Expression de genre non binaire: comment éviter d'être catégorisé·e?

avatar contributeur de Boris
Boris   - Modification par Boris le 20/10/2020 - 14:04:46
Ce sujet est une demande d'aide, bienveillance et courtoise sont de rigueur.

Bonjour à toustes! 😅

Bon, c'est mon premier sujet sur ce forum du coup je suis un peu nerveuxse, j'espère que j'arriverai à m'exprimer clairement.. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à me poser des questions de compréhension.

Voilà, j'ai récemment pris conscience de ma non-binarité et depuis plein d'autres choses émergent et prennent un sens nouveau en moi.. Dont le besoin d'être reconnu·e comme non binaire, le besoin de ne pas être identifié·e comme appartenant à un genre binaire, en particulier mon assignation de naissance (je vous donne en mille laquelle si vous jetez un oeil sur ma photo de profil). Chaque fois que quelqu'un m'appelle madame, ça me fait mal et, moi qui suis d'ordinaire si peu attaché·e à l'apparence, je me sens mal à l'aise chaque fois que je dois choisir une nouvelle tenue dans ma garde-robe (beaucoup trop de vêtements de femme que je ne me sens plus le courage de porter pour l'instant) ou quand je me regarde dans un miroir (parce que j'ai l'impression de comprendre pourquoi on m'appelle madame, même si je trouve ça un peu exagéré). Ca me perturbe parce que j'ai l'impression que c'est très superficiel, et en même temps je sens qu'il y a quelque chose d'important là-derrière.

J'ai envie qu'on arrête de m'appeler madame quand on me croise dans la rue ou quand je vais acheter du pain. Je crois que j'ai envie aussi de cultiver mon aspect androgyne, qui m'a toujours plu.

Par contre, je n'ai pas du tout envie de me conformer à un stéréotype de genre non plus, quel qu'il soit. J'aurais bien envie de 'masculiniser' un peu mon apparence, mais subtilement, et sans me sentir à nouveau enfermé·e dans une case de genre. Je n'ai pas envie de ressembler à un golden boy sorti de chez Hugo Boss (ou de chez Goldman Sachs). Je ne crois pas non plus être attiré·e par mixer des styles très marqués qui emprunteraient aux stéréotypes masculins et féminins, même si je trouve ça assez joli sur d'autres personnes.

Ce qui me ferait plaisir, c'est qu'un·e citoyen·ne lambda non déconstruit sur ces questions en me croisant ne sache pas dire au premier coup d'oeil si je suis "un homme ou une femme", pour le dire binairement (et avec plein d'amalgame sur le sexe et le genre).
J'aime aussi porter les cheveux longs.
J'ai un peu cherché sur le web après des coiffures pour hommes aux cheveux longs, mais j'ai surtout l'impression que ce qui masculinise leur apparence, c'est leur barbe.. et pour l'instant j'ai plutôt envie de faire sans.
Pourtant, j'ai l'impression, par exemple, que les traits de mon visage ont un bon potentiel androgyne, quand ils sont dévoilés sans artifice (photo accessible sur demande via mon profil), mais je n'arrive pas à faire ressortir ça assez fort, visiblement. C'est peut-être aussi ma voix fluette, ou ma petite taille, ou ma stature de crevette, allez savoir..

Bref, j'ai un peu l'impression d'être à la recherche du mouton à cinq pattes, et je ne sais pas par où commencer mes recherches ou mes essais, je suis un peu paumé·e et pas super bien avec tout ça.

Y a-t-il ici des personnes qui sont passées par des questionnements similaires ou qui les vivent actuellement? Que faites-vous ou avez-vous fait pour vous en sortir, quels éléments de réflexion vous font-ils avancer? Témoignages et conseils bienvenus.

MERCI! 🙏

avatar contributeur de MissKim
MissKim  

je comprends tout-à-fait ce que peut-être ne pas se conformer à la binarité... j'ai eu une période gender-fluid et je me considère comme étant de genre neutre, j'adopte parfois une apparence androgyne car j'aime bien parfois être "entre les 2"

venez me retrouver sur youtube... Irina XY comédienne

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX   - modifié par ApoFFtX le 22/10/2020 - 07:23:57

Moi aussi je me sens non-binaire en général et/ou gender fluid mais ça n'est pas le regard des autres qui m'importe. C'est seulement une sensation interne. Les autres n'existent pas dans ce sentiment, je n'y pense pas du tout. Et quel que soit le genre qu'ielles perçoivent de moi, ça n'altère en rien mes sensations internes.

Toutefois, je parle toujours de moi au féminin car, sur le plan intellectuel, je me sens tellement anti-patriarcale que je conserve cette proximité avec le genre opprimé.

Il y a des pays (Australie et Canada) qui ont reconnu le genre neutre. J'espère qu'on y arrivera en Europe. Je serais la première à le demander. Un nouveau combat à mener et qui m'intéresse bien.

Je n'ai pas de conseils pratiques à te donner, juste des réflexions.

Tiens tu plutôt à être perçu•e comme agenre qu'à te percevoir joli•e, sexy, élégant•e etc... toi-même ? Leur regard a-t-il une influence directe sur ta perception interne de ton genre ?

Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Mawalou
Mawalou  

Je suis aussi non binaire et je comprend ton ressenti par rapport à ces gens qui se sentent obligés de te genrer quand ils te disent bonjour. Pour ça malheureusement il va falloir du temps avant qu'ils se contentent de juste saluer sans rien rajouter derrière.

Contrairement à toi moi j'aime les cheveux très court ce qui fait que j'ai plus souvent droit aux "monsieur, ah désolé madame". Malheureusement la longueur des cheveux est encore très genrée, quand tu vois que des armoires à glace avec des cheveux long sont appelés madame... tu perds un peu fois

Si vraiment ça te gène tu peux toujours leur dire "bonjour suffit"

Après vestimentairement parlant c'est surtout à toi de trouver les vêtement dans lesquels tu te sens le plus à l'aise. Moi perso je zieute autant les rayons homme que femme, prend ce qui me plait et les combine comme je l'entends.

Les basics sont un bon entre deux.

Quand on s'adresse à toi ou quand tu parles de toi tu peux t'amuser à mélanger/alterner les genres. Beaucoup de non binaire le font.

Mais c'est avant tout à toi de defeminiser le regard que tu portes sur toi, après tout les autres on s'en fout. Le plus important c'est que tu arrives à te sentir bien avec ce corps que t'as pas choisis et que tu te l'approprie au mieux (je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais je ne me permet pas de le dire sans y être passé moi même). Il ne faut pas non plus oublier que féminité et masculinité restent des notions très subjectives.

avatar contributeur de Boris
Boris   - modifié par Boris le 22/10/2020 - 00:18:51

Merci pour vos témoignages et vos réactions.

Je me sens aussi profondément féministe/ anti-patriarcal·e. A l'écrit je me genre à l'inclusif, mais à l'oral je me genre au féminin aussi par sentiment d'engagement féministe, quelque part je n'ai pas envie que le masculin l'emporte une fois de plus! Et pourtant je ne me sens pas tout-à-fait femme non plus (ni homme, d'ailleurs). Peut-être mon incertitude sur mon expression de genre est-elle le reflet d'une identité encore incertaine. J'ai autant envie d'être perçu·e comme agenre que comme fort·e, compétent·e, élégant·e, bellau (éventuellement), crédible, badass, sensible (quant à sexy, je trouve qu'on sexualise déjà tellement le corps des femmes que je préfère me réserver le droit d'avoir l'air sexy uniquement quand j'en ai envie, mais j'ai pas toujours le contrôle sur ça..). Je voudrais tellement qu'on me voie au-delà de ça, comme une personne avant un genre, et toutes les étiquettes qui vont avec.. beuark.

C'est un peu paradoxal: j'ai envie de me libérer du genre, et pour ça je m'adapte au regard des autres, que je perçois comme foncièrement genré. Je comprends à travers vos réponses que ma vérité profonde devrait pouvoir primer sur le regard des autres si je veux me sentir bien dans mes chaussettes, mais chaque fois qu'on m'appelle 'madame', je sens le poids du patriarcat, le jugement, la minorisation.. enfin, quand ce sont des hommes qui m'appellent comme ça..(je crois que j'en ai un peu trop bavé avec les mecs cis hét :S) Et aussi, à travers ma non-binarité, j'ai un peu l'impression de trahir ma classe de genre d'origine, et mon féminisme. Je n'ai pourtant pas envie d'abandonner 'le combat'.

Mais du coup ça fait du bien de tomber sur des non-binaires anti-patriarcalaux(?) aussi :-) adelphité!

Du reste, pour les vêtements, j'ai hâte de pouvoir faire ça, oui. L'air de rien j'ai déjà pas mal de vêtements non genrés / basiques dans ma garde-robe, mais pour le moment je ne supporte plus les vêtements féminins, et comme j'essaie d'être minimaliste et un peu consciente socio-écologiquement, ça me fait un peu mal d'aller acheter des vêtements neufs pleins de produits toxiques fabriqués par des enfants au Bangladesh ou d'installer des applications de vêtements de seconde main qui violent carrément ma vie privée avant même de savoir s'il y a des vêtements masculins / non genrés à ma taille dessus.. hard life !

D'ailleurs si vous avez des tuyaux pour les vêtements de seconde main pour homme ou non genrés, je suis preneureuse!

Encore merci!

avatar contributeur de Mawalou
Mawalou  

Je comprend tout à fait ta reflexion sur le fait d'être non binaire et féministe et d'avoir un peu un sentiment de "trahison de la lutte feministe" en tout cas moi pendant un temps je l'ai ressenti comme ça. Et ce sentiment aussi qu'utiliser du masculin laisse gagner le patriarcat. D'autant plus qu'on va pas se mentir beaucoup de ce qui se rattache à la "neutralité" à plus tendance à tendre vers du masculin (vêtements ou le masculin genre neutre

avatar contributeur de BoumVoyageur
BoumVoyageur   - modifié par BoumVoyageur le 22/10/2020 - 23:10:27

"Il y a des pays (Australie et Canada) qui ont reconnu le genre neutre. J'espère qu'on y arrivera en Europe."

C déjà le cas en Europe (avec l'article 8 de la Convention européenne des droits de l'Homme qui garantit un "droit à une identité sexuelle individuelle" & protège "les gens avec une identité sexuelle alternative" en lien avec le droit de la vie privée) : l'Allemagne ; l'Autriche ; la Belgique ; le Danemark ; les Pays-Bas ; l'Irlande ; l'Islande ; Malte ; Suisse...

Emission (à partir de 6:56) "Vox Pop" 2016 "Ni homme ni femme, troisième sexe !" : https://www.youtube.com/watch?v=POMalKHK0Y4&feature=emb_title

Dans le reportage : ils/elles parlent des pays européens dont la France :

Et en France ?

  • Une circulaire de 2011 permet aux parents d’un enfant intersexué de ne pas lui choisir de sexe jusqu’à ses deux ans.

  • En 2015, Le tribunal de grande instance de Tours a accordé un état-civil neutre, le premier de France. La personne de 64 ans était née homme.

  • En 2016, l’ONU avait condamné l’État français à trois reprises, pour des opérations chirurgicales visant à donner un sexe à des enfants intersexués.

Autres pays & Etats/villes (hors Europe) : l'Afrique du Sud ; l'Argentine ; l'Australie ; le Canada ; la Nouvelle-Zélande ; l'Inde ; le Népal ; le Pakistan ; la ville de New York ; l'Oregon ; la Californie...

Des pays dans le monde ont reconnu ce genre neutre, mais avec des différentes nuances selon le pays : suppression da la case "sexe" sur les cartes d'identité/passeports ou rajout de la case "sexe : X" sur ses documents administratifs dont les certificats de naissance / subir ou non un examen médical / à condition d'avoir 18 ans...

avatar contributeur de MissKim
MissKim  

Il y en a qui se disent non-binaires mais qui n'ont rien compris, voici ce qui est indiqué sur le profil du mec qui vient de me dire "bonjour" (et vivant à 13015 321 km !!)

bonjour ça va bien moins je suis un homme bisexuel sur Marseille et je cherche une femme bisexuelle sur Marseille moi je suis échangiste naturiste

NB: encore un relou qui n'a pas lu mon profil, je crois que je vais remettre le filtre

venez me retrouver sur youtube... Irina XY comédienne

avatar contributeur de LoïsAkasha
LoïsAkasha  

Le post est un peu vieux, mais ça me parle alors je me permets de le relancer.

Je ressens un peu quelque chose de similaire, je me considère non binaire également, même si mon expression de genre ne permets aucune confusion. On voit clairement que mon corps est de type femelle, mais, sans chercher pour autant à passer pour un homme, j'aimerais parfois cultiver un peu plus le doute.

Etre appellé Madame me gêne car j'ai l'impression que ce n'est pas à moi qu'on parle, mais être appelée Monsieur ce serait encore pire. J'aimerais une 3e option.

Disons que je fais un peu de dysphorie sur ma physionomie (je ne supporte pas les formes courbes de mon corps, notamment toute la zone entre mon ventre et mes genoux), et j'ai du mal à m'habiller sans que ça ressorte, et sans non plus me déplaire à moi en ayant la sensation d'être un "garçon manqué" (désolée pour l'expression violente mais je ne trouve pas d'autres termes, en gros quelqu'un qui essaierait d'avoir l'air d'être ce qu'il n'est pas quoi, aux yeux de la majorité des gens...).

J'aimerais pouvoir m'habiller de façon neutre, non genrée, en me plaisant à moi, avec ma propre notion de l'élégance, et en atténuant au maximum ma dysphorie.

Pour l'instant la seule solution que j'ai trouvé c'est d'être le plus maigré possible (coucou l'anorexie), pour limiter les zones graisseuses autour de mes hanches et de mes fesses, et d'être en jean baskets vestes à capuche, assez près du corps et de couleur sombre, mais ça ne me convient pas complètement, je suis encore bien trop genrée et ma dysphorie en est la preuve...

Désolée je fais pas forcément avancer le débat, mais c'est ma petite contribution à moi quoi...

avatar contributeur de MissKim
MissKim  

Citation de LoïsAkasha #348272

merci pour ces explications... il est vrai que les NB sont souvent incompris;es.s y compris par beaucoup de personnes trans binaires...

venez me retrouver sur youtube... Irina XY comédienne

avatar contributeur de Fatalitas
Fatalitas  

salut et si tu poses la question dans l autre sens???perso si je suis en face de toi je risque de gaffer en disant ce que tu ne veux pas entendre j en serais désolé . en revanche tu as cette chance fabuleuse de pouvoir "jouer" sur les deux tableaux genre kaméléon , évidement selon ton choix perso (si t en as un)ton interlocuteur se trompe de pronom, je comprends ta frustration. ce n est que mon point de vue et non une critique!!!

avatar contributeur de Hulotte
Hulotte  

J'ai un avis qui risque d'être assez brutal, mais je pense qu'en tant que non binaire il faut apprendre à accepter que le passing non binaire n'existe pas ET que même en étant androgyne (quand on l'est) les gens vont chercher à nous faire rentrer dans une case.

En fait pour être honnête moi-même je ne passe pas mon temps à me demander si je me trompe en décrivant quelqu'un comme homme ou femme parce que c'est des années d'habitude. Bien sûr je m'excuserai si je me trompe, mais si quelqu'un se trompe sur moi je vais rien dire parce que concrètement un livreur qui me dit madame ne fait que son travail.

Si on me donnait la possibilité de choisir un genre neutre sur ma CNI je le ferai pourtant dans hésiter.

Pour le reste, l'expression de de genre, la façon de s'habiller qu'on choisit est fortement influencée par la notion de passing pour beaucoup, l'important est sûrement d'être à l'aise dans son expression personnelle et fidèle à soi-même. Si derrière les personnes qui megenrent sont au courant de la non binarité ça pose bien plus de problème bien sûr. Car il y a un non respect.

Plus le temps passe et plus je me dis qu'on a un genre social, une sorte de genre de travail, celui que les gens décident pour toi, et puis le vrai genre.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de MissKim
MissKim   - modifié par missKim le 16/01/2021 - 18:25:29

Expression de genre non binaire: comment

non binaires zone interdite M6... attaques en règle, moqueries, haine... pouquoi ces réactions d'hostilité et ces fausses inquiétudes pour la société ?

https://www.youtube.com/watch?v=3EkEZxfIILU

Citation de Hulotte #351417

oui un passing non-binaire n'existe pas car ça n'est pas admis par la société, et c'est difficile de le porter, les androgynes ont déjà des soucis, la société n'aime pas qu'on sorte de la binarité.

Perso, je suis NB car neutre, mais c'est dans ma tête, et j'essaye d'avoir parfois d'une apparence neutre mais sachant que c'est dangereux, je ne le fais que rarement, ou alors dans certaines de mes videos, sans maquillage sous un bonnet...

venez me retrouver sur youtube... Irina XY comédienne

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.