jai besoin et envie de comprendre qui je suis

avatar contributeur de Luffytaro35
Luffytaro35
09/04/2021 à 15:13

Ma compagne et moi avons décider de nous séparer après 8ans de vie commune car nous ne nous epanouissions plus malgré une affection profonde et tendre.

Nous partageons le fait de ne pas nous sentir hétéro sans pour autant mettre un mot exact. bi lesbienne ou pan pour elle et bi ou pan pour moi.

Et j'aimerais parler de mon cas avec vous et avoir un autre point de vue piur m'éclairer.

Je suis un homme et je me sens homme avec une part féminine forte. j'ai me suis toujours demandé comment aurait été ma vie si j'étais née femme.J'aime porter des dessous et vêtements feminins par moment et me sentir beau comme cela ( peit être belle aussi je ne sais pas ). Je ne partage cela qu'avec mon ex compagne qui comprend et m'a toujours encouragé à être moi même.

Je suis attiré sentimentalement, physiquement et sexuellement par les femmes, et j'ai également une attirance pour le sexe masculin, et mes expériences non pas toujours été heureuses. Et parfois je me demande si cette attirance sexuelle n'est pas un moyen inconscient de faire vivre ma part féminine dans un schéma très heteronormé ou je suis exclusivement passif. D'ailleurs les rares fois où j'ai pu être actif ou dans cette envie d'être actif c'est avec des hommes plus jeunes cultivant un côté effeminé, trav ou étant transgenre. Et du coup suis-je pansexuel?

Voilà pour commencer. Je me rend compte que c'est un peu brouillon a lire et comprendre et je m'en excuse d'avance mais j'espère obtenir un peu d'aide et des réponses à ce questionnement.

Merci d'avance à toutes et tous qui apporteront écoute, conseils et soutien.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Plume
Plume
09/04/2021 à 17:39

Salut Luffytaro35,

Je up ton sujet!

Tu as regardé un peu ce que c'est d'être genderfluid? Ton temoignage m'évoque un peu ça...

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Dime
Dime
09/04/2021 à 17:48

Citation de Luffytaro35 #359414

Salut à toi.

Première question évidente qui me vient à l'esprit : ta séparation est -elle due en partie à vos louveoiments respectifs quant à vos sexualités respectives (bi, pan) ou bien pas du tout ?

avatar contributeur de Luffytaro35
Luffytaro35
10/04/2021 à 10:38

D'abords merci Plume pour ta réponse :)

je ne connaissais pas mais après être aller me renseigner sur le net et en avoir discuter avec mon ex compagne, cela lui semble cohérent. Elle a soulevé aussi l'idée que je serais peut être juste un homme qui ne se reconnaît pas dans les stéréotypes de masculinité viril et que je rejeterai de fait cet identité. Je ne sais pas quoi en penser.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Dime
Dime
10/04/2021 à 12:41

Citation de Luffytaro35 #359483

Tu as peut-etre juste une feminité interieure un peu superieure a la moyenne. A toi de voir si tu te sens mieux avec les femmes ou avec les hommes.

Moi je suis un peu comme toi. Je n´ai eu de relations qu´avec des femmes pour l´instant. Mais j´aimerais bien essayer de vivre avec un homme maintenant. Je sens que je serais plus zen avec un homme en fait.

avatar contributeur de -Camille-
-Camille-
11/04/2021 à 03:39

comme plume je dirai plus gender fluid il y a pas grand chose qui posse a dire que tu sois transgenre

et l'oriantation sexuelle c'est diferent du trouble identitaire de genre

mais bon dans tout les cas on peu pas vraiment repondre a ses question a ta place juste te montrer le chemin comme dirai morpheus

avatar contributeur de Luffytaro35
Luffytaro35
12/04/2021 à 09:43

merci Camille et merci Dîme.. Effectivement c'est à moi de répondre à mes questionnements et je commence à appréhender un peu mieux ma situation. Je vais prendre le temps de "digérer" les informations et les différents points que vous avez soulevez et prendre un peu de temps pour moi afin d'y réfléchir, notament la notion de gender fluid. Ma seule certitude aujourd'hui est que dans l'éventualité de nouvelles rencontres je me sentirai plus à l'aise et épanoui au contact de femmes sans pour autant exclure la possibilité de me faire de nouveaux amis hommes.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Shiny Mel
Shiny Mel
19/06/2021 à 09:34

Salut,

Je me retrouve beaucoup dans ton témoignage. Je me suis longtemps considérée comme fluide avant de comprendre que je suis une femme transgenre.

Le voyage est souvent plus enrichissant que la destination. Prend le temps d'expérimenter, de tester, d'interroger ton ressenti. Les choses viendront d'elles-même.

J'ai quelquefois l'impression qu'il est plus important d'interroger les normes artificielles de la société (genre, sexualité, apparence, ...) plutôt que de se questionner sur soi-même. C'est en réinventant ma relation avec ma partenaire, en prenant en compte nos besoins et nos envies, plutôt qu'en jouant un rôle social, que nous avons donné un second souffle à notre couple.

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
19/06/2021 à 12:45

Coucou,

Qu'il n'est pas évident de sortir des cases socialement normales. Le jugement le plus difficile à supporter etant son propre jugement sur soi même.

Peu importe qui tu es, existe en tant que toi... Sauf bien sûr si tu es un serial killer...

La question de transidentité se resoud en général par l'expression du malêtre ou non face à une situation genrée (qu'on t'appelle Monsieur ou Madame par exemple). Dans ce que tu exprimes, je ne lis pas de mal-être à être un homme. Donc peut être peux tu transgresser tes schémas de virilité pour simplement être l'homme que tu es ?

Par exemple Jean Paul Gauthier a créé des jupes pour garde robe d'homme. Ceux qui portent ces robes sont tout aussi beau et hommes que les femmes qui portent des pantalons sont belles et restent femmes.

Si jamais l'idée d'être un homme te rend mal à l'aise alors peut être peux tu te questionner sur ton genre.

Quant à ta sexualité, elle est intime et n'engage que toi et tes partenaires. Alors peut être devrais tu la vivre simplement comme ca vient et découvrir les plaisirs d'être sexuellement toi même.

Bon courage pour ton cheminement sur la vérité de ton être.

avatar contributeur de Ulpa
Ulpa
08/07/2021 à 13:46

Si tu as besoin de quelque chose, appelle moi, je te dirais comment t'en passer ! C'est ce que aurait dit Coluche, mais il est mort...

Je sais, ça aide pas du tout, mais si ça fait au moins esquisser un sourire, c'est que ce fut pas si inutile que ça.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Luffytaro35
Luffytaro35
12/07/2021 à 14:16

Citation de CeliaLove #364823

Bonjour et merci de ta participation :) J'ai bien avancé depuis et je suis assez d'accord avec toi. C'est surtout l'image de l'homme viril ( et macho sexiste ) dont cette société nous rabat les oreilles, qui ne me correspond pas; je ne ressens pas de malêtre a être biologiquement un homme. Et en même temps j'aimerais parfois pourvoir "switcher", mais cela est plus lié au rejet voir au dégout de ce que mon entourage masculin ( amis, collègues de travail etc ) renvoie comme pensées, idées et valeurs de construction de leur personnalité "Mâle"; et je mets une majuscule parce que c'est exactement ce qu'il pense, le mâle est le plus important, le dominant..

Bref, je continue mon introspection et affirme de plus en plus ma volonté d’être moi-même, avec mes valeurs, mes besoins, mes envies, mes comportements, mes tenues vestimentaires, indépendamment de la case d'en laquelle je serais supposer rentrer. Et ça fait du bien :)

Quant à ma sexualité, je crois que je n'ai pas envie et surtout pas besoin de la définir par un mot, juste encore une fois pour être dans une case. Bien qu'aimant essentiellement les femmes, je me laisse l'opportunité d’être attiré ( et pourquoi pas séduit ) par une personnalité plus que par un genre.. Et puis comme tu le dis, ma sexualité ne regarde que moi et celles et ceux qui la partage ;)

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
12/07/2021 à 15:19

Coucou Luffy,

C'est gentil de nous faire un tel retour et je suis ravie si la communauté beto a pu t'accompagner un peu.

C'est génial que tu trouves le moyen d'être toi même. On ne l'est jamais totalement car les carcans sociaux nous obligent à des postures pour vivre sereinement en société. Si tu arrives à ne pas subir le poids de ces carcans et que ta vie s'épanouit alors c'est merveilleux.

Je te souhaite le meilleur pour la suite.

avatar contributeur de Toudoux51
Toudoux51
12/07/2021 à 16:48

Citation de Luffytaro35 #366818

Bonjour Luffytaro35,

Maintenant que tu as compris que tu n'as rien à voir avec l'homme macho, sexiste, viril et lourdingue qui te fait horreur, tu pourrais peut être aussi entrevoir la solution de te remettre avec ton ex-compagne puisque vous vous entendez bien, qu'il semble y avoir toujours de l'amour entre vous, et que ta crise identitaire passagère semble s'être calmée.

Envisage le sérieusement avec elle, et comme vous avez évolué tous les deux en même temps vous vous comprendrez et soutiendrez encore mieux. Et n'hésites pas à emprunter les vêtements de ta compagne à la maison si tu rentres dedans, ça lui plaira surement.

avatar contributeur de Ben78
Ben78
08/08/2021 à 19:02

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce site,

Mon histoire est assez similaire à celle de Luffytaro35,

Divorcé (mariage hétéro) (c'est moi qui l'est voulue (ce n'était pas pour flirter)),

Je peut-être attiré par une dame ou un monsieur et pour un départ en majorité sentimentale ou romantique et communicative, (sa peut être non charnelle)

je ne suis pas asexuel,

Pour moi c'est comme sa pour un début d'étincelle,

Au boulot il y eu un début d'expérience, (avec un monsieur) (pour les potins c'est niet)

Et les dames ou hommes que je croise sans connaitre la personnes ne m'attire pas même si elle peut être belle ou beau,

Je suis un homme et sa me convient mais j'aime pas les stéréotype sur la virilité personnelle et en couple,

avatar contributeur de Temperance
Temperance
02/09/2021 à 06:16

@Luffytaro35, j'ai longtemps vécu sous l'étiquette de la Non-Binarité, de la Genderfluidité (Genderfluid/Queer/Non-Binaire)... Pensant l'être, avant de tout remettre en question (car je n'avais pas plus de joie dans le fait d'avoir identifié ça).. Mais.. donc.. Jusqu'à très récemment, après, une bonne remise en question de moi-même.. je ne finisse par comprendre.. que finalement...

J'étais juste une femme transgenre (mais une FEMME) avant-tout, qui s'ignorait.

À noter, quand on est transgenre, que ce soit (avant de le savoir/après l'avoir réalisé..), ben on a une sexualité orientée dans ce que notre coeur/esprit nous dicte, plutôt que notre corps.

Les personnes transgenres peuvent très bien êtres pansexuelles (je le sais... je le suis.. mais pas que..)

Cela-dit, je ne peux pas t'aider à définir les pourtours de qui tu es, si tu veux faire ça, tu dois te questionner..

Mais voici quelques aides:

Toutefois, sache aussi (à ce qu'on m'a dit hein), que les personnes transgenres pouvaient très bien aussi êtres non-binaires/genderfluid/queer.

La sphère de la transidentité est surtout axée sur le fait de souffrir intérieurement (d'une profonde déconnexion de soi avec le monde qui nous entoure..)..

Si tu n'as pas cette déconnexion, tu es peut-être juste une personne qui a des goûts pour le travestissement, tu es peut-être aussi genderfluid).

Je te dis juste ça, pour t'expliquer, que la recherche de son identité est un travail minutieux, personne ne te dira qui tu es..

(crois-moi, personne n'a su, même pas moi que j'étais une personne transgenre qui s'ignorait.. et ce fut une claque quand au détour de long re-questionnements sur moi-même et quelques expériences assez orientées travestissement, quand je l'ai réalisé.. J'ai SU que je ne me trompais pas et j'ai fais mon coming-out en tant que FEMME. (malheureusement, la société me verra toujours comme une "transgenre"... mais, au final, moi je suis FIÈRE de l'être, d'être ENFIN capable de me définir clairement, car.. ça faisait plus de 25 ans que je me torturais l'esprit à me comprendre).

J'avais comme toi tout ce que tu dis, je te cites:

Je suis un homme et je me sens homme avec une part féminine forte. j'ai me suis toujours demandé comment aurait été ma vie si j'étais née femme.J'aime porter des dessous et vêtements feminins par moment et me sentir beau comme cela ( peit être belle aussi je ne sais pas ). Je ne partage cela qu'avec mon ex compagne qui comprend et m'a toujours encouragé à être moi même.

Sauf que moi, je l'ai toujours expérimenté sous-couvert d'une fausse genderfluidité (que je CROYAIS vraie pour moi, je me rattachais à cette idée, mais au final, seule ma féminité était un côté qui me donnait de la joie, autant dans ma vie, que dans mes relations sociales/émotionnelles et amoureuses, donc je me plantais cruellement sur le fait d'avoir cru être Genderfluid/Queer, et j'ai du dire à TOUT LE MONDE qui a croisé ma route que je m'étais plantée.. ça a été dur, mais j'ai fais la paix avec moi-même, et ma conscience va bien mieux..).

Je vais regarder pour ma transition maintenant, vers la femme (cachée à l'intérieur d'un corps de mec, de faux-mec), que j'ai toujours été!

Voilà, peut-être que mon témoignage t'aidera. Ou aidera quiconque le lira.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr