N'importe Où (ceci n'est pas du second degré)

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
15/10/2020 à 20:49

Hello. Ici, c'est n'importe où. Vous pouvez poster n'importe quoi - dans la limite de ce qui est toléré par la modération :-)

Non, je ne profite pas du chaos actuel... Je créé un topic qui n'a pas encore existé. 🤓

Sinon, vous pouvez aussi continuer ma phrase :

C'était dans une région reculée du n'importe où que...

😇

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
15/10/2020 à 20:56

C'était dans une région reculée du n'importe où que... j'ai découvert ce mec qui disait n'importe quoi. Tu sais, le genre de mec que tu aperçois au loin dans la rue, en te demandant s'il a bien un kit mains libres ? Et quand tu le croises, tu t'aperçois que ses oreilles sont aussi libres que ses mains très agitées ! Il disait...


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Depassage37
Depassage37
15/10/2020 à 22:06

Il disait : profitons de ces deux minutes avant le couvre feu, puisque en suite il faudra attendre demain pour reprendre son train train

avatar contributeur de David37
David37
15/10/2020 à 23:37

Deux minutes plus tard, s'apercevant, qu'il était toujours là, planté au milieu de nulle part et que le couvre-feu n'a pas voulu de lui, il s'est donc dit...

avatar contributeur de Deyura
Deyura
16/10/2020 à 04:20

Il rentra donc chez lui un peu bredouille et en colère. Puis il décida de se connecter sur le forum de Betolerant et de créer un sujet incongru pour obtenir...

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Modération Ancien membre
16/10/2020 à 07:37

... du chocolat car c'était un grand amateur de chocolat. Mais, revenons au protagoniste principal, c'est-à-dire, en toute modestie: moi. J'étais donc dans une ruelle du n'importe où. Ce mec m'avait dit des trucs louches puis était parti. Je décidai de...

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
16/10/2020 à 12:00

... Je décidai de partir dans le sens inverse. Les trucs louches qu'il m'avait dit, je les avais mal conpris, à cause du masque, au début, j'ai cru qu'il voulait me draguer, mais bon ..., pas mon genre. La ruelle débouchait sur un grand boulevard ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
16/10/2020 à 16:39

... La ruelle débouchait sur un grand boulevard sordide. Je changeai encore d'avis et fis demi-tour fissa! Ce mec était moche comme un pou, il sentait l'alcool à plein nez, n'était pas mon genre, surtout que je préfère les femmes... :D C'est là que...

avatar contributeur de LaBiscotte
LaBiscotte
16/10/2020 à 16:59

C'est là que la sœur du mec étrange arriva face à moi, la goutte au nez et le front luisant ! Elle était tout essoufflée et lui criait au loin "heyy Patrick". En me voyant elle me demanda si je pouvais lui donner un...

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
16/10/2020 à 17:28

... si je pouvais lui donner un mouchoir propre et jetable. J'en sortis du fond de ma poche, jamais servi. Elle l'appliqua sur son visage ruisselant. Je luis dis : Tu as un frère qui s'appelle Patrick. Euh oui, j'ai aussi une soeur, plus jeune, Karine. Bref son fameux frère, prénommé Patrick avait disparu. Je lui proposai de le rechercher dans le quartier, peut-être était-il perdu. Je demandais : Vous habitez dans le coin. Oui derrière ce grand ensemble des années 60. Ah je vois, un immeuble du style stalinien. Je vous raccompagne, vous tremblez sur vos jambes et vous me semblez ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
27/10/2020 à 21:48

...et vous me semblez quand même un peu débile... mais passons."

La fille me regardait d'un air niais, incrédule aussi devant mon incivilité chevronnée.

Puis, alors que je scrutais son visage que je trouvais inégal, sans crier gare, elle se barra d'un coup, en criant "Patrick!"

Décidément, quelle journée de merde. Bon, je décidai de...

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
27/10/2020 à 22:01

... Bon, je décidai de rentrer chez moi. Zut, 21h02 ! Le couvre-feu ! Il me vînt une idée géniale comme j'en ai une tous les 100 ans; c'était de nommer tous les humains du genre masculin "Patrick". Cependant, je ne pouvais oublier cette foutue fille, dont j'ignorais le prénom. Le lendemain, je me rendis à l'endroit où nous nous sommes quittés froidement. Quelle idée saugrenue, ce tronçon de rue était devenu ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
28/10/2020 à 00:02

Ce tronçon de rue était devenu... tellement sale ! Mais d'une saleté qui donnerait envie à Greta Thunberg de faire un discours poignant devant l'Assemblée Nationale. Je n'arrivais vraiment pas à reconnaître l'endroit précis où je l'avais croisée. Il y avait beaucoup de détritus qui s'amoncelaient partout, comme si le tour de France était passé dix fois au Boulevard de Rochechouart. Alors, j'arrêtai un passant au hasard, dans l'espoir d'être aidé·e et lui demandai :

« Bonjour Patrick ! Dis-moi, t'aurais pas vu dans le coin, une fille au visage inégal et au regard niais, par hasard ?

- Euh... vous devez vous tromper. Désolé, j'ai pas le temps

- Nan mais, Pat' reviens ! Reviens !! Patriiiiick !!! »

Puis je sentis une main me taper sur l'épaule. « Tu m'as appelé ? » Je me retournai et me trouvai nez à nez, ou plutôt masque à masque avec Maurice Benguigui aka Patrick Bruel. « Je crois savoir qui tu recherches, m'a-t-il dit. Mais attention, au sujet de cette fille, il faut que vraiment j'te dise que... :

🎼 j'en ai marre de cette nana-là, marre de cette nanaaaaa !!!! 🎵 🎶


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
28/10/2020 à 12:51

C'etait pas Patrick, en fait, on a cru, mais non, Patrick? pas Patrick? what's that trick?

plus je suis partie, on attend pas Patrick

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
28/10/2020 à 12:59

Y'a pas trique ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
28/10/2020 à 16:40

Ceci dit il y avait bien un tic. Ou plutôt une tique. Une tique géante qui m'attendait devant chez moi et qui me regardait d'un air curieux en secouant une de ses pattes en un étrange tic. Je lui demandai donc aimablement de bien vouloir se déplacer afin que je puisse atteindre la porte.

Chose qui la rendit sûrement confuse puisque...

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
28/10/2020 à 17:27

...confuse puisque la tique se croyait devant chez elle. Ah, une squatteuse, me dis-je. En fait, c'était la gardienne de mon immeuble métamorphosée suite à une overdose de masques périmés. Je lui dit : dégagez, s'il vous plaît, de mon paillasson. Celui-ci présentait une lègère bosse, il cachait une grosse lettre expédiée par ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
28/10/2020 à 17:30

😃

...expédiée par cette fille au visage inégal, au regard niais et à l'allure courtoise.

C'est alors que Patrick Bruel réapparut et me chourra la lettre m'empêchant par là de la lire..

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
28/10/2020 à 17:36

...de la lire. Il me dit qu'il la lira en direct, le soir-même, à la télé lors d'une émission grand public, genre ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
28/10/2020 à 17:37

... genre le Maillon faible. Je commence à stresser. Ma vie semble se jouer sur une émission débile. Que faire?...

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
28/10/2020 à 17:45

Eteindre la télé jusqu'à une allocution du président, qui dira ; "Mes chers compatriotes, ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
28/10/2020 à 20:50

"Mes chers compatriotes, c'est pizza party tous les jours dès vendredi. Obligation de manger des pizzas. Les gens sans gluten devront s'adapter et pourront manger des pizzas sans gluten s'ils en trouvent."

Je regardais la télé penaude... C'est alors que...

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
28/10/2020 à 22:04

C'est alors que mon voisin frappa à ma porte. J'ouvris délicatement, lui, tout sourire, me présenta une portion de pizza sensée être sans gluten et en plus bio. Je lui remerciai de ce geste auguste et sociable. Il insista, me disant : les pizzerias seront fermées pendant 4 ou 5 ans, alors profitez-en. Je luis répondis : Oh vous savez, je ne suis pas amateur de cuisine asiatique. Et lui referma ma porte au nez - pardon - au masque. Je me vautrai dans le canapé après avoir lancé un cd de musique de méditation transcendantale. Mais le lecteur de cd eût comme un défaut, il bascula sur une radio parlant étranger, une langue slave peut-être, quand soudain une animatrice intervînt pour donner la traduction en français. Elle disait : "...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
29/10/2020 à 18:05

..."_ Nous sommes des esprits venus d'un temps encore inexistant. Dans une trappe cachée de l'espace, je vous invite à nous rejoindre. Vous apprendrez à faire des mikados quantiques et à danser la salsa des particules. Pour commencer ce périple et nous trouver, je vous donne un indice: Un chat perché s'est arrimé au portail 204 de la gare du Nord, sans perdre le nord. Deux fois, il a dit "opla boum" puis s'en est allé. Depuis, les étoiles s'arrangent pour arriver à l'heure au petit-déjeuner."...

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
29/10/2020 à 18:46

... au petit-déjeûner. Car à 6 heures du matin, il fait encore bien nuit. Quand tous les chats sont gris, également à la gare de l'Est. Ce chat perché vaut bien un conte. Il devait venir de la Rue du Faubourg Saint-Denis ou Saint-Martin. Je me souvins que la Saint-Glinglin est le 1er novembre car c'est la fête de tous les saints, mais pas de glace, et que le lendemain, le 2, c'est la fête des Défunts, et non le 1er. Dans les cimetières où gisent des confinés 6 pieds sous terre, les tombes sont alignées au cordeau. Comme les lits dans les dortoirs des internats et des pensionnats, à une époque révolue, quand les uniformes étaient de rigueur. De la rigueur, il en faut, face aux virus, face aux armes blanches tachées de rouge, d'un rouge écarlate. Une fois le bol de chocolat vidé et les croissants ne laissant que quelques vagues miettes sur la table de multiplication. Enfin, le jour se résigna à se lever du bon pied sur le tapis volant ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
29/10/2020 à 19:59

... et sans perdre une miette de topinambour, plongea dans l'étang.

Vous avez 4 heures. Pardon, je voulais dire un mois. Pour être certaine que vous méditiez ces paroles j'ordonne sur l'heure que plus personne n'aura le droit de sortir de chez lui. Excepté pour les pizzas party."

Déboussolé et perdu je décidais alors d'appeler...

avatar contributeur de Kiwii31
Kiwii31
29/10/2020 à 22:20

Débousselée et perdue je decidais d'appeler ma grand mère, toujours là pour me guider mais elle me dis en décrochant "désolé, j'en ai marre je me barre en train à la mer" et raccrocha aussitôt. Je restais bouche bée au téléphone et décidée de....

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
29/10/2020 à 22:29

...et décidée de ... téléphoner au siège de la Sncf pour alerter la présence de bombes dans tous les trains se rendant à la mer. On me répondit : La mer est démontée. - Alors, remontez-la. - Non, nous sommes en grève (comme par hasard). Je raccrochais quand soudain mon téléphone m'indiquait une panne de batterie. Ah le chargeur est ...


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Flower
Flower
03/11/2020 à 00:03

Arrivé a pic. Un tic tac se faisait entendre. Tic tac toc. Tic tac toc toé.. De plus en plus vite, de plus en plus musical. Je croyais que c'était un rêve. Mais non sur des roulettes tel un camion de pompiers, mon chargeur venait s'encastrer dans mon téléphone en sonnant l'alerte ! Au point ou j'en étais celà n'avait plus rien d'exotique sauf peut être sa forme de fusée violette dans laquelle se tenait un petit poney. Mami était dans le train ! Avec des bombes sans mer. Il fallait réagir vite... Le temps était compté. Je n'hesita pas une minute pour

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
03/11/2020 à 07:44

Monter au créneau afin de rejoindre mamie dans ses fourneaux.

nous partimes à la mer pour prendre l'air, le contrôleur les fesses à l'air, nous dit tout en riant vous allez prendre vos affaires.

Le train s'arrêta d'un coup et mamie pris un coup.

Je sortie ma besace et mamie son bac , elle descendit précipitamment et



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr