Comming out trans à la fac

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Yosh !

Je suis un garçon trans (de fille vers garçon) de 19 ans et donc là je suis en première année de licence Maths-info. J'ai réussi à me faire quelques amis, ils sont pas vraiment hyper proche mais l'ambiance est cool. Pour le moment je n'assume rien du tout que ce soit mon genre ou mon orientation sexuel. Bien que je ne cache pas aimer les filles, je n'en parle pas non plus mais je crois que ça se sait et que ça ne dérange pas plus que ça, les gens sont super ouvert sur l'homosexualité. En revanche pour les transgenres/transsexuels je flippe un peu, je ne sais pas si ils connaissent et surtout je ne sais pas comment en parler ! C'est surtout sur cela que j'ai besoin d'aide, comment expliquer la dysphorie de genre sans passer pour un weirdo ? Après je sais, rien ne presse mais je voudrais vraiment être genré au masculin à la fac, vu qu'à la maison je n'assume pas, ma mère est sévère n'acceptant pas même que je sois "garçon manqué" j'ai vraiment besoin d'un espace où respirer, où je suis moi-même !


photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 23 ans
Paris

29 remerciements
Je suppose que si on est assez normal pour n'avoir aucun souci avec l'homosexualité, la transidentité ne doit pas sembler si choquante que ça...

Comment en parler je sais pas vraiment, mes 2 amis qui se sont révélés etre transgenre je l'ai appris par voie interposée et non de vive voix donc j'ai pas vraiment de solution ^^
Mais je pense que tu peux analyser tes potes et en sélectionner quelques uns qui te semblent les plus compréhensifs pour leur dire de manière sobre et normale. J'crois pas qu'il y ai besoin de truc en plus, t'expliques calmement les choses au cours d'une soirée entre potes ou quoi...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne sais pas si cela pourrait t'aider... Ce qui fait généralement peur aux personnes ; c'est le faite de ne pas s'affirmer ou de montrer ses propres craintes. 

Tu es jeune; et certainement encore en doute sur toi ...Apprends à mieux te connaitre ; pour mieux t'affirmer et tu vera que cet information; ils la comprendront simplement ^^ 

SI il y a des incomprehensions ; montre oui que toi tu sais ou tu vas en parlant ouvertement  ^^ bizzz

photo de l'auteur Crownguard
Crownguard
Homme de 20 ans
Lille
Salut TommyRKT !
Je ne suis pas transgenre ou transexuel mais je te comprends parfaitement ! Je suis moi-même passionné par l'art du transformisme ( les drag queens ) et je trouve ça un peu similaire à ta situation, bien évidement, j'en ai pas fait mon métier ( enfin pour l'instant ), je suis encore lycéen et je le fais pour des événements entre amis, en ce qui concerne ton "comming-out" sur ta transexualité, et bien ne le cris pas sur les toits, mais essaye d'amener le sujet quand tu es dans ton cercle d'amis, les amis sont fait pour ça, t'aider et te soutenir, et laisse le temps faire les choses, ça aide souvent.
J'espère t'avoir aidé un minium vital mon ami, et courage !! :D

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Citation de Anima : Je ne sais pas si cela pourrait t'aider... Ce qui fait généralement peur aux personnes ; c'est le faite de ne pas s'affirmer ou de montrer ses propres craintes.  Tu es jeune; et certainement encore en doute sur toi ...Apprends à mieux te connaître ; pour mieux t'affirmer et tu verra que cet information; ils la comprendront simplement i !


Je ne suis pas du tout en doute sur moi, mais effectivement je n'arrive pas à m'affirmer. En vérité, quand quelqu'un fronce les sourcils ou me regarde bizarrement parce que j'ai fait un truc trop masculin j'ai encore tendance à faire un truc féminin derrière pour "dé-choquer" la personne (un réflexe que j'ai attraper gamin avec les adultes de ma famille). Chose qui n'arrive jamais avec les personnes qui me connaissent depuis l'enfance et ont l'habitude de mon comportement. En faite, j'ai encore très peur du regard des autres et de leurs avis je croit. Mais faudrait pas qu'ils prennent l'habitude de voir le faux moi eux aussi !

Citation de Khloroforme : Je suppose que si on est assez normal pour n'avoir aucun souci avec l'homosexualité, la transidentité ne doit pas sembler si choquante que ça...

Détrompez-vous, j'aurais aimé que ça soit ainsi mais, bien qu'aujourd'hui beaucoup de gens de ma génération accepte l'homosexualité grâce au média tout ça, la transsexualité est encore vue pour beaucoup comme quelques chose de nécessairement sale, fantasmagorique ou une maladie mental :/

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Citation de Crownguard :  je suis encore lycéen et je le fais pour des événements entre amis


Merci pour ton soutient ! Je voudrais savoir si tes amis/famille le savent et comment ils l'ont pris ?



Je suis tout à fait d'accord avec vous ! Je ne veux pas étaler ma vie privé aux yeux de tous, mais néanmoins être moi-même. En faite, depuis la fin du collège /début lycée j'ai super honte d'être comme je suis, je met du temps à être moi-même dans un nouvel environnement et au final je ne le suis qu'avec les gens extrêmement proche car je sais qu'ils vont pas être choquer par ma façon d'être et il y a aussi ça que j'aimerais changer. Comment être moi-même en toute circonstance ? Sans compter que les blagues de certains de mes profs sont assez " bah alors [inséré prénom masculin] t'écris avec un stylo rose." Vous voyez ? Même si je sais que ce n'est pas méchant ça me frustre encore plus de paraître hors norme

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
tu n'as cas lui répondre ... C'est un stylo monsieur ; comme tant d'autres ; et la couleur ne m'empechera pas de m'instruire . humour ^^ 

Pour ne pas t'embeter ou te faire peur ; il ne s'agit en faite ... pas de ta vie privé ; mais bien de ta vie tout court . Il faut faire la différence . Et je pense que c'est non négligeable.

Je pense que oui tu veux y aller doucement et c'est tout en ton honneur ; je le concois carrément... Mais encore une fois il ne s'agit pas de la vie des autres...Mais bien de la tienne . 

Tu n'as vraiment pas à avoir honte de qui tu es ; encore moin de ce que tu ressens au fond de toi crois moi . 

Tu dis mettre du temps à etre... J'ai envie de te répondre loulou que Rome ne s'est pas fait en une journée ... Laisse toi ce temps surtout que c'est extrément complexe . 
Contente toi de ces personnes qui justement te semble apte à marcher à tes côtés. Et continu ta lancé , en parlant , t’interrogeant , et surtout t'acceptant.

être ce que nous sommes , peu importe au final ce que nous sommes...Et une longue quête semée d’embûches.
Mais dis toi bien une chose... C'est qu'a partir du moment ou tu en parles , que tu ressentes le besoin de t'exprimer a travers tes amis; ou bien même sur ce forum ; ta quête est lancée. Elle sera longue et requiera beaucoup de courage et de force . L'amour est non négliegeable; et je parle bien sur d'amour inconditionnel. 

tu n'as rien d'un extra terrestre...Ou alors on est sur un forum ou genre y'a une reunion pour envahir la terre je sais pas ^^ 

Mais de tout mon coeur ; crois en toi ; n'est pas peur et surtout prends ton temps . Ne précipite pas les choses ^^
bizz

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Bah en faites la remarque du stylo rose n'étais pas pour moi mais pour un autre gars de ma promo et c'étais vraiment que de la taquinerie, mais comme c'est vraiment le type d'humour qui flotte dans l'air ça me met un peu mal.

Pourquoi j'ai honte ? C'est juste mon éducation dont j'ai du mal à me détaché je crois, à partir d'un certains âge ma famille à commencer à me faire comprendre que c'était mal élevé d'avoir des manières de garçon, des intérêt de garçon etc... Je sais pertinemment à présent que c'est faux, chacun est comme il est. Mais je n'arrive pas à m'en défaire lorsque les gens m'observent, je me dit constamment qu"ils pensent que je suis une mauvaise personne, mal élevé, pas fréquentable. Même si dans le font c'est sûrement faux, j'ai peur de choquer et/ou mal paraître


Anima, merci beaucoup pour ce très long et beau message d'encouragement cela me fait énormément plaisir

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est tellement plus facile de juger une personne plutôt qu'être son propre juge... L'apparence. Tout comme ta famille; tu sais que chacun/ne est comme il est... Fie toi à toi et pas ceux qui te juge; car etre mal élévé comme tu dis ; c'est surtout et avant tout, vouloir s'estimer plus important voir mieux que la personne qu'on observe. Un raisonnement d'envie ; les gens sont comme toi et moi/nous ... Chacuns s'est soucis ! 

Tu es jeune et tu as l'avantage d'écouter tes ressentis et d'en connaitre plus sur toi que tu ne le penses ! 
Je te le redis ; laisse toi le temps et tu vera sa viendra tout seul .
Je ne te dis pas que ça va être facile ! Oula non !! Mais rien est facile dans la vie . Une seule chose compte c'est justement croire en toi et surtout ces personnes sur qui on peut compter. 
courage et je t'en prie ^^ 

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 23 ans
Paris

29 remerciements
J'dois vivre dans un environnement trop gay/LGBT je dois être déconnecté un peu, pour moi ça me paraît normal qu'on en ai rien à foutre de ton genre ou quoi...

J'ai envie de dire qu'a un moment tu pourras pas te cacher plus longtemps donc mieux vaut bien calculer MAIS le dire d'une manière ou d'une autre. Fin se cacher dans la peau de quelqu'un qu'on est pas c'est ÇA qui est digne d'une maladie mentale, tu vas te rendre fou. Courage pour la suite u_u

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Citation de Anima :Je te le redis ; laisse toi le temps et tu verra sa viendra tout seul


Je ne sais pas trop, ça fait un moment que j'ai compris que j'étais sûr et certains de vouloir entamer une thérapie de réassignation sexuelle (depuis que j'ai 17 ans environs) et donc que j'essaie d'arrêter de me forcer à paraître féminin face à des inconnus ou à ma famille et j'y arrive pas du tout. Evidemment c'est encore pire en famille parce que ça fait d'avantage mal de décevoir les gens qu'on aime. Mais je me suis fixé l'objectif cette année de réussir à être naturel en dehors du cadre familial. Mais je sais pas, j'ai un manque total d'affirmation, de confiance en moi. Je suis hyper frustré et en faite j'suis ce type de personne qui ne fait que sourire et baisser les yeux, j'suis gêné en permanence et cela fait trop longtemps que ça dur ! J'essaie de me fixé des "buts", des "missions" (genre me faire des amis en faisait parti et apparemment ça à marcher) pour sociabiliser un max, parce que c'est mon premier défauts je suis trop dans ma bulle, mais après ça je ne sais quoi faire d'autre. Si on est pas plus proches avec mes amis j'pense que c'est parce qu'ils sentent ma froideur ou mon stress

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Citation de Khloroforme : Fin se cacher dans la peau de quelqu'un qu'on est pas c'est ÇA qui est digne d'une maladie mentale, tu vas te rendre fou. Courage pour la suite u_u Merci !

Je suis tout à fait d'accord, être un minimum soit-même est vital sinon on deviens totalement nevrosé !

photo de l'auteur Makona
Makona
Femme de 22 ans
Montpellier
Yo' ! Personne trans' ici. Pour ma part, je suis une jeune femme transgenre.
Cela va faire... 2 ans environ que je m'affirme quotidiennement.

Alors du coup. Si déjà tu sais où tu en es, c'est le plus gros pas. Crois-moi. S'accepter soi-même c'est le plus dur, en mon sens. Avec les peurs liées. Je ne te les raviverais pas, et j'espère que tu as réussi à t'en détacher.

Il faut aussi que tu sache que nous sommes dans une société assez patriarcale, et les hommes trans' sont plus acceptés que les femmes trans'. Parce que la masculinité représente le pouvoir, tout simplement. Mais cela ne rends pas la situation facile à gérer pour autant.

Si tu te sens prêt, vas-y. Affirme-toi. Si cela te permet de te sentir mieux dans ta vie quotidienne, alors go'. T'es un mec qui a l'air sympa. Les amis, ça va ça vient. Mais tu auras toujours quelqu'un d'acceptant dans ton entourage, je te souhaite simplement que cette, ou plutôt ces personnes, soient proches.

Pour mon expérience personnelle : j'étais en prépa quand je me suis affirmée. C'était chaud, l'année du concours. Tout un tas de mauvaises choses me sont tombées dessus. J'ai eu mon concours cependant. Et pas de moqueries dans mon école. Les profs n'ont jamais fait une seule remarque. Jamais une seule. Je m'estime chanceuse. Mais voilà, sache que les milieux scolaires sont assez acceptants, surtout en post-bac. Avant, ça peut être l'enfer. Mais là, les gens sont plus matures. En école d'ingénieur, pareil, je n'ai pas eu de remarques désagréables. Quelques fois mon deadname est ressorti. Parfois, on me mégenre. Mais les gens comprennent, dans l'ensemble.

Par contre, il y a peu de personnes trans'. Il n'y en a jamais eu, du vivant de l'administration, dans mon école. Ou alors c'était très très discret. On m'avait convoquée au début de l'année pour en parler, parce qu'ils ne savaient pas comment réagir. Rien de méchant. Un peu intimidant, mais c'était plutôt pour que tout se passe bien pour moi. Après, l'équipe éducative est plus proche des élèves en école d'ingénieurs. Mais voilà, pas de problème. Mon prénom sur les listes a même été changé. Je ne l'attendais pas spécialement, mais parfois il y a de bonnes surprises avec l'administration. Parfois non. Mais sache que tu ne risque pas grand-chose à l'école. Et dans la rue, les hommes trans' sont bien moins emmerdés je pense. Je ne peux que te le souhaiter.

Je te dirais de te lancer quand tu te sens prêt. Courage. Et bonne continuation !

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Merci pour ton témoignage Makona ! Çà me rassure un peu, j'espère que les gens seront aussi ouvert dans ma fac. Après j'pense que c'est normale si l'administration n'en a jamais vu avant, sûrement que par le passé les gens n'osaient tout simplement pas l'avouer en public car c'était bien moins ouvert, je crois



 

photo de l'auteur Minos
Minos
Homme de 21 ans
Paris

1 remerciement
Mon pauvre! Les trans c'est encore très peu accepter malheureusement... Mais je suis confiant, j'espère pour toi que ta mère va t'accepter autant en homme qu'en femme! après tout on choisi pas comme on est... :/ Puis à la fac les gens sont assez mature (je pense... J'espère!) pour comprendre quelqu'un à la place de le juger!
Après je suis désolé j'ai pas de conseil particulier :s

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hello! Je viens de lire ton sujet, je vois que tu n'as pas répondu depuis une 20aine de jours, mais j'en profite pour te dire que je suis un peu de l'avis de Makona là dessus :) Je suis FtM et j'ai fait mon coming out à ma prépa cette année, et ça s'est très bien passé (quelques mégenrages au début, mais plus par manque d'habitude et réflexe), les profs sont en général plus surpris.es que choqué.es, les gens sont confronté.es à quelque chose de nouveau mais réagissent globalement bien :) Encore une fois, comme dit Makona, les FtM sont généralement mieux acceptés que les MtF, ce qui est bien con :| 
Il faut juste que tu sois ferme dans ce que tu dis, et c'est plus simple de l'annoncer à un plus petit comité, puisque ensuite les gens discutent forcément entre eux... Et dans les administrations, il y a aussi une chance que tu ne sois pas leur premier "cas" (on est trois dans le lycée de ma prépa), et donc que tu avances en terrain plus favorable!
Est-ce que tu as pensé à prendre contact avec une assoc' (LGB)T près de chez toi peut-être, pour en discuter avec d'autres concerné.es?

Sinon, bonne année! :D

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Merci pour ta réponse Oscar !
Oui, ça fait longtemps que je ne suis pas venu à cause de mes examens, tu as de la chance que je passer par là peut de temps après ton post ^^ 

Trois trans dans ta prépa c'est énorme ! Tu as bien de la chance de ne pas être le premier. Pour ma part, je ne veux pas que ça se sache à l'administration (car une amie de ma mère y travail) mais juste dans ma promo. Mais ça ma donné du courage ce que tu m'as dis. J'ai déjà commencé à discuter un peu de la thématiques avec mon entourage à la fac sans dire que j'étais concerné, certains ont l'air déjà au courant sur le sujet, d'autre carrément réticent mais bon. Je tâte encore un peu le terrain avant de le dire :')

photo de l'auteur Ebenezer
Ebenezer
Homme de 28 ans
Lons-le-Saunier
salut ! je vois que ce sujet intéressant date un peu, et tous les commentaires que tu as reçu ont du je pense te pousser un peu dans la voie de l'affirmation.

ne sachant pas ou tu en es maintenant, je vais en remettre une couche :)
je suis trans moi aussi, et le coming out qui n'est pas une étape facile à franchir, n'est pas nécessairement difficile à vivre, une fois que c'est fait. vous êtes quelques uns à devoir l'affronter à la fac, ce qui n'a pas été mon cas, mais je pense que la jeunesse de ton entourage ne peut être qu'un atout.



si tu es naturel au quotidien, le jour ou tu poseras des mots sur ta condition, la plupart des gens qui t'ont déjà un peu cerné ne seront pas surpris, et ça ne changera rien (ou presque, tu devras essuyer des questions c'est quasiment sur) puisqu'ils t'apprécient déjà.
après il y a des cons partout et la solitude c'est dur, mais par moments ça fait aussi du bien par où ça fait mal (quoi...? ça veut rien dire...?) et ça te servira (si des gens t'ont lâché parce qu'ils pouvaient pas accepter une réalité pourtant évidente) d'expérience pour les prochaines fois d'une manière ou d'une autre. bref, seul toi pourra savoir.

mais en dehors de ça ce que j'avais envie de te dire comme Makona
c'est de t'affirmer coute que coute.
tu n'es pas obligé de dire "je suis trans"
mais tu peux commencer par parler de toi au masculin, si c'est quelque chose que tu veux faire. ça passera plutot naturellement, tu auras peut etre des réactions de surprise (mais bon, après ça passe) tu verras que dans un premier temps (mais c'est peut etre déjà le cas) le simple fait de franchir cette première barrière (arrêter d'accepter de se considérer soi-même dans le genre que tu veux quitter) va en faire tomber bien d'autres dans ta tête. c'est un coup de main à prendre :) et parfois tu vas peut être de tromper toi même, mais plus tu le feras, plus ton identité va se confirmer à tes yeux et plus tu seras à l'aise. et ça te donnera plus d'énergie, et du répit, pour affronter le problème à la maison.
surtout ne soit pas anxieux, profites en car si tu le veux bien c'est un pur bonheur.
à plus j'espère :)

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
Merci Ebenezer et désolé pour cette réponse tardive !

Pour savoir où j'en suis aujourd'hui, j'ai réussi à en parlais à une autre personne de ma promo avec qui je m'entends bien et qui avait l'air très ouvert et en réalité il s'avèrent que cette personne soit également trans Un heureux hasard qui nous a fait extrêment de bien à tout les deux.

Merci pour tes conseils, notemment celui de commencer par se genrer sois-même dans le genre qui nous convient, je le faisait déjà par inadvertance et me corrigé de suite après. Mais je devrais peut-être arrêter de me corriger. Merci beaucoup pour se conseil que j'appliquerais à l'avenir !

photo de l'auteur TommyRKT
TommyRKT
Homme de 21 ans
Le Havre
merci Stephane pour se message de soutiens, je t'en suis reconnaissant !

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit