Etre aromantique et avoir un.e âme sœur

Membre anonyme
Publiée le 06/06/2017 à 10:54
Dans la petite ville où j'habite c'est assez ennuyant, je suis la seule ace/aro 😂 Plus sérieusement, je ne me suis jamais intéressée à l'amour ni eu le besoin d'être en couple, cela paraissait souvent étrange pour les autres. Il y a de cela un peu près 2/3 ans, j'ai rencontré mon âme sœur ! On a une relation puissante, ambiguë et qui ne se range nulle part à proprement parler. On a une relation plus puissante qu'un lien familial, plus que de la simple amitié ( D'ailleurs je n'arrive pas à dire aux autres qu'elle est mon " amie ", ça me paraît tellement faible comparer au lien qui nous unit, je dis toujours qu'elle est mon âme sœur ), tout le monde l'a remarqué, nous sommes très fusionnelles ! ( Certain.e.s nous prenne encore pour un couple ). On est clairement pas dans ce que j'appellerai une " relation romantique ", on est toutes les deux également ace, et puis comme je suis aro, je ne peux pas tomber amoureuse. Comment dire ? J'ai l'impression que depuis que je la connais, je me suis dit que je ne pourrai jamais tombée amoureuse, j'ai le sentiment de lui avoir donné mon cœur, je suis bien avec notre relation ambiguë. On peut, elle et moi, se parler pendant des heures sans s'arrêter, la distance est pénible, elle sait toujours comment je réfléchis et comment je vais agir, je " ressens " toujours quand elle va mal, on a tellement de points de ressemblances que ça en devient merveilleusement effrayant, comme si on avait été une seule et même personne dans une vie antérieur. Elle est la seule avec qui j'accepte le contact comme des étreintes par exemple, je me livre toujours entièrement à elle, je ne lui cache jamais rien et être juste avec elle, c'est LE bonheur. Et j'aimerai savoir si d'autres personnes vivent cela ( J'ai souvent vu sur des forums pour aromantique que mon cas n'était pas si rare ), et puis j'aimerai bien aussi parler à d'autres aromantique :))

Nina82
Publiée le 06/06/2017 à 13:01
Que tu es poétique ! Par contre y'a pas foule 🤔. Par contre tu as beaucoup de chance d'avoir trouvée cette personne, et elle aussi d'ailleurs. Votre relation n'est pas à identifiée parce que c'est avant tout LA votre ; avec les beaux jours et les épreuves, liée par un lien indestructible, ou presque. Nan franchement je t'envie petit renard 😜
Membre anonyme
Publiée le 06/06/2017 à 13:45
J'ai une âme de poète xD J'ai plus ou moins l'habitude d'attirer peu de gens, enfin bref c'est vrai que j'ai eu la chance de la rencontrer ^^ Après ça ne s'est pas développé en 1 jours, ça a pris du temps. Et qui sait ? Si toi et moi on parle de plus en plus, ça pourrait créer un grand lien :))
Nina82
Publiée le 06/06/2017 à 18:32
Cooooool ! 😀
Lindos
Publiée le 06/06/2017 à 19:53
Même si c'est rassurant, fait partie de la découverte de soi, et c'est pratique quand on est pressé, le problème est qu'on est pas fait pour rentrer strictement dans des cases. Et à vouloir les multipler on serait obligés de se découper en morceaux pour y rentrer. Et puis on évolue au fil des années et de l'expérience. Il existe aussi le mot d'amitié, mais qui ne tolère aucune jalousie. Peut-etre avais-tu inconsciemment peur de t'attacher. Et te voilà non seulement attachée mais heureuse de l'être...
Nina82
Publiée le 06/06/2017 à 19:55
C'est pas le fait d'être attachée, c'est le fait qu'elle éprouve des sentiments plus amicaux que les autres. Mais elle n'est pas amoureuse pour autant, et elle n'en éprouve aucun besoin.
