Les hommes bi qui ne cherchent que des filles ? - Page n°3

avatar ancien membre
Ancien membre
05/06/2020 à 21:52

Citation de Mimosa #334239

« A priopri en chine il n´y a pas d´hetero flexibles »

Ce n’est pas trop dans les habitudes du monde chinois en effet, y compris dans les pays satellites ayant été profondément influencés par la Chine (notamment le Viêtnam). En Chine continentale la culture a été profondément influencée par le communisme, qui a réprimé toutes les traditions médiévales, la prostitution (qui en réalité n’a jamais disparu pour les élites), la tradition de eunuques au service des femmes, l’idéalisation de la jeunesse y compris comme élixir de jeunesse pour les vieux (vieux était et reste une marque de respect), etc, mais aussi l’homosexualité qui a été considérée comme pathologique. Les règles se sont assouplies après le années 80, vis-à-vis de la prostitution bien que restée interdite, et de l’homosexualité qui a été dépénalisées et dépathologisée dans les années 2000. Actuellement il y a une vie gay même si plutôt souterraine et parfois victime d’homophobie, et même un important marché économique gay. Les hétéros peuvent avoir du mal à se rencontrer, mais aucun mal à accéder à une prostitution féminine largement répandue. J’imagine qu’il doit exister aussi une prostitution masculine, mais je n’en sais rien ^^ En tout cas ce n’est pas trop dans les habitudes des hétéros de lorgner sur les mecs.

Chez les vietnamiens c’est pareil, les hétéros ne s’intéressent pas trop aux mecs, la prostitution féminine est endémique. Et pour les gays marié il existe, dans une moindre mesure, une prostitution masculine.

« C´est un phenomene francais du à la quasi-inexistence des prostituees bon marché (bien que les africaines semblent commencer à se placer sur le marché francais, mais restent plutot cheres pour l´instant. La demande est grande et l´offre plutot maigre. Les tarifs vont baisser si l´offre se met à la mesure de la demande). »

Je connais presque mieux ce qui se passe ailleurs qu’en France, car ni je m’y intéresse ni j’en ai l’usage ^^. Je me doute des énormes difficultés matérielles des prostituées traditionnelles de rue bon marché, auxquelles se substituent les escorts qui ne doivent pas être données. Mais il y a tellement de filles hétéros, je ne pensais pas qu’on en soit rendu à rejoindre la cohorte des pays méditerranéens pauvres où il n’y a quasiment aucune offre autre que masculine !^^

Citation de Chen Chen #334227

Je suis sage en couple stable. Mais avant d'être "marié" avec un gay, mon charme irrésistible a pu séduire des hétéros oui, ils sont tellement plus masculins ^^ (je rigole, quoi que)

Envie d'un plan à 3 ? 🔞
avatar ancien membre
Ancien membre
05/06/2020 à 22:54

Citation de Lindos #334266

Wikipedia ta bien aidé, c'est bien. Mais savoir bien copié collé, c'est mieux. Certains que tu as cités sont faux, faut vérifier.

Les poules (ji, jinv) existent, donc les canards aussi.

Tu as séduit les hetero pour les sucer avec capote ? Ou pour te faire sucer avec capote ?

Citation de LouRrr #334275

Oui, je pense aussi, le fait de sortir avec un garçon masculin leur fait penser perdre de leur masculinité, comme une petite concurrence. Alors chez les gays, peut être la masculinité est très recherché, car il cherche qu'un homme typique...

je vois des gays qui sortnt avec un bi, dont le gay est bien plus masculin. Détrompez-vous, le gay est receveur.

avatar ancien membre
Ancien membre
06/06/2020 à 12:54

« Wikipedia ta bien aidé, c'est bien. Mais savoir bien copié collé, c'est mieux. Certains que tu as cités sont faux, faut vérifier. »

J’adore l’anecdotique c’est vrai, mais dire c’est faux sans dire pourquoi ne peut pas l’infirmer...

« Les poules (ji, jinv) existent, donc les canards aussi. »

Quand je voyage je n’ai pas le temps de le vérifier, cette information est culturellement intéressante ^^

« Tu as séduit les hetero pour les sucer avec capote ? Ou pour te faire sucer avec capote ? »

Non ce n’est pas ce qui m’intéresse, je préfère qu’on aille manger ensemble une soupe brûlante « qui traverse le pont », ou des pattes de poulet sauce haricot noir Feng Zhua ^^

« Oui, je pense aussi, le fait de sortir avec un garçon masculin leur fait penser perdre de leur masculinité, comme une petite concurrence. Alors chez les gays, peut être la masculinité est très recherché, car il cherche qu'un homme typique... »

Nous sommes d’accord.

« je vois des gays qui sortnt avec un bi, dont le gay est bien plus masculin. Détrompez-vous, le gay est receveur. »

C’est l’éternelle question, où se situe la masculinité ? l’hétérosexualité ?

Dans le passé les gens ne se posaient pas tant de questions, toutes les orientations sexuelles étaient contenues dans la sexualité, y compris avec les animaux de la ferme mdr.

Citation de LouRrr #334275

"pour revenir au sujet de base ya je crois des bis qui cherche que la féminité parce qu'ils peuvent pas se voir autrement que l'"Homme" dans une relation, et que c'est un role qu'ils ne souhaitent pas partager. Ils leurs faut donc ou des femmes, ou des hommes très féminins; car un mec trop masculin serait un concurent potentiel pour leur role de mEc, de VRai."

Certainement.

Dans les pays machos qui poussent le concept patriarcal jusqu'au bout, où les mères ou futures mères doivent rester vertueuses, les transgenres ont beaucoup de succès (mais aussi beaucoup de mépris car pas vertueux).

avatar ancien membre
Ancien membre
06/06/2020 à 18:46

Citation de Lindos #334332

Tu recheck Google et tu saura. Y a plein de fautes. En plus, Le communisme n'a pas condamné l'homosexualité ou bisexualité.

D'ailleurs, une fois tu as répondu a ce poste, les gens ne veulent plus participer. donc pour les futures sujets, peux tu éviter de participer à mes sujets ou mes participations ?

Je te remercie.

avatar ancien membre
Ancien membre
07/06/2020 à 10:13

https://journals.openedition.org/perspectiveschinoises/939 :

« Bien que largement tolérée dans la Chine classique, l’homosexualité est devenue un acte criminel avec l’avènement de la République populaire de Chine (RPC) en 1949. Pendant la Révolution culturelle, les homosexuels faisaient partie des « mauvais éléments », au même titre que les propriétaires terriens, les paysans riches, les contre-révolutionnaires et les « droitiers ». Dans les années 1980 et 1990, les homosexuels, sacrifiés sur l’autel des objectifs du gouvernement, étaient encore souvent réprimés par la police1. Mais à partir des années 1980, l’homosexualité est peu à peu devenue un sujet moins tabou, et quelques journalistes ont commencé à écrire des articles et des ouvrages sur ce thème. »

Personnellement je ne porte pas de jugement sur l’histoire, ni sur notre propre histoire, mais je ne la nie pas, voire je la regarde avec humour. Ne serait-ce que parce que le dogme d’hier est déconstruit par celui d’aujourd’hui, lequel sera déconstruit par celui de demain, chez les groupes humains c’est ainsi que cela fonctionne.

Par sa méthode un article de Wiki peut difficilement distordre ce qu’on sait de l’histoire, alors que que dans la littérature il faudrait avoir tout lu pour se faire une idée contradictoire de la réalité. Wiki est souvent un bon raccourci.

Toujours est-il que même si Marx n’avait pas d’idée sur la sexualité, le communisme a très tôt considéré que la sexualité non ordinaire était une déviation du capitalisme. Il leur suffisait d’observer qu’avec de l’argent on peut obtenir tout ce qu’on désir, surtout des pauvres.

Les maoistes ne sont pas les seuls à avoir criminalisé l’homosexualité. Les marxistes d’union soviétique aussi, ce qui ne les empêchait pas de tendre des pièges (homo)sexuels aux gens qu’ils voulaient rallier à leur idéologie.

Ceci étant, je n’en ai pas la preuve au-delà de l’aisance matérielle mais c’est tellement humain, je suis convaincu que la classe dirigeante communiste achetait discretement tout ce qu’elle désirait, le seul risque étant de se faire éliminer y compris physiquement par plus extrémiste que soi.

Moyennant quoi la Chine s’est montrée plus tolérante à l’homosexualité depuis l’ouverture, alors que la Russie est resté très homosceptique, essentiellement par retour d’influence de la religion.

Concernant les confrontations d’idées, on peut rester dans le petit pré-carré français et continuer à se poser des questions. Mais je doute qu’on puisse trouver des réponses sans prendre un peu de hauteur dans l’espace et dans le temps : la France c’est tout petit à l’échelle du monde, et surtout confus ^^

Tu devrais jeter un œil sur le topic « distinction entre femmes lesbiennes et bi » il y a des idées intéressantes à creuser.

(et je te rappelle qu’en participant je remonte ton topic, ne me remercie pas mdr)

avatar ancien membre
Ancien membre
07/06/2020 à 10:42

Citation de Chen Chen #334280

Ya de tout chez les bis, comme chez tous les autres, des très "masculins", des très "féminins"... surtout en prison lol (quoique là c'est mème parfois des héteros)

avatar ancien membre
Ancien membre
07/06/2020 à 13:55

Citation de LouRrr #334382

Mais c'est vrai, la prison est un cas bien particulier...

Citation de Lindos #334378

Je te recommande un film " lanyu".

avatar ancien membre
Ancien membre
07/06/2020 à 21:19

Citation de Chen Chen #334392

Peut ètre qu'on pourrait dire qu'un vrai hétéro c'est un mec qui baise pas de mec mème en dix ans de prison.

Sinon c'est cinquante nuance de bisexualité ou d'homosexualité^^

avatar ancien membre
Ancien membre
12/06/2020 à 06:31

Citation de LouRrr #334412

Est ce quils ont le droit à une chambre durant la visite de leur femme ?

avatar ancien membre
Ancien membre
13/06/2020 à 10:46

Citation de Chen Chen #334674

Bonne question. Allez on va dire oui.

Envie d'un plan coquin ? 🔞
avatar ancien membre
Ancien membre
13/06/2020 à 12:56

Pour ma part je pense que les personnes " Bi" qui ne finissent pas à 30 ans casés dans une relation hétérosexuel pour mariage, enfant Est très faible, ont entends souvent dire qu'ils faut pas mettre tout le monde dans le même panier mais entre se que je vois et se qu'entends ou expérimentes c'est 2 monde différents, Entre mes amis, les gens que j'ai renconté, ceux avec qui j'ai discutés hors IRL, en surfant sur différents forum qui traite de la sexualité, le constat pour moi est toujours le même la personne aura toujours une préfèrence pour le sexe opposé (rentrer dans le moule, fonder une famille, éviter un rejet familial, peur d'être mis au ban de la société ou tout simplement une préfèrence etc. ) Actuellement pour ma part je rejette l'idée de faire rentrer un homme Bi dans ma vie affective j'ai mes raisons et c'est mon choix puis sexuellement parlant tant que la personne est respectueuse qu'elle soit Bi ou Gay on s'en fout.

Je pourrai plus développer sur mon vécu sur ce sujet mais on pourraient interprèter sa comme des clichées qui sont des fois malheureusement vrai.

Bisous.

avatar ancien membre
Ancien membre
14/06/2020 à 21:58

@ Altgard Oui je suis d'accord.

Perso je trouve les garçons bi ont un charme bien particulier qui m'attire. Pour le lit seulement et jusqu'à ce jour. Après pour la vie affective, je ne sais pas. Je ne suis pas encore tombé amoureux d'un bi. Peut être parce que j'ai mis moi aussi une barrière.

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
14/06/2020 à 22:14

Rimbaud je sais pas mais très clairement vu ces poèmes (magnifiques by the way) et sa biographie Verlaine n'etait pas gay mais bisexuel. Et c'est vrai que son parcours est vachement tumultueux...

Bref toussa pour dire que lire du Verlaine est une bonne façon je pense de se sensibiliser à une certaine formes de bisexualité

avatar contributeur de Eol29
Eol29
24/06/2020 à 18:45

De ce que viens de lire, c'est l'enfer par ici.

Entre les propos irrespectueux (nan mais hétéros déviants....), racisme, généralités et croyances populaires... C'est merveilleux !

" je pense que les personnes " Bi" qui ne finissent pas à 30 ans casés dans une relation hétérosexuel pour mariage, enfant Est très faible, ont entends souvent dire qu'ils faut pas mettre tout le monde dans le même panier mais entre se que je vois et se qu'entends ou expérimentes c'est 2 monde différents"

Merde je suis une espèce rare ? haha

Sinon on peut pas faire de généralité et arrêtons de mettre les gens dans des cases.

Personnellement je suis bi et exclusif quand je suis en couple.

Aller voir ailleurs signifie que la personne avec qui tu es ne te plait pas ou/et tu n'as pas de sentiments pour elle)

mais bref, la bisexualité a une étiquette qui a du mal a se décoller même après beaucoup d'années haha

avatar contributeur Ajja
Ajja
24/06/2020 à 20:18

Citation de Eol29 #335782

Salut.

Chacun exprime son ressenti librement. c´est le but d´un forum. Il ne faut pas le prendre comme une attaque personnelle.

Envie d'un plan à 3 ? 🔞
Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr