Conte persan - Le père, le fils et l'âne

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
21/06/2020 à 22:38

Un sage persan avait un fils timide et complexé qui ne voulait jamais l’accompagner au marché, par crainte de moquerie. Un jour, son père lui demanda de venir quand même avec lui car il se faisait vieux et qu’il avait besoin d’aide. Le fils accepta. De bon matin, ils allèrent au marché, le sage sur le dos de son âne et le fils marchant à ses côtés. Quand ils arrivèrent au marché, des personnes ne purent s’empêcher de murmurer « Regardez cet homme, il n’a aucune pitié, il se repose sur le dos de l’âne et laisse son pauvre fils à pied ». Le sage dit à son fils « Tu as entendu, demain, tu verras ». Le lendemain, le garçon était sur l’âne tandis que le père marchait à ses côtés. Arrivés au marché, des chuchotements se firent entendre « Regardez cet enfant, il n’a aucune éducation, il est tranquille sur le dos de son âne et laisse son pauvre père se traîner dans la poussière. Si ce n’est pas malheureux de voir ça ». Le sage dit à son fils « Tu as entendu, eh bien demain tu verras ». Le troisième jour, ils partirent tous deux à pied, tirant l’âne derrière eux. Sur le chemin, ils entendirent des moqueries « Regardez ces deux imbéciles, ils marchent alors qu’ils ont un âne. » Le sage dit à son fils « Tu as entendu, demain, tu verras ». Le quatrième jour, ils firent le même chemin tous les deux sur le dos de l’âne. Arrivés au marché, ils entendirent des personne dire « Quelle honte, ces deux-là n’ont aucune pitié pour cette pauvre bête ». Le cinquième jour, enfin, ils arrivèrent au marché en portant leur âne sur leurs épaules. Tout le long du chemin, des gens riaient tout en disant « Regardez ces deux fous qui portent leur âne au lieu de le monter ». Le sage s’adressa à son fils « Tu vois mon fils, quoique tu fasses, les gens trouvent toujours à critiquer. C’est pourquoi tu ne dois pas te soucier de leur opinion ».


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Multicolore
Multicolore
21/06/2020 à 23:25

J'adore cette histoire, elle est tellement juste....

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
21/06/2020 à 23:30

:-)

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
21/06/2020 à 23:42

En résumé : Bien faire et laisser dire. 😉


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Dime
Dime
21/06/2020 à 23:43

Yes. Belle histoire et il y en a plusieurs versions.

Plus dure à lire mais du meme contenu, "Le menier, son fils et l´ane" de Jean de La Fontaine.

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
21/06/2020 à 23:49

Mimosa, le titre est très connu mais j'en ignore la substance. Je m'en vais réparer cette lacune au plus vite, même si un âne marche lentement. 😀


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Dime
Dime
21/06/2020 à 23:58

"Qu´on dise quelque chose ou qu´on en dise rien,

J´en veux faire à ma tete. Il le fit et fit bien. "

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
22/06/2020 à 00:17

Mimosa : L'idée est tout-à-fait respectée.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur Amenledomino
Amenledomino
22/06/2020 à 19:40

Très beau conte Jstophe, merci pour ce partage, il est vraiment d'actualité, car quoique l'on fasse certains ou certaines, par méchanceté gratuite, jalousie ou stupidité n'auront de cesse de commenter moquer ou dénigrer ce que l'on fait, y compris le meilleur...

avatar ancien membre
Ancien membre
22/06/2020 à 19:52

formidable ! pleine de leçons

avatar ancien membre
Ancien membre
22/06/2020 à 20:50

MAGNIfIIIIIQUE

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
22/06/2020 à 22:30

Merci pour vos retours. Je trouve - si c'était encore à démontrer - la gentillesse des membres de BeTo. 😃

Empiriquement, j'accorde une signification plus que symbolique, très concrète à ce conte.

Pour raccourcir - peut-être un peu trop - il existe 2 types de personnages dans la vie, dans l'entourage de chacun.

Les mauvais et les bons.

Les premiers ne verront que le côté négatif des choses. Ce sont de vils personnages. Très mauvais, très négatifs, à écarter.

Les seconds verront le côté positif des choses. Ce sont de bonnes personnes, positives, à garder.

La vie m'a appris à faire la part des choses et des êtres. Dans mon entourage familial, comme dans mon entourage professionnel.

J'ai connu des gens nuisibles, destructeurs. J'ai connu des gens constructifs, qui voyaient la lumière plus que l'ombre.

On s'éteind ou on s'épanouit. Il faut choisir son camp. Les ténêbres ou le soleil.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Ancien membre
22/06/2020 à 22:43

Citation de Jstophe #335666

c'est clair. il faut faire des choix en conscience et se protéger des personnes nuisibles. il est souvent inutile de les confronter. je les ignore et trace ma route. de bonnes personnes peuvent t'aider à t'améliorer et à trouver ta voie vers le bien être

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
23/06/2020 à 00:19

Les personnes mauvaises portent le mal et tentent de le transmettre.

Les personnes bonnes portent la bonté et arrivent à la transmettre.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Chagrindame
Chagrindame
23/06/2020 à 08:27

Citation de Jstophe #335666

Très Cher Christoph

Cette histoire illustre bien comment fonctionne l'humain quel que soit le cas de figure....

Puis je me permettre de donner ma petite réflexion personnelle sur votre message , à propos, de ce que serait les "Bons" et les "Mauvais", même si, vous avez bien préciser que vous avez peut-être un peu trop raccourcis vos pensées, parcequ'effectivement, on ne peut pas toujours tout exprimer sur un seul message et que nos idées vont souvent plus loin.

Suis d'accord, il y a des Personnes qui sont par Nature soit "Bonne" ou soit "Mauvaise" ..A part dans de rares cas, je pense que l'on ne Naît pas "Mauvais", mais que l'on le devient...

Cependant, je pense aussi qu'il y a de très "Bonnes" personnes qui le sont parceque leurs modes de Vies leurs permets de continuer à entretenir leurs "Bons" côtés d'elles-mêmes ,( même , si elles ont leurs épreuves ) et que certaines d'entres elles peuvent se révéler forts "Mauvaises" si leurs modèles de vies s'effondrent et si elles doivent faire face à des événements fracassants....

Tout comme des personnes considérées comme "Mauvaises" peuvent , parfois, se révéler capables du meilleur d'elles-mêmes, par un mode de vie différent et de nouvelles rencontres.....

Ma réflexion tourne autour du fait que je pense que tout ne peut pas être que "Bon" ou que tout " ne peut pas qu'être Mauvais" chez une seule et même personne , à part des exceptions à la règle qui nous conduisent à expliquer les choses autrement , sans vérité aucune ni affirmation.....Dans ma tête, Expliquer ne veut pas dire Excuser

Dans le conte Persan, pouvons nous penser que Toutes les personnes qui se sont moquées du Père et du Fils quel que soit le cas de figure présenté, ne seraient, donc, que de Mauvaises Personnes sans aucun Bons côtés ??? Dans le conte, il y a aussi l'effet groupe "plusieurs moqueurs" et peut-être qu'individuellement, elles n'auraient pas toutes eues le coeur aux moqueries ? c'est une de mes réflexions également, même si, je comprend bien que le sens du conte à retenir ne se situe pas là....

Je ne détiens aucune certitude sur Rien et n'est aucune vérité sur quoi que ce soit, c'est aussi et sans doute, un avantage comme un problème de tenir ce raisonnement..... Pour aller au fond de mes pensées, je ne parviens pas à penser qu'il y aurait de Bonnes personnes d'un côté et de l'autre, des Mauvaises......Je cherche toujours à comprendre Pourquoi telle ou telle personne est ce qu'elle est ?? Sans pour autant me dire que j'aurais toutes les réponses.....

Bien que je me Classe plus souvent parmis les "Mauvaises" Personnes , plutôt, que les "Bonnes", parcequ'il me semble que mes "Mauvais" côtés prédominent sur les "Bons".....

Cependant, ça n'empêche pas les meilleures personnes qui soient de venir vers moi.....Je dirais même qu'il ne peut pas en être autrement.....Je ne pourrais pas m'entourer de pire que moi-même

Sans jugement aucun, à l'inverse , je ne sais pas , comment on peut se penser Etre une "Bonne" personne , y compris, pour celles qui reconnaissent avoir des défauts......Quand on a des défauts, peut-on Etre réellement une "Bonne" personne , sans que les défauts en question atteignent d'autres personnes ???? Me présenter comme étant une "Bonne" personne, C'est une démarche que je ne perviendrais jamais à faire pour ma part......Je ne remets en cause personne, chacun(e) se voit comme il l'entends, ce sont de véritables questionnement chez moi qui ne date pas d'aujourd'hui et je les pose en dehors des messages écrits ici....Mais comme le sujet s'y prête, je vous partage mes pensées

En résumé , selon les situations et événements qui se présentent à Nous, n'aurions nous pas tendance à faire ressortir le Mauvais ou le Bon en chacun(e) de nous ??? Ce qui fait que ce Mauvais ne peut pas faire de nous de "Bonnes' personnes , si ???? Ou alors! est ce le fait que je vois aussi les "mauvais" côtés d'une "bonne" personne ?

Voici ma petite participation

avatar contributeur de Multicolore
Multicolore
23/06/2020 à 09:45

Merci à tous pour ces réflexions très intéressantes, ces échanges riches qui permettent de continuer à élargir le champ de vision. Vous me passionnez...

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
23/06/2020 à 11:55

J'aime beaucoup cette histoire :) je ne peux m'empêcher de penser que "bons" et "mauvais" ne désignent pas forcément les personnes en elles-mêmes mais plutôt la relation que l'on entretien avec elles ? J'ai pu, dans ma vie, rencontrer des personnes très gentilles et bienveillantes ; pour autant je ne suis capables de passer que très peu de temps avec elles car interagir avec me drainent de mon énergie. Alors qu'avec d'autres je ne vois pas le temps passer.

Je n'ai pas de grief particulier vis à vis des premières, juste, c'est comme ça, et ça sert à rien de vouloir se forcer à créer des liens qui nous font chavirer.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
23/06/2020 à 11:57

On peut se faire - ou tenter - aussi "l'avocat du diable".


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
23/06/2020 à 13:14

Merci de ne pas troubler le sujet.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Quercus
Quercus
23/06/2020 à 14:07

Très intéressant comme conte, merci de l'avoir partagé, on le trouve aussi en version illustrée sur le net (en version couple). Dans ce type d'histoire, c'est amusant de se demander pourquoi en effet les personnages (ceux qui critiquent à tout-va) ont cette attitude. L'histoire peut faire état d'un comportement que l'on peut rencontrer dans la vie de tous les jours, mais la "source" dudit comportement reste toujours mystérieuse. N'est pas expliquée clairement du moins. L'attitude à adopter vis-à-vis de ce type de personne n'est pas une mince affaire, aurait-on légitimement le droit de nous en moquer à notre tour ? Faut-il pardonner ? Faire fi de leur attitude comme ici le père et son fils ?

(ça serait drôle de carrément créer un topic dans lequel on pourrait laisser d'autres contes ou histoires, fables, etc.)

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
23/06/2020 à 14:35

Et si on retournait la situation. Imaginons les personnes qui critiquaient se trouvant dans la même situation que nos deux personnages accompagnés d'un âne, mule, mulet. Comment se seraient-elles comportées. N'auraient-elles pas essuyé de pareils commentaires des chalands du marché. Bref, nul n'est à l'abri du mal. Rassurons-nous, nul n'est à l'abri du bien pour qui sait le percevoir et l'accepter.

Quercus : "(ça serait drôle de carrément créer un topic dans lequel on pourrait laisser d'autres contes ou histoires, fables, etc." : Bonne idée à developper s'il y a un "public" pour cela.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Dime
Dime
23/06/2020 à 21:58

Je suis assez d´accord avec la Chagrine. je dirais qu´hormis les gens malades ( PN ou illuminés), on fonctionne tous un peu sur le meme registre. Les differences resideraient plutot dans le regard que l´on porte sur l´autre, regard qui depend beaucoup d´un ensemble de critères ( si on est heureux ou aigri, riche ou pauvre, frustré ou amoureux, cultivé ou inculte, etc...). Meme des differences comme la bonté ou l´egoisme me semblent etre regies par le passif ou l´education..

Enfin c´est une façon de voir l´humain, un peu optimiste peut-etre je vous l´accorde..

Rien de tel qu´un etre en joie ou amoureux pour etre agreable avec ses congénaires. Rien de tel qu´un homme blessé pour devenir infame avec les autres.

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
23/06/2020 à 22:22

De par les moqueries du conte, il se dégage une notion de rapport entre supposé supérieur et présumé inférieur. La moquerie, en tant qu'auteur, donne de l'assurance, un statut. La moquerie, en tant que victime, engendre des doutes sur ses capacités.

Mais le moqueur (un cheffaillon, par exemple) peut être le moqué (d'un directeur-général, encore par exemple).

Il se trouve donc telle une hiérarchie dans l'échelle supérieur/inférieur, donc un rapport de force entre moqueur et moqué.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Ancien membre
23/06/2020 à 22:29

Bon conte!

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
23/06/2020 à 22:36

Si j'étais archi-nul, je dirai que les bons contes font les bons amis.

Ouf, je me situe au-dessus, alors on oublie cette parenthèse douteuse.

De par les moqueries du conte, il se dégage une notion de rapport entre supposé supérieur et présumé inférieur. La moquerie, en tant qu'auteur, donne de l'assurance, un statut. La moquerie, en tant que victime, engendre des doutes sur ses capacités.

Mais le moqueur (un cheffaillon, par exemple) peut être le moqué (d'un directeur-général, encore par exemple).

Il se trouve donc telle une hiérarchie dans l'échelle supérieur/inférieur, donc un rapport de force entre moqueur et moqué.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
28/06/2020 à 16:26

G4yb0yqb : Sur ces explications, alors j'accepte ta citation, pensant au début qu'il s'agissait d'une plaisanterie déplacée. Il aurait fallu alors expliquer cette citation comme ci-dessus, il n'y aurait eu aucun malentendu.

Mea culpa.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr