Qui serait ouverte à partager de la tendresse/sensualité avec un trentenaire atteint d’une phobie sociale sévère donc inexpérimenté ? - Page n°2

avatar contributeur de Faith141
Faith141
12/08/2021 à 16:19

bas de page, bug

avatar contributeur anonyme
Anonyme
12/08/2021 à 16:35

Je confirme que ledit modo n'a pris aucune initiative personnelle, a juste eu la gentillesse de me demander ce que je voulais changer après que je me sois plaint d'être impuissant à procéder à la moindre modification. Et je lui ai demandé de procéder aux modifications les plus urgentes que je lui ai précisé.

Quoi qu'on fasse, ça ne plait jamais à tout le monde. Personnellement, je ne suis pas hostile à un regard extérieur, ça peut être bénéfique. Quand on est à fond dans quelque chose, il y a des choses qu'on ne voit pas.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
12/08/2021 à 17:11 - 12/08/2021 à 18:07

He bien, je trouve que tu donnes l'impression de vouloir rencontrer quelqu'un (une femme bien sûr. Jeune bien sûr. Sexisme. Jeunisme. Ça me parait très orienté pour quelqu'un de si désespéré. Le cliché des mecs qui courrent après les jeunettes!) pour un contact sensuel, voir plus, mais en t'investissant le moins possible. De plus tu semble refuser de faire connaissance sans cette finalité.

Ayant moi même des troubles anxieux et une certaine forme de phobie sociale je t'assure qu'il me faut beaucoup BEAUCOUP d'échanges avant de voir quelqu'un, et encore plus pour un contact sensuel.

Refuser de faire connaissance sans ça, et encore, ça donne même pas l'impression que tu apprendras vraiment a connaitre qqn pour ça, refuser donc, c'est réduire cette nana (vous me dites si le mot nana vous heurte hein les filles), réduire donc cette nana a un objet de plaisir, le tien de plaisir, elle doit fournir ce que tu veux, comme tu l veux, sans considération pour sa personnalité, son humanité, son bagage émotionnel, et tout ce qui fait que cette femme est elle, et pas juste un morceau de viande chaude.

Chose que je ne me permettrait jamais de faire! (T'as vu Faaith, ça c'est un placement de produit !)

Je ne pense pas que les nanas du site veuilles être traitée comme ça, ni même dans la vie (a part certaines et c'est leur droit).

Perso, un mec qui accepterait de me parler uniquement pour me toucher, tripoter, ou plus, je lui met mon genou dans les couilles et je lui crache a la gueule.

Tes réponses sont incroyablement passive aggressive. Alors oui, effectivement tu n'hausse pas la voix, tu es courtois, mais on sait tous ici qu'on peut dire les pires saloperies sans crier, avec une voix douce et de jolis mots. Cet argument n'en est pas vraiment un. Et quand tu es pris en défaut tu te retranche derrière ton trouble comme un lâche, alors que les personnes qui te répondent ne faisaient, a la base, que te dire comment améliorer ta démarche, POUR T'AIDER!

Soit tu es ingrat, soit tu penses savoir mieux qu'eux (elles) et dans ce cas je ne comprends pas pourquoi tu postes sur le forum.

J'ai énormément partagé de moi, mon cœur, mes ressentis, mon histoire, mon être, sur les forums, tchats, en privé. Demandé a n'importe qui ici, ils(elles) pourront te dire que je suis quelqu'un de foncièrement gentil, mais pourtant je ne ressens absolument AUCUNE amitié pour toi au vu de ton comportement.

J'avais prévenu que ça ne plairait pas 🤷

Néanmoins je laisse le topic ouvert car il est intéressant, voir édifiant, et peut être que quelqu'un répondra a ta demande, qui sait?

avatar ancien membre
Ancien membre
12/08/2021 à 17:17

Citation de Fierdre #370094

Je suis entièrement d'accord avec toi.

J'ai exactement le même ressenti ...

avatar contributeur de Dime
Dime
12/08/2021 à 21:31

Qu'il est délicat ce sujet !

Moi, (en tant qu'homme), je comprends assez bien Anonyme. Mais il pourrait etre une femme et ressentir les meme besoins je pense. Il est des manques, affectivo-sensualo-sexuels qui peuvent devenir tellement envahissants que l'on se ferme inconsciemment sur sa propre personne, en ne voyant l'autre que comme le reflet de nos propres besoins.

Il s'agit un peu d'un transfert de la perception de l'autre vers soi-meme, du à manque et un mal etre profond en soi. Une recherche éperdue d'une autre ame qui fasse exister la sienne.

En somme, Rien de nouveau sous le soleil...

A part peut-etre l'expression meme de la recherche, qui semble un peu trop éloignée de la Vie.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
12/08/2021 à 22:22

Citation de Skela #370095Citation de Fierdre #370094Je suis entièrement d'accord avec toi.J'ai exactement le même ressenti ...

N’ en déplaise à certain je vous rejoint ...

