La petite histoire d'un homme qui se découvre être pansexuel

avatar contributeur de Erwan Jhin
Erwan Jhin
06/01/2021 à 20:22

Bonjour, bonsoir,

J'écris ici comme complément de ma description et pour donner à ceux qui le veulent de plus amples détails.

Alors si possible, installez vous bien au chaud et laissez-moi vous emmener dans mon petit monde.

Je suis actuellement un jeune homme de 22 ans avec plein de vie. (Bon non j'en ai qu'une, on n'est pas dans Mario! )

Oui ceci est mon style d'humour ... J'espère au moins que l'un d'entre vous à ri !

Ok je rentre dans le vif du forum.

Je me considère comme une personne qui a pour seule limite amoureuse mes désirs et la loi. Téméraire, casse-cou, et impulsif ses trois mots résumes ma scolarité sur le plan social. Je n'ai jamais eu le moindre mal à exprimer mes envies pour les autres. (Ce n'est pas de la provocation, je précise car c'est important pour comprendre comment je perçois les choses et le regards des autres !)

Ma toute première relation a eu lieu à mes 14 ans. Avec une fille. Par respect pour cette dernière je ne donnerais que mon point de vus sur la relation sans rentrer dans les détails.

_**"Un amour de jeunesse ?

Je l'ai vécu avec une rage que j'amais j'avais ressenti.

Elle a été un ma première que j'ai chérie comme j'ai pu, mais nous étions jeune, et nous n'avons pas su comment garder ce beau bijoux d'amour qui nous unissait"**_

Je me suis fait tromper !

Oui j'allais quand même pas pleurer dans les chaumières après tout ce temps.

Désolé si ma façon de raconter dérange, mais j'écris avec le coeur et surtout en restant moi même.

Je me souviens rentrer de l'hôpital suite à une opération et voir l'être tant aimer dans les bras d'une fille.

Bon déception amoureuse mais surtout incompréhension total ! Pourquoi comment ?

Et c'est là que l'on m'a dit:

-"Woa la [nom d'oiseau pas gentil] elle te trompe avec une meuf!! Genre depuis le début elle te mène en bâteau."

C'est en autre, à ce moment que j'ai réalisé que .. Les personnes autours de moi ne voyais pas l'amour comme moi. (Bon ça je m'en doutais, mais si différement !)

Eu une longue discussion avec cette personne pour lui expliquer que non, on peut aussi bien aimer un homme qu'une femme ou les deux.

Puis le moment fatidique, celui redouter par certain.

-"Attend Erwan, tu veux me dire que toi aussi tu .. Non mais .."

-"Oui. Je m'en fous du sexe je suis bisexuel"

Noté que je n'avais pas les autres notions de sexualité à l'époque, alors qu'en soit j'étais pansexuel sans le ''savoir''

Bon j'ai eu le droit à un discours basique sur le contre nature et c'est partie dans des explications ... Inutile.

Entre ma peine de coeur et des personnes qui me jugeaient c'était pas ma meilleur journée !

En rentrant après avoir passé un bon nombre d'heure dans ma chambre pour réfléchir.

je me suis dit que j'allais faire un truc qui me ferais bien remarqué au lycée. Vous savez quoi ? Je me suis déguisé en Templier le lendemain ! Et le pire ? C'est que en me voyant personne ne m'a regardé comme la veille. Ils sont venus vers moi me demander pourquoi ? Comme si ils avaient tout oublier.

Ce que j'ai retenu ce jour la, c'est que plus c'est gros mieux c'est ! Ouai on ne pas pas fait chier avec des préjugés ce jour ci.

Plus tard (deux semaines après environ) j'ai par contre eu quelque remarque, mais surtout des personnes qui sont venus pour me poser des questions sur ce que je ressentais. Bien que réticent au début je me suis dis que ça ne servait à rien d'envoyer chier tout le monde et que peut-être certains pourraient comprendre, ce que j'ai fais pendant la pose du midi.

Et encore plus tards, des garçons pour me dire que eu aussi aimaient les hommes mais qu'ils ne pouvaient pas faire comme moi. Car déjà leur famille ne le savait pas.

! Important, ma mère sait que je n'ai pas de préférance pour mes relations depuis très jeune, j'ai la chance qu'elle soit ouverte. Merci maman <3 Et pour le reste de la famille qui n'était pas d'accord je les aient envoyer chier, en leur disant que la personne que j'avais dans ma vie et dans mon lit ne regardait que la personne et moi.

Je reprends, désolé.

Du coup on a pas mal parlé avec ses petits gars et après un moment, je me suis rendu comtpe d'une chose.

J'était incapable d'aider ses personnes, oui je pouvais les écouter, mais je ne pouvais pas plus, n'y convaincre leur famille n'y faire le pas pour eux.

L'impuissance totale.

l'un d'entre eux à renier sa sexualité pour vivre.

Un autre à mis 8 ans (des gros câlins à toi si tu me lis beau garçon) pour avouer et sortir avec un garçon.

Mais sur le coup ça m'a foutu une sacrée baffe.

Je saute un an, je fais des études loin de chez mes parents (toujours en France).

