génération suivante .

Mon fils est gay , ma fille est hétéro .

Leur choix aurait pu être tout autre que je ne les en aimerais pas moins ... ^^

ps : plus jamais je ne veux devoir prendre le bras plutôt que de tenir la main , et ce uniquement pour sauvegarder des apparences qui ne font du bien à personne qu'aux non concernés .

Chagrindame - modifié par chagrindame le 27/07/2020 - 07:06:30

Tres Chere Lucie

En theorie et intellectuellement, je vous rejoins pleinement dans vos raisonnements...... Mais, il faut admettre que s il y a des Enfants qui comprendront ou finiront pas comprendre, ca ne veut pas dire que tous sont prets a accepter qu un de leurs parents soit homosexuelle ou autres.....

Les enfants adorent l originalite, la difference, l ouverture d esprit, mais, surtout quand ca les concernent directement.... Pour leurs Parents, c est parfois, une toute autre histoire....

Plus l enfant est jeune et moins ca se complique, parceque, lorsqu il passe a l age adulte, ils ont leurs propres manieres de penser..... Pour Princesse, elle est ouverte sur plein de sujets, y compris, sur l homosexualite, mais, si c est sa Mere qui est dans cette situation, ca change tout sur ces points de vues.....

Evidement, que je suis passee par plein de biais dans ma communication avec elle et si, j en suis encore la aujourd hui, c est que je sais tres bien ce qui m attends par la suite, si je veux absolument faire passer mon bien etre avant le sien.....

Ce n est pas parceque cela se passe bien pour certaines personnes et qu il y aurait toutes les evolutions du monde entier sur le sujet, que cela va etre accepter par toutes les familles....Et c est bien pour cela qu il y a des combats associatifs et il y en aura bien d autres encore pendant des siecles et des siecles..... Car, je ne crois pas un instant que tout le monde sera un jour dans la tolerance ou l indifference de ce que nous sommes.....

Perso, je ne fais pas le Choix de ne devoir rien dire, c est juste, que je n ai pas d autres options en ce qui concerne Princesse et hors de question, que je desequilibre sa vie pour "equilibrer" la mienne.....

Il y a un prix a payer a vivre ma vie en dehors de la sienne sans qu elle le sache, ca ne m a pas empecher d etre Aimer et d Aimer, je ne regrette rien, meme si, je ne suis pas libre de l a partager avec tout le monde..... J accepte l idee qu il soit difficile pour certaines personnes de me voir vivre ma vie, je n ai pas d autres choix que celui ci.....

Merci encore d avoir ouvert le debat

...............................................

Tres Chere Alithia

Merci pour votre temoignage de coming out..... Je sais que ce n est jamais une decision prise a la legere, que ce n est pas une partie aiser pour tout le monde, vous avez fait le pas, sans doute, en tournant dans votre esprit toutes les hypotheses qui peuvent survenir dans cette situation....

En ce qui concerne de s assumer, c est une question pour moi qui se deroule hors du champs du coming out'.. Je m assume pleinement et ce n est pas un coming out qui me le permets, c est le fruit de nombreuses reflexions anterieures qui m ont conduite a m affirmer dans ce sens...

Le Coming Out n est pas pour moi, le moyen de s assumer, il vient apres pour partager qui nous sommes et non, l ultime etape qui validerait le fait de s assumer pleinement....

NoLove - modifié par NoLove le 27/07/2020 - 21:43:18

Bonsoir.

"gaytoïsation", moi je la vis quand je me retrouve à une pause avec les collègues et que tout le monde parle de ses enfants, de son mec, etc... Et moi je parle... de mes chats. La gaytoïsation on la vie tout les jours, parce qu'on doit encore se cacher. Et quand tu rencontre quelqu'un dont tu tombes amoureux? Ou par qui t'es attiré? Doit-on devenir des geeks convaincus pour avoir une vie sentimentale? Vous savez quoi? Même en étant ici derrière un écran on prend des risques.

Chagrindame

Tres Chere NoLove

Je suis d accord avec Vous, tout est tres fragile nous concernant et je pense la meme chose sur le fait que l on prend un risque en etant ici...... On sera ficher comme du betails et trouvable facilement par internet si les choses tournent encore plus mal socialement.....

Deja que ce n est pas facile de se faire accepter par sa propre famille, demander au reste de la societe de nous tolerer, c est un doux reve auquel, je ne crois pas....

Merci pour votre message

NoLove - modifié par NoLove le 27/07/2020 - 22:13:41

J'ai fait un rêve...

Que tout les bis, les gays, etc... vivraient simplement qui ils sont. Assumant leur différence comme on assume sa couleur de yeux.

Chagrindame, justement c'est un acte inconscient ou courageux que de s'afficher sur le net.

Et moi rien que pour mettre une cerise sur le gâteau je me convertirais bien au pastafarisme

Membre Anonyme

Un acte inconscient ET courageux !

D'accord avec toi à 200%

Chagrindame

Un acte fait consciemment dans l inconscience et pour le courage, je verrais plus tard jusqu ou ? Je suis d une nature poltronne et lache envers moi meme et parfois, je joue a faire semblant d etre la plus forte du monde entier 😅

Lucie000

Bien le bonsoir à tous ,

Il semble que nous soyons sur un mal-entendu . Je suis bien trop fatiguée pour repréciser , développer , ce soir : simplement , je ne crois pas à l'adage qui dit "pour vivre heureux , vivons cachés" . Le coming out doit être un choix personnel , certes . Il n'en demeure pas moins qu'en vivant "taiseux" on ne vit pas heureux .

On ne se rend pas service à soi-même en mentant par omission , pas plus aux autres en taisant notre propre réalité .

Pour faire évoluer les mentalités et la société , il y a des compromissions impossibles . C'est le sens à donner au terme "s'assumer" qui fait avant tout référence à l'être aimé(e) , à un choix de vie - plein et entier .

Chagrindame - modifié par chagrindame le 01/08/2020 - 09:18:04

Tres Chere Lucie

Je ne cherche a convaincre personne de mon point de vue et je comprend entierement le votre.... Cependant, Meme les personnes qui peuvent parler de leur homosexualite, elles ne restent Visibles pour la societe , seulement, qu en partie, puisqu elles ne vont pas prendre tous les risques et se mettrent en danger d agressions possibles ........Lorsque les personnes homos sont plus que deux et se retrouvent en dehors des gens qui savent ce qu elles sont, il y a toujours des limites a leurs propres libertes..... Il reste donc , toujours, une partie cacher de ce que l on peut etre, quoi que l on fasse ou que l on disent ou pas sur notre homosexualite ou autre...

. On est Libre jusqu a un certain point...... C est ce que je pense personnellement....

Bien sur, que j aurais preferer me rendre la vie plus facile en pouvant l exprimer plus largement autour de Moi..... Ce n est pas un choix de me taire, je compose seulement avec ma situation personnelle et je ne suis, helas, pas la seule.....En revanche, vue les difficultes supplementaires que cela posent, il faut que l Amour des concernees soient assez fort pour ne pas se lacher en route..... Au vue de mes 2 longues experiences de 7 et 8 annees, j ai ete Aimee comme l on peut l etre tres rarement dans une seule vie, et ce, avec tout ce qui a dut etre composer et composable dans les situations mutuelles..... Je suis tres tres tres consciente que cela peut surprendre ou que cela n est pas possible ni envisageable dans tous les esprits surtout, parmis, les personnes qui ont fait leurs coming out, meme, s'il y aura toujours des exceptions a la regle....

Je ne suis Pas opposee a vos idees ni au coming out ni a la liberte de pouvoir s exprimersur ce que l on est, juste, que dans certains cas, il faut admettre que ce n est pas possible du tout.....Et pourtant, l impossible a ete possible en ce qui me concerne sur le plan amoureux et je ne peux pas etre , non plus, la seule et l unique dans ce cas de figure......

la seule difference, c est lorsque l on se lance , comme moi, a partager son experience sentimentale, certaines personnes, peuvent emmettre des doutes sur le fait que le bonheur soit reellement possible , meme, s il faut devoir le vivre sans que personne ne le sache...Tres peu de personnes vont oser parler de leurs contraintes a cacher leurs Amours , puisqu ellles , savent tres bien , les repliques previsibles et que ca va etre compliquer de se faire comprendre en dehors des sentiers battus...

Il est possible que je comprenne mal egalement ce que vous avez voulu me dire ou l inverse non ?...... 😂 Ce n est pas grave, on y arrivera, j en suis certaine..... Mais, je vous assure que je fais l effort de comprendre le message que vous voulez me faire passer et que je n ignore pas .... Comment le pourrais je d ailleurs ? Puisque, j y suis confrontee regulierement, de la part de personnes, qui ont en grande partie, ls choses qui roulent comme du papier a musique pour elles, en ayant fait leurs coming out..?

Je comprends d autant plus votre epuisement et votre fatigue a expliquer les choses, puisque, je peux l etre moi meme sur diverses facettes de ma situation , qui me seraient encore plus complexe a faire comprendre et expliquer .........Il y a tres longtemps, que j ai laisse tomber l idee de me faire comprendre sur certains aspects de ma vie, meme si, cela me suffit amplement que de rares personnes dans le milieu m ont offert la chance de chercher a me comprendre et inversement..... Des que l on sort des clous, on sait d avance que l on ne peut partager a tout le monde certaines choses sur son existence , excepter, qu a une infime partie de personnes..... D ailleurs, etre comprise par tout le monde serait etre comprise par personne, aimer par tout le monde , c est etre aimee par personne egalement....

Sinon, sur la question de Mentir ou pas par omission, j ai dus mentir plein de fois dans ma vie sur de petites ou grandes choses, je n ai pas le mensonge dans la peau, mais, parfois, on y est obligee...... Tout le monde Ment et dire le contraire, serait un tres gros et joli mensonge......La seule difference, c est que moi, je l avoue, d autres ne le font pas et ne le feront jamais ah ah ah ah......Tant mieux s il y a des personnes qui disent toujours la verite sur tout et tout au long de leur vie, c est qu il ne doit pas y avoir grand chose a cacher non plus.......

Depuis pas mal d annee, je dis a ceux qui me posent certaines questions, si on veut que je repond un mensonge ou preferent ils, un silence ? je laisse toujours le choix

La verite tout le monde l a veut, mais, tres peu veulent l entendre.......

Moi si je le fais le Coming Out, ca finira forcement par un Coming Capout ah ah ah ah

Merci a vous pour vos reponses et vos pensees que je comprend

Lucie000 - modifié par Lucie000 le 02/08/2020 - 20:45:06

DameChagrin^^

J'apprécie grandement votre intervention , n'en doutez pas . Même si la lassitude nous gagne parfois à rabâcher les mêmes choses , celle d'hier (et d'aujourd'hui) est dûe à mes horaires de boulot et l'intensité des services à contenter tous ceux qui cherchent un peu de réconfort , de bien-être , après ce confinement : Ils ont faim de liberté , de joie de vivre , et de crêpes aussi :))

Je n'ai plus suffisamment d'énergie ni l'esprit suffisamment reposé pour répondre point par point , je le ferai pendant mon jour de repos .

En attendant , je vous souhaite une belle fin de soirée et nuit - à tous et toutes :)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Je complète ma réponse brièvement en soulignant le fait que les compromissions faites par amour , au sein d'un couple , peuvent aussi devenir une tuerie à cet amour .

Les concessions faites à celle qui souhaite la discrétion (par exemple , pour des raisons semblables aux vôtres et que je comprends) peuvent précipiter la vie du couple vers l'échec .

A votre décharge , vous avez pu vivre cet amour en vase clos mais bien entourées .

Parfois , la donne est différente ...

Même en cercle restreint , c'est impossible à vivre pour l'autre . Forcément et malgré soi , une s'éloigne de ses ami(e)s .

A l'inverse , le schéma se reproduit différemment en compagnie de ses ami(e)s à elle : à être perpétuellement dans la retenue , une retenue qui ne doit surtout pas dire son nom : la bonne copine , encore une fois .

A vivre sur des années , peu de couples y résistent : l'éloignement et les frustrations étant à l'oeuvre ...

Avec le recul , j'ai appris que l'entourage dans sa grande majorité n'aurait rien eu à redire sur le couple que nous formions - les parents faisant même preuve d'une grande ouverture et conscients de ce qu'il nous aurait fallu affronter .

Le vrai problème n'a jamais été le regard des autres seulement celui qu'elle posait sur elle-même. Les non-dits génèrent bien des malentendus , bien des frustrations .

Trop de compromissions , c'est aussi se compromettre .

Une fois , deux fois . Pas trois .

En espérant avoir été suffisamment limpide dans mes explications , DameChagrin^^


Sujets similaires
  1. Faire son premier coming out à une amie
  2. Quelle est votre relation avec votre père depuis votre coming out?
  3. Questionnement quant au coming out dans une famille musulmane
  4. Mon coming out : aurait pu être pire, aurait pu être mieux
  5. Faire son coming out au boulot?
  6. Coming out fait par accident et viré de chez ma mère.
  7. L'utilité de faire son coming out
  8. lettre pour mon coming-out
  9. COMING OUT A 32 ANS. Angoisse
  10. Coming out libérateur m'apaisant au plus profond de moi
  11. coming-out BI comment faire ?
  12. Faire son coming out au lycée

  S'inscrire pour participer