Est-ce que la bisexualité ce n'est pas de l'homosexualité refoulé?

avatar contributeur NewPeople
NewPeople
08/09/2020 à 21:39

Bonjour,

Je suis nouveau sur le forum.

J'ai lu certains messages et réponses en me demandant si la bisexualité n'est pas avant tout , pour un homme, une meilleur façon d'assumer son homosexualité?

Je suis sorti avec des mecs bisexuels et j'ai toujours eu l'impression que leur virilité les obligeaient à avoir un statut hétéro dans la vie sociale.

Est-ce que quelqu'un pourrait m'éaider à y voir plus claire ;-)

avatar contributeur de Maya67
Maya67
08/09/2020 à 23:01

Bonjour,

Bien venu sur le forum.

Je me suis longtemps définie Bi, maintenant je dis plutôt pansexuelle.

Cela voudrait dire en transposant aux femmes, que pour se montrer féminine, nous avons une vie sociale hétéro pour mieux assumer notre homosexualité?

Je ne vais pas contester les préjugés, stéréotypes existants dans notre société.

Les gays manquent-ils de virilité ? les lesbiennes manquent-elles de féminité ? Les clichés ont la dent dure, personnellement j’ai rencontré diverses personnalités.

Je prends mon exemple, certes, femme, je peux vraiment tomber amoureuse d’une personne sans préférence de genre tout LBTIQ+, (pas G, je ne conviens pas)et ne pas me cacher dans la vie sociale, et je peux être très féminine...

Je suppose qu'on peut transposer aux hommes, messieurs à vos claviers!

Bonne soirée

Romane

avatar ancien membre
Ancien membre
09/09/2020 à 09:56

Bonjour,

Je suis d'accord avec RomaneMaya67, les clichés ont la peau dur.

J'ai été un long moment bi sexuel, j'étais vraiment amoureux des femmes avec qui j'étais en couple. Aujourd'hui je me sens plus pansexuel, je trouve que c'est un terme qui met dans une case sans pour autant en mettre une ;-)

avatar contributeur Alexhulotte
Alexhulotte
09/09/2020 à 18:35

Bonjour, la réponse courte est "non".

La réponse longue :

Tu as des personnes qui se disent bi un temps et changent ensuite, peut-être parce qu'iels se découvrent homo, peut-être parce que leurs préférences changent.

Et puis t'as des personnes qui se disent homo qui "deviennent" bi aussi, ce n'est pas si rare.

La bisexualité est une orientation sexuelle à part entière et légitime. Les clichés sur les bisexuels ont la vie dure, il faut savoir passer outre. 😉

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur Beshun41
Beshun41
09/09/2020 à 22:27

Aujourd'hui je m'identifie clairement bisexuel même si je ne réalise pas encore a ce jour mes fantasmes homosexuels. Si je n'avais pas rencontré mon épouse peut-être que je serais dans une relation homosexuelle aujourd'hui.

Toutefois mon histoire familiale fait que mon désir de paternité m'a poussé à rechercher une femme aimante. Et je l'ai trouvé, Pour rien au monde je voudrais vivre sans elle. Elle est la femme de ma vie, la mère de mes enfants, et nous avons toujours des projets à réaliser.

J'assume mon identification bisexuelle car oui j'ai cette sensibilité, cette quête de la relation amicale et intimiste. Peut être une utopie. L'avenir me le dira.

avatar ancien membre
Ancien membre
10/09/2020 à 11:00

Citation de NewPeople #341175

Bonjour, il existe en ce monde des bruns, des blonds, des roux, des chauves... Au même titre que des homo, des pan et des bi (eh oui😉).

Certains peuvent en effet s'identifier de telle ou réelle manière afin de cacher ou minimiser leur différence mais c'est plus une façon de ne pas assumer sa vraie personnalité (ce phénomène peut avoir plusieurs raisons propres à chacun auxquels nous n'avons à porter aucun jugement).

avatar ancien membre
Ancien membre
10/09/2020 à 17:57

Moi j ai profondément aimé mon ex compagne et aimé nos parties de jambes en l air. Je n ai jamais eu de relation homosexuelle mais oui ça m attiré aussi. Est ce que je suis autant attiré par les deux oui même si pour le moment je ressens le besoin de trouver du réconfort auprès d un homme et de tomber amoureux d un homme.

Pour moi le genre bisexuel existe peut être que ensuite je préfèrerai les hommes mais j aimerai tj les femmes.

Et oui certains homosexuels discriminent les bi je trouve ça ironique qd eux mêmes sont discriminé parce que les gens ne comprennent pas leur sexualité. Je trouve ça triste mais tt le monde ne pense pas la même chose non plus.

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
10/09/2020 à 22:05

bonjour est ce que l'homosexualité ce n'est pas de l'heterosexualité refoulé?

Si on veut jouer au cons on peut aller très loin tu sais

avatar ancien membre
Ancien membre
11/09/2020 à 12:57

Je me sens directement visé par ce sujet.

J'ai longtemps eu beaucoup beaucoup de mal a savoir si j'étais bi ou lesbienne. Au début j'ai fait un CO de bi car c'est mieux accepté dans la société, mais je savais pas si j'étais lesbienne en vrai. Apres quelques années j'ai fais un CO en tant que lesbienne, 6 mois plus tard j'avais ma première relation avec .... un homme.... Donc je ne suis pas crédible en tant que lesbienne, mais je me sens pas bi non plus. Bref c'est compliqué mais ce qui est sur c'est que non pour moi la bisexualité n'est pas une homosexualité refoulé. Car j'étais très bien en tant que lesbienne je l'aurais très bien accepteé d'être lesbienne ça me posait aucun souci.

avatar contributeur de Dime
Dime
11/09/2020 à 13:56

Bonjour.

Je pense aussi que la bisexualité existe.

Moi je dirais que sans diverses influences societales et familiales, j´aurais pu etre homo 100 pour 100. Ceci-dit, n´ayant pas de blocage avec les femmes, j´y trouve de l´excitation avec elles et une certaine completude liée à la difference des sexes. Et en meme temps, je pense que mon equilibre serait plus solide avec un homme. Mais je n´ai pas encore fait l´experience d´une vie de couple homo. J´ai un frein important en moi et il me faudrait un homme qui prenne vraiment le temps pour m´apprivoiser. Voilà en bref le topo, pour dire que la sexualité n´est pas forcement binaire pour tout le monde.

Quand je suis celibataire, j´ai naturellement une alternance de periode heteto et de periode homo. Je sens en moi les fluctuations, qui vont de pair avec mes desirs sexuels et envies de sexe masculins ou feminins. Je suis maintenant serein avec ces changements reguliers, mais en etait perturbés profondement lorsque j´etais plus jeune. Mais lorsque je suis en couple, ces fluctuations disparaissent et je deviens alors homo ou hetero, selon le sexe de la personne avec qui je suis.

( j´espere avoir été clair...)

avatar ancien membre
Ancien membre
11/09/2020 à 15:19

ce sujet revient souvent. je crois que la préférence peut évoluer. peut on aimer autant les hommes et les femmes au même moment ? je ne suis pas sûr. j'ai été marié, amoureux, j'ai eu des relations hétéro épanouissantes. aujourd'hui, je suis attiré par les hommes. le futur, on verra

avatar contributeur de Azel
Azel
11/09/2020 à 22:32

Je suis un homme qui vient de passer 25 ans avec une femme, j'ai eu trois enfants, et pourtant, dès mes 20 ans, j'ai eu des relations avec des hommes. Je pense que ça définit un bi, même si aujourd'hui je me sens plus gay. Quel a été le poids de la famille, de l'entourage ... mais je ne suis ni plus ni moins viril aujourd'hui qu'hier. J'ai aimé tendrement ma femme, comme je ne sais pas mentir, je ne l'ai pas trompé ... et je m'en mords un peu la q...

bonne question à laquelle il n'y a probablement pas de bonne réponse, mais pas de raison non plus de se prendre la tête.

avatar ancien membre
Ancien membre
11/09/2020 à 22:46

Non non vraiment pas. La bisexualité n'est pas une forme d'homosexualité refoulé.

Apres il y a des exceptions et peut être que certains s'en servent de couverture social. Mais en regle général, ceux qui se disent bisexuel le sont vraiment.

avatar ancien membre
Ancien membre
08/12/2020 à 14:18

Non, et même si c'était le cas, ça changerait quoi ?

avatar ancien membre
Ancien membre
08/12/2020 à 15:13

Coucou !

Moi je ne m'identifie pas bisexuelle, mais pansexuelle. Cependant c'est un peu la même chose, pour beaucoup, donc bref.

Je comprends ta question, c'est le ressenti de beaucoup, puisque si tu es purement homo tu ressens visiblement fortement cette binarité, donc tu dois probablement te dire que la nature humaine est comme ça, on est attiré par l'un ou par l'autre, pour certaines raisons précises, et puis voilà. Sauf qu'en fait non, ça n'est effectivement pas vrai pour tout le monde.

Peut-être que tes amis se disent bisexuels parce qu'ils n'assument pas d'être homosexuels, je ne les connais pas, CEPENDANT il me semble que c'est un calcul étrange puisque justement la bisexualité est - j'ai l'impression en tout cas - moins reconnue que l'homosexualité. Quand tu dis que tu es bisexuel justement on te dit que tu refoules ton homosexualité/que tu veux te donner un genre alors que t'es hétéro/que t'es en recherche de toi même/que tu es juste curieux/etc/etc.

(Cependant c'est vrai que parfois la bisexualité est brandie un peu bizarrement. Comme une excuse pour tromper son partenaire notamment, et ça j'avoue que ça me fait grimacer fortement. Mais bref, c'est un autre combat et ça n'est pas le sujet.)

Oui, la bisexualité existe, quelle question, si le mot existe elle existe forcément.

Je dois t'avouer que moi je me suis déjà demandé au contraire si l'homosexualité et l'hétérosexualité ça existait vraiment, et si c'était pas juste un désir projeté sur des stéréotypes induits par la société. Par exemple, mettons que tu aimes les hommes. Pourquoi aimes tu les hommes ? Qu'est-ce qui t'attire chez un homme ? Et maintenant que tu as répondu à cette question : si tu rencontrais une femme qui avait ces points que tu aimes chez les hommes.... pourquoi ne pourrais tu pas l'aimer ?

Voilà donc ce qui est mon questionnement à moi.

Ca m'est déjà arrivé d'essayer d'expliquer à quelqu'un que non : je n'aimais pas les femmes, je n'aimais ni particulièrement les hommes ni particulièrement les femmes, et on m'a répondu "Oui t'as juste pas encore choisi en fait"... Mince alors, j'étais pas au courant que c'était un truc qu'il fallait choisir.

En fait pour moi c'est presque aussi absurde que de choisir l'âge de tes partenaires. Genre un jour tu sors avec quelqu'un de 2 ans de moins que toi et si plus tard tu tombes amoureux de quelqu'un de 2 ans de plus que toi on va te dire "Bah non, je croyais que t'aimais exclusivement les gens plus jeunes ?" ?

Donc pourquoi j'aimerais les femmes ? Parce qu'elles sont compréhensives, à l'écoute, qu'elles ont la peau douce ? Pourquoi j'aimerais les hommes ? Parce qu'ils sont sûrs d'eux, indépendants et protecteurs ? Pour moi (et je précise bien que je parle pour moi) ça n'a pas de sens. J'aime une personne pour sa personnalité, et puisqu'il a été établit que tout le monde pouvait être qui il voulait, faire du sport ou pas, pleurer ou pas, faire de la danse ou pas, aimer le bleu ou pas et parler fort ou non, ça n'a pas de sens pour moi de préférer un genre à l'autre. En fait ça n'évoque rien en moi, cette fascination pour un genre en particulier.

Pour autant oui, il semblerait que ça existe, des gens pour qui ça évoque quelque chose.

On est tous différents ;)

avatar ancien membre
Ancien membre
12/12/2020 à 19:34

Bonsoir,

Totalement d'accord av noelia, peut-on dire que tu es bi, homo ou hetero par le biais d l éducation d la presque société parfaite ...qui nous apprend pas les justes valeurs et les principaux combats du système !

Il faut alors ne pas étiqueté soi-même av d mots, mais plutôt d ressentis.

Bonne réflexion à vous !

Bonne soirée

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
13/12/2020 à 03:02

Citation de Maya67 #341189

Je me suis longtemps définie Bi, maintenant je dis plutôt pansexuelle

Maya, a ce que j'en sais, les pan sont bi mais les bi sont pas pan. 😉

Citation de NewPeople #341175

avoir un statut hétéro dans la vie sociale.

Ces personnes n'ont pas besoin de te raconter des crack pour en raconter sur le plan social. Un homo peut prétendre être hétéro socialement et pour autant te dire qu'il est homo. Si la personne se dit bi, il est probable qu'elle le soit.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
22/05/2021 à 21:23

Lors de ma seule relation de longue durée avec une femme (sinon j'ai voleté un peu sans toutefois revendiquer ma bisexualité car OMG biphobie mon amie, j'ignorais ton nom mais je sentais bien tes ondes), elle était très inquiète sur le fait de sa voir avec exactitude de quel côté j'étais.

Une grosse injonction de choix, tant du côté hétéro que homo. Du moins, pour moi, dans mes premiers pas presque assumés.

C'est difficile.

Alors je dirai : si la personne se sent bi (romantique et/ou sexuelle), et bien elle est bi. Et puis c'est tout.

Je vous fais de gros bisous tout le monde parce que l'essentiel est de vivre sa vérité en vérité.

avatar ancien membre
Ancien membre
23/05/2021 à 02:48

Moi au début de ma recherche de moi même je me disais " Bi " ...ahaha... Je me suis vite aperçue que j'étais du côté lesbienne de la force ... 🌈

Mais de la à dire que y a des vrais ou des faux bisexuels...ou que la bisexualité ça n'existe pas il faut faire un choix... baaah...c'est vrai que ça m'est passé par la tête ce genre de reflexions... mais je manquais de connaissances sur le sujet....Ce n'est que depuis que j'ai côtoyé des bis que je comprends...

En fait, tu nais avec un patrimoine génétique qui te prédispose à cettaines attirances ... que tu acceptes ou pas... et c'est la vie et les expériences qui te fait découvrir qui tu es vraiment...

Et qui tu es ça ne se résume pas en une seule et unique catégorie de genre ou de sexualité...c'est bien plus complexe que ça ...

Chacun est différent ! N'oublions pas cette richesse que l'on a !

avatar contributeur de Grinder
Grinder
07/06/2021 à 12:32

Bonjour,

Oui je pense que le terme bisexuel permets de mettre en pratique son homosexualité.

Ça permets dans un premier temps de découvrir qui on est ça été mon cas.

Je suis encore entre l'étiquette Bisexuel Homosexuel car pour moi c'est pas encore clair.

Donc ça peut être une manière de développer son homosexualité sans pression. (On peut montrer l'image hétéro en extérieur et faire son cheminement homosexuel en parallèle.)

avatar contributeur de Alithia
Alithia
07/06/2021 à 13:04

Promis je râle pas !

Le message, quoique qu'un peu mal dit, reste respectueux et à le mérite de soulever une question intéressante.

Premièrement, la sexualité n'est pas figé.

Suivant les expériences, les découverte, ça peux bouger.

La bisexualité c'est pouvoir aimer les des sexes, mais pas spetialement en même temps.

Donc parfois 9n peux penser que des personnes bi qui n'ont que des relation homo, sont homo.

Et vice versa avec les relations hetero.

Mais non, si la personne se sent bi, elle n'est pas obliger d'avoir des relations avec des personnes des deux sexes.

Donc on respect une personne qui se dit bi, même si pour vous, elle n'a que des relations avec un seul sexe.

On ne connais ni la personne, ni s'est sentiment.

Passer par la bisexualité, et finir homo, n'enlevent en rien que pendant une période là personne était bi.

Elle a eu des désirs, et changer n'enleve pas le passé , ne rend pas le passé "faux".

Alors oui, maintenant la personne est homo, et ça reste son "désir" (dans le sens désir envers, pas dans le sens choix).

Parfois on dois se construire, ou se de construire, parfois on est marqué par des événements très impactant et marquant, ou juste naturellement on change.

Donc si quelqu'un dois passer par une phase bi, ça n'en fait pas un faux bi. Mais c'est une personne qui a était bi pendant une période, peut être même hetero avant, et homo à la fin.

Au final, c'est à la personne de décider, et à nous d'accepter.

Par contre, pas de généralité.

Certaine personne évolue et changent, d'autre non.

Des personnes homo parfois se découvre bi plus tard.

Et des personnes bi, homo, hetero, le seront sans jamais changer.

Ils existent autant de sexualité de personnes, et ils est important de ne jamais se permettrent de remettre en questions leurs dirent.

Tout comme on ne souhaites pas qu'on nous remettent en questions.

Respect et j'espère que ce message pourra éclairé certaine personne.

avatar contributeur de -Camille-
-Camille-
09/06/2021 à 05:17

Des étude disent que la sexualité ou plutôt l'orientation sexuel est un spectre un peu comme une règle gradué ou alors une palette de couleurs 🏳️‍🌈

Certaine personne tende plus d'un coter que de l'autre alors d'autre son au milieux

être bi ou gay ou lesbienne pan ect ( oui bon il y en a beaucoup je vais pas toute les dire !) n'est pas une phase ca peu fluctuer pour certaine personne alors que pour d'autre non et chacun et libre de s assumée ou non

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
09/06/2021 à 08:41

Citation de -Camille- #363792

Curieuses "étude" qui défonceraient des portes ouvetres. Biensure que la sexualité humaine s'étale sur tout un panel, sinon, il n'y aurait pas de panel...😉


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de -Camille-
-Camille-
09/06/2021 à 17:29

Citation de Jessica69 #363802

tu a remarque comme on entend beaucoup plus parler des sois disant étude avec des chiffres sortie de nul par pour dénigré ou rabaisser la communauté lgbtq+ , que des vrai étude qui remonte le niveau ?

avatar contributeur de Rosso
Rosso
09/06/2021 à 19:39

Citation de -Camille- #363852

Sincèrement , toi même tu reconnais que ce sont des pseudos études qui ont tendance à fortement dénigrer et stigmatiser la communauté lgbtq+ et comme dis Jessica69 ces fameuses études sont bonnes à enfoncer des portes ouvertes ...

Alors à quoi servent ces etudes ? Pour moi à faire de la propagande contre ci ou mi et certainement pas à faire essayer de faire évoluer les choses vers le positif

Maintenant ça sert aussi à alimenter le sectarisme , diviser , blesser ...

Et a bien codifier et classifier chaque personne , l enfermer dans une case la plus petite possible ...

Je comprends le grand nombres de personnes en souffrances et le grand nombres de suicides qui sont générés par ces “études” ...

Sans parler de toute celles et ceux qui cherchent désespérément l’ étiquette qui leur “correspondrai” ...

Maintenant il y a des études sérieuses qui démontrent que le racisme , la connerie , les discriminations mènent très souvent aux guerres ... mais celles là on en tient pas trop compte ...

avatar contributeur de -Camille-
-Camille-
09/06/2021 à 21:27

Citation de Rosso #363880

Ah mais je suis parfaitement d'accord. D’ailleurs mon commentaire avait une pointe d’ironie(a propo de l’étude mais je pense quand même ce sue j'ai dit pour le reste )

surtout que la plupart de ses étude son menée par des gens qui ne font pas partie de la comu LGBTQ+ ( aussi, comme beaucoup de reportage )

mon message n'était peu être pas claire , je m'en excuse 😊

Mais comme j'ai dit plus haut certain(e)s veulent se mètre des étiquette... d'autre non... chacun(e)s et libre :) et c'est pareille pour l’orientation sexuel

avatar contributeur de Rosso
Rosso
09/06/2021 à 21:33

Citation de -Camille- #363893

Non ne t’ excuses pas c’ est moi qui ai des problèmes de ressenti en ce moment , je n arrive plus à percevoir l ironie (ma spécialité) je m inquiètes ...

Mais pour les étiquettes je ne suis pas sur que certain(e)s veuillent tellement s en mettre mais qu ils elles se sentent obligé d en avoir une ... mais bon

avatar contributeur de -Camille-
-Camille-
10/06/2021 à 05:56

Citation de Rosso #363894

Pas de problème :)

âpres toute les étiquette son pas forcement mauvaise et sa permet de pouvoir s’identifier et de s'accepter

par exemple je suis lesbienne et j'en suis fière ça fait partir de moi âpres je ne dit pas que tout le monde doit porter des étiquette ou pas il y a pas de mauvaise réponse enfaite et c'est ça qui et bien justement parce que c'est sa la tolérance

avatar contributeur de Rosso
Rosso
10/06/2021 à 06:04

Citation de -Camille- #363909

Alors si c est un choix personnel , une fierté , une envie de dire ce qu’ on aime ... la je suis forcément pour

Toi tu es lesbienne et tu en est fière , oui parfait ... le seul point qui me gêne un peu c est que tu n est pas que lesbienne ... tu es un tout , tu es lesbienne , humaine , empathique , bienveillante , gentille etc etc etc

Je sais que je m exprime très mal mais j ai besoin de voir les personnes dans leur globalité et pas sur un point , ou une orientation ... c est pas clair ... enfin dans ma tête si

avatar contributeur de -Camille-
-Camille-
10/06/2021 à 06:08

Citation de Rosso #363910

Exactement je suis entièrement d'accord , je ne suis pas que ça pour ça que j'ai dit ça fait parti de moi j'aurai du dire c'est une parti de moi 😊 ( my bad )

Enfaite on est d'accord... juste qu'ont le dit différemment 😂

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr