[Documentaire] #SalePute | ARTE (57mn32s)

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
08/07/2021 à 22:41 - 09/07/2021 à 14:21

Quel titre putaclic, n'est-ce pas ? Et pourtant...

Regardez-le si vous ne l'avez pas encore vu :

👉 #SalePute

(dispo jusqu'au 04.12.2021)


« Loin d’être un phénomène isolé, le cyberharcèlement touche en majorité les femmes. Une enquête édifiante sur ce déferlement de haine virtuelle, aux conséquences bien réelles. Avec le témoignage d’une dizaine de femmes, de tous profils et de tous pays, et de spécialistes de la question, qui en décryptent les dimensions sociologiques, juridiques et sociétales.

Les femmes sont vingt-sept fois plus susceptibles que les hommes d’être harcelées via Internet et les réseaux sociaux. Ce constat, dressé par l’European Women’s Lobby en 2017, prouve que les cyberviolences envers les femmes ne sont pas une addition d’actes isolés, mais un fléau systémique. Plusieurs études sociologiques ont montré qu’il était, en majorité, le fait d’hommes, qui, contrairement aux idées reçues, appartiendraient à des milieux plutôt socio-économiques plutôt favorisés. Se sentant protégés par le caractère virtuel de leurs actions, les auteurs de ces violences s’organisent et mènent parfois des "raids numériques", ou harcèlement en meute, aux conséquences, à la fois personnelles et professionnelles, terribles pour les victimes. Celles-ci, lorsqu’elles portent plainte, n’obtiennent que rarement justice puisqu’elles font face à une administration peu formée sur le sujet, à une législation inadaptée et à une jurisprudence quasi inexistante. Les plates-formes numériques, quant à elles, sont encore très peu régulées et luttent insuffisamment contre le harcèlement. Pour Anna-Lena von Hodenberg, directrice d’une association allemande d’aide aux victimes de cyberharcèlement, le phénomène est une menace directe à la démocratie : "Si nous continuons de tolérer que beaucoup de voix se fassent écarter de cet espace public [Internet, NDLR] et disparaissent, alors nous n’aurons plus de débat démocratique, il ne restera plus que les gens qui crient le plus fort".

Acharnement haineux

Florence Hainaut et Myriam Leroy, deux journalistes belges cyberharcelées, recueillent les témoignages d’une dizaine de femmes, de tous profils et de tous pays, (dont la chroniqueuse de 28 minutes Nadia Daam, l’humoriste Florence Mendez ou encore l’auteure Pauline Harmange), elles aussi insultées et menacées sur le Net. En partant des messages malveillants reçus par ces dernières, le duo de réalisatrices enquête sur la prolifération de la haine en ligne auprès de différents spécialistes de la question, qui décryptent les aspects sociologiques, juridiques ou encore sociétaux du cyberharcèlement. »

source : arte.tv


Visiblement, le cyberharcèlement n'arrive pas qu'aux autres... mais surtout aux femmes :-(

⚠️ Le sujet n'est pas il y a des con·nes partout, même sur le net. D'ailleurs ce n'est pas parce que les con·nes existent qu'il faut minimiser le phénomène de la cyberviolence qui bouleverse des vies, comme celle de la jeune Mila.

« Elle l'a bien cherché » diront certain·es. Pas moi.

Même si on désapprouve ce que dit une personne, absolument rien ne justifie le recours à la violence, qu'elle soit verbale, psychologique ou physique.

Il n'est pas normal que notre société accepte qu'une femme récolte des torrents de haine simplement parce qu'elle a ouvert sa gueule.

Il n'est pas normal qu'une femme en 2021 hésite à s'exprimer publiquement par peur de "e-représailles".

Comment se fait-il, à notre époque, que la prise de parole au féminin soit aussi risquée dans des pays aussi développés que la France ou l'Australie... ?

73 pour 100 des femmes dans le monde ont éte exposées à de la violence sur Internet. (ONU, 2015)

Oui, on peut dire que c'est un sujet féministe.


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX
08/07/2021 à 23:04 - 14/07/2021 à 15:52

...


Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
08/07/2021 à 23:10

On peut également le poursuivre ici :-)


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX
08/07/2021 à 23:19 - 11/07/2021 à 16:39

.


Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Humana15
Humana15
08/07/2021 à 23:32

Citation de Wondeur #366385

73 pour 100 des femmes dans le monde ont été exposées à de la violence sur Internet. (ONU, 2015)

et dans la vrai vie? combien???

combien de femme se sont fait sifflée, ou observé avec un regard "qui veux tout dire" genre j'en crouqerai bien un bout???

pour quel pourcentage d'homme?!

(zut, j'aurai pas du lire ce post avant d'aller dormir!!!)

avatar contributeur de Doremi
Doremi
08/07/2021 à 23:44

Citation de Humana15 #366390

Ah merdum ! Est-ce que tu veux bien que je partage avec toi une de mes vidéos préférées, toute en douceur à la fois sonore et visuelle ?

"Nothing else matters" version quatuor à cordes https://m.youtube.com/watch?v=mjvGjUovxPU

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
08/07/2021 à 23:55 - 09/07/2021 à 00:00

et dans la vrai vie? combien???

Désolée je ne bosse pas pour ifop ni pour ipsos... 😅

Je n'ai fait que citer une donnée du documentaire #SalePute que je recommande à tous·tes de visionner, si ce n'est pas déjà fait. Y a le time : il est dispo jusqu'au 4 decembre 😉

Les cyberviolences ont des conséquences bien réelles dans la dite "vraie vie" des femmes qui en sont victimes. Les souffrances engendrées ne sont pas virtuelles ni moins graves.

Le thème du distingo internet VS la rue est justement traité dans le docu. Ça me rappelle que Nadia Daam a dû déménager parce que le cyberharcèlement qu'elle subissait s'est "matérialisé" jusqu'à son domicile...


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Calinette123
Calinette123
09/07/2021 à 00:19

Merci pour ce lien.

Il est à mon sens, effectivement urgent de dénoncer et dénoncer encore ce phénomène inquiétant.

Ces pratiquent prennent une ampleur calamiteuse et brise des vies a tout jamais.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Epinesauvage
Epinesauvage
10/07/2021 à 21:16

Très bon docu à voir sans soucis 😉

Exposer ce que certaines vivent peut éveiller les consciences....

J'ai déjà eu le droit à des menaces de viols etc,tt ça sur un réseau social(on m'a prit pr un gay,et on me menaçait de mort ou de m'enc****....)

En tant que femme hypersensible j'ai tenté de l'occulter mais ça laisse une trace en mémoire.

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
11/07/2021 à 03:25 - 11/07/2021 à 03:28

Citation de Calinette123 #366403

Merci pour ce lien.

De rien du tout 😅 Merci à Apo qui l'a posté en premier 👉 ici 😉

Citation de Epinesauvage #366638

En tant que femme hypersensible j'ai tenté de l'occulter mais ça laisse une trace en mémoire.

Je te crois. Le genre de trace très tenace... :-\ (en espérant que ça va mieux)


Je recommande ce guide pratique (pdf) de 12 pages pour s'informer, se protéger et lutter contre plusieurs formes de cyber-violence :

👉 Guide d'information et de lutte contre les cyber-violences à caractère sexiste

SalePute | ARTE (57mn32s)

Il n'y a pas les cyber-violences d'un côté et les "vraies" violences de l'autre : les cyber-violences font partie des violences faites au femmes et sont bel et bien punies par la loi. Il faut que tout le monde le sache mais surtout que les meufs continuent d'ouvrir leur gueule ✊ 📣


La vie est un perpétuel recommencement...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr