Le polyamour fait-il parti du prisme queer ?

avatar contributeur de Elrys
Elrys
10/08/2021 à 14:59

Question qui me passionne sur un groupe Facebook, être poly est-ce queer ? Des arguments ont été donné dans les deux sens et faisant parti des deux sphères j'aimerais avoir des avis extérieur détaillé sur le pourquoi oui et pourquoi non (est-ce que le fait comme certains le revendique, que les lesbiennes/homo/trans, ... Soit plus persécuté la seule raison ? D'autres part, on parle souvent de coming-out chez les polys et des soucis/souffrances engendrées par celles-ci, l'administration ne reconnaît pas non plus la possibilité d'avoir plusieurs relations que ce soit administrativement, ou pour des informations plus essentielles, enfants, soins, ... Qu'en pensez-vous ?

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Coré
Coré
10/08/2021 à 15:13

Tout dépends de ce que tu entends par queer car ce terme a plusieurs acceptions ?

avatar contributeur de Elrys
Elrys
10/08/2021 à 19:31

Je pense à cette définition et plus particulièrement au combat mené par celles et ceux pour trouver une alternative à la société hétéro patriarcale normative.

Ps: la définition que j'ai trouvé qui s'approche le plus du concept dont je parle la définition de wikipédia est plus tournée vers la différence de genre et de sexualité, même s'il parle bien d'anormalité. Je la trouve moins prépondérante ce qui est juste étant donné l'histoire du mot mais pas dans le sens où je l'entends.

Personne dont l'orientation ou l'identité sexuelle ne correspond pas aux modèles dominants.

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
10/08/2021 à 22:28 - 10/08/2021 à 22:31

Vous confondez amour et sexe. Oui on peut avoir plusieurs partenaires sexuels. Non on ne peut pas aimer plusieurs personnes en même temps.

Pour moraliser la situation d'une personne ayant des partenaires multiples, il peut être satisfaisant pour l'esprit et pour l'ego d'employer le terme polyamour.

Ça reste à mon sens de la langue de bois.

avatar contributeur de Benkium
Benkium
11/08/2021 à 00:06

Citation de Marcus25 #369980

Y a-t-il une ou des études qui démontrerait une impossibilité biologique à l'amour de plusieurs personnes en même temps ? Il est tout à fait possible d'avoir plusieurs amis en même temps : le sentiment d'amitié est pluriel. Pourquoi le sentiment amoureux devrait-il nécessairement être réservé à une seule personne à la fois, quel que soit l'individu ?

Il faudrait déjà supposer qu'il existe une définition universelle du sentiment amoureux. Si chacun a sa perception de ce sentiment, il se traduit biologiquement par un certain "dérèglement" hormonal. Il n'y a pas, à ma connaissance, d'obstruction au fait que ce dérèglement puisse se produire simultanément pour plusieurs personnes en même temps, voire que ce processus soit associé à un groupe de plusieurs (2 ou plus) personnes mais pas à chacun individuellement.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
11/08/2021 à 02:07

Il parait que le sentiment le plus proche de l’ amour est la haine , alors moi je peux vous affirmer que je peux haïr plusieurs personnes en même temps sans forcer ...

aimer plusieurs personnes en même temps pourquoi pas mais encore faut il qu il y ai réciprocité ... l’ amour unilatéral je n y crois pas trop ...

et je ne comprends pas bien pourquoi on peux aimer plusieurs amis , plusieurs enfants , parents ... et pas aimer (sans parler de sexe) plusieurs personnes ...

avatar ancien membre
Ancien membre
11/08/2021 à 13:36 - 11/08/2021 à 19:33

Selon moi l'amour véritable inclut une notion d'engagement à temps plein et d'exclusivité réciproque.

La polygamie est commode du point de vue de celui qui bénéficie de plusieurs partenaires dévoué(e)s par ce biais, mais pas du point de vue des membres du harem, auxquel(le)s on demande rarement leur avis d'ailleurs.

avatar contributeur de Benkium
Benkium
11/08/2021 à 14:14

J'ai beaucoup de mal à comprendre ce que vous entendez par "amour véritable". Cela signifie-t-il qu'il faudrait supposer qu'il n'y a pas de diversité du fonctionnement des sentiments d'un individu à un autre ? que tous les individus devraient fonctionner selon un même modèle ? Dans ce cas, qui fixe ce modèle et selon quels critères ?

Vous parlez de polygamie et de harem, il y a certainement une première distinction à faire entre ces deux choses. Dans la notion de harem, il semble y avoir une notion d'un être dominant/privilégié alors que la polygamie peut très bien être envisagée simultanément pour les différents partenaires concernés, sans notion d'un être central.

Il me semble cependant que dans "poly", l'auteur du forum entendait plutôt parler de polyamour dont le terme désigne un concept assez différent si je comprends bien. Mais je fais peut-être fausse route.

avatar ancien membre
Ancien membre
11/08/2021 à 15:22 - 11/08/2021 à 15:27

Personnellement, je considère que l'amour est une denrée rare. Il est déjà difficile de tomber amoureux une fois et de s'en remettre.

Encore plus difficile de tomber amoureux plusieurs fois dans une vie ...

Mais tomber amoureux plusieurs fois en même temps, ça ne correspond pas à mon vécu ni à la conception que je me fais de l'amour.

C'est personnel, je n'interdis pas à d'autres de penser différemment, mais je reste dubitatif.

avatar contributeur de Elrys
Elrys
11/08/2021 à 20:06

Je parle bien de polyamour et le contexte n'est pas de développer si le polyamour vous y croyez ou pas, bien que le sujet est passionnant, ce n'est pas l'objectif du sujet présent.

Du coup, si vous voulez parler de l'existence même du polyamour et de sa réalité (bien que très personnelle) vous pouvez créer un autre sujet à pour en parler. Merci de rester sur le sujet principal.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Rosso
Rosso
11/08/2021 à 20:19

En fait tu poses plusieurs questions ...

Alors être poly est Queer ? Pour moi non , je me sent homme et femme mais ce n est pas pour ça que je suis polyamoureux ... qu on fasse partie d’ une spheres ou de 2 sphères ne change rien ... il y a des polys , chez les gays , lesbiennes , Queer , hetero etcetc ...

avatar contributeur de Benkium
Benkium
12/08/2021 à 16:58

Pour en revenir au sujet principal, c'est avant tout un problème de sémantique à la fois sur les termes Queer et Polyamour.

Une définition trouvée sur wikipédia indique "Qui s’inscrit dans un ensemble de courants de pensée politisés, axés sur l’analyse et la remise en question des construits sociaux traditionnels et normatifs qui ont trait aux questions de genre, de sexe et de sexualité" et se complète par "les personnes dont l’identité de genre, l’expression de genre, les caractéristiques sexuées ou la sexualité s’inscrivent passivement ou activement en faux des construits sociaux traditionnels et normatifs."

En ce sens, le polyamour est manifestement en faux du construit social hétérosexuel cisgenre monoamoureux. Et je pense qu'il est raisonnable que l'identité relationnelle et sexuelle porte ces différents axes : l'orientation sexuelle, l'orientation amoureuse, l'orientation de genre, l'orientation de nombre. Il y a peut-être d'ailleurs d'autres orientations qui pourraient s'y ajouter mais qui m'échappent aujourd'hui. Donc je dirais certainement que oui.

avatar ancien membre
Ancien membre
12/08/2021 à 17:52

Juste une question : adhérez vous au marxisme culturel ? Etes-vous woke ?

https://www.iedm.org/fr/quest-ce-que-le-marxisme-culturel-et-la-signification-du-terme-woke/

avatar contributeur de Rosso
Rosso
12/08/2021 à 19:06

Citation de Marcus25 #370096

Et bien j’ ai lu et franchement oui j’ adhère aux idées ...

Ce mouvement est explicitement antilibéral et anticapitaliste dans le sens où il s’appuie sur une critique radicale des sociétés libérales occidentales, considérées comme patriarcales, racistes, hétérosexistes et oppressives de diverses manières, notamment parce qu’elles ont des majorités blanches et parce que l’économie de marché ne peut fonctionner qu’au profit de la majorité et en exploitant les minorités.

Les marxistes culturels veulent évidemment que l’État contrôle ultimement l’économie et redistribue la richesse au profit des minorités opprimées, comme les marxistes traditionnels. Leur stratégie pour arriver à cette fin est différente de celle de leurs prédécesseurs, mais le but ultime est le même.

avatar ancien membre
Ancien membre
12/08/2021 à 19:32 - 12/08/2021 à 19:37

Moi je suis pour l'universalisme. Je trouve qu'un concept pour être valable, doit être valable partout, nonobstant les étiquettes, les origines ethniques ou les préférences sexuelles.

Queer, homo, hétéro... Ce sont des étiquettes, des postures.

Il n'y a qu'une seule race sur terre, la race humaine.

Au lieu d'insister sur ce qui nous divise, les nouveaux penseurs seraient bien avisé d'insister sur ce qui nous rassemble.

Messieurs les penseurs, bonsoir !

avatar contributeur de TheSuperWill
TheSuperWill
13/08/2021 à 16:55

Moi je dit : pourquoi pas ! J'aime bien l'idée qu'on puisse se comprendre dans la communauté queer sans forcément être tous gays, bi ou autre... Les relations polyamoureuses sont rejetées par la société, par les individus et par certaines religions, et en suivant une certaine logique, toutes les personnes d'une relation poly s'aiment entre elles, non ? Donc à partir du moment où on est plus de 2 il y a forcément un coté queer dans la relation.

Dans tous les cas, je ne vois pas pourquoi le polyamour ne pourrait pas faire partie du prisme queer.

avatar contributeur de Elrys
Elrys
13/08/2021 à 18:21

Si l'on en croit certaines réponses que j'ai eut qui s'opposent à la "récupération" mouvement/prisme queer par la communauté polyamoureuse, on indique souvent que le polyamour n'a pas autant souffert et n'est pas autant réprimer que le polyamour.

L'autre raison avancé et retrouvé plus haut ici, c'est que si l'on suit la sémantique et les définitions du mot queer, on se base plus sur une "anormalité" de genre ou d'orientation sexuelle, ce qui exclue d'un certain point le polyamour et ce malgré la réalité d'un coming-out pour certains et certaines et les difficultés liées aux familles, à l'administration, aux enfants, aux soins et l'information en cas de problème grave de santé.

Enfin l'un des derniers arguments opposés à l'utilisation de la cause queer par les personnes du polyamour c'est que l'on peut faire parti des personnes les plus avantagés du systèmes (cis hétéro blanc) et en faire partie, ce qui paraît pour certain.e.s difficile à accepter.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de TheSuperWill
TheSuperWill
13/08/2021 à 20:32

Pour le dernier argument je sais pas, les mecs blancs gays sont aussi bien avantagés par certains points et pourtant on ne leur dénie pas le droit de faire partie de la commu

Après certes, dans certaines cultures c'est accepté voir normal, mais c'est pareil pour l'homosexualité et la transidentité ?

Socialement c'est interdit d'être marié à deux personnes, c'est peut être même mal vu d'être dans une relation polyamoureuse, après faut aussi se dire que c'est naturel, ça se retrouve chez d'autres espèces comme l'homosexualité, et en soi le polyamour n'a pas à récuperer le prisme queer mais ils peuvent quand même être liés, l'un n'efface pas l'autre en tout cas.

Mon réflexion se porte plutôt sur les membres de la relation en eux mêmes, à compter que les relations poly comptent généralement plus de 2 personnes, il y aura quasiment toujours deux personnes du même genre dedans, ce qui entraîne une liaison avec la commu queer parce qu'il y a une part de la commu LGBT dans les relations poly, les membres sont souvent bi, pan, gay ou autre, ou en tout cas ils ne sont pas heteronormés

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Elrys
Elrys
14/08/2021 à 19:04

Oui dans un groupe poly, il n'est pas rare d'avoir une pu plusieurs personnes appartenant au prisme LGBTQI+. Par exemple je ne ressens pas le besoin de me battre pour une reconnaissance de mon polyamour, pas plus que pour mon agenre pu ma pansexualité, mais je fais partie d'un groupe très avantagé puisqu'homme blanc avec principalement des relations hétéro. Je ne cours pas grand risque, mais je me pose les questions pour celles et ceux qui se retrouve impacté, et puis j'adore mieux comprendre l'origine d'un désaccord 😊

Envoyé depuis l'application android


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr