Anxiété et gestion de la peur

Anonyme  
Ce sujet est une demande d'aide, bienveillance et courtoise sont de rigueur.

Hello,

D'un naturel ouvert j'ai préféré posté ici en anonyme cela me rassure.

Je traverse une période difficile suite à une séparation et plus particulièrement une agression (je précise que l'auteur de l'agression n'est pas mon ex).

Je me fais accompagner par des professionnels des médecins qui ont déjà essayé de m'accompagner pour soigner mon corps et une psychiatre et une psychologue notamment pour retrouver un équilibre également psychique.

Je suis encore dans la phase de stress post traumatique. Dixit les professionnels.

Je réalise qu'au delà de ces démarches, où j'essaye de réparer mon corps et ma tête, je suis très angoissée ; je n'arrive pas ou quasiment jamais à me détendre.

Je crois que j'ai juste envie et besoin de m'effondrer dans les bras d' une femme qui m'apporte sa tendresse, ce sans que cela ne dévie forcément sur quelque chose de charnel.

Dans mes proches, la seule personne avec qui physiquement la tendresse va jusqu'à pouvoir me laisser enlacée et poser ma tête au creux d'une épaule c'est avec mon ex.

Notre situation actuelle rend incompatible le relâchement de mon côté.

Dans mon cercle d'amies intimes, je ne parviens pas à exprimer ce besoin.

Il y a des moments où il peut y avoir un geste de soutien naturel avec ses autres femmes mais c'est pudique et comme distant par exemple une bise sur la joue dans un échange, une main posée sur l'épaule ou la cuisse un instant.

Au final j'ai honte de ce désir et besoin.

J'ai peur de finir par bloquer mes émotions et je sais que c'est l'opposé de ce que je dois faire pour retrouver ma sérénité.

Avez vous des conseils ou commentaires ?

Merci pour vos éventuels contributions.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Triskell
Triskell  

Dans notre société, il est parfois malvenu de montrer ses sentiments. Nous restons donc pudiques. Cela ne signifie pas pour autant que nous ne ressentons rien.

Si les personnes autour de toi connaissent ton traumatisme, elles ont probablement peur de te faire plus de mal que de bien en te touchant.

Sois honnête et claire. "Oui, j'ai été victime. Je suis suivie par des professionnels. Mais j'aurais peut être besoin d'une épaule ou de me sentir rassurée dans les bras d'un (e) ami (e)."

Ce n'est pas être vulnérable que de demander de l'aide et du soutien. Tu seras peut être agréablement surprise.

Tu as toute ma sympathie et je te souhaite bon courage.

Anonyme  

Je te rejoins Triskell...

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX   - modifié par ApoFFtX le 25/10/2020 - 11:21:57

Verbaliser est toujours un soulagement quand c'est fait auprès de personnes capables de nous entendre.

Si tu te sens en confiance avec quelqu'un•e, peut-être cela te soulagerait-il d'exprimer à voix haute ce qui te trotte silencieusement dans la tête.

La majorité des personnes ne sont pas malveillantes et la majorité de celleux qui nous entourent encore moins.

Tu peux aussi exprimer tes craintes. Ce pourquoi tu n'oses pas a priori te confier. Est-ce que tu as peur que ce soit mal interprété par exemple ?

En étant sincère, intègre et surtout exhaustive, il n'y aura pas place pour le doute ni ambiguïté possible et tu seras entendue comme tu le souhaites. En plus, ça pourrait te permettre d'évacuer une part de ton traumatisme.

Courage et quiétude.

Ancien membre  

Je partage l avis de Triskell et ApoFFtX. Et je me permets d ajouter une petite remarque sur le fait que parfois les gens pourront croire qu ils te seront positifs en te disant des choses du genre "je sais ce que tu ressens, pas de soucis etc ". Dans la réalité beaucoup d entre nous ne le savons pas, et même si cela est pavé de bonne intention, si cela arrive n hésite pas a "nous" dire si cela te gêne. La cle , comme tu le disais c est probablement de ne.pas se bloquer et d aller vers une fluidité de sa relation a soi et a l autre. Bon courage et quiétude , c est une jolie expression.

Envoyé depuis l'application android
Anonyme  

Triskell, ApoFFtx, Friendly pour commencer je vous remercie pour vos avis.

Triskell, je te rejoins sur le fait que certains de mes proches ne font pas de gestes vers moi de peur de me brusquer.

Plus particulièrement mes amis du sexe masculin, je sais qu'en rigolant nous pouvons avoir un côté naturellement tactils mais quand ils sentent ma tension ou tristesse ils ne posent pas la main sur moi et de ce point de vue là ils ont parfaitement raison. Je le percevrai comme une agression, à l'exception de quelques amis homosexuels ou trans envers qui je ne sais comment l'expliquer ma sensibilité diffère je n'ai pas la même sensation physique.

Quand il s'agit de mes amies femmes, je crois que ma difficulté à verbaliser tient aussi au fait que j'ai plutôt une image solide, et je n'ai pas envie de blesser certaines personnes en exprimant mes douleurs.

J'ai des proches dont j'ai compris le vécu, pour certaines je sais qu'elles ont été violées même si parfois elles n'ont jamais parlé de cela avec moi, je ne veux pas les agresser en parlant de ce qui ne va pas chez moi, leur imposer quelquechose qui les mettent dans une situation de désarroi.

Ce n'est pas facile d'admettre sa faiblesse, ses blessures et le fait d'avoir besoin d'un moment de tendresse simple dénué de tout jugement.

J'ai aussi peur de tomber dans un regard de pitié je crois, je ne pose pas en victime, je sais qu'il y a bien pire.

Je n'y arrive pas, je ne parviens pas à voir mes peurs en face seule sans partir dans un ressenti de panique qui se traduit physiquement.

J'ai exprimé ce besoin de soutien ce matin avec une amie, je ne sais pas si elle a compris mon désarroi c'est difficile de demander de l'aide.

Et puis, la vie est faite de hasard, je pense que si elle se rend disponible et me rend visite physiquement en un regard elle fera un geste vers moi parce qu'elle comprendra.

Parfois il n'y a pas besoin de mots pour soigner les maux.

avatar contributeur de Doremi
Doremi  

De tout coeur avec toi

Anonyme  

Merci Doremi

Envoyé depuis l'application android
Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.



Communauté lesbienne

BeTolerant est fier de sa communauté lesbienne. Notre communauté est un véritable site de rencontres lesbiennes tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est souvent indispensable pour une femme homosexuelle. Partagez vos expériences au sein du forum coming-out.

Forum homoparentalité

Les familles homoparentales ont la possibilité de se retrouver, de débattre et de s'entraider sur notre forum sur l'homoparentalité.