Détransition : tu connais toi ?

avatar contributeur LeazeR
LeazeR
09/06/2021 à 15:29

Hello,

Je viens de me renseigner sur la détransition. Je ne connaissais pas trop ce sujet et je suis très contente d'en connaitre plus !

Je pense qu'il serait important que la détransition ait plus de visibilité, c'est pourquoi je vous partage ce site : https://post-trans.com/Detransition-Booklet

Je vous conseille particulièrement la lecture du fascicule informatif mais il y aussi une page insta et autres.

« La compréhension de la détransition par le public semble être très mauvaise en ce moment, avec énormément de perceptions négatives et de ressentiments autour du sujet, ce qui met les gens mal à l'aise. Idéalement, j'espère que les gens apprendront à réagir face à une détransition avec le même respect, la même ouverture, la même acceptation, la même validation et les mêmes encouragements qu'une transition, afin que les personnes qui ont vécu cette expérience se sentent toujours les bienvenues dans la communauté LGBT [...] » Femme détrans, 39 ans

Bonne lecture !

avatar contributeur de Inframince
Inframince
09/06/2021 à 15:36

Très bonne initiative ! Je n'ai jamais rien lu à ce sujet... Merci.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
09/06/2021 à 16:00

Bon j'ai lus le fascicule, et en effet, il serai pas mal d'avoir des ressources de detransition.

Par contre, autant y a de très bon points souligner.

Mais y a aussi de grave soucis.

Déjà à plusieurs reprise il est dit ou implicité que la pression social n'est pas, voir jamais responsable de detransition, ça c'est complètement faut.

Alors ce n'est pas la seul responsable. Mais nier ces problématiques.... Moyen.

Ensuite y a des truc qui m'énerve. Du genre "il m'est impossible de devenir un homme, je n'est donc pas besoin de m'y forcer".

Déjà on vois un grave problème. Pourquoi e forcer à être ce que l'ont est, y a quand même un truc bizarre avec cette phrase.

Et c'est pas la seul.

Y a encore le myth "du coprs pas bon", alors que c'est pas vraiment ça, mais bon passons.

Y a ces implicité ou explicite que ces personnes ont était très influencé, voir complètement manipuler. Et la encore ça me gonfle, parce que ça marche dans les deux sens.

Enfin bref...

Par contre en effet, il faut soutenir tout le monde, mais je pense qu'aujourd'hui, les transition sont multiple, et dans le document on vois des transitions complète, avec chirurgie, médicaments et compagnie, de façon très rapide, apparemment parfois sur des décisions rapide.

C'est quand même pas anodin comme transition.

La detransition me pose pas de soucis, mais le document, je sais pas, y a quelque chose da's le fond qui me dérange.

Mais c'est toujours utile à lire !

avatar contributeur LeazeR
LeazeR
09/06/2021 à 16:09

Je suis d'accord avec toi sur certains points, après ça reste des témoignages de personnes. Comme toute parole, c'est subjectif.

Comme il est indiqué au début du fascicule : "Notre approche est centrée sur des témoignages provenant de personnes qui ont détransitionné. Notre intention n’est en aucun cas d’invalider certaines expériences ou identités, mais plutôt de montrer la complexité et la diversité de parcours qui sont souvent occultés."

D'autres ressources sont disponibles sur le site.

Je pense que comme toutes les informations qu'on reçoit dans des domaines hors sciences exactes, le but n'est pas de dire c'est "comme ça que tout se passe" mais de savoir que ça peut se passer comme ça et que ces actions et perceptions existent aussi ! :)

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
12/06/2021 à 17:13

Bonjour,

Certes, il existe des personnes qui vivent mal leur transition de genre. Je trouve forcément préférable une detransition pour accompagner ceux qui pensent s'être trompés que les mener à l'autodestruction, au suicide.

Cependant, je crois qu'il serait important de travailler en ammont sur l'accompagnement des personnes trans et de personnes souffrant de questionnement sur leur identité afin que chaque démarches amène à l'épanouissement.

Je crois qu'il faudrait également que la société rende la vie des personnes trans plus simple et supportable avant de proposer la detransition à des personnes qui souffraient de leur genre avant transition.

Le risque etant bien sûr que ces detransitions soient considérées comme un " retour à la normalité" et que ceux qui ne le font pas sont "malades".

En résumé, je crois qu'offrir un chemin à une personne qui se serait égarée, c'est top mais il faut faire attention de ne pas accentuer le refoulement social des personnes trans qui refuserait d'être "sauvées grace au miracle de la detransition". Je crois que la detransition serait plus facilement acceptée si la transition de genre l'etait elle même.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr