Complicité & désir : Pourquoi je ne ressens pas d'attirance plus profonde ?

avatar contributeur de Tree
Tree
15/08/2022 à 20:35

Hello tout le monde !

Je viens ici pour vous livrer une expérience que je vis en ce moment. Je pense que j'ai besoin de prendre du recul et de lire des témoignages similaires qui pourraient enrichir ma vision des choses et mieux la comprendre.

Pour le contexte je suis une femme de 23 ans et je me considère comme pansexuelle, avec une préférence pour les filles, j'ai donc fréquenté plus de femmes que d'hommes.

J'ai une libido que je considérerais dans la moyenne, avec la particularité de ne pouvoir coucher seulement avec des personnes avec qui j'ai établi un lien émotionnel fort ou une certaine complicité.

Voilà l'histoire:

J'ai rencontré une fille en avril de cette année sur un site de rencontres. On s'est très vite bien entendues à notre premier date. C'est une passionnée de cuisine, ouverte d'esprit, curieuse de la vie, à l'écoute, empathique, enfin bref, avec beaucoup de qualités primordiales pour moi quand je cherche quelqu'un !

Le coup de coeur était mutuel et on s'est mise ensemble assez rapidement, au bout de deux semaines.

Mais plusieurs problèmes se sont posés:

  • Elle avait un boulot dans la restauration très prenant et stressant

  • Elle sortait d'une relation assez compliquée avec un ex contrôlant et avait clairement besoin de liberté et de souffler

On est donc vite rentré dans une sorte de routine et malgré ses nombreuses petites attentions et notre fort attachement mutuel, je sentais qu'elle n'était pas prête pour une relation parce qu'il y avait trop de choses à régler dans sa vie sur le moment.

Ce qui a conduit à notre séparation après 3 semaines de relation.

De mon côté je crois que malgré ça, ça a été la relation la plus saine que j'ai connue. On communiquait super bien, on était toutes les deux très respectueuses et à l'écoute des émotions de l'une et de l'autre ! Avec une bonne maturité générale et un recul sur les choses qui nous a permis de rester lucide sur l'évidence de notre rupture. 😦

Après cela, pendant deux mois j'ai vu quelqu'un de mon côté (un ami avec qui ça a un peu dérapé, mais avec qui il n'y a pas eu de relation romantique autre que beaucoup d'affection et d'amitié en + du sexe) Et elle, s'est recentrée sur elle en quittant son job et en déménageant pour faire une coloc avec son meilleur ami.

Pendant ces deux mois j'ai continué de penser à elle de temps à autre, sans arriver complètement à la chasser de ma tête. Notre relation avait été si chouette le peu de temps qu'elle a duré que je me suis dit que ça valait le coup de retenter le coup quand elle irait mieux.

On s'est vues quelques fois pendant ces deux mois en tant qu'amies mais elle m'a avouée que je lui manquais et qu'elle avait passé cette période à penser à moi sans m'oublier. On s'est donc entendues sur le fait de ne pas griller les étapes comme la dernière fois, et d'apprendre + à se connaître avant de retenter quoi que ce soit.

Et me voilà ici, à vous écrire après plusieurs semaines où l'on s'est vues régulièrement. Eeeeeeeet je suis complètement perdue !

Cette fille représente tout ce dont je rêve, je la trouve belle, elle a des passions, une indépendance, elle est attentionnée, on partage beaucoup d'intérêts en commun, je m'entends super bien avec ses amis et elle avec les miens, on a plein de références et de vécus similaires,... Bref je pense vraiment que je l'aime.

Mais malgré tout ça, quand on est ensemble, je n'arrive pas à être vraiment moi même et je n'arrive pas à développer une vraie complicité avec elle.

J'ai l'impression qu'il "manque" quelque chose sans arriver à savoir ce que c'est. Parfois je peux sentir du bout du doigt cette complicité, ce feeling, mais il s'envole très vite au bout de quelques heures. Et j'ai besoin de ça de mon côté pour ressentir du désir pour elle. Ce qui mène au fait que j'ai beaucoup de mal à initier le sexe ou à lui faire comprendre par les actes que je la désire. Je lui ai dit beaucoup de fois à l'oral mais mes actes n'y font pas écho. Même si je trouve que c'est une personne incroyable avec un corps incroyable.

C'est comme si il me manquait quelque chose pour faire le lien entre les deux ?

La première fois où on a été en couple, j'avais le même sentiment à propos de ça et ça avait été quelque chose de frustrant pour elle parce qu'on a pas beaucoup couché ensemble et il n'y avait pas cette fièvre ou cette passion de découverte du corps de l'autre que j'ai d'habitude dans mes débuts de relation. On a couché ensemble une ou deux fois mais dès qu'on passe un peu trop de temps ensemble, j'ai beaucoup moins envie d'elle.

Elle m'en a parlé aujourd'hui, parce qu'elle le ressent et que c'est important pour elle de se sentir désirée, et je suis très frustrée de ne pas pouvoir la désirer comme je le voudrais.

Bref voilà, je n'ai pas envie de lui faire perdre son temps ou de la laisser espérer si je n'arrive pas à la désirer, elle mérite quelqu'un qui puisse le faire à la hauteur de sa belle personne. En tout cas c'est super frustrant de passer à côté de ce qui ressemble à l'amour de ma vie "juste" à cause de ça.

J'ai l'impression que ça fait un peu écho à la demisexualité, mais même avec un fort lien émotionnel je me demande pourquoi je ne ressens pas d'attirance plus profonde pour elle ?

Est-ce que vous avez déjà ressenti ça auparavant ou avez eu des expériences similaires?

Merci !

avatar contributeur de Farf
Farf
15/08/2022 à 22:37

Hello !

Je vais probablement être à côté de la plaque en t'apportant mon petit témoignage... Ce que tu écris fait écho à un épisode de ma vie, plus ou moins encore d'actualité. Il y a de cela quelques années, j'ai fait une belle rencontre. Je vais te passer les détails, car ils n'intéressent que moi.

Je pensais être amoureuse de cette fille, au début. Ou du moins ressentir pour elle les prémices de l'amour. Je me suis plantée.

Je l'aime. Infiniment. Mais il s'avère que c'est juste mon amioureuse. Mon amour d'amie. Je kiffe nos moments ensemble. Nos échanges, leur fluidité. Je l'aime de tout mon coeur. Et elle m'aime tout autant. Mais ça s'arrête là.

Je pourrais coucher avec elle, sans souci. Là n'est pas la question. Mais il nous manque, je pense, ce truc en plus, que tu évoques. Il ne nous empêche pas de nous aimer très fort. Mais tout simplement, nous ne sommmes pas amoureuses. Nous partageons simplement une amitié amoureuse. Ce n'est pas toujours évident pour moi de faire la différence, la frontière étant si mince, et moi, mettant l'amitié au dessus de TOUT.

J'ai un peu le sentiment que tu es dans un schéma semblable, vis à vis de ta pote.

Bref.

J'en reviens à ma petire histoire. Cette fille est la seule au monde avec laquelle je parle tous les jours. Depuis plusieurs années. Sans attente. Juste parce qu'on s'aime en toute simplicité. Et ça, c'est mon petit trésor à moi. Je le chéris chaque jour. Et je m'en réjouis chaque jour.

J'ignore si ce que je viens de déballer6te parlera. Mais si tout cela te parle, je n'ai qu'une chose à te dire. Cultive cet amour inconditionnel. On ne le croise que rarement dans une vie.

avatar contributeur de Arena
Arena
15/08/2022 à 23:58

Bonsoir Tree,

Je ne vois pas comment un autre avis que le vôtre, puisse vous aider, vous seule savez, vous l'écrivez très bien d'ailleurs !! Vous avez tout avec elle, sauf un désir charnel à la hauteur de ce que vous ressentez pour elle, amour, admiration, respect. Prenez votre temps et parlez en ensemble, parfois il y a des blocages qui n'ont rien à voir avec notre partenaire, mais tout à voir avec nous même.

Je vous souhaite plein de bonnes choses à toutes les deux

avatar contributeur de Lyys
Lyys
16/08/2022 à 00:33 - 16/08/2022 à 00:34

Bonsoir Tree, tu peux très bien être demisexuelle mais développer quelquechose de spécifique avec cette personne et que tu n'avais jamais ressenti auparavant, et qui n'est pas forcément incompatible avec la demisexualité. Je vais peut-être dire une bêtise mais es ce que ça ne pourrait pas être quelque chose comme sapio mais à l'envers? Ton admiration et idéalisation de cette personne provoquerait chez toi une sorte de blocage? Je ne sais pas si ça peut aider mais c'est peut-être une piste à écarter ou à creuser

avatar contributeur de Sovara
Sovara
16/08/2022 à 08:32

J'ai vécu un peu la même chose que Farf et ça me rappelle beaucoup ce que tu (l'auteur du post) décris. Quelque chose comme une amitié passionnée, un fort lien émotionnel avec une femme qui a tout pour me plaire, que je trouve attirante, belle mais sans désir de passage à l'acte. C'est peut-être une façon d'aimer à mi-chemin entre l'amitié et l'amour en effet.

avatar contributeur de Betty Bee
Betty Bee
16/08/2022 à 10:56

J'ai également pu vivre - dans une moindre mesure peut-être - des situations similaires. Il y avait tout pour que, mais, bin non, rien à faire, l'élan érotique n'est pas là... Pas de répulsion, mais il n'y a juste pas cet embrasement des sens, ce désir impérieux, profond, de l'autre et de son plaisir.

Il paraît qu'il y a une part de biologie dans nos attirances sexuelles, une question de "compatibilité chimique" du côté des phéromones, je ne sais pas si cela est scientifiquement fondé mais ça pourrait valoir le coup de creuser la question ? Ce qui n'exclue bien sûr pas les pistes proposées par Arena et Lyys.


Yes I know I'm queer...

avatar ancien membre
Ancien membre
16/08/2022 à 12:19

désolée mais vous êtes tous gâtés ! oui . vous parlez de ces attentes que vous avez comme si tout le reste ne méritait pas d’exister ..! c’est assez rare d’avoir une “compatibilité chimique” incroyable et profonde, la plupart du temps le sexe peut être décevant ! oui, et ça n’a rien à voir avec notre orientation et la relation elle même . ça veut pas dire que vous êtes pas amoureuse de votre copine , vous l’aimez, ça suffit non ? et le sexe deviendra meilleur avec le temps ! n’attendez pas trop sinon vous risquez de perdre ce que vous avez déjà !

avatar contributeur de Betty Bee
Betty Bee
16/08/2022 à 13:16

Citation de Toutirabien #414809

vous parlez de ces attentes que vous avez comme si tout le reste ne méritait pas d’exister

Heu... désolée je n'ai vu ça nulle part personnellement ??? 🤔


Yes I know I'm queer...

avatar contributeur de Dime
Dime
16/08/2022 à 14:02 - 16/08/2022 à 17:21

Citation de Toutirabien #414809

Je comprends ce que tu veux dire.

Les gens me semblent trop exigeants. Ils veulent la fusion, les affinités intellectuelles, le désir passionnel, la complémentarité, bref, tout ce qui fait La relation amoureuse unique, super forte et super belle. Sauf que cela existe, mais c'est assez rare. Si un des ingrédients manque, on tricote un peu et on fait avec. Sans quoi les gens restent célibataires, car il y a toujours quelque chose qui manque. Il ne faut pas croire que la sexualité des couples est toujours torride..

C'est une réflexion plus générale que celle du cas particulier de Tree bien-sur.

D'autre part, le désir n'est-il pas plus aléatoire chez les filles ? Car je vois souvent des sujets sur le désir chez les filles, sur la difficulté de son expression et son témoignage. J'ai parfois l'impression que les filles s'entendent trés bien, ont beaucoup d'affinités entre elles (plus qu'avec les hommes par exemple pour celles qui sont bi) mais que l'aspect sexuel n'est pas évident.

avatar ancien membre
Ancien membre
16/08/2022 à 14:18

Citation de Betty Bee #414824

“mais non rien a faire l’elan erotique n'était pas la” ...!!

avatar contributeur de Tree
Tree
16/08/2022 à 14:42

Merci tout le monde, vos témoignages et retours m'aident à voir la situation sous d'autres prismes !

@Farf et @Sovara Très intéressant, merci :D j'ai vécu des relations comme ça aussi mais là c'est assez étrange car je la vois vraiment comme une personne avec que je voudrais être en couple.

@Lyys Oui c'est une approche intéressante! Ce qui est étrange c'est que j'avais vraiment envie d'elle et je lui ai montré quand on s'est revues les premières fois et après ça s'est estompé, dès que le plan émotionnel était plus impliqué et qu'on se voyait plus souvent.

Je comprends tout à fait ce que vous dites @Toutirabien et @Dime mais c'est un aspect sensible et trop important pour elle qui soulève ses insécurités et sur lequel je ne peux pas la rassurer. Parce que le tout est de savoir si c'est quelque chose qui est voué à changer, qu'on peut améliorer ensemble ou qui est inné (biologique comme le dit @BettyBee) sur lequel je ne peux pas agir.

Ce blocage vient peut être d'autre chose que j'ai pas encore compris mais il représente un blocage assez sérieux et remet en cause la viabilité de la relation car la composante du sexe et de la désirabilité est importante pour nous deux !

avatar contributeur de Betty Bee
Betty Bee
16/08/2022 à 16:15

Citation de Toutirabien #414841

Et ? Ca ne diminue en rien la valeur du reste, c'est juste qu'en ce qui me concerne (et je ne pense pas être la seule), si le désir n'est pas là, ça n'est juste pas possible, je ne vois pas ce qui te perturbe là dedans ??? Et non, ça n'a pas besoin d'être "incroyable et profond", il faut juste, simplement, que "ça soit".


Yes I know I'm queer...

avatar contributeur de Farf
Farf
16/08/2022 à 16:34

Une simple baisse ou absence de libido peut toucher tout un chacun au cours de sa vie.

Le net regorge d'articles, qui peuvent en expliquer la cause. Troubles hormonaux, liés ou non à des traitements médicamenteux, choc émotionnel, stress, anxiété, pilule contraceptive, conso d'alcool etc...

Se pourrait-il que tu sois dans une de ces situations ?

avatar ancien membre
Ancien membre
16/08/2022 à 16:37

Citation de Betty Bee #414853

c'est la meme chose....

avatar contributeur de CosmicNova75
CosmicNova75
18/08/2022 à 11:59

Hello!

Peut-être que cette femme représente ton idéal de relation mais qu'il n'est pas ce dont tu as réellement besoin en réalité.

On remarque souvent, dans notre jeunesse surtout, qu'on a tout une liste de critères de la personne idéale, et finalement on se retrouve avec quelqu'un qui n'y correspond que partiellement, voire pas du tout. Et pourtant on est heureux.ses. quand même ensemble.

Si tu as déjà éprouvé plus de désir auparavant pour d'autres partenaires, je ne pense pas que ce soit actuellement une histoire de demisexualité ou autre, mais plutôt une question d'attirance et de compatibilité avec cette femme en particulier.

Peut-être que vos attentes et besoins sexuels sont trop différents pour te sentir sur la même longueur d'ondes?

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
18/08/2022 à 13:07

Citation de Tree #414844 : un blocage assez sérieux et remet en cause la viabilité de la relation car la composante du sexe et de la désirabilité est importante pour nous deux !

Même si vous parvenez à définir la cause de ce blocage, cela ne veut pas dire que tu pourras l'éviter pour autant.

Ce qui me semble judicieux de savoir à ce stade, c'est comment faire pour que votre relation puisse malgré tout exister ?

Et si ce blocage devient trop difficile à vivre pour vous 2, vous serez sans doute amenées à prendre une décision qui vous semblera moins pénible, au final.

avatar contributeur de Tree
Tree
18/08/2022 à 23:17

Bon malheureusement ça s'est pas très bien fini entre nous, visiblement j'ai été très maladroite et de son côté ça lui faisait trop de mal pour qu'on continue de discuter de tout ça.

Je vais prendre un peu de temps pour digérer et réfléchir à tout ça et le temps apportera surement une réponse (ou pas !)

Merci tout le monde d'avoir pris du temps pour me répondre, c'est très précieux pour moi!

avatar contributeur de Betty Bee
Betty Bee
19/08/2022 à 08:21

Citation de Tree #415396

Désolée pour vous deux 🙁


Yes I know I'm queer...

avatar ancien membre
Ancien membre
19/08/2022 à 09:02 - 19/08/2022 à 09:49

Citation de Tree #415396

restez légères et tout ira bien....

avatar contributeur de Occamj
Occamj
19/08/2022 à 10:29

Bonjour,

J'arrive un peu après la bataille, mais je voudrais ajouter un élément de nature factuelle: les équilibres hormonaux jouent énormément sur le désir. Les personnes trans sous TH le savent: les montagnes russes de la libido sont un des récifs les plus dangereux du processus (essayez de faire des montagnes russes au milieu des récifs).

Au fil du temps, le désir s'émousse souvent aussi. C'est pourquoi il est vital (selon moi) de tisser des liens entre l'eros (l'envie de plaisir charnel) et le phillia (l'amour fraternel, la communion d'idée, la complicité) dans un couple. Idéalement partager aussi l'agapê (amour du prochain, l'empathie).

L'alchimie ne se produit pas toujours, et il faut l'entretenir de toute façon, à deux!



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr