honte de ma transidentité

avatar contributeur MVch
MVch
19/11/2020 à 03:12

Bonjour. Voilà, je reviens à vous un peu plus tard que le premier message.

Je suis donc sûrement un homme trans mais j'en ai honte.

Comparé à toutes les autres personnes trans (homme comme femme), j'ai du mal à accepter que mes proches me genrent au masculin. (par habitude du féminin)

Je ne veux être concidéré comme un homme que dehors. Et je ne me considère pas vraiment comme transgenre, mais plutôt comme une femme qui veut avoir un corps masculin. Donc on peut me genrer n'importe comment tant que je ressemble à un garçon. Idem pour le prénom.

De plus, je ne me sens vraiment pas légitime d'être genré au masculin.

Voici donc mes questions :

  • comment dois je interpréter mon problème ? (transidentité ou non binarité ?)

  • comment combattre ma honte de ne pas être né femme cis ?

  • Qu'est ce que la légitimité trans ?

Merci d'avance je vou zèm <3

avatar contributeur de Absoboy
Absoboy
19/11/2020 à 07:46

Salut :)

Déjà il ne faut pas avoir honte de toi! Je sait c'est facile à dire. Mais il faut prendre sur soit . Rend toi compte que beaucoup de gens son dans le même cas que toi, bien plus que tu ne le pense et que ça n'est pas pour autant que c'est une tare.

Pour moi aussi au début de mes changement , je ne me sentait pas très a l'aise mais c'est facilement explicable : l'humain par définition a peur de l'inconnu. Tu ne sait pas vraiment où tu vas , tout ça est nouveau pour toi, inconsciemment ou consciemment, ça te fait peur et c'est normal 😊. Alors reste zen . Et tu peux déjà demander à ta famille de ne pas te genrer donc d'employer des verbes neutres (je sait c'est pas facile, il faut souvent réfléchir avant de parler). Mais tu verras que ça va changer la donne. Puis petit à petit en fonction de ton ressenti, tu peux demander à tes proches de tappeller par un prénom different du tiens mais qui reste proche de l'original afin que tu ne soit pas trop perdu. Au début ça te faire bizarre, encore une fois c'est normal :).

En disant que tu ne veux pas être considéré en tant que trans chez toi, ça prouve une chose, que tu a honte et que tu ne veux embêter personne avec tes soucis. C'est louable mais il vaut mieux que tu vive pour toi et non pour les autres. Peut importe ce qu'ils te disent , vie pour toi .Les remarques , même si elles font mal, tu t'en balance parce que tu sait qui tu est et leur remarques n'y changeront rien.

Ne te pose pas la question de si tu est légitime ou pas . Tu est trans et tu a le droit d'exister comme n'importent quel autre humain de cette terre ?.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur MVch
MVch
19/11/2020 à 11:42

Merci de ta réponse Absoboy.

En effet, tu as vite compris que je vivais plus pour les autres que pour moi, peut-être par peur de me faire rejeter je suppose, et parce que je ne sais pas m'affirmer (sauf à l'écrit). En effet, j'ai du mal à leur demander de me genrer au masculin pour ne pas les chambouller trop. Je viens de le dire à mes soeurs, mais je ne sais pas si elles l'ont accepté (même si elles me disent que ça ne changera rien). En plus j'ai l'impression d'avoir été trop directe et pas assez clair avec elles, qui ont déjà assez de problèmes avec leur vie d'adulte pour se soucier de ceux de leur petite soeur (qui aimerait devenir leur petit frère). Je suis quelqu'un qui doute vachement de ses capacités et qui se rabaisse tout le temps, du coup je leur ai dit "penser être transgenre" et "penser vouloir devenir un homme". Alors que depuis petit(e) c'est ce que je voulais. Du coup je ne pense pas qu'elles aient bien compris.

Par rapport à mon prénom actuel, je ne pense pas vraiment le changer (pour mes proches) parce que je trouve (même si je ne l'aime vraiment pas du tout) qu'il pourrait pourrait plus ou moins aller un un mec (je m'appelle Marie).

Et par rapport à la légitimité, je pense que comme toutes les personnes transgenres, je ne pense pas avoir les mêmes droits que les personnes cis. (ça parrait complêtement absure dit comme ça)

Quand les personnes disent "Je ne serai jamais un homme/une femme", je n'en suis pas convaincu, mais je pense que ce que ça signifie c'est "je ne serai jamais un homme/une femme cis".

En gros est ce qu'une personne transgenre a le droit de réclammer les mêmes droits qu'une personne cis (considérées comme de "vrais" hommes/femmes) ?

Est ce qu'une personne née sans pénis/vagin à le droit de se considérer comme telle ?

Pour moi, ça parraît évident mais comme j'ai dit, je douterai (toute ma vie je pense) de moi 😖

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
19/11/2020 à 12:18

Bonjour !

Alors déjà, ça n'est pas parce que les autres ont des problèmes "plus gros" que les tiens ne sont pas importants. Et puis une vie d'adulte ça reste une vie, on a des soucis à tout âge.

Si tes soeurs t'ont dit que ça ne changera rien c'est plutôt une réaction positive non ? En effet ça risque de leur faire étrange au début parce qu'elles t'ont vues toute leur vie comme leur petite soeur et peut-être qu'elle ne sont pas très connaisseuse de la transidentité non plus, mais elles vont s'en sortir, à te genrer correctement, ça n'est qu'une façon de s'exprimer après tout, alors elles vont s'y faire petit à petit. Je ne crois pas que c'est la chose qui demande le plus grand chamboulement, si elles ont déjà accepté la possibilité que tu sois transgenre.

Parenthèse également mais ça n'est pas tous les 4 matins que quelqu'un vient se confier sur une forte impression d'être transgenre, surtout à ses proches... donc même si tu n'as pas dit que tu étais sûr de toi... elles ont du le comprendre tout de même que c'était sérieux non ?

"Et par rapport à la légitimité, je pense que comme toutes les personnes transgenres, je ne pense pas avoir les mêmes droits que les personnes cis. (ça parrait complêtement absure dit comme ça)"

En effet c'est absurde. En quoi avoir des attribus féminins te donnerait moins de droits que ceux qui n'en ont pas ou ceux qui en ont mais sont contents d'en avoir ou d'être considéré femme ? Avant d'être transgenre tu es un être humain. Tu as donc les droits d'un être humain. Est-ce que tu crois réellement et fermement que les transgenres (exepté toi si c'est toi le problème dans ta réflexion) ne méritent pas les mêmes droits que les autres ? Si oui tu as un sérieux problème de rejet, si non tu as la réponse à ta question.

Comme ta question revient plusieurs fois : de quels droits parle tu exactement ?

"Est ce qu'une personne née sans pénis/vagin à le droit de se considérer comme telle ?"

Il me semble en effet que c'est pour cette raison que la transidentité existe. Tu en as le droit de façon absolue, c'est ta vie, c'est ton corps, c'est ton esprit. Et même si tout le monde ne comprendra pas forcément tout ce que tu ressens il n'y a que toi pour en juger, de ce que tu ressens. Et au delà de ce droit conceptuel tu as également la chance, si j'en crois ton profil, de vivre dans un pays où c'est effectivement un droit et non pas un crime ni une maladie.

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr