perdu dans ma sexualité

Ancien membre  
Ce sujet est une demande d'aide, bienveillance et courtoise sont de rigueur.

Bonsoir,

Alors voilà, je vais oser en parler ici, une question qui me trotte dans ma petite tête.

Je suis en transition depuis 7 ans, je n'ai plus de libido (suite à mon ths), et cela fait plus de 8 ans que je n'ai eu aucune relation sexuellle petite ou grande. Je me dis que c'est normal, sans libido ou très peu....

Le problème est comment me définir, car je ne ressent aucun besoin sexuel et je suis très bien comme cela et en toute franchise j'aimerai bien que cela reste comme ça, mais une fois opérée, je ne sais comment cela va se finir; alors comment me définir?

bonne soirée

Tungstenn  

salut, ça ressemble a s'y méprendre à de l'assexualité (le non-désir, le non-intérêt),

les besoins sexuels c'est un mythe, si besoin il y avait, une masturbation rapide assouviraient les-dits besoins. On peut tout à faire (bien) vivre sans sexualité, la preuve après 7-8 ans il s'est rien passé de spécial

en revanche , je ne sais pas si quelqu'un pourra t'apporter une réponse pour l'après opération (sauf "tu verras")

Courage,

Ancien membre  

merci Tungstenn pour ton message. Oui, je ne ressent aucun besoin sexuel hors mis un manque de sentiment, et tu as raison , je verrai bien après mon opération, mais me définir de façon formel, actuellement n'est pas possible et donc pour certains, sans doute, imcompréhensible et je le comprends

bonne soirée

avatar contributeur de JustMe
JustMe   - modifié par JustMe le 15/04/2020 - 00:29:44

Pourquoi vouloir absolument se définir ? mettre des mots sur un sentiment, une façon d'être, de vivre n'est pas toujours aisé.. le principal est que tu ailles bien ! Tu te sens bien, heureuse en ce moment ? Après l'opération, tu verras bien si ton ressenti évolue. Chaque chose en son temps. Pour moi pas de nécessité à se mettre dans une case ou essayer de poser des mots pour se définir, l'humain est trop complexe pour ça

Ancien membre  

Citation de JustMe #329855 non, je ne suis pas pour les cases, mais faut bien s'avoir se définir et notemment pour avoir une relation amoureuse .

Je vais te dire pourquoi cette question. Quand j'ai rempli mon profil, faut bien savoir certaines choses et notemment par exemple ta position amoureuse, hétéro, gay, bi etc...normal pour informer correctement et bien sur ma position amoureuse sexuellement c'est compliqué pour moi. Que dire, aujourd'hui je suis platonique et demain on verra, non....

bonne soirée

avatar contributeur de JustMe
JustMe  

Oui tu as raison, à ce moment là aujourd'hui tu peux te définir comme asexuelle... tout en sachant que cela n'est pas figé.. chacun peut évoluer au fil de sa vie et on ne se sait pas d'avance de quoi sera fait notre futur 🙂

Après si tu souhaites rester asexuelle, ne pas avoir de désir etc et que tu penses que ça pourrait changer avec l'opération, serait-il possible d'en parler avec ton médecin ? Il saura peut-être répondre à certaines questions et te rassurer ou peut-être lever des doutes à ce sujet

Bonne soirée à toi !

Ancien membre  

Citation de JustMe #330048

bonjour JustMe et merci pour tes réponses.

En toute réalité des choses et en étant direct je n'ai pas envie du tout de sexe et même je dirai que, en restant dans le raisonnable, ceci me repousse. Par contre je n'ai rien contre les bisous sentimentales.

Je rêve d'ailleur d'avoir ce genre de complicité avec cet amour que je recherche.

Oui, tu as raison, j'en parlerai quand je rencontrerai mon équipe à Lyon qui me suit.

En attendant cela reste compliqué de cocher une case de ce genre là dans un profil.

Tungstenn  

et, il me semble que chez les assexuels certains sont / se disent romantiques et d'autres aromantiques. Si je comprends bien, certains sont amoureux "romantiques" mais sans sexe (vu qu'assexuels) et d'autres sont dans de "l'amour platonique" (je ne sais pas si c'est différent de l'amitié).

N'étant pas concernée, je t'avoue que je ne suis pas hypeeeer calée, je sais qu'une recherche google sur les termes cités plus haut t'amène vers des tas de publications (j'ai testé), blogs, articles ect. Si ça peut aider ... :)

Ancien membre  

Bonjour à vous ,

@Mélanie - la perte de libido n'a rien d'anormal ni d'exceptionnel , elle surgit souvent avec des problèmes de santé ou après un gros choc émotionnel - elle peut n'être que passagère ou durer dans le temps .

Quand elle se prolonge sur plusieurs années , il est possible aussi que ce soit dû de n'avoir pas rencontré la personne susceptible de réveiller cette libido , du moins de sortir de cet état de veille .

Je boucle ma onzième année d'abstinence plutôt bien vécue grâce à cette libido "aussi plate qu'une limande" .

Pourtant , je ne me considère pas comme asexuelle .

Comme dit précédemment , on ne sait pas de quoi demain sera fait .

Après , les besoins de tendresse/de câlins sont plus que légitimes .

(par chance , mes enfants et petits-enfants compensent ce besoin)

Ce besoin est ressenti par beaucoup ici en quête d'amour avant tout plus que de sexualité (même si pour beaucoup aussi elle est comprise dans le "package")^^

Tu n'a aucune obligation à renseigner toutes les cases , sauf si tu préfères prévenir pour ne pas avoir à le repréciser dans chaque échange ... (et puis , tu pourras toujours modifier plus tard)

Ne te mets pas la pression avec ça ... :)

Ancien membre  

merci pour vos réponses, car il est vrai que même si ma personnalité fait que je ne veux pas montrer mes faiblesses, certaines remontent souvent à la surface.

Et en toute franchise qu'elle position prendre quand tu souhaites trouver quelqu'un. Lui dire et bien, non je ne veux pas de sexualité dans notre vie amoureuse, ou lui dire peut être un jour, on verra. Je me met à la place de cette personne et c'est pour cela que j'ai peur inconciemment de trouver quelqu'un, la peur de devoir prendre une position incertaine;

Je sais que ma perte de libido viens aussi de mon THS, comme je sais que cette libido peu revenir une fois opérée, mais je n'ai pas envie de décevoir alors sans doute que des fois je passe à côté de quelque chose en prenant ce recul.

Et en toute franchise, cela me fait peur d'avoir quelqu'un, car j'ai peur que cette personne soit deçue de moi

Ancien membre  

Fais le choix de la simplicité : celui déjà de te faire de belles amitiés :)

Si tu y croises l'amour , tu seras toujours à temps de modifier ta copie .

"ne mets pas la charrue avant les boeufs" à courir après ou en te freinant avec tes peurs .

Tu as peur de décevoir les attentes de quelqu'une , dis-toi que l'inverse est aussi possible .

Dialoguer sans attentes - je n'ai pas mieux dans ma besace pour t'aider .

Te souhaite le meilleur , courage ^^

Ancien membre  

merci SuzanneTD, tu as bien raison.

Je dois avouer que je cherche sans vraiment chercher, oui, je pense que c'est cela, peut être par stupidité car je n'y crois plus. Mais le fait de discuter fait du bien et de faire semblant d'y croire aussi.

avatar contributeur de JustMe
JustMe  

Je suis d'accord avec Suzanne sur le fait de dialoguer sans attente ! c'est très important et souvent oublié !

Je rajouterais "sans apriori" également, si tu te mets en tête que la personne en face sera forcément déçue, tu risques de faire en sorte de "saboter" une relation qui n'est même pas encore née ^^

Profite du temps présent et ne cherche pas à te justifier sans cesse 🙂

courage !

Ancien membre  

Bonjour JusteMe, je suis bien d'accord avec toi, mais quand je dis je n'ai pas envie de décevoir, c'est juste que pour ma part, j'ai une situation qui ne satisfait pas grand monde je pense et c'est celle d'être prè-op, Je ne rentrerai pas dans les détails, mais c'est pas cette relation que je recherche.

Le pourquoi je cherche plus le profil d'un garçon que la société dit garçon trans, car pour moi même si cette recherche risque de mettre du temps dans le meilleur des cas, c'est une recherche que je qualifierai de sentimentale, oui, une recherche basé sur une relation sentimentale et non ce que j'appellerai sexuelle''.