Et juste pour info Anonyme je ne cherche pas à t’ accabler pour t accabler , je t ai juste expliquer ma façon de voir les choses ... au final @Fierdre l’ a fait beaucoup mieux que moi ...

avatar contributeur anonyme
Anonyme
13/08/2021 à 19:04

Je commence par répondre à l’essentiel du réquisitoire de Fierde contre moi (pas à tout pour ne pas alourdir une déjà très longue réponse). Ensuite, je fais un récapitulatif de mes réponses de ma première demande d’aide et de l’actuelle (mise en gras à posteriori)

1-Merci Fierdre pour cette prise de recul salutaire, c’est mieux de quitter la partie de ping pong un peu fébrile dans mon cas par moment je le reconnais. Des réponses trop réactives donnent effectivement l’impression que je serais agressif et peut-être aussi passif. Et mon propos donne aussi le sentiment que je souhaiterais précipiter la prise de contact avec une femme d’accord pour m’aider et de l’amener même inconsciemment à en arriver hâtivement à des moments de sensualité. Je vous présente mes excuses.

J’ai pris la rubrique demande d’aide du forum de betolerant comme la possible prolongement direct d’une demande d’accompagnement sensuel et peut-être sexuel avec l’APPAS. Ce n’est pas le cas. Je me suis trompé. Je suis totalement disposé à me laisser accompagner guidé par une femme qui aurait l’intention de me venir en aide, tant qu’elle ne n’exclut pas par principe intangible initial un rapprochement physique dont elle sera maitresse du moment et dont elle pourrait bien-sûr renoncer en cours de route (si elle ne le sent pas tout simplement).

Ma famille elle-même ne comprend pas ma (très) discrète phobie sociale sévère (apparente contradiction dans les termes). A l’APPAS, association pourtant spécialisée dans l’accompagnement sensuel et sexuel des personnes en situation de handicap (j’ai rencontré un vice-président, deux membres du CA dont le trésorier), ma psychopathologie est inconnue. De même pour mon sexologue qui ne connaît que des « phobiques sociaux généralistes ». Mon accompagnatrice venant de l’autre bout de la France m’a dit avoir accompagné une personne dans une situation proche, peut-être moins sévère cependant. Je fais à la fin des citations le témoignage fort de mon expérience d’accompagnement.

(Quand tu écris « on sait tous ici qu'on peut dire les pires saloperies sans crier, avec une voix douce et de jolis mots », tu peux citer quelques exemples me concernant s’il te plait ?

On ne choisit pas ces attirances sensuelles, sexuelles, on les accueille. On ne commande pas à son ventre d’être noué et à son sexe de bander. Une femme de 35-40 ans et même plus ne me dérangerait pas. Mon accompagnatrice sensuelle avait plus de 40 ans. J’adore son sourire. Si j’avais son accord et que je le lui demandais, je pourrais te transmettre son adel d’accompagnatrice pour qu’elle te donne son ressenti sur les séances partagées avec moi.

Je ne doute pas des bonnes intentions des participants à cette demande d’aide. Cependant, elles ne suffisent pas : les plus grand maux sont infligés sans intention de les donner. Il faut être très malade pour faire du tort volontairement.

A te lire, les énormités que tu crois juste sur moi, il n’y a rien de surprenant que tu ne ressentes aucune amitié à mon égard. Quand on rencontre une personne « en vrai », on peut découvrir des fois à sa grande surprise qu’on n’est pas face à un monstre, mais face à une personne sensible, fragile, même touchante parfois. Que les défauts rédhibitoires observés sur ces écrits – un peu trop réactifs par moments – n’étaient que des maladresses…)

J’envisage de reformuler ma demande d’aide dans un troisième essai

N.B : J’ai un casier judiciaire vierge. Personne n’a jamais porté plainte contre moi.

2-Le 31-7 à 22h22 : « Je suis trentenaire, je n'ai donc plus 18 ans, ni 20 ans, ni 25 ans (donc un peu de vécu). Je n'ai pas de problème pour parler à des inconnu.e.s dans la rue, je suis connu de beaucoup de monde au marché de mon quartier. J'organise même des sorties. Je n'ai pas de difficulté pour les relations sociales ordinaires, j'entends par là les relations dites de voisinage. (…) Avant de se rencontrer dans un parc public par exemple, comme je l'ai également précisé à une autre intervenante, quelques échanges publics ici-même puis privés (par messagerie personnelle) pourraient opportunément avoir lieu. (…) Je ne demande pas un saut dans l'inconnu. (...) Je suis une personne pour qui le simple contact physique prolongé, même seulement partiellement dénudé comme la saison non y invite, est psychologiquement déstabilisant. Ma demande d'aide se rapproche d'une recherche de relation mère enfant ou grande soeur petit frère... Sentir la chaleur d'une personne contre moi peut m'amener à un début d'évanouissement. Après, quand deux personnes se rencontrent et partagent des moments même de relative intimité, on ne sait pas ce qui peut se passer, chacun est libre comme en théorie dans toute relation. (…) »

Le 1er août à 8h41 « je suis membre de l'Association pour la Promotion d'un Accompagnement Sensuel et/ou Sexuel (APPAS) qui s'adresse aux personnes en situation de handicap essentiellement et mon cas de figure au sein de cette association apparaît exceptionnel. Au point que sa secrétaire m'a rejeté récemment. Oui, une personne qui serait recroquevillée sur elle-même dans sa vie en général, on comprendrait aisément que sa vie intime n'est pas développée non plus. »

Même jour à 11h42 « Oui, c'est le contact physique prolongé avec une femme qui m'attire a minima qui me déstabilise au point que je puisse risquer l'évanouissement. Je suis hétérosexuel. Donc ce sont les femmes qui sont concernées, pas les enfants (...) Je suis hypersensible asperger auto-diagnostiqué (une vidéo de présentation du syndrome m'a bluffé, une psychologue asperger m'a reconnu comme tel et une travailleuse sociale dans un institut pour asperger aussi), probablement zèbre et hpi/hpe (j'étais en thèse lors de ma rechute dépressive). Je suis un solitaire aimant partager des moments de compagnie.

Oui, c'est mon environnement familial et social proche qui en est à l'origine (petite famille repliée sur elle-même avec une mère phobique sociale généraliste cette fois et une tante "vieille fille", les deux décédées aujourd'hui, c'est pour ça que je peux témoigner) Mon frère ainé a attendu 24/25 ans avec un séjour Erasmus à l'étranger pour vivre sa première histoire d'amour. Mais lui n'était pas atteint psychologiquement.

Je suis habitué à cette situation. Ma vie quotidienne n'en est pas déstabilisée si ce n'est par les dépressions induites. Je suis actuellement en longue convalescence d'une rechute dépressive. J'ai du mal à m'imaginer plaire physiquement à une femme attirante. Je suis en thérapie mais la théorie et la pratique sont deux choses différentes. Je n'ai quasiment jamais participé à une soirée étudiante et autre. Les unes ou deux soirées où je suis passé, j'ai trouvé le temps long, étais très mal à l'aise et je ne m'y suis donc pas attardé... Les événements festifs avec rapprochements physiques en général me mettent (très) mal à l'aise. J'ai essayé il y a longtemps la danse. Je n'ai pas dépassé deux cours : être dans les bras d'une charmante demoiselle me faisait perdre totalement mes moyens, je ne retenais pas les pas etc. Non, je n'ai jamais encore pratiqué de sport d'auto-défense, même si c'est en projet. »

Même jour à 15h17 « @Plume : J'insiste bien que c'est le toucher prolongé, particulièrement sur la peau nue, donc intimiste, qui m'intimide. J'ai participé avant l'épisode sanitaire à un atelier câlin (dans un local privé sécurisé) sur Lyon : ce fut une belle expérience, malheureusement remise à plus tard à présent. C'est une peur panique comme si mon logiciel personnel n'était pas agencé pour l'accueillir ou qu'il me faudrait quelques mises à jour... Une sorte de sidération qui pointe le bout de nez. Pas de crainte d'arriver à mon dernier souffle dans mon cas. Cette peur panique étouffait jusqu'à peu mon appétit d'intimité et cette peur faiblit aujourd'hui.

Je suis membre du groupe (ou de groupes) Fb asperger. Je fréquente de temps à autre cet univers, mais essentiellement avec des rencontres réelles. Je suis un peu prudent à l'égard des échanges seulement virtuelles. Je n'ai pas envie de consacrer plus que temps que je consacre déjà au monde virtuel. (…)

@Skela : (…) Par chance, à Lyon, il y a quelques membres du CA d'APPAS que j'ai rencontrés. L'un d'eux m'a mis de sa propre initiative en contact avec une accompagnante résidente en Lorraine qu'il a lui-même formé. Grâce aux 3 séances d'accompagnement qu'elle m'a proposées au premier trimestre 2021, la sévérité de ma phobie fléchit et je peux faire cette demande d'aide ici-même sans trop grande peur. Avant, cela aurait été hors de question. Rien qu'en parler comme je le fais ici m'aurait été trop pénible. Je m'ouvre un peu à l'inconnue. Alors que cette accompagnatrice ne m'attire pas sexuellement, ce que j'ai vécu sensuellement avec elle et grâce à elle fut très fort, éblouissant même. Mais cette accompagnatrice est éloignée, elle ne peut pas venir souvent et l'accompagnement ne pourra pas se poursuivre au-delà de cette année en tous les cas. »

Moi, le 11 août à 15h34 « Entamer une discussion dans la perspective d’une rencontre de tendresse ne veut pas dire que celle-ci va ipso facto se réaliser. Nous ne sommes pas des automates. Mais exclure d’emblée une telle perspective ne correspond pas à ma demande d’aide ! »

Même jour à 15h53 « Quand presque toutes les publications m'accusent de choses que je n'ai pas écrites, ça m'oblige à être sur la défensive ce qui peut donner une impression négative. Je suis quelqu'un de zen, je pratique la méditation. »

Le 12-8 à 14h26 « @ Dime : mes besoins sont d'abord sensuels et affectifs. Le sexe m'apparaît un peu abstrait. Ca va me faire un choc la première fois que j'aurais une érection en présence d'une (jeune) femme. D'où l'expression "castration psychique" utilisée dans ma présentation. (…) Mon but est de découvrir l'intimité, prendre confiance en moi et me lancer dans la vraie vie. Quand je vois une fille qui me plaît, je n'imagine pas aujourd'hui me retrouver dans un moment d'intimité avec elle, même juste sensuelle, sans en être profondément déstabilisé et en sueur. D'ailleurs, à la fin de la première séance avec l'accompagnante sensuelle venant de Lorraine, il y avait une flaque d'eau à ma place du lit et j'ai dû prendre 10/15 minutes avec un sèche-cheveux pour sécher le matelas (qui était pourvu d'une protection épaisse). Pour la dernière séance (à ce jour), je suis resté près d'une heure mon buste nu contre son buste nu : ça m'a fait un effet physique brutal (je me suis senti transpercé...) qui a duré en faiblissant lentement plus d'un mois, peut-être même plus de deux. »

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
13/08/2021 à 19:36

''on sait tous ici qu'on peut dire les pires saloperies sans crier, avec une voix douce et de jolis mots''

Ça ne visait pas tes mots précisément, plutôt le fait que beaucoup de monde ici a un passif émotionnel en lien avec des relations destructrices/des mots destructeurs. Et ce n'est pas forcément les mots les plus violents qui laissent le plus de marques.

Effectivement on ne choisit pas ses attirances sexuelles, néanmoins, quand on a besoin de contact physique qui ne dépend pas d'un attrait sexuel mais bien de contact, l'âge ne change pas grand chose a la proximité.

Je ne vois pas trop ce que ton casier judiciaire vient faire dans l'histoire perso 🤷

Honnêtement, et a titre purement personnel, je ne te trouve pas touchant. Tu répète souvent les mêmes choses et tu me fais l'effet de vouloir faire pitié. C'est dommage car il y a sûrement beaucoup de choses positives que tu pourrais mettre en avant pour te valoriser. Je ne peux rien dire pour le côté fragile ou autre par contre.

Par contre, on ne peut nier que tu as fais un effort de communication, et je sens que tu as pesé tes mots pour ne pas paraître aggressif, et je t'en félicite !

avatar ancien membre
Ancien membre
13/08/2021 à 20:59

Salut Anonyme,

J'ai lu les échanges mais pas tout, je fais partie de ces personnes dites atypiques, et mon amie qui m'a gentiment fait passer les tests pour confirmer le machin m'a dit une chose : " il ne vaut mieux pas savoir ce que l'on est, trop jeune ou si on n'en ressent pas le besoin, parce que les individus ont tendance à se cantonner à l'etiquette et ne font plus l'effort d'intégration". Sur le coup, j'étais complètement en désaccord avec ca, en me disant simplement que j'aurai aimé avoir mon mode d'emploi plus tot , ca m'aurait permis de mieux gérer certains aspects. Depuis que je traîne sur beto, il y a pas mal de personne atypique, parfois meme non testé,

et qui se limite à l'étiquette qu'ils se sont apposés ou qui le sont vraiment, un peu comme un " je suis comme ca et pas autrement , c'est à vous de vous adapter et pas à moi" et à chaque fois que je ressens ca , comme je le ressens un peu aujourd'hui chez toi, je pense à cette phrase de mon amie. Dans un monde parfait , il aurait été plus simple que chacun fasse l'effort d'un pas vers l'autre pour se comprendre plus facilement. Aujourd'hui ca evolue mais ca n'est pas encore le cas, les atypiques font quasi tout les efforts s'ils veulent s'intégrer au prix de fatigues et ou certains maux physiques ou psychiques. Je crois que la seule aide qu'on peut t'apporter , c'est que rien est impossible lorsqu'on désire vraiment quelque chose ou que l'on veut tendre vers ..le dépassement de soi, de ses blocages etc... meme ca , ca peut etre surmonté...ca demande le prix d'efforts (parfois qui paraissent insurmontables) mais c'est commun à tout les individus atypiques ou non. Je crois qu'avant de rechercher ce que tu desires et bien il va falloir travailler sur toi . Rien ne tombe jamais tout cru dans le bec et ceux dans n'importe quels domaines. Les changements qu'on desire dans sa vie passe d'abord par se changer soi. Bonne continuation à toi.

avatar contributeur de Plume
Plume
13/08/2021 à 21:12

@Tungstenn,

Ta réponse est déplacée et irrespectueuse ou juste hors sujet?

@Anonyme,

Plus je lis les réponses a ton post et plus je me dis que ce forum n'est pas le plus approprié pour ta demande. La tolérance est une belle valeur mais ici comme partout elle a ses limites, dues notamment a la méconnaissance des gens de tes difficultés. J'espere que malgré tout cela te permettra d'avoir des contacts et discussions avec des femmes a l'écoute et bienveillantes.

PS: Tes efforts de communication se remarquent sur tes derniers messages.

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Humana15
Humana15
14/08/2021 à 01:01

Citation de Phoenix73 #370164

Merci pour ton beau message.... oui, parfois c'est reposant, de se cacher derrière les étiquettes qu'on c'est soit même posé!!!

Citation de Anonyme #370159

parfois, il faut faire l'effort de sortir de nos propres étiquettes....

peut etre peux tu trouver un cours de danse contact... et ne faire que la 1ère partie... découvrir le contact de son propre corps... tout un programme!!!

bon courage!

avatar contributeur de Ludohrb
Modération Ludohrb
14/08/2021 à 06:24 - 14/08/2021 à 06:29

Bien le bonsoir, et je tiens à faire un rappel à ceux qui serait susceptible de répondre ici que le respect reste obligatoire. Il n’est pas en option

Bien à vous :)

Ps:

Comme @plume le dit aussi je ne suis pas sure que ce forum ne soit le plus approprié à ta demande néanmoins, bon courage anonyme dans ta recherche. Et j’espère de tout cœur que tu trouvera ce que tu recherche.

avatar ancien membre
Ancien membre
14/08/2021 à 08:30 - 14/08/2021 à 08:40

Petit rappel, sur le sens du mot aider...

Quand on aide quelqu’un, il ne faut pas seulement se contenter de résoudre ses problèmes immédiats en lui offrant de l’argent, par exemple. Il est important de lui donner aussi les moyens de résoudre ses problèmes lui-même.

Mis à part quelques posts déplacés, je n'ai pas vu un manque de tolérance,  beaucoup ont essayé de comprendre les difficultés d'anonyme (peut etre en vain), avec ce qu'il est soit, parce qu'on est humain,  tout simplement.

Si l'on pense que la demarche est une impasse pourquoi lui dire," vas y continue" au risque qu'il se prenne un mur bien plus douloureux que l'aide initiale. Aider c'est aussi montrer qu'il y a peut etre d'autres chemins et que les possibilités sont multiples. Il poste en public , chacun est libre de donner un avis avec sa propre conscience et la tolerance ne doit pas etre univoque. Dire qu'il n'est pas au bon endroit est une aide, dire que sa démarche est ambiguë est une aide, dire que sa communication peut-être un frein en est une autre etc...c'est à anonyme et seulement à lui de prendre en compte ou non ce qui a été exprimé ici. Chacun evolue à son rythme et ce qu’on ne comprend pas aujourd'hui...on peut mieux l'interpréter plus tard en fonction de son eveil.

A la lecture d'anonyme , je crois que beaucoup ont eu cette impression d'antagonisme difficilement compréhensible. D'un côté une demande d'intimité corporelle et peu importe laquelle avec un autre etre humain (et la peu importe le qui),  de l'autre il n'y a pas de demande réelle de proximité avec la personne qui partagerait ca (et je peux me tromper anonyme mais c'est ce que moi je ressens à la lecture de ta demande, et il est important de faire part de ses ressentis). Intimité et proximité vont de paire , toute vraie relation est un partage , un echange mais là encore c'est ma vision des choses. Anonyme en a sûrement une autre ... libre à lui de faire sa sauce avec tout ça....

avatar ancien membre
Ancien membre
14/08/2021 à 09:26

Anonyme : ce sujet pourrait peut-être t'intéresser ?

https://betolerant.fr/forum/20177/site-quot-cuddle-comfort-quot-qui-connait

Rien de sexuel et je ne suis pas sûre que ca soit sensuel non plus, mais c'est du contact physique, ca pourrait t'aider dans ta phobie !

avatar contributeur anonyme
Anonyme
15/08/2021 à 10:22

@ Fierdre : J’ai remarqué ma future accompagnatrice sensuelle lors de l’AG de l’APPAS, elle était en vidéo sur Zoom, son visage souriant m’a tout de suite plu. C’est pour cette raison que j’en ai parlé au masseur membre du CA de l’APPAS et qu’il a pu à ma grande surprise me mettre en relation avec elle.

Je proposais avant l’épisode sanitaire des sorties locales free hugs accolades libres. Dans ce cadre, une attirance physique n’est pas ou ne doit pas être un critère de rapprochement entre deux personnes. Mon cas est un peu différent : c’est l’attirance physique qui m’intimide. Donc avoir un contact physique avec une femme qui ne m’attire pas, c’est mieux que rien. Mais l’apport sera bien moindre.

Souviens-toi, tu m’as écrit comme si j’étais un prédateur sensuel voire sexuel en puissance, que je voudrais déshumaniser une femme, la prendre pour un bout de viande, la toucher, la tripoter, voire plus sans naturellement son consentement. Cela s’appelle une agression sexuelle, c’est un délit. Voir un viol, et c’est un crime. Et c’est bien entendu inscrit au casier judiciaire.

Il y avait une telle dynamique négative sur ma demande d’aide (j’espère que c’est passé maintenant), si j’avais mis des choses positives de ma vie en avant pour me défendre, on m’aurait probablement qualifié de prétentieux, de manquer d’humilité. Si tu lis les extraits de mes citations de ma demande d’aide initiale, tu verras : je dis des choses très positives sur moi…

Je parlais dans le cadre d’une rencontre « en vrai » : tu ne connais pas le son de ma voix, ni les traits de mon visage, ni ma silhouette, ni ma démarche, rien de ma vie ou presque que ma demande d’aide, tu m’étonnes que tu crois que je veuilles faire pitié alors que j’expose mon infirmité. Platon disait que la spectacle, c’est la terreur et la pitié. Je t’inspire les deux et je ne demande pas à être payé pour ce spectacle involontaire, si ce n’est en nature bien-sûr ;D Une rencontre en vrai ou au pire en vidéo conférence, l’écrit seul ne peut pas la remplacer.

Quand on navigue dans l’incompréhension, on est un peu impuissant, on se demande s’il ne faut pas se répéter en mieux peut-être parce qu’avant, ça n’a pas été lu ou survolé.

@ Phoenix : « c'est que rien est impossible lorsqu'on désire vraiment quelque chose ou que l'on veut tendre vers ..le dépassement de soi, de ses blocages etc... meme ca , ca peut etre surmonté...ca demande le prix d'efforts (parfois qui paraissent insurmontables) mais c'est commun à tout les individus atypiques ou non. Je crois qu'avant de rechercher ce que tu desires et bien il va falloir travailler sur toi »

Merci Phoenix d’avoir lu des citations de ma première demande d’aide. Je partage ton avis sur l’engagement qui doit être le mien. Ne t’inquiète pas, je travaille sur moi depuis bientôt 10 ans : méditation, techniques thérapeutiques essayées. Cette demande d’aide témoigne d’un début de confiance grâce à l’accompagnatrice. J’en suis à près de 40 tds contactées, la communication est entamée avec quelques rares d’entre elles.

Il y a des indices qui convergent sur un possible diagnostic asperger ou proche. Cependant, ce n’est pas certain. J’ai contacté sur recommandation un psychiatre lyonnais spécialisé dans les TSA (troubles du spectre autistique) : Il m’a proposé un diagnostic en une dizaine de séances avec un collectif de spécialistes et de mémoire entre 400 € et 500 € de coût total. Il m’a remis un questionnaire : je me sens très éloigné des questions posées… Ou peut-être alors une forme rare, réduite à l’intimité. Par exemple, dans mon parcours scolaire et universitaire, je n’ai jamais eu besoin d’aménagement spécial. Ni dans mon modeste parcours professionnel pour mon âge, les dépressions en sont la cause

@ Plume : L’irrespect de Tungstenn est juste plus intense, plus spectaculaire (d’ailleurs, son intervention a été effacée). L’irrespect parcourt selon moi cette demande d’aide depuis le début. Qu’une intervenante écrive que selon elle, je veux faire pitié. L’exprimer publiquement, est-ce bienveillant ? J’en doute (elle pourrait garder son ressenti pour elle). Je n’ai pas choisi ma situation intime : elle m’est tombée dessus. Les sentiments négatifs que cette demande d’aide peuvent inspirer m’indiffèrent. Seules les actions positives concrètes possiblement initiées suite à cette demande d’aide peuvent m’intéresser. Je suis fier de mon parcours public, il n’est pas l’objet de cette demande d’aide. Naturellement, si je devais rencontrer une femme à l’occasion de cette demande d’aide, on ferait connaissance et elle en apprendrait davantage sur moi.

Plus profondément, je crois que le respect était attaché à la relation à des autorités historiques qui n’inspirent plus et à raison le respect. Le respect est donc largement orphelin de figures tutélaires. Il est à réinventer. Il est encore plus difficile dans des relations horizontales entre inconnu.e.s.

Si tu connais un espace plus adapté pour rencontrer des personnes bienveillantes, respectueuses, ouvertes même à donner de leur personne pour venir en aide quelqu’un, fais-moi signe. Je me sens dans l’angle mort y compris des websites et associations dédiées à l’aide. Il est vrai que nous sommes dans un pays de culture ancestrale catholique, où le corps, spécialement ces plaisirs (hors mariage et hors procréation), et à plus forte raison ceux de la femme, a/ont le mauvais rôle. Faire de la « Vierge Marie », la mère de Jésus par « l’immaculée conception », c’est quand-même quelque chose de tordu. (Je suis libre penseur et respectueux des croyances de chacun, on a tous nos contradictions :)

@ Humana : « parfois, il faut faire l'effort de sortir de nos propres étiquettes.... peut etre peux tu trouver un cours de danse contact... et ne faire que la 1ère partie... découvrir le contact de son propre corps... tout un programme!!! »

Je parle ici de mon diagnostic psychopathologique car c’est à l’origine de ma demande d’aide. Ma meilleure amie que j’ai rencontré il y a 4 ans, elle a aussi un parcours personnel douloureux (elle m’a dit qu’elle aurait pu devenir droguée, prostituée ou déjà morte. Et peut-être les trois à la fois), elle m’a dit il y a 1 an environ au sujet d’une rencontre entre anxieux et phobique sociaux, « toi, tu n’as pas de phobie sociale ». Elle était toute étonnée de ma réponse « Si, elle est même sévère ». Je n’en parle pas autour de moi pour ne pas être enfermé dans une catégorie. Etant de nature créative, je me suis inventé des noms que j’utilise sur les réseaux sociaux, j’ai même des adresses électroniques qui les portent. Je n’aime pas me présenter comme français, européen etc

Comme rappelé dans les extraits de citations de ma première demande, je suis naturiste et j’ai essayé la danse (ce fut une brève et douloureuse expérience). J’aime mon propre corps. Que voulez-vous dire par « la première partie de cours de danse contact » ?

@ Ludohrb : « je ne suis pas sure que ce forum ne soit le plus approprié à ta demande néanmoins »

Je bénéficie de l’attention de deux modérateurs, je suis gâté ? Si vous connaissez un lieu plus approprié pour ce genre de demande d’aide, je n’en connais pas personnellement. Mais j’ai quelques projets tournant autour de cela, après ma convalescence

@ Phoenix : « il n'y a pas de demande réelle de proximité avec la personne qui partagerait ca (et je peux me tromper anonyme mais c'est ce que moi je ressens à la lecture de ta demande, et il est important de faire part de ses ressentis). Intimité et proximité vont de paire , toute vraie relation est un partage , un echange mais là encore c'est ma vision des choses. Anonyme en a sûrement une autre ... libre à lui de faire sa sauce avec tout ça.... »

Je suis tout à fait d’accord avec toi, intimité et proximité vont de pair. Tu devrais relire le début de ma longue réponse à la première modératrice. J’opère une bifurcation claire à ce sujet.

@ Skela : Merci pour ce lien. Comme je l’ai rappelé dans les extraits de citations dans ma longue réponse à Fierdre, j’ai participé à plusieurs reprises à des ateliers câlins à Lyon. Si ce n’est pas sensuel au sens fort du terme, le rapprochement physique n’est pas anodin non plus.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
15/08/2021 à 11:09 - 15/08/2021 à 11:12

'' Souviens-toi, tu m’as écrit comme si j’étais un prédateur sensuel voire sexuel en puissance, que je voudrais déshumaniser une femme, la prendre pour un bout de viande, la toucher, la tripoter, voire plus sans naturellement son consentement. Cela s’appelle une agression sexuelle, c’est un délit. Voir un viol, et c’est un crime. Et c’est bien entendu inscrit au casier judiciaire. ''

ALORS:

j'ai utilisé les mots '' impression '', et '' a titre personnel ''.

Je n'ai pas dis que tu voulais, j'ai dis que tes mots donnaient l'impression que.

Je n'ai pas dis que tu voulais la tripoter, cette phrase portait sur une personne hypothétique.

Je n'ai pas parlé d'absence de consentement.

J'ai accès a tes photos en temps que modérateur alors je connais tes'traits et ta façon de te tenir (juste pour info).

Tu ne m'inspire AUCUNE terreur, tu n'as absolument pas ce qu'il faut pour m'effrayer, redescend un peu sur terre.

J'ai dis que tu me fais l'impression de vouloir faire pitié, pas que j'en avais pour toi, car je pense, encore une fois a titre personnel, que la pitié implique une sorte d'affect que je n'ai pas pour toi.

L' ''intervenantE'' est un intervenant, et la '' moderaTRICE'' est un 'moderaTEUR'' juste pour info, si tu veux parler de bienveillance, ça serait bien que tu regarde au moins a qui tu parles.

Et je te rappelle que TU as demandé mon avis.

Tu as eu exactement ce que tu as demandé !

J'avais prévenu que ça ne plairait pas, mais tu l'as quand même demandé.

Tu te sens vraiment légitime pour te plaindre de l'avis que tu as toi même demandé en sachant que ça allait pas plaire?

Les réactions négatives des gens t'indifferent? Ça doit expliquer pourquoi tu étais si aggressif... il y a contradiction flagrante.

Sache que je choisis toujours mes mots pour exprimer le plus exactement possible ce que je ressens, alors n'essaie plus de déformer ou manipuler mes propos! Jamais!

avatar contributeur de Nath00009
Nath00009
15/08/2021 à 11:38

Citation de Fierdre #370239

"Modérateur : Personne, chose qui tend à modérer ce qui est excessif, à concilier les partis opposés." ........

Il me semble curieux de modérer des propos qui peuvent paraître agressifs,tout en l'étant sois-même ..Je vais certainement me faire tacler, mais c'est l'impression que j'ai..

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
15/08/2021 à 11:44 - 15/08/2021 à 11:50

Citation de Nath00009 #370242

As tu lu tout le topic?

Tu n'as pas lu les messages qu'on a échangé au support non plus.

Tu as peut être moins d'info que moi sur la personne concernée...

''Je te remercie sincèrement d'avoir dit ce que t'avais sur le coeur au sujet de ma demande d'aide et de mes réponses.''

Ça, c'est ce qu'il dit en privé, suivi d'un long pavé (et d'une phrase transphobe) qui va dans le même sens, pour arrondir les angles avec la modération.

Et vois ce qu'il dit en public...

Deux discours totalement différents en privé et en public.

Il essaie de manipuler les dires.

Il se contredit.

Et il me lance des piques même pas subtiles.

avatar contributeur de Nath00009
Nath00009
15/08/2021 à 12:26

Citation de Fierdre #370243

J'avoue que j'ai lu les réponses très longues en transversalité. Et je n'ai pas toutes les informations puisque, comme tout le monde, je ne vois que la partie publique. D'où mon étonnement 😊

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
15/08/2021 à 12:31

Je ne me fâche pas facilement, si ça te rassure

Mais dans cette discussion précise, il y a des choses qui dérangent beaucoup de monde.

J'ose juste les dire publiquement 🤷

avatar contributeur anonyme
Anonyme
15/08/2021 à 12:54

Excusez-moi, je suis victime d’un flot d’attaques virulentes (maintenant, manipulateur, rien que ça !), je réponds sans me relire beaucoup.

Déjà, merci de dévoiler sans m’en parler au préalable le contenu d’une lettre privée, c’est très peuaimable. Et peu bienveillant. La sincérité d’une démarche, dire des choses qui viennent du cœur, ne veut pas dire que le contenu est bien, respectueux. On peut être sincère et odieux à la fois. Ne vous est-il jamais arrivé de votre vie scolaire, étudiante, familiale, professionnelle, de donner tout votre cœur, votre sincérité à écrire/faire quelque chose et que le résultat ne soit pas du tout apprécié, même mauvais. Je distingue la démarche et son résultat.

C’est exact que tu as dit seulement que tu trouvais que je voulais inspirer la pitié (j’ai répondu dans mon précédent texte). Si mes mots te donnent une impression très négative sur le demandeur d’aide, tu pourrais avoir l’amabilité de garder ton impression pour toi. Ou de m’en parler en privé si tu veux.

Tu réponds à quelqu’un de chair et de sang. La personne hypothétique est tout de même très incarnée, tu réponds au demandeur d’aide.

Pour exprimer une telle violence, je reprends tes mots de ton premier texte après avoir prévenu que ça n’allait pas plaire à tout le monde :

« Perso, un mec qui accepterait de me parler uniquement pour me toucher, tripoter, ou plus, je lui met mon genou dans les couilles et je lui crache a la gueule. »,

j’y ai vu que tu présupposais une terreur que t’inspirerait ou pourrait t’inspirer certains de mes propos et une absence de consentement de la part de femme, je comprends pas sinon. Une réponse d’une telle violence vient souvent d’un ressenti très violent également.

Si avoir la photo de quelqu’un permettait de le connaître, tou.te.s les adolescent.e.s avec un poster d’un grand sportif ou artiste dans leur chambre en pourraient être les biographes

La confusion que tu entretiens entre modératrice (en français, le masculin est aussi neutre et ça évite d’alourdir les phrases) et intervenantE n’est pas très sain. Soit on est arbitre, soit on intervient personnellement. Quand tu as prévenu que tu n’allais pas plaire à tout le monde, je pensais que tu allais écrire des choses concernant tous les intervenants, pas que tu allais me stigmatiser moi seul.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
15/08/2021 à 13:08

Je te rappelle que malgré plusieurs milliers d'utilisateurs sur le site, et les tâches qui nous incombent, a tous les modérateurs, j'ai quand même proposé de t'aider spontanément, pour te permettre d'adoucir ton message et aider a la communication.

Je te rappelle une dernière fois que tu as demandé mon avis.

Je te rappelle qu'en privé tu m'en as longuement remercié.

Je te rappelle qu'en public ton discours est tout autre.

Parle donc de sincérité...

Tu es doux avec les gens qui vont dans ton sens mais tu es aggressif avec les autres et tu t'offusques quand on ne se laisse pas faire.

Tu me parle de confondre les mots et leur genre alors que toi même tu ne prend pas la peine de faire la différence.

Tu te plains d'agression alors que tu aggresses.

Tu appelles a une tolérance et un respect que tu ne donnes que quand les gens vont dans ton sens.

Tu veux que l'on soit aimable sans que tu ne le sois. Tu parles d'une bienveillance que tu n'offre pas.

Noyer tout ça dans un flot de mots plus ou moins adroits ne rend pas les choses moins flagrantes.

avatar contributeur Pause
Pause
31/08/2021 à 22:39 - 31/08/2021 à 22:50

Citation de Fierdre #370248

"Et ça continue, encore et encore,

C'est que le début, d'accord, d'accord"

(Francis Cabrel, "Encore et encore")

https://betolerant.fr/forum/20288/qui-serait-ouverte-a-une-possible-rencontre-amicale-chaleureuse-hellip-avec-un-trentenaire-phobique-sociale#last

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
31/08/2021 à 22:43

Citation de Doremi #371314

J'ai vu oui, je lis les échanges.

J'attends de voir a quel moment je vais devoir intervenir...

avatar contributeur Pause
Pause
31/08/2021 à 22:48

Citation de Fierdre #371315

Yeeeeesss, merciiiiii 🤗

avatar contributeur Rambo150
Rambo150
01/09/2021 à 18:25

Citation de Amalia #369868

Coucou je veux parler



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr