Hommes ou femmes mais sans sexe ????

avatar contributeur Lunia
Lunia
05/01/2021 à 08:41

Bonjours a tous , Du coup je me pose une question, c'est possible d'etre attiré par les hommes et les femmes , mais que le sexe me plait dans aucun des deux ? J'ai peur a chaques relations le moment de sexe ...chez moi c'est pas une envie je ressent comme une mecanique a un moment et que une fois fait je suis débarassée ... Alors c'est pareil pour vous ? merci de vos réponses bonne journée

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor
05/01/2021 à 09:16

Coucou

Peu etre devrais tu te renseigner sur l'asexualité ?

On à l'habitude d'entendre qu'une relation ne se fait que par l'aboutissement d'une étreinte amoureuse ...Alors que c'est pas ce qui convient à tous. Il y a différent "degrés" et diverses relations

Tu n'as pas à te sentir mal avec ce que tu ressens !

Pour ma part je me suis également posée cette question plus jeune ! Je n'éprouve aucun besoin vis à vis de ma sexualité . Seulement je vais en ressentir quand je suis en confiance avec une personne. Je suis Demi sexuelle...

Aprés voilà ce ne sont que des mots ... Ce qui compte c'est que tu comprennes que tu ne peux être comme tous le monde ; et ça c 'est plutôt normal ! Il n'y a rien de mal à cela !

Belle journée

avatar contributeur Lunia
Lunia
06/01/2021 à 11:24

Hoooo énorme ce que je viens de lire ....c'est dingue pour moi car je pensais etre seule dans ce cas ....genial en faite !

avatar contributeur de Wiloooo
Modération Wiloooo
06/01/2021 à 12:03

Sujet déplacé dans asexualité


Webmestre, gourgandine et créateur de cette communauté

avatar contributeur Lunia
Lunia
06/01/2021 à 18:02

merciiii beaucoup Wilooo

avatar ancien membre
Ancien membre
09/02/2021 à 06:39

Pour ma part, pendant les actes, mon esprit faisait autre chose. Je m'imaginais dans un endroit que je connais bien et je me déplaçais dedans. Je m'amusais aussi à explorer toutes les possibilités pour trouver le chemin le plus court entre deux points.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
09/02/2021 à 07:55

Citation de Lunia #349981

Tout ayant été dit, je vais être hors sujet et un peu quiche mais... Ça peut aider quand même...

On peut dire "du coup" quand on vient juste de relater un fait, un événement. Cela signifie "de par ce fait...".

Pour revenir dans le sujet, il me vient une question : ce manque d'envie a-t-il toujours été ?

Dans la négative, il peut s'agir d'une "panne" de libido (désir)...


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Doremi
Doremi
09/02/2021 à 19:55

Citation de Jessica69 #354085

Ca n'est pas du tout quiche, c'est très pertinent,

je me suis fait la même réflexion mais sans l'écrire :

l'absence de désir peut aussi bien être une 'panne',

et c'est directement lié à notre vécu, nos expériences.

Certaines rencontres peuvent nous calmer (éteindre ?),

d'autres peuvent au contraire nous enflammer... 😉

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
09/02/2021 à 21:27

Hello Lunia, hello Tous,

Il y a beaucoup de facettes à votre question.

La libido : un mot fourre-tout (les astres, le sel, la lune, manger de la viande,...) hihihi...

La partie "mécanique" pour reprendre votre parole, est composée des quatre principaux acteurs (Sérotonine, Adrénaline, Dopamine, Noradrénaline ainsi que les Progestérone, Testostérone,...) qui, selon les livres, sont des neurotransmetteurs ou hormones. Il y a en permanence, chez chacun, des variations de niveaux entre-eux mais aussi des déséquilibres fréquents voire permanents (apathique, coléreux, dépressif, hyperactif,...). Voir aussi également la TSH (Thyroïde) qui entraîne fatigue, somnolences, déprime et sautes d'humeur... et libido

Il y a à mesurer (c'est intime) les agressions durant l'enfance (cela commence à sortir des placards enfin !!!) qui créent des blocages inconscients suite aux douleurs physiques et/ou morales.

Enfin, de pondération égale, le lâcher-prise ! L'acte sexuel est une musique qui monte du corps... pas une volonté de l'esprit. Il est nécessaire de considérer son corps comme un instrument de musique (métaphore bien sûr)... le partenaire en joue et vous ressentez la "musique"... C'est évidemment réciproque : à chacun de "jouer de la musique" avec le corps de l'autre... le Graal c'est de jouer en même temps cette symphonie. Remarquez qu'il y a un accord tacite que l'un "mène la danse". Cela sous-entend que l'autre "doit lâcher-prise". C'est exprimé ici forcément de façon scolaire, assez schématique...

D'ailleurs, comment dit-on pour un violon comme on dit pour "gratter la guitare" ? tapoter un piano ? souffler de la trompette ? titiller une harpe :D ? Hihihi

Je nous égare là !

Pour revenir, il y a plein de pistes mais, rassure-toi, je rejoins aussi Eivoor (> Citation de Eivoor #349985 )

tchuss Lunia ;-)



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr