Comment ne pas perdre espoir ?

avatar contributeur Lovinette
Lovinette
12/11/2021 à 21:16

Je suis une fille assez sympa et rigolote je pense, un peu fofolle sur les bords, mais qui ne là jamais été ? Je suis pas canon, je suis moi.

Je suis arrivé à un stade où je me demande si je vais rencontrer l’amour un jour, une femme avec qui je pourrais faire des projets de vie. On pourrait me dire que j’ai que 22 ans (bientôt 23) mais la vie a été assez pesante jusqu’à présent, assez grise alors je me demande si ce jour va arriver, car à l’heure d’aujourd’hui j’ai pas beaucoup de choses qui me retiens ici ( a part m’a famille) et j’ai pas grand chose qui vient illuminer ma vie. A ce jour je suis convaincue que rencontrer l’amour est vital pour moi et c’est même le seule façon de revivre.

Je veux rencontrer, apprendre, connaître, construire, aimer.

Donc à vous qui me lisser que dois-je faire attendre? provoquer? Espérer ? Laisser tomber ?

avatar contributeur de Nath00009
Nath00009
12/11/2021 à 21:43

Hello Lovinette,

Alors, je ne possède pas la science infuse, mais au premier abord, j'ai envie de te répondre : ne surtout pas attendre, ni après l'amour, ni après quoique ce soit.

Car le temps que tu utilises à "attendre", tu ne le récupéreras jamais..Profites de la vie et de tout ce qu'elle t'offre de bon, comme de moins bon..

Provoquer? Qu'entends-tu par là ? Je dirais plutôt, saisir les opportunités, tu peux par exemple, faire connaissance avec les personnes qui te semblent intéressantes, pas seulement en te projetant dans une vie amoureuse avec, mais juste en partageant dans un premier temps, des goûts communs, des valeurs communes, etc...

Espérer ? Oui, car sans espoir, la vie est tristounette..

Et surtout, prends soin de toi, fais-toi plaisir, fais des choses qui te donnent le sourire.. n'attends pas qu'une personne vienne illuminer ta vie, la lumière doit venir de toi-même, c'est comme ça que tu attireras, sans même le vouloir, des personnes qui te plairont, et parmi elles, un jour, tu trouveras une pépite ...

Laisser tomber ? Non, mais ne pas te focaliser absolument sur "l'amour", la vie de couple. Il y a tellement d'autres façons d'apprécier la vie !

Bon courage à toi 😊

avatar contributeur de Amélie.K
Amélie.K
12/11/2021 à 21:50

Bonsoir Lovinette!

Je n'ai pas LA réponse à ta question, mais laisser tomber n'est pas la solution, ça c'est sur! ^^

Si ça peut te rassurer, t'es pas la seule à ne pas avoir trouvé l'amour, je vais bientot fêter mes 26ans et je suis dans le même cas que toi. Mais bon, je me dis que ça viendra, j'ai pas envie de forcer les choses, j'ai l'impression que ce serait prendre le risque de me mettre en couple juste pour être en couple, alors que ce dont on a besoin toi et moi (enfin ce que j'en déduis en te lisant) c'est de rencontrer une personne avec qui avoir une relation sur le long terme avec qui partager des moments de vie forts :3

En tout cas, j'espère que tu trouvera la personne qui te correspondra! ^^

avatar contributeur de Camilledu
Camilledu
12/11/2021 à 22:01

A mon avis, il faut garder un oeil ouvert et ne pas se fermer aux autres car cela ne résout rien.

Mais vu comme tu décris ta situation, il se peut que l'amour ne t'apporte pas tout le nécessaire pour pétiller intérieurement.

Le meilleur moyen de s'épanouir est de faire une chose pour laquelle on est fondamentalement fait. Ensuite, on peut ajouter de l'amour à cette base, une personne avec qui on est en phase, et c'est vraiment chouette. Mais sans cette base, on est sans cesse dépendant de l'amour des autres pour exister. Réfléchis à quelque chose que tu voulais vraiment réaliser quand tu étais petite, ou bien teste de nouvelles activités jusqu'à trouver celle qui fera "bop" dans ton coeur, le déclic. Tu dois bien avoir un rêve ou deux planqués dans un coin, ou une chose pour laquelle tu as envie de te battre, ou quelque chose comme ça. Le simple fait de se mettre en mouvement et d'essayer de faire fructifier au maximum une activité/ un projet/ des études qui te plaisent, va te donner de nouvelles idées, t'ouvrir de nouvelles possibilités et te faire rencontrer nouvelles personnes, de fil en aiguille. Je ne parle pas de "se forcer à sortir" pour rencontrer du monde à la salle de gym ou en soirées, comme on le lit dans tous les magazines. Je parle de chercher dans quel domaine, quelle passion, tu vas t'épanouir, toi Lovinette, tout en gardant un oeil ouvert pour le jour où l'amour passera. Il aura plus de chances de passer et tu auras plus de chances de le retenir. Bonne soirée

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
12/11/2021 à 22:05 - 12/11/2021 à 22:15

Coucou lovinette, je suis ûne catastrophe ambulante en matière de relation amoureuse, donc je vais eviter de te donner des conseilles par rapport à ça.

Par contre, je peu te parler du reste et je pense que ça va BEAUCOUP t"aider.

Avant d'esperer trouver le bonheur à 2, il faut déjà construir don bonheur à soi. Egoïstement. Tu as un monde en toi que tu ignore et qui ne demande qu'a vivre. Tu es ta meilleure amie et ensemble, si tu prends le temps de construir CETTE RELATION CI, déjà, tu ne sera jamais seul.

Ce point semble insipide mais c'est le plus important de tous. Pourquoi ? Bin simplement parce que de toi-même, quand tu te tourne vers les autres, c'est parce qu'ils t'interressent. Tu ne le fais pas par charité d'âme (ou alors tu dois te faire sacrément chié dans la vie !!!)

C'est important que tu prennes soins de toi. Mais quand je dis ça, je ne parle pas du coifeur, des kg ou de tes vetements. Je parle de ta vie. Je te parle de passion, d'objectif tellement geniaux qu'ils te remuerons les tripes quand tu essayera de les atteindre. Tu aura des haut le coeur en te disant "merde mais vraiment, pourquoi je me fais ça " et des joies ineffable en les atteignant ou bien des anecdotes truculentes en racontant comment tu as tenté l'aventure.

Je te dis ça pour 2 raisons.

La première c'est su'on a qu'une vie et c'est chouette de vivre des aventures, meme si des fois, elles nous emmenent sur des chemins de traverses.

La second c'est quand tu vas rencontrer quelqu'un, cette personne sera bien plus interressé par une personne qui croque la vie à pleine dents, que par quelqu'un qui attend après elle en s'imaginant se réaliser dans un hypothétique amour.

Surtour qu'on ne sais jamais comment ça va evoluer. Tu peux rencontrer quelqu'un et que ça prenne fin au bout d'une semaine.

Dans la situation actuelle, je pense que dépendante affective, comme tu semble l'être, tu risques la dépression et de mettre du temps à t'en remettre.

Si tu construit tout les jours ton bonheurs, en le cultivant les joies divers, oui, tu aura mal, mais tu aura ta vie, et tu retrouvera plus vite.

Les gens lumineux attirent bien plus surement que les gens ternes.

J'espère que mes propo ne sont ni trop dur, ni trop virulent.

Du love sur ta face, comme dîrait mon lutin des montagnes

avatar contributeur de Sourirefroid
Sourirefroid
13/11/2021 à 00:51

Bonsoir Lovinette,

Votre récit me touche beaucoup car il me rappelle une triste période de ma vie; en ce temps là, j'avais 21 ans je crois, et je voyais les choses en noir à cause de problèmes familiaux ; j'encaissais et prenais sur moi. Je désespérais de ne pas rencontrer quelqu'un capable de m'accepter et de m'aimer. Vous dites dans votre témoignage que vous avez une personnalité fantaisiste (je paraphrase). Moi aussi, je suis un peu exubérant et beaucoup de personnes pensent que je suis étrange voire... Totalement givré! Et un jour, j'ai fait la rencontre d'amis qui m'ont permis de m'ouvrir à eux. Pourquoi est-ce que j'écris tout cela? Tout simplement pour vous dire d'aller à la rencontre des gens: certains vous aimeront, d'autre non, mais sachez que le monde ne s'arrêtera pas de tourner. Moi aussi, j'étais impatient de rencontrer quelqu'un... Donnez du temps au temps. Malheureusement, c'est d'ailleurs quelque chose que je reproche à notre société actuelle, aujourd'hui, si l'on n'est pas en couple, on est un moins que rien... Ne soyez pas conditionnée par les dictats! Prenez votre temps. Vous êtes au summum de votre jeunesse! La vie commence pour vous qui êtes récemment sortie de l'adolescence ! Alors ne vous laissez pas aller à la tristesse! Prenez votre courage à deux mains et votre plus beau sourire! Car ainsi que l'a écrit le génial William Thackeray Makepeace dans La Foire aux Vanités: "Le monde est un miroir qui renvoie à chacun ses propres traits; si vous froncez le sourcil en le regardant, il vous jette un coup d'œil renfrogné. Riez, au contraire, avec lui, et il se montrera bon compagnon."

avatar contributeur Lovinette
Lovinette
13/11/2021 à 10:07

Bonjour sourire froid, déjà merci pour ton petit récit, je ne suis pas dans une période triste, même si un peu comme même par rapport à l’amour, je vais vers les gens ce n’est pas ça le problème, tu a du sûrement en connaître des personnes qui font belle figure et qui derrière ton dos t’en……

Je suis sorti de l’adolescence y’a bien longtemps

Merci pour ton partage d’histoire 😊

avatar contributeur de BySteph
BySteph
13/11/2021 à 10:31

Bonjour, je crois que je ne vais rien avoir à ajouter véritablement aux idées déjà avancées, mais dans mon parcours de vie j'ai aussi eu besoin de m'entendre répéter ces petits moteurs, donc je me permets de partager mon expérience. 🙂

J'ai été très tôt dans un mal-être profond, chahuté entre harcèlement scolaire et famille dysfonctionnelle, je me souviens très bien comme j'attendais le jour de mes 18 ans pour pouvoir m'éloigner de tout ça. Et, quand j'ai enfin pu partir, j'ai malheureusement emmené mes problèmes dans mes valises. Besoin d'appartenance, de reconnaissance... J'avais beau avoir atteint une étape que je désirais ardemment, je n'étais pas satisfait, je trouvais encore des choses à redire, des manques dans lesquels vivre.

Et je répétais cette espèce de mantra : un jour, ça ira mieux, suffit d'attendre. Mais ça ne venait pas, essentiellement parce que, psychologiquement, je répétais les mêmes processus, c'était mes repères.

Donc ma vie me pesait bien comme il faut, déchiré entre regrets et manques, je n'étais jamais satisfait de ce que j'avais, y compris en amour.

Du coup, j’ai cherché une ou plusieurs personnes à qui en parler, et à travailler à changer ma manière de voir la vie, et le monde.

Tu dis par exemple, Lovinette, que pas beaucoup de choses te retiennent ici et que pas grand chose vient illuminer ma vie. Mais "pas beaucoup" et "pas grand chose", ce n'est pas rien. 🙂 Un travail que j'ai fait pour me sentir mieux, c'est d'élaborer activement mon quotidien, en accordant une première importance à ces petites choses qui peuvent me sembler insignifiantes, ou insuffisantes, et à en faire des moteurs, des petits marche-pieds pour pouvoir continuer à avancer, voire à s'élever.

Comme il a été dit dans un précédent commentaire, se faire plaisir, faire des choses qui donnent le sourire, sans se juger, c'est-à-dire sans se dire "c'est nul de faire ça" ni "faut que j'atteigne tel résultat". Ce que j'ai eu envie d'atteindre dans ma vie, en tous cas, c'est l'idée d'être moi, en paix, écouter mes envies, suivre mon instinct en prenant des risques mesurés, c'est-à-dire sans me mettre en danger de quelque manière que ce soit - physiquement, socialement, financièrement, etc.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr