Est-ce de la transphobie ? HELP ?

avatar contributeur de Freddie
Freddie
- Modification par Klaus le 23/09/2020 - 15:38:51

Salut ! ??

J'ai un gros problème ! Voilà, j'ai commencé les rdv psy pour ma transition (ftm) il y a déjà 1 an, et au départ ma Psychiatre (en CMP, parce que j'y vais aussi pour ma psychologue - très gentille elle - et que je n'ai pas trop les moyens) semblait sympa et très alliée de la communauté LGBTQ+...

Mais elle a déjà mis des mois à me faire le test qui dirait que j'ai des maladies mentales plutôt qu'une dysphorie du genre... Puis elle s'est mise à questionner sur ma sexualité débridée, sur mes rapports aux médicaments "inquiétants" parce que j'ai déjà fait des TS... Déjà, je ne vois pas le rapport entre la testostérone et mes antécédents.

Et, maintenant, en plus de me donner un RDV tous les 3 mois, elle demande à voir mes parents et tout le reste pour savoir ce qu'ils en pensent alors que j'ai 23 ans ??

Son excuse quand je m'emporte et me mets en colère c'est "je connais, j'ai eu d'autres trans avant vous" avant de me rappeler que mes doses d'antidouleurs sont inquiétantes.

(Ce qui ne la regarde pas, parce qu'elle est là uniquement pour ma transition, elle est ma psychiatre pas mon médecin généraliste.)

Je vis dans une région paumée en plus ? Le Jura. Et rien ne me permet de savoir si des spécialistes alliés sont par chez moi (la liste ne m'a pas vraiment aidé).

Vous en pensez quoi, au juste ?

Merci d'avance,

Klaus Frederick ????

avatar contributeur de Rhea
Rhea

Elle se moque de toi, il y a des psychiatres transphobe qui se font passer pour des alliées afin de te dissuader ou de temporiser ta prise de décision ou de médicament sur le temps. Les psychiatres trans-friendly te donneront le certificat au bout de quelques rendez-vous, si on te fait barboter ainsi c'est vraiment pas bon signe. Et à ma connaissance, il n'y a pas de test de ce genre, et ce dernier n'est clairement pas nécéssaire pour dresser un diagnostique donc je te conseille de la lâcher ou de voir un autre psychiatre en doublon si tu veux pas prendre de risque.

avatar contributeur de Freddie
Freddie

Citation de Rhea #341984

Merci de ton commentaire... j'étais sûr que ce n'était pas normal, mais bon... je suis naïf parfois. 😔😔 j'ai de toute façon décidé de ne plus aller la voir et lui laisser une lettre pour lui dire que ce qu'elle fait est innaceptable.

avatar contributeur de Gargouille
Gargouille

Bonjour,

Il est difficile de savoir ce qu'il y a dans l'esprit d'autrui et cela vaut aussi pour ce que peuvent penser nos thérapeutes.

Une prise en charge est globale et pas uniquement ciblée sur les aspirations du patient. Il est donc normal qu'elle explore l'ensemble du champ relatif à son périmètre diagnostic sans se focaliser uniquement sur ta dysphorie de genre.

Un individu est beaucoup plus complexe et ne se résume pas à un seul pan de sa personnalité. En cela, elle cherche à analyser ta motivation, les difficultés potentielles, les écueils qui pourraient interférer dans ta transition mais aussi les conséquences de cette dernière sur ton équilibre psychologique.

Tu as 23 ans et tu es majeurs, tu es seul juge de ce qui te concerne. A mon avis, elle cherche aussi à savoir si tu as du soutien de ta famille pour t'accompagner dans ton processus de transition. Il t'appartient de décider et de lui dire que tu n'es pas d'accord pour solliciter tes parents si tu ne le souhaites pas.

La relation soignant-patient est basée sur la confiance et si de ton coté tu es plus habité par de la défiance concernant ce praticien c'est qu'il est peut-être temps de demander un deuxième avis ou d'en changer. C'est ton droit, c'est ta liberté car en France le patient est libre de choisir son praticien, ce qui n'est pas le cas dans d'autres pays.

Par ailleurs, les doutes que tu exprimes là, tu peux, tu devrais, en faire part calmement à cette psychiatre pour qu'elle prenne la mesure de ton ressenti, de tes affects à son égard. Peut-être que cela lui donnera l'occasion de t'exprimer objectivement et clairement ses craintes, ses objections et ce qui te permettra de prendre une décision éclairée quant à la poursuite de votre échange, de votre dialogue soignant-patient.

Bon courage à toi.

Xavier


Xavier
Un orage dans la tête, une tempête dans le coeur, un ouragan dans le boxer… et un peu de vague à l’âme…
avatar contributeur de JustMe
JustMe

Je n'aurais pas mieux répondu que Xavier, je trouve ça normal sans le sens où elle a l'air de faire son boulot à fond ! Le seul truc qui me gêne est de demander à VOIR tes parents.. mais c'est effectivement important de savoir que tu es entouré et accompagné pour la transition, mais pas pr avoir leur avis..

Parle en, mets les choses à plat de façon calme pour partir sur de nouvelles bases et voir si tu peux lui faire confiance !

Bon courage !

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de MissKim
MissKim

elle n'est pas forcément transphobe, mais là n'est pas l'important... elle se base sur un protocole dépassé en prenant 1000 précautions, vaut mieux voir un généraliste trans friendly, qui te prescrira les hormones après seulement le résultat de la prise de sang

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr