Je ne sais pas si je suis asexuel ?

Claire95 - Modification par le 09/07/2020 - 16:07:41

Bonjour, je n'ai jamais eu relation avec quelqu'un. mais je me poses beaucoup de question sur mon orientation sexuel car plus je réfléchis de plus en plus et je me dis que je suis asexuelle ou demi sexuelle.

Quand j'étais petite j'ai été abusé par mon cousin, et mon père et ma mère ne mon plus jamais donner d'affection pour me protéger. Mais j'étais petite (4 ans) cela ne ma pas trop affecter, c'est plus ma soeur car elle était plus grande. (C'est elle qui m'affecte sur ca).

Quand j'étais ado je me sentais forcer d'être "normale" de parler de sex car quand on est ado le sex c'est la priorité (ce qui est stupide) (mais je n'ai jamais compris ce que c'étais l'attirance sexuel je n'ai jamais ressentie en regardant ou en parlant a quelqu'un en ayant un besoin de sexuel (je ne connais pas et ne comprends pas ce qui est l'attirance sexuel et le ressentie qu'on peut avoir (j'ai deja demander a mes amis mais personnes a su m'expliqué)) , j'ai toujours trouvée beau les garçons même très beau mais je n'ai jamais penser a plus quand les hommes viennent vers moi je stresse car dans ma tête je me dis ils vont me parler pour obtenir quelque chose de moi (sex) et je suis paniquée même tétanisé. car je ne veux pas de relation sexuelle je veux juste parler. c'est pour ca que je n'ai jamais eu de relation.

Mes amis me disent que j'ai plus peur du contact que d'être asexuelle.

Mais depuis que je me dis que je suis asexuelle j'ai plus confiance en moi dernièrement un homme est venue ma parler et je n'ai pas eu cette crainte de la sexualité car dans ma tête je me disais il y aura rien entre nous car je n'aime pas le sex.

Merci d'avance pour vos messages.

Aislinn

Bonjour

ecoute je vais te donner mon ressenti: pour moi tu ne peux pas affirmer que tu es asexuelle:

d abord parce que tu as connu un traumatisme a 4 ans et meme si tu ne t en souviens pas l inconscient lui doit s en souvenir et alterer probablement ton rapport aux autres et notamment a la gente masculine.

ensuite parce que tu as peut etre tout simplement besoin de tomber amoureuse pour ressentir du desir pour l autre (comme beaucoup de gens!) alors ne te mets pas la pression attends que ton coeur parle et pose toi toutes ces questions seulement ensuite :)

Claire95

Merci beaucoup pour votre réponse. Je pense que vous avez raison.

Malheureusment je ne ressens plus de sentiments concernant l'attirance j'ai plus de dégout, j'ai eu été amoureuse dans ma période "d'adolecence" mais c'eait juste que je le trouvais très beau mais pas plus.

Fiffi

Bonjour Claire ,

je ne pourrais pas t' expliquer l' attirance sexuelle ; je ne la ressens pas moi-même . C' est une première indication pour savoir si tu es asexuelle ou non . pour les personnes qui la ressente , c' est en effet difficile à expliquer à ceux qui ne la ressente pas .

Une personne demi sexuellle ressent de l' attirance sexuelle si un lien fort ( amoureux ) se crée avec son partenaire . Une personne asexuelle ne ressent pas , ou très peu d' attirance sexuelle même en cas d' amour avec son partenaire .

Outre l' attirance sexuelle , il existe , entre autre , une attirance romantique ( amoureuse ) et esthétique ; tu peux trouver les garçons très beau sans penser à plus , ce n' est pas incompatible avec l' asexualité .

Tu devrais parler malgré tout de ton traumatisme à un spécialiste , tu es sans doute plus affectée que tu ne le penses . indépendemment de çà , pour savoir si tu es asexuelle ou non , tu dois imaginer ta relation idéale . si tu l' imagines sans sexe , tu es probablement asexuelle mais toi seule connait la réponse .

Cette orientation semble te convenir ; si elle te rassures , tu peux te définir asexuelle . Plus tard , si tu constate qu' elle ne correspond pas à ton ressenti , tu peux te définir autrement ; tout le monde a le droit de se tromper . 

Bon courage Claire . 
Claire95

Merci beaucoup pour votre aide je pense aller voir un specialiste. mais ca m'aide beaucoup ! encore merci !

Kinou - modifié par Kinou le 10/07/2020 - 22:57:43

Bonjour Claire,

C'est difficille de définir son ressenti. Surtout si tu n'as jamais fait l'expérience du désir sexuel.

Certaines notions telles que les différents types d'attirances expliqués par Fiffi permettent de mieux comprendre ce que tu peux ressentir vis-à-vis d'une personne. Si elle t'attire car tu la trouves juste belle physiquement, on peut parler d'attirance esthétique. Si tu ressens le désir de toucher une personne, la caresser, lui faire un calin mais pas dans le sens sexuel, on parle alors d'attirance sensuelle. Le fait de ressentir des sentiments amoureux est lié à l'attirance romantique. Et tout ça n'est pas du tout incompatible avec l'asexualité.

Ton traumatisme infantile peut avoir eu de l'influence ou pas sur ton ressenti. En parler à un spécialiste pourrait en effet peut-être t'apporter des réponses.

Mais l'important, c'est comment tu apprécies ton propre ressenti et comment tu te définis toi-même.

Et contrairement à ce qu'à dit Aislinn, personne ne peut décider à ta place si tu es asexuelle ou non. Personne ne peut valider ou invalider ton asexualité.

Personne ne peut te dire que tu ne peux pas te considérer comme asexuelle.

Il n'y a que toi qui peut le décider. Et tu l'as d'ailleurs déjà fait j'ai l'impression même si tu as encore des doutes, ce qui est normal. Tu indiques bien que depuis que tu te définis asexuelle, tu as plus confiance en toi et ça c'est très positif.

Sâche que tu n'as pas à te sentir illégitime de te considérer asexuelle. Et que ton ressenti n'est pas fixe dans le temps.

Si tu penses aujourd'hui que tu es asexuelle et que ça te rend confiante alors c'est bien pour toi. Si plus tard, tu ne te reconnais plus dans cette orientation et que tu ne te définis plus asexuelle, c'est ok aussi. Il n'y a rien de grave en soi.

J'espère que tu trouveras tes réponses dans ton questionnement.

Tyane

Bonjour Claire,

Je rejoins l'avis de Kinou, je ne pense pas que l'abus sexuel suffise à déterminer ta non-asexualité : beacoup de personnes abusées continuent à avoir une attirance et/ou une sexualité active. Il est difficile de se connaître soi-même, d'autant plus que nous sommes des êtres soumis à de multiples influences et au changement. Des spécialistes ne connaissent ou ne reconnaissent pas l'asexualité, ils peuvent te conduire à te convaincre de rejoindre la norme. Toi seule peux savoir ce qui te conviens ou pas. Souffres-tu ou non de l'absence de relations sexuelles ? Il y a beaucoup d'asexuels qui n'aiment pas le contact, cela ne veut pas dire qu'ils sont malades.


● en ligne
Drole2fraise

Bonjour à vous,

Je suis nouvelle sur betolerant, et je souhaitai avoir un avis bienveillant sur ma potentielle asexualité.

J´ai 25 ans et j´ai eu plusieurs copains mais j´ai jamais envie de relations intimes, j´etais pourtant tres amoureuse (coeur qui bat tres vite, les yeux qui petillent, le sourire tout le temps dès que je pense à lui, scotché sur mon smartphone...), je me sens pas comme tout le monde concernant la sexualité, notamment par rapport à mes amies et j´ai personne à qui en parler...

je prefere rompre que d´avoir des relations sexuelles, ma gyneco dit que je n´ai pas trouve le bon ou que je fais un blocage mais je pense que cela n´a rien a voir. Quand j´ai decouvert le terme assexualité il y a pas longtemps, cela m´est apparu comme une evidence, je sentais un poids en moins sur mes epaules mais maintenant de savoir que je suis differente m´effraie car j´ai peur de finir seule et que personne ne me comprenne vraiment!

etes-vous dans le meme cas ?


● en ligne
Quercus

Je n'ai jamais été en couple mais je n'éprouve pas le besoin de fricoter pour autant. Le fait d'imaginer être en couple m'effraie assez comme ça, même si j'aime jouer à la célibataire éplorée, ça n'est pas une source de souffrance, j'aime cette situation, cette liberté, le tout sans frustration sexuelle.

Ca n'est pas parce que tu t'écartes du modèle dominant que tu resteras seule pour autant toute ta vie, il y a des personnes ici qui sont asexuelles, check ou organise d'éventuels beetings (rencontres groupées entre membres du site) entre Ace de ta région, pour en parler dans un premier temps. Concernant les propos de ta gynéco, elle n'est peut-être tout simplement pas informée, peu de gens travaillant dans le milieu médical ou psychologique ont une idée de ce que c'est (confusion entre asexuel et asexué par exemple). Il y a certainement bien plus de gens Ace que ce qu'on peut lire dans les statistiques, c'est une orientation encore très peu connue du grand public.

Fiffi

Bonjour Drole2fraise ,

je rejoins l' avis de Quercus , tu trouveras certainement ici des personnes pour discuter .

En lisant ton post , je pense que tu es asexuelle et garde ce terme si il te soulage . Certaines personnes te comprendront , d' autres non . Que tu sois différente ne veut ps dire que tu finiras seule , il n' est jamais trop tard pour faire une belle rencontre .

Bon courage .


Sujets similaires
  1. Est-ce qu'il y a d'autre asexuel.le ici ?
  2. Asexuel : la catégorie de trop ?
  3. Asexualité... Comment la vivre ?
  4. Je ne sais pas si je suis asexuel ?
  5. Non-sexualité, souffrance
  6. perdu dans ma sexualité
  7. Rencontre A ce samedi 25 janvier en Occitanie (31120)
  8. avouer a mon copain mon asexualité
  9. Besoin d'aide : Dois-je finir seul ?
  10. je ne suis pas sur de si je suis asexuel ou pas ou les deux
  11. Quel mot mettre sur cette sexualité? Est-ce définitif? Pourquoi je ne rentrep as dans une case?
  12. La sensation d'être anormale

  S'inscrire pour participer