Membre anonyme
Publiée le 06/06/2017 à 20:18
Bah en fait je n'aurai pas dit mieux que Nina, elle a tout compris.
Nina82
Publiée le 06/06/2017 à 20:59
Je sais, je suis exceptionnelle ;)
Membre anonyme
Publiée le 06/06/2017 à 22:49
Tu as de la chance que je t'apprécie espèce d'insolente 😂
Anonymousse
Publiée le 07/06/2017 à 01:04 - Modification par Anonymousse le 07/06/2017 - 01:05:08
Salut 😇 ! Je trouve votre relation vraiment super, je rêverais d'avoir la même avec quelqu'un haha, par contre ne connaissant pas vraiment l'univers de l'asexualité, j'ai du mal à comprendre la véritable différence entre votre relation et une relation amoureuse (à part la dimension physique probablement !). Est-ce que tu as la foi de m'expliquer 😋 ? Car je trouve votre relation super belle, mais j'ai du mal plus ou moins l'imaginer ce que je trouve dommage ^^ !
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 01:11
Je vais essayer de te répondre Anonymousse ^^ Alors déjà il est important de noter la distinction entre asexuel.le et aromantique, je suis les deux mais ils ne vont pas forcément de pair pour les autres ace ou aro. Asexuel.les : Ne pas avoir d'attirance sexuel. Aromantique : Ne pas ressentir d'attirance romantique, on ne peut pas tomber amoureux.se Ce que je ressens pour elle, c'est bien plus puissant que l'amitié, plus solide que la famille, mais on est clairement pas en couple, on ne s'embrasse pas, on est pas dans une relation charnel. On est liées, on sait comment pense l'autre, on est bien ensemble mais il n'y a pas de relation romantique à proprement parler, je ne me verrai pas en couple avec elle et vice versa ( Je n'y ai même jamais pensé ), on est bien dans notre relation qui pourrait se rapporter à la relation " queerplatonique " ou " quasiplatonique ". Pour moi, notre relation est plus intense que l'amitié, que la famille, qu'un " couple ", on a besoin l'une de l'autre. Les autres peuvent nous voir comme un couple, mais nous, on ne ressent pas ça, on est dans notre monde ^^
Anonymousse
Publiée le 07/06/2017 à 01:18
Citation de Manorfe
Je vais essayer de te répondre Anonymousse ^^ Alors déjà il est important de noter la distinction entre asexuel.le et aromantique, je suis les deux mais ils ne vont pas forcément de pair pour les autres ace ou aro. Asexuel.les : Ne pas avoir d attirance sexuel. Aromantique : Ne pas ressentir d attirance romantique, on ne peut pas tomber amoureux.se Ce que je ressens pour elle, c est bien plus puissant que l amitié, plus solide que la famille, mais on est clairement pas en couple, on ne s embrasse pas, on est pas dans une relation charnel. On est liées, on sait comment pense l autre, on est bien ensemble mais il n y a pas de relation romantique à proprement parler, je ne me verrai pas en couple avec elle et vice versa ( Je n y ai même jamais pensé ), on est bien dans notre relation qui pourrait se rapporter à la relation queerplatonique ou quasiplatonique . Pour moi, notre relation est plus intense que l amitié, que la famille, qu un couple , on a besoin l une de l autre. Les autres peuvent nous voir comme un couple, mais nous, on ne ressent pas ça, on est dans notre monde ^^
Oui je connais bien la distinction ! C'est davantage la différence entre un amour platonique et une relation queerplatonique du coup que j'ai du mal à comprendre 😜 , parce qu'étant donné que les aromantiques peuvent avoir des relations amoureuses - platoniques et non-charnelles du coup 😋 - alors je n'arrive pas à voir la différence entre les deux !
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 01:22
C'est classique ce que je vais dire mais faut le vivre pour comprendre, je ne saurai pas t'expliquer clairement pourquoi on est pas en couple //: Je crois que l'une des raisons est que moi je suis dans l'incapacité de tomber amoureuse et qu'elle, elle a sincèrement et profondément aimé une seule personne dans sa vie et que maintenant ce n'est plus possible pour elle. On est fusionnelles, on est très liée, j'ai le sentiment qu'elle est moi, littéralement comme si je me parlais à moi-même. Depuis elle, j'ai du mal à me lier avec les autres. Elle est la première personne a avoir tout vu de moi, la première à me faire pleurer, à me faire rire mais d'un rire avec des yeux dans les larmes, c'est incroyable.
Anonymousse
Publiée le 07/06/2017 à 01:24
Citation de Manorfe
C est classique ce que je vais dire mais faut le vivre pour comprendre, je ne saurai pas t expliquer clairement pourquoi on est pas en couple //: Je crois que l une des raisons est que moi je suis dans l incapacité de tomber amoureuse et qu elle, elle a sincèrement et profondément aimé une seule personne dans sa vie et que maintenant ce n est plus possible pour elle. On est fusionnelles, on est très liée, j ai le sentiment qu elle est moi, littéralement comme si je me parlais à moi-même. Depuis elle, j ai du mal à me lier avec les autres. Elle est la première personne a avoir tout vu de moi, la première à me faire pleurer, à me faire rire mais d un rire avec des yeux dans les larmes, c est incroyable.
C'est tellement cute 😍😇 , d'accord c'est effectivement le raisonnement auquel j'arrivais haha, décidément la sexualité c'est compliqué ! Merci beaucoup 😊
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 01:35
En fait, c'est une relation d'âme à âme, la version la plus pure et idéale de l'amitié, telle que décrite par Montaigne et illustrée par sa relation avec La Boétie. Ils n'avaient pas à l'époque, les vocables "asexuel" et "aromantique", mais Montagne l'a décrite en ces mots : Les explications, ici : https://www.franceinter.fr/emissions/un-ete-avec-montaigne/un-ete-avec-montaigne-23-juillet-2012 Manorfe, tu as bien de la chance de vivre une telle relation :)
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 02:33
Aromatique, c'est quand tu sens bon nan? ... Ok j'ai compris j'm'en vais
Wiloooo
Modération
Publiée le 07/06/2017 à 03:04
Citation de AeronCin
Aromatique, c est quand tu sens bon nan? ... Ok j ai compris j m en vais
mdr j'ai voulu la faire mais j'ai pas osé, merci 😂
Lindos
Publiée le 07/06/2017 à 08:34 - Modification par Lindos le 07/06/2017 - 08:42:59
"Je crois que l'une des raisons est que moi je suis dans l'incapacité de tomber amoureuse et qu'elle, elle a sincèrement et profondément aimé une seule personne dans sa vie et que maintenant ce n'est plus possible pour elle. On est fusionnelles, on est très liée, j'ai le sentiment qu'elle est moi, littéralement comme si je me parlais à moi-même. Depuis elle, j'ai du mal à me lier avec les autres. Elle est la première personne a avoir tout vu de moi, la première à me faire pleurer, à me faire rire mais d'un rire avec des yeux dans les larmes, c'est incroyable." Tu emploies le mot lié, j'emploie le mot attaché. La différence est mince ;-) Je pense qu'il est fondamental de remarquer que le français est pauvre pour exprimer les nuances des sentiments amoureux. On dit que dans certains pays comme en Birmanie il y en a douze, même en anglais il y a en plusieurs, alors que chez nous il n'y en a qu'un ou deux en comptant l'amitié. "L'amour" qui lie les couples ne se limite pas à l'attachement, mais contient peu ou prou toutes ce dont les gens se disent bénéficiaires ou privés quand ils se collent des étiquettes : le désir sexuel sans doute en premier notamment majoritairement chez les jeunes, mais aussi ce que j'appelle l'attachement, sans compter les multiples intérêts particuliers qui font qu'une personne préfère une autre. Parce que "l'amour" fait intervenir peu ou prou de multiples mécanismes biologiques propres aux mammifères et plus précisément aux humains qui vivent en communautés, depuis le désir hormonal jusqu'à l'attachement maternel, en passant par l'addiction, les interactions du groupe, etc. Tu te définies dans l'incapacité de tomber amoureuse à 100% et elle de retomber amoureuse à 100%. Mais tu te définis aussi comme 100% attachée à elle, et j'arriverais même à un compte supérieur à 100% quand je te lis. Et ce que je trouve encore mieux c'est que si tu cherches une étiquette, tu ne cherches plus dans les étiquettes "privatives" (a ceci ou a cela...) ^^ Nina82 a écrit à juste titre cette relation est avant tout la votre. Pour l'étiqueter il faudrait inventer un mot, ou utiliser un mot "d'amour" étranger qui contienne les proportions exactes de ce qui vous lie. Mais ne plus se poser de question quand tout vas bien c'est agréable aussi...
Nina82
Publiée le 07/06/2017 à 09:43
C'est trop mignon ce que tu dis Manorfe ^^ Après on dit que l'amitié est le petit frère de l'amour ;)
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 11:11
Merci Nina :)) Et merci aussi à Lindos, vos mots me touche ^^ Je suis tellement attachée à elle que parfois je me dis que mes autres relations d'amitiés peuvent être faible, un peu plus fade. Parfois quand je pense à la pire chose qui pourrait lui arriver et je n'arrive même pas à dire la fameuse chose qui nous arrive à tous/toutes, je me sens mal.Citation de Enneathusias
En fait, c est une relation d âme à âme, la version la plus pure et idéale de l amitié, telle que décrite par Montaigne et illustrée par sa relation avec La Boétie. Ils n avaient pas à l époque, les vocables asexuel et aromantique , mais Montagne l a décrite en ces mots : Les explications, ici : https://www.franceinter.fr/emissions/un-ete-avec-montaigne/un-ete-avec-montaigne-23-juillet-2012 Manorfe, tu as bien de la chance de vivre une telle relation :)
Et merci aussi à toi Enneathusias, ça me touche également de lire tes mots, tu n'as pas idée. Que notre relation soit vue comme pure et belle, c'est ce que j'avais toujours recherché. Merci aussi à Anonymousse 🤗
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 11:17 - Modification par Enneathusias le 07/06/2017 - 11:19:40
L’idée que les orientations sexuelles et romantiques sont plus nuancées que les traditionnelles orientations exclusives (hétérosexualité, homosexualité) est juste. On trouve bien sûr aussi toutes les nuances de la bisexualité dans ses dimensions sexuelles et romantiques, mais il en va de même pour les orientations « asexuelles » et « aromantiques » qui peuvent être nuancées, selon le vécu des personnes. Il faut donc regarder la définition que Manorfe donne à ces deux mots, car c’est elle qui décide de leur sens. Sans parler à sa place, je pense que l’élément central de son « ace-aro », c’est un lien libre de toute possessivité. C’est pour cela que le terme ambigu d’« attachement » ne semble pas lui plaire. Les relations qu’elle aime, ce sont des relations intenses, mais sans passion, c’est-à-dire sans la fièvre consumante de « posséder » l’autre et sans l’asservissement aux sentiments et aux pulsions. Elles recherche des relations plus légères et libres, à la manière de deux enfants aux sentiments purs qui s’égaient du jeu et de la présence de l’un et de l’autre. Le fameux paradis avant la chute, cette période de l’enfance insouciante « avant que les voiles du karma ne tombent », comme disent les ésotéristes. C'est mon interprétation de ce qu'elle écrit, mais je peux me tromper. PS : je n'avais pas vu ton dernier post ;) ça me fait plaisir aussi :)
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 11:19
Citation de Enneathusias
L’idée que les orientations sexuelles et romantiques sont plus nuancées que les traditionnelles orientations exclusives (hétérosexualité, homosexualité) est juste. On trouve bien sûr aussi toutes les nuances de la bisexualité dans ses dimensions sexuelles et romantiques, mais il en va de même pour les orientations « asexuelles » et « aromantiques » qui peuvent être nuancées, selon le vécu des personnes. Il faut donc regarder la définition que Manorfe donne à ces deux mots, car c’est elle qui décide de leur sens. Sans parler à sa place, je pense que l’élément central de son « ace-aro », c’est un lien libre de toute possessivité. C’est pour cela que le terme ambigu d’« attachement » ne semble pas lui plaire. Les relations qu’elle aime, ce sont des relations intenses, mais sans passion, c’est-à-dire sans la fièvre consumante de « posséder » l’autre et sans l’asservissement aux sentiments et aux pulsions. Elles recherche des relations plus légères et libres, à la manière de deux enfants aux sentiments purs qui s’égaient du jeu et de la présence de l’un et de l’autre. Le fameux paradis avant la chute, cette période de l’enfance insouciante « avant que les voiles du karma ne tombent », comme disent les ésotéristes. C est mon interprétation de ce qu elle écrit, mais je peux me tromper.
Non tu ne t'es absolument pas trompé 😳 Franchement tu viens de m'étonner, c'est EXACTEMENT ça !
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 11:23
Citation de Manorfe Non tu ne t es absolument pas trompé 😳 Franchement tu viens de m étonner, c est EXACTEMENT ça ![/quote] ❤️
Nina82
Publiée le 07/06/2017 à 11:54
Chapeau bas Enneathusias ! J'aurais pas dit mieux ! C'est vrai que la passion peut être platonique.
Lindos
Publiée le 07/06/2017 à 21:49 - Modification par Lindos le 07/06/2017 - 21:49:43
Enneathusias, "le terme ambigu d’« attachement » ne semble pas lui plaire. Les relations qu’elle aime, ce sont des relations intenses, mais sans passion, c’est-à-dire sans la fièvre consumante de « posséder » l’autre et sans l’asservissement aux sentiments et aux pulsions." Biologiquement l'attachement, que je définis parfois aussi sous le terme de tendresse, semble dimensionné pour les relations parent-enfant. Tous les parents ne sont pas possessifs... La dimension "consumante" de la passion semble plutôt activer les circuits de la récompense, intense mais plus brève. Les pulsions semblent plus liés au désir sexuel. A tort ou à raison dans mon esprit l'attachement est un lien solide et serein. Bon après comme je le disais ce ne sont que des étiquettes ^^
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 22:08
Bonsoir Manorfe, il semble que tu aies rencontré une de tes âmes sœurs. C'est une chance que vous vous retrouviez ici et maintenant.
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 22:09
Citation de Anonymous77
Bonsoir Manorfe, il semble que tu aies rencontré une de tes âmes sœurs. C est une chance que vous vous retrouviez ici et maintenant.
Je pense qu'elle sera mon unique et seule âme sœur 😊 Je suis toujours étonnée de voir que même une inconnue que j'ai rencontré cette après-midi a vu a quelle point mon âme sœur tenait à moi.
Nina82
Publiée le 07/06/2017 à 22:14
Je crois qu'elle parle de moi ... ou pas ;-)
Membre anonyme
Publiée le 07/06/2017 à 22:16
Citation de Nina82
Je crois qu elle parle de moi ... ou pas ;-)
Je parlais d'une femme qui m'avait emmené à un rendez vous important, elle était chauffeur et rien qu'en voyant les regards de mon âme sœur, elle m'a dit qu'elle devait beaucoup m'aimer 🤗 Mais enfin Nina, tu es la psychopathe que j'ai adopté, plus une inconnue. Je suis déçu.
Nina82
Publiée le 07/06/2017 à 22:20
Oooh pardonné moi mon petit renard ! Mais je voulais pas flatter mon ego aussi gros qu'une cacahouète

  S'inscrire pour participer au sujet