J'ai des camarades avec de bon délirs qui s'en foutent de qui je suis et de mon orientation.

Un jour on fait une version à notre sauce de Roméo et Juliette, avec un autre mec (hétéro) pour délier un peu les langues. Une scène drôle ou je suis Roméo et lui Juliette. ( C'est une version à notre façon, pas de poison, pas de mort, non juste une romance nianian pour dire qu'au final aimons qui on veut et que ça ne regarde pas les autres.)

Du coup suite à ça on n'a des rires, des sourires, et surtout des gens qui viennent parler, savoir pourquoi.

Ils s'intérrogent et écoute la parole de deux couillons (oui on n'a un peu manger sur le cour de français et ce sans prévenir :x)

Bien que l'on a pris un mercredi après midi de nétoyage du coin fumeur ça vallait la peine.

Je ne sais pas si c'est ''grace'' à ce petit manège, mais des couples homosexuels ont émergé dans les semaines/moi.s après.

Cette année, j'ai commencé à faire quelque soirée, pour le moment je n'avais échanger que des câlins sans sentiments, rien d'amoureux.

Lors d'une fête organisée par l'un de notre groupe. J'ai rencontré pour la première fois un homme qui faisait du crossdressing. (Homme .. jeune homme, on a 16 ans à ce moment.)

Cette soirée la j'en avais que pour lui, je finis par aller lui parler, le courant passe bien il es adorable ( je dis il car il ce considère comme un garçon qui aime s'habiller comme une fille.) On n'a le même âge et il joue franc jeu avec moi. Il ne me cache pas son sexe.

Nous parlons, au point de sortir de la maison, pour ce retrouver au calme lui et moi.

Après des question sur lui, je lui demande ses habits préférés et la un peu timide il me dit de venir voir chez lui à l'occasion pour qu'il me montre.

Désolé pour les plus coquin d'entre vous ;). Mais vous comprendrez que je ne rentre pas dans les détails intimes le concernant.

Le jour tant attendu, après un thé, je me joins à lui dans sa chambre. C'est dur de ne pas d'écrire son corps qui ressemblait à celui d'un ange à mes yeux. Bien qu'il avait des traits éféminés il restait un jeune homme. Visuellement, le plaisir des yeux, être en haleine rien qu'en regardant une personne je ne pensais pas que c'était possible.

Il ne s'est jamais rien passer entre nous car je n'allais pas rester indéfiniment dans cette ville, que lui voulait du sérieux et du long terme et moi j'étais en découverte du monde de la pansexualité. Nous en restions pas moins des très bon amis.

Dix-sept ans. Après des recherches et des discussions, je connais le ''nom'' que l'on donne à ma sexualité.

Bien qu'en soit ça ne change rien, oui je sais juste comment ça s'apelle!

J'ai entre temps rencontrer de nouvelle personne avec des sexualités différentes de la mienne, des exériences d'un soir pour certain, des affinités pour d'autre, des cons, et des relations.

Note à moi même:Ne pas rentrer dans les détails des relations car sinon je suis encore la demain.

J'ai vécu une sexualité très libre en grosse partie grace à mon caractère. J'ai apris à 'protégé' les autres à ma façon. Mais ce que je retiends de ma petite aventure, c'est que la meilleure chose que je peux faire la plus part du temps c'est d'écouter, je n'ai pas de conseil formel à donner, je te tendrais la main si un jour tu as besoin d'être entendu et si possible t'aider dans tes démarches.

Finir sur ses mots me semble être une bonne façon de résumer ce que je pense. J'ai essayé de ne pas trop m'étendre sur le privé car une fois de plus les histoires ce vivent à plusieurs et malgré la haine que j'éprouve pour certain d'entre eux, je ne vaudrais pas mieux en les affichants

Non être heurex suffit à les emerder, c'est fou quand même x-x*

Je pense que c'est un bon complémentaire en plus de ma description, pour les personnes qui ont pris le temps de lire.

À vous, À toi, je te souhaite ton le bonheur possible, plein d'amour et une vie magnifique.

Bisous

Erwan.

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor
06/01/2021 à 21:10

Belle histoire ! Et belle âme !!

je trouve que tu as beaucoup de courage et que tu fais vraiment preuve de maturité . Tu peux en être fier !

Merci à toi de nous avoir fait partager ta belle histoire pleine de vie et de douceur !

avatar contributeur de Azel
Azel
06/01/2021 à 22:42

Merci Erwan, très belle histoire et bravo pour ton honnêteté, ton souci des autres et la joie de vivre qui ressort de ton message.

avatar contributeur de Lilinne
Lilinne
07/01/2021 à 00:17

Ton histoire, en plus d'être parfaitement narrée (j'avait limite envie de lire un chapitre 2), est très touchante ! Je te souhaite plein de choses cool pour la suite de ton existence !

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Temperance
Temperance
02/09/2021 à 06:29

(Bon non j'en ai qu'une, on n'est pas dans Mario! )

Moi j'ai ri, lol!

Sinon..

Magnifique histoire, si je n'avais eu une ONCE de ta jeunesse assez libre, je pense que j'aurai pu me découvrir bien avant....

Mais bon.. Life is Life..



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr